Projet de territoire
Alès Agglomération

UNE AMBITION COMMUNE
Les Maires des 50 communes et tous les Conseillers communautaires
ont voté à l’unanimité le 3 octobre 2013 le projet de te...
St Bonnet de
Salendrinque
Myriam Masson

St Césaire
de Gauzignan
Frédéric Gras

St Jean du Gard
Michel Anthérieu

Ste Croi...
“

LE MOT DU PRÉSIDENT

Je suis heureux et fier de vous présenter le projet de territoire élaboré par
notre nouvelle Commun...
Le présent document présente ici de façon synthétique les principaux axes
sur lesquels nous avons décidé de travailler en ...
1

UNE DÉMARCHE
D’ÉLABORATION CONCERTÉE

Alès Agglomération existe depuis le 1er janvier 2013.
Issue de la fusion de la Co...
LES PARTENAIRES QUI ONT PARTICIPÉ
À L’ÉLABORATION DU PROJET
Agence d’urbanisme des régions nîmoise
et alésienne
 Agence d...
2

DIAGNOSTIC : ALÈS AGGLOMÉRATION,
UN TERRITOIRE EN MARCHE
Sources : IGN GéoFLA 2012 - Observatoire Partenarial
Alès-Céve...
2.1 UNE ATTRACTIVITÉ DÉMOGRAPHIQUE RETROUVÉE
Alors que le territoire a connu un déclin démographique à la fin des années 70...
DIAGNOSTIC : UN TERRITOIRE EN MARCHE

2.2 UNE ÉCONOMIE DYNAMIQUE EN MUTATION

Depuis la fin des années 90, le dynamisme éco...
COMMERCE

+47%
SERVICES AUX ENTREPRISES ET À L'INDUSTRIE

+4
2008 - 2012 : ÉVOLUTION DE L’EMPLOI PAR SECTEUR ET POIDS
DANS...
DIAGNOSTIC : UN TERRITOIRE EN MARCHE

TRAVAIL ET DÉPLACEMENTS EN UN COUP D’ŒIL

LES PRINCIPAUX DÉPLACEMENTS

DOMICILE / TR...
2.3 UNE AGRICULTURE DIVERSIFIÉE MAIS FRAGILISÉE

LES PRINCIPALES CULTURES
PAR SECTEUR

Alès Agglomération comprend une trè...
DIAGNOSTIC : UN TERRITOIRE EN MARCHE

2.4 UN CADRE DE VIE ATTRACTIF

La qualité du cadre de vie constitue une véritable ri...
2.5 LES PRINCIPAUX ENJEUX D’ALÈS AGGLOMÉRATION POUR LE FUTUR

Malgré ses qualités, le territoire d’Alès Agglomération conn...
3

LES OPPORTUNITÉS DU FUTUR
Le monde actuel est caractérisé par une période de mutations profondes qui
entraîne des évolu...
4

AMBITION DES ÉLUS
POUR LE FUTUR DU TERRITOIRE

4.1 LA VOLONTÉ POLITIQUE : FONDEMENT DU PROJET DE TERRITOIRE
L’ambition ...
LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE TERRITOIRE
SE TRADUIT PAR

1
2
3
4
5
18

5 AXES STRATÉGIQUES

AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITO...
P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N

19
A X E S S T R AT É G I Q U E S D E D É V E LO P P E M E N T

1

AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE :
SOLIDARITÉ ET ÉQUILIBR...
2

INDUSTRIE, ARTISANAT, TOURISME, AGRICULTURE :
VITALITÉ DES ACTIVITÉS

Cet axe vise d’une part à dynamiser l’économie lo...
A X E S S T R AT É G I Q U E S D E D É V E LO P P E M E N T

3

INNOVATION TERRITORIALE :
ALÈS AGGLO LAB

Pour saisir les ...
4

QUALITÉ DU MODE DE VIE :
"BIEN VIVRE ENSEMBLE"

C - Développer des animations et événements pour les différents publics
...
A X E S S T R AT É G I Q U E S D E D É V E LO P P E M E N T

5

RAYONNEMENT ET ATTRACTIVITÉ :
IMAGE ET NOTORIÉTÉ

L’object...
LE PROJET DE TERRITOIRE EN RÉSUMÉ
— Grand projet numérique
— Expérimentation sociétale des innovations
— Innovation indust...
6

RESSOURCES ET MOYENS
La réalisation de l’ambition portée par les élus de l’agglomération nécessite
une implication et u...
Crédit Photos : Ville d’Alès - Isignstock - Thinkstock

P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N
...
projetdeterritoire.alesagglo.fr
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Projet de territoire Alès Agglomération (28 pages)

1 314 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 314
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
580
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Projet de territoire Alès Agglomération (28 pages)

  1. 1. Projet de territoire Alès Agglomération UNE AMBITION COMMUNE
  2. 2. Les Maires des 50 communes et tous les Conseillers communautaires ont voté à l’unanimité le 3 octobre 2013 le projet de territoire d’Alès Agglomération Alès Max Roustan Anduze Bonifacio Iglesias Castelnau Valence Christophe Bougarel Martignargues Alain Reynaud 2 Bagard Maurice Viala Corbès Stéphane Schneider Massanes Josette Cruvellier Boisset et Gaujac Jack Brousse Cruviers Lascours Emmanuel Schor Massillargues Atuech Aurélie Genolher Boucoiran et Nozières Jacky Fernandez Deaux François Ferrier Méjannes lès Alès Christian Teissier Euzet les Bains Cyril Ozil Mialet Gilbert Rouanet Bouquet Jean-Pierre Secle Brignon Michel Escoffier Générargues Michel Bénazet Mons Roger Bertrand Brouzet les Alès Jacques Boudet Les Plans Alain Vigouroux Monteils Patrick Fontaine Ners Patrice Pupet Lézan Eric Torreilles Ribaute les Tavernes Patrick Gaujoux
  3. 3. St Bonnet de Salendrinque Myriam Masson St Césaire de Gauzignan Frédéric Gras St Jean du Gard Michel Anthérieu Ste Croix de Caderle Edmond Julien St Christol lez Alès Philippe Roux St Jean du Pin Eric Maubernard Salindres Daniel Verdelhan St Etienne de l’Olm Marc Brulé St Just et Vacquières Jean-Michel Burel Servas Roch Varin d’Ainvelle St Martin de Valgalgues Guy Marrot Seynes Hervé Grimal St Hilaire de Brethmas Gérard Roux St hippolyte de Caton Pierre Soulier St Maurice de Cazevieille Claude Bonnafoux Soustelle André Capdur St Paul la Coste Claude Chapon Thoiras Lionel André St Jean de Ceyrargues Laurent Hugues St Privat des Vieux Philippe Ribot Tornac Francine Rieu St Jean de Serres Jean-Luc Aigoin St Sébastien d’Aigrefeuille Alain Beaud Vabres Jean-Pierre Maurin Vézénobres Bernard Mialhe P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 3
  4. 4. “ LE MOT DU PRÉSIDENT Je suis heureux et fier de vous présenter le projet de territoire élaboré par notre nouvelle Communauté Alès Agglomération, née il y a moins d’un an, le 1er janvier 2013. 50 réunions, ateliers, séminaires ont ainsi été mis en œuvre pour aboutir à ce résultat. Il s’agit tout d’abord d’un projet solidaire pour notre territoire, un projet pour chacun et pour tous, respectueux des différences et soucieux du bien commun de notre communauté de vie. Sa vocation consiste notamment à permettre : La construction de ce projet, voté à l’unanimité par le Conseil de Communauté le 3 octobre dernier, est avant tout le fruit de l’immense travail concerté des élus d’Alès Agglomération. Il a également été réalisé avec l’appui des services, des partenaires économiques, sociaux et culturels et de la population. Il s’agit d’une démarche à ce jour unique en France. Nous pouvons donc collectivement en être fiers. Cette unanimité démontre que les élus d’Alès Agglomération ont su privilégier l’intérêt général à l’individualisme et surtout, ont réussi à dépasser les vieilles querelles et les préférences partisanes. J’en suis plus qu’heureux. aux habitants d’Alès Agglomération de bénéficier de la meilleure qualité de vie possible en conjuguant les atouts de la ville-centre, des villages de l’espace rural et d’un environnement agricole et naturel exceptionnel ;  à chacun de pouvoir se loger, se former, se cultiver, se divertir, pratiquer ses activités préférées dans un cadre de vie moderne, accueillant et de qualité ;  aux jeunes, qui représentent l’avenir de notre communauté, de pouvoir étudier, s’épanouir, travailler et vivre sur leur territoire ;  à nos aînés, qui nous ont transmis leurs valeurs et nous ont permis de devenir ce que nous sommes, de vivre durablement près de leurs proches, de bénéficier d’une offre culturelle et de loisirs de qualité, de disposer des meilleurs services, des meilleurs accompagnements et des meilleurs soins ;  Ce pari initié à l’occasion de mes vœux à la population le 14 janvier dernier a pu être tenu grâce à la volonté partagée des Maires et élus de nos 50 communes de fonder une communauté de projets ouverte sur son environnement, résolument tournée vers l’avenir et désireuse d’apporter une prospérité sociale et économique à tous les habitants de notre territoire.  à nos entreprises, garantes de notre prospérité, de pouvoir se développer pour créer de la richesse, de l’emploi et apporter des services à l’ensemble de nos concitoyens.
  5. 5. Le présent document présente ici de façon synthétique les principaux axes sur lesquels nous avons décidé de travailler en priorité. Au-delà d’un simple document, ce projet se doit d’être vivant, de s’adapter à la réalité, aux événements imprévisibles du futur, d’être décliné en cohérence avec les opportunités qui se présenteront. Il ne constitue donc qu’une première étape qui en appellera d’autres. “ Depuis quelques années, notre territoire est redevenu attractif et accueille régulièrement de nouveaux habitants, de nouvelles entreprises, de nouveaux visiteurs. Pour continuer à aller de l’avant, il nous faut aujourd’hui être capable de regarder loin, d’avoir de l’audace, de valoriser nos forces et nos atouts singuliers grâce à notre solidarité et notre capacité à dépasser nos différences pour travailler ensemble. Tel est le principal objectif de notre projet de territoire. commun. Merci à toutes celles et à tous ceux qui demain, par leur engagement et leur désir de concourir au bien commun de notre communauté de vie, contribueront à sa mise en œuvre. Ce document synthétique, que j’ai souhaité interactif sera pour vous l’occasion de découvrir ou de redécouvrir notre territoire et surtout, de partager ensemble la construction de son avenir. Bonne lecture, Le Président d’Alès Agglomération Le site internet projetdeterritoire.alesagglo.fr est d’ailleurs d’ores et déjà mis en place pour permettre à ceux qui le souhaitent de prendre connaissance de notre projet de territoire dans son ensemble et de partager ses évolutions, indispensables pour assurer la pertinence, la cohérence et l’efficacité de nos actions à venir. Merci à toutes celles et tous ceux qui, par leur travail, leur implication, la mobilisation de leur intelligence ont contribué à construire ce projet P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 5
  6. 6. 1 UNE DÉMARCHE D’ÉLABORATION CONCERTÉE Alès Agglomération existe depuis le 1er janvier 2013. Issue de la fusion de la Communauté d’Agglomération du Grand Alès avec les Communautés de Communes de Mont Bouquet, Autour d’Anduze, Région de Vézénobres et des communes de Massanes, Saint Bonnet de Salendrinque, Sainte Croix de Caderle, Saint Jean de Serres et Vabres, cette nouvelle collectivité intercommunale regroupe désormais 50 communes et 101 000 habitants au sein d’un territoire singulier et très diversifié : villes, villages, montagnes, plaines, forêts, rivières, piémonts et vallées. Désireux de constituer un véritable fil conducteur à leur action, les élus d’Alès Agglomération ont souhaité élaborer un projet de territoire partagé et ambitieux, ancré dans son histoire et résolument tourné vers l’avenir. Dans cette perspective, un processus d’élaboration concertée a été engagé avec les élus et les acteurs socio-économiques. Appuyés par les services d’Alès Agglomération, de la Maison de l’Emploi, de l’agence Alès Myriapolis, de l’agence d’urbanisme des régions nîmoise et alésienne (AUDRNA) et des consultants du cabinet Nicaya conseil, les élus ont travaillé au cours des 9 premiers mois de l’année 2013 pour donner naissance à ce projet partagé. Grâce aux travaux de 6 commissions ouvertes à l’ensemble des élus communautaires, le projet de territoire a progressivement pris corps autour des thèmes suivants : ruralité, attractivité du territoire, industrie - artisanat - commerce, mobilités, temps libre, agriculture - viticulture - maraîchagearboriculture. 6 Après la définition du projet par les élus et partenaires, le Président d’Alès Agglomération a également souhaité que son contenu soit partagé avec la population. 3 réunions publiques d’informations et d’échanges se sont donc tenues sur Alès, Saint Maurice de Cazevieille et Saint Jean du Gard, réunissant près de 500 participants. LES CHIFFRES CLÉS de la démarche 600 personnes mobilisées dont 60 élus d’Alès Agglomération 40 réunions ou ateliers 6 axes de travail plus de 100h de travail collectif Découvrir ce qu’en pensent les élus
  7. 7. LES PARTENAIRES QUI ONT PARTICIPÉ À L’ÉLABORATION DU PROJET Agence d’urbanisme des régions nîmoise et alésienne  Agence de développement Alès Myriapolis  Cave coopérative de St Maurice de Cazevieille  Chambre d’Agriculture du Gard  Chambre de métiers et de l’artisanat du Gard  Chambre de commerce et d’industrie Alès Cévennes  École des Mines d’Alès  Festival Cinéma Itinérances  Maison de l’Emploi Alès Cévennes  Office de tourisme d’Anduze  Office de tourisme de Vézénobres  Services d’Alès Agglomération  Pays Cévennes  Découvrir le projet de territoire en images FORT DE L’IMPLICATION DES ÉLUS ET DE L’ADHÉSION DE LA POPULATION, LE PROJET DE TERRITOIRE EXPRIME L’AMBITION PORTÉE PAR ALÈS AGGLOMÉRATION DE FAIRE DE CE BASSIN DE VIE UNE PLACE MODERNE D’ACTIVITÉS, OUVERTE SUR SON ENVIRONNEMENT CÉVENOL, RÉPUTÉE POUR SON DYNAMISME AINSI QUE POUR LA QUALITÉ DE SON ACCUEIL ET DE SES SERVICES. Le projet de territoire a ainsi été adopté à l’unanimité par les élus d’Alès Agglomération lors du Conseil de Communauté du 3 octobre 2013. P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 7
  8. 8. 2 DIAGNOSTIC : ALÈS AGGLOMÉRATION, UN TERRITOIRE EN MARCHE Sources : IGN GéoFLA 2012 - Observatoire Partenarial Alès-Cévennes - Languedoc Roussillon par commune ÉVOLUTION DE LA POPULATION DE 1999 À 2009 Alès Agglomération est, en nombre d’habitants, la deuxième intercommunalité du Gard et la quatrième du Languedoc-Roussillon. Le territoire s’organise autour de la ville-centre d’Alès. Il réunit des communes à caractère urbain et péri-urbain et des espaces ruraux riches d’une agriculture diversifiée, organisés autour de pôles urbains tels qu’Anduze, Saint Jean du Gard ou Vézénobres. La plupart des espaces d’habitation est structurée autour de villages et hameaux. Situé aux portes des Cévennes, Alès Agglomération est un territoire de passage et d’ouverture au carrefour du Grand Sud, entre la Méditerranée et le Massif Central, entre la Provence, le Languedoc et la Vallée du Rhône. Population en 2009 Nombre d’habitants par communes > 40 000 hab. La population 2013 en chiffres (nombre d’habitants) 101 000 Alès Agglomération 42 000 21 000 Alès ville dans les communes de la 1ère ceinture 38 000 communes de l’espace rural > 13 000 hab. plus de 10 000 Evolution de la population Evolution de la population de 1999 à 2009 de 1999 à 2009 40,6 à 66,9% de 9 000 à 13 000 hab. 26,8 à 39,4% de 6 000 à 9 000 hab. 19 à 23,9% de 3 000 à 6 000 hab. de 5 000 à 10 000 de 2 000 à 5 000 < 3 000 hab. de 1 000 à 2 000 de 500 à 1 000 moins de 500 8 Sources : IGN GéoFLA 2012 - Observatoire Partenarial Alès-Cévennes - Languedoc Roussillon par commune Sources : IGN GéoFLA 2012 - Observatoire Partenarial Alès-Cévennes - Languedoc Roussillon par commune 9,2 à 18,6% 40,6 à 66,9% 26,8 à 39,4% 19 à 23,9% 9,2 à 18,6% 0 à 9% 0 à 9% -3,9 à -2,7% -3,9 à -2,7%
  9. 9. 2.1 UNE ATTRACTIVITÉ DÉMOGRAPHIQUE RETROUVÉE Alors que le territoire a connu un déclin démographique à la fin des années 70, la croissance est redevenue positive depuis le début des années 2000. VARIATION DE LA POPULATION VARIATION ENTRE 1999 ET 2009 DE LA POPULATION VARIATION1999 ET 2009 ENTRE DE LA POPULATION ENTRE 1999 ET 2009 DYNAMIQUE D’IMPLANTATION PAR TRANCHE D’AGE DYNAMIQUE D’IMPLANTATION PAR TRANCHE D’AGE ALÈSAGGLO - 14 ANS 0 +11% +11% + 13% ALÈS AGGLO GARD ALÈS AGGLO ALÈS AGGLO + 13% +14% +14% 10% GARD LANGUEDOC LANGUEDOC ROUSSILONROUSSILON +6% ALÈS AGGLO ESPACE RURAL +60 ans ALÈS VILLE ESPACE RURAL FRANCE PREMIÈRECEINTURE FRANCE + de 60 ANS 0 - 14 ans ALÈS AGGLO PRINCIPALES MIGRATIONS RÉSIDENTIELLES VERS ALÈS AGGLOMÉRATION EN 2008 0% 23% 6% PREMIÈRE CEINTURE 9% VERS ALÈS AGGLOMÉRATION EN 2008 0 - 14 ans ALÈS VILLE 3% PREMIÈRE CEINTURE 15 - 59 ans 15 - 59 ANS +6% ALÈSVILLE PRINCIPALES MIGRATIONS RÉSIDENTIELLES 7% 15% 15 - 59 ans ALÈS VILLE 6% DONT 42% ORIGINAIRES DE L’UNION EUROPÉÈNNE ALÈS PREMIÈRE CEINTURE 30% +60 ans ESPACE RURAL 25% 16% COMMUNERURALE Source : agence d’urbanisme et de développement Source : INSEE - RP2008-Fichiers Détails MOBPRO-Exploitation complémentaire des régions développement des régions Nîmoise et Alésienne Source : agence d’urbanisme et de nîmoise et alésienne    La hausse de la population représente +11% entre 1999 et 2009 (soit près de 2 fois plus que la moyenne nationale sur la même période). Cette croissance, après avoir été amorcée par une dynamique alésienne, concerne aujourd’hui l’ensemble des communes du territoire. Elle est fortement liée à l’arrivée de nouveaux habitants provenant majoritairement de territoires urbains. En 2008, les personnes venues s’installer sur le territoire étaient 1,5 fois plus nombreuses que les sortantes. Avec un solde migratoire de +28% entre 2003 et 2008, Alès Agglomération fait partie des aires urbaines les plus attractives de France. Alès Agglomération connaît par ailleurs des évolutions significatives dans la structure de sa population : – la population en âge de travailler augmente ; – les actifs travaillent de plus en plus dans le secteur tertiaire ; – à l’instar du reste de la France, le territoire est concerné par un vieillissement progressif de sa population. En 2025, un tiers des habitants du territoire aura plus de 60 ans. P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 9
  10. 10. DIAGNOSTIC : UN TERRITOIRE EN MARCHE 2.2 UNE ÉCONOMIE DYNAMIQUE EN MUTATION Depuis la fin des années 90, le dynamisme économique du territoire impulsé par les acteurs publics et forces vives locales se traduit par une économie productive et présentielle en développement :   10 Alès Agglomération est le 1er territoire industriel du LanguedocRoussillon. Il abrite des activités innovantes à forte valeur ajoutée (ex. activités du Pôle mécanique) et connaît un important développement des services aux entreprises et aux industries. La présence de structures d’accompagnement de l’innovation telles que l’Agence de développement Alès Myriapolis et l’École des Mines d’Alès renforce ce positionnement ; l’économie liée à la présence d’habitants et de touristes s’est significativement développée. En 2012, le secteur du commerce et les secteurs des services aux entreprises et aux privés concentrent le plus grand nombre d’établissements et d’emplois du territoire.
  11. 11. COMMERCE +47% SERVICES AUX ENTREPRISES ET À L'INDUSTRIE +4 2008 - 2012 : ÉVOLUTION DE L’EMPLOI PAR SECTEUR ET POIDS DANS L’ÉCONOMIE D’ALÈS AGGLOMÉRATION (HORS AGRICULTURE) % +11% COMMERCE BÂTIMENT On retrouve la même vitalité dans l’évolution de l’emploi. Le nombre d’emplois a ainsi progressé de 20% entre 1999 et 2010 sur Alès Agglomération. Avec une hausse de +70% d’emplois entre 2008 et 2012, TOURISME HOTELLERIE... le secteur du Tourisme Cafés Hôtels Restaurant (TCHR) est le premier créateur d’emplois du territoire. Il est suivi par les secteurs des services aux entreprises (+47%) et aux particuliers (+37%). En revanche, si les acteurs SERVICE PRIVÉS économiques d’Alès Agglomération ont su dépasser les difficultés anciennes et actuelles pour créer de l’emploi, il apparaît que les emplois du bassin alésien ne bénéficient pas forcément aux demandeurs d’emploi du territoire. Le décalage entre la dynamique de création d’emplois et la progression du taux de chômage traduit une inadéquation entre les INDUSTRIE besoins des entreprises créant des emplois et la formation des personnes à la recherche d’un travail. IMMOBILIER +69% +47% SERVICES AUX ENTREPRISES ET À L'INDUSTRIE +37 +4% % +11% BÂTIMENT -11% COMMERCE +69% +47% TOURISME HOTELLERIE... -1% SERVICES AUX ENTREPRISES ET À L'INDUSTRIE % +37 SERVICE PRIVÉS Nombre d’emplois +11% % -11BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS INDUSTRIE IMMOBILIER -1%TOURISME & CAFÉS-HOTELS-RESTAURANTS +69% +37% SERVICES PRIVÉS -11% INDUSTRIE IMMOBILIER -1% P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 11
  12. 12. DIAGNOSTIC : UN TERRITOIRE EN MARCHE TRAVAIL ET DÉPLACEMENTS EN UN COUP D’ŒIL LES PRINCIPAUX DÉPLACEMENTS DOMICILE / TRAVAIL ACTIFS SORTANTS ACTIFS ENTRANTS GARD RHODANIEN PAYS GD COMBIEN VIVRE EN CÉVENNES CÈZE CÉVENNES 6263 personnes résidant hors Alès Agglomération travaillant dans Alès Agglomération UZÈS 4092 personnes ALÈS AGGLO. résidant dans Alès Agglomération travaillant hors Alès Agglomération 20 KM 40 KM AVIGNON NÎMES MÉTROPOLE 60 KM 80 KM 100 KM N MONTPELLIER Source : agence d’urbanisme et de développement des régions nîmoise et alèsienne E S Source : INSEE - RP2008-Fichiers Détails MOBPRO-Exploitation complémentaire 12 O
  13. 13. 2.3 UNE AGRICULTURE DIVERSIFIÉE MAIS FRAGILISÉE LES PRINCIPALES CULTURES PAR SECTEUR Alès Agglomération comprend une très importante superficie agricole qui accueille des productions diversifiées (vigne, maraîchage, fourrage,...) et des produits de qualité reconnus hors territoire (pélardons, oignons doux, vins,…). Pourtant l’agriculture est fragilisée par la diminution du nombre d’exploitations et d’agriculteurs. Le secteur agricole est également confronté au vieillissement de ses actifs. Nombre d’exploitants qui vont partir à la retraite n’ont pas de successeur connu. Source : agence d’urbanisme et de développement des régions nîmoise et alèsienne P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 13
  14. 14. DIAGNOSTIC : UN TERRITOIRE EN MARCHE 2.4 UN CADRE DE VIE ATTRACTIF La qualité du cadre de vie constitue une véritable richesse de la Communauté d’Alès Agglomération. Elle participe pleinement à l’attractivité et à la notoriété du territoire. Alès Agglomération bénéficie d’un environnement naturel remarquable attesté par l’existence du Parc National des Cévennes et l’inscription des Cévennes au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO . La complémentarité entre l’espace rural et l’espace urbain est un atout pour le territoire.   14 Alès rassemble les fonctions de ville-centre : services, activités économiques, soins, formations supérieures et continues, commerces spécialisés, vie culturelle et de loisirs intense (scène nationale du Cratère, Itinérances, …). Elle se positionne avec les communes de la première couronne comme le moteur du dynamisme socio-économique de l’ensemble du territoire. Au cœur de l’espace rural, les communes d’Anduze, Saint Jean du Gard et Vézénobres regroupent des fonctions particulières de services, commerces de proximité et équipements dédiés à l’animation de leur micro bassin de vie. Elles jouent le rôle de pôle de centralité au sein d’un espace rural de proximité qui accueille hameaux et petits villages.  La complémentarité des territoires permet aux habitants et visiteurs de jouir d’une grande diversité de modes de vie sur un même territoire. Chacun bénéficie des services de la ville-centre et des pôles de centralité comme d’une nature préservée à deux pas de chez lui. Le territoire bénéficie d’une bonne autonomie commerciale, seuls 12% des achats des habitants étant effectués en dehors du territoire. On retrouve la même autonomie en termes d’emploi, 80% des habitants d’Alès Agglomération travaillent au sein d’une commune de la Communauté.
  15. 15. 2.5 LES PRINCIPAUX ENJEUX D’ALÈS AGGLOMÉRATION POUR LE FUTUR Malgré ses qualités, le territoire d’Alès Agglomération connaît des marges de progrès encore significatives. Pour permettre à Alès Agglomération de saisir les opportunités que lui offre le futur, il convient au préalable de relever les défis suivants :  Il  moderniser de façon continue le territoire ; existe des disparités territoriales persistantes entre les différents secteurs du territoire.  Si des efforts sont engagés pour améliorer l’accessibilité du territoire, Alès Agglomération n’est encore que partiellement connectée aux grands réseaux d’échanges.  Le nombre d’établissements universitaires demeure faible, malgré la présence de l’École des Mines d’Alès et les formations dispensées au sein du Campus de l’apprentissage, les BTS des lycées, la présence de l’AFPA et du CFA pour différents métiers. taux d’emploi public par rapport à l’ensemble de l’emploi est élevé et risque de ne pas connaître d’évolution à la hausse compte tenu de la raréfaction des ressources publiques.  Le  construire de nouvelles solidarités humaines et institutionnelles ;  conjuguer harmonieusement “attractivité et qualité du développement” ;  renforcer les dynamiques économiques et favoriser le développement de l’emploi au profit des habitants ;  faire reconnaître les qualités du territoire à l’extérieur ;  poursuivre l’élargissement des coopérations territoriales. Pour relever ces défis, le territoire dispose d’atouts importants qu’il peut mobiliser pour construire son avenir. Il s’agit pour aujourd’hui et pour demain de se positionner comme un territoire pionnier et innovant. P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 15
  16. 16. 3 LES OPPORTUNITÉS DU FUTUR Le monde actuel est caractérisé par une période de mutations profondes qui entraîne des évolutions sans précédent. Pour envisager l’avenir avec pertinence et efficacité, les élus d’Alès Agglomération ont souhaité prendre en compte ces changements dans leur réflexion. Il s’agit ici d’imaginer le meilleur positionnement possible d’Alès Agglomération dans le futur. Ils ont notamment identifié des mutations rapides et profondes que connaît notre époque :   les révolutions technologiques liées à l’explosion des nouvelles technologies et l’essor de la mobilité virtuelle ; l’évolution des modes de vie : population de plus en plus urbaine, qui vit plus longtemps, consomme plus de loisirs et de services à la personne. En France, et plus spécifiquement en région Languedoc-Roussillon, des évolutions territoriales sont apparues au cours des dernières années et se traduisent par : l’évolution continuelle et rapide des activités économiques et la mondialisation ;  la prise de conscience progressive de la valeur de notre environnement ;  le besoin croissant en énergie de nos sociétés ;  une forte attractivité démographique et économique des territoires littoraux et métropolitains, notamment du Sud de la France et de leur arrière pays ;  des bouleversements liés à l’allongement de la durée de vie et à la hausse du temps libre ;   la baisse des ressources publiques de l’État et des collectivités. LE MONDE ÉVOLUE, ALÈS AGGLOMÉRATION AVANCE ET PROGRESSE Alès Agglomération est devenue dynamique et attractive grâce à la vision et au travail accompli par les acteurs publics et privés depuis 20 ans. Si ce territoire apparaît bien positionné face aux opportunités de demain, il convient de poursuivre les efforts engagés pour faire face aux défis du futur et aux mutations qui révolutionnent nos sociétés. Le projet de territoire vise donc à valoriser les atouts et à compenser les faiblesses d’Alès Agglomération pour inventer un nouveau modèle de développement tout en préservant l’essentiel de ce qui fait sa force. 16
  17. 17. 4 AMBITION DES ÉLUS POUR LE FUTUR DU TERRITOIRE 4.1 LA VOLONTÉ POLITIQUE : FONDEMENT DU PROJET DE TERRITOIRE L’ambition partagée par les élus d’Alès Agglomération est de développer la prospérité économique et sociétale dans des espaces de vie de qualité, à proximité d’une nature respectée. Les élus d’Alès Agglomération ont ainsi pour objectifs de :    développer un accueil efficace et moderne à l’attention des habitants, des entreprises et des visiteurs ; construire un territoire singulier et pionnier pour la qualité de son mode de vie ; innover, anticiper sur les mutations sociétales, économiques et industrielles, pour faire d’Alès Agglomération un territoire avancé au plan humain, économique et environnemental. La réalisation de cette ambition nécessite plusieurs conditions :  le maintien d’une croissance économique accompagnée et soutenue ;  l’enrichissement économique, culturel, relationnel de la communauté territoriale : personnes, entreprises ;  la reconnaissance extérieure des qualités du territoire, ses services, son dynamisme ;  la capacité du territoire à favoriser une dynamique d’invention et d’expérimentation d’un nouveau modèle de développement préservant ses qualités et spécificités ;  le développement de modes de financement innovants du développement territorial. P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 17
  18. 18. LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE TERRITOIRE SE TRADUIT PAR 1 2 3 4 5 18 5 AXES STRATÉGIQUES AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE : SOLIDARITÉ ET ÉQUILIBRE INDUSTRIE, ARTISANAT, TOURISME, AGRICULTURE : VITALITÉ DES ACTIVITÉS INNOVATION TERRITORIALE : ALÈS AGGLO LAB QUALITÉ DU MODE DE VIE : " BIEN VIVRE ENSEMBLE " RAYONNEMENT ET ATTRACTIVITÉ : IMAGE ET NOTORIÉTÉ
  19. 19. P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 19
  20. 20. A X E S S T R AT É G I Q U E S D E D É V E LO P P E M E N T 1 AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE : SOLIDARITÉ ET ÉQUILIBRE L’objectif est ici de développer la cohérence entre les différentes entités territoriales d’Alès Agglomération en vue d’améliorer son attractivité tout en respectant l’équilibre et les solidarités. L’organisation du territoire doit ainsi permettre de faire d’Alès Agglomération un territoire équilibré sur le plan de l’occupation de l’espace, de la répartition des services, des infrastructures et de la maîtrise de l’impact de son développement sur l’environnement. Sur cet axe, le projet de territoire identifie 7 orientations sur lesquelles Alès Agglomération et les communes pourront agir à l’échelle communale et/ou communautaire : A - Structurer un maillage territorial pertinent et cohérent avec les enjeux de proximité Il s’agit ici d’organiser un aménagement urbain et économique du territoire cohérent entre l’espace rural, l’espace péri-urbain et l’espace urbain. Exemples d’actions à mettre en œuvre : localisation des zones d’activités économiques et des secteurs d’urbanisation nouvelle sur le territoire. B - Développer un urbanisme durable et de qualité pour offrir à tous les habitants de bonnes conditions de vie Exemples d’actions à mettre en œuvre : développement de logements sociaux dans les zones en déficit, réhabilitation de logements anciens ou vacants, développement d’éco-quartiers, éco-hameaux, ... C - Améliorer la qualité des mobilités Exemples d’actions à mettre en œuvre : prolongation de la 2x2 voies entre Nîmes et Alès, réalisation des contournements d’Alès et de Saint-Christol, amélioration des connexions ferroviaires, développement de services tels que l’auto-partage et le covoiturage, ... D - Développer un équipement numérique performant partout et pour tous Exemples d’actions à mettre en œuvre : renforcement de la couverture haut débit sur tout le territoire, déploiement de la fibre optique, ... E - Maîtriser le foncier Pour concilier l’attractivité du territoire et la préservation de la qualité du cadre de vie et des terres agricoles, les élus souhaitent mettre en place une politique locale efficace de gestion du foncier. F - Assurer la disponibilité de la ressource en eau Exemples d’actions à mettre en œuvre : amélioration des rendements des réseaux, création de retenues collinaires, recherche de conditions de mobilisation des ressources karstiques ou de la remontée d’eau depuis le Rhône. G - Développer les énergies nouvelles renouvelables et favoriser les économies d’énergie Exemples d’actions à mettre en œuvre : développement de la voiture électrique, mise en place de petits équipements photovoltaïques ou éoliens. DÉCOUVREZ CE QUE PENSENT LES HABITANTS D’ALÈS AGGLOMÉRATION DE L’AXE 1 20
  21. 21. 2 INDUSTRIE, ARTISANAT, TOURISME, AGRICULTURE : VITALITÉ DES ACTIVITÉS Cet axe vise d’une part à dynamiser l’économie locale et promouvoir les activités existantes et, d’autre part, à favoriser les installations d’entreprises pour générer de nouvelles richesses. Résolus à inscrire le territoire dans une dynamique de prospérité via l’incitation et l’accompagnement de l’innovation économique, les élus souhaitent favoriser la modernisation du tissu économique d’Alès Agglomération. Dans cette perspective, le projet de territoire identifie 6 orientations pour le développement économique d’Alès Agglomération. A - Développer l’économie productive : industrie, artisanat, agriculture Exemples d’actions à mettre en œuvre : aménagement de nouvelles zones d’activités économiques, renforcement de l’accompagnement des porteurs de projet par la collectivité et du développement des filières existantes. B - Accompagner l’essor de l’économie présentielle : tourisme, commerces, services Exemples d’actions à mettre en œuvre : redéveloppement des commerces de proximité entre centre-ville et centre-bourg, maintien des services publics et développement des services à la personne, professionnalisation de l’offre touristique, développement d’un tourisme durable et de l’agrotourisme. C - Favoriser un développement économique respectueux de la qualité de l’environnement Exemples d’actions à mettre en œuvre : intégration paysagère des zones d’activités et zones commerciales, travail sur la qualification des espaces urbains (label ville fleurie, qualité des espaces publics), respect des espaces protégés. D - Stimuler l’innovation Exemples d’actions à mettre en œuvre : renforcement du soutien et des partenariats avec l’Ecole des Mines d’Alès, création d’espaces d’échanges au profit de l’innovation et d’actions de valorisation comme par exemple le concours Alès Audace. E - Mettre en œuvre une politique emploi / formation Exemples d’actions à mettre en œuvre : intégration d’un observatoire des métiers et de l’innovation au sein de l’observatoire économique existant, création d’un pôle d’excellence de formation aux métiers de pleine nature... F - Créer des synergies entre les acteurs économiques Il s’agit ici d’inciter la mise en relation entre les acteurs économiques du territoire et la mise en œuvre de réseaux réels et virtuels à travers l’organisation de rencontres thématiques, voyages d’étude / benchmarking et conférences d’intérêt commun. DÉCOUVREZ CE QUE PENSENT LES HABITANTS D’ALÈS AGGLOMÉRATION DE L’AXE 2 P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 21
  22. 22. A X E S S T R AT É G I Q U E S D E D É V E LO P P E M E N T 3 INNOVATION TERRITORIALE : ALÈS AGGLO LAB Pour saisir les opportunités offertes par le futur, les élus souhaitent positionner Alès Agglomération en tant que territoire pionnier et créer un véritable laboratoire territorial d’expérimentations des innovations sociétales dans des domaines variés : habitat, transports, santé, économie, agriculture, tourisme, environnement, écologie, … Cette orientation vise à favoriser les initiatives et les entreprises créatives et modernes portées par des hommes et des femmes de caractère, désireux de vivre et de travailler au sein d’un territoire pilote. 3 orientations du projet de territoire visent à la réalisation de cet objectif. A - Grand projet numérique Alès Agglomération Il s’agit ici d’inscrire le territoire dans la révolution numérique en dotant Alès Agglomération d’un grand projet numérique territorial. L’objectif est de favoriser l’accès et l’apprentissage permanents aux usages de l’internet et évolutions technologiques pour tous les âges. B - Applications territoriales des innovations sociétales Cet axe consiste à favoriser la mise en place de processus d’expérimentation et si cela s’avère probant, leur extension au territoire d’Alès Agglomération : utilisation de véhicules électriques, développement des énergies renouvelables, création de logements (HQE, BBC ou énergie positive) par exemple à ossature bois, alimentation en filières courtes, … C - Projet longévité : 3e et 4e âges Alors qu’ 1/3 des habitants aura plus de 60 ans en 2025, cet axe consiste à anticiper ce changement en développant sur le territoire une offre d’accueil performante et appropriée pour les 3e et 4e âges. Exemples d’actions à mettre en œuvre : développement d’une offre "temps libre" culturelle, artistique, de loisirs et sportive, construction de logements adaptés aux besoins liés aux différents âges, développement de services et de l’aide à la mobilité comme par le développement de structures dédiées au bien-être du corps et de l’esprit, ... Exemples d’actions à mettre en œuvre : installation d’écoles numériques, développement de l’e-administration, accompagnement du développement du télétravail et de la mise en place d’une université virtuelle du XXIe siècle. DÉCOUVREZ CE QUE PENSENT LES HABITANTS D’ALÈS AGGLOMÉRATION DE L’AXE 3 22
  23. 23. 4 QUALITÉ DU MODE DE VIE : "BIEN VIVRE ENSEMBLE" C - Développer des animations et événements pour les différents publics Il s’agit dans cet axe de soutenir et de développer les animations culturelles et festives du territoire, comme par exemple la Feria d’Alès, le Festival du Cinéma ¨ Itinérances ¨, la Nuit des Camisards, Cratère Surfaces,... Il s’agit ici de préserver et de valoriser la diversité et la qualité du cadre de vie du territoire en offrant aux habitants, entreprises et visiteurs de passage, les services, les équipements et l’environnement qui participent à l’attractivité d’Alès Agglomération. Les orientations suivantes répondent aux enjeux de développement de la qualité du cadre de vie d’Alès Agglomération. A - Maintenir et développer les services publics et services au public Exemples d’actions à mettre en œuvre : création de maisons de santé pluriprofessionnelles en zones péri-urbaines ou rurales, développement de crèches pour la petite enfance, maintien des commerces de proximité dans les centres (ville et villages) et équipement de point relais. B - S’inscrire dans la société du temps libre, de la culture et de la connaissance Le projet de territoire vise à compléter et enrichir l’offre existante (multiplexe, salle de concerts), faciliter l’accessibilité à ces pratiques et soutenir les initiatives locales des institutions et associations culturelles. D - Valoriser la diversité des espaces naturels à travers l’actualisation et la mise en œuvre de l’Agenda 21 Exemples d’actions à mettre en œuvre : gestion et réduction des déchets, découvertes pédagogiques de l’environnement cévenol, … E - Développer les mobilités durables et alternatives Exemples d’actions à mettre en œuvre : développement des transports en commun, des mobilités douces via la création de pistes cyclables et mise en place d’un service de covoiturage. F - Favoriser la qualité du lien social Exemples d’actions à mettre en œuvre : conception de nouvelles formes urbaines qui préservent la mixité sociale, développement des filières courtes, mise en œuvre de la politique d’inclusion sociale... G - Valoriser les productions locales Exemples d’actions à mettre en œuvre : développement de labels, des espaces de promotion, soutien aux initiatives innovantes en la matière telle que la création du Pôle Euro-Méditerranéen de la Figue. DÉCOUVREZ CE QUE PENSENT LES HABITANTS D’ALÈS AGGLOMÉRATION DE L’AXE 4 P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 23
  24. 24. A X E S S T R AT É G I Q U E S D E D É V E LO P P E M E N T 5 RAYONNEMENT ET ATTRACTIVITÉ : IMAGE ET NOTORIÉTÉ L’objectif est ici de soutenir et de développer l’attractivité du territoire en faisant la promotion en interne et en externe de ses axes forts. Pour y parvenir, 4 orientations sont définies. A - Développer la communication territoriale Exemples d’actions à mettre en œuvre : élaboration d’un plan de communication et organisation de manifestations de grandes envergures telles que les Rencontres Internationales des Véhicules Écologiques ou le concours Alès Audace. B - Développer l’image touristique de la " Destination Cévennes " La mise en place d’une filière économique touristique et la création de la " Destination Cévennes " ont permis de structurer et de dynamiser le tourisme sur le territoire avec la création de plus de 1.000 emplois en 4 ans à l’échelle des 120 communes du Pays Cévennes. Les élus souhaitent prolonger ces efforts pour le développement d’une offre touristique de qualité : hébergement, notamment et activités de pleine nature. C - Valoriser les ressources patrimoniales, naturelles et culturelles à l’extérieur du territoire Exemples d’actions à mettre en œuvre : aménagement de routes thématiques, reconversion des sites miniers en lieux culturels, touristiques ou gastronomiques, création d’une maison d’Alès Agglomération, mise en place d’une plateforme internet dédiée aux nouveaux arrivants, ... D - Développer une politique d’attraction événementielle Exemples d’actions à mettre en œuvre : développement d’une politique événementielle à l’échelle de l’agglomération (ville et villages). DÉCOUVREZ CE QUE PENSENT LES HABITANTS D’ALÈS AGGLOMÉRATION DE L’AXE 5 24
  25. 25. LE PROJET DE TERRITOIRE EN RÉSUMÉ — Grand projet numérique — Expérimentation sociétale des innovations — Innovation industrielle en lien avec l’EMA – Institut Mines-Télécom — Développement de la formation tout au long de la vie — Animations culturelles de qualité — Solidarité et complémentarité " ville / espace rural " - DIRECTEUR DE L’ÉCOLE DES MINES D’ALÈS - PRÉSIDENT DE LA CCI D’ALÈS - PRÉSIDENT DE LA CAVE DE ST MAURICE DE CAZEVIEILLE - DIRECTEUR DU CRATÈRE THÉATRE - DIRECTEUR DU TRAIN À VAPEUR DES CÉVENNES - ... découvrez ce qu’ils pensent du projet de territoire — Agriculture et filières courtes — Développement touristique — Qualité de vie garantie, environnement respecté — Ressource en eau et en énergie — Marketing territorial P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 25
  26. 26. 6 RESSOURCES ET MOYENS La réalisation de l’ambition portée par les élus de l’agglomération nécessite une implication et une participation des acteurs d’Alès Agglomération, dans le sens du bien commun de la communauté. Après avoir participé à l’élaboration du projet de territoire, les élus et services d’Alès Agglomération vont hiérarchiser les projets en fonction des objectifs, des opportunités de réalisation et de la définition de l’intérêt communautaire. La mise en œuvre du projet de territoire nécessite par ailleurs la mutualisation d’outils et l’adaptation de l’organisation existante des services d’Alès Agglomération pour répondre au mieux aux orientations identifiées dans le projet. Le travail engagé par les commissions d’élus pour l’élaboration du projet de territoire sera donc amené à se prolonger par la suite pour l’évaluation et le suivi de la mise en œuvre des actions et l’évolution du projet de territoire. Présents pour l’élaboration du projet, les partenaires du territoire seront amenés à se mobiliser avec les élus et services d’Alès Agglomération pour la mise en œuvre des orientations. La bonne conduite du projet de territoire dépend ainsi de l’implication de tous. Dans un contexte de baisse des capacités de financements de l’État, il apparaît nécessaire de penser à des moyens de financements nouveaux et innovants pour la mise en œuvre des actions du projet de territoire. 26 Les élus d’Alès Agglomération se sont accordés sur la mise en place à moyen terme d’un pacte financier et fiscal entre les 50 membres afin de porter une part du financement nécessaire aux actions de développement socio-économique du territoire. Le territoire peut également se tourner vers la mobilisation de fonds, de fonds structurels et d’actions de lobbying, ainsi que le développement de modes de financement innovants tels que les partenariats public / privé, le recours à des fondations ou à des souscriptions. NOS PARTENAIRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE TERRITOIRE Associations, organismes locaux, citoyens - Agence de développement Alès Myriapolis - Agence d’Urbanisme des Régions Nîmoise et Alésienne – Chambre de commerce et d’industrie Chambre de métiers et de l’artisanat, - Conseil Général 30 - EMA / Institut Mines-Télécom - État - Gard Rhodanien - Maison de l’Emploi - Pôle Métropolitain Nîmes Alès - Pays Cévennes – PNC - Chambre d’Agriculture - Région Languedoc-Roussillon - Réseau Villes portes UNESCO - SAFER - Militant du Goût & Sud de France - Union Européenne - ADEME - SMAGE et Agence de l’eau
  27. 27. Crédit Photos : Ville d’Alès - Isignstock - Thinkstock P R OJ E T D E T E R R I TO I R E A L È S A G G LO M É R AT I O N 27
  28. 28. projetdeterritoire.alesagglo.fr

×