2008

LISTE ALÈS • ÉLECTIONS MUNICIPALES • 23 - 30 MARS 2014

2014

2020

Dynamisme

Envie

Engagement

"Continuons ensemb...
SOMMAIRE
FINANCES | FISCALITÉ
ÉCONOMIE | EMPLOI

p. 6 - 7

SÉCURITÉ

p. 8 - 9

ENFANCE | JEUNESSE

p. 10 -11

ENVIRONNEMEN...
Madame, Monsieur,
J’assume avec passion le mandat de Maire que vous m’avez
confié depuis de nombreuses années. Dès le prem...
FINANCES | FISCALITÉ
ÉPARGNE RECORD !

Ensemble
dans
le bon sens

DÉSENDETTEMENT MASSIF
VILLE -10 %
AGGLO -13 %

+ 300 %
T...
ET DEMAIN
STABILITÉ FISCALITÉ

I Poursuite de la maîtrise fiscale, du désendettement

et des investissements.

I Poursuite...
ÉCONOMIE | EMPLOI

Le développement économique
est resté, malgré les difficultés
nationales, la priorité de mon mandat.
Grâ...
ET DEMAIN
POUR LES ENTREPRISES
INNOVANTES

u

es, ét

, artist

USE
MINE n !
ÉEuLU ener loi
E ID s m
de
teurs

rs, por

re...
SÉCURITÉ

Au cœur des préoccupations
des Alésiens, la sécurité des
personnes et des biens a fait
l’objet de toute mon atte...
ET DEMAIN
I Poursuite de l'installation de caméras de protection

dans les quartiers périphériques.

Depuis 2012, le dispo...
ENFANCE I JEUNESSE

Ensemble
dans
le bon sens

LOISIRS

● Pour les jeunes, les vacances d’été peuvent être 
synonymes de ...
ET DEMAIN
I Développement de nouveaux chantiers d'insertion

pour les jeunes.

I Politique accrue d'accès à la culture et ...
ENVIRONNEMENT | PROPRETÉ

Ensemble
dans
le bon sens

UNE MULTITUDE
DE DISTINCTIONS
Depuis 2008, la Ville d’Alès s’est larg...
ET DEMAIN
ALÈS VILLE-PORTE DU
PATRIMOINE UNESCO

L’entrée des Cévennes au patrimoine mondial de l’UNESCO 
en 2011, fait d’...
SOLIDARITÉ I SANTÉ

Touchée par le chômage depuis
le déclin des houillères, la Ville
d’Alès continue d’accompagner
les per...
ET DEMAIN
SANTÉ

I

Création de nouveaux lieux pour les clubs seniors
(centre-ville, Royale Cauvel, bas et haut Brésis).

...
TRAVAUX VOIRIE I PATRIMOINE

S’il est de plus en plus agréable
de vivre, travailler ou faire ses
courses à Alès, c’est par...
ET DEMAIN
QUALITÉ DE VIE

I Aménagement de la nouvelle place des Martyrs de la

Création  du  mur  anti-bruit  le  long 
d...
SPORT I CULTURE

Ensemble
dans
le bon sens

PENDANT L’ÉTÉ
Parce que les festivités ne
doivent pas se limiter à la période
...
ET DEMAIN
 Rénovation du Musée du Colombier pour

Annoncés depuis de nombreuses années, reportés à
maintes reprises pour ...
MOBILITÉ

Ensemble
dans
le bon sens

MEILLEURE DESSERTE
FERROVIAIRE

Parce que le
développement des
transports publics est...
ET DEMAIN
■ I Renforcement du travail partenarial avec le Conseil

général et Nîmes Métropole pour améliorer la desserte
e...
COMMUNICATION
PROXIMITÉ
Ensemble
dans
le bon sens

ET DEMAIN
I Renforcement de la dématérialisation des services à

la pop...
LES GRANDS PROJETS
À L’ÉCHELLE D’ALÈS AGGLOMÉRATION ET DU PAYS CÉVENNES...

ET DEMAIN

I Construction du nouveau Musée des...
Venez participer aux réunions de concertation organisées à
la permanence de Max Roustan pour finaliser le projet 2014 - 20...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation du bilan de mandat 2008-2014

1 322 vues

Publié le

Voici une synthèse des actions menées depuis six ans et les principaux éléments du programme que je vous proposerai pour le prochain mandat.
Max ROUSTAN, votre Maire

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 322
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
58
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation du bilan de mandat 2008-2014

  1. 1. 2008 LISTE ALÈS • ÉLECTIONS MUNICIPALES • 23 - 30 MARS 2014 2014 2020 Dynamisme Envie Engagement "Continuons ensemble dans le bon sens" Max ROUSTAN, votre Maire Conviction Avenir
  2. 2. SOMMAIRE FINANCES | FISCALITÉ ÉCONOMIE | EMPLOI p. 6 - 7 SÉCURITÉ p. 8 - 9 ENFANCE | JEUNESSE p. 10 -11 ENVIRONNEMENT | PROPRETÉ p. 12 - 13 SOLIDARITÉ | SANTÉ p. 14 - 15 TRAVAUX VOIRIE | PATRIMOINE p. 16 - 17 SPORT | CULTURE p. 18 - 19 MOBILITÉ p. 20 - 21 COMMUNICATION | PROXIMITÉ p. 22 GRANDS PROJETS 2 p. 4 - 5 p. 23
  3. 3. Madame, Monsieur, J’assume avec passion le mandat de Maire que vous m’avez confié depuis de nombreuses années. Dès le premier jour, j’ai eu pour principal objectif de redonner à Alès son rôle historique de place d’accueil et d’échanges, afin que chacun s’y épanouisse et que la ville rayonne au-delà de son périmètre administratif. Pas à pas avec mon équipe, nous avons réussi à bâtir un véritable "Espace du bien-vivre" en développant de nouveaux équipements et services à la population, en préservant notre environnement, en rénovant notre patrimoine... Pour contrer le chômage, la désindustrialisation et la crise nationale, nous avons impulsé une nouvelle dynamique économique autour de différentes filières conjuguant savoir-faire ancestraux et innovations. Nous avons construit une Agglomération forte, audacieuse et solidaire, la première de France à avoir, quelques mois à peine après sa création, élaboré un projet de territoire approuvé à l’unanimité. Le document que je vous présente aujourd’hui rassemble à la fois la synthèse des actions menées depuis six ans et les principaux éléments du programme que je vous proposerai pour le prochain mandat. De cette façon vous pourrez mieux appréhender le sens de mon engagement, la continuité de mon action et le chemin qu’il nous reste encore à parcourir pour qu’Alès poursuive sa métamorphose et prenne toute sa place parmi les grandes Agglomérations régionales. Je souhaite en effet qu’ensemble, grâce à votre mobilisation dès le 23 mars prochain, nous puissions rester dans le bon sens ; un sens ancré dans des valeurs de respect, d'autonomie et de solidarité ; un sens qui s’attache à ce que chaque Alésien s’épanouisse dans notre cité. Bonne lecture à tous Max ROUSTAN Votre Maire MAX ROUSTAN EN CHIFFRES ET EN LETTRES 69 ans. I Réélu Maire au 1er tour avec 54 % des voix, le 9 mars 2008 (3e mandat). I Réélu Président du Grand Alès, avec 87 voix pour et 2 bulletins blancs le 10 avril 2008, puis réélu Président début 2013 lors de la création d’Alès Agglomération (160 voix pour, 19 bulletins blancs). I Président du Pays Cévennes depuis sa création (2004). I Assumer plusieurs fonctions électives locales n’est pas pour moi une fin en soi ; c’est un bras de levier important qui permet d’impulser une action efficace et cohérente notamment grâce à la mutualisation territoriale et aux économies qu'elle génère. Certaines initiatives dépassent en outre les simples frontières de la ville. C’est par exemple souvent à l’échelle de l’Agglomération, du Pays, voire du Pôle métropolitain Alès-Nîmes qu’il convient de développer de nouvelles filières économiques et agricoles, de structurer le tourisme, de concevoir le développement numérique... Mon action s’appuie sur toutes les forces vives du territoire, tous ceux qui partagent la même envie d’aller de l’avant. Dans cette optique, je ne laisse aucune place aux clivages partisans ou à la politique politicienne stérile. Dans le respect de chacun, je cherche avant tout, en privilégiant toujours la concertation, à créer la dynamique collective dont nous avons besoin pour notre territoire.  3
  4. 4. FINANCES | FISCALITÉ ÉPARGNE RECORD ! Ensemble dans le bon sens DÉSENDETTEMENT MASSIF VILLE -10 % AGGLO -13 % + 300 % Tout comme un budget familial, la gestion financière d'une collectivité nécessite de trouver le bon équilibre entre rigueur, dépenses utiles et investissement pour l'avenir. Et parce que les chiffres ne se trompent pas, je suis particulièrement fier de nos résultats en la matière, que cela soit pour la Ville ou l'Agglomération. Cette bonne santé financière, fruit de nos choix nous permet d'envisager l'avenir avec sérénité. Mes maîtres mots : investissement, désendettement, stabilité fiscale. 4 VILLE D'ALÈS VILLE D'ALÈS  Entre 2008 et 2012, l’épargne nette de la Ville d’Alès a augmenté de  300%.  Cette  bonne  gestion  financière  a  permis  à  la  Ville  d’investir sans emprunter auprès des banques.  En 5 ans, la dette d’Alès a diminué de 10 % , passant de 46,5 M € en 2008 à 41,6 M € en 2012 (hors transfert de compétences à l’Agglomération). La dette par habitant n’est plus que de 977 € tandis que la moyenne nationale est à 1 066 €. ALÈS AGGLOMÉRATION    ntre 2008 et fin 2012, l'épargne nette de l'Agglomération a été  E multipliée par 6. DES INVESTISSEMENTS À LA MESURE DE NOS PROJETS 47 M € ALÈS AGGLOMÉRATION    e  2009   ‡ à  fin  2012,  la  dette  de  l'Agglomération  est  passée  de  D   45,9 M € à ‡39,8 M € soit plus de 13 % de diminution. La Ville d'Alès et l'Agglomération investissent de façon récurente afin de mener à bien leurs nombreux projets et d'assurer ainsi le développement du territoire pour les années à venir. VILLE D'ALÈS  Le montant des investissements en cinq ans se monte à plus de 47 M €. 50 M € ALÈS AGGLOMÉRATION   2008 à fin 2012, les investissements de l'Agglomération ont atteint De   50 M €.
  5. 5. ET DEMAIN STABILITÉ FISCALITÉ I Poursuite de la maîtrise fiscale, du désendettement et des investissements. I Poursuite des transferts de compétences I ... è è è à l'Agglomération pour maintenir le niveau de dotation de l'État. Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). VILLE D'ALÈS  Grâce à la gestion maîtrisée des charges de fonctionnement de la Ville (augmentation inférieure à l'inflation), la fiscalité n'a augmenté en 6 ans que de 0,4%.    elon  une  étude  de  l'union  nationale  des  propriétaires  immobiliers  (2013),  S Alès est la 9e ville du Gard (sur 300) à avoir le moins augmenté ses taux sur le  foncier bâti. 3e AGGLO LA MIEUX DOTÉE DE FRANCE ALÈS AGGLOMÉRATION    epuis la suppression de la taxe professionnelle en 2012 et pour compenser  D cette perte financière, l’État a transféré aux Agglomérations les recettes de la taxe d’habitation et de la taxe sur le foncier non bâti, attribuées jusqu'ici  au Conseil général et à la Région. Depuis sa création, l’Agglomération d’Alès  n’a jamais augmenté ses taux.    axe  entièrement  liée  à  la  collecte  et  au  traitement  des  ordures  ménagères,  T la T.E.O.M a augmenté de moins de 1 % par an sur le mandat, ceci afin de faire face  à  l'augmentation  des  coûts  du  service  rendu.  Malgré  cette  légère  augmentation elle reste en-dessous de la moyenne nationale et grâce à la nouvelle unité de tri de Salindres, les charges liées au traitement sont maintenant stabilsées. 85 € par habitant Parce que la dynamique communautaire a permis de transférer à l’Agglomération de nombreuses compétences, les dotations d’État (proportionnelles à ces transferts) représentent aujourd’hui 85 € par habitant. Alès Agglomération est donc sur les 211 intercommunalités de France, la troisième la mieux dotée ! 5
  6. 6. ÉCONOMIE | EMPLOI Le développement économique est resté, malgré les difficultés nationales, la priorité de mon mandat. Grâce à une politique volontariste, et même si le taux de chômage est encore trop élevé, Alès a peu souffert de la désindustrialisation qui touche la France. Le territoire a même été primé en tant qu’Agglomération la plus entreprenante de France en 2010* et a été reconnu sur le plan national pour la synergie de ses acteurs institutionnels en matière de développement économique (Agglomération, CCI, Agence de développement...). Bien sûr du travail reste à accomplir, mais nous sommes sans aucun doute sur la bonne voie. * Journal L’entreprise, sept. 2010 6 IMPLANTATION DE NOUVELLES ENTREPRISES La création en 2009 de l’Agence de développement Alès Myriapolis, chargée de l’accompagnement des entreprises  et  des  porteurs  de  projets,  insuffle  une  nouvelle dynamique économique sur le territoire. FILIÈRE "ÉCO-ACTIVITÉS" En 2010, Enerpôle, Hôtel d’entreprises durables, ouvre ses portes et accueille de nouvelles entreprises écologiques. Ensemble dans le bon sens RÉINDUSTRIALISATION En 2012, pour faire face à la disparition de l’entreprise Richard  Ducros,  l'Agglomération  rachète  les  bâtiments  vacants  et  réindustrialise au plus vite les 2 sites. Résultat, en juin 2013,  plus de 140 emplois sont recréés et tous les sites sont réinvestis par des entreprises. FILIÈRE "AGRO-ALIMENTAIRE" La rénovation complète de l’abattoir d’Alès en 2011 permet de maintenir une filière agricole d’élevage sur le territoire.
  7. 7. ET DEMAIN POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES u es, ét , artist USE MINE n ! ÉEuLU ener loi E ID s m de teurs rs, por reneu Entrep ... diants projets UN pour vo avril 2014 vier au 30 du 01 jan es !!! vos idé Affûtez n exceptionnelle Dotatio € de 80 000 Info ent et s, règlem inscription s-au www.ale sur dace.fr AUDACE Porté par l’Agglomération, le concours Alès Audace soutient à hauteur de 80 000 €/an depuis 2012, la création d’entreprises innovantes. et montée en puissance des Rencontres Internationales des Voitures Écologiques sur le Pôle Mécanique. I Développement de filières agricoles de proximité I Poursuite des actions d'accompagnement des entreprises et des porteurs de projets (concours Audace, missions d'Alès Myriapolis, construction d'ateliers relais...). NOUVEAUX BÂTIMENTS ÉCONOMIQUES 4 300 m d’ateliers relais supplémentaires (Pist 4), sont construits en 2009 pour accueillir de nouvelles entreprises. I Renforcement de la filière des véhicules décarbonés (sarment de vigne pour le chauffage, porc "Baron des Cévennes" pour la viande, maraîchage et circuits courts pour la restauration scolaire...). Depuis 2008, la création des "Rencontres Emploi"  permet chaque année aux entreprises locales et  aux demandeurs d’emploi de se rencontrer pour  un recrutement immédiat. 2 à 1,1 M € de subvention obtenu de l'Europe. I Multiplication des partenariats avec l'École des Mines d'Alès favorisant l'innovation économique. I Impulsion d'une économie de "proximité" ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES L’accompagnement  de  l'Agglomération  permet  en  2013  à  l’entreprise  Crouzet  de  renforcer  sa présence sur Alès grâce à un bâtiment flambant neuf, centre mondial pour la production de micro-moteurs électriques, tandis que les anciens bâtiments, réhabilités par la Ville, sont réinvestis par une entreprise. avec la Vallée industrielle du Rhône. I ... è è è ACTION POUR L’EMPLOI La création d’un Science Park en partenariat avec l’École des Mines offre dès 2011 à des entreprises innovantes "en devenir" un accueil à la mesure de leurs besoins. I Extension du Pôle Mécanique d'Alès grâce notamment Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). AIDE À L’EMPLOI Créée en 2009, la Maison de l’Emploi devient rapidement un  soutien  précieux  et  complémentaire  du  Pôle  emploi  pour  le  grand public et les entreprises. 7
  8. 8. SÉCURITÉ Au cœur des préoccupations des Alésiens, la sécurité des personnes et des biens a fait l’objet de toute mon attention pendant ce mandat. Et parce que les Alésiens ont massivement répondu favorablement lors de l’enquête téléphonique réalisée en 2012*, la protection via la vidéo s’est largement développée dans le centre-ville et les quartiers périphériques. * 82,4 % des personnes interrogées se sont déclarées favorables à son développement en 2012, 83,5 % l’ont jugée utile et efficace en 2013. 8 Ensemble dans le bon sens POLICE MUNICIPALE Pour une plus grande présence de la Police municipale sur le terrain, le nombre de policiers est passé de 27 en 2008 à 40 en 2014. Une brigade VTT a été mise en place pour intervenir plus rapidement en centre-ville. Un fourgon a été équipé pour instruire les procédures à l’extérieur. VIDÉO SURVEILLANCE PRÉVENTION ROUTIÈRE POUR LES JEUNES Depuis  2008,  tous  les  élèves  des  classes  de  CM1  et  CM2  reçoivent une formation à la prévention routière en vélo. Les élèves  de  CM1  participent  à  un  concours  organisé  par  la  Ville d’Alès pour tester leurs connaissances et leur permettre de circuler ensuite en sécurité. Depuis 2011, l’augmentation progressive du nombre de caméras de protection (à ce jour 110) dans le centre-ville, les parkings mais aussi les quartiers périphériques, a généré plus de 1 000 interventions dont plus de 300 pour assistance à des personnes en détresse. LUTTE CONTRE LES ADDICTIONS Grâce à la mise en place d’une brigade spécialisée, les élèves des lycées qui en font la demande sont sensibilisés aux problèmes d’addictologie depuis 2010.
  9. 9. ET DEMAIN I Poursuite de l'installation de caméras de protection dans les quartiers périphériques. Depuis 2012, le dispositif "Tranquillité vacances" est opérationnel toute l’année. Une simple inscription sur internet permet de signaler son absence pour que la Police municipale effectue des rondes de surveillance. I La mise en sens unique de l’avenue Pierre Coiras a permis  la sécurisation de tout un quartier résidentiel et des nombreux  élèves  de  l’établissement  scolaire  Bellevue  qui empruntent à pied cette voie. I Plus de 20 séries de ralentisseurs aménagées depuis 2008 ont favorisé la diminution de la vitesse automobile dans les quartiers. I Poursuite de la mise en sécurité de certains axes de circulation. I Mise en place de sondes et caméras dans le Gardon pour mieux lutter contre les inondations. I Développement des actions de proximité et de prévention par la Police municipale. I ... Depuis 2012, un arrêté limite les émissions  sonores après 23h. Bars,  épiceries de nuit... tous sont soumis à cette mesure et les contrôles fréquents insistent sur la tolérance zéro. SÉCURITÉ ROUTIÈRE des écoles. è è è DISPOSITIF TRANQUILLITÉ VACANCES CONTRE LES NUISANCES SONORES I Renforcement des contrôles de vitesse aux abords Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). SÉCURITÉ HYDRAULIQUE Entretien constant du Gardon, mise en œuvre d’un plan communal de sauvegarde en cas de risques majeurs,  édition  d’un  document  d’information  à  la  population..., autant d’actions concrètes menées par la Ville pour assurer la sécurité de chacun face aux risques majeurs.  9
  10. 10. ENFANCE I JEUNESSE Ensemble dans le bon sens LOISIRS ● Pour les jeunes, les vacances d’été peuvent être  synonymes de plaisir même sans partir en vacances. Les semaines à thèmes proposées depuis 2009 par le service enfance - jeunesse offrent une multitude  d'activités sportives et culturelles. ● Les soirées “summer night” animées par des DJ de renom donnent à la ville une ambiance de fête adaptée aux jeunes.  La  Maison  pour  Tous  du  quartier  des  Cévennes  a  fait  en  2011  l’objet  d’une  rénovation  totale.  De  quoi  satisfaire  les  nombreux  jeunes  et  les  associations qui participent à la vie de cette partie de la ville. Parce que nos jeunes sont l'avenir de notre territoire, nous devons tout mettre en œuvre pour favoriser leur épanouissement au sein de notre cité. Outre les équipements de sports et loisirs à leur disposition, une politique spécifique leur est donc dédiée, notamment pour favoriser la même chance pour tous en milieu scolaire et pour l'accès à l'emploi. UNE UNITÉ SCOLAIRE SPÉCIALISÉE Construit  grâce  à  la  mise  à  disposition  des  bâtiments  par  la  Ville d’Alès, l’Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique de Clavières accueille depuis la rentrée 2013, 42 enfants en difficulté  pour un accompagnement pédagogique adapté. 10 ÉQUIPEMENTS ● Rénovation  permanente  du  patrimoine  scolaire  pour un accès aux savoirs optimisé. ● Construction et/ou rénovation d'équipements sportifs  pour faciliter les pratiques sportives des jeunes.
  11. 11. ET DEMAIN I Développement de nouveaux chantiers d'insertion pour les jeunes. I Politique accrue d'accès à la culture et aux sport pendant et hors du temps scolaire. I Création d'un Espace pour les jeunes en centre-ville. I Poursuite des animations sportives, culturelles RÉUSSITE ÉDUCATIVE Avec son projet de réussite éducative, la Ville d’Alès coordonne depuis 2009 tous les outils d’accompagnement des jeunes jusqu’à 16 ans. La mise en œuvre de dispositifs d’accompagnement individuel ou en petits groupes avec du soutien scolaire à domicile, un accompagnement par des élèves de l’École des Mines, la création d’ateliers théâtre..., a permis de toucher plus de 1 000 jeunes en 5 ans. I ... è è è festives pour les jeunes. Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). ACCÈS À L'EMPLOI  Développement de 25 chantiers d'insertion sur  la ville en 6 ans (chantier école ou d'utilité sociale).  Mise en place d'actions emplois pour les jeunes  (Marketon, Rencontres emplois.  Embauche en 6 ans de 750 jeunes (1er emploi). VACANCES SPORTIVES Organisées par l'Office municipal des sports,  les vacances sportives permettent aux 6-12 ans  de découvrir à moindre coût de très nombreuses  disciplines. FORUM JEUNES Réunis régulièrement ces forums sont l'occasion  pour  les  jeunes  de  faire  des  propositions  concrètes d'aménagements et d'animations. UNE NOUVELLE CRÈCHE En cours de construction, après celle de Thoiras en 2011, la crèche "Les papillons bleus" située à  proximité  de  l’hôpital,  complètera  les  515 places en structures petite enfance sur l’Agglomération. 11
  12. 12. ENVIRONNEMENT | PROPRETÉ Ensemble dans le bon sens UNE MULTITUDE DE DISTINCTIONS Depuis 2008, la Ville d’Alès s’est largement fait remarquer par l’avalanche de distinctions nationales reçues en matière de développement durable : Trophée éco-Maire en 2008, Rubans du  développement durable en 2008, 2010 et 2012, Capitale de la bio diversité en 2010 et 2013, prix  Énergies citoyennes en 2013... Apiculteur depuis des années, amoureux des Cévennes, je me suis engagé parmi les premiers en France dans le développement durable. Exemple flagrant qu’un territoire peut concilier économie, industrie et respect de l’environnement, Alès, reconnu nationalement pour son implication en la matière, poursuit depuis six ans son action responsable et citoyenne. CHAUFFERIES BOIS L’obtention en 2008 d’une 4e fleur, renouvelée en 2011, vient récompenser une politique volontariste d’embellissement de la ville. Fleurissement mais aussi propreté et développement durable font partie des critères retenus qui ont fait d'Alès la première Ville régionale à s’enorgueillir d’un tel label. Construite  en  2010  pour  couvrir  80 %  des  besoins  énergétiques du nouvel hôpital d’Alès, la chaufferie bois de l’hôpital est une réussite qui donne rapidement l’idée de développer le même concept pour chauffer des logements de centre-ville. Une nouvelle chaufferie bois permet ainsi depuis l’année dernière de chauffer à prix compétitif 2 500 foyers tout en rejetant moins de CO2. 12 4e FLEUR PRÉSERVATION DES RESSOURCES EN EAU Engagée depuis de nombreuses années, la lutte contre les fuites d’eau sur les réseaux d’Alès s’est poursuivie depuis 2008. L’économie qui se chiffre à plus de 4 millions de m3 permet de préserver notre ressource en eau, d'accueillir de nouveaux habitants et de maintenir un prix parmi les moins chers de France.
  13. 13. ET DEMAIN ALÈS VILLE-PORTE DU PATRIMOINE UNESCO L’entrée des Cévennes au patrimoine mondial de l’UNESCO  en 2011, fait d’Alès l’une des 5 Villes-Porte de ce territoire dédié aux paysages pastoraux méditerranéens. Une notoriété  qu’Alès valorise au quotidien pour développer un tourisme de qualité. ●I Remplacement progressif des véhicules municipaux par des véhicules décarbonés. ● I Mise en place de nouvelles ruches près du Fort Vauban. I Extension de l'inventaire de la biodiversité ● aux 50 communes de l'Agglomération. ● I Poursuite de l'aménagement des chemins de randonnées sur l'Agglomération (1 000 km). PROPRETÉ ● I Prolongement des voies cyclables et voies vertes Renforcement des équipes et remplacement du matériel de nettoyage ; fourniture de sacs pour les déjections canines. I ... è è è sur l'Agglomération. Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendezvous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). VÉHICULES ÉCOLOGIQUES Événement  de  renommée  mondiale,  les  Rencontres  Internationales des Voitures Écologiques se déroulent  depuis  2010,  à  Alès  (tous  les  deux  ans  en alternance avec Paris). Les infrastructures du Pôle Mécanique, conjuguées aux efforts de la Ville  en matière de développement durable, ont donné à Alès suffisamment de crédit pour accueillir un salon de cette ampleur. PHOTOVOLTAÏQUE Les  4 700  panneaux  photovoltaïques  installés sur les toits des ateliers du Pôle  Mécanique  depuis  janvier  2012,  produisent chaque année un million de kWh,  racheté  par  EDF.  Cette  production  représente la consommation électrique annuelle de près de 200 foyers. CENTRE DE TRI COMPOSTAGE Indispensable pour assurer le traitement de nos ordures ménagères à un coût  raisonnable, l’unité de tri compostage construite à Salindres dans le cadre du Syndicat de traitement des ordures ménagères, et inaugurée en décembre 2013, est  un bel exemple de travail concerté entre collectivités territoriales. Sans nuisance  pour les habitants, cette usine constitue une première en France. 13
  14. 14. SOLIDARITÉ I SANTÉ Touchée par le chômage depuis le déclin des houillères, la Ville d’Alès continue d’accompagner les personnes les moins favorisées pour leur donner accès à des logements de qualité, à la restauration scolaire..., et favoriser ainsi la mixité sociale. Conjuguée à une farouche volonté de renforcer le rôle de bassin sanitaire de la Ville, cette politique contribue à faire d’Alès un Espace du bien-vivre pour tous. LOGEMENTS SOCIAUX 300 logements sociaux de qualité construits  et 4500 rénovés  en 6 ans, tel est le bilan sur l’Agglomération de l’Office public de l’Habitat, Logis Cévenols, présidé par Max Roustan. POUR LES SENIORS Inaugurés  en  2013,  les  10  appartements  des  Santolines,  construits pour s’adapter à la perte progressive d’autonomie des personnes âgées et à leur envie de conserver leur “chez  soi” ont permis à la Ville d’Alès d’être primée “Ville idéale des seniors”. HABITAT Grâce aux aides des programmes ANAH et OPAH, 240 foyers ont bénéficié de subventions pour rénover leur habitat ou refaire la façade de leur maison ou de leur magasin pour un montant total de plus de 600 000 €. RÉNOVATION URBAINE Avec plus de 62 M€ investis d’ici fin 2014, les quartiers des Cévennes et des Prés Saint Jean, se sont ouverts sur la ville.    Porté par la Ville d’Alès, ce dossier de rénovation urbaine a largement été financé par l’État,  les  Logis  Cévenols  et  le  Conseil général. 14 Ensemble dans le bon sens POUR LES ASSOCIATIONS La récente réhabilitation de l’ex foyer des jeunes travailleurs a permis d’offrir des locaux de qualité à plusieurs associations solidaires (Restos du cœur, RESEDA, RGO...).
  15. 15. ET DEMAIN SANTÉ I Création de nouveaux lieux pour les clubs seniors (centre-ville, Royale Cauvel, bas et haut Brésis). I Mise en fonctionnement d'un bloc ambulatoire à l'hôpital. I Reconstruction d'un Centre d'Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) aux nouvelles normes. I Poursuite de la construction d'appartements adaptés aux seniors en centre-ville et développement des animations seniors. I Aide à la mise en place d’une Maison médicale bd Gambetta. I Ouverture en 2013 d’un centre de  santé aux Prés Saint Jean. I Rénovation et agrandissement de  la Clinique Bonnefon. HÔPITAL NEUF Inauguré en septembre 2011, le nouvel hôpital d’Alès, en plus d’être de Haute Qualité Environnementale, propose une offre de soins à la mesure du bassin de vie que représente la Sous-Préfecture du Gard. CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE AIDE AUX VACANCES Afin de garantir plus d’équité, la municipalité décide en 2010 de verser une aide pour les vacances aux familles les moins favorisées.  Variant de 60 à 130 €, ce soutien vient remplacer  les camps municipaux qui ne concernaient  que très peu de familles. Pour les familles les moins favorisées, la Ville d’Alès dispose d’un accompagnement spécifique via son CCAS : prise en charge des frais de transport scolaire, aide financière pour la rentrée et la pratique d’une activité sportive, prise en charge des frais de restauration scolaire de 25 % à 75 %..., tout est mis en œuvre pour permettre à chaque Alésien de disposer des mêmes chances. è è è I ... Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). SUBVENTION POUR L’ACHAT D’UN VÉLO Depuis 2010, le versement d’une subvention de 50 € par an et par foyer pour l’achat d’un vélo dans un commerce alésien a permis à la fois de contribuer à la dynamique économique du commerce local et de soutenir 3 600 familles. 15
  16. 16. TRAVAUX VOIRIE I PATRIMOINE S’il est de plus en plus agréable de vivre, travailler ou faire ses courses à Alès, c’est parce qu'au quotidien des équipes mettent en œuvre la politique de travaux votée par la municipalité. Réseaux d’eau, voiries, façades, écoles, bâtiments publics... La liste complète des travaux réalisés depuis 2008 serait bien trop longue à détailler. En voici donc quelques exemples, preuve de mon engagement constant à poursuivre l’entretien et la transformation de notre cité. FORT VAUBAN Lancement  des  travaux  de  restauration  du  Fort  Vauban  en novembre 2012. RUES ET PLACES ÉQUIPEMENTS Rénovation  des  cours  d’écoles,  des  gymnases  de  Tamaris  et  Jean Macé, de l’Espace André Chamson (aménagement d’un  ascenseur), des foyers seniors, de la serre du parc de la Tour Vieille, du complexe funéraire de la Montée de Silhol... 16 Ensemble dans le bon sens  Aménagement de l'avenue d'Anduze (2013).  Aménagement de la place Barbusse (2011).  Aménagement de la gare routière (2011).    eprises  diverses  de  revêtement,  trottoirs  et/ou  R réseaux, réaménagement de carrefours... : rue Blanqui,  bd Victor Hugo, bd Gambetta, montée de Silhol (giratoire), avenue Olivier de Serre, chemin de la Miraillette,  chemin  de  Francezon,  rue  Estienne  d’Orves, avenue des Maladreries, Gaston Ribot, rue  de  Provence,  rue  Gaston  Mazoyer,  rue  Talabot,  Vieille route d’Anduze, avenue M. Thorez (giratoire),  rue  du  Raïol,  bas  Brésis  (giratoire),  chemin  sous  Saint-Étienne (giratoire), rue F. de Pressencé, place de l’Église, rue J. Goubert, place de l’Abbaye, rue des  Cévennes,  place  Chantilly,  quai  Boissier  de  Sauvages, avenue Pierre Coiras, place Barbusse, rue  du Docteur Serre...
  17. 17. ET DEMAIN QUALITÉ DE VIE I Aménagement de la nouvelle place des Martyrs de la Création  du  mur  anti-bruit  le  long  de la Rocade pour éviter les nuisances  sonores à 76 foyers. I Fin de la rénovation de la Cathédrale Saint Jean Résistance et de la Maréchale. et du Fort Vauban. I Création d'un parking de 150 places, place de Belgique. I Lancement d'une réflexion concertée sur l'éventuelle extension de la piétonisation en centre-ville. I ... è è è I Poursuite des travaux de sécurisation routière. Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). QUARTIERS Poursuite du programme ANRU sur les quartiers des Prés Saint Jean  et des Cévennes : création d’espaces pour les déplacements doux,  résidentialisation des immeubles, mise en place de nouveaux éclairages, reprise de tous les réseaux, création de jardins ouvriers... PLACE DES MARTYRS Démolition de la cité admnistrative. PATRIMOINE CULTUREL  Rénovation totale du Temple.  Rénovation de la Cathédrale Saint Jean. DÉSENCLAVEMENT Création en 2013 d’un pont sur le Grabieux entre  les Cévennes et Les Allemandes et aménagement  de deux giratoires pour favoriser le désenclavement  du quartier des Cévennes. 17
  18. 18. SPORT I CULTURE Ensemble dans le bon sens PENDANT L’ÉTÉ Parce que les festivités ne doivent pas se limiter à la période estivale, j’ai souhaité durant ce mandat mettre en place des événements grand public tout au long de l’année la plupart du temps gratuits. Conjuguée au soutien de la Ville aux associations et aux grands acteurs culturels locaux, cette politique permet désormais de proposer aux Alésiens un programme varié à toutes les saisons. VALEURS CÉVENOLES   création de la Semaine cévenole en 2010 est l’un La   des moments forts de ce mandat. Ce rendez-vous annuel  porte haut les valeurs cévenoles et connaît depuis 3 ans un  succès grandissant.   Le spectacle “La nuit des Camisards”, organisé avec le soutien    de  la  Ville  d’Alès  et  de  l’Agglomération  à  partir  de  2013,  donne  aux  festivités  estivales  une  facette  culturelle  très  ancrée dans les racines cévenoles. Près de 8 000 personnes ont pu assister dès la première année à ces représentations en plein air. MUSÉES Depuis  2  ans,  les  expositions  proposées l’été démontrent que les Musées d’Alès peuvent aussi jouer  dans  la  cour  des  grands.  Avec Miró ou Picabia, les collections présentées permettent de séduire les Alésiens amateurs de culture et apportent aussi à la ville une importante notoriété hors de ses murs. 18  Depuis 2009, les festivités d’été se sont enrichies d’un 14 Juillet “nouvelle formule” mettant en scène le Gardon d’Alès et d’une fête pour le 15 août. Des  rendez-vous populaires dans le  bon sens du terme.   Depuis 2012, les spectacles   gratuits  estivaux  se  sont  multipliés et vont à la rencontre des habitants dans les quartiers (concerts avec têtes d’affiche, théâtre, cabaret...). SOUTIENS financier En renforçant son soutien au  Cratère  Théâtre,  au  Festival  Itinérances, aux Fous Chantants...  la municipalité d’Alès a réaffirmé son attachement à la culture tout en poursuivant de façon complémentaire une programmation de spectacles et concerts populaires gratuits pendant l’été. ÉTOILE DE BESSÈGES La Ville a choisi depuis 2010 d’accueillir chaque année pendant l’hiver, une étape de la compétition cycliste l’Étoile  de  Bessèges.  Cet  événement rassemble plusieurs milliers d’Alésiens.
  19. 19. ET DEMAIN  Rénovation du Musée du Colombier pour Annoncés depuis de nombreuses années, reportés à maintes reprises pour différents problèmes administratifs, les travaux du Multiplexe de centre-ville ont enfin débuté en décembre 2013. Les 12 salles de cinéma dont une disposant d’un écran de 25 m ouvriront durant l’été 2014, prêtes à accueillir 350 000 visiteurs/an. Inauguré en mai 2012, l’Espace AlèsCazot entièrement rénové met à disposition des très nombreuses associations alésiennes, une salle polyvalente de belle facture.  Valorisation de la collection minéralogique internationale de l'École des Mines au Pôle de Rochebelle.  Poursuite des soutiens aux associations, au Cratère, au Festival du cinéma, Fous Chantants...  ... è è è UN MULTIPLEXE DE CENTRE-VILLE UNE SALLE POLYVALENTE NEUVE permettre la mise en valeur des collections existantes dont la fresque gallo-romaine. Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS SPORTIFS Deux salles de sports (un gymnase de 1 056 m2 et une salle de sport de 950 m2) sont venues renforcer les équipements sportifs du quartier de la Prairie dès 2011. À ce complexe déjà bien structuré s’ajoutent  depuis 2012  deux courts de tennis en terre battue artificielle, tandis  que  deux  autres  (en  dur  et  couverts  de  panneaux  photovoltaïques)  sont en cours de finition. A cette offre s’ajoutent également les gymnases  des quartiers de Tamaris et des Prés Saint-Jean (Jean Macé), totalement rénovés et la Halle des sports de Saint-Christol-lez-Alès, construite  dans le cadre du Lycée Jacques Prévert et ouverte aux associations  alésiennes. ALÈS PLAGE Au-delà d’un équipement public, le Gardon d’Alès est devenu depuis 3 ans  un lieu de baignade et de loisirs grâce à l’opération annuelle "Alès Plage". Véritablement réhabilité, après les inondations de 2002, ce cours d’eau et Alès Plage font aujourd’hui la fierté des  Alésiens. UN PÔLE CULTUREL ET SCIENTIFIQUE Avec ses 3 000 m2 d’espaces dédiés à la science et à la culture, le Pôle de Rochebelle ouvert depuis 2010 est un magnifique exemple  de rénovation du patrimoine alésien. Il héberge de nombreuses associations et accueille tout au long de l’année, élèves et grand public à la découverte d’expositions et d’ateliers.  À noter : 45 000 personnes ont fréquenté ce site en 2013 ! 19
  20. 20. MOBILITÉ Ensemble dans le bon sens MEILLEURE DESSERTE FERROVIAIRE Parce que le développement des transports publics est une priorité pour préserver la qualité de vie des Alésiens et offrir aux personnes les plus vulnérables des modes de déplacement sûrs et efficaces, j’ai multiplié depuis 2008 les initiatives publiques et partenariales tout en œuvrant à la poursuite du désenclavement de notre cité. Mis en circulation en mars 2013, le Viaduc de Courbessac est le fruit d’un long travail partenarial avec Nîmes. Les 615 m de long de cet ouvrage d’art permettent de gagner 8 minutes sur le trajet Alès/Nîmes et de bénéficier de trains supplémentaires. INTERMODALITÉ Depuis décembre 2013, pour faciliter le transport en bus, la nouvelle billettique permet de circuler avec le même ticket sur les réseaux NtecC, Edgard et même Tango à Nîmes. 20 NAVETTE GRATUITE En juillet 2010, pour favoriser les déplacements doux  et aider les seniors dans leurs déplacements, la Ville propose gratuitement à tous la navette de centre-ville "Ales’y". Le succès de ce mode de transport amène la Ville à ouvrir en 2013 un second parcours gratuit.
  21. 21. ET DEMAIN ■ I Renforcement du travail partenarial avec le Conseil général et Nîmes Métropole pour améliorer la desserte en bus. ■ I Fin de la 2x2 voies Alès/Nîmes et raccordement à l'autoroute (en partenariat avec l'État et les collectivités). ■ I Réalisation d'une voie d'allègement de la Rocade (échangeur de Vézénobres, giratoire Parc des expos, route de Bagnols). ■ I Mise en 2x2 voies de la Rocade partout où cela est possible. ■ I Mise en place d'une politique d'incitation à l'auto ■ I ... è è è partage entre Nîmes et Alès (Pôle Métropolitain). Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). CIRCULATION ■ I Livrée en janvier 2008, la Rocade nord marque une avancée significative du réseau routier alésien. ■ I L’obtention puis la réalisation en 2011 du tronçon de 2,5 km de 2x2 voies supplémentaires pour se rendre à Nîmes supprime les problèmes de trafic à La Calmette. VOIE VERTE Inaugurés en 2010, les 7 km de voie verte, séparés de la chaussée, permettent de traverser Alès, du Nord au Sud, en toute sécurité. Ce projet réalisé par  la  municipalité  alésienne  offre  aux  vélos,  rollers,  piétons et fauteuils roulants la possibilité de relier aisément le giratoire du Pôle Mécanique à la Rocade  Sud, en passant par le Pont Neuf.  21
  22. 22. COMMUNICATION PROXIMITÉ Ensemble dans le bon sens ET DEMAIN I Renforcement de la dématérialisation des services à la population pour un accès direct par Internet. I Multiplication du maillage en très haut débit des quartiers de la Ville. I Développement d'une relation de proximité avec le Maire via des réponses en ligne instantanées tous les mois. I Développement de réunions de riverains sur le terrain pour mieux résoudre leurs problèmes. DÉVELOPPEMENT DU NUMÉRIQUE    ésolument décidée à faciliter l’accès à l’information des habitants  R et les échanges de services, la Ville a créé un grand portail Internet en 2011 regroupant les informations essentielles du territoire (+46 % de fréquentation depuis 2 ans). À ceci se sont ajoutés en 2012, le site Alès Annonces, le site Alès Audace et,  pour les familles, la possibilité de réserver et de payer certains services en ligne (restauration scolaire...).  En octobre 2011, le défi lancé par le Pays Cévennes est relevé :  90 % de la population du territoire est couverte par le haut débit. Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). RÉUNIONS DE QUARTIER En 6 ans, plus de 50 réunions de quartiers ont permis à 5 200 Alésiens de venir échanger avec leur Maire pour résoudre leurs problématiques quotidiennes ou faire des propositions constructives. 1er en DÉVELOPPEMENT DURABLE en Languedoc Roussillon * TRÈS HAUT DÉBIT Depuis  le  mois  de  septembre  2013,  les  travaux  pour  l’arrivée  du très haut débit sur Alès sont lancés. D’ici quelques semaines, la première grande boucle achevée, les entreprises pourront bénéficier de ce service souvent indispensable à leur activité. 22 è è è I ... L’AUDACE EST EN NOUS www.alesaudace.fr * Classement basé sur le nombre de récompenses régionales et nationales obtenues par l’agglomération entre 2007 et 2013 ; soit 12 prix dont 3 «Rubans du développement durable» nationaux consécutifs (seule agglomération de France a avoir cumulé 3 fois cette distinction). Permettre aux habitants et aux entreprises de bénéficier de conditions d’accès à internet satisfaisantes, faciliter les échanges et les services entre habitants, dématérialiser les procédures administratives, développer l’image de la ville, favoriser les échanges avec les élus... tels étaient également les objectifs de ce mandat pour confirmer qu’il fait bon vivre à Alès. IMAGE DU TERRITOIRE Initiée par l’Agglomération, la campagne Alès Audace bat son plein depuis deux ans, mettant  en  avant  la  ville-centre.  Ce  travail  qui  vise  à donner plus de notoriété à notre territoire et à favoriser son développement économique, commence à porter ses fruits.
  23. 23. LES GRANDS PROJETS À L’ÉCHELLE D’ALÈS AGGLOMÉRATION ET DU PAYS CÉVENNES... ET DEMAIN I Construction du nouveau Musée des Vallées cévenoles à Saint Jean du Gard (ouverture en 2015). I Après de nombreuses années d'études obligatoires ayant retardé ces projets : I Poursuite du projet d'éco-quartier mis en sommeil ALÈS AGGLOMÉRATION   Création de la Communauté d’Agglomération à 50 communes    en 2013.    Réalisation  du  Projet  de  territoire  d’Alès  Agglomération    adopté à l’unanimité des élus en décembre 2013.   Création  du  Syndicat  Mixte  de  Transport  en  partenariat    avec le Conseil général (transport des scolaires).   Création du Pôle métropolitain Alès / Nîmes et démarrage    des travaux de coopération entre les deux Agglomérations  sur les transports, la santé...   Sauvetage économique du Train à Vapeur des Cévennes.     Achat à la CCI d’Alès du Parc des Expositions situé à Méjannes    les Alès. en attendant la vente des terrains par RFF. I Mise en œuvre du Projet de territoire sur l'Agglomération comprenant notamment la création d'une Université virtuelle en partenariat avec l'École des Mines. I Dynamisation du Parc des Expositions. I ... è è è Aujourd’hui, les nouvelles règles territoriales donnent une importance grandissante aux intercommunalités. Pragmatique et sans a priori dogmatique, j’ai pu, à la tête de l’Agglomération et du Pays Cévennes, rassembler les élus pour construire des projets d’envergure dont nous pouvons tous être fiers. 1) réalisation de la zone d'activités "Les hauts de Saint Hilaire" comprenant un espace golfique (2015). 2) création du Pôle santé/bien-être des Fumades (études finalisées, démarrage des travaux premier semestre 2014). Pour contribuer à la finalisation de ce programme et faire part de vos idées pour l'avenir d'Alès, rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 février prochains aux réunions de concertation de Max Roustan (calendrier page 24). PAYS CÉVENNES   R   éalisation du Schéma de Cohérence Territorial (SCoT).  Démarrage d’une politique de structuration et de développement du tourisme avec la vitrine “cevennes-tourisme.fr”.  Déploiement du haut débit sur tout le territoire.  Réalisation d'un contrat local de santé multi partenarial. 23
  24. 24. Venez participer aux réunions de concertation organisées à la permanence de Max Roustan pour finaliser le projet 2014 - 2020 : Réunion publique de présentation du projet : MERCREDI 19 FÉVRIER À 18H30 - ESPACE ALÈS-CAZOT www.max-roustan.fr Permanence de Max Roustan : 30 boulevard Gambetta 30100 Alès • Tél. : 04 66 86 30 14 du lundi au vendredi de 14h à 19h et le samedi de 9h à 13h Ne pas jeter sur la voie publique • Vu le candidat • RC 379453905 - lundi 10 février, 18h30 • Économie, grands projets, mobilité - mardi 11 février, 18h30 • Santé, solidarité, enfance - jeunesse - mercredi 12 février, 18h30 • Finances, sécurité, environnement - jeudi 13 février, 18h30 • Sport, culture, communication

×