SlideShare une entreprise Scribd logo

Lettre de Candidature

Chers Amis, Veuillez trouver ci-joint ma lettre de candidature.

1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Voilà bientôt 6 années que vous m’avez accordé
votre confiance afin d’insuffler une nouvelle dyna-
mique à notre ville.
6 années à changer notre ville, à appliquer le
programme qu’une équipe d’habitants motivés
avait souhaité clair, précis et structuré..
6 années pendant lesquelles, chaque Conseillère
et chaque Conseiller de la majo-
rité, a travaillé sans relâche pour
rendre notre ville plus agréable.
Notre programme de 2014 est réa-
lisé à 100%. Ce fait est suffisamment
rare pour être souligné. Chaque pro-
messe faite, chaque engagement pris a été mis
en œuvre dans le respect le plus total du serment
moral que j’ai pris envers vous lorsque vous m’avez
élu.
A l’époque où nous vivons, dans cette période où
les réformes sont si difficiles à mettre en place, où
les inégalités ne cessent de s’accroître, où la pres-
sion fiscale devient difficilement supportable ; nous
avons su donner un nouvel élan à notre ville.
Nous avons initié la dynamique d’un changement
profitable à tous, pour le bien de notre commune et
de votre quotidien. Cette dynamique ne peut se
terminer aujourd’hui, nous devons la poursuivre
ensemble au profit de chacun.
6 années à subir les attaques des élus de cette op-
position, qui se dit constructive, mais qui n’a eu de
cesse de critiquer sans argument. De se lamenter
sur une époque révolue, reniant ainsi les 20 années
durant lesquelles ils ont tenté avec plus ou moins
de succès de diriger notre ville.
6 années, durant lesquelles ils ont revêtu les murs
de notre ville des plus infâmes injures, à colporter
des rumeurs toujours plus absurdes. Ce fut une
opposition par l’obstruction, une opposition dont
les recours en justice, tous plus invraisemblables
les uns que les autres, n’avaient certainement pour
seul but que de retarder les projets
structurants dont notre ville avait
besoin et de nous en faire porter la
responsabilité. Une stratégie politi-
cienne abjecte, digne de l’ancien
temps. 6 années à dénigrer sans
cesse, allant même jusqu’à polémi-
quer sur l’intégrité physique d’une
de nos élus, voire même prendre à
partie et intimider nos familles respectives.
6 longues années à subir les états d’âme de per-
sonnes capricieuses n’ayant jamais accepté la
sanction populaire, estimant que leur défaite était
seulement une erreur. Une arrogance peu com-
mune.
Pendant ce temps-là, des femmes et des
hommes ont choisi de se mettre au service,
sans relâche, de notre belle ville de Saint-Far-
geau-Ponthierry, mettant leur égo de côté. Je
remercie sincèrement chaque élu de cette équipe
pour son engagement sans faille à mes côtés.
Ils ont su résister à la tentation de leur ambition
personnelle et surtout aux attaques souvent exces-
sives de ceux pour qui rien ne va jamais. Jamais
assez loin. Jamais assez vite. Jamais assez bien.
aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020
Jérôme
GUYARD
Lettre de candidature
«Notre programme
de 2014 est réalisé
à 100%. Chaque
engagement pris a
été mis en œuvre.»
Je tiens également à remercier chaleu-
reusement nos agents municipaux qui,
au quotidien, œuvrent au bon fonctionne-
ment de notre ville. En première ligne, ils
sont souvent décriés mais trop peu remer-
ciés, c’est pourquoi je tiens personnellement
à leur témoigner tout mon respect, toute ma
confiance, tous mes remerciements pour
l’immense travail effectué.
Revenons maintenant sur les 5 fondements
qui ont guidé nos 6 années de mandat : la
gestion des finances publiques, la maîtrise de l’ur-
banisme, le développement d’un environnement
de qualité, la création d’infrastructures dignes
de notre ville et enfin la mise en place d’un vivre
ensemble qui assure à chacun de vivre en toute
sécurité.
6 années, cela peut paraître long mais je vous
assure qu’elles passent rapidement une fois la
ligne de conduite tracée et les projets d’ambi-
tion lancés.
L’état déplorable des finances municipales que
nous avons trouvé lors de notre prise de fonction
ne nous a malheureusement pas permis de nous
mettre à pied d’oeuvre aussi vite que nous l’au-
rions souhaité, et je suis le premier à le regretter.
L’audit financier effectué dès
notre arrivée, et dont chacun a
pu prendre connaissance en son
temps, n’a fait que confirmer les
propos des représentants de la
Préfecture : notre ville inscrite
au réseau d’alerte devait rapi-
dement trouver des solutions
pour redresser cette situation,
sous peine de mise sous tutelle de
l’Etat.
Sans attendre, nous avons agi : diminution des
frais de fonctionnement, renégociation de notre
dette, arbitrage sur les dépenses non-obligatoires,
ventes des terrains immobiliers, recherches de
subventions, bref, toute la panoplie d’une bonne
gestion.
En même temps, nous devions assurer les lourds
engagements précédents. Assumer le finance-
ment de l’école Moulin Clair, nécessaire devant
l’arrivée des nouveaux habitants des sites des
Marquises et des Verdennes, combler le décou-
vert bancaire et honorer les factures de fournis-
seurs en retard pour un montant de 2,1 millions
d’euros.
Le travail a été payant. A ce jour nos finances
sont rétablies et saines. Ainsi, comme promis,
nous avons engagé une baisse de vos impôts
fonciers sur 8 ans. Dès cette année 2019, une
première baisse est apparue sur votre feuille d’im-
position. Notre excellent travail de gestion a de
nouveau été salué par le Trésorier Payeur cette
année, dans son rapport retraçant les exercices
de 2014 à 2018. Les faits sont là, les chiffres ne
mentent pas.
Parallèlement, la maîtrise d’un urbanisme imposé
était prioritaire.
La ZAC « Cœur de ville », mise en place par nos
prédécesseurs prévoyait la création de 3500 lo-
gements dans divers secteurs de notre commune,
dont 1200 sur les bords de Seine. De nombreux
projets avaient déjà été étudiés, discutés
et validés ou réalisés par l’ancienne équipe
municipale. Il nous a fallu déployer les plus
grands efforts pour empêcher la réalisation de
divers projets non réfléchis, alors même que la
loi SRU impose un quota de 25% de logements
sociaux dans notre ville. Le non-respect de cette
loi a pénalisé financièrement la ville tous les ans.
Nous avons donc choisi de maîtriser notre
urbanisme, conformément à notre engagement
électoral sans prendre le risque que la Préfecture
nous impose cette urbanisation à marche forcée.
Il suffit de regarder les villes limi-
trophes pour imaginer ce qu’aurait
pu devenir notre quotidien.
Notre préférence s’est donc
portée sur la réhabilitation des
friches communales afin de
maîtriser cette croissance et d’en-
cadrer ces constructions avec une
vraie dimension sociétale et sociale.
Ainsi, chaque projet immobilier s’est
vu imposer la création de commerces, d’équi-
pements de proximité, de crèches en pied
d’immeuble. Un nouveau modèle de mixité
innovant a été mis en place avec la création de
logements seniors intégrant des jeunes souffrant
d’autisme, de logements intermédiaires afin que
la jeunesse de notre commune puisse conti-
nuer de vivre dans la ville qui l’a vue grandir.
Dans la continuité de notre politique de ville, le
site Bords de Seine sera à 75% en accession à la
propriété et une école primaire ouvrira dans des
locaux réhabilités, respectant l’identité du patri-
moine historique de notre commune.
«Le travail a été
payant.
Comme promis, nous
avons engagé une
baisse de vos impôts
fonciers sur 8 ans.»
Comme nous l’avions annoncé dès notre arri-
vée, nous avons cassé le marché liant l’ancienne
équipe municipale aux promoteurs de l’opéra-
tion. Ce marché prévoyait la vente de la totalité
du site pour un montant de 4 millions d’euros.
Aujourd’hui, notre projet prévoit la vente de
la moitié du site pour 12 millions d’euros. Ici
encore, les chiffres ne mentent pas.
L’urbanisation d’une ville doit être pensée et
réfléchie. Un urbanisme maitrisé ne signifie
pas “ne pas bâtir”, mais le faire en fonction
des contraintes législatives et de manière
contrôlée.
Nous nous sommes démenés au quotidien pour
préserver le cadre de vie de tous et préserver
l’identité de nos hameaux, de notre ville et de son
passé. Cela a été partagé avec les
habitants, comme le montrent les
deux projets participatifs du sec-
teur des Verdennes et du Coeur de
Moulignon.
Notre politique en matière d’éco-
logie et de gestion des espaces
naturels s’est voulue dynamique
et durable.
Je souhaite que les Féréopontains
se réapproprient le patrimoine natu-
rel de notre ville.
Notre ville a la chance de bénéficier de magni-
fiques sites, comme le Parc Raymond Sachot.
Un Espace Naturel Sensible que nous avons
constamment cherché à mettre en valeur. Son
réaménagement en cours a pour objectif de rena-
turaliser le site. Cette action s’effectue en colla-
boration étroite avec des autorités compétentes
comme l’ONF et le Parc Naturel Régional du
Gâtinais Français. Nous y avons créé un verger
pédagogique mais aussi restauré les portails et
les clôtures notamment.
Le parc Raymond Sachot, comme les autres
espaces verts communaux a bénéficié de nom-
breux investissements ces dernières années.
Au Bois de Champagne, nous avons réaménagé
un sentier récréatif connecté ouvert aux per-
sonnes en situation de handicap. Le Parc Leroy
a été le premier espace vert à bénéficier de nos
opérations citoyennes et pédagogiques de net-
toyage public. Le Bois des Bordes a été sécurisé
et interdit à tous les véhicules motorisés par arrêté
municipal. De plus, chaque semaine nos agents
parcourent et sondent l’ensemble du réseau
hydrographique municipal pour prévenir les crues.
Ils désencombrent les bassins versants jusqu’à
deux fois par semaine lors des épisodes pluvieux
pour prévenir tous les risques. Des repères de
crue et des échelles limnimétriques seront bientôt
installés.
Je suis convaincu que les espaces verts
doivent retrouver leur place dans notre centre-
ville. Un nouveau parc est en projet sur l’ancien
site de la gendarmerie, il sera d’une superficie
de 4 500m2
, autour du ru de Moulignon, en plein
coeur de ville et ouvert à tous.
De même, le chemin de halage sera également
remis en valeur par la création d’un quai mais
aussi en le reliant par des liaisons douces (pistes
cyclables et cheminements piétons) au centre.
Enfin, le coeur du hameau de Moulignon sera
complètement réaménagé et
entièrement végétalisé afin de
permettre à ce magnifique hameau
d’avoir son écrin de verdure. Un pro-
jet entièrement réalisé en partenariat
avec les habitants et le Parc Naturel
Régional du Gâtinais Français.
Ainsi notre belle commune de
Saint-Fargeau-Ponthierry se
développe, de manière réfléchie,
concertée et durable.
Les équipements publics doivent
accompagner ce développement. Certains n’ont
cessé depuis bientôt 6 ans de vouloir retarder
ces changements inéluctables par des recours au
Tribunal, sans jamais en gagner un seul. Garan-
tir que tous les enfants de notre ville auront une
place dans nos écoles est une priorité absolue. La
fermeture de 3 classes, à la rentrée de septembre,
montre bien que l’équilibre à trouver n’est pas si
simple. Mais je vous rassure, il reste plus de 200
places disponibles dans les écoles primaires de
la commune.
Un nouveau collège ouvrira ses portes, sur notre
ville, dès 2023. Il s’intégrera parfaitement dans
notre programme d’aménagement du territoire.
Toutes les infrastructures nécessaires à son
fonctionnement optimal seront mises en place.
Si notre collège actuel souffre depuis quelques
années d’effectifs trop lourds et se trouve dans
cette situation intolérable de surcapacité d’accueil,
alors, c’est aux élus en place à l’époque, qu’il
«Un urbanisme
maitrisé ne
signifie pas
“ne pas bâtir”,
mais le faire
en fonction des
contraintes
législatives et de
manière contrôlée.»
faut réclamer des comptes. En effet, la création
d’un établissement secondaire s’anticipe 12 à 15
ans en avance. Cela n’a pas été le cas. Lors de
notre arrivée en 2014, nous avons constaté
qu’aucune démarche n’avait été entreprise.
Qu’importe, nous suppléons aux négligences
passées en œuvrant avec énergie et détermina-
tion. La modernisation des structures et des
équipements de notre ville est au cœur de nos
préoccupations.
Ainsi, un nouveau gymnase, attendu depuis plus
de 20 ans par le monde sportif et associatif, est en
cours de construction sur l’espace Tettamanti. Il
sera superbe par sa taille, avec une capacité dou-
blée, mais aussi par la modernité de son archi-
tecture. La plaine de Jonville est aussi en cours
de rénovation, elle accueillera un
terrain synthétique de football
d’ici à la fin de l’année, un terrain
de rugby et une piste d’athlé-
tisme en complément. Le terrain
de Saint-Fargeau, libéré par le
club de rugby, accueillera quant à
lui un nouveau complexe sportif
et de loisirs.
Dans la continuité de notre action,
une nouvelle crèche ouvrira ses portes sur l’an-
cien siège de l’hôtel communautaire. La rénova-
tion complète de la base de loisirs est engagée.
La requalification en cours de notre ex-N7, par
des travaux d’embellissement, de création de
pistes cyclables, est en cours d’étude. Les travaux
commenceront bientôt et achèveront de rénover
les trottoirs de notre ville. Une rénovation initiée,
depuis le début du mandat sur divers secteurs de
la ville.
Il nous a aussi fallu penser à accueillir nos
défunts. Le cimetière de Moulignon a doublé
sa capacité. Celui de Saint-Fargeau, qui ne
pouvait bientôt plus accueillir de sépultures,
est en cours d’agrandissement et enfin une
étude est menée pour engazonner toutes les
allées de nos cimetières afin que la règle du
zéro phytosanitaire, nous interdisant l’usage
de désherbants, ne puisse continuer de nous
pénaliser.
Développer une commune c’est bien. En y
instaurant un vivre ensemble en toute sécurité
c’est mieux. Nous avons, sans tarder, apporté
des réponses concrètes en établissant un vaste
réseau de vidéoprotection couvrant les endroits
stratégiques du territoire. Il n’y a pas de sécurité
pour tous sans prévention. Nous avons donc
également très vite tenté le pari de créer un ser-
vice innovant dans notre commune, un des seuls
au niveau national. Ce nouveau service de Tran-
quillité et Médiation de la Voie Publique a amené
un excellent résultat opérationnel en matière
de sécurité de proximité. Enfin, notre approche
concernant la Police Municipale a été complète-
ment revue afin de lui permettre d’appréhender au
mieux les enjeux actuels, en matière de sécurité
et de lutte contre la délinquance. De ce fait, celle-
ci a été armée, a vu ses effectifs augmenter et
ses moyens ont été considérablement accrus.
Nous aurons tout le loisir de détailler avec plus de
précisions les actions que nous avons menées
dans notre bilan de fin de mandat. Intégralement
financé par nos propres moyens, comme cette
lettre, et non par les deniers
publics car vous connaissez dé-
sormais cette devise que j’ai fait
mienne : “il n’y a pas d’argent
public, seulement l’argent du
contribuable”.
Comme je vous le disais, 6 an-
nées peuvent paraître longues
mais en réalité cela passe très
rapidement. Notamment lorsque
vous êtes entouré d’une équipe dynamique,
voulant mener à bien de nombreux et ambitieux
projets. Cela a été ma chance. Cependant, même
si un changement positif et concret pour notre ville
s’est amorcé, il n’est pas encore définitivement
effectif. Nous nous devons de continuer le tra-
vail, avec pour seul but, l’amélioration de votre
cadre de vie et de votre environnement.
Ainsi, avec autour de moi une équipe solide et
dynamique, issue d’horizons divers, j’ai décidé
de me présenter aux élections municipales de
2020 pour un nouveau mandat.
Afin que ce changement amorcé s’inscrive dé-
sormais dans la continuité.
Afin qu’ensemble nous continuions de façonner
le Saint-Fargeau-Ponthierry de demain.
Afin qu’ensemble, nous agissions pour
notre ville.
			Votre Maire,
			Jérôme GUYARD
«La modernisation
des structures et des
équipements de notre
ville est au cœur de nos
préoccupations.»

Recommandé

Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016Sandrine Bochet
 
Le programme politique de demba seck pdf
Le programme politique de demba seck pdfLe programme politique de demba seck pdf
Le programme politique de demba seck pdfAlexandre Lette
 
Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012
Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012
Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012jeanmarietetart
 
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...Jean-Marc Sandoz
 
Notre bilan 2008-2014
Notre bilan 2008-2014Notre bilan 2008-2014
Notre bilan 2008-2014pmuni2014
 
Journal de campagne elections municipales 23 et 30 mars 2014
Journal de campagne   elections municipales 23 et 30 mars 2014Journal de campagne   elections municipales 23 et 30 mars 2014
Journal de campagne elections municipales 23 et 30 mars 2014PJarlier
 
Côté Agglo n°14
Côté Agglo n°14Côté Agglo n°14
Côté Agglo n°14Agglo
 
Aulnois sous Laon, journal des élections
Aulnois sous Laon, journal des électionsAulnois sous Laon, journal des élections
Aulnois sous Laon, journal des électionsccoulon
 

Contenu connexe

Tendances

Rapport d'activités 2014
Rapport d'activités 2014Rapport d'activités 2014
Rapport d'activités 2014Agglo
 
Profession de foi Coeur 92 Rive-Gauche 2015
Profession de foi Coeur 92 Rive-Gauche 2015Profession de foi Coeur 92 Rive-Gauche 2015
Profession de foi Coeur 92 Rive-Gauche 2015Saint-Cloud
 
Côté Agglo n°13
Côté Agglo n°13Côté Agglo n°13
Côté Agglo n°13Agglo
 
Profession de foi - Christiane Fournier Neri
Profession de foi - Christiane Fournier NeriProfession de foi - Christiane Fournier Neri
Profession de foi - Christiane Fournier NeriXavier Zenone
 
Programme Coeur 92 Rive-Gauche 2015
Programme Coeur 92 Rive-Gauche 2015Programme Coeur 92 Rive-Gauche 2015
Programme Coeur 92 Rive-Gauche 2015Saint-Cloud
 
Guy Lafite : ma vision pour Biarritz
Guy Lafite : ma vision pour BiarritzGuy Lafite : ma vision pour Biarritz
Guy Lafite : ma vision pour BiarritzGuy Lafite
 
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerielesaintmarcquoi
 
Ville de Clermont - sur la brêche - 20120612
Ville de Clermont - sur la brêche - 20120612Ville de Clermont - sur la brêche - 20120612
Ville de Clermont - sur la brêche - 20120612Communication Clermont
 
Allocution midimairesse 23 septembre 2019
Allocution midimairesse 23 septembre 2019Allocution midimairesse 23 septembre 2019
Allocution midimairesse 23 septembre 2019YseultOlivier
 
Présentation du bilan de mandat 2008-2014
Présentation du bilan de mandat 2008-2014Présentation du bilan de mandat 2008-2014
Présentation du bilan de mandat 2008-2014Max Roustan
 
Lettre aux sanaryens olivier thomas
Lettre aux sanaryens olivier thomasLettre aux sanaryens olivier thomas
Lettre aux sanaryens olivier thomasLaurence Pellegrini
 
Projet issy c'est possible
Projet issy c'est possibleProjet issy c'est possible
Projet issy c'est possibleThomas Puijalon
 
MR - Open Vld Jette
MR - Open Vld JetteMR - Open Vld Jette
MR - Open Vld JetteSven Gatz
 

Tendances (18)

Rapport d'activités 2014
Rapport d'activités 2014Rapport d'activités 2014
Rapport d'activités 2014
 
P'tit chapellin numéro4 site
P'tit chapellin numéro4 siteP'tit chapellin numéro4 site
P'tit chapellin numéro4 site
 
Profession de foi Coeur 92 Rive-Gauche 2015
Profession de foi Coeur 92 Rive-Gauche 2015Profession de foi Coeur 92 Rive-Gauche 2015
Profession de foi Coeur 92 Rive-Gauche 2015
 
Bilan
Bilan Bilan
Bilan
 
Côté Agglo n°13
Côté Agglo n°13Côté Agglo n°13
Côté Agglo n°13
 
Bat validé
Bat validéBat validé
Bat validé
 
Le journal d'Argentré du Plessis
Le journal d'Argentré du PlessisLe journal d'Argentré du Plessis
Le journal d'Argentré du Plessis
 
Profession de foi - Christiane Fournier Neri
Profession de foi - Christiane Fournier NeriProfession de foi - Christiane Fournier Neri
Profession de foi - Christiane Fournier Neri
 
Programme Coeur 92 Rive-Gauche 2015
Programme Coeur 92 Rive-Gauche 2015Programme Coeur 92 Rive-Gauche 2015
Programme Coeur 92 Rive-Gauche 2015
 
Orgerus bm 2017 web
Orgerus bm 2017 webOrgerus bm 2017 web
Orgerus bm 2017 web
 
Guy Lafite : ma vision pour Biarritz
Guy Lafite : ma vision pour BiarritzGuy Lafite : ma vision pour Biarritz
Guy Lafite : ma vision pour Biarritz
 
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
 
Ville de Clermont - sur la brêche - 20120612
Ville de Clermont - sur la brêche - 20120612Ville de Clermont - sur la brêche - 20120612
Ville de Clermont - sur la brêche - 20120612
 
Allocution midimairesse 23 septembre 2019
Allocution midimairesse 23 septembre 2019Allocution midimairesse 23 septembre 2019
Allocution midimairesse 23 septembre 2019
 
Présentation du bilan de mandat 2008-2014
Présentation du bilan de mandat 2008-2014Présentation du bilan de mandat 2008-2014
Présentation du bilan de mandat 2008-2014
 
Lettre aux sanaryens olivier thomas
Lettre aux sanaryens olivier thomasLettre aux sanaryens olivier thomas
Lettre aux sanaryens olivier thomas
 
Projet issy c'est possible
Projet issy c'est possibleProjet issy c'est possible
Projet issy c'est possible
 
MR - Open Vld Jette
MR - Open Vld JetteMR - Open Vld Jette
MR - Open Vld Jette
 

Similaire à Lettre de Candidature

Journal1 billere pourtous-2fev2014
Journal1 billere pourtous-2fev2014Journal1 billere pourtous-2fev2014
Journal1 billere pourtous-2fev2014Billerepourtous
 
Demain, le Pré ! Tract Janvier
Demain, le Pré ! Tract JanvierDemain, le Pré ! Tract Janvier
Demain, le Pré ! Tract JanvierMathieu Mhun
 
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020Alain Dejour
 
Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programm...
Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programm...Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programm...
Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programm...CLERMONT2104EAS
 
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013reunirvenelles
 
Plaquette eal 20 02-2014
Plaquette eal 20 02-2014Plaquette eal 20 02-2014
Plaquette eal 20 02-2014enavantlezignan
 
Programme En Avant Lançon 2020
Programme En Avant Lançon 2020 Programme En Avant Lançon 2020
Programme En Avant Lançon 2020 Pauline Bechet
 
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020EmileAmaro
 
Livre blanc Regards sur les nouvelles tendances de l'aménagement urbain
Livre blanc Regards sur les nouvelles tendances de l'aménagement urbainLivre blanc Regards sur les nouvelles tendances de l'aménagement urbain
Livre blanc Regards sur les nouvelles tendances de l'aménagement urbainSylvie Philippe
 
Amiens - Bilan municipal 2008-2013
Amiens - Bilan municipal 2008-2013Amiens - Bilan municipal 2008-2013
Amiens - Bilan municipal 2008-2013amiens2014
 
Déclaration de politique générale du collège communal 2012 2018
Déclaration de politique générale du collège communal 2012 2018Déclaration de politique générale du collège communal 2012 2018
Déclaration de politique générale du collège communal 2012 2018LeSoir.be
 

Similaire à Lettre de Candidature (20)

En toute verite decembre -
En toute verite   decembre - En toute verite   decembre -
En toute verite decembre -
 
Journal1 billere pourtous-2fev2014
Journal1 billere pourtous-2fev2014Journal1 billere pourtous-2fev2014
Journal1 billere pourtous-2fev2014
 
Bilan de mandat
Bilan de mandatBilan de mandat
Bilan de mandat
 
Demain, le Pré ! Tract Janvier
Demain, le Pré ! Tract JanvierDemain, le Pré ! Tract Janvier
Demain, le Pré ! Tract Janvier
 
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
Saint-Brieuc-Agglomeration - La plateforme projet pour 2014-2020
 
Programme
ProgrammeProgramme
Programme
 
Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programm...
Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programm...Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programm...
Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programm...
 
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
Liste Réunir Venelles Réunion Publique du13 février 2013
 
Plaquette eal 20 02-2014
Plaquette eal 20 02-2014Plaquette eal 20 02-2014
Plaquette eal 20 02-2014
 
Programme En Avant Lançon 2020
Programme En Avant Lançon 2020 Programme En Avant Lançon 2020
Programme En Avant Lançon 2020
 
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
 
Livre blanc Regards sur les nouvelles tendances de l'aménagement urbain
Livre blanc Regards sur les nouvelles tendances de l'aménagement urbainLivre blanc Regards sur les nouvelles tendances de l'aménagement urbain
Livre blanc Regards sur les nouvelles tendances de l'aménagement urbain
 
Amiens - Bilan municipal 2008-2013
Amiens - Bilan municipal 2008-2013Amiens - Bilan municipal 2008-2013
Amiens - Bilan municipal 2008-2013
 
Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015Plate forme gauche 2015
Plate forme gauche 2015
 
En toute vérité - mars
En toute vérité - marsEn toute vérité - mars
En toute vérité - mars
 
Grand Avignon Magazine #37
Grand Avignon Magazine #37Grand Avignon Magazine #37
Grand Avignon Magazine #37
 
Déclaration de politique générale du collège communal 2012 2018
Déclaration de politique générale du collège communal 2012 2018Déclaration de politique générale du collège communal 2012 2018
Déclaration de politique générale du collège communal 2012 2018
 
Bulletin municipal Argentré Infos
Bulletin municipal Argentré InfosBulletin municipal Argentré Infos
Bulletin municipal Argentré Infos
 
Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014
 
Programme "Agir pour notre ville !"
Programme "Agir pour notre ville !"Programme "Agir pour notre ville !"
Programme "Agir pour notre ville !"
 

Plus de lettredecandidature (9)

fiches thématiques saint-fargeau-ponthierry
fiches thématiques saint-fargeau-ponthierry fiches thématiques saint-fargeau-ponthierry
fiches thématiques saint-fargeau-ponthierry
 
Urbanisme
UrbanismeUrbanisme
Urbanisme
 
Securite cadre de vie
Securite cadre de vieSecurite cadre de vie
Securite cadre de vie
 
Sante seniors
Sante seniorsSante seniors
Sante seniors
 
Jeunesse sport
Jeunesse sportJeunesse sport
Jeunesse sport
 
Fisca finances
Fisca financesFisca finances
Fisca finances
 
Equipements asso
Equipements assoEquipements asso
Equipements asso
 
Environnement
EnvironnementEnvironnement
Environnement
 
Dev eco interco
Dev eco intercoDev eco interco
Dev eco interco
 

Lettre de Candidature

  • 1. Voilà bientôt 6 années que vous m’avez accordé votre confiance afin d’insuffler une nouvelle dyna- mique à notre ville. 6 années à changer notre ville, à appliquer le programme qu’une équipe d’habitants motivés avait souhaité clair, précis et structuré.. 6 années pendant lesquelles, chaque Conseillère et chaque Conseiller de la majo- rité, a travaillé sans relâche pour rendre notre ville plus agréable. Notre programme de 2014 est réa- lisé à 100%. Ce fait est suffisamment rare pour être souligné. Chaque pro- messe faite, chaque engagement pris a été mis en œuvre dans le respect le plus total du serment moral que j’ai pris envers vous lorsque vous m’avez élu. A l’époque où nous vivons, dans cette période où les réformes sont si difficiles à mettre en place, où les inégalités ne cessent de s’accroître, où la pres- sion fiscale devient difficilement supportable ; nous avons su donner un nouvel élan à notre ville. Nous avons initié la dynamique d’un changement profitable à tous, pour le bien de notre commune et de votre quotidien. Cette dynamique ne peut se terminer aujourd’hui, nous devons la poursuivre ensemble au profit de chacun. 6 années à subir les attaques des élus de cette op- position, qui se dit constructive, mais qui n’a eu de cesse de critiquer sans argument. De se lamenter sur une époque révolue, reniant ainsi les 20 années durant lesquelles ils ont tenté avec plus ou moins de succès de diriger notre ville. 6 années, durant lesquelles ils ont revêtu les murs de notre ville des plus infâmes injures, à colporter des rumeurs toujours plus absurdes. Ce fut une opposition par l’obstruction, une opposition dont les recours en justice, tous plus invraisemblables les uns que les autres, n’avaient certainement pour seul but que de retarder les projets structurants dont notre ville avait besoin et de nous en faire porter la responsabilité. Une stratégie politi- cienne abjecte, digne de l’ancien temps. 6 années à dénigrer sans cesse, allant même jusqu’à polémi- quer sur l’intégrité physique d’une de nos élus, voire même prendre à partie et intimider nos familles respectives. 6 longues années à subir les états d’âme de per- sonnes capricieuses n’ayant jamais accepté la sanction populaire, estimant que leur défaite était seulement une erreur. Une arrogance peu com- mune. Pendant ce temps-là, des femmes et des hommes ont choisi de se mettre au service, sans relâche, de notre belle ville de Saint-Far- geau-Ponthierry, mettant leur égo de côté. Je remercie sincèrement chaque élu de cette équipe pour son engagement sans faille à mes côtés. Ils ont su résister à la tentation de leur ambition personnelle et surtout aux attaques souvent exces- sives de ceux pour qui rien ne va jamais. Jamais assez loin. Jamais assez vite. Jamais assez bien. aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020 Jérôme GUYARD Lettre de candidature «Notre programme de 2014 est réalisé à 100%. Chaque engagement pris a été mis en œuvre.»
  • 2. Je tiens également à remercier chaleu- reusement nos agents municipaux qui, au quotidien, œuvrent au bon fonctionne- ment de notre ville. En première ligne, ils sont souvent décriés mais trop peu remer- ciés, c’est pourquoi je tiens personnellement à leur témoigner tout mon respect, toute ma confiance, tous mes remerciements pour l’immense travail effectué. Revenons maintenant sur les 5 fondements qui ont guidé nos 6 années de mandat : la gestion des finances publiques, la maîtrise de l’ur- banisme, le développement d’un environnement de qualité, la création d’infrastructures dignes de notre ville et enfin la mise en place d’un vivre ensemble qui assure à chacun de vivre en toute sécurité. 6 années, cela peut paraître long mais je vous assure qu’elles passent rapidement une fois la ligne de conduite tracée et les projets d’ambi- tion lancés. L’état déplorable des finances municipales que nous avons trouvé lors de notre prise de fonction ne nous a malheureusement pas permis de nous mettre à pied d’oeuvre aussi vite que nous l’au- rions souhaité, et je suis le premier à le regretter. L’audit financier effectué dès notre arrivée, et dont chacun a pu prendre connaissance en son temps, n’a fait que confirmer les propos des représentants de la Préfecture : notre ville inscrite au réseau d’alerte devait rapi- dement trouver des solutions pour redresser cette situation, sous peine de mise sous tutelle de l’Etat. Sans attendre, nous avons agi : diminution des frais de fonctionnement, renégociation de notre dette, arbitrage sur les dépenses non-obligatoires, ventes des terrains immobiliers, recherches de subventions, bref, toute la panoplie d’une bonne gestion. En même temps, nous devions assurer les lourds engagements précédents. Assumer le finance- ment de l’école Moulin Clair, nécessaire devant l’arrivée des nouveaux habitants des sites des Marquises et des Verdennes, combler le décou- vert bancaire et honorer les factures de fournis- seurs en retard pour un montant de 2,1 millions d’euros. Le travail a été payant. A ce jour nos finances sont rétablies et saines. Ainsi, comme promis, nous avons engagé une baisse de vos impôts fonciers sur 8 ans. Dès cette année 2019, une première baisse est apparue sur votre feuille d’im- position. Notre excellent travail de gestion a de nouveau été salué par le Trésorier Payeur cette année, dans son rapport retraçant les exercices de 2014 à 2018. Les faits sont là, les chiffres ne mentent pas. Parallèlement, la maîtrise d’un urbanisme imposé était prioritaire. La ZAC « Cœur de ville », mise en place par nos prédécesseurs prévoyait la création de 3500 lo- gements dans divers secteurs de notre commune, dont 1200 sur les bords de Seine. De nombreux projets avaient déjà été étudiés, discutés et validés ou réalisés par l’ancienne équipe municipale. Il nous a fallu déployer les plus grands efforts pour empêcher la réalisation de divers projets non réfléchis, alors même que la loi SRU impose un quota de 25% de logements sociaux dans notre ville. Le non-respect de cette loi a pénalisé financièrement la ville tous les ans. Nous avons donc choisi de maîtriser notre urbanisme, conformément à notre engagement électoral sans prendre le risque que la Préfecture nous impose cette urbanisation à marche forcée. Il suffit de regarder les villes limi- trophes pour imaginer ce qu’aurait pu devenir notre quotidien. Notre préférence s’est donc portée sur la réhabilitation des friches communales afin de maîtriser cette croissance et d’en- cadrer ces constructions avec une vraie dimension sociétale et sociale. Ainsi, chaque projet immobilier s’est vu imposer la création de commerces, d’équi- pements de proximité, de crèches en pied d’immeuble. Un nouveau modèle de mixité innovant a été mis en place avec la création de logements seniors intégrant des jeunes souffrant d’autisme, de logements intermédiaires afin que la jeunesse de notre commune puisse conti- nuer de vivre dans la ville qui l’a vue grandir. Dans la continuité de notre politique de ville, le site Bords de Seine sera à 75% en accession à la propriété et une école primaire ouvrira dans des locaux réhabilités, respectant l’identité du patri- moine historique de notre commune. «Le travail a été payant. Comme promis, nous avons engagé une baisse de vos impôts fonciers sur 8 ans.»
  • 3. Comme nous l’avions annoncé dès notre arri- vée, nous avons cassé le marché liant l’ancienne équipe municipale aux promoteurs de l’opéra- tion. Ce marché prévoyait la vente de la totalité du site pour un montant de 4 millions d’euros. Aujourd’hui, notre projet prévoit la vente de la moitié du site pour 12 millions d’euros. Ici encore, les chiffres ne mentent pas. L’urbanisation d’une ville doit être pensée et réfléchie. Un urbanisme maitrisé ne signifie pas “ne pas bâtir”, mais le faire en fonction des contraintes législatives et de manière contrôlée. Nous nous sommes démenés au quotidien pour préserver le cadre de vie de tous et préserver l’identité de nos hameaux, de notre ville et de son passé. Cela a été partagé avec les habitants, comme le montrent les deux projets participatifs du sec- teur des Verdennes et du Coeur de Moulignon. Notre politique en matière d’éco- logie et de gestion des espaces naturels s’est voulue dynamique et durable. Je souhaite que les Féréopontains se réapproprient le patrimoine natu- rel de notre ville. Notre ville a la chance de bénéficier de magni- fiques sites, comme le Parc Raymond Sachot. Un Espace Naturel Sensible que nous avons constamment cherché à mettre en valeur. Son réaménagement en cours a pour objectif de rena- turaliser le site. Cette action s’effectue en colla- boration étroite avec des autorités compétentes comme l’ONF et le Parc Naturel Régional du Gâtinais Français. Nous y avons créé un verger pédagogique mais aussi restauré les portails et les clôtures notamment. Le parc Raymond Sachot, comme les autres espaces verts communaux a bénéficié de nom- breux investissements ces dernières années. Au Bois de Champagne, nous avons réaménagé un sentier récréatif connecté ouvert aux per- sonnes en situation de handicap. Le Parc Leroy a été le premier espace vert à bénéficier de nos opérations citoyennes et pédagogiques de net- toyage public. Le Bois des Bordes a été sécurisé et interdit à tous les véhicules motorisés par arrêté municipal. De plus, chaque semaine nos agents parcourent et sondent l’ensemble du réseau hydrographique municipal pour prévenir les crues. Ils désencombrent les bassins versants jusqu’à deux fois par semaine lors des épisodes pluvieux pour prévenir tous les risques. Des repères de crue et des échelles limnimétriques seront bientôt installés. Je suis convaincu que les espaces verts doivent retrouver leur place dans notre centre- ville. Un nouveau parc est en projet sur l’ancien site de la gendarmerie, il sera d’une superficie de 4 500m2 , autour du ru de Moulignon, en plein coeur de ville et ouvert à tous. De même, le chemin de halage sera également remis en valeur par la création d’un quai mais aussi en le reliant par des liaisons douces (pistes cyclables et cheminements piétons) au centre. Enfin, le coeur du hameau de Moulignon sera complètement réaménagé et entièrement végétalisé afin de permettre à ce magnifique hameau d’avoir son écrin de verdure. Un pro- jet entièrement réalisé en partenariat avec les habitants et le Parc Naturel Régional du Gâtinais Français. Ainsi notre belle commune de Saint-Fargeau-Ponthierry se développe, de manière réfléchie, concertée et durable. Les équipements publics doivent accompagner ce développement. Certains n’ont cessé depuis bientôt 6 ans de vouloir retarder ces changements inéluctables par des recours au Tribunal, sans jamais en gagner un seul. Garan- tir que tous les enfants de notre ville auront une place dans nos écoles est une priorité absolue. La fermeture de 3 classes, à la rentrée de septembre, montre bien que l’équilibre à trouver n’est pas si simple. Mais je vous rassure, il reste plus de 200 places disponibles dans les écoles primaires de la commune. Un nouveau collège ouvrira ses portes, sur notre ville, dès 2023. Il s’intégrera parfaitement dans notre programme d’aménagement du territoire. Toutes les infrastructures nécessaires à son fonctionnement optimal seront mises en place. Si notre collège actuel souffre depuis quelques années d’effectifs trop lourds et se trouve dans cette situation intolérable de surcapacité d’accueil, alors, c’est aux élus en place à l’époque, qu’il «Un urbanisme maitrisé ne signifie pas “ne pas bâtir”, mais le faire en fonction des contraintes législatives et de manière contrôlée.»
  • 4. faut réclamer des comptes. En effet, la création d’un établissement secondaire s’anticipe 12 à 15 ans en avance. Cela n’a pas été le cas. Lors de notre arrivée en 2014, nous avons constaté qu’aucune démarche n’avait été entreprise. Qu’importe, nous suppléons aux négligences passées en œuvrant avec énergie et détermina- tion. La modernisation des structures et des équipements de notre ville est au cœur de nos préoccupations. Ainsi, un nouveau gymnase, attendu depuis plus de 20 ans par le monde sportif et associatif, est en cours de construction sur l’espace Tettamanti. Il sera superbe par sa taille, avec une capacité dou- blée, mais aussi par la modernité de son archi- tecture. La plaine de Jonville est aussi en cours de rénovation, elle accueillera un terrain synthétique de football d’ici à la fin de l’année, un terrain de rugby et une piste d’athlé- tisme en complément. Le terrain de Saint-Fargeau, libéré par le club de rugby, accueillera quant à lui un nouveau complexe sportif et de loisirs. Dans la continuité de notre action, une nouvelle crèche ouvrira ses portes sur l’an- cien siège de l’hôtel communautaire. La rénova- tion complète de la base de loisirs est engagée. La requalification en cours de notre ex-N7, par des travaux d’embellissement, de création de pistes cyclables, est en cours d’étude. Les travaux commenceront bientôt et achèveront de rénover les trottoirs de notre ville. Une rénovation initiée, depuis le début du mandat sur divers secteurs de la ville. Il nous a aussi fallu penser à accueillir nos défunts. Le cimetière de Moulignon a doublé sa capacité. Celui de Saint-Fargeau, qui ne pouvait bientôt plus accueillir de sépultures, est en cours d’agrandissement et enfin une étude est menée pour engazonner toutes les allées de nos cimetières afin que la règle du zéro phytosanitaire, nous interdisant l’usage de désherbants, ne puisse continuer de nous pénaliser. Développer une commune c’est bien. En y instaurant un vivre ensemble en toute sécurité c’est mieux. Nous avons, sans tarder, apporté des réponses concrètes en établissant un vaste réseau de vidéoprotection couvrant les endroits stratégiques du territoire. Il n’y a pas de sécurité pour tous sans prévention. Nous avons donc également très vite tenté le pari de créer un ser- vice innovant dans notre commune, un des seuls au niveau national. Ce nouveau service de Tran- quillité et Médiation de la Voie Publique a amené un excellent résultat opérationnel en matière de sécurité de proximité. Enfin, notre approche concernant la Police Municipale a été complète- ment revue afin de lui permettre d’appréhender au mieux les enjeux actuels, en matière de sécurité et de lutte contre la délinquance. De ce fait, celle- ci a été armée, a vu ses effectifs augmenter et ses moyens ont été considérablement accrus. Nous aurons tout le loisir de détailler avec plus de précisions les actions que nous avons menées dans notre bilan de fin de mandat. Intégralement financé par nos propres moyens, comme cette lettre, et non par les deniers publics car vous connaissez dé- sormais cette devise que j’ai fait mienne : “il n’y a pas d’argent public, seulement l’argent du contribuable”. Comme je vous le disais, 6 an- nées peuvent paraître longues mais en réalité cela passe très rapidement. Notamment lorsque vous êtes entouré d’une équipe dynamique, voulant mener à bien de nombreux et ambitieux projets. Cela a été ma chance. Cependant, même si un changement positif et concret pour notre ville s’est amorcé, il n’est pas encore définitivement effectif. Nous nous devons de continuer le tra- vail, avec pour seul but, l’amélioration de votre cadre de vie et de votre environnement. Ainsi, avec autour de moi une équipe solide et dynamique, issue d’horizons divers, j’ai décidé de me présenter aux élections municipales de 2020 pour un nouveau mandat. Afin que ce changement amorcé s’inscrive dé- sormais dans la continuité. Afin qu’ensemble nous continuions de façonner le Saint-Fargeau-Ponthierry de demain. Afin qu’ensemble, nous agissions pour notre ville. Votre Maire, Jérôme GUYARD «La modernisation des structures et des équipements de notre ville est au cœur de nos préoccupations.»