Entre	
  iden)té	
  et	
  
innova)on	
  :	
  le	
  
difficile	
  chemin	
  de	
  la	
  
coopéra)on	
  dans	
  les	
  
collec...
La COMUE Université Pris Saclay	
  
•  23	
  acteurs	
  
-­‐  2	
  Universités	
  :	
  Paris	
  Sud	
  et	
  Versailles	
 ...
La COMUE Université Pris Saclay	
  
•  13%	
  de	
  la	
  recherche	
  française	
  (IdF	
  =	
  40%,	
  Paris	
  intramur...
La COMUE Université Pris Saclay	
  
	
  
•  60	
  000	
  étudiants	
  (+	
  10	
  000	
  Evry)	
  	
  
dont	
  25	
  000	
...
Le LC (learning Center)	
  
•  Mutualisa)on	
  de	
  5	
  bibliothèques	
  de	
  3	
  
établissements	
  qui	
  déménage	
...
Contexte	
  actuel	
  
•  Budget	
  :	
  De	
  chiffrage	
  de	
  Café	
  programma2on	
  (100	
  M€)	
  à	
  un	
  
projet...
Le LC (learning Center) : 	
  
• Calculer	
  espace	
  stockage	
  au	
  plus	
  juste	
  
	
  
Dédoublonnage	
  interne	
...
Analyse	
  des	
  collec)ons	
  de	
  périodique	
  sur	
  l’ensemble	
  des	
  partenaires	
  
⇒ Outre	
  les	
  établiss...
Plan	
  de	
  conserva)on	
  partagée	
  
9	
   •	
  	
  	
  	
  	
  Groupe	
  de	
  travail	
  Documenta)on	
  Paris	
  S...
Enjeu	
  documentaire	
  :	
  un	
  portail	
  d’accès	
  unique	
  
Innover	
  
Par2ciper	
  à	
  un	
  programme	
  de	
...
Pourquoi ce PCP n’a pas reçu l’assentiment ? (1/3)	
  
Un contexte marqué par les incertitudes et la complexité
- Périmètr...
LC	
  Total	
  
X	
  2tres	
  papier	
  vivants/	
  x	
  
X	
  mono	
  dont	
  y	
  acquise	
  depuis	
  
2000	
  
X	
  he...
•	
  	
  	
  	
  	
  Réunion	
  LC	
  Etudiants	
  enseignement	
  UPSUD	
  Paris	
  Saclay	
  13	
  
Pourquoi ce PCP n’a pas reçu l’assentiment ? (2/3)	
  
Une rapport complexe à SES collections : pourquoi
complémentarité o...
Pourquoi ce PCP n’a pas reçu l’assentiment ? L’identité
des collections	
  
Journée	
  professionnelles	
  CTLes	
  «	
  Q...
Fonds	
  d’excellence	
  en	
  sciences	
  de	
  l’informa)que	
  et	
  du	
  numérique	
  
•  Une	
  théma2que	
  nouvell...
Fonds	
  d’excellence	
  en	
  sciences	
  de	
  l’informa)que	
  et	
  du	
  numérique	
  :	
  
ensemble	
  collec)on	
  ...
Fonds	
  d’excellence	
  en	
  sciences	
  de	
  l’informa)que	
  et	
  du	
  numérique	
  :	
  
focus	
  sur	
  les	
  pé...
Calendrier	
  
•  Etude	
  documentaire	
  :	
  mai	
  2014	
  -­‐	
  septembre	
  2014	
  
	
  
•  Programma)on	
  :	
  j...
Merci	
  
20	
   •	
  	
  	
  	
  	
  Groupe	
  de	
  travail	
  Documenta)on	
  Paris	
  Saclay	
  –	
  Objec)fs	
  et	
 ...
Dixit	
  IDEX	
  2	
  phase	
  de	
  sélec)on	
  p.	
  86	
  
«	
  Un	
  Projet	
  Learning	
  center	
  :	
  Les	
  établ...
Fonc)on	
  du	
  LC	
  :	
  bibliothèque	
  à	
  l’heure	
  du	
  numérique	
  	
  
•  Me=re	
  à	
  disposi)on	
  la	
  d...
Fonc)on	
  pédagogique	
  	
  
•  Socle	
  des	
  innova)ons	
  pédagogiques	
  et	
  lieu	
  d’expérimenta)on	
  	
  
⇒ m...
La	
  fonc)on	
  de	
  lieux	
  d’échanges	
  et	
  de	
  projets	
  collabora)fs	
  
•  lieu	
  vivant	
  de	
  conduite	...
La	
  fonc)on	
  embléma)que	
  de	
  média)on	
  scien)fique,	
  d’ouverture	
  vers	
  la	
  
société	
  et	
  de	
  vitr...
Rela)on	
  physique	
  /	
  numérique	
  
•  Dans	
  les	
  équipements	
  à	
  disposi)on	
  du	
  public	
  
•  Dans	
  ...
Bâ)ment	
  	
  
•  systéma2quement	
  modulable	
  (besoins	
  ponctuels,	
  et	
  capacités	
  d’évolu2on)	
  
•  intégra...
Service	
  documentaire	
  Paris	
  Saclay	
  :	
  LC	
  tête	
  de	
  réseau	
  
•  Groupe	
  de	
  travail	
  documentai...
LC	
  :	
  bibliothèque	
  du	
  Moulon	
  
•  La	
  poli)que	
  documentaire	
  :	
  acquisi2on,	
  signalement,	
  organ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

5Jpro CTLes : intervention Brigitte Michel

1 414 vues

Publié le

5es Journées professionnelles du CTLes des 23 et 24 juin 2014 à la BULAC

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 414
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
334
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

5Jpro CTLes : intervention Brigitte Michel

  1. 1. Entre  iden)té  et   innova)on  :  le   difficile  chemin  de  la   coopéra)on  dans  les   collec)ons  de   l'Université  Paris   Saclay     Brigi=e  MICHEL   Chef  de  projet  Documenta)on  Paris  Saclay  et   services  Learning  Center     +  33  (0)1  69  15  69  80   Brigi=e.michel@u-­‐psud.fr     Journée  professionnelle  CTLes  23  et  24  juin  2014        
  2. 2. La COMUE Université Pris Saclay   •  23  acteurs   -­‐  2  Universités  :  Paris  Sud  et  Versailles  St  Quen)n  (+   Evry)   -­‐  1  ENS  Cachan   -­‐  9/10  Ecoles  :  AgroParisTech,  Centrale-­‐Supélec,  HEC,   ENSTA,  Polytechnique,  Ins)tut  d’op)que  Graduate   school  (IOGS),  Télécom,  ENSAE   -­‐  7  organismes  de  recherche  :  CNRS,  CEA,  INRA,  INRIA,   Onera,  Inserm,  IHES   -­‐  1  équipement  :  synchrotron  Soleil   Construit  autour  de  l’IDEX   •          Réunion  LC  Etudiants  enseignement  UPSUD  Paris  Saclay  2  
  3. 3. La COMUE Université Pris Saclay   •  13%  de  la  recherche  française  (IdF  =  40%,  Paris  intramuros  20%)   •  10  500  chercheurs  /  EC         Organisés  en  départements   •  Physique  des  Ondes  et  de  la  Ma2ère   •  Chimie   •  Mathéma2ques   •  Sciences  de  la  Vie   •  Sciences  de  l’Homme  et  de  la  Société   •  Electrique,  Op2que  et  Electronique   •  Physique  des  deux  Infinis   •  Mécanique,  Energé2que  et  Procédés   •  Sciences  de  la  Planète  et  de  l’Univers   •  Sciences  et  Technologies  de  l’Informa2on  et  de  la  Communica2on   Tous  les  permanents:  CEA  9250  personnes,  CNRS  1400,    INRA  1350   •          Réunion  LC  Etudiants  enseignement  UPSUD  Paris  Saclay  3   Chimie,  biologie,  sciences  du  vivant 4  200 Physique 2  700 Sciences  et  techniques  de  l'ingénieur 1  200 SHS,  économie,  management 1  200 STIC 1  200 Mathéma2ques 320
  4. 4. La COMUE Université Pris Saclay     •  60  000  étudiants  (+  10  000  Evry)     dont  25  000  M  et  D     •  PSUd  :  27  000  (38  à  44%  selon  Evry  pris  en  compte  ou  pas)   •  UVSQ  :  20  000  (28  à  32  %)   •  Ecoles  de  1500  à  2500  (1,5  à  4%  chacune)     •          Réunion  LC  Etudiants  enseignement  UPSUD  Paris  Saclay  4  
  5. 5. Le LC (learning Center)   •  Mutualisa)on  de  5  bibliothèques  de  3   établissements  qui  déménage  sur  le  plateau  :  Ecole   centrale  +  Supélec,  ENS  Cachan,  Sec2on  pharmacie  de   Paris  Sud,  Par2e  Sec2on  Sciences  de  Paris  Sud     •   Fonc)on  de  tête  de  réseau   •  3  missions  fonc)onnelles  :  fonc2on  bibliothèque,   espace  projet  (échange,  travail  en  groupe),  média2on   scien2fique  mission  «  Sciences  et  société  »  +  mission   embléma2que  d’incarna2on  de  l’Université  Paris  Saclay   •          Réunion  LC  Etudiants  enseignement  UPSUD  Paris  Saclay  5  
  6. 6. Contexte  actuel   •  Budget  :  De  chiffrage  de  Café  programma2on  (100  M€)  à  un   projet  à  2  op2ons   -­‐  a  minima  39  M€  (budgété  par  Etat)   -­‐    au  mieux  60  M€  ;  21M€  demandés  en  P0  dans  le  CPER     D’un  projet  à  2  bâ2ments  dis2ncts  (Coeur  et  fournisseur  12  000     3500  m²)  à  un  unique  bâ)ment  suite  au  travail  sur  les   collec2ons  réalisé  courant  2013     ⇒ Dédoublonnage  entre  les  collec2ons  ENS  ECP  Supélec  et   PSud:  nouveau  calcul  des  ml  nécessaire  sans  perte  de  diversité   d’informa2on  pour  le  public  ;  conserver  collec2ons  Sciences  ds   mag  actuel  (tx  communica2on),  stockage  dense   •          Groupe  de  travail  Documenta)on  Paris  Saclay  29  janvier  2014  –  Objec)fs  et  feuille  de  route   6  
  7. 7. Le LC (learning Center) :   • Calculer  espace  stockage  au  plus  juste     Dédoublonnage  interne  (magasin)             +  3  000  ml  de  libre  accès  (12  000  vol)   Pris  en  compte  logique  de  récupéra2on  des  collec2ons  dans  les  bibliothèques  de   laboratoire  qui  n’ont  pas  voca2on  CADIST  (math)  en  dédoublonnant/complétant   avec  le  pôle  le  conserva2on  le  plus  logique  :  1  000  ml   Et  accroissement  (30  ans)     Hypothèse  PCP  partagé  échelle  Paris  Saclay     •          Réunion  LC  Etudiants  enseignement  UPSUD  Paris  Saclay  7       ECP   Supélec   ENS   Pharmaci e   Total   T o t a l   dédoublonné   Collec2ons   actuelles   de  périodiques   1270  ml   500  ml   515  ml   2500  ml   4785  ml   2700  ml   Ouvrages  actuels   850  ml   530  ml   380  ml   240  ml   2150  ml   1600  ml  
  8. 8. Analyse  des  collec)ons  de  périodique  sur  l’ensemble  des  partenaires   ⇒ Outre  les  établissements  cons2tu2fs  :  Bibliothèque  J  Hadamard  (co-­‐Cadist  math),  18  bib  de   labo  (Campus  CNRS  Gif  et  Paris  Sud),  Tout  Inria,  Inra  Versailles  et  Jouys   ⇒ 20  177  2tres  pour  36  790  collec2ons     ⇒ 19  483  2tres  pour  34  964  collec2ons  si  on  enlève  les  2tres  de  presse,  vulgarisa2on  et   annuaires  qui  ne  sont  pas  suivis   Par  2tres          Par  collec2ons     8   •          Groupe  de  travail  Documenta)on  Paris  Saclay  –  Objec)fs  et  feuille  de  route   65,5%   17,5%   7,3%   3,5%   6,2%   36,3%   19,4%   12,2%   7,8%   24,3%   Nbre  de  2tres  uniques   Nbre  de  2tres  en  double   Nbre  de  2tres  en  triple   Nbre  de  2tres  en  quadruples   Nbre  de  2tres  de  5  ou  +   collec2ons  
  9. 9. Plan  de  conserva)on  partagée   9   •          Groupe  de  travail  Documenta)on  Paris  Saclay  –  Objec)fs  et  feuille  de  route   en  ml CEA X Niveau  de   dédoublonnage 1er  niv 1er  niv   +ISTEX 2e  niv 2e  niv  +   ISTEX 1er  niv 1er  niv  +   ISTEX 2e  niv 2e  niv  +   ISTEX labo  (coll  signalées  par   CR) 71 56,6 163 144,6 Bibliothèque  Jacques   Hadamard  (math) -­‐2,5 -­‐2,9 -­‐15,7 -­‐15,7 2,2 2,2 5,8 LC -­‐20,31 -­‐20,31 54,4 47,4 -­‐34,3 -­‐34,3 -­‐40,1 UPSUD  BU  Sciences -­‐33,11 -­‐35,11 87,4 74,4 13 13 61 58 autres  bib -­‐7,2 2,4 2,4 -­‐44,95 -­‐44,95 -­‐114,35 Polytechnique  Bib   Centrale 5,9 4,9 -­‐17,7 -­‐22,7 CEA 2 2 18 18 INRIA 6,75 6,75 12 12 5,6 5,1 18 12,2 Double -­‐415 -­‐415 -­‐917 -­‐917 -­‐677 -­‐677 -­‐1500 -­‐1500 Désherbage -­‐31 -­‐31 -­‐31 -­‐31 )tres  couverts  par  ISTEX -­‐601 -­‐564 -­‐320 -­‐130 Total  des  mouvements -­‐425,47 -­‐1037,07 -­‐662,2 -­‐1269,6 -­‐733,45 -­‐1053,95 -­‐1551,65 -­‐1541,8 Positionnement comme pôle de conservation potentiel
  10. 10. Enjeu  documentaire  :  un  portail  d’accès  unique   Innover   Par2ciper  à  un  programme  de   recherche  sur  la  fouille  de   données  ?   Travailler  au  signalement  et   conserva2on  des  données  de  la   recherche  ?   Signaler   Une  interface  unique  pour   connaitre  l’ensemble  de  la   documenta2on  acquise  /   produite  par  l’ensemble  des   établissements  Paris  Saclay,  tous   supports  confondus     Aider  à  produire/créer   Des  ou2ls  a  disposi2on  de   tous  intégrés  au  SI  ;     Un  service  d’aide  à   l’innova2on  pédagogique   Aide  à  la  produc2on  de  la   recherche  :  droit  d’auteur,…     Valoriser  et  déba=re  sur   ce  qui  se  fait  sur  l’université   auprès  des  étudiants,  des   autres  disciplines,  d’un   public  plus  large,  des   entreprises,…   Rendre  accessible  :   Un  poli2que  de  site  Paris  Saclay   pour  les  abonnements   électroniques  et  un  système   moderne  et  efficace  de   fourniture  de  document     Collecter     Une  organisa2on   ins2tu2onnelle  pour  mieux   an2ciper  les  besoins   documentaires  des  forma2ons   (ar2cula2on  avec  les  schools)   et  des  nouveaux  axes  de   recherche     Outils Formation Aide et renseignement Conserver    Veille    
  11. 11. Pourquoi ce PCP n’a pas reçu l’assentiment ? (1/3)   Un contexte marqué par les incertitudes et la complexité - Périmètre institutionnel : incertitude et sous regroupements et différents ministères de tutelle - Géographie - Histoire : projet concurrent (influence des 2 PRES qui ont précédé) ; déménagements étalés dans le temps (2009 à 2019) - Place de la documentation dans le projet Paris Saclay : le LC comme unique justification et seule présence de la documentation dans le projet ⇒ ne peut pas être le silos de Paris Saclay ⇒ même sans dédoublonnage, avec les seuls acteurs cités na pas les collections les plus importantes) Pour les seuls périodiques : BU Sciences Psud : 8,2 kml, CEA 5 kml, Polytechnique 4,3 kml (LC 2,7 kml dédoublonnés) - Pas de leardership mais comme une structuration est en cours (contrat de site) - => incertitude empêche engagements (PCP) que des établissements autonomes prendraient plus facilement Journée  professionnelles  CTLes  «  Quelles  collec)ons  pour  quelles  bibliothèques  ?  »   11  
  12. 12. LC  Total   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   Total   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   Télécom   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   ENSAE   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   ENSTA   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   Ins)tut  Math   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   Onera   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   INRA  Versailles   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   CNRS  :  A  revoir   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   Total   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   ParisSud  IUT   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   CEA   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   INRA  Versailles   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   IOGS   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   AgroParis  Tech  ex  Massy   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   AgroParis  Tech  ex  Bernard   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   INRA  (5  sourcs)   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   AgroParis  Tech  ex  Maine   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   INRA   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   ParisSud  part  Sciences  qui   restent   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   Paris  Sud  STAPS   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   Paris  Sud  antenne  DEG   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   ENS  Cachan   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité  :  prépa  Agreg   Centrale   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité  :  fonds  d’archives  et   cours  et  travaux  etudiant   patrimoniaux   Supélec   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   LC  Paris  Sud  pharm   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   LC  Paris  Sud  sciences   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   LC  Central  -­‐  Supélec   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   LC  ENS  Cachan   X  2tres  papier  vivants/  x   X  mono  dont  y  acquise  depuis   2000   X  heurs  ouvert  /  sem   X  places  assises   Spécificité   Points  documentaires  zoom  bord  sur   Plateau  
  13. 13. •          Réunion  LC  Etudiants  enseignement  UPSUD  Paris  Saclay  13  
  14. 14. Pourquoi ce PCP n’a pas reçu l’assentiment ? (2/3)   Une rapport complexe à SES collections : pourquoi complémentarité objective ne fait pas sens - Différence de taille : IOGS (issu d’une bibliothèque de labo) à Paris Sud - D’histoire plus ou moins longue : fonds patrimoniaux exclus périmètre mutualisation - De logique de conservation différente : hyperselection (Supélec) à une conservation systématique de tous les titres dans une Ecole généraliste (Centrale) - De maitrise du périmètre documentaire par les professionnels => une continuité des collections - De la proximité avec le public et les chercheurs - de rapport au papier et au numérique dans la politique, et dans le symbolique - Vision utilitariste ou de la création d’une histoire : Inria - De l’horizon : de la bib de labo à la mission nationale (CEA, Inra) => Investissement identitaire sans lien avec qualité /rareté collection Journée  professionnelles  CTLes  «  Quelles  collec)ons  pour  quelles  bibliothèques  ?  »   14  
  15. 15. Pourquoi ce PCP n’a pas reçu l’assentiment ? L’identité des collections   Journée  professionnelles  CTLes  «  Quelles  collec)ons  pour  quelles  bibliothèques  ?  »   15   Investissement symbolique Public Politique documentaire collections
  16. 16. Fonds  d’excellence  en  sciences  de  l’informa)que  et  du  numérique   •  Une  théma2que  nouvelle  transversale « sciences de l’informatique et du numérique »   •  Des  collec2ons  importantes  et  de  qualité  :     ⇒ moyennant  un  dédoublonnage  avec  les  collec2ons  papier  déjà  existantes  chez  les  autres   partenaires,  les  collec2ons  actuelles  de  l’INRIA  peuvent  être  accueillies  sur  les  5   bibliothèques  qui  se  sont  a  priori  posi2onnées  comme  pôles  de  conserva2on  dans  le  réseau   Paris  Saclay     •  Regroupement  de  ces  collec2ons  permesra  de  combler  des  lacunes  de  325  2tres  présents   dans  l’un  ou  l’autre  des  établissements  Paris  Saclay   •   Les  différents  partenaires  ont  eux-­‐mêmes  des  collec2ons  absentes  de  celle  d’INRIA  qui   relève  de  cese  théma2que   •  Un  environnement  scien2fique  porteur  :  La  recherche  en  sciences  de  l’informa2que  et  du   numérique  à  Paris  Saclay   ⇒ Les  sciences  de  l’informa2que  et  du  numérique  comme  colonne  vertébrale  d’un  projet   documentaire  innovant  fédérateur  des  partenaires   ⇒   PCP  théma2que    na2onal  (pilotage  scien2fique  ;  volonté  exhaus2vité  =>  liste  2tre  commun   auc  math)   ⇒   programme  de  numérisa2on  lisérature  grise  et  thèses   ⇒ Forte  volonté  d’intégra2on  dans  poli2que  na2onale  (ar2cula2on  physique  / mathéma2ques)  16   •          Groupe  de  travail  Documenta)on  Paris  Saclay  –  Objec)fs  et  feuille  de  route  
  17. 17. Fonds  d’excellence  en  sciences  de  l’informa)que  et  du  numérique  :   ensemble  collec)on  de  l’INRIA   17   •          Groupe  de  travail  Documenta)on  Paris  Saclay  –  Objec)fs  et  feuille  de  route   Collec)on  INRIA  et   leur  devenir  possible     Existent  déjà   chez  les   partenaires  :   fortes   convergences   Seraient  conservés   au  LC   Seraient   répar)s  dans   les  autres  pôles   de  conserva)on   (3)   Remarques  :  fortes   valeur  ajoutée  du   fonds  INRIA   périodiques   60%  du   métrage  des   périodiques   INRIA   25  %  du  métrage,   soit  650  ml  dont     15  %  du   métrage   625  nouveaux  2tres   dont  120  uniques  en   France(1)  +  325  2tres   qui  complètent  les   collec2ons  déjà   présentes   ouvrages  et   colloques  édités   30%  des  2tres   de  l'INRIA  soit   16  800  2tres   70%  des  2tres  soit   39  000  2tres  (1300   ml)       12  000  2tres  soit    21%   des  2tres  sont  uniques   en  France  (1)   Thèses   50%  des  thèses   INRIA  (2)   50%  soit  9  200   thèses  (150  ml)           Normes,  documents   techniques,  rapports   10%     90%  soit  54  500   2tres  (240  ml)       Essen2ellement  de  la   lisérature  grise   (1) Selon Sudoc (2) Thèses soutenues dans un des établissements fondateur de Paris Saclay (3) Bibliothèque 407 Paris Sud (BU Sciences), Bibliothèque Jacques Hadamard (CADIST math), CEA et Polytechnique notamment, en cohérence avec les collections existantes
  18. 18. Fonds  d’excellence  en  sciences  de  l’informa)que  et  du  numérique  :   focus  sur  les  périodiques   18   •          Groupe  de  travail  Documenta)on  Paris  Saclay  –  Objec)fs  et  feuille  de  route   325  )tres  de  périodiques  INRIA  déjà  dans  les  collec)ons  des   établissements  Paris  Saclay  dont  les  lacunes  seraient   comblées  par  les  collec)ons  de  l’INRIA   428  autres  )tres  de   périodiques  INRIA  déjà   présents  sur  Paris  Saclay  :   fortes  convergence  (5)   Collec)ons  des  laboratoires   (UMR)  Paris  Sud   90  2tres  dont  55  du   Laboratoire  de  recherche  en   informa2que  (LRI)   56  2tres  dont  25  au  LRI   ECP-­‐Supélec  et  ENS  Cachan   regroupés  dans  le  LC   De  58  2tres  à  une  centaine  de   2tres  selon  poli2que  de   dédoublonnage  sur  l’ensemble  de   Paris  Saclay  (4)   153  2tres  (dont  109  2tres   IEEE,  avec  Supélec)     Collec)ons  du  CADIST  de   mathéma)ques   (Bibliothèque  Jacques   Hadamard,  Paris  Sud)   47  2tres   55  2tres     CEA  Saclay   32  2tres   68  2tres     Polytechnique   30  2tres    37  2tres   BU  Sciences  Paris  Sud   28  2tres    66  2tres   Autres  (UVSQ,  ENSTA,  HEC,   Télécom  notamment)   40  2tres   61  2tres     (4) Compte tenu du dédoublonnage déjà fait entre les collections de ces 3 établissements regroupés au sein du LC (5) Dans le cas présents sans lacunes, têtes ou suite de collection à combler, sous réserve que les états de collections et la mentions de lacunes soient justes dans le Sudoc
  19. 19. Calendrier   •  Etude  documentaire  :  mai  2014  -­‐  septembre  2014     •  Programma)on  :  juillet  2014  à  janvier  2015  (valida2on  défini2ve  par  le   comité  stratégique)     •  Mode  de  fonc)onnement  et  contribu)on  des  établissements  :   proposi2ons  avant  décembre  2014   •  Lancement  du  concours  de  maîtrise  d'œuvre  :  fin  2014  (appel  à   candidatures)   •  Désigna2on  du  maître  d'œuvre  :  mi  2015  (jury  de  désigna2on  du   lauréat)   •  Etudes  de  concep2on  :  mi  2015  à  automne  2016     •  Lancement  des  travaux  :  automne  2016   •  Mise  en  service  du  Learning  center  :  rentrée  universitaire  2018  
  20. 20. Merci   20   •          Groupe  de  travail  Documenta)on  Paris  Saclay  –  Objec)fs  et  feuille  de  route  
  21. 21. Dixit  IDEX  2  phase  de  sélec)on  p.  86   «  Un  Projet  Learning  center  :  Les  établissements  présents  ou  des2nés  à   rejoindre  le  site  disposent  de  centres  de  documenta2on  nombreux  et  à   voca2ons  variées  avec,  pour  certains,  des  fonds  de  grande  valeur.   L’opéra2on  Campus  du  plateau  de  Saclay  cons2tue  une  opportunité   pour  instaurer  un  fonc2onnement  plus  collabora2f  de  ces  services  de   documenta2on.  Ce  travail  passe  notamment  par  la  réalisa2on  d’un   «  learning  center  »,  dont  l’objec2f  est  de  mutualiser  les  centres  de   documenta2on  des  établissements  du  quar2er  du  Moulon,  d’assurer   une  fonc2on  de  stockage  à  plus  vaste  échelle,  mais  aussi  de  servir  de   tête  de  pont  à  une  poli2que  documentaire  commune  sur  l’ensemble  du   campus.   Ce  «  learning  center  »,  véritable  lieu  d’échange  et  de  vie  de  tous  les   acteurs  du  campus  aura  également  voca2on  à  accueillir  des  fonc2ons   transversales  jusqu’ici  séparées  et  pourrait  ainsi  abriter  l’ac2vité  TICE   mutualisée.  L’ambi2on  de  ce  projet  est  en  effet  d’offrir  une  large   panoplie  de  services  en  sou2en  aux  ac2vités  d’enseignement  et  de   recherche  des  établissements.  »   21  
  22. 22. Fonc)on  du  LC  :  bibliothèque  à  l’heure  du  numérique     •  Me=re  à  disposi)on  la  documenta)on  papier  et  électronique  nécessaires  aux   étudiants,  enseignants  et  chercheurs  de  l’Université.     -­‐Fonc2on  de  stockage  des  collec)ons  des  bibliothèques  mutualisées  :   (compactus)  (ENS  Cachan,  Centrale-­‐Supélec,  Paris  Sud  Pharmacie  et  une  par2e   des  Sciences)  +  collec2ons  données  à  l’Université  Paris  Saclay  (notamment   2350  ml  de  collec2on  d'INRIA)  soit  de  7500  à  9700  ml  selon  les  hypothèses   encore  à  l’étude.   -­‐  Fonc)on  d’accès  à  la  documenta)on  :  3000  ml  en  libre  accès     •  Devra  favoriser  les  démarches  d’appropria)on  et  de  repérage  et  fournir  les   éléments  d’analyse  et  de  discrimina)on  dans  une  informa)on  surabondante   et  omniprésente.   =>  Dans  la  mise  en  espace  des  collec2ons    (construire  de  réels  parcours  dans  le   savoir,  matérialiser  les  connexions  des  connaissances  entre  elles  ;  elle  veillera   notamment  à  réar)culer  documenta)on  papier  et  électronique.)  et  dans   l’accès  en  ligne    
  23. 23. Fonc)on  pédagogique     •  Socle  des  innova)ons  pédagogiques  et  lieu  d’expérimenta)on     ⇒ mesra  donc  à  disposi2on  documenta)on,  ou)ls  et  compétences   intellectuelles  nécessaires  (veille  documentaire,  accompagnement   personnalisé,  conseils  éditoriaux,  aide  à  la  publica2on,  concep2on  d’ou2ls   mul2media,  etc.)        -­‐            aux  enseignants  dans  leur  démarche,     -­‐ aux  étudiants  et  chercheurs  dans  leur  produc)on   ⇒ Collec2ons  et  services  devront  ainsi  répondre  aux  ambi2ons  pédagogiques  et   scien2fiques  :  appren)ssage  par  la  recherche,  réflexions  sur  les  enjeux,   meilleure  visibilité  de  la  recherche  en  train  de  se  réaliser  dans  l’Université   (retransmission  de  colloque,…).     •  Asen2on  aux  nouvelles  formes  de  média2on  entre  pairs,  aux  nouvelles   situa2ons  d’appren2ssage  se  traduira  dans  l’organisa2on  des  espaces       =>    consulter  la  documenta2on,  travailler,  se  détendre,  trouver  une  aide   personnalisée.    
  24. 24. La  fonc)on  de  lieux  d’échanges  et  de  projets  collabora)fs   •  lieu  vivant  de  conduite  de  projet  et  d'expérimenta)on,  et  de  nouvelles   pra)ques  collabora)ves.   ⇒ favoriser  les  échanges  entre  ses  différents  publics  :     -­‐  entre  étudiants  dans  le  cadre  de  leur  cursus  (travail  en  groupe,  pédagogie  par   projet)  ou  dans  une  démarche  plus  personnelle  (découverte  interculturelle,   ouverture  sur  les  arts,  etc.),     -­‐  entre  appren)s  chercheurs  et  les  chercheurs,     -­‐  entre  enseignants  dans  une  démarche  d’innova2on  pédagogique   -­‐  Dans  logique  inter-­‐établissements  ;   -­‐  Pour  partenariats  entre  étudiants,  chercheurs  et  entreprises  ;   -­‐  Favorisant  dialogue  interdisciplinaires  et  transversalité  des  connaissance   -­‐  Dans  une  ouverture  à  la  société  :  dialogue  entre  sciences  et  société    (Diagonale   Paris  Saclay)  
  25. 25. La  fonc)on  embléma)que  de  média)on  scien)fique,  d’ouverture  vers  la   société  et  de  vitrine  de  la  recherche   •  Bâ)ment  dans  son  ensemble  :  un  repère  au  sein  du  campus  urbain.     •  Trois  espaces  interne   -­‐  L’espace  d’accueil  largement  ouvert,  vivant,  à  l’image  du  campus,  à  la  fois   spectaculaire  et  convivial  introduira  tout  visiteur  dans  l’ambiance  de   l’Université  Paris-­‐Saclay.   -­‐  Dans  cet  espace,  une  cafétéria  (convivialité  et  appropria2on)   -­‐  Un  espace  mul)fonc)onnel  (salle  plate  gradinable  modulable)  :  rencontres,   exposi2ons,  conférences,  débats,  démonstra2ons  d’objet  du  patrimoine   scien2fique,  ou  tout  événement  pour  les  mission  dans  la  logique  «  Sciences  et   société  »  notamment   Dit  «  espace  événemen)el  »,  largement  ouvert  à  la  popula2on  au-­‐delà  de   l’Université   =>  point  d’entrée  sur  le  campus  
  26. 26. Rela)on  physique  /  numérique   •  Dans  les  équipements  à  disposi)on  du  public   •  Dans  les  interconnexions  de  ces  ou2ls  entre  différents  sites  sur  le  campus  :   ou2ls  travail  collabora2f  interconnectés,  retransmissions,…   Certains  équipements  numériques  directement  interconnectés  aux  équipements   du  LC  sont  déjà  prévus  pour  2  pôles  relais  :    l’Espace  documentaire  mutualisé   de  Palaiseau  et  la  bibliothèque  Paris  Sud  de  la  vallée       •  Dans  les  services  couvrant  les  3  fonc)ons  :     =>  réseau  de  lieux  bibliothèques  mais  aussi  autres  espaces  projets  (fablab,   PROTO204,…)     ⇒ Plateforme  numérique,  avec  une  forte  connota)on  réseau  social    
  27. 27. Bâ)ment     •  systéma2quement  modulable  (besoins  ponctuels,  et  capacités  d’évolu2on)   •  intégra)on  maximale  de  ces  différentes  fonc)ons  pensées  dans  un  con2nuum   notamment  les  fonc2ons  bibliothèque  et  projet  ;   •  grande  diversité  de  disposi)fs  de  travail  personnel  et  collec)f,  éminemment   modulables  et  faciles  d’appropria)on  par  les  u)lisateurs  eux-­‐mêmes  ;   •  qualité  des  espaces  propices  pour  divers  usages  :  concentra)on  et  silence  total   ou  échange  et  travail  en  groupe  ;   =>  une  halle  flexible  facilement  réaménageable  par  ses  occupants  le  temps  de   leur  projet.     =>  Salles  et  espaces  du  LC    facilement  accessibles  et  réservables  par  les  usagers    
  28. 28. Service  documentaire  Paris  Saclay  :  LC  tête  de  réseau   •  Groupe  de  travail  documentaire,  cons2tué  des  représentants  de  l’ensemble  des   établissements  de  Paris-­‐Saclay     =>proposi2ons  à  soumesre  aux  instances  de  l’Université  Paris  Saclay  pour  le  volet   documentaire  du  futur  contrat  de  site  concernant     •  La  coordina2on  des  poli)ques  documentaires  notamment  électroniques     •  Le  posi)onnement  documentaire  na)onal  de  Paris  Saclay  :  Collex,  PCP     •  La  mise  en  réseau  des  services  d’accès  à  l’informa2on  :  accès  croisé   •  La  valorisa)on  par  le  signalement  des  produc)ons  de  l’Université  Paris  Saclay  :   thèses,  produc2on  scien2fique,  produc2on  pédagogique,  produc2on  de   média2on  scien2fique     •  La  défini2on  d’un  système  d’informa)on  documentaire  (Ou2ls  de  découverte)     •  La  structura)on  ins)tu)onnelle  pour  répondre  à  ces  objec2fs  
  29. 29. LC  :  bibliothèque  du  Moulon   •  La  poli)que  documentaire  :  acquisi2on,  signalement,  organisa2on  et   conserva2on  des  documents  papiers  et  numériques,  en  ar2cula2on  avec  les   besoins  pédagogiques  et  de  recherche  de  ces  3  établissements,   •  Consolida)on  du  métrage-­‐linéaire   •  Elabora2on  d’un  projet  de  service  en  ar2cula2on  avec  les  autres  missions  du   Learning  Center,  et  élabora2on  d’un  éventuel  plan  de  forma2on,   •  Travail  en  conséquence  sur  les  espaces  de  travail     •  Organisa)on  à  mesre  en  place    

×