Culture affaires repertoire_2013

162 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
162
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Culture affaires repertoire_2013

  1. 1. Séduction clientsEntreprises à valeur ajoutéeArt et fiscalitéBureaux créatifs
  2. 2. Liste des artistesALARIE JeffAYOTTE IsabelleAYOTTE YvesBARBEAU LiseBARIL GenevièveBASANES AlejandraBEAUDOIN AlineBEAULIEU KarineBEAULIEU LorraineBOISVERT ÉtienneBOUFFARD LAVOIE PatriciaBOUTET EvelyneCADORETTE MartinCADORETTE SergeCAMPEAU RoxaneCHARLAND DenisCLERMONT IsabelleDUCHESNE JocelyneGAUVIN IsabelleJULIEN DanielleKRAMER PatriciaL. POIRIER JackieLANGEVIN GuyLANNEVILLE Jo AnnLAPOINTE CatherineLEFEBVRE JoanLERICHE FontaineMARCHAND Jean-PierreMASSICOTTE ÉricMASSICOTTE GuillaumeMORRISSETTE ValérieNEVEU FrédéricOLE-AUBUT LindaPELLETIER AnniePERREAULT BenoitPINARD Marie-JoséePINTAL PauleRAYNIÉ GuillermoROUX GillesROY Marie-JoséeST-OURS MélinaST-PIERRE CarolineTELLIER BÉDARD EveVALIQUETTE MélissaToutes reproductions des œuvres sont interdites
  3. 3. Une initiative deCulture Mauricie est fier de soutenir le développement économique du secteur des arts etde la culture par le biais de projets qui contribuent à la promotion, à la valorisation et à lacommercialisation des produits culturels d’ici.Bonne lecture !
  4. 4. En mai 2010, Culture Mauricie et laChambre de commerce et d’industriesde Trois-Rivières ont eu la bonne idéede signer un protocole d’entente visantà renforcer la collaboration entre lesmilieux économique et culturel afin destimuler la créativité, l’innovation et ledéveloppement des affaires.Conséquemment à la signature de cetteentente, les deux organisations ont misen place un comité Culture/Affaires quiorganise chaque année depuis 3 ans desactions où les artistes travaillent avecles entreprises de Trois-Rivières pourcréer, exposer, réseauter et valoriserles bénéfices évidents qui naissent dela collaboration entre ces deux mondesqui, contrairement aux apparences,ont beaucoup de caractéristiquescommunes.Porté par le succès des opérationsprécédentes, le comité a décidé pour2013 d’agrandir son terrain de jeuxet de réunir plus d’une cinquantained’entreprises et d’artistes autour dela thématique L’art entre au bureau.À cette occasion, le comité a réaliséce magnifique répertoire qui, en plusde présenter le parcours et le travailde quarante-quatre artistes de larégion sélectionnés par un jury deprofessionnels, proposent des articlesde fond sur l’importance de la présencede l’art dans les lieux de travail ainsique des informations détaillées sur lalégislation fiscale avantageuse pour lesacquéreurs d’œuvres d’art.Pour accompagner la naissance de cerépertoire, le comité a décidé d’organiserun événement de réseautage le 9 mai2013 où plus de 150 personnes issuesdu milieu des affaires et de la culturevont se côtoyer. Ce 5 à 7 marqueraégalement le début de sept expositionsdans des entreprises trifluviennes quiaccueilleront au cœur de leur bureau,jusqu’au 30 juin, des œuvres d’artistesen art visuel qui s’offriront aux regardscurieux des employés et clients de cesentreprises. Vous l’aurez compris, notreobjectif est de diffuser largement cerépertoire auprès du milieu d’affairestrifluvien pour que des liens se créent etse renforcent avec le milieu culturel etque le talent des artistes rejoigne celuides entrepreneurs.Je veux remercier chaleureusementl’ensemble de nos partenaires qui nousont permis de réaliser ce projet. Bienentendu, je tiens à souligner l’implication,l’enthousiasme, la créativité et le travailformidable de chacun des membres ducomité Culture/Affaires. Ils se joignentà moi pour adresser un salut amical àFabiola Toupin qui a été une présidenteinspirante de ce comité pendant 3 ans.En terminant, je vous laisse sur une citationd’André Malraux : L’art, c’est le plus courtchemin de l’homme à l’homme.unmot ducomitéAmicalement,Thomas GregoirePrésident du comité Culture / Affaires
  5. 5. 6Anecdote. Julia cherche un planificateurfinancier. Elle consulte le Web, solliciteses amis, questionne sa famille. Desuggestions en recommandations, sonchoix s’arrête sur Martin B. du cabinetZ. Le rendez-vous fixé, elle se présente,s’assoit dans la salle d’attente, fébrileet méfiante. C’est tout de même sonargent qu’elle s’apprête à confier à uninconnu. 20 ans d’économie. Un tableauattire son regard. Julia se laisse envahirpar l’émotion que l’œuvre lui inspire.Profondeur, magnificence, mystère.Les coloris l’emportent, la poésie latouche. «Vous aimez?», lui dit MartinB., lui tendant la main avec un sourirebienveillant. «J’adore!», s’exclame-t-elle.Fin de l’anecdoteBanal, direz-vous. Pas du tout! L’histoirecontinue. La conversation autour dutableau prend de l’importance, chacunémettant ses idées sur ce que l’artiste apu vouloir exprimer. La discussion prendensuite une saveur plus personnelleautour des goûts, des aspirations, desrêves. C’est alors que ce que Juliaavait lu sur l’entreprise, ce qu’elle avaitentendu dire de son dirigeant vient de secristalliser. Martin B. a réussi à incarnerles valeurs de l’entreprise - ouverture,engagement, expertise - au-delà desgrands principes véhiculés dans lesdivers outils de communication de soncabinet. Le tableau a fait son œuvre.Le cabinet de Martin B. appliqueune des stratégies de différenciationles plus fortes et les plus efficacesen communication / marketing : sepositionner dans ce qu’on appelle«l’intimité client». Dans la seconde oùils se sont rencontrés, Julia et MartinB. ont partagé un moment privilégié. Ilsont communiqué sur autre chose quel’argent et le profit. Par cette approche,Martin B. a réussi à transformer sonentreprise pour répondre à une clientèleen quête de repères, en quête de sens.Pour un cabinet de professionnels,connaître ses clients et leurs besoinsest vital. L’installation d’œuvresd’art est un excellent moyen pour yarriver. L’art humanise les relationsen provoquant émotions, réflexions,échanges spontanés qui permettent auprofessionnel de mieux saisir son client,de mieux le comprendre et par la suite delui proposer des services parfaitementadaptés. Une discussion autour d’uneœuvre d’art et le client aura l’impressiond’avoir été écouté, il aura la sensationd’avoir vécu une expérience. À la suite dela rencontre, il pourra se dire : « j’ai prisla bonne décision, je suis en confiance,les solutions proposées sont faitespour moi ». Cette interaction autour del’œuvre ajoute une dimension unique,une valeur ajoutée à la communicationprofessionnel-client. Grâce à elle, leprofessionnel démontre toute sonouverture et sa sensibilité. Pour le client,les valeurs attendues sont au rendez-vous.Dans cette histoire, l’œuvre d’art a agicomme porte d’entrée vers le cœur del’entreprise. Le cœur de l’entreprise, c’estl’humain. C’est Martin B., le planificateurfinancier, et c’est Julia, sa cliente.untaBLeauqui faitsonœuvreNathalie GirardCoordonnatrice aux communicationsCulture MauricieDuc, Caroline St-Pierre
  6. 6. 7Les rayons du soleil traversent les vitrauxsignés Jean Beaulieu et parcourent lapièce avant de se perdre dans les lignesgéométriques d’une quadrilogie de SœurJeanne Vanasse. Les murs affichent lescouleurs de Michel Pleau, NormandBoisvert, Jean-Marc Gaudreault, Marie-Eve Bérubé, et autres artistes de larégion. On se croirait presque dans unegalerie d’art. On se trouve pourtant auCentre funéraire Rousseau.Pour la propriétaire Julie Rousseau, l’artoccupe une place prépondérante. Il fautdire que la petite-fille d’Anaïs Allard-Rousseau a de qui tenir. «L’art a toujoursété présent dans la famille. On a debons artistes dans la région, et on en abeaucoup. Il faut les encourager d’unefaçon ou d’une autre.»Et la meilleure façon qu’elle a trouvé,c’est d’acheter des tableaux qu’elleexpose ensuite dans son entreprise. «Ilfaut que le plus de gens possible lesvoient. Les suspendre dans un petit coinsombre, ça ne rend pas justice au travailde l’artiste.» Justement, il en défile desgens dans un funéraire. «Ils trouvent çabeau, ça leur apporte de la sérénité,ça les amène ailleurs. Être entourés debeauté peut permettre aux endeuillés desortir un peu de leur tristesse.»Pour ceux qui préfèrent le côté businessde la chose, l’acquisition d’œuvresd’art représente un investissementconsidérable, puisque les piècesprennent habituellement de la valeur.Dans certains cas, ça peut même êtreassez considérable. Pourtant, il arrivebien souvent que l’achat se fasse sousle coup de l’émotion. «J’achète lorsquej’ai un coup de cœur, que ce soit pourl’œuvre, pour l’artiste ou pour le moment,dévoile Julie Rousseau.Même chose pour Denis Roy, leprésident-fondateur de l’agence decommunication Egzakt, où l’on trouveau moins autant d’œuvres que de murs.L’homme a craqué pour l’énergie d’untriptyque d’Henriette Chaîné, qui créedésormais un fort impact dans uneaire commune de l’entreprise. Il s’estému d’une peinture sur acier de Marie-Josée Roy, qui a trouvé sa place dansson bureau. Et, dans un tout autre style,il a flashé sur neuf skateboards usagésenjolivés par des artistes d’ici pour lesexpositions Rouli & Roulant. «C’est unemanière différente de donner un ton etune atmosphère à ton environnementde travail. C’est plus profond que de ladéco», assure-t-il.Encourager les artistes de la région est,pourDenisRoy,unefaçonderedonneràsacommunauté. «Je crois fondamentalementque toutes les entreprises devraient lefaire. Pas obligatoirement à travers les arts,mais quand tu es dans un environnementculturel florissant comme le nôtre, c’estune bonne manière de t’assurer de savitalité et de son foisonnement», assure-t-il.Et puis, travailler dans un milieu où l’art estmis en valeur, c’est inspirant. «Ça permetaux employés d’industries créativescomme la nôtre d’être en contact avecd’autres modes d’expression. C’est trèsstimulant», explique celui qui projetted’ailleurs commander une œuvre surmesure expressément pour les nouveauxlocaux d’Egzakt. Le travail de l’art, c’est ça!Œuvres de Marie-Eve Bérubéexposées au Centre funéraire RousseauTriptyque d’Henriette Chaîné chez EgzaktMarjolaine ArcandJournalisteLetravailde l’art
  7. 7. 8Le fisc rime très souvent avec taxeset impôts… à payer! Toutefois, danscertains cas, il offre des incitatifs fiscauxaux contribuables et aux sociétés. Àvrai dire, la législation fiscale est plutôtavantageuse pour les acquéreursd’œuvres d’art canadiennes. Il existe eneffet plusieurs incitatifs fiscaux visantà encourager l’acquisition d’œuvresd’art, de sorte que la création et l’artistepuissent rayonner à divers endroits.Rappelons d’abord que les gouver-nements du Québec et du Canadaont instauré un incitatif sous formed’amortissement pour une société ouun individu en affaires. Cette déductiondégressive est de 33,33 % du coûtd’acquisition de l’œuvre au Québec etde 20 % au fédéral.Pour bénéficier de cette mesure, il fautrépondre à deux critères fondamentaux.Premièrement, l’achat doit être fait dansle but de gagner un revenu. En d’autresmots, cela signifie que l’œuvre doit êtreacquise par une personne (individu enaffaires ou société) dans un contextecommercial, par exemple afin d’êtreexposée dans un lieu d’affaires à la vuedes clients. Deuxièmement, l’œuvre doitavoir été réalisée par un artiste canadien.Pour illustrer l’impact de ces déductionsdégressives gouvernementales, pre-nons l’exemple suivant. Une sociétéou un individu en affaires achète uneœuvre d’un artiste canadien en vue del’accrocher dans un bureau à la vuedes clients. Le coût de l’œuvre est de5 000 $. L’amortissement de l’œuvre sefera donc à raison de 20 % par an pourl’impôt fédéral et à raison de 33,3 %pour l’impôt du Québec.Dans le cas d’une revente, si l’œuvrea été complètement amortie aux deuxpaliers de gouvernement, une inclusiond’un montant égal au coût initial del’œuvre sera inscrite dans le calculdu revenu (récupération fiscale). Ladifférence avec le prix de revente seraconsidérée comme un gain en capital.Par exemple, si l’œuvre achetée 5 000 $est revendue plusieurs années plus tardà un prix de 8 000 $, les 5 000 $ amortisseront déclarés comme une récupérationd’amortissement (inclus à 100 % dansle calcul du revenu) et les 3 000 $ dedifférence comme un gain en capital(inclus à 50 % dans le calcul du revenu).Si l’œuvre d’art est louée, les dépensesde location sont déductibles également,au même titre que l’acquisition, tant quele but de gagner un revenu était l’objectifpoursuivi.Chose certaine, les gouvernementsont instauré des mesures fiscales pourencourager l’accès à la culture, laquellese révèle un moteur économiqueincontournable de notre développement.En encourageant les créateurs d’ici,nous contribuons à faire du Québecune société toujours plus créative etinnovante.Consommons l’art… c’est dans notreintérêt à tous!L’acquisitiond’œuvres d’art :la fiscalité auservice de lacultureCaroline RenaudDirectrice principaleArticle complet : www.rcgt.com/avis-experts/acquisition-oeuvres-art-fiscalite-service-culture/
  8. 8. 9À un moment ou à un autre, nousressentons tous le besoin de transformernos espaces de vie. Selon l’enverguredes travaux, faire appel à un designerd’intérieur peut s’avérer une bonneidée afin de réaliser votre projet deconstruction, tant sur le plan esthétique,budgétaire, structural ou pour le choixdes matériaux.Il est important de créer une ambianceadéquate en lien avec la fonction del’espace. Par exemple, sur le plan del’éclairage, une salle de conférence offrirade multiples possibilités de luminositéselon les types de présentations, alorsqu’une salle d’attente offrira une lumièrebeaucoup plus franche.Pour la couleur, on entre actuellementdans une tendance très sobre et neutre.On parle beaucoup de gris pâle et deblancs colorés pour la plupart des murs,tout en ajoutant une touche de couleurdans les accessoires, par exemple unecouleur accent pour une chaise, unrouge, un jaune canari ou un vert menthe.Un décor plus neutre avec ces accentsde couleur permet de traverser le tempsen changeant quelques accessoiresplutôt que l’ensemble.L’intégration d’œuvres d’art dans unconcept est aussi très en vogue. Quece soit dans le hall de votre entrepriseou dans votre propre bureau, le décorse dote automatiquement d’une touchede raffinement et de vie. Une œuvred’art est, en soi, le point d’attractiondans une pièce, donc nul besoin decharger l’espace avec des élémentsinutiles. Elle peut se mêler à un décorclassique, moderne ou même éclectique.Elle passe les années et ne se démodepas. De plus, c’est une façon éloquentede montrer l’originalité de l’entreprise etparfois même son intérêt à participer àl’économie culturelle locale.Nous voyons aussi, depuis quelquetemps, une forte tendance en designvers les éléments organiques (bois, liège,pierres, etc.). Avec le rythme effrénéde la vie moderne, nous souhaitons deplus en plus créer des intérieurs vouésau ressourcement et axés sur le thèmede l’environnement, de l’écologie. Enalliant nature et modernité, ce courantesthétique permet d’inviter la natureau cœur de nos demeures et de nosbureaux, sans renoncer aux meubleset aux objets design. Certains artistess’ancrent dans ce courant et leursœuvres ajoutent un effet puissant auxdécors dans cette tendance.L’important lorsque vous décidezd’investir pour un nouvel espace, c’estde respecter vos valeurs et celles devotre entreprise.Tendancesœuvresd’artMariève CôtéDesigner
  9. 9. 10Enfant, jai pu voir chez Denis Forcier,artiste et ancien professeur à lUniversitédu Québec à Trois-Rivières, une peintureque je porte encore dans mon souvenir.Sur un mur de sa maison ce grandtableau représentait des gens en habitde ville marchant lair préoccupé etanonyme dans un décor urbain. Cettescène banale basculait lorsquon laregardait avec des lunettes anaglyphes(avec une lentille bleue et une lentillerouge), soudainement les vêtements desmarcheurs disparaissaient devant nosyeux. Ces étrangers nous semblaientalors devenir fragiles et ridicules à lafois. Ce dispositif pointait lenvers desapparences et nous forçait à percevoirnotre monde autrement. Ce tableau a eutout un effet sur lenfant que jétais. Je suisconvaincue que le fait de lavoir découvertchez quelquun, et non dans une institutionmuséale, a été un élément déclencheurimportant qui fait quaujourdhui je ne peuxvivre sans œuvres dart contemporainesdans mon quotidien. Étonnamment, bienque les musées dart regorgent dœuvres,rares sont les visiteurs des expositionsqui possèdent des œuvres dartistescontemporains sur les murs de leurmaison. Pourtant, la majorité des piècesqui composent les grandes collectionsdes musées ont dabord été dans descollections privées ou dentreprises avantquelles ne soient offertes en dons1. Decette façon, les collectionneurs avisésparticipent activement au soutien à lacréation contemporaine et permettentla préservation de notre patrimoineartistique collectif.En discutant avec les collectionneurs,on découvre rapidement le caractèreépidémique de laction de collectionner.Souvent, cest le contact avec des œuvresdart chez des particuliers ou dans unespace de travail qui sera le déclencheuraux premières acquisitions dœuvres dart.Puisque lœuvre est unique, elle contrasteavec les objets qui nous entourent,souvent industriels et standardisés.Cohabiter avec des créationscontemporaines transforme notre rapportau quotidien. Lœuvre devient souvent unnouveau point dancrage pour entamerune discussion avec les autres, elle nouspermet de parler du beau et du laid,mais aussi, didées et de sensations.Une pièce dart contemporain quellesoit une peinture, une installation, unephotographie ou dautre nature permetdenfiler des lunettes qui offrent unenouvelle perspective sur notre quotidien.LartdecoHaBiteravec LartGeneviève Goyer-OuimetteCommissaire indépendante et enseignanteen muséologie à l’Université du Québec en Outaouais1Afin davoir un aperçu de lampleur des dons dœuvres fais aux musées du Québec, je vous invite à lire lesétudes réalisées par lObservatoire de la culture et des communications disponibles en ligne sur leur site Internet.
  10. 10. répertoire
  11. 11. 12Jeff AlarieSérie de petits points. Symétrie, translation, construction minimaliste. Couleurs directes,pâles, sobres et expressives laissant un libre contrôle aux coulisses. Acrylique, transfertd’image, huile. Expositions : Montréal, Québec, Trois-Rivières. Représenté par la galerieSuite Soixante à Trois-Rivières.Isabelle AyotteCandeur des colorations et de l’iconographie. Inspiration de maisons, ciel et oiseaux.Dessin, estampe, sérigraphie, linoléum, gravure, photographie et schématisation. Papieret bois. Langage léger et ludique. Artiste de la relève. Exposition Jouer dans le trafic.Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec.coordonnées819 374-2608Jeffalarie2@hotmail.comwww.jeffalarie.comcoordonnées819 378-9171Isa.turquoise@gmail.comwww.isabelleayotte.blogspot.cagamme de PRIX400 $ et plusgamme de PRIX1500 $ et moinsL’envol du mésange, acrylique, huile, transfert d’images – 106,5 x 73,5 cmTotem, médiums mixtes sur bois monté sur faux-cadre – 101,5 x 101,5 cmalarieAyotte
  12. 12. 13AyottebarbeauVieux Trois-Rivières, acrylique et huile – 91,5 x 76 cmLe Labyrinthe, acrylique sur toile – 102 x 70 cmYves AyotteEmbrasement des tonalités. Œuvres flamboyantes de style impressionniste.Originalité et créativité. Huile sur toile avec utilisation de la spatule.Inspiration de la nature. Automatisme. Représenté par la galerie Iris.coordonnées819 372-7409Bidon76@hotmail.frwww.yvesayotte.comgamme de PRIX750 $ et plusLise BarbeauTravail de la matière. Notion du territoire et de la communication : territoire habité, transgressé,intime. Peinture. Photographie et installation. Encre, acrylique, manteaux de toile, fil métallique etbois. Récipiendaire d’un prix Arts Excellence. Vingt-quatre expositions en Mauricie.coordonnées819 371-3396lise-barbeau@hotmail.comgamme de PRIX500 à 1500 $
  13. 13. 14Geneviève BarilImage archétypale. Imaginaire, signe et symbole. Installation, image numérique et sculpture plâtre. Conceptde l’identité. Temps, répétition d’un même geste et accumulation d’une même matière. Expositions :Mexique, Danemark, Serbie, Argentine. Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec.Alejandra BasanesLangage graphique et finesse des lignes. Estampe, dessin, installation. Lithographie,sérigraphie. Luminosité, transparence, texture, couleur. Verre fusionné, papier, encre.Expositions : Québec, Argentine. Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec.Récipiendaire d’un prix Arts Excellence. Prix Stelio-Sole.coordonnées819 690-4989gbaril22@hotmail.comwww.gbaril.blogspot.comcoordonnées819 374-2295alejandra@basanes.comwww.basanes.comgamme de PRIX250 $ et moinsgamme de PRIX3000 $ et moinsOrigine structurante I, impression jet d’encre, plâtre – 13 x 42 cmCercle en bleu, verre fusionné, thermoformé –sérigraphie – 26 x 26 cmBARILbasanes
  14. 14. 15beaudoinbeaulieuConstruction sur pilotis, gravure sur bois – 35 x 56,5 cmEmpruntés par le temps, eau-forte et aquatinte – 47,5 x 31 cmAline BeaudoinImpression de gravure. Sérigraphie et fusain sur papier pur chiffon. Gravure sur bois. Bleu, gris, bord demer, barques et grands espaces. Estampe, dessin. Expositions : Québec, Danemark, Allemagne, Belgique.Karine BeaulieuSymbole du temps qui passe et capture du temps. Oxydation, corrosion du métal et usure des éléments.Souvenirs troublant l’image. Eau-forte, sérigraphie et gravure. Cuivre, fer, métal, papier. Artiste de larelève. Récipiendaire de la Bourse Presse Papier.coordonnées819 378-3718beaudoina@uqtr.cacoordonnées819 729-0479Karine.beaulieu@uqtr.cagamme de PRIX250 à 1500 $gamme de PRIX250 $ et moins
  15. 15. 16Lorraine BeaulieuIdentité culturelle de la communauté. Point de vue environnemental et matières récupérées.Collages sur contreplaqué et images traitées numériquement imprimées sur toile. Utilisation dupapier journal. Expositions : Québec, Argentine, France, Angleterre. Boursière du Conseil des artset des lettres du Québec.Étienne BoisvertExploration sur sujets non conventionnels. Photographie numérique. Digitale avec cadre. Cadragessymétriques et jeux de lumière. Style documentaire social. Séries photos et campagnes publicitaires.Publication dans plusieurs magazines et journaux au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni.Artiste de la relève. Exposition Jouer dans le trafic.coordonnées819 373-9702Beaulieu.lorraine@gmail.comwww.lorrainebeaulieu.comcoordonnées819 383-2446info@etienneboisvert.comwww.etienneboisvert.comgamme de PRIX500 à 3000 $gamme de PRIX500 $ et moinsCercles chroniques, image numérique imprimée sur toile d’artiste, tendue sur cadre – 95 x 76 cmPhotographie numérique, papier Ilford Galerie Smooth Pearl – 40,5 x 51 cmbeaulieuboisvert
  16. 16. 17bouffardlavoieboutetTic tac, image numérique – 28 x 43 cmCerf, acrylique sur toile – 117 x 117 cmPatricia bouffard lavoieSignature textuelle. Sérigraphie et art numérique. Encre et papier. Inspiration de publicités commerciales,le message, le sens et l’effet sur le mode de vie. Expositions : Québec, Mexique, Belgique.Evelyne BoutetCouleurs et gestes distinctifs, transparence. Peinture, dessin, acrylique sur toile. Inspiration animale.Recherche d’images possédant des contrastes d’ombre et de lumière. Artiste de la relève. ExpositionJouer dans le trafic.coordonnées819 841-0798patriciablavoie@hotmail.comwww.patriciablavoie.wix.com/portfoliocoordonnées819 266-3820evelyne.boutet@hotmail.comgamme de PRIX500 $ et moinsgamme de PRIX250 à 500 $
  17. 17. 18Martin CadoretteProfondeurs inattendues et constante évolution. Abstraction. Textures et couleurs distinctives. Huilesur toile. Utilisation de la spatule. Valeur de noir et de blanc dans un mélange d’ocre et de terre.Représenté en galeries à Québec, Montréal, Ottawa et New York.Serge CadoretteCouleurs franches et contrastées. Impressionnisme. Inspiration de la nature. Paysages canadien etquébécois. Peinture, utilisation de la spatule et huile sur toile. Mention d’excellence du Grand Prixde peinture canadien.coordonnées819 694-0574martincadorette@hotmail.comcoordonnées819 693-9003gamme de PRIX500 à 3000 $gamme de PRIX1500 à 3000 $Jonctions temporelles, huile – 122 x 91,5 cmHuile – 76 x 91,5 cmcadorettecadorette
  18. 18. 19campeauÀ Trois, billes, boutons, aluminium et objets trouvés sur bois et aluminium – 51 x 43 cmRoxane CampeauUtilisation de matériaux inusités. Mosaïque sur bois et métal. Boutons, billes, cuivre, aluminium, verre,céramique et objets trouvés. Déconstruction de la matière. Style contemporain. Artiste de la relève.Exposition Jouer dans le trafic. Boursière du Fonds de la Mauricie pour les arts et les lettres.coordonnées819 221-2776roxanecampeau@yahoo.cawww.roxanecampeau.comgamme de PRIX150 $ et pluscharlandPoisson rouge, estampe numérique – 48 x 98 cm – 117 x 117 cmDenis CharlandThématique de l’eau. Sérigraphie, photographie, dessin, estampe numérique. Acrylique. Expositions :Canada, Mexique, Argentine, Australie, Portugal, Espagne.coordonnées819 376-8939dcharland@lesabord.qc.cagamme de PRIX250 à 500 $
  19. 19. 20Isabelle ClermontMatière invisible de l’être. Intuition, confiance, intensité et vérité. Installation, dessin, peinture, vidéod’art et performance artistique. Encre de chine, graphite et pastel. Expositions : Québec, Mexique,Serbie, Chine. Boursière du Fonds de la Mauricie pour les arts et les lettres.Jocelyne DuchesneFonte. Transformation du métal. Sculpture coulée aluminium ou bronze. Résine ancrage sur granit.Sculpture d’installation. Cadeaux corporatifs. Symboles évoquant de bons sentiments. Expositions :Québec, Sénégal. Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec.coordonnées819 840-7656ic@isabelleclermont.comwww.isabelleclermont.comcoordonnées819 691-3993info@jocelyneduchesne.comwww.jocelyneduchesne.comRespiration, encre de chine – 91,5 x 61 cmLe Danseur, aluminium sur granit – 36 x 46 x 10 cmclermontduchesnegamme de PRIX500 à 1500 $gamme de PRIX250 à 2500 $
  20. 20. 21gauvinJulienTapisserie-sans-soucis, huile, acrylique, encre et collage sur carton – 71 x 78 cmFace à face, peinture – 91,5 x 152,5 cmisAbelle gAuvinArt accessible et ludique. Esthétique originale. Peinture, dessin, sculpture en bas-relief et techniquesmixtes. Encre, crayons. Processus créatif nourri par les imperfections. Expositions : Québec, Mexique,Belgique. Boursière du Fonds de la Mauricie pour les arts et les lettres.dAnielle JulienParcours de pictogrammes imaginaires dans un univers de contrastes habités d’une palette qui respirela terre et nos origines. Toile. Acrylique, techniques mixtes, bois. Participation au Symposium d’artcontemporain de Monaco. Exposition : Italie. Représentée par la Galerie Suite 60coordonnées819 693-2299isagauv@hotmail.comcoordonnées819 538-1541djulien57@hotmail.comwww.daniellejulien.comgAmme de PriX1500$ et moinsgAmme de PriX500 à 3000 $
  21. 21. 22Patricia KramerIntuition et spontanéité. Inspiration neige, blanc et printemps. Collage de morceaux de bois, rocheset champignons séchés. Style contemporain épuré. Collage naturel et peinture semi-abstraite.Acrylique et mixte. Expositions en galeries : Montréal, Trois-Rivières, Ottawa. Représentée par lagalerie Le Luxart de Montréal.Jackie L. PoirierRegard unique sur les choses. Photographie. Impression de photographies sur canevas. Photonumérique sur l’inusité, l’image cachée, la beauté dans l’ordinaire du quotidien. Expositions au Québec.coordonnées819 909-6513kramerpatricia@hotmail.comwww.patriciakramer.cacoordonnées819 841-4999jackielpoirier@gmail.comjackielpoirier.wix.com/jackielpoirier-photoL’atelier témoin du temps qui passe, acrylique et mixte sur toile – 61 x 61 cmEnvers, photographie – 96,5 x 61 cmkramerL.Poiriergamme de PRIX250 à 3000 $gamme de PRIX250 à 500 $
  22. 22. 23langevinlannevilleLe Crépuscule des anges, jet d’encre et sérigraphie – 120 x 82 cmL’autre lieu, eau-forte, pointe-sèche et berceau – 95 x 75 cmGuy LangevinAtmosphère distinguée et luminosité. Papiers et toiles. Mezzotint, photo, dessin, peinture, gravure. Maîtrede la manière noire. Jet d’encre et sérigraphie. Expositions : Amérique du Nord, Europe, Russie, paysscandinaves, Chine. Nombreuses distinctions internationales.Jo Ann LannevilleObjets dénaturés et à caractère particulier. Exploration de différents médiums. Parallèle entre naturehumaine et environnement. Estampe, dessin, peinture et techniques mixtes. Expositions : Amérique duNord et du Sud, Europe, Chine. Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec. Prix Stelio-Sole.coordonnées819 378-3790guy.langevin@cgocable.casites.rapidus.net/guy_langevincoordonnées819 378-6427j.lanneville@cgocable.cagamme de PRIX125 $ et plusgamme de PRIX250 à 3000 $
  23. 23. 24Catherine LapointeThématiques d’anciennes photos et demeures abandonnées. Sensibilité. Texte incorporé dansl’image. Photos, dessins à l’encre. Sérigraphie. Expositions : Canada, Chine, Bulgarie, France.Joan LefebvreExpression du sentiment humain dans l’abstraction. Capacité créatrice. Couleurs distinctives. Multi-médiums, huile, acrylique, pastel, fusain, aquarelle. Papiers d’arches, canevas. Expositions : Québec,France. Représentée par la galerie L’Artiste de Montréal.coordonnées819 380-4562catherine.lapointe@ymail.comwww.catherinelapointe.orgcoordonnées819 374-2378anoukisem@hotmail.comCe passé est assez fort pour vous aspirer en arrière, sérigraphie – 17,5 x 17,5 cmDes plumes et des pinceaux, huile – 183 X 122 cmlapointelefebvregamme de PRIX250 $ et moinsgamme de PRIX400 $ et plus
  24. 24. 25lerichemarchand4x4, photographie numérique – 56 x 76 cmRivière Ouelle, panoramique 3d – 12,5 x 63,5 cm / extraitFontaine LericheOriginalité et ludisme. Simplicité et imaginaire. Contextes hors du commun. Photographie, estampe,dessin, sérigraphie. Sculptures textiles. Encres et tissus. Expositions : Danemark, Mexique, Chine.Jean-Pierre MarchandMurale holographique. Photographie. Lumière, perception, image et relief. Séries et publications en dimensionréelle. Installations, scénographie et stéréographie panoramique. Expositions : Canada, Royaume-Uni, France,Australie, Bulgarie, États-Unis.coordonnées819 668-9078K2000folles@hotmail.comcoordonnées819 295-5194jeanpierremarchand@live.cagamme de PRIX500 $ et moinsgamme de PRIX250 à 500 $
  25. 25. 26Éric MassicottePerspective et style. Photographie. Longue exposition, combinaison de poses, filtres nd et polarisants. Voyage,rêve, émotion. Symétrie dynamique et nombre d’or. Impression papier et aluminium. Quelques clients :Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, Radio-Canada, Loto-Québec, Benjamin Moore.Guillaume MassicotteŒuvres figuratives dotées d’une pointe d’humour. Techniques traditionnelles avec rendu contemporain. Dessin,peinture, estampe et sérigraphie. Papier, toile, bois, huile, acrylique, eau-forte. Expositions : Canada, Mexique,Danemark, Portugal, États-Unis, Hollande. Récipiendaire d’un prix Arts Excellence. Collection Loto-Québec.coordonnées819 384-1297email@ericmassicotte.comwww.ericmassicotte.com/2013/aubureaucoordonnées819 295-3989guillaumebleute@yahoo.frNew York, New York, capturé de l’Empire State buildingGuitares jaunes, acrylique sur toile – 178 x 150 cmmassicottemassicottegamme de PRIX250 à 3000 $gamme de PRIX500 $ et plus
  26. 26. 27morrissetteneveuLa rumeur de l’arbre, sérigraphie sur verre et arbre peint – 58,5 x 426,5 x 79 cmLampBiance, érable cintré et ampoules Leds – 91,5 x 4 cmValérie MorrissetteInstallations sculpturales de grands formats. Représentation affective et sensorielle de l’espace. Papier, bois,acier et verre. Sérigraphie, gravure, dessins, sculptures. Artiste de la relève. Exposition Jouer dans le trafic.Récipiendaire de la bourse Gilles-Verville de l’UQTR.Frédéric NeveuÉbénisterie d’art. Mobiliers et accessoires. Cintrage à la vapeur, sculpture, marqueterie, gravure au laser.Bois massifs, placage, verre, métaux, béton. Sculptures lumineuses cintrées et mobilier sculptural utile.Expositions : Québec, New York.coordonnées819 295-3348Val_morrissette@hotmail.comwww.valeriemorrissette.tumblr.comcoordonnées819 690-6040frederic_neveu@hotmail.comgamme de PRIX3000 $ et moinsgamme de PRIX300 $ et plus
  27. 27. 28Linda Ole-AubutGestualité et vivacité du travail à la spatule. Acryliques cuivrées, dorées, iridescentes. Médiums épaississants.Caractère texturé, paisible ou dynamique. Fonds abstraits garnis d’éléments figuratifs et agrémentés de perlesmétalliques et de sable. Expositions en galeries au Québec.annie pelletierTravail de l’acier. Amalgame et récupération de matériaux. Soudure, collage, vissage, peinture, dessin. Acier,bois recyclé, tissus usagés. Univers parfois déroutant, parfois rassurant. Expositions : Canada, Belgique.Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec. Récipiendaire d’un prix Arts Excellence.coordonnées819 372-0460info@ole-aubut.cawww.ole-aubut.cacoordonnées819 375-6849anniepelletier13@gmail.comwww.anniepelletier.caUn parfum de valeur, techniques mixtes – 61 x 61 cmLes winnie mascarades en parade; le départ!, tissu usagé marouflé sur toile, acrylique et crayon Sharpie – 122 x 101,5 cmole-aubutpelletiergamme de PRIX250 à 1500 $gamme de PRIX250 à 1500 $
  28. 28. 29perreaultBenoit PerreaultEsthétique particulière et pertinente. Champs d’intérêts diversifiés, musique, lutherie. Gravure, estampe,linogravure, gravure sur bois. Œuvres à portée narrative. Récipiendaire du Prix Albert-Dumouchel. Boursierdu Conseil des arts et des lettres du Québec.coordonnées819 840-6856benitooo@live.cagamme de PRIX1500 $ et moinspinardL’éternité du présent, fibres textiles recyclées et moulées – 103 x 60 x 12 cmCommunication orale, linogravure, sérigraphieMarie-Josée PinardSculptures par assemblage et moulage. Arts médiatiques et peinture académique. Huiles, vernis, bois,bronze, verre, matériaux recyclés. Relation particulière avec la burqa réelle ou immatérielle. Expositions :Canada, Finlande, Japon, France.coordonnées819 268-5297josée.pinard@uqtr.cagamme de PRIX250 à 1500 $
  29. 29. 30PAule PintAlRecherches et expérimentations continuelles. Intériorité des œuvres. Linogravure, impression,aquarelle, tryptique, acrylique. Toile et papier marouflé sur surface rigide. Recueil de poésie etd’images. Expositions en galeries : Montréal, Québec, Trois-Rivières.guillermo rAyniéMatériaux éternels. Thermoformage. Moulage de verre, pâte de verre, vitrail, mosaïque.Verre, bois, pierre, métal. Matériaux recyclés et recyclables. Expositions : Québec, Argentine.Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec. Récipiendaire d’un prix Arts Excellence.coordonnées819 619-0116paule.pintal@gmail.comwww.paulepintal.netcoordonnées819 373-3773info@devidrio.cawww.devidrio.caPassage 3, acrylique sur papier minéral – 43 x 37 cmTrophée Cogeco, verre fusionné -logo verre clair thermocollé – 4 x 15 x 11 cmpintalrayniégAmme de PriX250 à 1500 $gAmme de PriX100 $ et plus
  30. 30. 31RouxNatashquan, photographieGilles RouxConcentré d’émotions et d’histoires. Photographie numérique. Courtes périodes de prises de vue. Impressionsur papier coton. Contenu, forme, humanisme, esthétique. Expositions : Canada, Belgique. Boursier du Conseildes arts et des lettres du Québec.coordonnées819 372-9657rouxphoto@gmail.comgamme de PRIX250 à 1500 $royMagnétisme #5, acier forgé – 203 x 127 x 11,5 cmMarie-Josée RoySculptures forgées, peinture sur métal. Légèreté douce, chaude, humaine. Huiles, techniques mixtes suraluminium, acier forgé, soudé, coulage de bronze et d’aluminium. Cuivre et bois. Expositions en galeries :Trois-Rivières, Toronto, Miami, Indianapolis, New York, Boston, Calgary, France. Représentée par les galeries LeRoyer et Suite Soixante.coordonnées819 375-1054mjr@mariejoseeroy.comwww.mariejoseeroy.comgamme de PRIX250 $ et plus
  31. 31. 32mélinA st-oursInspirations insolites de matières organiques et naturelles, ossements, cheveux. Féminité ethybridité animale. Amour du blanc. Sculpture, peinture, dessin, estampe et numérique. Artistede la relève. Exposition Jouer dans le trafic.cAroline st-PierreStyle pictural sur composition graphique. Éléments figuratifs fusionnés. Expériences duquotidien, hasard de l’émotion. Techniques mixtes sur toile, bois. Acrylique, encre, bâton àl’huile, aquarelle. Artiste de la relève. Exposition Jouer dans le trafic.coordonnées819 701-6484sto.m@hotmail.comcoordonnées819 266-5193stpierre_caroline@live.cawww.carolinestpierre.comUne pieuvre dans la tête, gravure sur bois – 56 x 76 cmSir Élise, peinture – 91,5 x 101,5 cmst-oursst-pierregAmme de PriX250 à 500 $gAmme de PriX500 à 1500 $
  32. 32. 33tellier-BédardvaliquetteÉclosion II, acrylique et dessin sur toile galerie – 51 x 51 cmRose, acrylique – 28 x 35,5 cmEve Tellier-BédardExploration poétique et magique de l’univers botanique. Inspiration de la lumière naturelle se répercutant surles teintes, les contrastes et les couleurs. Art semi-abstrait inspiré de la nature. Peinture acrylique et crayonaquarelle. Représentée par la galerie l’Espace contemporain de Montréal. Collection Loto-Québec.Mélissa ValiquetteVivacité et contraste des couleurs. Clair-obscur des sujets. Mélange de fonds de toiles abstraits et texturéscombinés à des sujets figuratifs simples. Peinture acrylique, pastel sec, fusain. Artiste de la relève.coordonnées819 693-8462etb@evetellierbedard.comwww.evetellierbedard.comcoordonnées819 377-1250limart@live.cagamme de PRIX250 à 500 $gamme de PRIX500 $ et moins
  33. 33. 34comité cuLture | affairesThomas Grégoire, présidentNancy BeauchesneCaroline BeaudryFrance BellemareJean-Philippe BironValérie BourgeoisJulie BrosseauJocelyne DuchesneMarie-Claude LacombePascal LareauÉric LordMélanie PoissonFabiola ToupinNatalie Villemurepartenaires.CA
  34. 34. 3535
  35. 35. 36

×