Pour décrire une suite d'opérations,  un processus on va utiliser : 1. Des verbes indiquant un  changement , un  mouvement...
Certains de ces verbes peuvent se transformer en noms: - (se) modifier, modification - (se) transformer, transformation - ...
Sommes-nous de plus en plus intelligents ?   Un long travail de recherche, effectué par James Flynn (Nouvelle-Zélande), a ...
D’après Owen, ce recul provient peut-être du changement du système éducatif.  Enfin, on a constaté que le QI augmente dans...
<ul><li>Les 8 tendances des années 90. </li></ul><ul><li>Utilisez des verbes et reformulez </li></ul><ul><li>Fabrication d...
<ul><li>Général i sat ion  du sport  et  de la vie  saine.  </li></ul><ul><li>« Boom »  des  ass o c i a tion s  plus soup...
<ul><li>Di spar i tion  de la hiérarchie  r i g id e.  Plus de  « pyramide verticale »  mais  d es  « réseaux horizontaux ...
Le principe du yo-yo Quand le yo-yo tombe, la ficelle fait tourner le tambour du yo-yo. L'énergie potentielle est converti...
En bas de la course, il tourne à 30 tours par seconde. En bas de la ficelle, avant de remonter, il doit faire un demi-tour...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Transformations

344 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
344
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Transformations

  1. 2. Pour décrire une suite d'opérations, un processus on va utiliser : 1. Des verbes indiquant un changement , un mouvement , une transformation comme : - (se) modifier - (se) transformer - varier - transmettre
  2. 3. Certains de ces verbes peuvent se transformer en noms: - (se) modifier, modification - (se) transformer, transformation - varier ? - transmettre - Reculer - progresser - diminuer -vse développer
  3. 4. Sommes-nous de plus en plus intelligents ? Un long travail de recherche, effectué par James Flynn (Nouvelle-Zélande), a montré un gain de trois points de QI tous les dix ans pour les générations dans les pays industrialisés. Le phénomène est peut-être dû à l’amélioration de l’alimentation et/ou de l’éducation. Mais en réalité, cet effet reculerait. Les résultats avaient augmenté de deux points entre 1988 et 1988 mais ils ont baissé entre 1998 et 2004. On observe ce même effet en Norvège.
  4. 5. D’après Owen, ce recul provient peut-être du changement du système éducatif. Enfin, on a constaté que le QI augmente dans les pays en voie de développement, c’est-à-dire à dire que la différence de QI entre les pays pauvres et riches commence à diminuer.
  5. 6. <ul><li>Les 8 tendances des années 90. </li></ul><ul><li>Utilisez des verbes et reformulez </li></ul><ul><li>Fabrication de l'information par les pays riches . Le Tiers-Monde se chargera de l'industrie lourde et des voitures. </li></ul><ul><li>Création d'entreprises plus petites et plus nombreuses, dir igées par des fe mmes et par d es jeunes. </li></ul>
  6. 7. <ul><li>Général i sat ion du sport et de la vie saine. </li></ul><ul><li>« Boom » des ass o c i a tion s plus souples et plus efficaces que l' adm inistr at ion. </li></ul><ul><li>Réduction du nombre de fami ll es « classiques » . Nous v i vron s toujours ensemb le m a is sous d'autres formes. </li></ul>
  7. 8. <ul><li>Di spar i tion de la hiérarchie r i g id e. Plus de « pyramide verticale » mais d es « réseaux horizontaux » . </li></ul><ul><li>Moin s de c a rr i è r es spécialisées. On pourra pas ser d'un secteur à un autre. </li></ul><ul><li>Chan g em e n t dans le s r apports professionnels: la récomp e ns e se r a de r éussir avec l es a u t r es . </li></ul>
  8. 9. Le principe du yo-yo Quand le yo-yo tombe, la ficelle fait tourner le tambour du yo-yo. L'énergie potentielle est convertie, lors de la descente, en énergie de rotation et de translation du yo-yo. Lorsque le yo-yo remonte, ces deux énergies sont reconverties en énergie potentielle et, s'il n'y avait pas de friction, le yo-yo remonterait à la même altitude, pour se blottir, à vitesse de rotation nulle, dans la main du lanceur. Le yo-yo tombe moins vite que s'il ne tournait pas. Un yo-yo tombe en chute libre d'un mètre en une demi-seconde ; lorsqu'il tourne sur une ficelle de même longueur, son temps de descente est entre une et deux secondes.
  9. 10. En bas de la course, il tourne à 30 tours par seconde. En bas de la ficelle, avant de remonter, il doit faire un demi-tour, ce qui lui prend environ un soixantième de seconde . Donc la remontée est presque instantanée par rapport à la durée de la chute. Pour augmenter la vitesse de rotation du yo-yo, on déplace la main dans le sens contraire du mouvement du yo-yo, vers le haut quand le yo-yo descend, vers le bas quand il monte. Extrait de &quot;Pour la Science&quot;

×