Les 10 règles du moi en ligne
Erine Linder, Pauline Schaer, Pauline Walter
Règle 1 : Être conscient de son identité numérique
● Il faut avant tout être attentif aux traces laissées: ce sont les inf...
Règle 2 : Réduire ses informations personnelles
● Afin d’éviter tout risque d’usurpation d’identité, il faut réduire les
i...
Règle 3 : Sécuriser ses comptes
● Le choix des mots de passe est très important, c’est pour cela que des
sites sont mis à ...
Règle 4 : Ne jamais communiquer ses identifiants
● Probablement la règle la plus importante de la sécurité sur internet. I...
Règle 5 : Vérifier les publications
● Il est important de vérifier ce qui est publié sur nous et par nous sur les
différen...
Règle 6 : Réfléchir aux conséquences de nos actions
● L’information une fois divulguée sur le net est incontrôlable, l’éme...
Règle 7 : Mettre en avant les informations professionnelles
● Nous pouvons être présent sur le web pour des raisons person...
Règle 8 : Diversifier sa présence sur le web
● Si notre intention (professionnelle ou non) est d’être très visible sur la ...
Règle 9 : Lutter contre les traces involontaires
● Les “tracking cookies” qui sont des cookies utilisés par les services d...
Règle 10 : Ne jamais oublier qu’Internet est un outil
performant sur lequel il faut rester vigilant
● Internet est un outi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Veille - Les 10 règles du Moi en ligne

520 vues

Publié le

Les 10 règles du Moi en ligne, conseils et exemples pour gérer son identité numérique.

Linder Erine, Schaer Pauline, Walter Pauline

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
520
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Veille - Les 10 règles du Moi en ligne

  1. 1. Les 10 règles du moi en ligne Erine Linder, Pauline Schaer, Pauline Walter
  2. 2. Règle 1 : Être conscient de son identité numérique ● Il faut avant tout être attentif aux traces laissées: ce sont les informations relatives laissées sur Internet par un individu lors de sa navigation. Elles sont enregistrées soit intentionnellement par l’utilisateur, soit automatiquement. ● Vérifier son identité numérique, sa présence sur Internet est également un réflexe indispensable. ● Divers outils sont mis à disposition des utilisateurs : Webmii, Youseemii, Social Mention, etc…
  3. 3. Règle 2 : Réduire ses informations personnelles ● Afin d’éviter tout risque d’usurpation d’identité, il faut réduire les informations personnelles que l’on divulgue sur les réseaux sociaux. Par exemple ne pas donner sa date de naissance, son lieu de naissance, sa ville actuelle… ● Cela permet aussi d’éviter le harcèlement, par exemple si une personne mal intentionnée trouve notre numéro de téléphone ou notre adresse sur un réseau social. ● L’utilisation d’un pseudonyme peut être un bon moyen de se “protéger”, ainsi seul nos proches connaissent notre vraie identité. Cela permet d’ ailleurs de réduire les risques d’usurpation d’identité.
  4. 4. Règle 3 : Sécuriser ses comptes ● Le choix des mots de passe est très important, c’est pour cela que des sites sont mis à disposition des utilisateurs pour les aider à créer leurs codes et à vérifier leur niveau de sécurité. ○ http://www.generateurdemotdepasse.com/ ; ○ Password Checker (Microsoft) ● Ne pas utiliser le même mot de passe pour chaque compte et site internet est essentiel: il faut diversifier les codes d’accès pour un maximum de sécurité. ● Éviter les mots de passe personnel: les dates de naissance, prénoms des enfants, adresses postales, … sont à proscrire.
  5. 5. Règle 4 : Ne jamais communiquer ses identifiants ● Probablement la règle la plus importante de la sécurité sur internet. Il ne faut, en aucun cas, donner ses identifiants à quelqu’un, que ce soit une personne réelle ou virtuelle, proche ou non. ● Les risques encourus sont, par exemple, le hacking de compte, la diffusion de fausse informations, l’usurpation d’identité, etc… ● A retenir, donc: un mot de passe doit toujours rester confidentiel. Il est la clé de la sécurité sur internet.
  6. 6. Règle 5 : Vérifier les publications ● Il est important de vérifier ce qui est publié sur nous et par nous sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter,...). Soigner sa réputation est nécessaire. ● En effet, des photos compromettantes ou des publications à caractères polémiques (racisme, discriminations, …) peuvent nuire à la réputation sur internet. ● Les conséquences peuvent alors être de différentes gravités: image négative de la personne, refus d’emploi, problèmes judiciaires… ● Il faut donc toujours vérifier ce que les autres publient sur nous sur les réseaux, ainsi que l’impact de nos propres publications.
  7. 7. Règle 6 : Réfléchir aux conséquences de nos actions ● L’information une fois divulguée sur le net est incontrôlable, l’émetteur n’est plus capable de la gérer car elle ne lui appartient plus. ● Il faut alors être prudent : une publication mal exprimée ou bien des photos peu appropriées peuvent prêter à confusion auprès des autres utilisateurs et porter préjudice à son émetteur. ● Il faut également penser aux impacts sur les autres utilisateurs : Internet est un lieu public, où le respect est aussi important que dans la réalité.
  8. 8. Règle 7 : Mettre en avant les informations professionnelles ● Nous pouvons être présent sur le web pour des raisons personnelles, mais aussi pour des raisons professionnelles. Il faut savoir définir des frontières entre vie privée et vie professionnelle. ● Le web est un endroit idéal pour se faire connaître professionnellement. De nombreuses entreprises l’utilisent pour recruter. C’est aussi un avantage pour se créer un réseau professionnel. ● Il existe différents sites et réseaux sociaux professionnels : Viadeo, LinkedIn, DoYouBuzz ..
  9. 9. Règle 8 : Diversifier sa présence sur le web ● Si notre intention (professionnelle ou non) est d’être très visible sur la toile, on peut étendre sa présence sur le web en multipliant les réseaux sociaux, en créant des blogs et en pratiquant le micro-bloging. ● Par exemple : Twitter, WordPress, ou une autre possibilité est encore de créer son propre site web.
  10. 10. Règle 9 : Lutter contre les traces involontaires ● Les “tracking cookies” qui sont des cookies utilisés par les services de publicité en ligne permettent de suivre et collecter des informations sur l’ utilisateur afin de construire un profil de consommation. ● Tout les contenus peuvent alors être enregistrés et analysés à l'insu de l’ utilisateur puisqu’il ne sait pas comment ses données sont collecter ni comment elles vont être utilisées. ● Pour “contrer” ces tracking cookies, on peut alors paramétrer son navigateur web afin de les refuser.
  11. 11. Règle 10 : Ne jamais oublier qu’Internet est un outil performant sur lequel il faut rester vigilant ● Internet est un outil qui peut s’avérer être d’une utilité remarquable, s’il est utilisé à bon escient. L’identité numérique est cependant à surveiller pour que son utilisation soit optimale. ● En effet, comme cela a été démontré plus tôt, une mauvaise utilisation et un manque de vigilance sur la toile peuvent avoir des conséquences dramatiques. ● Il faut donc toujours garder en tête que malgré les innombrables possibilités que nous offre le web 2.0, une vigilance constante doit être appliquée pour éviter la mauvaise utilisation de l’identité numérique.

×