MONTAGNES ET VALLEES    D’ANDORRE    Etude géomorphologique          Marie-Claire PRAT
Les Pyrénées andorranesune montagne massive et faiblement aérée                Marie-Claire PRAT          2
Mais un héritage glaciaire indéniable              Marie-Claire PRAT         3
Des recherches sur le terrain menées de 1973 à  1979 (thèse de doctorat sous la direction de                Pierre Barrère...
Carte de l’englacement dans les Pyrénées centrales franco-                espagnoles (Pierre Barrère)                     ...
La glaciation en Andorre• L’hypothèse monoglacialiste n’a pas été retenue comme  postulat pour le travail de thèse;• En l’...
Quelle ligne d’équilibre glaciaire en exposition                     nord ?                               • Lors du maximu...
Et en exposition sud ?                                 2200-2300 m             Marie-Claire PRAT                 8
Les formes d’accumulation ont permis de tracer les limites du                 domaine glaciaire lors du Maximum     (derni...
L’englacement en Andorre lors du       Maximum glaciaire            Marie-Claire PRAT      10
les moraines latérales d’Engolasters (1650 m)                   Marie-Claire PRAT            11
Marie-Claire PRAT   12
Un glacier dont l’épaisseur diminuait rapidement dans          le bassin d’Andorre-Les Escaldes                      Marie...
Les moraines à la sortie du Bassin d’Andorre            La Margineda, Santa Coloma                    Marie-Claire PRAT   ...
Les indices d’action glaciaire diminuent à l ’aval du                  bassin d’Andorre                      Marie-Claire ...
Marie-Claire PRAT   16
Obturation latérale et complexe glacio-lacustre de                   La Massana                     Marie-Claire PRAT     ...
Coupe dans une formation marginale au                                                  débouché d’un chenal proglaciaire d...
Sur les marges, des phénomènes de glacio-tectonique                      Marie-Claire PRAT               19
Dans les zones non englacées au sud-ouest de l’Andorre, les      glacis d’accumulation d’Aixirivall et Els Plans          ...
Au-dessus de Sant Julia de Loria, sur les versants rive gauche du Valira                la reprise d’altérites plus ancien...
après le recul du glacier principal, les grands                    mouvements de terrainCortals deBeixalis (au-dessusd’Enc...
Une forte déglaciation à la fin du dernier grand cycle glaciaire                          Marie-Claire PRAT               ...
Le Post-Maximum I :            hautes vallées et cirquesdes moraines peu abondantes et plusieursstades de retrait         ...
Le tardi-glaciaireglaciers très chargés et glaciers rocheux               Marie-Claire PRAT            25
Le tardi-glaciaire dans les cirques du Haut Madriu                    Marie-Claire PRAT                26
A la fin du dernier grand cycle glaciaire, les traits originaux de la géomorphologie                                  ando...
Persistance d’un ensemble de reliefs mûrs portés en altitude par lesmouvements tectoniques de la fin du tertiaire et du dé...
Le niveau des crêtes dans le sud de l’Andorre                2800-2850 m                  Marie-Claire PRAT             29
Le point de départ de l’évolution : un relief aux formes mûres                           Marie-Claire PRAT              30
Des hautes surfaces qui ont évolué dans une ambiance     périglaciaire pendant les froids quaternaires          Haute surf...
Rasa de Perafita (2400-2500 m)     au sud de la vallée du Madriu              Marie-Claire PRAT      32
Des cirques glaciaires faiblement creusés                Marie-Claire PRAT           33
Une forme en auge bien réalisée pour certaines vallées                       Marie-Claire PRAT             34
Des vallées glaciaires au profil transversal irrégulier                        Marie-Claire PRAT                 35
L’importance de la lithologie et de la tectonique    *exposition et altitude conditionnent l’importance de l’englacement  ...
La montagne andorrane, une originalité à préserver                     Marie-Claire PRAT               37
D’importantes transformations depuis 30 ansLe cirque d’Arcalis dans les années 1970                Le cirque d’Arcalis auj...
Marie-Claire PRAT   39
Marie-Claire PRAT   40
Marie-Claire PRAT   41
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Montagnes et vallées d’Andorre - Conférence Andorra 2011

1 530 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Business, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 530
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Montagnes et vallées d’Andorre - Conférence Andorra 2011

  1. 1. MONTAGNES ET VALLEES D’ANDORRE Etude géomorphologique Marie-Claire PRAT
  2. 2. Les Pyrénées andorranesune montagne massive et faiblement aérée Marie-Claire PRAT 2
  3. 3. Mais un héritage glaciaire indéniable Marie-Claire PRAT 3
  4. 4. Des recherches sur le terrain menées de 1973 à 1979 (thèse de doctorat sous la direction de Pierre Barrère)• Le contexte particulier de la recherche sur les glaciations dans les Pyrénées (années 1960-1970);• L’hypothèse monoglacialiste de l’ école toulousaine;• Le constat d’une seule génération de moraines terminales; Marie-Claire PRAT 4
  5. 5. Carte de l’englacement dans les Pyrénées centrales franco- espagnoles (Pierre Barrère) Marie-Claire PRAT 5
  6. 6. La glaciation en Andorre• L’hypothèse monoglacialiste n’a pas été retenue comme postulat pour le travail de thèse;• En l’absence de méthodes de datation absolue fiables, le choix d’établir une chronologie relative à partir des relevés de terrain, complétés par l’analyse de photographies aériennes étudiées en stéréoscopie;• Un travail hypsométrique pour déterminer les surfaces d’alimentation en fonction de la ligne d’équilibre glaciaire et de sa variation selon les expositions et selon les périodes. Marie-Claire PRAT 6
  7. 7. Quelle ligne d’équilibre glaciaire en exposition nord ? • Lors du maximum : 2000 m Marie-Claire PRAT 7
  8. 8. Et en exposition sud ? 2200-2300 m Marie-Claire PRAT 8
  9. 9. Les formes d’accumulation ont permis de tracer les limites du domaine glaciaire lors du Maximum (dernier grand cycle glaciaire ayant le plus marqué la géomorphologie de l’Andorre) Les moraines fronto- latérales à la sortie dubassin d’Andorre 960 m Les moraines latérales d’Engolasters 1650 mLes blocs erratiquesSant Julia 900-950 m Les moraines latérales sur les versants du bassin d’Andorre 1200-1300 m Marie-Claire PRAT 9
  10. 10. L’englacement en Andorre lors du Maximum glaciaire Marie-Claire PRAT 10
  11. 11. les moraines latérales d’Engolasters (1650 m) Marie-Claire PRAT 11
  12. 12. Marie-Claire PRAT 12
  13. 13. Un glacier dont l’épaisseur diminuait rapidement dans le bassin d’Andorre-Les Escaldes Marie-Claire PRAT 13
  14. 14. Les moraines à la sortie du Bassin d’Andorre La Margineda, Santa Coloma Marie-Claire PRAT 14
  15. 15. Les indices d’action glaciaire diminuent à l ’aval du bassin d’Andorre Marie-Claire PRAT 15
  16. 16. Marie-Claire PRAT 16
  17. 17. Obturation latérale et complexe glacio-lacustre de La Massana Marie-Claire PRAT 17
  18. 18. Coupe dans une formation marginale au débouché d’un chenal proglaciaire du glacier d’Ordina (1973)Coupe dans le matériel glacio-lacustre etfluvio-glaciaire, Bassin de La Massana(1973) Marie-Claire PRAT 18
  19. 19. Sur les marges, des phénomènes de glacio-tectonique Marie-Claire PRAT 19
  20. 20. Dans les zones non englacées au sud-ouest de l’Andorre, les glacis d’accumulation d’Aixirivall et Els Plans Marie-Claire PRAT 20
  21. 21. Au-dessus de Sant Julia de Loria, sur les versants rive gauche du Valira la reprise d’altérites plus anciennes Nagols , Certes (kaolinite,montmorillonite,) Marie-Claire PRAT 21
  22. 22. après le recul du glacier principal, les grands mouvements de terrainCortals deBeixalis (au-dessusd’Encamp) Prats, Forn de Canillo Marie-Claire PRAT 22
  23. 23. Une forte déglaciation à la fin du dernier grand cycle glaciaire Marie-Claire PRAT 23
  24. 24. Le Post-Maximum I : hautes vallées et cirquesdes moraines peu abondantes et plusieursstades de retrait Marie-Claire PRAT 24
  25. 25. Le tardi-glaciaireglaciers très chargés et glaciers rocheux Marie-Claire PRAT 25
  26. 26. Le tardi-glaciaire dans les cirques du Haut Madriu Marie-Claire PRAT 26
  27. 27. A la fin du dernier grand cycle glaciaire, les traits originaux de la géomorphologie andorrane sont fixés la partie septentrionale de l’Andorre *les altitudes les plus élevées du pays *un matériel affecté par un métamorphisme régional plus ou moins poussé décroissant de la frontière nord vers l’intérieur du pays. *domaine de la haute montagne andorrane avec crêtes, cirques et hautes vallées glaciairesla zone médiane :*des altitudes plus basses*une structure plus différenciéese développant dans le matérielpaléozoïque plissé.*un domaine glaciaire d’altitude le secteur granitiqueplus réduit méridional :*zone des grandes vallées ayantcanalisé les courants de glace. *des altitudes élevées, *homogénéité de la structure *des formes glaciaires nettes et originales. *de hautes surfaces bien Marie-Claire PRAT préservées 27
  28. 28. Persistance d’un ensemble de reliefs mûrs portés en altitude par lesmouvements tectoniques de la fin du tertiaire et du début du quaternairePla de Claror (2600 m) Haute surface Gargantillar (2600 m) Marie-Claire PRAT 28
  29. 29. Le niveau des crêtes dans le sud de l’Andorre 2800-2850 m Marie-Claire PRAT 29
  30. 30. Le point de départ de l’évolution : un relief aux formes mûres Marie-Claire PRAT 30
  31. 31. Des hautes surfaces qui ont évolué dans une ambiance périglaciaire pendant les froids quaternaires Haute surface de Gargantillar (2600m) Marie-Claire PRAT 31
  32. 32. Rasa de Perafita (2400-2500 m) au sud de la vallée du Madriu Marie-Claire PRAT 32
  33. 33. Des cirques glaciaires faiblement creusés Marie-Claire PRAT 33
  34. 34. Une forme en auge bien réalisée pour certaines vallées Marie-Claire PRAT 34
  35. 35. Des vallées glaciaires au profil transversal irrégulier Marie-Claire PRAT 35
  36. 36. L’importance de la lithologie et de la tectonique *exposition et altitude conditionnent l’importance de l’englacement *lithologie et tectonique sont des facteurs de l’efficacité de l’action glaciaire et déterminent le modelé de détail Marie-Claire PRAT 36
  37. 37. La montagne andorrane, une originalité à préserver Marie-Claire PRAT 37
  38. 38. D’importantes transformations depuis 30 ansLe cirque d’Arcalis dans les années 1970 Le cirque d’Arcalis aujourd’hui Marie-Claire PRAT 38
  39. 39. Marie-Claire PRAT 39
  40. 40. Marie-Claire PRAT 40
  41. 41. Marie-Claire PRAT 41

×