96
PHOTOSMANUELZUBLENA
LIFESTYLE
des journées entières
dans les arbres…
Qui n’a jamais espéré s’endormir un jour dans la r...
PHOTOSMANUELZUBLENA
DÉCO
Tous accrobranchés !
L’arbre est devenu le symbole d’une soif de
retour au naturel, écologique et...
100
LIFESTYLEDES CABANES DANS LES ARBRES
un voyage spatial entre
les cimes des sapins
Un peu de science-fiction en pleine
...
102
PHOTOSMANUELZUBLENA
LIFESTYLEDES CABANES DANS LES ARBRES
chaque cabane reflète
une conception unique
Ci-dessus et à ga...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Treehotel fem-deco3

226 vues

Publié le

Entre nature et modernité, découvrez l'expérience proposée par Treehotel dans la forêt boréale de Laponie suédoise. Dormez dans des cabanes minimalistes dans les arbres, cube en verre, ou encore rouge et profitez du paysage.

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
226
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Treehotel fem-deco3

  1. 1. 96 PHOTOSMANUELZUBLENA LIFESTYLE des journées entières dans les arbres… Qui n’a jamais espéré s’endormir un jour dans la ramure, au rythme de la nature? Au bout du monde, ou presque, dans la forêt boréale de Harads, en LAPONIE SUÉDOISE, se cachent des cabanes dans les arbres. Cube de verre radical, micro-maison rouge, container suspendu..., d’étonnants petits nids, pur design scandinave, nés de l’imaginaire de cinq architectes. Welcome to the TREEHOTEL, un concept de gîte écolo roots où l’on vit perché en haut des cimes, à six mètres du sol. Paysage de TAÏGA, entre rivières, lacs, bouleaux et sapins, jours qui, l’été, s’étirent, à l’infini... L’endroit rêvé pour prendre de la hauteur! La rivière Luleälven coule au pied des cabanes suspendues du Treehotel. À droite, The Mirrorcube de Tham&Videgård offre un point de vue à 360 degrés. RÉALISATION SABINE BOUVET. ENQUÊTE MARIE-CATHERINE DE LA ROCHE. PHOTOS MANUEL ZUBLENA
  2. 2. PHOTOSMANUELZUBLENA DÉCO Tous accrobranchés ! L’arbre est devenu le symbole d’une soif de retour au naturel, écologique et esthétique. Décryptage avec Jean Viard, sociologue spécialiste des vacances et du temps libre. T out ce qui induit un rapport nou- veau avec la nature nous attire, constateJeanViard,skateboard,rol- ler, snowboard, varappe, accro- branche... Aujourd’hui, nous sommes entrés dans une esthétique des corps en mouve- ment. La cabane, avec ses drisses qui épou- sent les branches et bougent avec elles, s’ins- crit dans cette mouvance contemporaine. » Sensation d’immensité intime, le modèle du nid, entre ciel et terre, donne la sensation que dansuncorpsàcorpsétroitavecl’arbre,onpar- vient à vivre et à frémir avec lui... « Notre ré- actionàlavillemoderne,perçuecommecons- truitecontrelanature,combinéeàl’émergence d’une pensée écologique, explique notre quête d’une nature amicale et ludique. Et, pour les vacances, la période monomaniaque de la plage n’est plus d’actualité. Trop de monde et trop de soleil, qui fait peur car il peut donner le cancer », ajoute-t-il. Réponse à ce nouveau paradigme : l’ombre protectrice de l’arbre et le silence habité de la forêt. Enfin, passer des journées entières dans les arbresinvoquel’enfanceperdue.Unemanière de retrouver quelque chose d’authentique. « Dansl’arbre,onrenoueavecl’imaginairedes contes et récits de la forêt. Un lieu où l’on se perd, mais protecteur. Plus enchanté que dan- gereux », analyse le sociologue. De la forêt de Sherwood à Brocéliande, de « la Belle au bois dormant » à « Blanche-Neige », du « Chêne parlant », de George Sand, au « Livre de la jungle », de Kipling, nos souvenirs sont réac- tivés.Plusprèsdescimes,plusprèsdesdieux, nous redevenons tous les héros d’une vie rê- vée, où le temps n’a plus d’importance. PROPOS RECUEILLIS PAR M.-C. L. R. Ci-dessus et en bas, The Cabin, conçue par les architectes Mårten et Gustav Cyren, a des allures de container suspendu aux multiples ouvertures. LA MEILLEURE CABANE : TheCabin,auxfenêtresgénéreuses etàlaterrassesurletoit. LA PLUS ÉTONNANTE : TheMirrorcube,entièrement vitrée,accessibleparune passerellesuspendue. LEDÉTAILÉCOLO:destoilettes écologiquesetl’eaupompée directementàlasource. LE HOTSPOT : leTreesauna, où l’on peut tester le gommage àl’écorcedebouleauethuile de myrtille Gerd, une marque decosmétiquescandinave. LE PLUS : leBrittasPensionat, àcinqminutesàpied descabanes.Unlieuàladéco rétrokitsch,quisertunecuisine familialeetlocale,comme lerenneauxbaiessauvages. LE MOINS : un confort assez spartiate (pas de salle de bains dans les cabanes, juste un point d’eau). Les douches sont à l’extérieur. Mais le luxe, c’est la situation exceptionnelle en pleine nature! À partir de 342 € la nuit (www.treehotel.se). S. B. ON A TESTÉ ▼ « The Blue Cone : un intérieur en bois naturel et laine bouillie, et un panorama sur la forêt boréale.
  3. 3. 100 LIFESTYLEDES CABANES DANS LES ARBRES un voyage spatial entre les cimes des sapins Un peu de science-fiction en pleine nature avec le vaisseau-cabane, The Ufo, de la designer Bertil Harström. ON FAIT QUOI À HARADS? ON PLONGEdanslarivière Luleälven,encontrebasdescabanes, oudanslelacBjörnBergstråsk (àvingt-cinqminutes). ON DÉVALE lesrapidesavecLove Rynabäck,unguideexpertencours d’eau(www.creactive-adventure.se). ON TENTElapartiedepêche nocturne(magiqueenétélorsque lejourdéclineàpeine)sur lelacBodträskån(àdixminutes). ON VA VOIR lescascades deStorforsen,lesplushautesd’Europe (àuneheureetdemiederoute). ON CONTEMPLE lecoucher dusoleildepuislemontKlusåberget, quandl’astre(enété)effleure àpeinelaligned’horizon. ON PASSElecerclepolaire, à60kmaunorddeHarads. ON SE FAIT UNE CUREdebaies sauvagestrèsrichesenantioxydants. ON LIT « lesBrigandsdelaforêt Skule »,romandeKerstinEkman (éditionsPoche),unegrandedame delalittératuresuédoise,trèsinspirée parlamythologiedesforêts nordiques. S. B. ▼ PHOTOSMANUELZUBLENA
  4. 4. 102 PHOTOSMANUELZUBLENA LIFESTYLEDES CABANES DANS LES ARBRES chaque cabane reflète une conception unique Ci-dessus et à gauche, tout habillé de verre, The Mirrorcube créé par les architectes Tham&Videgård . Ci-dessous, The Blue Cone, maisonnette sur pilotis, rouge vif, la couleur-signature de Sandell Sandberg. Y ALLER Aéroport de Luleå (au nord de la Suède). Pas de vols directs depuis Paris. Prévoir une nuit à Stockholm au Nobis Hotel, un lieu casual chic tout juste ouvert en plein centre-ville, (www.nobishotel.se). Une heure de vol Stockholm-Luleå avec SAS. Compter une heure de route entre Luleå et Harads. Location de voiture avec Autoescape (www.autoescape.com). S. B.

×