Vincent kocher etienne de la boétie

1 276 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 276
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
178
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vincent kocher etienne de la boétie

  1. 1. Discours de la servitude volontaire<br />Etienne de La Boétie<br />« soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libre »<br />
  2. 2. Introduction<br />Etienne de La Boétie est né le 1er novembre 1530 à Sarlat et est mort le 18 août 1563 à Germignan. Il provient d’une famille très aisée et d’un milieu éclairé <br />Dans ce livre Discours de la servitude volontaire La Boétie tente d’ouvrir les yeux à ses lecteurs. De leur faire comprendre a quel point ils sont serfs et soumis à des tyrans. <br />Ainsi il expose les problèmes des sociétés de son époque et donne les moyens de les surmonter. C’est un serviteur de l’ordre public.<br />
  3. 3. I. Nature de l’homme selon La Boétie<br />
  4. 4. A. Homme à la naissance<br />Droit naturel de chaque homme: La liberté.<br />Notre nature est d’être franc et de le vouloir être<br />Nous naissons en possession de notre liberté et avec affectation de la défendre<br />
  5. 5. Forme humaine: se reconnaître pour compagnons et pour frères <br />La nature ne nous a pas mis en servitude mais en compagnie.<br />entraide fraternelle <br /> affection<br />Les « forts »: ceux qui peuvent et qui doivent donner.<br />Renforcer la fraternisation (et non pas la soumission): « commune et mutuelle déclaration de nos pensées »<br />Les « faibles »: ceux qui sont dans le besoin. <br />
  6. 6. B. Différents types d’hommes<br /> La Boétie distingue différents types d’hommes:<br />Ils ne craignent pas le danger<br />Les hardis<br />Les avisés<br />Ils ne refusent pas la peine<br />Ils ne savent ni endurer le mal, ni recouvrer le bien. Ils en ont seulement le désir (qui provient de la nature).<br />Les lâches et engourdis<br />
  7. 7. C. Décadence de l’homme<br />« Les semences de biens que met en nous la nature sont si menues et si glissantes qu’elles ne peuvent endurer le moindre heurt de la nourriture contraire »<br />
  8. 8. Contraste Homme libre/ Homme esclave<br />L’homme libre agit pour le bien commun et pour lui. Ils veulent tous avoir leur part au mal de la défaite ou au bien de la victoire.<br />Avec la perte de la liberté survient la perte de la vaillance . Ils ont le cœur incapable de toute grande chose.<br />
  9. 9. II. La tyrannie<br />Différentes sortes de tyrans<br />Fonctionnement de la tyrannie<br />Image du tyran<br />
  10. 10. A. Différentes sortes de tyrans<br />
  11. 11. B. Le fonctionnement de la tyrannie<br />Il endort ses sujets sous le joug.<br />Mais faisant le mal à tous, il les craint tous.<br />Ce sont eux qui maintiennent le tyran, complices de ses cruauté, compagnons de ses plaisirs: Le tyran asservit les uns par les autres. Ce sont eux qui lui donnent la force pour ôter a tous la liberté.<br />
  12. 12. C. L’image du tyran<br />« L’homme est ouvert au plaisir qu’il ne peut honnêtement recevoir et insensible à la douleur qu’il peut honnêtement souffrir»<br />
  13. 13. La sacralisation du tyran<br />Le tyran se procure pour garde du corps la religion: ainsi il corrobore et surenchérit les rumeurs populaire en soutenant son image: il se prétend serviteur de dieu su terre.<br />Divinisation du tyran<br />Le tyran s’efforce d’accoutumer à l’obéissance, mais aussi à la dévotion<br />
  14. 14. III. Mystère de la servitude volontaire<br /><ul><li>Moyens de s’en libérer</li></ul>D<br />
  15. 15. A. Principe de la servitude<br /> Il faut à tout pris rejeter sa soumission, son obéissance envers un seul:<br />MALHEUR<br />Un maître peut quand il le veut être mauvais<br />Cependant avoir un seigneur est mieux que d’en avoir plusieurs:<br />Plusieurs seigneurs = plus de risques d’être malheureux.<br />
  16. 16. B. Causes de la servitude volontaire<br />« il a, non pas, perdu sa liberté, mais gagné sa servitude »<br />
  17. 17. Comment l’homme y contribue<br /> Propre du peuple: « soupçonneux à<br /> l’endroit de celui qui l’aime et simple<br /> envers celui qui le trompe ».<br /> Le tyran tire sa puissance<br /> du peuple qu’il oppresse.<br />« enchanté et charmé par le nom d’un seul »<br />Il place à sa tête un homme en qui il a confiance: ils ne le contredisent pas. Ils servent<br />peuple<br />il se laisse abuser par de faux discours, de faux présents(drogueries…)<br />Les hommes les moins libres dans une tyrannie sont les complices du tyran: ils sont content d’endurer le mal pour le faire. Ils se dépouillent de leur naturel: il faut qu’ils se tourmentent pour lui faire plaisir. <br />
  18. 18. C. Conséquences de la servitude volontaire<br />Liberté perdue<br />Naissance de tous les maux<br />Ils ne connaissent pas l’amitié: c’est une chose sainte, une mutuelle estime.<br />Ils n’ont point de compagnon, même pas le tyran (au-dessus de l’amitié).<br />Ils sont toujours en crainte de l’événement.<br />Ils ne sont pas heureux.<br />
  19. 19. D. Moyens de s’en libérer<br /> combattre la tyrannie<br />Peu en ont le courage<br />Peu en ont le courage<br />Certains veulent renverser le tyran et non pas la tyrannie. Ils veulent prendre la place du tyran et non pas ramener la liberté<br />Certains mieux nés que les autres qui ne s’apprivoisent jamais de la sujétion: ils œuvrent pour la liberté<br />danger (dans les deux cas): laisser la place à une autre tyrannie<br />
  20. 20. Meilleur moyen selon La Boétie<br />Métaphore du feu:<br />Ne pas mettre de l’eau<br /> sur le feu;<br /> seulement ne plus <br />mettre de bois.<br /> Le feu cessera de lui-même.<br />The end<br />

×