2013
14
ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS
AUDIT,
CONSEIL
& EXPERTISE
Audit, Conseil & Expertise
AUDIT, CONSEIL & EXPERTISE
3
EDITO
Isabelle Bastide,
Directrice Générale
PAGE PERSONNEL, LA RENCONTRE DES TALENTS
L
eader ...
4
éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
5
AUDIT, CONSEIL & EXPERTISE
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de...
sommaire
6
éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans l...
7
AUDIT, CONSEIL  EXPERTISE
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de ...
8
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consente...
9
AUDIT, CONSEIL  EXPERTISE
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de ...
10
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
11
AUDIT, CONSEIL  EXPERTISE
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de...
12
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
13
AUDIT, CONSEIL  EXPERTISE
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de...
14
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
15
AUDIT, CONSEIL  EXPERTISE
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de...
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droi...
17
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-d...
Retrouvez toute l’actualité
de l’emploi, du recrutement
et de l’intérim sur notre blog
La Page de l’emploi
« Toute représe...
2014-©GettyImages
Audit, Conseil  Expertise
Pour toute information, contactez :
Page Personnel
163, avenue Achille Peretti...
Etude de Rémunérations Audit Conseil & Expertise 2013-2014
Etude de Rémunérations Audit Conseil & Expertise 2013-2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude de Rémunérations Audit Conseil & Expertise 2013-2014

406 vues

Publié le

Etude de Fonctions et Rémunérations par Page Personnel

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
406
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de Rémunérations Audit Conseil & Expertise 2013-2014

  1. 1. 2013 14 ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS AUDIT, CONSEIL & EXPERTISE Audit, Conseil & Expertise
  2. 2. AUDIT, CONSEIL & EXPERTISE 3 EDITO Isabelle Bastide, Directrice Générale PAGE PERSONNEL, LA RENCONTRE DES TALENTS L eader de l’intérim et du recrutement spécialisés,PagePersonnelaccompagne ses clients dans la réussite de tous leurs recrutements en CDD, CDI et Intérim à travers toute la France (19 bureaux, 300 consultants). Fort d’une expertise de 20 ans, Page Personnel a développé une offre complète de services liés à la recherche et l’évaluation des profils de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés. Au travers de nos 20 divisions nous répondons avec pertinence aux besoins des entreprises. La principale force de notre marque est la spécialisation par métier et par secteur de nos équipes ; cette approche garantit un haut niveau de prestation et une connaissance parfaite des spécificités locales. La division Audit, Conseil & Expertise comptable a été créée pour répondre aux besoins des cabinets d’audit et d’expertise comptable recherchant des profils techniques, spécialisés ou généralistes. C’est en s’appuyant sur ce savoir-faire et sur notre position de leader sur le marché que nous avons conçu cette étude, réalisée à partir des missions de recrutement effectuées en 2013,desentretiensavecnoscandidatsetdes informations issues de notre base de données réactualisée en permanence par nos équipes. Nos consultants «experts » vous livrent en introduction un décryptage des fonctions et secteurs sur lesquels ils opèrent au quotidien. Nous espérons que vous apprécierez le contenu de cette étude et qu’elle vous apportera un éclairage précis des métiers et des tendances des rémunérations pratiquées. Bonne lecture.
  3. 3. 4 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Quelle que soit la situation économique, l’audit et l’expertise comptable restent des métiers porteurs, dynamisés par les exigences légales et la complexité des normes comptables qui poussent les entreprises à externaliser la tenue de leur comptabilité, la gestion de leurs paies et de leurs déclarations sociales et fiscales. Dans les cabinets d’expertise comptable, les périodes de crise comme celle de 2008-2009 ne s’accompagnent, donc, pas d’un effondrement des recrutements et peuvent même se traduire par un surcroît d’activité. C’est également le cas pour les cabinets de conseil et d’audit, davantage sollicités en temps de crise pour des missions ponctuelles d’optimisation des coûts, de plans de compétitivité, de restructuration, de cession ou d’acquisition. ■■ UNE EVOLUTION NOTABLE DES PRATIQUES DE RECRUTEMENT Confrontés à des difficultés de recrutement persistantes, les cabinets d’expertise comptable sont de plus en plus nombreux à externaliser leurs recrutements. En effet, leurs réseaux relationnels ne suffisent pas toujours à trouver les collaborateurs dont ils ont besoin, que ce soit pour des postes permanents ou pour les pics d’activité de milieu et de fin d’exercice. Ceci explique que les offres d’emploi traitées par les cabinets de recrutement ont augmenté de 20% en 2011. Même si le passage en cabinet est reconnu comme très formateur, les difficultés à attirer les jeunes diplômés demeurent importantes. Les rémunérations et les possibilités d’évolution sont, souvent, jugées plus intéressantes en entreprise qu’au sein d’un cabinet de petite ou moyenne taille. Les cabinets ont également du mal à fidéliser leurs collaborateurs, alors qu’ils ont largement contribué à les former. Si de nombreux professionnels de la comptabilité font leurs premières armes en cabinet, les deux tiers font carrière en entreprise. Pour remédier à cette hémorragie de compétences, les experts comptables commencent à revoir à la hausse les rémunérations proposées. Dans le même esprit, de grands cabinets et certains réseaux/groupements développent leur marque employeur et des politiques RH visant à mieux accompagner la montée en compétences et en responsabilités de leurs collaborateurs. Cependant, les perspectives en cabinet restent corrélées au nombre d’associations proposées aux titulaires du DEC. ■■ COLLABORATEUR PAIE, LE PROFIL LE PLUS RECHERCHÉ Malgré les réelles tensions qui existent sur le marché, les cabinets d’expertise comptable parviennent à recruter les profils qu’ils recherchent dans des délais analysesectorielle
  4. 4. 5 AUDIT, CONSEIL & EXPERTISE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » raisonnables – à l’exception des Collaborateurs paie. La complexification de la paie pousse un nombre croissant d’entreprises à confier cette tâche sensible à leur cabinet d’expertise comptable. Ces derniers sont, alors, confrontés à une pénurie chronique de candidats possédant les compétences requises. Les formations de Technicien comptable spécialisé Paie se multiplient mais ne suffisent pas à répondre à la demande. Pour ces postes, les cabinets privilégient les candidats ayant une formation comptable (BTS Comptabilité-Gestion, DCG, DUT GEA) et 3-4 ans d’expérience. La rareté des profils les conduit, cependant, à s’ouvrir aux profils RH et à investir dans la formation de collaborateurs moins expérimentés pour « créer » les spécialistes qu’ils ne trouvent pas sur le marché. Dans ce contexte, les rémunérations ont tendance à s’apprécier mais sont encore inférieures de 5% à 10% à la rémunération moyenne d’un responsable paie en entreprise. A PROPOS DE CETTE ÉTUDE Cette étude de fonctions et de rémunérations s’appuie sur les 447 missions réalisées pour nos clients en 2013, les entretiens effectués avec les candidats par nos 10 consultants spécialisés, et l’analyse précise de données issues de notre base informatique, outil de travail réactualisé en permanence par nos équipes opérationnelles. Nous avons cherché à être le plus complet possible en présentant ici les fonctions traitées de façon récurrente par nos équipes. Cependant, les éléments mis en exergue (profil, expérience, rémunération) sont à pondérer en fonction de la structure des entreprises, de la dynamique propre à chaque secteur d’activité et, bien sûr, de l’évolution de la conjoncture économique et de la localisation. Julien BARROIS Directeur Exécutif Senior Page Personnel Audit, Conseil & Expertise
  5. 5. sommaire 6 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » P 8 à 16 Assistant(e) Comptable p.8 Collaborateur(trice) cabinet p.10 Collaborateur(trice) paie p.12 Chef de mission p.14 Auditeur(trice) externe p.16
  6. 6. 7 AUDIT, CONSEIL EXPERTISE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 447missions réalisées en 2011 par notre division audit, conseil expertise 35 963candidat(e)s intervenant sur les métiers de l’audit, du conseil et de l’expertise, référencé(e)s dans notre base de données nationale
  7. 7. 8 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description • Il(elle) soutient le(s) Collaborateur(s) comptable(s) dans la gestion des dossiers au quotidien • Il(elle) peut aussi avoir en charge son propre portefeuille de clients composé majoritairement de BNC et de BIC ■■ Formation requise • Bac à bac +2 en Comptabilité - Gestion ■■ Missions confiées • Tenue de la comptabilité quotidienne des clients : saisie et imputation des écritures de comptabilité clients et fournisseurs, lettrages de comptes, rapprochements bancaires • Participation à la préparation du bilan • Déclarations fiscales et sociales • Participation à l’établissement des paies : récolte et saisie des éléments variables de la paie • Tâches administratives (mise à jour des dossiers, classement et archivage) ■■ Rattachement hiérarchique • Collaborateur(trice) comptable • Chef de mission • Expert(e) comptable (pour les cabinets de petite taille) Assistant(e) COMPTABLE
  8. 8. 9 AUDIT, CONSEIL EXPERTISE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Collaborateur(trice) comptable • Comptable auxiliaire en entreprise • Comptable général(e) en entreprise ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 18 20 24 24 26 28 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. ©PagePersonnel
  9. 9. 10 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description • Gestion d’un portefeuille de clients composé de PME et TPE • La taille du portefeuille varie de 20 à 40 dossiers en fonction de la taille de chaque entité • Enregistrement et traitement des éléments financiers (dépenses, recettes et investissements) des entreprises clientes en conformité avec la règlementation fiscale et la législation sociale du travail ■■ Formation requise • Bac +2 en Comptabilité - Gestion • DCG / DSCG (ex-DECF / DESCF) • Master spécialisé en Comptabilité ou Finance ■■ Missions confiées • Tenue de la comptabilité quotidienne du client • Révision des comptes • Production du bilan annuel et de la liasse fiscale • Gestion des déclarations fiscales • Elaboration de budgets et de situations de trésorerie • Gestion de toute la partie sociale (s’il n’y a pas de service dédié au sein du cabinet) : paie, déclarations sociales, DADS • Rôle de conseil vis-à-vis du client • Missions de commissariat aux comptes collaborateur(trice) cabinet
  10. 10. 11 AUDIT, CONSEIL EXPERTISE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Chef de mission • Expert(e) comptable ■■ Evolution • Chef de mission en cabinet puis Expert(e) comptable (si DEC) • Comptable général(e) • Chef comptable / Comptable unique en entreprise ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 22 26 28 30 35 40 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. ©PagePersonnel
  11. 11. 12 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description • Gestion d’un portefeuille de clients principalement composé de PME et TPE • Elaboration et édition des bulletins de paie de 200 à 400 salariés en fonction de la taille de chaque entité gérée et de la complexité des paies ■■ Formation requise • Bac +2 en Comptabilité-Gestion • Formation spécifique « paie » (de type IFOCOP par exemple) ■■ Missions confiées • Collecte et saisie des éléments variables de paie • Gestion des CP, RTT, arrêts maladie, accidents du travail • Traitement des indemnités journalières de sécurité sociale • Elaboration des bulletins de paie, sous multi-conventions • Contrôle de la paie • Déclaration des charges sociales • Gestion des soldes de tout compte • Saisie / rédaction des contrats de travail et avenants • Relation avec les clients et les organismes sociaux Collaborateur(trice) Paie
  12. 12. 13 AUDIT, CONSEIL EXPERTISE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable pôle paie en cabinet • Chef de mission • Expert(e) comptable ■■ Evolution • Responsable pôle paie en cabinet • Gestionnaire paie en entreprise • Responsable paie et administration du personnel en entreprise ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 22 25 28 28 33 38 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. ©PagePersonnel
  13. 13. 14 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description • Gestion d’un portefeuille de clients diversifiés • Garant(e) de la fiabilité des comptes de ses clients • Veille au respect des règles et procédures comptables • Veille au respect des délais ■■ Formation requise • DCG / DSCG (ex-DECF / DESCF) • Master spécialisé en Comptabilité ou Finance • Diplôme d’Expertise Comptable (DEC) ■■ Missions confiées • Réalisation des travaux comptables jusqu’à l’établissement des comptes annuels • Edition des liasses fiscales • Contrôle des déclarations fiscales • Gestion et organisation de la production • Elaboration et finalisation des rapports • Supervision des missions de révision comptable • Supervision ponctuelle de missions de commissariat aux comptes • Encadrement d’un ou plusieurs Collaborateur(s) Comptable(s) • Rôle de conseil auprès des clients ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) de mission • Expert(e) comptable Chef de mission
  14. 14. 15 AUDIT, CONSEIL EXPERTISE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Directeur(trice) de mission • Expert(e) comptable • Chef comptable • Directeur(trice) comptable en entreprise • Responsable administratif(ve) et financier(ère) ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 34 36 38 40 48 55 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. ©PagePersonnel
  15. 15. « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 16 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 16 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description • Révision légale ou contractuelle, dans le cadre d’un mandat de commissariat aux comptes ■■ Formation requise • Ecole de Commerce • DCG / DSCG (ex-DECF / DESCF) • Master spécialisé en Comptabilité / Finance / Audit ■■ Missions confiées • Audit des cycles comptables • Analyse des risques d’audit inhérents à l’activité de la société cliente • Emission de recommandations • Certification des comptes sociaux et consolidés • Validation ou retraitement des états financiers établis par l’entreprise cliente • Missions spéciales liées à des problématiques spécifiques des clients • Réalisation d’inventaires physiques • Recueil des documents auprès des clients • Préparation des notes de synthèses • Etablissement du plan de mission • Intervention sur des missions exceptionnelles (apport, fusion, acquisition) auditeur(trice) externe
  16. 16. 17 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 17 AUDIT, CONSEIL EXPERTISE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Manager • Responsable de mission • CAC ■■ Evolution • Auditeur(trice) senior • Manager • Responsable de mission • Auditeur(trice) interne d’une société • Contrôleur(euse) de gestion ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 32 36 36 42 60 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. ©PagePersonnel
  17. 17. Retrouvez toute l’actualité de l’emploi, du recrutement et de l’intérim sur notre blog La Page de l’emploi « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » A propos de Page Personnel… Appartenant à PageGroup, Page Personnel est l’un des acteurs majeurs du recrutement temporaire et permanent en France. Page Personnel s’appuie sur un réseau national de 300 consultants spécialisés répartis sur 19 bureaux, intervenant au sein de 20 divisions spécialisées : Accueil Services / Achats Logistique / ADV Import Export / Assistanat / Assurance / Audit, Conseil Expertise / Banque / Commercial / Comptabilité Finance / Digital, Marketing L’offre de PageGroup PageGroup recrute pour ses clients des professionnels en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d’expérience, du technicien au dirigeant, grâce à l’expertise de ses consultants répartis au sein des marques suivantes : • Page Personnel intervient sur le recrutement et l’intérim de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés ; • Michael Page recrute des cadres confirmés ; • Michael Page Interim Management se consacre exclusivement à la recherche de cadres confirmés pour des missions d’intérim management ; • Page Executive est l’un des leaders de la chasse de têtes sur des postes de direction générale, de direction opérationnelle/fonctionnelle ou encore d’experts. Fort de son expertise du recrutement, le Groupe a également développé une offre de solutions sur-mesure pour accompagner ses clients dans l’évaluation de compétences et dans l’externalisation de la fonction recrutement. • Page Assessment propose des prestations de conseil en évaluation dans le cadre d’un recrutement de collaborateur ou d’une mobilité interne ; • Page Outsourcing propose des solutions sur-mesure pour externaliser la gestion de recrutements volumiques ou offrir un accompagnement personnalisé aux départements RH. Communication / Distribution Commerce / Hôtellerie Tourisme / Immobilier Construction / Informatique / Ingénieurs Techniciens / Juridique Fiscal / Public Parapublic / Ressources Humaines / Restauration / Santé. Une présence à l’international… Page Personnel est aussi largement représenté hors de l’hexagone : Allemagne / Argentine / Australie / Belgique / Brésil / Chili / Espagne / Etats-Unis / Hong-Kong / Italie / Mexique / Pays-Bas / Pologne / Portugal / Royaume-Uni / Singapour / Suède / Suisse.
  18. 18. 2014-©GettyImages Audit, Conseil Expertise Pour toute information, contactez : Page Personnel 163, avenue Achille Peretti 92200 Neuilly-sur-Seine Relations Clients : 01 41 92 70 10 relationsclients@pagepersonnel.fr www.pagepersonnel.fr « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » BORDEAUX I CERGY I LILLE I LYON I MARSEILLE I MASSY I NANTES I NEUILLY-SUR-SEINE I NICE I NOISY-LE-GRAND I ORLÉANS I PARIS I RENNES I ROISSY I ROUEN I STRASBOURG I TOULOUSE I VERSAILLES

×