Tourisme, culture et patrimoine 109Tourisme, culture et pa trimoine      De longue date, les TIC ont participé à la promot...
“                                                                                                                         ...
“                                                                                                                         ...
“                                                                                                                         ...
“                                                                                                                         ...
“                                                                                                                         ...
“                                                                                                                         ...
“                                                                                                                         ...
“                                                                                                                         ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tome 2 : Tourisme culture et patrimoine

958 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
958
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tome 2 : Tourisme culture et patrimoine

  1. 1. Tourisme, culture et patrimoine 109Tourisme, culture et pa trimoine De longue date, les TIC ont participé à la promotion touris- locaux d’approche de la culture, du patrimoine et de tique, favorisant notamment l’organisation et le travail quo- l’environnement, accélérant le désenclavement des terri- tidiens des acteurs du secteur (réservations de chambres toires les plus reculés. Il met en valeur chacune de ses ri- d’hôtel, de tables au restaurant, informations en ligne, etc.). chesses et fait partager les savoirs avec l’ensemble des ci- Aujourd’hui plus encore, le haut débit améliore les circuits t o y e n s e t d e s visiteurs d’un même territoire.
  2. 2. “ Tourisme, culture et patrimoine 111 Offrir un nouveau service de proximité au public et aux abonnés, qui sur le site Internet de la ville, peuvent acheter, sans se déplacer, à tout moment, les billets de l’ensemble de la programmation culturelle.” Alfred Muller, maire de Schiltigheim Les enjeux Sa proximité avec Strasbourg n’empêche pas Schiltigheim d’avoir sa pro- pre identité culturelle, sociale et associative. Bien au contraire : suite à l’expansion du secteur tertiaire dans les années 90, le nombre de specta- teurs (40 000) participant aux événements culturels proposés par la mu- nicipalité a fortement augmenté. D’où la nécessité d’accompagner le développement de la vie culturelle de la commune au fil des années, en fai- sant régulièrement appel aux technologies de la communication les plus modernes (informatisation de la billetterie dès 1994), afin de toujours rap- procher la culture du public. La mise en œuvre Après avoir surmonté quelques difficultés classiques inhérentes à ce type de projet (besoin d’une ligne dédiée, démarches administratives impor- tantes, etc.), le projet de billetterie en ligne du service culturel de Schilti- gheim, baptisé La Billetterie a été officiellement lancé en novembre 2005. VILLE DE SCHILTIGHEIM (67) Outre un investissement initial de 10 000 euros, le budget municipal alloué chaque mois est de 500 euros, quatre personnes étant mobilisées pour Porteur du projet > Commune de Schiltigheim son fonctionnement quotidien. FICHE D’IDENTITÉ Une billetterie virtuelle Nombre d’habitants > 30 800 Contexte territorial > Cité à l’identité forte, située aux portes nord de Strasbourg, qui regroupe dans ses murs à la fois Bilan et perspectivespour spectacles vivants des industries traditionnelles et des activités innovantes Contact > Tél. : 03 88 83 90 00 Courriel : dany.malher@ville-schiltigheim.fr Avec un taux d’échec très faible et de réelles économies pour la ville (pas Site : www.ville-schiltigheim.fr d’imprimante à billets), les premières estimations de vente de billets en ligne (entre 6 et 7 % aujourd’hui), sont revues à la hausse. Avec d’autres bonnes surprises à la clef : si le service était destiné, à l’origine, Le projet Comment acheter des billets de spectacle au service culturel d’une commune dont davantage aux jeunes, les seniors profitent aujourd’hui tout autant de les horaires de la billetterie coïncident avec ceux de la mairie ? La mise en ligne l’e-billetterie ; les utilisateurs consultent aussi les autres rubriques du site d’une billetterie électronique sur le serveur municipal est la réponse apportée municipal. À terme, grâce aux fiches remplies par les spectateurs, la ville par la municipalité de Schiltigheim. Des milliers de billets sont ainsi pré-vendus, disposera d’une base d’internautes susceptibles de recevoir des courriels évitant aux nombreux spectateurs d’avoir à se déplacer. d’actualité culturelle.
  3. 3. “ Tourisme, culture et patrimoine 113 Les enjeux La dynamique créée autour du projet Wi-Fi sur le port de Morlaix est, à elle seule, un levier de développement des usages et des pratiques des nouvelles technologies. Ce projet s’intègre à la politique plus globale de développement économique, touristique, éducatif et culturel. Il contribue à renforcer la capacité d’innovation de la ville de Morlaix et de son bassin La mise en œuvre de vie. Enfin, l’accès à Internet par la technologie Wi-Fi se fait dans des Initié par le maire qui a souhaité y associer le conseil général, la CCI de conditions simplifiées et sans fil. Morlaix, le SIVOM et France Télécom, le projet concerne la fourniture d’une couverture Wi-Fi des zones touristiques joignant l’hôtel de ville au port de plaisance. La solution choisie est une couverture de la zone de vie définie avec un hotspot Wi-Fi Access, accessible aux abonnés des diffé- rents opérateurs et à tout utilisateur faisant l’acquisition d’un “pass Wi-Fi Access” (carte prépayée). Pour la commune, le budget de fonctionne- ment du projet est de 211 euros mensuels. Bilan et perspectives L’implication des différents partenaires a été déterminante dans la réussite du projet qui devait être mené à terme avant la fin juillet 2006 pour être opérationnel au moment du départ du Tour du Finistère à la voile. Très bien accueilli par les plaisanciers du port de Morlaix, le réseau Wi-Fi confirme l’image dynamique de la ville qui souhaite d’ores et déjà étendre le projet à d’autres utilisateurs potentiels. VILLE DE MORLAIX (29) FICHE D’IDENTITÉ Porteur du projet > Commune de MorlaixLe port de plaisance Nombre d’habitants > 17 000 Contexte territorial > Ville côtière, sous-préfecture du Finistère en Bretagne adopte le Wi-Fi Contact > Tél. : 02 98 63 10 10 Courriel : communication@villedemorlaix.org La couverture de Morlaix Site : www.morlaix.fr en Wi-Fi entend répondre à un objectif : favoriser une réelle Le projet Entièrement couverte par l’ADSL depuis trois ans, la ville de Morlaix mène des actions liberté de communication innovantes en matière de nouvelles technologies. Dans cet esprit, elle a souhaité offrir via Internet pour un maximum aux plaisanciers du port, aux participants des évènements nautiques qu’elle accueille et aux touristes, un accès facile à Internet haut débit par réseau Wi-Fi. de résidents, étudiants ou Le projet a démarré en mai 2006 pour un lancement en juillet 2006. plaisanciers de passage." Michel Le Goff, maire de Morlaix
  4. 4. “ Tourisme, culture et patrimoine 115 Valoriser un patrimoine régional aussi riche est pour notre commune un véritable défi que nous avons à cœur de relever. Les TIC vont largement contribuer à nous permettre d’atteindre cet objectif.” Jean-Paul Bertho, maire de Baud Les enjeux La commune de Baud soutient Cartolis, projet d’envergure régionale. La numérisation des 45 000 cartes postales de la bibliothèque municipale est en cours depuis la création du conservatoire régional de la carte postale en 1996. L’objectif est de valoriser ce patrimoine sur une base consultable en haute définition par un très large public, à la fois par les habitants de Baud, par les visiteurs, mais également par les historiens, les cartophiles ou encore les éditeurs. Grâce à cette numérisation, la bibliothèque ne communique plus les originaux qu’elle peut ainsi conserver dans des conditions optimales. La mise en œuvre Cartolis représente un travail de longue haleine. L’équipe de la bibliothèque municipale et l’association de gestion du Cartopole ont d’abord collecté les cartes postales, puis les ont cataloguées, indexées et numérisées. VILLE DE BAUD (56) Pour lancer Cartolis, la collectivité a investi 55 000 euros sur trois ans. Elle a noué des partenariats externes, notamment avec France Télécom et l’université de Louvain en Belgique. Afin d’assurer son autofinancement, le Porteur du projet > Commune de Baud salon de la carte postale et du livre ancien accueille chaque année plus FICHE D’IDENTITÉ Avec Cartolis, Nombre d’habitants > 5 200 Contexte territorial > Gros bourg rural du Morbihan au carrefour de deux grands axes bretons, Rennes-Quimper d’un millier de visiteurs.le patrimoine en ligne et Saint-Brieuc-Auray Contact > Tél. : 02 97 51 02 29 Site : www.mairie-baud.fr/ Bilan et perspectives Avec une fréquentation de 150 à 180 visiteurs par jour, le site Internet est une réussite. Les commandes de reproduction sont nombreuses et l’opération apporte de la notoriété à la commune. Il est vrai que la solution Le projet La ville de Baud s’est lancée dans un projet ambitieux baptisé Cartolis. Il s’agit de mettre Cartolis présente les avantages d’être originale et évolutive. Pionnière sur Internet le fonds de cartes postales de la bibliothèque municipale, composé de dans un tel projet, la ville de Baud souhaiterait constituer un réseau, afin de 45 000 pièces. Des outils de recherche et d’animation puissants facilitent la consultation. rendre le fonds encore plus attractif. Il est aujourd’hui question de dévelop- Jusqu’à présent, le seul moyen d’accéder à la base de données consistait à se rendre per Cartolis pour d’autres collectivités et notamment pour les archives à Baud, soit au Cartopole, l’exposition permanente, soit au conservatoire régional de départementales, ainsi que pour des collections particulières. la carte postale. Le site www.cartolis.org valorise ainsi un fonds patrimonial exceptionnel.
  5. 5. “ Tourisme, culture et patrimoine 117 Dès 1996, nous avons contribué activement à développer lusage des TIC par des séances de sensibilisation dans les communes et des conseils apportés aux entreprises touristiques. www.cornouaille.com constitue pour nous un outil dapplication qui évoluera encore.” Louis Le Pensec, ancien ministre, président du pays des Portes de Cornouaille, sénateur du Finistère Les enjeux Le nouveau site apporte une forte valeur ajoutée aux systèmes d’information existants et favorise le développement d’activités touris- tiques dans le Sud-Est du Finistère. En effet, le visiteur y trouve une infor- mation complète et uniformisée, ce qui facilite la consultation. Grâce aux outils multimédias, la découverte du territoire est originale et vivante. Les informations touristiques régionales sont ainsi valorisées. Le Pays des Portes de Cornouaille propose aujourd’hui un outil innovant et interactif, lo- comotive pour d’autres projets locaux, qu’ils soient privés ou institution- nels. La mise en œuvre Le cahier des charges du projet a été réalisé en grande partie en interne avec un comité de pilotage comprenant cinq prestataires touristiques et un élu. Le pays a fait appel à trois prestataires, pour l’assistance et le PAYS DES PORTES DE CORNOUAILLE (29) conseil, pour la réalisation et pour l’hébergement du site Internet. Le pro- jet a nécessité une forte mobilisation des partenaires, hébergeurs et pres- tataires de loisirs, huit offices de tourisme, les deux communautés Porteur du projet > Pays des Portes de Cornouaille de communes, le conseil général du Finistère et le conseil régional de FICHE D’IDENTITÉUn site d’accueil touristique Nombre de communes regroupées > 25 communes Nombre d’habitants > 100 000 Contexte territorial > Association de deux communautés de Bretagne. Son coût total s’élève à 71 000 euros, autofinancé à hauteur de 48 000 euros. au service du territoire communes (autour de Concarneau et Quimperlé) en Bretagne Contact > Tél. : 02 98 39 47 00 Courriel : cornouaille@cornouaille.com Bilan et perspectives Site : www.cornouaille.com Le Pays des Portes de Cornouaille a formalisé et renforcé par les TIC le ré- seau des prestataires touristiques. Le site www.cornouaille.com, qui ac- Le projet Le site Internet www.cornouaille.com, mis en ligne dès 1998, évolue avec un nouveau cueille 2 200 visiteurs par mois, a également servi d’exemple et de pilote système d’information cartographique touristique. Au moyen de cet outil, l’internaute pour plusieurs projets de sites Internet communaux. Le pays souhaite parta- peut visiter virtuellement un territoire de 30 kilomètres sur 25 grâce au son et à l’image. ger le concept et le nom de domaine avec l’ensemble des partenaires du Il a, en outre, accès au géopositionnement des prestataires de tourisme et à une Finistère-Sud qui constituent la Cornouaille. Il est de plus prévu de renforcer information exhaustive. Il est également possible de préparer un séjour sur mesure encore le réseau de travail pour mieux mettre en commun les données en- en composant un “panier-séjour”. Interactif, le site propose aussi un livre d’or qui recueille tre les communes, les offices de tourisme et les prestataires touristiques. l’avis des visiteurs du site et de la région.
  6. 6. “ Tourisme, culture et patrimoine 119 Mettre Frontignan-La-Peyrade à la pointe de la communication avec une accessibilité pour le plus grand nombre de nos habitants est une volonté affichée de notre municipalité.” Patricia Martin, maire adjointe de Frontignan-La-Peyrade, déléguée à l’économie Les enjeux Frontignan-La-Peyrade cherche aujourd’hui à asseoir durablement sa vocation touristique. Sur le plan des infrastructures, la ville a regroupé en 2004 l’office de tourisme et la capitainerie au sein de la maison du tourisme et de la plaisance. Cette plate-forme touristique favorise l’accueil et l’information de la clientèle. L’offre du haut débit constitue un atout supplémentaire et innovant. Désormais, la ville s’appuie non seulement sur son environnement préservé et la qualité de son hébergement, mais aussi sur une communication de qualité et notamment sur le développement de sa couverture ADSL. La mise en œuvre Le projet d’installation de la borne Wi-Fi dans la maison du tourisme et de la plaisance est né du partenariat entre les techniciens informatiques de la ville et France Télécom pour offrir un accès Internet au public et auxVILLE DE FRONTIGNAN-LA-PEYRADE (34) touristes pendant la période estivale. Le budget d’investissement de l’équipement Wi-Fi nécessaire ne dépasse pas quelques milliers d’euros, entièrement financé par le budget municipal. Porteurs du projet > Commune de Frontignan-La-Peyrade – FICHE D’IDENTITÉ Surf en haut débit Port de plaisance Nombre d’habitants > 22 000 Contexte territorial > Station balnéaire de la Méditerranée Bilan et perspectives pour les plaisanciers dont le développement économique repose sur le tourisme et la plaisance, entre Sète et Montpellier Contact > Tél. : 04 67 18 50 00 Avec plusieurs centaines de connections chaque semaine, la borne Wi-Fi satisfait déjà les utilisateurs. La ville envisage d’installer à l’avenir un relais Site : www.ville-frontignan.fr Wi-Fi plus puissant afin de couvrir l’ensemble des 600 plaisanciers du port qui pourront se connecter depuis un ordinateur à bord de leur bateau. Frontignan-La-Peyrade souhaite encore améliorer son offre touristique en En 2005, la ville de Frontignan-La-Peyrade, en partenariat avec France Télécom, obtient matière de TIC et développer un quartier Wi-Fi qui couvrira non seulement Le projet la couverture ADSL sur Frontignan-Plage. Une borne Wi-Fi est alors installée dans le port de plaisance, mais également le bord de mer. la maison du tourisme et de la plaisance. Elle offre ainsi un accès Internet haut débit aux plaisanciers. Cet accès permanent, gratuit et sans fil répond parfaitement aux besoins du port de plaisance, occupé à 100 % tout au long de l’année. La ville propose désormais un moyen de communication innovant aux vacanciers.
  7. 7. “ Tourisme, culture et patrimoine 121 Les enjeux Avec Mobivisit, la cité historique de Clisson et sa vallée font le pari du tourisme innovant, en valorisant avec de l’audio et de la vidéo, les infor- mations touristiques et culturelles du territoire, désormais accessibles à tout moment et partout où le visiteur le souhaite. Pour la collectivité, la mise en place de cet outil, attractif et de haute technologie, est une oppor- tunité d’apporter un nouveau service aux touristes, de communiquer sur La mise en œuvre le territoire d’une façon totalement novatrice et de promouvoir une image L’expérimentation, lancée en avril 2006, doit durer six mois. Elle est ani- dynamique et entreprenante du tourisme en Vallée de Clisson. mée par un comité de pilotage regroupant la communauté de communes de la Vallée de Clisson, l’office de tourisme et France Télécom. Le comité a défini l’échéancier, les contenus fournis par la collectivité qui finance le projet, et le plan de communication. Dans un premier temps, les informa- tions sont présentées sous forme de textes et de photos, réactualiseés et déjà plus complètes que celles des brochures traditionnelles de l’office de tourisme. Bilan et perspectives Les résultats de l’expérimentation ne sont pas encore connus, il est donc trop tôt pour en tirer des conclusions. Toutefois, si le service se pérennise, la communauté de communes et l’office de tourisme prévoient déjà de développer les informations contenues dans le service. En profitant pleine- ment des nouvelles technologies, il proposera alors davantage de vidéos et de reconstitutions virtuelles du patrimoine, mais aussi des mises en relation téléphonique ou des envois de cartes postales électroniques… VALLÉE DE CLISSON (44) Grâce à ses multiples attraits, cet outil est en effet susceptible de séduire de plus en plus de touristes étrangers. FICHE D’IDENTITÉ Porteur du projet > Communauté de communes de la Vallée Mobivisit, le guide de Clisson Nombre d’habitants > 30 185touristique sur mobile Contexte territorial > Territoire semi-rural, avec un pôle économiquefort, à 30 minutes de Nantes Contact > Tél. : 02 40 54 02 95 Mobivisit propose un nouveau Courriel : ot@clisson.com service aux visiteurs, au-delà de la communication papier et Le projet Au carrefour de l’Anjou, du Poitou et de la Bretagne, la Vallée de Clisson possède Internet : une opportunité pour une histoire passionnante. Son patrimoine témoigne de ses influences bretonne donner une image dynamique et italienne. Forte de ses atouts, la communauté de communes de la Vallée de Clisson mise sur le développement touristique. Lancée le 20 avril 2006, l’expérimentation et entreprenante du tourisme de Mobivisit, guide touristique sur téléphone mobile, s’inscrit dans cette stratégie. en Vallée de Clisson.” Les visiteurs de la Vallée bénéficient ainsi d’un outil individuel, multilingue et complémentaire aux autres parcours de visites. Jean Babonneau, adjoint au maire de Clisson, conseiller communautaire, président de l’office de tourisme de la Vallée de Clisson
  8. 8. “ Tourisme, culture et patrimoine 123 Jean-Michel Marchand, maire de Saumur, président de la communauté d’agglomération de Saumur Loire Développement Je suis persuadé qu’en faisant le choix de l’innovation technologique, nous médiatisons Les enjeux nos atouts et nous préparons l’avenir.” Dans un contexte de compétition entre les destinations touristiques, hôte- liers et office du tourisme de l’agglomération étaient dans l’attente d’une solution hotspot Wi-Fi pour proposer l’accès Internet à leurs clients. Ils ne savaient pas comment la mettre en œuvre. Les élus sont intervenus pour fédérer les efforts et les moyens. La mise en place du quartier Wi-Fi à Sau- mur a renforcé l’attractivité de la région en valorisant l’offre touristique, et amélioré la qualité des prestations offertes. La mise en œuvre Dans le cadre d’une convention passée avec la communauté d’agglomération en juillet 2005, France Télécom a mené une étude pour q u a l i f i e r la zone de couverture Wi-Fi des professionnels du tourisme local. Deux sessions de formation et de sensibilisation des professionnels ont été proposées avant la saison touristique 2006 afin d’optimiser l’accueil desSAUMUR LOIRE DÉVELOPPEMENT (49) vacanciers. La LiveBoxPro propose une connexion Wi-Fi sans coût supplémentaire pour le professionnel du tourisme accueillant l’équipement. Piloté par le chargé de mission TIC de la communauté d’agglomération, Porteur du projet > Communauté d’agglomération de FICHE D’IDENTITÉ le projet représente un investissement de 3 000 euros, dans le cadre du Destination Wi-Fi Saumur Loire Développement Nombre de communes regroupées > 32 Nombre d’habitants > 65 000 partenariat avec France Télécom. Contexte territorial > Au cœur du Val de Loire, patrimoine mondial de l’Unesco, l’un des hauts lieux du tourisme de cette région Bilan et perspectives Contact > Tél. : 02 41 83 30 00 - Site : www.agglo-saumur.fr Courriel : contact@agglo-saumur.fr Un an après le lancement du projet, 25 structures d’accueil ont été équi- pées sur 50. Si la satisfaction des utilisateurs est difficile à mesurer, de nombreux échos positifs de clients et de professionnels du tourisme ont Le projet Débutée en juillet 2005, l’installation de hotspots Wi-Fi dans les structures d’accueil été enregistrés. Les éléments clés pour la réussite du projet ont été la recevant les vacanciers et hommes d’affaires est opérationnelle depuis le début communication de la collectivité vers les établissements ciblés et de la saison touristique 2006. 25 établissements (hôtels, cafés, restaurants, campings) l’accompagnement par le conseil. ont été équipés : c’est le quartier Wi-Fi de la communauté d’agglomération de Saumur Loire Développement. Avec un ordinateur portable ou un PDA, les utilisateurs profitent du Wi-Fi. Par ailleurs, le site Internet du pôle touristique international de Saumur est accessible gratuitement.
  9. 9. “ Tourisme, culture et patrimoine 125 Ce projet répond parfaitement à la demande touristique. Saint-Dié-des-Vosges attire de plus en plus d’amoureux de la nature et l’arrivée du TGV Est européen va renforcer son attractivité touristique.” Christian Pierret, ancien ministre , maire de Saint-Dié-des-Vosges Les enjeux Pour répondre aux attentes des visiteurs et adapter l’offre touristique au développement des TIC, les acteurs du tourisme se doivent de proposer des services innovants sur Internet. C’est dans cet esprit que le site Inter- net de la ville de Saint-Dié-des-Vosges a été totalement remanié. Plus attractif, il apporte davantage d’informations, la possibilité de réserver un séjour en ligne, de consulter facilement les disponibilités et de visualiser les offres d’hébergement. Le site contribue ainsi à la notoriété de la ville ainsi qu’au développement touristique de toute la région. La mise en œuvre Initié par la municipalité de Saint-Dié-des-Vosges, le projet a été déve- loppé en interne après une étude menée en collaboration avec le service VILLE DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES (88) communication et l’office de tourisme de la ville. Le site Internet a été créé par un webmaster embauché à plein temps dont la mission est de le faire évoluer, d’en assurer la gestion et l’administration. Porteur du projet > Commune de Saint-Dié-des-Vosges FICHE D’IDENTITÉ La refonte du site Internet Nombre d’habitants > 23 699 Contexte territorial > Territoire de moyenne montagne, écosystème d’une grande diversité, de magnifiques paysages Bilan et perspectivesdope l’attractivité touristique et un cadre de vie qui séduit aujourd’hui de plus en plus Contact > Tél. : 03 29 42 22 22 Courriel : pmorel@ville-saintdie.fr Dès son démarrage, le site a connu une hausse constante de fréquentation et les demandes de réservation par Internet représentent désormais envi- Site : www.ville-saintdie.fr ron 20 % de la totalité des demandes de l’office du tourisme. Des résultats très encourageants qui incitent la ville à envisager d’étendre ses offres de réservation en ligne à l’ensemble des produits touristiques proposés par Saint-Dié-des-Vosges, capitale mondiale de la géographie, accueille chaque année des l’office du tourisme. Le projet touristes plus nombreux, attirés par des paysages magnifiques et une nature préservée. Dès juin 2007, la ville sera desservie par le TGV, ce qui augmentera encore son attractivité. Pour répondre à la demande croissante de réservations d’hébergements touristiques dans le massif vosgien, la municipalité a souhaité proposer sur son site Internet un service de consultation et de réservation de meublés de tourisme gérés par l’office de tourisme.

×