Comment chutent les résidents?

450 vues

Publié le

Objectifs :
La présentation examinera et évaluera les nouvelles connaissances acquises par l’acquisition et l’analyse de chutes en situation réelle (plus de 1000 chutes de 350 individus, filmées en soins de longue durée), sur les causes des chutes et des blessures causées par les chutes et sur leur prévention chez les adultes âgés. Parmi les objectifs spécifiques, notons :

1.L’acquisition d’une meilleure compréhension des circonstances entourant les chutes chez les adultes âgés. Les enjeux comprennent : les causes du manque d’équilibre et les activités reliées aux chutes; la récupération de l’équilibre et les stratégies sécuritaires d’atterrissage; le rôle des aides à la mobilité dans les chutes; les interactions entre les facteurs intrinsèques, situationnels et environnementaux; et la précision des rapports d’incident sur les chutes.
2.La compréhension des facteurs qui distinguent les chutes provoquant ou non des blessures, avec un intérêt particulier pour les impacts à la tête et les fractures de la hanche.
3.L’identification de nouvelles méthodes pour prévenir les chutes et les blessures causées par les chutes. Les stratégies à l’étude comportent : le rôle du renforcement des membres supérieurs dans les programmes de conditionnement physique; les protecteurs de hanche et les planchers conformes; l’évaluation du risque de chute; et les possibilités d’échanges de données.
4.La présentation montrera plusieurs vidéos de chutes en situation réelle et comportera une période de questions et de commentaires en ligne de la part des participants.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
450
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
161
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment chutent les résidents?

  1. 1. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Comment chutent les résidents? Leçons tirées d’images vidéos sur les causes et la prévention des chutes et des blessures causées par les chutes chez les personnes âgées en soins de longue durée. Stephen N. Robinovitch, Ph. D. Chaire de recherche du Canada Département de physiologie et de kinésiologie biomédicales École des sciences de l’ingénierie Université Simon Fraser
  2. 2. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Les chutes, un problème de gestion de l’énergie
  3. 3. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 ... qui devient plus difficile à résoudre lorsqu’on vieillit
  4. 4. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Fréquence des blessures causées par les chutes chez les personnes âgées Fractures du poignet •Fréquence similaire aux fractures de la hanche • >90 % sont causées par des chutes Fractures de la hanche : •~23 000/an au Canada,1 milliard $ en soins • 25 % des blessés meurent dans l’année qui suit • 50 % des blessés perdent leur autonomie • > 90 % de ces fractures sont causées par des chutes Blessures à la tête •~20 000/an au Canada •60 % sont causées par des chutes •Leur fréquence a triplé en 10 ans
  5. 5. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Les chutes sont courantes chez les personnes âgées, mais la plupart ne causent pas de blessures graves • 30 % des personnes âgées qui vivent dans la communauté chutent au moins une fois par an • 50 % des personnes âgées qui vivent en résidence chutent au moins une fois par an • 15 % de ces chutes causent une blessure grave • 1 à 2 % de ces chutes causent une fracture de la hanche
  6. 6. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 En raison de 3 facteurs : 1. Os moins solides 2. Augmentation du nombre de chutes 3. Changements dans la mécanique de la chute La fréquence des fractures de la hanche augmente de manière exponentielle chez les personnes âgées Source : Singer et coll.,1998
  7. 7. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Trois fois plus de blessures à la tête causées par des chutes chez les personnes âgées Source: Kornhonen et coll., 2013
  8. 8. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Toute chute à partir de la position debout peut causer une fracture de la hanche
  9. 9. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Mécanismes d’absorption de l’énergie pendant les chutes
  10. 10. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014
  11. 11. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Beaucoup de facteurs de risque de chutes = prévention plus difficile • Moins de force et de flexibilité • Moins bonne vision, moins de proprioception, moins bon équilibre et moins bons réflexes • Troubles cognitifs • Médicaments (hypnotiques, antipsychotiques) • Maladies neurologiques (AVC, maladie de Parkinson) • Maladies cardiovasculaires • Peur de tomber • Niveau d’activité
  12. 12. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 n = 6,007 Source: McLung, 2000Source: Marshall, 1996 Bisphosphonates
  13. 13. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Baisse de 1 dans la DMO par rapport à l’écart-type*: Chute de côté : Impact à la hanche: Faiblesse d’un membre inférieur Impact à la main ou au genou Faiblesse d’un membre supérieur Facteurs de risque de fracture de la hanche pendant une chute : Sources: Greenspan et coll., 1994; Schwartz et coll., 1998; Nevitt and Cummings, 1993 Augmentation : 2 à 3x Augmentation : 6x Augmentation : 30x Augmentation : 5x Diminution : 3x Augmentation : 2x
  14. 14. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 • Peu d’études ont porté directement sur des images du mouvement du corps pendant une chute • Les études en laboratoire sont difficiles et peuvent manquer de validité externe • Le souvenir des mécanismes de chute peut être imprécis et la plupart des chutes sont sans témoin • Nous devons mieux comprendre comment et pourquoi les chutes et les blessures qu’elles causent surviennent, ainsi que les rôles des facteurs intrinsèques, situationnels et environnementaux Manque de données de base dans la recherche sur les chutes
  15. 15. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Technologies de prévention des chutes chez les personnes âgées (www.sfu.ca/TIPS)
  16. 16. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Images vidéo de vraies chutes en SLD • 270 caméras numériques dans des lieux publics de 2 établissements de SLD • Rapport de chute = recherche des images vidéo • Entre 2007 et 2013, nous avons recueilli et analysé 1074 chutes de 358 résidents • Une équipe de 3 personnes a utilisé un questionnaire pour dégager les caractéristiques des chutes et des aspects situationnels et environnementaux
  17. 17. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Concepts de base pour le questionnaire d’analyse des chutes enregistrées sur vidéo Référence: Yang, Y., et coll., BMC Geriatrics, 2013 (validation interne et questionnaire à télécharger)
  18. 18. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Processus de consentement • Protocole approuvé par les bureaux d’éthique dans la recherche de l’Université Simon Fraser et de la FHA • Chaque résident ou mandataire fournit un consentement écrit aux fins de l’enregistrement vidéo dans les lieux communs de SLD • Les images vidéo sont partagées comme données secondaires • Consentement additionnel demandé aux résidents dont on a des images de chutes pour : Consulter les dossiers médicaux (n=108 personnes, 322 chutes) Tests physiques et cognitifs (n=69 personnes, 223 chutes) Partage des images à des fins de formation (n=51 personnes, 267 chutes)
  19. 19. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 52 % des personnes dont la chute a été enregistrée, ont chuté au moins deux fois par année
  20. 20. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014
  21. 21. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Lieu et temps de la chute n = 351 chutes, 148 personnes
  22. 22. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Lieux des chutes des personnes qui chutent souvent
  23. 23. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Les causes de déséquilibre et l’activité au moment de chuter n = 351 chutes, 148 personnes Reference: Robinovitch et al., Lancet, 2013
  24. 24. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Les causes de déséquilibre et l’activité au moment de chuter n = 351 chutes, 148 personnes
  25. 25. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Direction des chutes n = 351 chutes, 148 personnes
  26. 26. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Lieux d’impact n = 351 chutes, 148 personnes
  27. 27. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 n = 351 chutes, 148 personnes Un impact à la hanche était tout aussi susceptible de se produire pendant une chute vers l’avant que vers le côté
  28. 28. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 La probabilité d’un impact à la hanche n’était pas diminuée par un impact à la main n = 351 chutes, 148 personnes
  29. 29. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Étude de cas : fracture de la hanche Cause of imbalance Activity Initial fall direction Landing configuration Greatest energy absorption Other impacts Trip/ stumble Walking Forward Sideways Right hip/ buttock R/L hands, right knee, headCo-morbidities Functional status Medications Behaviour CHF HTN Alzheimer's Di Stroke, TIA hx Renal failure Poor vision No mobility aid Unable to rise from chair without using arms Mild dementia Needs supervision in dressing and hygiene Number of meds: 8 Antipsychotics Antianxieties Moderate fear of falling
  30. 30. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Impact à la tête dans 30 % des chutes Reference: Schonnop et coll., CMAJ, 2013
  31. 31. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 La tête a frappé: • Le plancher dans 63 % des cas • Le mur dans 13 % des cas • Des meubles dans 17 % des cas • Dans 87 % des impacts au plancher, la tête a frappé du vinyle ou du linoléum (13 % : tapis) • Des blessures à la tête ont été documentées dans 34 % des cas (45 % ont eu des lacérations ou abrasions et 30 %, des hématomes) • Dans 20 % des cas, une visite à l’hôpital a été nécessaire • Aucune commotion n’a été notée
  32. 32. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014
  33. 33. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014
  34. 34. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Risques de blessure à la tête en fonction du sexe, de la vision et de l’hypertension n = 322 chutes, 108 personnes
  35. 35. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Modèle multivariable de probabilités d’impact à la tête n = 322 chutes, 108 personnes
  36. 36. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014
  37. 37. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 SmartCells: Plancher flexible disponible sur le marché qui peut réduire les risques de chutes Installation d’un plancher flexible (SmartCells) dans une salle de démonstration du Delta View Rehabilitation Centre, à Delta, en Colombie-Britannique SmartCells
  38. 38. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 SmartCells atténue davantage la force de l’impact que la plupart des protecteurs de hanches SmartCell Laing et coll., Accident Analysis Prevention, 2009 34 %
  39. 39. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 SmartCells réduit de 70 % la force de l’impact à la tête pendant des simulations de chutes Forme de tête Simulateur d’impact à la tête Plancher installé sur un capteur de pesage SmartCell, 50 duromètres, recouvert de Source: Dr. Andrew Laing
  40. 40. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 SmartCells a peu d’effet sur la mobilité et l’équilibre des femmes âgées Laing et coll., Accident Analysis Prevention, 2009
  41. 41. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 New Vista = 236 chambres Exclusion de 86 chambres - 49 Willow Grove (non ambulatoires) - 37 le plancher ne peut être soulevé de 1 po 150 chambres à occupation simple dans 4 villages seront sélectionnées au hasard par village Intervention (INT) plancher 1 po de SmartCells recouvert de vinyle Contrôle (CON) plancher 1 po de contreplaqué recouvert de vinyle Suivi des résultats pendant 4 ans Notification et installation 16 chambres/sem pendant ~ 10 semaines CON sera aussi installé dans les couloirs adjacents Évaluation des caractéristiques de base Conception de l’étude FLIP Résultats principaux •Blessures modérées ou graves causées par les chutes Résultats secondaires •Toute blessure causée par une chute •Chutes ClinicalTrials.gov Identifiant: NCT01618786
  42. 42. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Les personnes qui tombent plus souvent, se cognent moins souvent la tête
  43. 43. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Quelle est la cause de cette chute?
  44. 44. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Quelle est la cause de cette chute?
  45. 45. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Comment prévenir cette chute?
  46. 46. Stephen Robinovitch, Ph.D. Falls National Call March 21, 2014 Remerciements Collaborateurs : Fabio Feldman, Ph. D.  (Fraser Health Authority) Ming Leung, PT, M.Sc. (Fraser Health Authority) Joanie Sims‐Gould, PhD (VCHRI/CHHM)  Ed Park, PhD (SFU Mechatronics)  Greg Mori, PhD (SFU Informatique) Teresa Lui‐Ambrose, PT, Ph. D. (UBC, Physiothérapie) Andrew Sixsmith, Ph.D. (SFU Gerontology) Cathy Arnold, PT, Ph. D. (U. Saskatchewan, Physiothérapie) Aleks Zecevic, Ph. D. (U. Western, Kinésiologie) Partenaires : Fraser Health Authority Deltaview Life Enrichment Centre New Vista Society Long Term Care Centre for Hip Health and Mobility Personnel et stagiaires de l’IPML  Yijian Yang, MD Omar Aziz, MAppSc Joseph Choi, PT, M.Sc. Alex Korall, M.Sc. Chantelle Lachance, M. Sc. Emily O’Hearn, B.Sc. Shane Virani, B.Sc. Ryan Woolrych, Ph. D. Bobbi Symes, MA Colin Russell, MASc Rebecca Shonnop, B.Sc. Kayla McGowan Kimberley Chong Alan Tang

×