Mur
végétal
Confection de
pochettes
Matériel:
- Matelas de polyester
- Fil
Le matelas a été plié et cousu afin
de former des pochettes...
Marquer la position des vis de montage
Matériel:
- Coroplast (24x48)
Faire une ligne au centre du coroplast et
marquer ce ...
Attacher
coroplast et
pochettes
Dans tout les
trous faits
précédemment,
j’ai passé des vis
et des boulons
pour attacher le...
Système
d’irrigation
Par la suite, je passe des tuyaux poreux goutte-à-
goutte dans les pochettes et j’ai branché, à l’aid...
Choix des
plantes et
préparation
pour le mur
J’ai choisi 5 sortes de plantes différentes ayant une texture
intéressante et...
Insérer les plantes dans le mur
Difficultés:
- Les pochettes étaient parfois
très serrées, j’ai du desserrer
les vis à l’a...
Faire les plans du cadre et de la boîte
Grâce à SolidWorks, j’ai pu savoir quelle
quantité de bois serais nécessaire à la
...
Achat de bois pour le cadre et la boîte
Nous avons acheté 4 planches de merisier de 8 pieds
dont :
2 faisant 6 pouces de l...
Couper les planches de bois
Avec de l’aide, j’ai ensuite coupé les
planches selon les angles et les
mesures du plan.
Diffi...
Coller les pièces
J’ai ensuite collé les pièces du cadre et de la boîte avec une colle à bois et
avec des broches.
Construire un support
pour le bac d’eau ainsi
qu’un endroit pour
recueillir le surplus d’eau
Blocs pour accoter le mur
J’ai ensuite viser des blocs dans
la boîte qui permettront au mur
de s’accoter
Vernir
Il a ensuite fallu appliquer 4 couches de vernis sur toutes les surfaces de bois du cadre et
de la boîte.
Faire des trous dans le bac d’eau
J’ai ensuite fais 2 trous dans la boîte qui
accueillera l’eau pour le système d’irrigati...
J’ai mis du silicone dans le
bac du bas qui recueillera
l’eau de surplus. J’ai ainsi
bouché les craques. Lorsque
le silico...
Après avoir recouvert le mur d’un tissu
noir de géotextile afin d’accentuer le
contraste, j’ai inséré le mur dans la
boîte.
Autocritique
• Pourquoi ai-je fais un mur végétal?
Parce que je trouvais l’idée originale. J’avais d’abord vu des murs vég...
Autocritique
• Points positifs
- Je suis contente du résultat
- J’ai beaucoup appris non seulement sur les plantes mais au...
Autocritique
• Points négatifs
- Je ne maitrise pas encore l’arrosage, il faut parfois arroser individuellement
certaine p...
Autocritique
• Ce que j’aurais pu améliorer?
- Les mesures que j’ai fais pour le cadre et la boîte, certaines n’étaient
pa...
Autocritique
• Ce que j’ai aimé
- J’ai particulièrement aimé travailler avec les plantes
- J’ai aimé coller toutes les piè...
Autocritique
• Ce que je n’ai pas aimé
- j’ai sous-estimé l’ampleur de mon projet et il m’a prit
beaucoup plus de temps qu...
Joelle Spooner
Joelle Spooner
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Joelle Spooner

2 113 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 113
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 548
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Joelle Spooner

  1. 1. Mur végétal
  2. 2. Confection de pochettes Matériel: - Matelas de polyester - Fil Le matelas a été plié et cousu afin de former des pochettes dans lesquelles nous pourrons insérer des plantes.
  3. 3. Marquer la position des vis de montage Matériel: - Coroplast (24x48) Faire une ligne au centre du coroplast et marquer ce dernier afin de faire des trous aux endroits ou l’on posera les vis, pour un total de 6 vis par étage de pochettes, 4 étages.
  4. 4. Attacher coroplast et pochettes Dans tout les trous faits précédemment, j’ai passé des vis et des boulons pour attacher les pochettes de polyester au coroplast et former 8 pochettes.
  5. 5. Système d’irrigation Par la suite, je passe des tuyaux poreux goutte-à- goutte dans les pochettes et j’ai branché, à l’aide de connecteurs à un petit réservoir en haut du mur. Ainsi, j’obtiens un système d’irrigation goutte-à- goutte fonctionnant par gravité.
  6. 6. Choix des plantes et préparation pour le mur J’ai choisi 5 sortes de plantes différentes ayant une texture intéressante et qui s’agençaient bien ensemble. Par la suite, je l’ai ai sortis de leurs pots et emballées dans un carré de géotextile dans lequel j’ai déposé de la sphaigne humide. - 1 fougère - 3 lierres - 1 plante araignée panachée - 1 plante araignée verte - 1 maranta - 1 autre plante verte
  7. 7. Insérer les plantes dans le mur Difficultés: - Les pochettes étaient parfois très serrées, j’ai du desserrer les vis à l’arrière du mur afin de donner du jeu. - Les plantes du bas sont souvent plus humide que celle du haut, ainsi, il faut vérifier que toutes les plantes ne manque pas d’eau et s’ajuster en arrosant individuellement.
  8. 8. Faire les plans du cadre et de la boîte Grâce à SolidWorks, j’ai pu savoir quelle quantité de bois serais nécessaire à la confection du cadre et de la boîte soutenant mon mur végétal
  9. 9. Achat de bois pour le cadre et la boîte Nous avons acheté 4 planches de merisier de 8 pieds dont : 2 faisant 6 pouces de large, pour la boîte 2 faisant 4 pouces et ¾ de large pour le cadre Nous avons aussi acheté un masonite de 4piedx8pied afin de fermer la boîte au dos.
  10. 10. Couper les planches de bois Avec de l’aide, j’ai ensuite coupé les planches selon les angles et les mesures du plan. Difficulté: - La scie n’était pas assez précise pour couper des angles exacts de 45 degrés, nous avons donc perdu beaucoup de temps à faire des essais-erreur afin de tomber sur un angle de 45 degrés parfait.
  11. 11. Coller les pièces J’ai ensuite collé les pièces du cadre et de la boîte avec une colle à bois et avec des broches.
  12. 12. Construire un support pour le bac d’eau ainsi qu’un endroit pour recueillir le surplus d’eau
  13. 13. Blocs pour accoter le mur J’ai ensuite viser des blocs dans la boîte qui permettront au mur de s’accoter
  14. 14. Vernir Il a ensuite fallu appliquer 4 couches de vernis sur toutes les surfaces de bois du cadre et de la boîte.
  15. 15. Faire des trous dans le bac d’eau J’ai ensuite fais 2 trous dans la boîte qui accueillera l’eau pour le système d’irrigation afin d’y faire entrer les tuyaux. Il a fallu mettre du silicone autour des trous afin de prévenir les fuites.
  16. 16. J’ai mis du silicone dans le bac du bas qui recueillera l’eau de surplus. J’ai ainsi bouché les craques. Lorsque le silicone fut sec, nous avons brocher une feuille de plastique recouvrant le fond. Ainsi, nous avons un bac de recueillement d’eau de surplus.
  17. 17. Après avoir recouvert le mur d’un tissu noir de géotextile afin d’accentuer le contraste, j’ai inséré le mur dans la boîte.
  18. 18. Autocritique • Pourquoi ai-je fais un mur végétal? Parce que je trouvais l’idée originale. J’avais d’abord vu des murs végétaux au Jardin Botanique et j’ai tout de suite adoré. De plus, ils sont de plus en plus populaire en architecture.
  19. 19. Autocritique • Points positifs - Je suis contente du résultat - J’ai beaucoup appris non seulement sur les plantes mais aussi sur la menuiserie et comment utiliser les différentes machines, ce qui faut faire et ce qui ne faut pas faire - Les plantes continueront à pousser, le mur sera donc de plus en plus beau - Il est toujours possible de changer les plantes pour changer le décor
  20. 20. Autocritique • Points négatifs - Je ne maitrise pas encore l’arrosage, il faut parfois arroser individuellement certaine plante afin qu’elle reçoive assez d’eau, par contre, j’ai apporter un changement au réservoir entre le test et le produit final, ainsi, peut-être que ce problème sera réglé. - Il est difficile de travailler avec des plantes et de les changer d’environnement, comme d’un pot, jusque dans une pochette coincée. La fougère, par exemple, a eu quelques difficultés à s’adapter et elle n’a pas autant poussé que ce que j’espérais. D’autres plantes manquent d’eau, certaines en ont trop… Il faut faire attention de bien doser - Ce fut très difficile de faire le plan du projet et de savoir comment tout construire puisque la création (DIY) de mur végétal n’est pas encore très populaire. Il a donc fallu faire mes propres erreurs et élaborer mon propre plan.
  21. 21. Autocritique • Ce que j’aurais pu améliorer? - Les mesures que j’ai fais pour le cadre et la boîte, certaines n’étaient pas toujours bonnes et ça a causé certains problèmes, par exemple, le mur était trop gros pour le mettre à l’endroit où on voulait le poser à l’origine. - Mon plan, j’étais parfois mal organisée et je ne savais pas quoi faire comme prochaine étape, j’étais parfois submergée par la quantité de tâches
  22. 22. Autocritique • Ce que j’ai aimé - J’ai particulièrement aimé travailler avec les plantes - J’ai aimé coller toutes les pièces du cadre, le sabler et le vernir - J’ai aimé assembler toutes les pièces ensemble et voir le produit fini!
  23. 23. Autocritique • Ce que je n’ai pas aimé - j’ai sous-estimé l’ampleur de mon projet et il m’a prit beaucoup plus de temps que ce que je pensais - J’ai eu besoin de beaucoup de supervision lors de mon travail

×