La cuisine turque

1 022 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 022
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
370
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La cuisine turque

  1. 1. 8 CONSULTEZ LES PRIX DETAILLES ET LES PROMOTIONS SUR NOTRE SITE INTERNET WWW.TURQUIEVISION.COMAprès avoir brassé leurs coutumeset leurs traditions de souchechamaniste avec les Chinois, lesIndiens et les Iraniens, le peuple turcse retrouve au XI ème siècle auxportes de l’Asie Mineure, berceau etlieu de passage de plusieurscivilisations tels les Hittites, lesLouvites, les Hurrites et les Scythes.Les Turcs simprègnent aussi de lacivilisation occidentale composéepar les Phéniciens, les Grecs, lesRomains et les Byzantins et lamalaxe avec l’influence musulmane,mélangeant ainsi le savoir-faireoriental et occidental.C’est ainsi que la cuisine turque estcomposée dune synthèseparticulièrement étoffée.Au coeur des influencesarméniennes, juives, kurdes,circassiennes, arabes, russes,balkaniques et grecques, Istanbuldemeure le centre gastronomiquedu pays avec certaines spécialitésque l’on ne retrouve que dansl’ancienne capitale ottomane.Un tour de Turquie permet détablirun inventaire à la Prévert desspécificités culinaires de chaquerégion.Que ce soit au marché, chezlhabitant ou dans les différentstypes de restaurants, les odeurs,couleurs et variétés des épicesutilisés dans la cuisinetraditionnelle sont omniprésents.Sur la côte égéenne, les“zeytinyagli”, mets préparés àlhuile dolive sont à lhonneur etdégustés en entrées.Les poissons ont aussi une placede choix tout comme lesdifférentes herbes récoltées danslarrière-pays et utilisées pourcomposer des salades et plats auxsaveurs originales.Au carrefour de l’Europe et de l’Asie, à l’ouestde l’Iran, en Haute Mésopotamie aux confins extrêmesdu Moyen-Orient et au bord de la Méditerranée et dela Mer Egée, la situation géographiquede la Turquie présente des facettesdiverses extrêmement riches.La Cuisine Turque:Le raki, alcool traditionnel à basedanis, accompagnehabituellement ces délices.Sur la côte méditerranée, lesproduits de la pêche soffrent à vospapilles mais se mêlent égalementaux différents plats de kebaprégionaux tels l’Adana.En Anatolie Centrale, grenier à bléde la Turquie, les spécialités sontcomposées essentiellement à basede produits céréaliers utiliséscomme accompagnements maisaussi pour réaliser les pâtes dedivers “farcis” au fromage, à laviande ou aux légumes tels lesbörek et pide mais aussi les“manti”, espèces de raviolissouvent farcis à la viande, nappésdune sauce au yaourt et à lail.La viande dagneau intervientégalement comme composant dechoix dans lélaboration de platsdélicieux tel le “tandir” ou le “firinkebabi’ offrant un fondant dû à unecuisson prolongée plusieursheures.Les légumes produits égalementen abondance dans cette régionErzurum © Izzet KeribarGaziantep © Izzet Keribar“”Istanbul © Ciragan Palace Kempinski
  2. 2. Dans lEst de la Turquie, régiondaltitude aux hivers rigoureux, lesplats sont souvent réalisés à basede farine mais également defromage et de laitage.En remontant vers la Mer Noire,on découvre les différentesvariétés de fritures et poissonsservis de différentes façons maiségalement des plats à base delégumes tels le chou ou desspécialités au fromage qui en fontdes plats consistants pour cesrégions où le travail à lextérieurnécessite une alimentation riche.En revenant vers Istanbul, uneautre haute gastronomie simposeà Bursa, patrie de l”iskenderkebab”, ces fines lamelles deviande servies avec du yaourt etarrosées de beurre clarifié relevéde piment.Les lieux de restauration sontdivers et variés, allant des“lokanta” offrant un assortimentde plats comme à la maison aux“meyhane”, les fameuses tavernesoù des musiciens viennent aussivous divertir, en passant par lesrestaurants de poisson ou les“köfteci”, chacun y trouvera soncompte en fonction de ses envieset de sa bourse.Quil sagisse de nimporte quellepartie du pays, le “çay” - thé -originaire de la région de Rize enMer Noire orientale, est servi toutau long de la journée.Le café turc fait également partiede la culture du pays et vouspermettra peut-être, après lavoirdégusté, de découvrir votre avenirgrâce aux talents dune “falci”, laliseuse de marc de café.Afiyet olsun !Que tout cela vous fasse du bien !SERDAR ARNASGuide conférencierFondateur de l’Association amicaledes gourmets de TurquieIstanbul © Izzet KeribarPassage aux Fleurs, Pera, Istanbul © Izzet Keribar Konya © Izzet KeribarCONSULTEZ LES PRIX DETAILLES ET LES PROMOTIONS SUR NOTRE SITE INTERNET WWW.TURQUIEVISION.COM 9Une des plus riches traditions culinaires du monde...Bodrum © Barbaros Bay Kempinskipermettent la réalisation de“çorba” (soupes) et plats aux goûtsparticuliers.La région de Gaziantep est unedes trois les plus réputées enmatière de gastronomie turque.Quil sagisse des “meze”, cespetits plats froids ou chauds servisen abondance, ou des variétésinfinies de kebap et plats de viandesouvent relevés, cest unesymphonie de saveurs qui estproposée ici pour le plus grandbonheur des amateurs.Bien entendu, le repas sachèveratoujours avec un dessert à base depistache ou avec un “kunefe”,spécialité faite à base dune pâtede cheveux dange et de fromagepassés au four.Un peu plus bas vers le Sud-Ouest, à la frontière de la Syrie setrouve un autre haut-lieu de lagastronomie, Hatay et sesenvirons. Les influences iciviennent de la proche voisine maiségalement de limportance de lacommunauté syriaque. Cestloccasion de découvrir des platsuniques et raffinés.Marché aux poissons, Pera Istanbul © Izzet Keribar
  3. 3. 10 CONSULTEZ LES PRIX DETAILLES ET LES PROMOTIONS SUR NOTRE SITE INTERNET WWW.TURQUIEVISION.COMQuand on parle de cuisine turque, ilvient à l’esprit d’un Occidental tous cespetits restaurants de "Kebab" que l’ontrouve partout en Europe et qui,malheureusement, sont loin dereprésenter les meilleurs exemples dela gastronomie turque."Kebab" signifie "viande grillée".On le retrouve dans le plat vedette"Döner Kebab" ou dans les grilladesépicées telles que le "Adana Kebab","Urfa Kebab" etc.. Cependant cettedénomination peut être trompeusecar il existe des plats cuisinés avec dela viande que lon appelle également"Kebab" comme vous allez leconstater. Le "Döner Kebab" dont latraduction est le "Kebab tournant", estune agglomération de viande coupéeen tranches de quelques millimètresd’épaisseur puis empilée sur unebroche verticale qui tourne devant unfeu de charbon de bois et, une foiscuite, découpée verticalement en fineslamelles. Il en existe plusieursvariétés servies avec de la saucetomate, du yaourt, du "pide" (pain turcplat) etc...En Turquie, le plus connu est le"Iskender Kebab" que nous vousferons déguster dans un grandrestaurant spécialisé à Ankara.Toujours dans la catégorie des"Kebab", nous pouvons citer les"Adana Kebab" et "Urfa Kebab" quisont les grandes spécialités de lacuisine du Sud-Est de la Turquie.Ce sont des brochettes plates etépaisses à base de viande de moutonhachée et épicée et qui sont grillées aufeu de charbon de bois. Vous aurezloccasion de goûter plusieursvariétés de ces "Kebab" lors dudernier dîner de votre circuit, àIstanbul.Parmi les "Kebab" en plats cuisinés, lemeilleur est sans conteste le "BegendiliKebab": il se présente sous forme depetits morceaux de viande de veau cuitsdans une sauce tomate et servis sur un litd’aubergines grillées au feu de bois puisépluchées et réduites en purée avantdêtre mélangées avec une saucebéchamel et du fromage. Nous vouslavons réservé pour le dîner de lhôtelKalehan à Selcuk.Un autre plat très original est le"Testi Kebab" qui est une specialitéd’Anatolie Centrale. Ce plat tient saparticularité dans son mode de cuisson:de la viande de veau est mijotée avec unfruit de saison et d’autres ingrédientsdans une cruche en terre cuite fermée.Afin de pouvoir servir ce plat, le cuisinierdoit casser le goulot de la cruche quigarde toute la saveur des aliments, mêmedurant la cuisson à haute temperature. Cespectacle culinaire est prévu au déjeunerdurant la visite de la Cappadoce.Les aubergines occupent une placeprivilégiée dans la cuisine turque. Surtouten été, il est difficile dimaginer un repassans aubergine et sans pastèque. De plus,en période estivale les tomates, lesconcombres, le fromage blanc, le yaourtainsi que les légumes frits servis avec dela sauce tomate ou de la sauce au yaourtsont les habitués dune tabletraditionnelle.TurquieVision vous propose...Testi Kebab © Fikret AtalayDolma et Börek © Fikret AtalayLorsque vous faites un voyage en Turquie,vous goûtez des plats de la cuisine turque actuelle qui esten fait un héritage de la gastronomie Ottomane, riche etraffinée. Certains de ces plats sont incontournables.Nous avons donc fait un choix parmi les plus connus etles plus populaires que nous vous ferons dégusterlors de nos circuits.“”Adana et Urfa Kebab © Fikret Atalay
  4. 4. Vous trouverez de nombreusesvariétés de "Börek" tout au long devotre voyage car la farine de blé est unaliment de base pour les Turcs.La cuisine turque comporte des nomsde plats très évocateurs comme ledoigt du vizir "Vezir Parmagi", le niddhirondelle "Bulbul Yuvasi", Lenombril de femme "Kadin Göbegi" ouencore le köfte (boulette de viande)appelé cuisse de femme "Kadin BuduKöfte".On pourrait en citer beaucoupdautres. Les "Kadin Budu Köfte" sontdes boulettes de viande et riz,enrobées de chapelure puis frites.Ils sont tellement bons et légers quel’on peut en mangers plusieurs sanssen rendre compte.Il est rare de voyager en Turquie sansmanger de "Dolma" (les farcis).Ce sont soit des légumes farcis à laviande et en sauce qui se mangentchauds en plat principal, soit deslégumes farcis à base de riz, pignonsde pin, raisins secs, oignons et diversépices, cuits à l’huile d’olive et qui semangent froids en entrée. Les"Dolma" peuvent être réalisés avecdes tomates, poivrons, courgettes etaubergines ou encore avec des feuillesde vigne, de chou et de blette danslesquelles la farce est enroulée.Lors de votre déjeuner à Istanbul, enplus des "Kadin Budu Köfte" vousaurez également l’occasion de goûterdes "Dolma" farcis à la viande. Parcontre lors de votre passage à Ephèse,un délicieux plat de "Dolma" à l’huiled’olive vous sera servi en entrée.Bien entendu ce que nous citons ici,sans parler des pâtisseries et autresdesserts, ne représente qu’un petitéventail des spécialités qu’offre lacuisine turque que vous découvrirezlors de votre voyage en Turquie avecTurquieVision.A vous maintenant de choisir parmi lamultitude de circuits que nous vousproposons dans cette brochure, afin dedécouvrir au mieux les saveursd’Anatolie…CONSULTEZ LES PRIX DETAILLES ET LES PROMOTIONS SUR NOTRE SITE INTERNET WWW.TURQUIEVISION.COM 11Le plat le plus populaire à basedaubergine est sans aucun doute le"Karniyarik": il sagit d’auberginesentières fendues dans le sens de lalongueur que l’on a faites revenir dansde l’huile d’olive puis farcies avec de laviande hachée cuisinée avec oignon,tomate et poivron. Un "Karniyarik" sedéguste généralement accompagnéd’un riz pilaf aux tomates, et d’un"cacik" qui est composé de yaourt auconcombre et à la menthe. Vous lesgoûterez au cours du déjeuner du jourde la visite dEphèse.Un autre plat daubergine préparéavec de lhuile dolive mais qui, lui, semange froid comme tous les plats dela cuisine turque appelés "Zeytinyagli"est le "Imam bayildi": les auberginesentières fendues dans le sens de lalongueur que l’on a faites revenir dansde l’huile d’olive sont cette fois-cifarcies avec oignon, ail, persil, tomateet poivron. Une saveur légère etdélicieuse, idéale pour un repas dété.Il est réservé pour le déjeuner du jourde la visite dIstanbul.Lors du même déjeuner à Istanbul,vous découvrirez les "Börek" et les"Kadin Budu Köfte": les "Börek" sontdes pâtes feuilletées fourrées avec dufromage, des épinards, de la viandehachée ou encore avec des pommesde terre, puis cuites dans la friture ouau four.Döner Kebab © Fikret AtalayKarn›yar›k © Fikret Atalay Dolma© Fikret AtalayDécouverte de la Vraie Cuisine Turque:Begendi Kebab © Fikret AtalayKad›nbudu köfte © Fikret Atalay
  5. 5. Formalités AdministrativesPour un séjour de moins de 3 mois, aucunvisa n’est exigé. Il faut, soit une carted’identité, soit un passeport avec une duréede validité dun minimum de 3 mois après ladate de retour. A noter, pour les personnesvoyageant avec leur carte d’identité: La policede l’air vous remettra, à votre entrée enTurquie, un papier avec un tampon daté quevous devrez conserver précieusement. Vousdevrez ensuite le présenter, au contrôle dedouane, lors de votre départ. Ces conditionssont valables pour les ressortissants françaisau moment de la mise sous presse de cecatalogue (Si vous êtes d’une autrenationalité vérifiez-les auprès du consulatde Turquie avant de partir).VaccinationAucun vaccin n’est obligatoire.MonnaieLa devise nationale turque est la livreturque (Lira). Valeur au 22/08/2012:1 Euro = 2.22 TL ( 2 lira et 22 kurus )Changez plutôt votre argent sur place.Vous pouvez en effet importer en Turquieautant de devises étrangères que vous lesouhaitez. Le mieux est encore de régler vosdépenses importantes avec une carte decrédit. Toutes sont acceptées chez lescommerçants, dans les hôtels et restaurants.La carte Visa est la plus répandue. Vouspouvez aussi retirer de l’argent avec cettecarte dans de nombreux guichetsautomatiques. Noubliez pas quecertaines banques imputent des frais auforfait et/ou au pourcentage sur les retraitsou les paiements faits à létranger.Renseignez-vous auprès de votre banqueavant votre départ pour éviter toute mauvaisesurprise.TéléphonePour appeler la France, composez le 00 33,suivi du numéro de votre correspondant sansle "0" du début. Vous pourrez trouver descartes internationales dans la plupart desbureaux de presse (Tout appel reçu de laFrance en Turquie sur un téléphone portablefrançais donne lieu à une surtaxe payée par ledestinataire de lappel).Electricité220 volts, même prise quen France.Les jours fériésLa Turquie utilise le calendrier romain.Le jour de l’an est donc férié comme partout enEurope. Seules les fêtes religieuses entraînentla fermeture des magasins et desadministrations:Seker Bayrami (fête du sucre) etKurban Bayrami (fête du sacrifice).Les autres jours fériés correspondent à desfaits historiques majeurs comme le 29 octobre(fête de la République turque).Ramadan du 09/07 au 07/08/2013Le ramadan consiste, pour un musulman, àrespecter une fois par an, un mois de jeûnependant lequel il est interdit de manger, boire,fumer entre le lever et le coucher du soleil,moment de nombreuses festivités.Seker Bayrami du 08-09-10/08/2013Lors des célébrations de clôture du Ramadan(fête du sucre), les grands magasins, le GrandBazar, le Bazar Egyptien et les locauxadministratifs sont fermés.Kurban Bayrami du 15-16-17-18/10/2013La fête du sacrifice est un hommage à lafamille et aux morts. Les morceaux du moutonsacrifié le 1er jour sont mangés en famille,mais aussi et surtout, distribués aux pluspauvres. Les grands magasins, le Grand Bazar,le Bazar Egyptien et les locaux administratifssont fermés pendant ces quatre jours.Visites / Jours de fermetureDes excursions et activités vous serontproposées sur place par les représentantsTurquieVision pour découvrir le pays. Vouspourrez aussi réserver des excursions à lacarte avec guide et véhicule privés (Pour lesréservations sur place, les cartes de crédit nesont pas acceptées).Les tickets d’entrée des musées sont inclusdans nos prix. En dehors des jourshebdomadaires de fermeture, les musées sontfermés une demi-journée (le matin), pendant le1er jour des fêtes religieuses. Les mosquéessont ouvertes tous les jours, du lever aucoucher du soleil mais temporairementfermées pendant les prières.Quant aux Bazars, ils sont fermés pendant lesdimanches et fêtes religieuses, mais, enpériode touristique, il arrive quils restentouverts ces jours-là.Informations générales12 CONSULTEZ LES PRIX DETAILLES ET LES PROMOTIONS SUR NOTRE SITE INTERNET WWW.TURQUIEVISION.COMClimatsLa Turquie est un pays très vaste aux reliefscontrastés, subissant de multiples influencesclimatiques. A Istanbul, le climatméditerranéen est influencé par la présencede la Mer Noire et des Balkans. Les écarts detempérature sont peu importants, lesprintemps sont frais et agréables, les étéschauds, les automnes parfois "indiens" maisfrais et les hivers relativement doux.En Cappadoce, terre de contraste, le climatest continental et offre souvent de bellesaverses de neige en hiver créant ainsi unpaysage féerique dont on se souvientlongtemps. Au printemps, les températuressont douces, tandis quen été, elles montentjusquà 30° avec des nuits toujours fraîches etsans pluie. Au sud de la Turquie, les côtes dela Mer Egée et de la Méditerranée jouissentdun climat méditerranéen avec des étéschauds et des hivers doux, donc agréabletoute lannée…Les AchatsPendant votre séjour, vous serezcertainement tenté par des achats. Avanttout, noubliez pas que le marchandage est derègle, et qu’il ny a pas de pourcentage fixepour la baisse: agissez au flair! Acceptez lethé dentrée de jeu, cela vous aidera à sortirgagnant. Parmi les objets qui pourront vousséduire, citons surtout les tapis, les cuirs etles bijoux:• Les tapis, utilisés en Orient depuis dessiècles, ont toujours été hautementconsidérés par le peuple de Turquie oùlhistoire du tapis à noeuds débute aveclarrivée des Seldjoukides en Anatolie.Aujourdhui, en visitant les boutiques, vousaurez l’occasion d’admirer leur beauté, qu’ilssoient en laine ou en soie, et même de lesvoir tisser...• Le Cuir est plutôt bon marché dans le payset souvent d’excellente qualité.• Coté bijoux, la Turquie occupant une placeimportante sur ce marché mondial, vouspourrez trouver de nombreux bracelets,bagues et colliers de tous styles en or 14carats (le plus souvent) ou 18 carats (Chaqueboutique a pour habitude d’afficher les coursde l’or et de l’argent).

×