Rapport hypnose

579 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
579
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
46
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport hypnose

  1. 1. Les Outils du Mentaliste Hypnose Impromptue Ou comment hypnotiser vos sujets en moins de 2 minutes Quentin COTTEREAU WWW.OUTILSDUMENTALISTE.FR
  2. 2. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 1
  3. 3. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 2 Licence Vous pouvez offrir en cadeau ce livre numérique à qui vous le souhaitez. Vous pouvez : L’offrir sur votre blog ou site, L’offrir aux abonnées de votre newsletter, L’offrir en bonus cadeau avec un autre produit. Ce livre est gratuit, il est INTERDIT de le vendre ou de l’intégrer dans des offres punies par la loi dans votre pays. Il est strictement interdit de recopier intégralement ou partiellement le contenu de ce livre. © Copyright - COTTEREAU Quentin http://www.outilsdumentaliste.fr contact@outilsdumentaliste.fr
  4. 4. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 3 Table des matières Licence....................................................................2 Introduction............................................................4 Pourquoi l’hypnose de rue ?....................................6 Déontologie, et précautions à prendre....................7 Pensez au confort du sujet...................................7 Limiter les risques...................................................9 Procédure d’Hypnose............................................14 Processus de l’hypnose ......................................16 #1 Cadrage.........................................................18 #2 Induction.......................................................19 #3 Expérimentations ..........................................20 #4 Réveil ............................................................22 Mise en place du cadre .........................................23 #1 introduction ..................................................23 #2 Démystification ou Pré-Talk...........................26 #3 Tests de suggestibilité ...................................27 Induction et approfondissement ou comment presser la détente.................................................29 #1 L’imagination et le cadre ...............................29 #2 Procédure de l’induction rapide ....................30 L’expérience Hypnotique ......................................35 Une escalade progressive...................................36 Le réveil ................................................................37 Pour conclure........................................................40
  5. 5. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 4 Introduction Quand j’ai créé le blog des Outils du Mentaliste en mars 2011, j’avais pour objectif de développer le mentalisme en France. En fait, je voulais que tout un chacun puisse en apprendre plus, quel que soit votre âge ou l’endroit où vous habitez. Et ce, sans avoir besoin de dépenser des milliers d’euros de formation. J’y tenais vraiment parce que je suis né et j’ai passé ma vie jusqu’à l’âge adulte en Nouvelle-Calédonie. Une petite île, très sympathique, mais où la connaissance n’est pas toujours facile d’accès. Après tout ce temps, le blog recueille différents livres, écrits par moi-même ou d’autres blogueurs. Vous pouvez en trouver sur la communication, l’art de la mémoire, ainsi que sur l’auto-hypnose et le développement personnel. Mais, il en manquait un particulièrement sur un sujet qui me tient à cœur : celui sur l’hypnose. Maintenant, c’est chose faite ! J’ai voulu le présenter plus comme un rapport personnel sur mes différentes années de pratique. Je vous ai donc livré quelques anecdotes, surtout avec les difficultés rencontrées au début. L’objectif est de vous montrer qu’hypnotiser quelqu’un n’a rien de sorcier. Qu’en fait, vous pouvez le faire n’importe où : en famille, en soirée ou même dans la rue ! Vous n’y trouverez qu’une seule et unique induction. Et, je pense que vous n’en avez pas besoin de plus ! L’important dans l’hypnose est de comprendre le
  6. 6. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 5 processus. L’induction en soi n’est qu’une illusion que vous pouvez modifier facilement. Je vous souhaite une excellente lecture, et si vous avez la moindre question n’hésitez pas à me contacter en utilisant le blog.
  7. 7. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 6 Pourquoi l’hypnose de rue ? Ces derniers temps, un phénomène prend de plus en plus d’ampleur dans le paysage hypnotique de France : l’hypnose de rue ou encore l’hypnose impromptue. Le principe est simple : sortir dans la rue et hypnotiser les passants, pour leur faire vivre des expériences étonnantes alors même qu’ils ne s’y attendaient pas. Les passants découvrent un monde étonnant et les hypnotiseurs ont accès à un nombre illimité de sujets pour apprendre en pratiquant les rouages de l’inconscient. Ils peuvent s’amuser sans attendre la prochaine soirée entre amis et c’est aussi l’occasion de se faire de nouvelles connaissances. Au cours de ce rapport, je vous propose d’entrer dans cet univers, et de découvrir comment vous aussi, vous pouvez devenir hypnotiseur dès maintenant … Mais avant, d’aller plus loin, on va parler de la déontologie de l’hypnose de rue. J’oubliais ! On ne va parler que d’inductions rapides. On laisse de côté les inductions utilisées par la majorité des thérapeutes en France qui prennent entre 7 et 20 minutes pour créer une transe hypnotique. Dans la rue, vous n’avez pas le temps de les faire sinon les gens s’ennuient … L’objectif est donc de créer des transes en quelques minutes voir moins.
  8. 8. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 7 Déontologie, et précautions à prendre Descendre dans la rue, et se prendre pour un hypnotiseur c’est bien. On s’amuse, les gens nous regardent et on peut très vite devenir le centre d’attention. De plus, la sensation de pouvoir qui vous prend lorsqu’une personne « s’endort » dans vos bras en quelques secondes gonfle votre égo, c’est assez grisant. Et, suivant votre public, vous avez peut-être envie d’aller encore plus loin, de faire des choses plus impressionnantes … Mais, ce ne sont pas de bonnes raisons pour négliger vos sujets. Parce qu’ici, prenez bien conscience que le sujet est LE plus important. Lorsque vous voulez mettre une personne sous hypnose, vous êtes responsable d’elle et de toutes les expériences qui vont lui arriver. Qu’elles soient pendant ou après la transe. Une induction mal faite et le sujet tombe par terre puis se fait mal, ou encore un mauvais réveil qui le rend complètement pâteux pour le reste de la journée … Ces deux exemples sont encore légers, mais on verra plus loin que le sujet peut avoir des réactions encore plus dures à gérer. Pensez au confort du sujet Je pense qu’un des objectifs que l’on doit avoir en tant qu’hypnotiseur de rue est de développer une image positive de l’hypnose.
  9. 9. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 8 Il y a eu trop de malentendu, et de soupçons d’illusionnisme (qui pour certains étaient vrais) au cours de l’histoire pour continuer dans cette direction. Il est donc de votre devoir de montrer que l’hypnose, ce n’est pas un état ou le sujet perd toute conscience. Que ce n’est pas non plus un état où vous pourrez lui faire faire des choses contre son gré. Mais aussi que l’hypnose ne s’arrête pas à la rue, et à ces expériences amusantes. Vous pouvez leur parler de l’hypnothérapie ou encore de l’auto-hypnose qui peut les aider à améliorer leur vie. Soyez transparent à ce niveau pour le développement de l’hypnose, mais aussi pour la confiance que votre sujet aura en vous. Et plus un sujet a confiance en vous, plus votre séance sera réussie. Pour son confort, vous devez aussi veiller à ce qu’il ait un réveil de qualité. Je ne sais pas si vous avez déjà été hypnotisé auparavant, mais c’est comme ça que j’ai connu l’hypnose : grâce à une hypnothérapeute. La séance a été parfaitement bien menée, et le travail bien effectué. Mais son réveil a été trop brutal. Résultat, j’ai passé le reste de la journée dans le coaltar. Un peu comme le lendemain d’une soirée – beaucoup – trop arrosée. On verra comment rendre votre sujet en pleine forme au cours d’un des prochains chapitres. Trop d’hypnotiseurs font l’impasse puisqu’ils accordent trop d’importance à l’induction. Vous, vous devez aller jusqu’au bout de votre séance en y donnant toute l’attention qu’elle mérite.
  10. 10. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 9 Limiter les risques Juste avant, je vous parlais principalement du confort de votre sujet. Un mauvais réveil est désagréable oui, mais il ne dure pas plus d’une journée. Par contre, dans ce que vous allez voir maintenant, une mauvaise expérience peut avoir un impact significatif pour plusieurs mois voir années. Contrairement à ce que l’on peut penser, une personne sous hypnose peut se blesser physiquement, mais aussi mentalement. Les risques que vous prenez en hypnotisant quelqu’un sont donc à la fois physiques, mais aussi psychologiques ! Prenez conscience de ça. Risques physiques de l’hypnose Toujours prêt ! Vous connaissez cette devise des scoots. Eh bien là, vous devez toujours être prêt à rattraper votre sujet en cas de chute. Lorsque vous procédez à votre induction, prenez garde à trois éléments : Assurez-vous d’être bien placé pour pouvoir le soutenir. Éviter de crier le mot « Dors ! ». Il n’y a pas besoin de hurler pour que ça marche. Avant votre induction, dites à votre sujet une phrase comme « Quoi qu’il se, vous garderez toujours l’équilibre
  11. 11. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 10 sur vos appuis. » Cette simple suggestion agit comme un fusible. Elle fonctionne dans la majorité des cas, mais restez prêt. Pas de catalepsie sur tréteaux avec un poids Une des expériences hypnotiques les plus populaires est la catalepsie sur tréteaux d’un sujet, puis faire monter une autre personne dessus. Tout ça dans le but de prouver à quel point le corps peut devenir rigide. C’est impressionnant, oui. Mais surtout dangereux pour votre sujet. La rigidité en elle-même ne présente pas forcément de risques physiques. Mais, le fait d’ajouter le poids d’une personne dessus est de trop ! Même si la personne est rigide, et que sa force semble décuplée par l’effet de l’hypnose, son corps est soumis aux mêmes limites. Ajouter un poids comme ça peut entrainer d’importants problèmes de dos. Alors, prenez garde. Risques psychiques Les risques de malmener le corps de vos sujets sont présents, tout comme ceux de malmener le mental. Cette liste de choses que je vous déconseille n’est pas exhaustive. Testez l’hypnose, mais toujours avec précautions ! Vous êtes hypnotiseur, pas thérapeute
  12. 12. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 11 Jouer au thérapeute et toujours tentant, surtout quand un de vos amis vous supplie de l’aider avec cette phobie ou pour arrêter de fumer. Dans ce cas-là, renvoyez-le vers un hypnothérapeute qualifié. L’ARCHE et l’IFHE proposent chacun une liste de professionnels qui font ça à longueur de journée. Donc je sais que c’est tentant, surtout après avoir accumulé plusieurs succès dans la rue ou en soirée. Mais croyez-moi, vous risquez de le regretter. Par contre, rien ne vous empêche de les aider à se relaxer avant un événement important comme un examen ou un entretien. Il existe une différence entre thérapie et développement personnel. Ni régression, ni proche décédé Que ce soit en auto-hypnose, en mémorisation ou encore en communication, je conseille toujours à mes étudiants d’expérimenter de nouvelles choses, même s’ils ne savent pas trop comment s’y prendre. En hypnose, je vous conseille exactement la même chose. Expérimentez des choses nouvelles, même si vous ne savez pas trop comment vous y prendre. Essayez, tirez-en des leçons et recommencez. Mais, il y a certaines choses que je vous déconseille à tout prix. En fait, il y en a deux principales : Ne jamais pratiquer de régressions hypnotiques, Ne jamais faire vivre une rencontre avec un proche décédé personne
  13. 13. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 12 Une régression hypnotique doit être encadrée par quelqu’un qui a les compétences nécessaires oui, mais surtout par quelqu’un qui est apte à être responsable du sujet. Sous régression, la personne peut oublier tout ce qu’elle a appris jusqu’à l’âge où vous la faites régresser. Le résultat peut-être étonnant, et il faut être capable de gérer l’individu dans cet état c’est-à-dire des moments où il n’aura parfois même plus conscience de lui-même. De plus, différentes émotions peuvent faire surface spontanément, et entrainer des crises qu’il vous faut savoir gérer. Les conséquences d’un mauvais retour d’une régression peuvent aussi entrainer différents traumatismes, et handicaper la personne. Tout ce qui a été créé par une transe hypnotique peut-être défait par une autre transe, mais ce n’est pas une raison pour en oublier les règles de prudence. Ne jamais faire vivre une rencontre avec un proche décédé peut-être une autre source traumatisme. Surtout si vous n’êtes pas capable de créer une barrière émotionnelle entre le sujet et l’expérience. Lorsqu’un individu est sous hypnose, il a l’impression de vivre un rêve éveillé. Suivant le degré de transe dans lequel vous le menez, il lui semblera que ce qu’il vit dans son imaginaire devient la réalité. Un peu comme les rêves, en encore plus réel … À partir de là, si vous lui faites rencontrer un proche décédé, le retour à la réalité peut être très difficile et entrainer des tensions.
  14. 14. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 13 Si je vous dis tout ça, c’est aussi parce que je l’ai expérimenté. Et que je l’ai regretté après … Je sais ce que c’est que d’enchainer les succès devant ses amis et qu’eux sont toujours curieux d’aller plus loin. Ils vont jusqu’à vous demander de vivre des choses toujours plus étonnantes, ce que vous faites, au début. Puis, vos mentors vous mettent en garde, et ils vous déconseillent de faire certaines expériences. Au début, oui, vous êtes d’accord. Et plus le temps passe, plus vous vous sentez fort. Et vous le faites, même si vous n’avez pas les compétences nécessaires. Lorsqu’une de mes ex m’a demandé de vivre une rencontre avec un de ses proches décédés, je n’ai pas été capable de lui dire non. L’expérience n’a pas été un échec en soi, puisqu’elle l’a rencontré. Mais, la suite était dure. Un moment d’intense tristesse pour elle, puis des tensions dans notre couple puisqu’elle me tenait pour responsable de son état. Ce qui était le cas … Maintenant, elle va beaucoup mieux. Mais notre couple n’a pas résisté longtemps après ça. Et le pire, c’est que j’ai récidivé après … J’en parle dans cet article. Donc, prenez garde. L’hypnose est étonnante, et il vous faut tester des choses pour vous améliorer. Mais, mettez-vous des limites. Dès maintenant.
  15. 15. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 14 Procédure d’Hypnose Plus qu’un schéma à suivre lorsque vous hypnotisez dans la rue, vous pouvez aussi le réutiliser en soirée, etc … En fait, c’est la méthode basique de l’hypnose, que vous trouverez aussi bien en hypnothérapie qu’en auto-hypnose. On peut décortiquer une séance en 4 étapes : 1. Introduction 2. Induction 3. Expérimentation 4. Réveil
  16. 16. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 15
  17. 17. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 16 Processus de l’hypnose Avant d’aborder chaque étape plus en détail, je veux vous parler de quelque chose d’important. En fait, je vais même me répéter tout au long de ce rapport tellement je considère ça comme étant capital ! Avant de lire ce livret, vous vous êtes déjà renseigné sur l’hypnose, vous savez à peu près comment ça marche …. Mais surtout, vous êtes au courant que l’induction est le palier où tout se joue, c’est l’étape qui détermine entièrement votre succès. En gros, si une fois que vous avez fait votre induction, votre sujet ouvre les yeux et vous dit « C’est tout ? Ça n’a pas marché … », vous pensez l’avoir raté. En fait non, vous n’avez pas forcément mal fait votre induction. Vous avez tout faux ! Sur toute la ligne … Avant de me lyncher en place publique, je m’explique. Pour simplifier, on voit souvent l’hypnose rapide comme étant une rupture de pattern. C’est-à-dire que votre sujet est devant vous, et votre induction a pour but de le faire suivre un certain cheminement de pensée, puis de le casser. Au moment où vous « casser » le chemin, c’est gagné ! Le conscient laisse place à l’inconscient qui accepte plus facilement toute suggestion que vous lui donnerez. Dans ce cas-là, il ne vous reste plus qu’à placer la commande « Dors », et le sujet tombe dans vos bras …
  18. 18. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 17 Je vulgarise volontairement puisque ce qui nous intéresse dans ce livre, c’est le résultat. Pour en apprendre plus sur le sujet, je vous conseille les livres de Milton Erickson. Maintenant, imaginez le processus d’hypnose autrement. Imaginez que l’hypnose n’est pas une histoire de rupture de pattern ou quoi que ce soit dans le genre. Mais que l’ingrédient principal de l’hypnose réside dans l’imagination d’un individu. Avant que vous ne l’abordiez, la personne avait une certaine image de l’hypnose. Dans l’introduction, vous lui donnez d’autres éléments qui font évoluer cette image. Et suivant la crédibilité qu’il vous donne, sa vision évolue. Soit votre introduction ne donne rien et vous n’arriverez jamais à l’hypnotiser. Soit, vous êtes capable de faire évoluer, sa perception de l’hypnose, jusqu’à ce qu’il soit dans l’expectative. Qu’il s’attende à un résultat, quel qu’il soit. Là encore, je simplifie. Les facteurs qui vont influencer sa conception de l’hypnose sont multiples, il me faudrait tout un livre pour en parler. Mais en bref, je peux citer : Le passé du sujet, Votre état d’esprit, Votre charisme, Votre introduction, Votre présentation de l’hypnose (ou pre-talk),
  19. 19. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 18 En fait, plus vous aurez confiance en vous, plus vous serez crédible alors plus votre taux de réussite sera important. Tout ce que vous faites influence sa conception de l’hypnose. Plus il s’attend à ce que quelque chose se produise, plus il y a de chance pour que ça arrive.1[1] #1 Cadrage La mise en place du cadre est un élément essentiel de la séance d’hypnose. On peut le diviser en trois sous parties : 1. Introduction, 2. Démystification ou pre-talk, 3. Test de suggestibilité Imaginez une séance d’hypnose comme le fait que quelqu’un entre dans une pièce, puis en ressorte. Cette étape correspond au moment où le sujet pose sa main sur la poignée de porte. Il va même jusqu’à l’entrouvrir. Dans la rue, c’est classiquement le stade de la présentation, où vous dites qui vous êtes, ce que vous pouvez faire pour votre futur sujet, et quelques mots à propos de l’hypnose. Si vous êtes fan des grandes pancartes « Séance d’hypnose gratuite », c’est l’instant où l’individu voit ce panneau. L’introduction peut aussi se faire comme ça, c’est une manière de booster la confiance qu’il vous accorde. 1[1] Cette vision n’est pas partagée par tous les hypnotiseurs, en fait il y a presque autant de définitions de l’hypnose que d’hypnotiseurs. D’ailleurs, je veux remercier Nathan Thomas, hypnotiseur talentueux de Nouvelle-Zélande pour avoir partagé sa conception de l’hypnose qui m’a beaucoup apporté.
  20. 20. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 19 Passé la laborieuse phase de l’abordage qui fait peur, il est temps de faire votre pre-talk comme l’appellent nos amis anglophones. Dans mon cas, j’aime le français – peut-être un peu trop ? – et je préfère l’appeler « Démystification ». C’est plus long à écrire, et plus compliquer à dire, mais enfin … Juste avant, je vous ai dit que l’hypnose se jouait surtout dans la tête. Eh bien, c’est là où vous fixez les règles, où vous expliquez vite ce qui est et ce que n’est pas l’hypnose ainsi que ce que vous attendez de vos sujets. Dans cette phase, j’y place aussi les tests de suggestibilités que l’on verra plus loin. Ces tests servent à trouver les meilleurs sujets, ceux qui sont les plus réceptifs à votre hypnose. Pourquoi je parle de votre hypnose et pas de l’hypnose ? Lisez cet article. #2 Induction Une fois les présentations effectuées, et le bon sujet choisi, il est temps d’accéder au vif du sujet ! C’est-à-dire que maintenant, vous ouvrez en grande la porte d’entrée vers la transe hypnotique, et vous aidez votre sujet à faire un pas dans cette pièce. Quand j’ai commencé, je trouvais que cette étape était la plus laborieuse, que c’était celle qui avait le plus de chance de louper. D’ailleurs, si vous lisez ce livre, je suis sûr que vous êtes dans ce cas-là. Vous pensez que l’induction est l’étape la plus difficile. Mais non, pas tout à fait. Il existe des centaines d’inductions – qui a dit milliers ? – se basant toutes sur les mêmes facteurs.
  21. 21. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 20 Avant, je pensais que je n’utilisais jamais la bonne induction, et je cherchais toujours THE ONE, celle que je pourrais toujours réutiliser et qui me permettrait de toujours réussir. Soyons clairs, cette induction n’existe pas. En fait, elle n’a pas besoin d’exister parce que l’induction n’est qu’une étape de l’hypnose. Elle n’est même pas la plus importante ! On a vu juste avant le processus de l’hypnose, ou plutôt la représentation que je m’en fais. L’induction n’est que la suite logique d’une bonne introduction, soit d’une bonne entrée auprès de votre sujet et d’une bonne démystification de l’hypnose. Si vous êtes dans un bon état d’esprit, et que vous avez réussi à stimuler l’imagination et l’attente du sujet, alors tout est parfait ! #3 Expérimentations Ici, le sujet peut se balader dans la salle à son aise. C’est maintenant que commencent les effets de l’hypnose plus spectaculaires : Catalepsie d’un membre voir du corps entier (la catalepsie consiste à rigidifier une partie ou l’intégralité du corps sans que le conscient puisse s’en défaire), Lévitation du bras, Amnésie partielle (oubli d’un chiffre ou même de son propre nom), Jeu de rôle, Freeze – Defreeze,
  22. 22. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 21 Etc … Bref, c’est là où on s’amuse ! L’objectif de ce rapport est de vous apporter l’information nécessaire pour induire une transe hypnotique en quelques minutes, donc on ne va pas s’attarder dessus. Mais, vous trouverez sur internet et sur le blog des ressources intéressantes à ce sujet.
  23. 23. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 22 #4 Réveil En fait, je me demande si le réveil n’est pas l’étape la plus importante dans une séance d’hypnose. À votre avis, pourquoi vous avez envie d’hypnotiser les gens ? Pour grimper socialement, devenir un centre d’attention ? Pour gagner en confiance en soi ? Par plaisir d’hypnotiser ? Par plaisir de faire de nouvelles rencontres ? Par plaisir de faire découvrir de nouvelles expériences aux autres ? Pour promouvoir l’hypnose qu’elle soit dans un but de loisir ou même thérapeutique ? Pour améliorer votre style de vie ? Parmi toutes ces raisons, il y en a au moins une qui vous inspire. Personnellement, j’en ai plusieurs dans cette liste. En faites, toutes ces raisons sont celles qui m’ont poussé à pratiquer le mentalisme au quotidien, ainsi que l’hypnose. Quelle que soit votre raison, il y a toujours quelque chose en commun : vous avez besoin des autres. Vous avez toujours besoin de nouveau comme d’anciens sujets. Mais pour que les gens viennent et reviennent, ils doivent vivre une expérience magique, et qui se finit bien.
  24. 24. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 23 Imaginez que tous vos sujets finissent leurs journées K.O., et qu’ils aient un très mauvais souvenir de l’hypnose. Ça m’étonnerait qu’ils reviennent, pas vous ? Et sans eux, qu’est-ce que l’on devient ? Mise en place du cadre Votre séance d’hypnose commence dès maintenant. C’est là où vous devez faire jouer votre crédibilité, pour créer l’attente chez le sujet. On va donc distinguer deux sous-étapes dans ce cadre : 1. Introduction 2. Démystification (ou Pré-talk) #1 introduction L’introduction est le 2ème moment qui fait le plus peur au début. En fait, même une fois que vous aurez accumulé de l’expérience, l’appréhension restera là. Si vous êtes familier du milieu de la séduction, c’est la même peur qui vous prend : vous abordez un inconnu, le plus souvent en groupe. Et vous espérez qu’ils acceptent de se faire hypnotiser. En plus de ça, vous espérez que dans toutes ces personnes, il y en a au moins un de facilement hypnotisable, histoire d’éviter de passer pour un abruti. Vous répétez en boucle le processus d’hypnose, comment vous allez faire pour l’hypnotiser afin de vous donner du courage, mais en même temps la boule au ventre reste là. Je pourrais vous donner tout un tas de conseils pour vous aider à traverser sa peur : visualisations,
  25. 25. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 24 ancrages, générateur de comportement nouveau, etc … Mais, tout ça ne vous ferait que procrastiner encore plus. La meilleure astuce que je peux vous donner est simple : foncez ! Arrêtez de vous poser des questions, allez-y et vous verrez que tout se passe bien. Comme sur l’aspect psychologique, l’aspect technique doit rester simple. Ou comme diraient nos amis anglais « Less is more ! ». En règle générale, le mieux est de faire votre meilleur sourire et de sortir une phrase comme : « Salut, on m’appelle Quentin et je suis hypnotiseur / artiste psychique / passionné de mentalisme, vous voulez jouer avec votre imagination ? » Au même moment, vous pouvez aussi leur tendre une carte de visite comme celle-ci : L’avantage d’une carte professionnelle ou même d’un panneau « Séance d’hypnose gratuite » est que c’est une preuve sociale importante. Un peu comme les diplômes sur le mur de votre toubib, ça renforce l’image que se fait votre public de vous et vous met sur un piédestal. De toute votre séance d’hypnose, ne vous prenez pas la tête sur comment aborder les inconnus. Pas besoin de faire appel à la proxémie ou d’autres techniques du genre. Si les gens ne sont pas intéressés, appuyez sur next. Tout simplement. Dans votre phrase d’introduction, je veux souligner deux éléments importants :
  26. 26. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 25 C’est ici que vous définissez le cadre. La personne doit entendre un mot en rapport avec hypnose, pour commencer à imaginer, à être dans l’attente de ce qu’il va se passer. C’est pour cette raison que je vous conseille de vous présenter comme hypnotiseur ou encore mentaliste. Pendant une période, j’ai utilisé le terme d’artiste psychique pour varier avec celui de mentaliste qui est sujet à trop de controversions inutiles. Mais, son impact est moindre parce qu’il n’a aucune signification dans l’inconscient collectif. Contrairement à celui de mentaliste qui revêt désormais de tellement de signification que l’attente qui se crée chez le sujet est encore plus intéressante. Ensuite, je vous déconseille de dire tout de suite que vous allez faire de l’hypnose, à moins que votre sujet ne vous le demande explicitement. Sinon, même si vous faites un bon pré-talk, il peut y avoir quelques
  27. 27. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 26 résistances chez le sujet. Je vous conseille donc de parler de jeux d’imaginations, ou encore de dire quelque chose comme « Vous voulez faire un truc cool ? ». #2 Démystification ou Pré-Talk L’objectif de cette phase est en vrac de rassurer le sujet, et de continuer à faire marcher son imaginaire. D’attiser encore plus sa curiosité. Il parait qu’il existe une recette magique pour créer le parfait pré-talk, un script à suivre à la lettre, qui donne un taux de réussite de 100%. Comme l’induction ultime, le parfait pré-talk n’existe pas. En fait, ces derniers mois ont fait que je me suis même demandé s’il était vraiment important. J’y reviens juste après. Les premières séances que j’ai faites étaient une catastrophe à ce niveau. Je me souviens avoir passé une bonne dizaine de minutes à expliquer ce qu’était l’hypnose, et ce qu’elle n’était pas. En plus de ça, je n’avais pas vraiment confiance en moi, donc j’ai même réussi à m’embrouiller dans ces explications. En bref, j’ai détruit l’image qu’ils se faisaient de moi et de l’hypnose, sans oublier que le reste de la séance a été un superbe échec ! Mais bon, maintenant, ça a changé ! Tant mieux pour moi … Au début, on a tendance à y passer trop de temps. Parce qu’on ne sait pas faire, et qu’on a peur du regard des autres, oui. Mais aussi parce qu’on angoisse du moment où il faut faire l’induction. C’est un moyen de retarder l’échéance.
  28. 28. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 27 Mais, ne vous faites pas avoir ! Passez-y une ou deux minutes maximum. Le groupe va vous poser des questions à propos de l’hypnose, et répondez-y clairement et surtout simplement. C’est normal qu’ils ne soient pas rassurés au début, votre objectif est donc de les mettre en confiance. Mais si jamais ça dure trop longtemps, qu’ils sont du genre à ne pas décrocher, posez un ultimatum. Dites-leur simplement que vous n’avez pas de temps à perdre. Si eux ne veulent pas se faire hypnotiser, d’autres se feront un plaisir de vivre cette expérience. Et s’ils pensent ne pas être hypnotisables, dites-leur qu’ils ont la liberté d’essayer. Mais surtout, ne jamais leur dire que vous êtes sûr d’y arriver ! C’est le meilleur moyen pour les bloquer, et ne rien en tirer. Alors qu’en leur donnant cette liberté, vous laissez une porte entrouverte. Maintenant, j’ai envie de revenir sur la réflexion précédente : est-ce que le pré-talk est vraiment important ? Si votre introduction a été simple, et que vous avez déjà réussi à mettre votre groupe en confiance, le pré-talk ne sert à rien. Surtout que l’hypnose s’est vraiment démocratisé ces dernières années, donc les préjugés et autres fausses croyances de moins en moins nombreuses. Rien que ce matin, je suis tombé sur un article d’une page à propos de l’hypnose dans un des journaux de Kuala Lumpur. Donc, allez-y tout simplement. #3 Tests de suggestibilité Une fois que vous avez introduit le cadre de la séance, il est temps de commencer le jeu.
  29. 29. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 28 Si vous avez vu des spectacles d’hypnose, que ce soit ceux du mentaliste Derren Brown ou du québécois Messmer, vous les voyez toujours commencer par sélectionner quelques sujets dans le public. Tout le monde est hypnotisable, mais certains individus réagissent mieux que les autres. C’est-à-dire qu’ils iront en transe plus vite, et plus profondément. Et justement, c’est ça que vous cherchez ! Vous devez vite mettre en place différents phénomènes hypnotiques, afin que le public ne se lasse pas. Pour sélectionner ces personnes réceptives, on utilise ce qu’on appelle les tests de suggestibilités. En fonction du résultat de ces tests, vous savez si une personne est facilement hypnotisable, ou si elle demandera plus de temps. Je ne parlerais pas de ces tests dans ce livret, car ils ne sont pas obligatoires dans une séance. Mais, restez connecté sur le blog, car j’y viendrais très bientôt.
  30. 30. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 29 Induction et approfondissement ou comment presser la détente Pourquoi est-ce que je compare l’induction au moment où l’on presse la détente d’un pistolet ? Je vais y venir après. #1 L’imagination et le cadre Avant, vous devez savoir que l’induction est comme les tests de suggestibilité : elle n’est pas obligatoire. Quand j’ai commencé l’hypnose, je pensais que l’induction était capitale, que sans elle on ne pouvait pas créer de phénomène hypnotique. Au final, j’avais tort. Mais, je ne m’en suis rendu compte que plusieurs années après, ce qui m’a fait perdre du temps dans l’apprentissage ! Utiliser une induction est plus rassurant quand l’on débute. Mais surtout, ne vous focalisez pas dessus. Pour en revenir à la métaphore du pistolet, je vais ressortir le même discours qu’au début. Lorsque l’on fait une induction rapide, comme les mains aimantées ou encore l’induction des papillons, le but est d’abord de créer une régularité dans le mouvement et dans la pensée, puis de casser cette régularité à travers un choc et la suggestion « Dors ! ». On justifie ça en disant que le choc crée une rupture du cheminement de pensée. Cette rupture fait que l’inconscient prend la place du conscient parce que le conscient ne sait pas comment réagir à ça. Et, l’inconscient est très facilement influençable. Donc il suit la première suggestion venue qui est « Dors ! ».
  31. 31. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 30 C’est une manière de voir les choses. Personnellement, je pense différemment. Depuis le début de ce livret, j’insiste sur le fait de mettre en place le cadre. C’est-à-dire de créer l’attente chez le sujet. À travers cette induction, vous allez tirer parti de cette attente. L’objectif est que le sujet pense que l’hypnose a bien marché. Après avoir fait travailler son imagination, le choc et la commande « Dors ! » que vous donnez au sujet vont lui faire croire que ça y’est ! C’est le moment d’être sous hypnose. Donc, son cerveau va tout faire pour réagir en accord avec cette nouvelle croyance. L’induction est donc cette phase où vous pressez la détente. L’instant où le cadre que vous avez pris soin de mettre en place prend toute son ampleur. #2 Procédure de l’induction rapide Lors des inductions rapides comme instantanées (de l’ordre des quelques secondes), on distingue majoritairement cinq étapes : 1. Armer la détente 2. Perfectionner le cadre 3. Presser la détente 4. Donner la suggestion « Dors » 5. Approfondir la transe Pour vous donner un exemple en parallèle des explications, je vous propose de voir la butterfly induction de John Cerbone. Cette induction est une induction instantanée, puisqu’elle se fait en quelques secondes.
  32. 32. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 31 Je vous la dévoile dans ce livret pour plusieurs raisons : Même si elle s’effectue en quelques secondes et qu’elle est particulièrement spectaculaire, vous aurez déjà toutes les compétences nécessaires pour la faire une fois fini le livret. Ayez confiance en vous. La clé de cette induction réside dans le cadre que vous créez auparavant, c’est donc un excellent exercice, Cette induction est ma préférée, je la trouve vraiment élégante, Et c’est beau les papillons … Non ? Avant de commencer, je vous conseille de la voir en vidéo en suivant ce lien : Cliquez ici pour voir la Butterfly Induction Dans cette vidéo, les trente premières secondes nous intéressent. C’est à ce moment où John Cerbone effectue l’induction. Pour la petite histoire, il est son créateur et l’idée lui est venue après plusieurs heures de voiture, sur l’autoroute 95 aux États-Unis, alors qu’il cherchait comment créer sa propre induction qui soit à la fois rapide et spectaculaire. Même si la vidéo est en anglais, ça ne pose pas de problème de compréhension, puisque je vais expliquer le processus en détail.
  33. 33. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 32 Le but est que vous puissiez vous la représenter et vous visualiser en train de la faire. 1. Armer la détente La 1ère étape est d'expliquer à votre sujet ce qu’il va passer, et qu’est-ce que vous attendez de lui. En fait, c’est la partie la plus importante de toute l’induction, puisque vous augmentez l’effet d’attente, et vous l’aidez à créer ce qu’il va se produire. Dans le cadre de la Butterfly Induction vous lui direz quelque chose comme : « Je vais prendre ton bras droit, et je te demanderai de le rendre totalement mou, afin que tu te détendes. Puis, tu vas suivre les mouvements de mes doigts avec tes yeux et ta tête. Tu as compris, les yeux et la tête. Enfin, dès que je tirerais ton bras droit vers l’avant, tous tes muscles vont se relâcher, tu vas fermer les yeux et tu vas tomber dans une profonde transe hypnotique. » 2. Perfectionner le cadre Cette étape dure quelques secondes dans le cadre d’une induction instantanée et peut aller jusqu’à deux minutes maximum pour une induction rapide. C’est le moment où vous passez à l’action : pour la Butterfly Induction, vous faites des mouvements de droite à gauche et de haut en bas avec votre main droite, vous répétez encore et encore « Suivez mes doigts avec les yeux et la tête » et vous continuez à remuer doucement son bras droit. À ce moment, le sujet suit toutes vos suggestions.
  34. 34. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 33 Le fait qu’il suive vos suggestions permet d’améliorer le cadre créé au début. D’une part, il les suit, donc il s’engage plus profondément dans l’hypnose. Grâce à ce processus d’engagement, le sujet met plus de ressource pour que ça marche. D’autre part, vous accentuez votre position d’hypnotiseur. S’il suit vos directives, votre crédit se retrouve augmenté. Donc, il est plus amène d’accepter vos prochaines suggestions. 3. Presser la détente C’est dans cette phase où vous faites le choc. C’est-à- dire ce que vous avez dit au début. Pour la Butterfly Induction, vous tirez son bras droit vers l’avant. Au fait ! Quand je dis tirer son bras vers l’avant, n’y allez pas comme un fou. Soyez toujours délicat ! Le choc du bras qui est tiré vers l’avant n’est pas important, la seule chose qui compte est la confusion. Même si vous l’avez prévenu que vous alliez le faire, il ne savait pas quand. 4. Donner la suggestion « Dors ! » Attention au timing, vous avez un train à ne pas louper. Cette suggestion doit être placée juste après que vous ayez pressé la détente. Et comme lorsque vous tirez le bras vers l’avant, soyez doux avec le mot « Dors » ! Pas besoin de le crier, dites-le calmement et de manière confiante. Le terme « Dors » permet de réunir toutes les conditions nécessaires pour que le sujet se laisse aller
  35. 35. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 34 puisqu’il a une signification similaire. Et, vous lui avez expliqué dès le début ce qui allait se passer, donc il s’est déjà créé l’image avant. Même inconsciemment. Au fait, soyez toujours capable de retenir cette personne si elle tombe. 5. De plus en plus profondément Là encore, le timing est important. Vous devez enchainer l’approfondissement dès que la personne ferme les yeux. L’objectif de cette étape est de stabiliser l’état que vous avez créé. En le stabilisant, vous envoyez le message que tout s’est bien passé, que le sujet est bien sous hypnose et donc qu’il peut répondre plus facilement à toutes vos suggestions. Si vous attendez avant de le faire, le sujet peut ouvrir les yeux et demander ce qu’il se passe. Ça m’est arrivé au tout début … Qu’est-ce que j’étais déçu, je pensais avoir tout loupé alors que j’avais simplement un mauvais timing. Ceci dit, c’est une excellente manière d’apprendre comment gérer les échecs, pour reprendre le contrôle en tant qu’hypnotiseur. Il existe une bonne dizaine de techniques d’approfondissement, mais au début, je vous conseille simplement quelques suggestions comme « Tu t’enfonces de plus en plus profondément en toi », associés à des messages pour rassurer la personne et lui dire que tout s’est bien passé comme « Ok, c’est très bien. Maintenant, tu vas continuer à aller en transe de plus en plus lointaine … » Là encore, le but est de pousser le cadre au maximum, pour que le sujet imagine que l’hypnose
  36. 36. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 35 s’est bien passée, et donc elle réagira en accord avec cette croyance. L’expérience Hypnotique C’est l’étape où on s’amuse ! Désormais, le sujet va réagir à différentes suggestions, et vous pouvez provoquer différents phénomènes hypnotiques comme : Une catalepsie : rigidifier un membre ou même le corps entier, Des mouvements idéo-moteurs : des mouvements créés par l’inconscient que le sujet ne contrôle pas consciemment. Une amnésie partielle ou totale : l’oubli d’un chiffre, du prénom ou même de tout ce qu’elle est. Des hallucinations positives ou négatives : vous pouvez faire apparaitre ou disparaitre des éléments de sa vision. Ce n’est que des exemples de réactions que l’on peut obtenir avec une transe hypnotique. Grâce à elles, vous pouvez ensuite faire des routines. Si vous sortez le petit dictionnaire du parfait illusionniste, vous apprendrez qu’une routine est un enchainement d’effets accompagnés ou non d’un boniment2[2] . 2[2] Même le bon y ment … Un boniment est un discours, qui sert à faire baisser la vigilance des spectateurs. En hypnose, il n’y a aucune illusion, mais vous pouvez l’utiliser pour mettre en place l’ambiance, et mieux séduire votre public.
  37. 37. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 36 Une routine connue est celle du billet : vous donnez des suggestions pour que le sujet garde les pieds collés au sol, et vous posez un billet quelques mètres plus loin. Vous lui dites que s’il arrive à l’attraper, le billet est pour lui. Si vous avez été bon, le sujet essayera de toutes ses forces de bouger ses pieds, mais il n’y arrivera pas : fou rire garanti. Une escalade progressive Votre sujet a peut-être très bien réagi à l’induction. Mais, ne faites pas tout de suite une amnésie totale, sinon c’est l’échec assuré. Vous devez y aller progressivement, on commence par une catalepsie, puis des mouvements idéo- moteurs, amnésie et on finit par des hallucinations. Vouloir aller trop vite et un risque de casser le cadre que vous avez créé, et donc de devoir gérer cet échec. Mais, c’est une excellente école, donc je vous invite à tenter le coup. Je ne vais pas passer plus de temps sur cette partie, puisque l’objectif de ce rapport est de vous apprendre comment créer le contexte nécessaire à faire de l’hypnose. Mais croyez-moi, le plus dure est fait !
  38. 38. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 37 Le réveil Voilà un point que vous ne pouvez pas vous permettre de négliger. En fait, tant que vous ne savez pas comment faire un bon réveil, vous ne pouvez même pas vous permettre de penser à faire une séance d’hypnose. Comme je vous l’ai dit au tout début, quel que soit votre objectif en pratiquant l’hypnose, vous avez besoin de vos sujets. Vous avez besoin que vos sujets se sentent bien, qu’ils aient passé un bon moment et qu’ils aient envie de recommencer ! Donc, vous devez leur faire ressentir un degré de sérénité qu’ils n’ont jamais connu auparavant. Et ça, vous n’y arriverez pas en faisant un simple réveil comme on voit dans les spectacles « 1, 2, 3 vous sortez de transe ! ». Pour ce faire, vous allez vous servir des métaphores. Les métaphores sont de puissants outils, que l’on utilise tout le temps : en hypnose impromptue, en thérapie ou même en hypnose conversationnelle. Pendant une période, je donnais des séances d’hypno-relaxation. J’aime comparer ça à un massage de l’âme. L’objectif est qu’en sortant de là, le client soit le plus relaxé possible, qu’il soit totalement serein. Ce n’est pas un but que vous pouvez atteindre dans la rue puisque les conditions ne sont pas optimales pour ça, mais vous pouvez faire que le sujet se sente merveilleusement bien.
  39. 39. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 38 Pour ce faire, vous allez procéder avec un compte à rebours, suivis de suggestions qui comparent la séance d’hypnose à un massage. « Je vais compter jusqu’à 3, et à 3 tout va redevenir à la normale. » « 1. Vous vous sentez particulièrement reposé … C’est comme-ci vous ressortez d’un délicieux massage … Tous vos muscles se détendent un par un … Et cette sensation s’amplifie, de plus en plus jusqu’à englober tout votre corps … » Et ainsi de suite, jusqu’à 3. Mais ça va encore plus loin … Imaginez-vous dans une autre vie, ou peut-être qu’elle n’était pas si lointaine ? Vous êtes plongé dans votre routine (qui manque d’effets) métro – boulot - dodo, là un inconnu vous aborde et vous vivez une expérience magique ! Vous la trouvez incroyable, et vous vous rendez compte que si un inconnu peut créer des hallucinations et vous faire oublier jusqu’à votre nom, ça ne serait pas fou si tout n’était qu’illusion, non ? Mais, si elle prend trop d’ampleur, cette simple question peut faire des ravages dans la vie d’un homme … À force de trop entrer dans le mentalisme, on peut en effet venir à y penser, jusqu’à ce qu’elle devienne une véritable obstination. Si vous êtes dans ce cas-là, je ne peux que vous conseiller de trouver la réponse chez les philosophes, notamment Descartes et son ouvrage Méditations Métaphysiques. Le livre n’est pas facile à lire, mais il réfléchit à tous les aspects de la question. Et, il vous permettra de
  40. 40. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 39 trouver vous-même votre propre réponse pour retrouver une envie : un mot qui veut dire beaucoup plus que ce que l’on ne voit. Revenons-en à notre sujet : vous ne pouvez pas forcément lui prodiguer un suivi à ce niveau, donc votre objectif est de faire comme-ci tout était redevenu normal. Pour ça, il n’y a qu’une manière de faire, rester serein après la transe. La personne ouvre les yeux, et vous le remerciez en lui disant que tout est revenu à la normale. Surtout, ne le pressez pas de questions ! Si vous débutez, je comprends que vous soyez anxieux à la fin de cette première expérience, et que vous voulez tout savoir sur ses ressentis. Mais, prenez votre temps ! Si vous êtes stressé, votre sujet le sentira et il aura l’impression que quelque chose s’est mal passé. Donc il se sentira mal. Et c’est justement ce que vous devez éviter. Donc pour résumer, un bon réveil c’est : 1. Un compteur avec une bonne métaphore, 2. Rester professionnel jusqu’au bout : pas de questions, et surtout pas d’anxiété !
  41. 41. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 40 Pour conclure L’hypnose est passionnante. Plus vous passerez d’heures à hypnotiser des gens, plus vous serez étonné à la fois par sa facilité, mais aussi par sa complexité. Une dernière chose ! Ce n’est pas parce que vous pratiquez une hypnose qui a pour but de détendre les gens que vous ne devez populariser que cette facette. Faites leur découvrir cet outil formidable par le rire, et pensez aussi à leur parler du point de vu thérapeutique. Et vous aussi ! Ne vous contentez pas que de ce type d’hypnose. Allez plus loin, et apprenez l’auto- hypnose. Vous verrez, c’est tout aussi magique. …
  42. 42. Comment hypnotiser vos sujets en 2 minutes ? © Les Outils du Mentaliste 41

×