)                       Agriculture et foncier agricole                       Enjeux et perspectives pour le              ...
L’agriculture sur le SCOT de Lorient                                       )                465 exploitations en 2000     ...
Toutes les productions sont présentes les      productions animales dominent                                            )L...
La diversification, les nouvelles filières                                                  )   15 à 20 % des agriculteurs...
)          L’industrie agro-alimentaire structurante pour          le département                     Un maillage sur tout...
Les enjeux agricoles aux Pays de Lorient                                                                                  ...
Diversification : Enjeux et perspectives                                                           )          La diversifi...
La volatilité des cours         Désormais volatilité dans toutes les filières                                             ...
Normes phosphore : vers un accroissement            des besoins de surface d’épandage              Taux d’augmentation « m...
Vers la fin des quotas laitiers            Arrêt des quotas laitiers au 31 mars 2015                                      ...
Quels financements pour investir            Des besoins importants                                                        ...
)                       Agriculture et foncier agricole                       Enjeux et perspectives pour le              ...
PAC post 2013(communication Commission Européenne novembre 2010)   )     •   Paiements directs     •   Régulation des marc...
PAC post 2013       (communication Commission Européenne novembre 2010)        •   Paiements directs                      ...
PAC post 2013(communication Commission Européenne novembre 2010)•   Développement rural                                   ...
PAC post 2013(communication Commission Européenne novembre 2010)•   Développement rural                                   ...
Annexes                                     )         Schéma d’organisations de         Schéma d’organisations de         ...
Filière Légumes industrie             Interprofession légumes industrie  Interprofession Nationale : UNILET               ...
Filière Légumes industrie           Mutualisation des risques :             caisse de péréquation                        )...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'agriculture du Pays de Lorient

1 072 vues

Publié le

L'agriculture du Pays de Lorient : situation , contexte macro-économique et perspectives
Intervenants : Chambre d'Agriculture : Hugo Papaiconomou, économiste et Manuela Voisin, responsable du CRDA d'Hennenbont

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 072
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
114
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'agriculture du Pays de Lorient

  1. 1. ) Agriculture et foncier agricole Enjeux et perspectives pour le Pays de LorientMardi 8 février 2011 Préparez les terrains de l’avenir 1
  2. 2. L’agriculture sur le SCOT de Lorient ) 465 exploitations en 2000 En 2011 380 exploitations 700 actifs agricoles 20% ont plus de 50 ans Le chiffre daffaire moyen est compris entre 100 et 250 K€, dépendant des aides européennes 2
  3. 3. Toutes les productions sont présentes les productions animales dominent )La production laitière est majoritaire etrépartie sur tout le territoire du SCOTL’aviculture est plus concentrée à l’estPeu de hors-sol sur le littoralDu maraîchage surtout à Plouhinec,Des légumes de conserve à Caudan et Guidel 3
  4. 4. La diversification, les nouvelles filières ) 15 à 20 % des agriculteurs du territoirepratique la vente directe pour tout ou partie deleur production. 4
  5. 5. ) L’industrie agro-alimentaire structurante pour le département Un maillage sur tout le Morbihan Part des emplois des IAA dans les emplois totaux Un lien fort entre la (Source : INSEE RP 2006) production et les activités de transformationPays de Lorient :1300 actifs agricoles2000 emplois IAA :Lorco, Socalys, Nutréa,Celtys, Minerve….+ Quimperlé : Bigard Activité du port de de 0 à 2,5 % Lorient : 35 % vrac agro 2,5 à 5 % 5 à 10 % alimentaire 10 à 15 % plus de 15 % I. L’agriculture et l’agro-alimentaire Session Chambre – 24/11/10 5
  6. 6. Les enjeux agricoles aux Pays de Lorient )Les enjeux de l’agriculture de filièreLes enjeux propres au territoire : le foncier – baisse de la SAU l’opportunité d’un bassin de consommation Exploitations pratiquant la vente directe 17 11 exploitations 23 15 12 8 7 4 pratiquant la 35 19 24 14 2 11 3 7 2 vente directe 10 28 17 13 14 12 3 19 14 11 en 2010 6 32 2 9 10 Nb exploitations 25 14 16 1 - 10 17 17 10 - 15 15 - 20 20 - 35 10 Source : Chambre dAgriculture - Février 2010 6
  7. 7. Diversification : Enjeux et perspectives ) La diversification répond à une réelle attente : le marché existe (et peut même être porteur), mais il y a nécessité d’un service professionnel pour satisfaire et fidéliser la clientèle, et ainsi pérenniser l’activité.ENJEUX • Accompagnement des projets et des besoins spécifiques des acteurs en place • Besoin de références économiques • Besoin d’outils spécifiques, notamment pour la transformation des produits • Estimation du potentiel de développement 7
  8. 8. La volatilité des cours Désormais volatilité dans toutes les filières ) Impacte les recettes et les charges Quelles voies d’adaptation? Des leviers techniques, mais insuffisantsENJEUX Partage des risques au sein de la filière (ex : légumes, œuf, jeunes, réflexions en cours en porc…) Quelle politique publique de gestion des risques demain? (PAC post 2013) Vers plus des systèmes plus autonomes? Mais pour cela il faut du foncier disponible!!! 8
  9. 9. Normes phosphore : vers un accroissement des besoins de surface d’épandage Taux d’augmentation « mécanique » des surfaces du plan d’épandage si norme équilibre phosphore à 85 kg/ha ) Bovin lait spécialisé stable Augmentation des Porc NE + 16 % besoins de surface Dindes + 90 % pour les plans Poulet lourd + 50 %ENJEUX d’épandage Source : Session Chambre d’agriculture 56, 6 octobre 2010 Impact cantonale de l’équilibre Phosphore Guerlédan Lac au Duc Plus de concurrence sur le foncier 9
  10. 10. Vers la fin des quotas laitiers Arrêt des quotas laitiers au 31 mars 2015 ) Gestion par la filière : mise en place de la contractualisation et des organisations de producteurs Quel impact sur la production et sur les besoins deENJEUX surface et la disponibilité pour les plans d’épandage ? Constat : l’Ouest est la plus flexible en termes de volumes de production. Niveau de flexibilité des producteurs (auto-estimation) 477 enquêtes janvier-mai 2010, réseaux d’élevage (Institut de l’élevage et Chambres d’Agriculture) 10
  11. 11. Quels financements pour investir Des besoins importants ) Mise aux normes bien être • truies gestantes en groupe 01/01/2013 • cages aménagées poules pondeuses 01/01/2012 Parc bâtiment âgés : besoin de rénovations / constructionsENJEUX en porc comme en volailles de chair Restructuration, regroupement d’exploitations Transmission d’exploitations (cf. pyramide des âges) Quels financements? Certaines production en crise, des besoins en capitaux de + en + importants, question de l’apport, faible rentabilité, rôle et capacité de la filière ? 11
  12. 12. ) Agriculture et foncier agricole Enjeux et perspectives pour le Pays de LorientMardi 8 février 2011 Préparez les terrains de l’avenir 12
  13. 13. PAC post 2013(communication Commission Européenne novembre 2010) ) • Paiements directs • Régulation des marchés • Développement rural 13
  14. 14. PAC post 2013 (communication Commission Européenne novembre 2010) • Paiements directs ) Une aide de base au revenu + Une aide Un soutien additionnelcomplémentaire pour les zones à Des aides « écologique » contraintes naturelles coupléesou « aide verte » spécifiques 14
  15. 15. PAC post 2013(communication Commission Européenne novembre 2010)• Développement rural )• Trois axes d’action pour le développement rural – compétitivité de l’agriculture – gestion durable des ressources naturelles – développement territorial équilibré• Cohérence entre les fonds européens devrait être renforcée (cadre stratégique commun)• Répartition des fonds entra Etats membres selon des critères objectifs, en évitant toute évolution brutale par rapport à la situation actuelle 15
  16. 16. PAC post 2013(communication Commission Européenne novembre 2010)• Développement rural )• Un large éventail d’instruments proposé : – Aides à l’investissement, MAE, zones défavorisées, HVN, lutte contre le changement climatique, innovation, transfert des connaissances, création d’activité, promotion des modes de production en rapport avec les spécificités locales… – L’aide aux jeunes agriculteurs et nouveaux exploitants• Une boîte à outils « gestion des risques » qui pourrait comporter (???) : – outil de stabilisation des revenus (boîte verte OMC) – Un soutien accru aux dispositifs d’assurance et aux fonds de mutualisation 16
  17. 17. Annexes ) Schéma d’organisations de Schéma d’organisations de filières en France :: filières en France-- filière Légumes industrie filière Légumes industrie-- filière Porcine filière Porcine-- filière Avicole filière Avicole 17
  18. 18. Filière Légumes industrie Interprofession légumes industrie Interprofession Nationale : UNILET ) • CENALDI : centralise les informations économiques (coûts de semence, coûts de récolte, chiffre d’affaire total, marge Collège Collège nette) pour établir un tableau de bord producteurs transformateurs situant chaque OP par rapport à la CENALDI FIAC moyenne régionale et nationale • Les OP (transfert de propriété) - négocient et contractualisent avec les 20 OP OP OP OP OP OP OP OP OP industriels les surfaces et les prix - suivent le déroulement de la campagne - gèrent les caisses de péréquationBretagne : Objectif = rapprochement offre / demande et limitation de la volatilité- 4 000 producteurs,- 40% de la production 5 OP bretonnes • L’UOPLI représente les OP devantnationale réunies dans l’administration, mais ne prend pas part l’UOPLI aux négociations prix et volumes. 18
  19. 19. Filière Légumes industrie Mutualisation des risques : caisse de péréquation ) • Chaque année l’industriel déclare à l’OP un objectif de vente en tonnage, en fonction de la situation du marché. • L’OP convertit cet objectif en surface à partir d’un rendement prévisionnel attendu : fixation des surfaces à mettre en culture chez les adhérents de l’OP. • Pendant la campagne, si le rendement prévisionnel est dépassé, une partie des surfaces ne seront pas récoltées, pour éviter d’alourdir le marché et de peser sur les prix. • La caisse de péréquation, financée par l’ensemble des producteurs sert à indemniser les producteurs qui ne seront pas récoltés. 19

×