Accompagnement à la
création d’entreprise
Financements & Aides
FINANCEMENTS
Selon sa situation personnelle ou celle de son entreprise, il est
possible de bénéficier d'une ou plusieurs a...
D’après vous,
Quels sont les financements
auxquelles un entrepreneur
peut-il prétendre bénéficier ?
D’après vous,
Quels sont les financements auxquelles un
entrepreneur peut-il prétendre bénéficier ?
* Epargne personnelle
...
EPARGNE PERSONNELLE
 Prouver son implication dans un
projet de reprise
 Gagner la confiance des autres
financeurs
 Les ...
AIDES OU SUBVENTIONS A LA
PERSONNE/ENTREPRISE
 ACCRE : Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs
d’Entreprise.
Objectif ?...
AIDES OU SUBVENTIONS A LA
PERSONNE/ENTREPRISE (suite)
 ARCE : Aide à la reprise ou à la création d'entreprise. (proposée
...
PRÊT D’HONNEUR (= SANS GARANTIES)
" Coup de pouce " financier pour les porteurs de
projet qui ne possèdent pas suffisammen...
PARTICIPATION DANS LE CAPITAL
La prise de participation (ou capital risque)
consiste à faire entrer au capital d’une
entre...
PRÊT BANCAIRE
Si création d'entreprise : durée
comprise entre 2 et 7 ans.
Dans le cas d'acquisitions immobilières (terrain...
PRÊT BANCAIRE (suite)
 Prêt bancaire à moyen ou long terme
Objectif ? Finance en priorité les nouvelles acquisitions mobi...
AIDES DE L’ÉTAT
- Liées à l’aménagement du territoire :
- Prime d’aménagement du territoire
- Exonération d’impôts sur les...
Résumé des financements
EN FONCTION DES TYPES DE
FINANCEMENTS, VERS QUI DOIS-
JE ME TOURNER SI JE SOUHAITE
FINANCER MON PR...
AIDES
Afin de réussir la création de son entreprise, il est impératif de
s’entourer.
Introduction
Il existe plus de 3 000 aides pour les entrepreneurs, avec des
conditions différentes, de typologies différen...
D’après vous,
A quelles étapes un
entrepreneur peut-il bénéficier
d’aides ?
D’après vous,
A quelles étapes un entrepreneur peut-il
bénéficier d’aides ?
* Au stade de l’idée
* Durant la structuration...
 APCE : Agence pour la création d'entreprise.
Objectif ? trouver des informations sur les activités porteuses, des
donnée...
 Chambres consulaires :
Objectif ? apporter de l’aide tout au long du projet.
Chambres de commerce et de l’Industrie CCI,...
• Les opérateurs du dispositif NACRE
• Les PÉPINIÈRES D’ENTREPRISES / Coopératives d’activités et
d’emploi :
Objectif ? do...
CONCLUSION ILLUSTRÉE…
// vie politique
Thomas THÉVENOUD, ex-secrétaire d’etat
chargé du commerce extérieur, du développement du
tourisme et des ...
[Création d'entreprise] Aides & financements
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[Création d'entreprise] Aides & financements

658 vues

Publié le

En France, il est difficile pour un entrepreneur de savoir et de connaitre toutes les aides et financements auxquels il peut bénéficier.

Ce document est une présentation synthétique et non exhaustive des aides/financements.
Ce dossier est ainsi une boite à outils des principales types d'aides.

Pour plus de renseignements, les cabinets d'experts comptables me semble être la solution la plus avantageuse en rapport qualité/coût (sine qua none au temps).

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
658
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
22
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

[Création d'entreprise] Aides & financements

  1. 1. Accompagnement à la création d’entreprise Financements & Aides
  2. 2. FINANCEMENTS Selon sa situation personnelle ou celle de son entreprise, il est possible de bénéficier d'une ou plusieurs aides délivrées au niveau national et/ou local.
  3. 3. D’après vous, Quels sont les financements auxquelles un entrepreneur peut-il prétendre bénéficier ?
  4. 4. D’après vous, Quels sont les financements auxquelles un entrepreneur peut-il prétendre bénéficier ? * Epargne personnelle * Aides ou subventions à la personne/entreprise * Prêt d’honneur * Participation dans le capital * Prêts à court/moyen/long terme * Aides de l’état
  5. 5. EPARGNE PERSONNELLE  Prouver son implication dans un projet de reprise  Gagner la confiance des autres financeurs  Les banques exigent généralement que l’apport soit compris entre 20 % et 50 % du coût du projet. *LOVE MONEY* /! Sauf activité n'exigeant que de très faibles investissements, une création d'entreprise sans aucun apport personnel ou assimilé est déconseillée. La disparition des jeunes entreprises est, en effet, étroitement liée à une insuffisance de capitaux propres pour faire face aux aléas économiques des premières années.
  6. 6. AIDES OU SUBVENTIONS A LA PERSONNE/ENTREPRISE  ACCRE : Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise. Objectif ? Exonération partielle et progressive sur 3 ans de l’ensemble des charges sociales.  NACRE : dispositif d’accompagnement et d’aide. Objectif ? Accordé une aide après une expertise du projet, le montant emprunté peut aller de 1 000 à 10 000 euros, remboursables sur une durée maximale de cinq ans. Conditions : - Plan de financement validé dans le cadre du parcours Nacre - Signature du Contrat de Prêt à taux zéro - Mise en place d'un prêt bancaire (ou assimilé) complémentaire et de services bancaires professionnels
  7. 7. AIDES OU SUBVENTIONS A LA PERSONNE/ENTREPRISE (suite)  ARCE : Aide à la reprise ou à la création d'entreprise. (proposée par le Pôle Emploi) Objectif ? Permettre au demandeur d'emploi désireux de créer ou reprendre une entreprise déjà existante de bénéficier d'un soutien financier, en percevant 45% du montant des allocations chômage restant dû.  FGIF : Fonds de garantie à l'initiative des femmes. Objectif ? faciliter l'accès à la création d'entreprises ou d'activités des femmes, notamment en partageant le risque financier encouru avec la banque qui leur accorde un crédit et pour couvrir des besoins en fonds de roulement et/ou en investissements.  AGEFIPH : Aide à la création d'entreprise par des personnes handicapées demandeurs d'emploi. Condition : l'aide allouée est d'un montant maximum de 12 000 € versés en complément d'un apport minimum de 1 525 €.
  8. 8. PRÊT D’HONNEUR (= SANS GARANTIES) " Coup de pouce " financier pour les porteurs de projet qui ne possèdent pas suffisamment d'apports financiers personnels pour financer la création (ou la reprise) de leur entreprise. Qui peut en bénéficier ? Tous les porteurs d'un projet de création ou de reprise d'entreprise mais aussi les dirigeants d'entreprises de moins de 3 ans.
  9. 9. PARTICIPATION DANS LE CAPITAL La prise de participation (ou capital risque) consiste à faire entrer au capital d’une entreprise un ou plusieurs intervenants extérieurs. A la différence du crédit, l’opération ne garantit à l’investisseur, ni intérêt ni récupération des sommes investies à l’investisseur (cf. slides suivantes). En fonction des montants que vous souhaitez obtenir, le type de structure à contacter sera diffèrent : Entre 20 000€ et 150 000€ = business angels (particuliers qui investissent dans des projets à potentiel). Au-delà de 150 000€ = sociétés de capital- risque. AVANTAGES INCONVENIENTS  Ne pèse pas sur la trésorerie  Ne diminue pas sa capacité d’emprunt  Rassure les institutions financières  Expérience & réseau de l’investisseur  Objectif investisseur : réaliser une plus-value sur son investissement  Investisseur = certains droits (bénéfices, participation à la prise de décision Afin de rester maître de votre entreprise, il conviendrait de garder plus de 50% des parts sociales.
  10. 10. PRÊT BANCAIRE Si création d'entreprise : durée comprise entre 2 et 7 ans. Dans le cas d'acquisitions immobilières (terrain, usines, immeubles…), le prêt peut s'étaler sur une plus longue durée (15 à 20 ans).  COURT TERME  MOYEN TERME  LONG TERME Quels sont les différentes catégories de prêt ? /! Dossier de demande de crédit est importante (fond et forme) - Présentation des dirigeants - Description du projet : intérêt économique et rentabilité. - Évaluation du montant des crédits à solliciter - Démontrer sa capacité à rembourser
  11. 11. PRÊT BANCAIRE (suite)  Prêt bancaire à moyen ou long terme Objectif ? Finance en priorité les nouvelles acquisitions mobilières de l'entreprise = IMMOBILISATIONS  Crédit-bail (ou leasing) Objectif ? Finance l'achat d'un bien mobilier ou immobilier. Le bien ainsi financé est la propriété de l'établissement de crédit jusqu'à son rachat par l'entreprise.  Location longue durée Objectif ? Consiste à louer un bien, mais - à l'inverse du crédit-bail - elle n'est pas assortie d'une option d'achat.  Crédit à court terme Objectif ? Financer le cycle d'exploitation de l'entreprise. Ce mode de financement s'adresse uniquement aux entreprises déjà créées et affichant des garanties de solvabilité certaines.
  12. 12. AIDES DE L’ÉTAT - Liées à l’aménagement du territoire : - Prime d’aménagement du territoire - Exonération d’impôts sur les bénéfices des entreprises nouvelles - Exonération d’impôts locaux - Liées à la lutte contre le chômage : - Exonération de charges sociales - Avance remboursable - Liées aux projets innovants : - Subvention d’OSEO - Réduction d’impôt pour souscription Afin de savoir si un entrepreneur peut bénéficier de ces aides -> PRENDRE RDV AVEC CCI
  13. 13. Résumé des financements EN FONCTION DES TYPES DE FINANCEMENTS, VERS QUI DOIS- JE ME TOURNER SI JE SOUHAITE FINANCER MON PROJET ? * Epargne personnelle = ENTREPRENEUR * Aides ou subventions à la personne/entreprise = CCI * Prêt d’honneur = Réseaux (Initiative France, Réseau Entreprendre, ADIE, France Active) * Participation dans le capital = Business Angels ou Sociétés de capital-risque * Prêts à court/moyen/long terme = Banques, Société de prêts * Aides de l’état = CCI Le + important : RESEAU !
  14. 14. AIDES Afin de réussir la création de son entreprise, il est impératif de s’entourer.
  15. 15. Introduction Il existe plus de 3 000 aides pour les entrepreneurs, avec des conditions différentes, de typologies différentes... Les principales sont :  Les aides sociales : l'ACCRE, les aides de Pôle-Emploi, …  Les aides fiscales : réduction d'impôt sur le revenu pour les souscriptions au capital d'une société, la déduction des intérêts d'emprunt pour investissement dans l'entreprise ...  Les aides en matière d'information et d'accompagnement : APCE, NACRE, Evaluation Préalable à la Création ou Reprise d'Entreprise …
  16. 16. D’après vous, A quelles étapes un entrepreneur peut-il bénéficier d’aides ?
  17. 17. D’après vous, A quelles étapes un entrepreneur peut-il bénéficier d’aides ? * Au stade de l’idée * Durant la structuration du projet * Post-création
  18. 18.  APCE : Agence pour la création d'entreprise. Objectif ? trouver des informations sur les activités porteuses, des données de marché, des démarches à réaliser  POLE EMPLOI : Objectif ? un conseiller spécialisé peut vous aider et vous accompagner dans la création de votre entreprise, lancement de programme de création ou de reprise d’entreprise • MIFE : Maison de l’Information sur la Formation et l’Emploi (MIFE) et la Boutique de Gestion (BGE) Objectif ? Guider les professionnelles, être une vitrine territoriale pour la promotion de la formation et des dispositifs d'emploi et apporter des actions en faveur de l'emploi et des entreprises. Une aide au stade de l’idée
  19. 19.  Chambres consulaires : Objectif ? apporter de l’aide tout au long du projet. Chambres de commerce et de l’Industrie CCI, Chambre de Métiers et de l’Artisanat CMA  BGE : Boutique de Gestion Objectif ? aide au compte de résultats et compte de financement prévisionnels • Experts comptables : Objectif ? structure les finances, peuvent rédiger les statuts, s’occuper de l’administratif lié à la création de l’entreprise. Un suivi dans la structuration du projet
  20. 20. • Les opérateurs du dispositif NACRE • Les PÉPINIÈRES D’ENTREPRISES / Coopératives d’activités et d’emploi : Objectif ? donner une solution d’hébergement juridique et technique associé à un accompagnement du créateur ou repreneur d‘entreprise. • Des ASSOCIATIONS : Objectif ? Aider les créateurs dans toutes les étapes de la création de l’entreprise EGEE, PIVOD, … Un suivi post-création, des organismes pour épauler
  21. 21. CONCLUSION ILLUSTRÉE…
  22. 22. // vie politique Thomas THÉVENOUD, ex-secrétaire d’etat chargé du commerce extérieur, du développement du tourisme et des français de l’étranger PHOBIQUES DE L’ADMINISTRATIF Idem AIDES/FINANCMENTS -> lourdeur adm -> découragement des entrepreneurs

×