Nouvelles
technologies,
Nouveaux
modèles de
l’énergie
Projet de cluster des
entreprises de la
transition
énergétique
pour ...
La rencontre de l’énergie et des
TICs*: une opportunité historique
 Les coûts de production des énergies renouvelables,
c...
Energies renouvelables, des coûts de
production de plus en plus faibles
3
Montpellier, capitale régionale, doit favoriser le maintien
et l’implantation des sièges des entreprises
de la transition ...
Montpellier, capitale régionale,
déjà barycentre des NTE en France,
côté entreprises
 Des jeunes majors des énergies reno...
SEPEN
6
Montpellier, capitale régionale,
acteur majeur des NTE en France,
côté recherche et connaissance
 L’enseignement et la re...
8
9
et clusters spécialisés énergie
Montpellier, capitale régionale,
un réservoir d’expérience diversifié
dans les modèles de l’énergie
 3 opérateurs de rése...
11
Montpellier, capitale régionale,
au cœur d’une région engagée dans
la transition énergétique
 Un SRCAE, Schéma Régional C...
Languedoc-Roussillon, une région historiquement engagée
dans les énergies renouvelables, et qui les valorise dans son
Sché...
La transition énergétique est aussi l’un des 5
axes de la stratégie régionale d’innovation.
14
 Energies renouvelables
 Bornes électriques de recharge
 Rénovation thermique des
bâtiments
 Réseaux électriques intel...
Montpellier, capitale régionale,
accueille tous les ans le salon
international Energaïa
 En décembre, Energaïa à Arena re...
Montpellier, capitale régionale,
en réseau avec les nouvelles énergies
méditerranéennes et africaines
 Des liens historiq...
Montpellier, capitale régionale,
des synergies réseau à énergiser
 Club Energies 34 (Montpellier, Béziers, Sète) de la CC...
POLE
MONDIAL
19
Montpellier agglomération, capitale régionale,
et capitale légitime de la transition énergétique
qui s’ignore
 Nombres d’...
Montpellier, capitale régionale, doit
s’engager auprès des champions de la
transition énergétique de son territoire
 Proc...
A l’initiative du projet, un montpellierain :
Jean-Yves Leber, expert reconnu et
entrepreneur de la transition énergétique...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Montpellier, capitale de la transition énergétique qui s'ignore - Projet de cluster

1 481 vues

Publié le

L'Agglomération de Montpellier, ville capitale de la Région-Languedoc Roussillon, dispose d'atouts considérables pour s’ériger en capitale de la transition énergétique, nationale et internationale. Le potentiel de nouveaux emplois liés à la transition énergétique au seul niveau français est estimé, selon les scenarii, entre 500.000 et 1.000.000, ce qui suppose un grand nombre de créations d’entreprises, et de nouveaux sites pour les entreprises existantes.
La collectivité qui saura le mieux s’organiser pour les accueillir et accompagner leur développement bénéficiera pleinement de cette opportunité historique.

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 481
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
34
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Montpellier, capitale de la transition énergétique qui s'ignore - Projet de cluster

  1. 1. Nouvelles technologies, Nouveaux modèles de l’énergie Projet de cluster des entreprises de la transition énergétique pour Montpellier et son Agglomération Jean-Yves Leber – 06 68 60 63 64 – jyleber@gmail.com
  2. 2. La rencontre de l’énergie et des TICs*: une opportunité historique  Les coûts de production des énergies renouvelables, centralisées ou réparties, sont devenus inférieurs à ceux de toutes les sources d’approvisionnement conventionnelles.  Les technologies transversales de conversion et de stockage (électricité, gaz) arrivent rapidement à maturité et renversent le dogme d’une énergie toujours plus chère est remis en cause.  Les TIC’s permettent leur insertion rapide à moindre coût dans les réseaux (smart-grids), et l’émergence de nouveaux modèles de production et de consommation avec la maîtrise de l’énergie, entraînant une nouvelle révolution industrielle.  Ainsi se développent rapidement les NTE**, combinaison chaque jour un peu plus efficace, pour des activités humaines plus sobres en énergie, et respectueuses de l’environnement. * Technologies de l’Information et de la Communication ** Nouvelles Technologies de l’Energie 2
  3. 3. Energies renouvelables, des coûts de production de plus en plus faibles 3
  4. 4. Montpellier, capitale régionale, doit favoriser le maintien et l’implantation des sièges des entreprises de la transition énergétique sur son territoire  LE CIRED-CNRS, sur la base du scénario Négawatt, table ainsi sur 632 000 créations d’emplois en France d’ici 2030.  Quant à l’ADEME et à l’OFCE, ils parient sur la création de 745 000 à 825 000 emplois d’ici 2050. Quel que soit le potentiel d’emplois retenu, la transition énergétique suscite des espoirs. Parce qu’elle permettra de réveiller un tissu industriel éteint, et aussi parce que la rénovation thermique, les EnR et les TICs sont particulièrement créatrices d’emplois locaux. 4
  5. 5. Montpellier, capitale régionale, déjà barycentre des NTE en France, côté entreprises  Des jeunes majors des énergies renouvelables : URBASOLAR, GDF, Compagnie du Vent, VALECO, VESTAS (éolien), QUADRAN (Béziers), EDF EN (Béziers)  Des PME indépendantes réputées : VOL-V, LUXEL, VENTS D’OC, CAYROL International(hydro, sète)), VSB (Nîmes), Gensun…  Le site de recherche SmartCities d’IBM, et la dynamique French Tech et smart grids d’Alstom  Des experts reconnus de la maîtrise de l’énergie, Tecsol, BOUYGUES Energies et Services, IZUBA (Négawatt), Grontmij, …  Des spécilistes de la mobilité électrique : IES (recharge), Mobileco (flottes) L’écosystème régional des NTE est riche et foisonnant, et Montpellier y tient une place essentielle : reste à les fédérer pour développer de la valeur pour le territoire. 5
  6. 6. SEPEN 6
  7. 7. Montpellier, capitale régionale, acteur majeur des NTE en France, côté recherche et connaissance  L’enseignement et la recherche : - Montpellier 1, CREDEN (J.Percebois, Droit et Economie) - Montpellier 2, Polytech à Montpellier et Perpignan - Ecole des Mines à Alès et Nîmes  CNRS (hydrogène), CIRAD, …  Centres de formation professionnelle (GRETA) et un label de référence (Qualit’EnR)  3 pôles de compétitivité énergie à moins de 3h de trajet : DERBI (Perpignan-Toulouse), CAPENERGIES (Aix-en-Provence), TENNERDIS (Grenoble) 7
  8. 8. 8
  9. 9. 9 et clusters spécialisés énergie
  10. 10. Montpellier, capitale régionale, un réservoir d’expérience diversifié dans les modèles de l’énergie  3 opérateurs de réseaux de distribution d’énergie, ErDF, GrDF, CESML, et les spécialistes des smartgrids, IBM et Alstom.  Une participation de la Région dans ENERCOOP, distributeur d’énergies renouvelables, et l’action de la SERM, soutenus par CDC et NEF.  Des entreprises innovantes, dans le modèle propriétaire, tel IBM, ou du libre tel COMWATT, du castelneuvien Grégory Lamotte  Des acteurs des marchés carbone et économies d’énergie, le pétrolier DYNEFF, et GDF gaz à Montpellier, et le nucléaire avec EDF et AREVA à Marcoule, sont également acteurs de la transition énergétique. 10
  11. 11. 11
  12. 12. Montpellier, capitale régionale, au cœur d’une région engagée dans la transition énergétique  Un SRCAE, Schéma Régional Climat Air Energie, ambitieux pour les énergies renouvelables  Des initiatives et appels à projets innovants au niveau de la région : fonds de garantie, énergies participatives, prises de participation  Un opérateur semi-public montpelliérain expérimenté, la SERM et sa filiale Energies du sud, De nombreuses initiatives associant public, économie sociale et solidaire, et privé 12
  13. 13. Languedoc-Roussillon, une région historiquement engagée dans les énergies renouvelables, et qui les valorise dans son Schéma Régional Climat Air-Energie (SRCAE). 13 1er four solaire à concentration d’1MWc à Odeilllo(66) -1970 1ère centrale photovoltaïque de plus d’1MWc à Saint Aunès (34) - 2008
  14. 14. La transition énergétique est aussi l’un des 5 axes de la stratégie régionale d’innovation. 14
  15. 15.  Energies renouvelables  Bornes électriques de recharge  Rénovation thermique des bâtiments  Réseaux électriques intelligents  Chimie verte et biocarburants 15 Montpellier, capitale d’une région active et forte sur 5 des axes liés à l’énergie sur les 34 plans stratégiques industriels de la France :
  16. 16. Montpellier, capitale régionale, accueille tous les ans le salon international Energaïa  En décembre, Energaïa à Arena reste un évènement international majeur malgré les difficultés de la filière NTE française.  Energaïa est dédié aux collectivités territoriales, aux concepteurs et réalisateurs de projets ainsi qu’aux fabricants, opérateurs, distributeurs et installateurs issus essentiellement de France et des pays du bassin Méditerranéen.  Avec son aéroport international, le TGV et l’A9, Montpellier est un lieu d’accueil privilégié 16
  17. 17. Montpellier, capitale régionale, en réseau avec les nouvelles énergies méditerranéennes et africaines  Des liens historiques forts avec l’Afrique francophone pour les énergies renouvelables avec par exemple l’essaimage APEX BP Solar  Des relations solides avec le Maroc, chevalier blanc des EnR en Afrique, et son nouveau cluster industriel Energie Solaire (Casablanca)  La proximité d’IMEDER, Institut Méditerranéen des Energies Renouvelables, pour promouvoir l'utilisation des Energies Renouvelables dans les pays du pourtour méditerranéen, à travers des projets à taille humaine (CCI Perpignan). 17
  18. 18. Montpellier, capitale régionale, des synergies réseau à énergiser  Club Energies 34 (Montpellier, Béziers, Sète) de la CCI Héraut, un gisement de 400 entreprises à valoriser  CEMATER (Béziers), Energies renouvelables et construction durable en Languedoc-Roussillon, un club à associer  DERBI( Perpignan), pôle de compétitivité spécialisé dans le domaine des énergies renouvelables appliquées au bâtiment et à l’industrie.  Pôle Mondial de l’Eau et cluster Swelia (Montpellier), références incontournables et réservoir d’expérience dans un autre secteur clé du développement durable aux fortes synergies avec les NTE.  TRIMATEC (Pont Saint Esprit), pôle de compétitivité positionné sur les procédés propres et sobres pour l'industrie.  Avec MILLENERGIES, la dynamique du Millénaire. 18
  19. 19. POLE MONDIAL 19
  20. 20. Montpellier agglomération, capitale régionale, et capitale légitime de la transition énergétique qui s’ignore  Nombres d’entreprises se sont implantées dans le sillage d’APEX BP Solar et de la Compagnie du Vent, succès internationaux survenus à bas bruit, hors la vue des ogres de l’énergie.  Des personnalités telles qu’André Joffre (Tecsol- Derbi) Jean-Michel Germa (CDV), Thierry Salomon (NEGAWATT), Arnaud Mine (URBASOLAR-SER), Nicolas Wolff (VestasFEE), Jean-Marc Bouchet(QUADRAN) offrent à la région un rayonnement national et international.  Pourtant, Montpellier agglomération reste en retrait face à ce secteur économique d’un poids comparable à celui des TIC’s. 20
  21. 21. Montpellier, capitale régionale, doit s’engager auprès des champions de la transition énergétique de son territoire  Proche des axes de communication, l’axe Castelnau-Montpellier-Pérols représente la plus forte concentration d’acteurs.  Montpellier seule peut prétendre fédérer les entreprises de Sète, Béziers, Perpignan, et Nîmes.  Le Languedoc-Roussillon a de nombreux atouts pour devenir un hub de la transition énergétique de la francophonie en associant tous ses acteurs au sein d’un même cluster. 21
  22. 22. A l’initiative du projet, un montpellierain : Jean-Yves Leber, expert reconnu et entrepreneur de la transition énergétique  Administrateur d’Ecologie Sans Frontière, ONG à l’origine du Grenelle de l’Environnement, il est membre du Conseil National du Débat sur la Transition Energétique et du Comité pour la Fiscalité Ecologique.  Jean-Yves Leber est l’une des personnalités qualifiées sollicitées par le Préside de l’Assemblée Nationale pour animer les « Mardis de l’Avenir » sur le thème de l’énergie.  Il participe actuellement au comité de normalisation des règles européennes en matière d’énergie dans le bâtiment de l’AFNOR, pour le compte de la Commission Européenne.  Administrateur, ancien président cofondateur de TPAMPS, collectif regroupant plus de 5000 membres, il œuvre depuis 2010 pour la défense de la filière solaire.  Depuis 2007, il a collaboré au développement de Sunvie (première centrale solaire d’1MWc en France à Saint Aunès) puis Belectric (Premier constructeur mondial de centrales solaires), et poursuit des activités de conseil stratégique en tant qu’associé de la startup montpelliéraine Abgal Partners. Il pilote actuellement l’implantation dans le sud-est de Terre Solaire, spécialiste du photovoltaïque et du génie climatique.  Titulaire une maîtrise d’économie appliquée mention finance suivie d’un DESS de gestion de technologies de télécommunications de Paris IX Dauphine en formation initiale, il achève un Executive MBA en innovation managériale à SupdeCo Montpellier 22

×