1	
  
DISCOURS	
  DU	
  PREMIER	
  MINISTRE	
  -­‐	
  LANCEMENT	
  DE	
  L’ECOLE	
  
NATIONALE	
  D’ADMINISTRATION	
  ET...
  2	
  
Lors	
  de	
  mon	
  énoncé	
  de	
  politique	
  générale	
  au	
  Parlement	
  	
  en	
  mai	
  2012,	
  
j’ai	
...
  3	
  
s’accompagner	
   d’un	
   ensemble	
   d’autres	
   mesures	
   qui	
   doivent	
   viser	
   à	
  
offrir	
  aux...
  4	
  
de	
  l’ENAP	
  du	
  Québec	
  à	
  travers	
  le	
  Projet	
  d’Appui	
  au	
  Renforcement	
  de	
  la	
  
Gest...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

LANCEMENT ENAPP

899 vues

Publié le

DISCOURS DU PREMIER MINISTRE - LANCEMENT DE L’ECOLE NATIONALE D’ADMINISTRATION ET DE POLITIQUES PUBLIQUES

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
899
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
77
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

LANCEMENT ENAPP

  1. 1.   1   DISCOURS  DU  PREMIER  MINISTRE  -­‐  LANCEMENT  DE  L’ECOLE   NATIONALE  D’ADMINISTRATION  ET  DE  POLITIQUES  PUBLIQUES   Le  9  avril  2014,  Hôtel  Karibe     Mesdames  et  Messieurs  les  membres  du  Gouvernement,   Messieurs   les   Secrétaires   Généraux   du   Conseil   des   Ministres,   de   la   Présidence  et  de  la  Primature   Monsieur   le   sous-­‐ministre   adjoint   aux   Affaires   bilatérales   du   Ministère   des   Relations   Internationales,   de   la   Francophonie   et   du   Commerce  extérieur  du  gouvernement  du  Québec,   Honorable  Michaëlle  Jean,  Envoyée  spéciale  de  l’  Unesco  pour  Haïti   Monsieur   le   Chargé   d’Affaires   a.   i   de   l’Ambassade   du   Canada,   monsieur  Gilles  Rivard,   Distingués  partenaires  de  la  Coopération  internationale   Messieurs  et  Mesdames  les  Directeurs  Généraux,   Mesdames,  Messieurs  les  Recteurs  des  Universités  du  pays   Monsieur  le  Coordonnateur  Général  de  l’OMRH,   Monsieur  le  Directeur  Général  de  l’ENAP  du  Québec,   Monsieur  le  Coordonnateur  Général  de  l’ENAPP  d’Haïti   Mesdames   et   Messieurs   les   hauts   cadres   de   l’Administration   publique,   Mesdames  et  Messieurs,  
  2. 2.   2   Lors  de  mon  énoncé  de  politique  générale  au  Parlement    en  mai  2012,   j’ai  déclaré  et  pris  l’engagement,  dans  la  logique  du  Plan  Stratégique  de   Développement  d’Haïti  (PSDH),  de  m’attaquer  résolument,  moi  et  mon   gouvernement,   à   quatre   grands   chantiers  :   le   chantier   territorial,   le   chantier  social,  le  chantier  économique,  et  le  chantier  institutionnel.     La  modernisation  de  l’administration  publique  reste  un  axe  principal  de   la  mise  en  œuvre  du  chantier  institutionnel.     L’efficacité   gouvernementale   repose   nécessairement   sur   une   administration  publique  efficace  capable  d’apporter  des  réponses  aux   besoins  pressants  de  la  population  haïtienne.  La  réforme  de  l’État  est   un   impératif   absolu   devant   garantir   la   bonne   gouvernance   administrative  du  pays  tant  au  niveau  central  que  territorial.     Conformément  à  ces  engagements,  mon  gouvernement  travaille  sans   relâche  à  créer  les  conditions  favorables  à  l’instauration  d’une  Fonction   Publique  de  carrière,  protégée  des  aléas  de  la  politique.     Ma   présence   à   cette   cérémonie   de   Lancement   de   l'Ecole   Nationale   d'Administration  et  de  Politiques  publiques  (ENAPP)  se  veut  un  signe  de   la   ferme   volonté   de   mon   gouvernement   de   doter   l’Administration   publique  de  l’outil  nécessaire  à  la  formation  des  cadres  de  haut  niveau.     Cette  Ecole  est  prévue    dans  le  cadre  du  décret  du  17  mai  2005  portant   Révision  du  Statut  Général  de  la  Fonction  publique.  Cependant,  il  a  fallu   la   mettre   en   place.   C’est   donc   à   cette   tâche   que   je   me   suis   attelé   soucieux  de  doter  le  pays  de  tous  les  outils  capables  de  supporter  notre   projet  de  développement,  et  notre  ambition  de  modernité  pour  Haïti.       Il  est  important  de  noter  que  la    mise  en  place  de  l’ENAPP  à  elle  seule   ne  saurait  garantir  le  renforcement  de  la  Fonction  Publique.  Elle  doit  
  3. 3.   3   s’accompagner   d’un   ensemble   d’autres   mesures   qui   doivent   viser   à   offrir  aux  fonctionnaires  une  véritable  carrière  et  à  rendre  la  Fonction   Publique  plus  attractive  pour  nos  jeunes  diplômés.  La  disponibilité  de   ressources   humaines   qualifiées   sans   un   cadre   approprié   risque   de   compromettre  gravement  le  projet  de  réforme.   Dans  le  cadre  de  la  modernisation  de  la  Fonction  Publique  haïtienne,  le   gouvernement   devra   aussi,   via     l’OMRH,   organe   de   coordination   stratégique  relevant  de  la  Primature:     • établir  la  classification  des  emplois  publics  ;   • réaliser   le   recensement   des   fonctionnaires   de   l’Administration     centrale  de  l’Etat  ;     • tenir  un  fichier  central  ;   • établir  une  grille  indiciaire  des  salaires  ;   •  garantir  sans  discontinuité  le  déroulement  de  la  carrière  ;   • assurer  un  suivi  individualisé  des  agents  publics  ;   • garantir   un   accès   équitable   et   juste   à   la   Fonction   Publique   par   l’organisation  de  concours  et  d’examens   •  garantir  l’accès  à  une  retraite  décente  ;   • définir  la  politique  nationale  de  formation.     La   réforme   de   l’administration   publique   que   nous   envisageons   est   d’une  grande  envergure.  Elle  va  prendre  du  temps  pour  se  mettre  en   place.  Cependant,  elle  est  irréversible,  parce  que  les  activités  engagées   par   mon   gouvernement   et   l’impératif   de   modernisation   de   l’Administration  et  de  la  Fonction  Publiques    nous  obligent  à  avancer   résolument.   C’est   l’occasion   pour   moi   de   souligner   notre   reconnaissance   de   l’accompagnement  des  gouvernements  du  Canada,  du  Québec,  et    aussi    
  4. 4.   4   de  l’ENAP  du  Québec  à  travers  le  Projet  d’Appui  au  Renforcement  de  la   Gestion  Publique,  (le  PARGEP).  Leur  aide  a  été  précieuse  dans  le  cadre   de  la  mise  en  place  de  l’ENAPP.       J’adresse  également  mes  remerciements  à  tous  ceux  qui  ont  facilité  la   réalisation  de  ce  grand  événement  dans  l’histoire  de  l’Administration  et   de  la  Fonction  Publiques  haïtiennes.  Je  remercie  l’Honorable  Michaëlle   Jean,   le   directeur   de   l’ENAP,   Monsieur   Nelson   Michaud,   le   sous-­‐ ministre   adjoint   aux   Affaires   bilatérales   du   Ministère   des   Relations   Internationales  du  gouvernement  du  Québec,  monsieur  Jean-­‐Stéphane   Bernard,  qui  ont  effectué  le  voyage  spécialement  pour  cet  événement.     Je   souhaite   longue   vie   à   L’ENNAP,   un   nouvel   outil   institutionnel   qui   viendra   renforcer   les   efforts   du   gouvernement   pour   doter   Haïti   des   moyens  de  ses  ambitions  à  long  terme  :  réduire  la  pauvreté  extrême  et   devenir  une  économie  émergente.                      

×