1
1
Janvier 2015
Sommaire
1. Présentation de l’Observatoire Unep-Hortis des villes vertes
• Contexte & objectifs
• Villes panélistes
• Méth...
1.
PRESENTATION DE
L’OBSERVATOIRE DES
VILLES VERTES
Contexte et objectifs 1/2
• A l’heure de la « ville sensible », nouveau paradigme
urbain au sein duquel le végétal est app...
Contexte et objectifs 2/2
Comment mieux appréhender
les enjeux de la ville verte
en France ?
A quelles problématiques
actu...
Villes panélistes
1.Présentationdel’Observatoire
Sollicitation d’une cinquantaine de cadres territoriaux œuvrant au sein de villes
reconnues pour leur dynamisme végétal po...
2.
QUE RETENIR ?
Carto
« 2014-2020 : les villes les + ambitieuses en matière d’investissement végétal »
2.Queretenir?
Carto
« Des projets exemplaires partout en France ! »
2.Queretenir?
• Une cartographie dynamique présentant des projets
d’...
Le végétal, un investissement multifacettes 1/2
2.Queretenir?
Le top 5 des villes panélistes qui vont investir massivement...
Le végétal, un investissement multifacettes 2/2
Parmi les autres villes du panel :
• Presque toutes affichent un volontari...
3.
LES TENDANCES
DE FOND
L’entretien doux
• L’ensemble du panel interrogé pratique une politique d’entretien doux.
Cette gestion responsable des es...
L’entretien doux en images
3.Lestendancesdefond
Fauchage hippomobile, Caen
Eco-pastoralisme, Dijon
Entretien hippomobile, ...
Des espaces verts participatifs 1/2
• Dans plusieurs des villes interrogées, l’espace vert est désormais utilisé
comme lev...
Des espaces verts participatifs 2/2
• La tendance des jardins partagés (Brest, Grenoble, Rennes) se confirme, ils
sont par...
Le jardin participatif en images
3.Lestendancesdefond
Jardins pédagogiques,
Caen
Jardins partagés, Marseille
Pédagogie vég...
Les pieds dans l’eau
• Historiquement construites pour profiter de l’avantage stratégique apporté
par la proximité de l’ea...
Les pieds dans l’eau en images
3.Lestendancesdefond
Berges de Saône, Lyon
Aperçu d’une partie de la « trame
bleue », Anger...
4.
SMART GARDENS
Vers une nouvelle ère : l’urbanisme végétal
4.Smartgardens
• Le végétal se réapproprie de nouveaux terrains de jeux pour (...
L’urbanisme végétal en images
4.Smartgardens
Station verte, Nantes
« Nous développons un plan de
végétalisation et de verd...
Vers une ville nourricière
• Au-delà de l’accroissement du patrimoine paysager - 16 villes sur les 24
de notre panel ambit...
La ville nourricière en images
4.Smartgardens
Récolte du miel issu de ruches urbaines, Nancy
Potager urbain, Nantes
Potage...
Vers des espaces verts connectés
• Le concept de smart garden intègre également une dimension
numérique. Entretenir les es...
Les espaces verts connectés en images
« Du vert près de chez moi », appli de
repérage des espaces à végétaliser,
Paris
Vég...
Au-delà des frontières
• L’intérêt écologique et l’engouement pour le développement et
l’innovation en matière d’espaces v...
Au-delà des frontières en images
L’aéroport de Changi à Singapour
Le projet Recycled Park propose de
dépolluer la rivière ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Observatoire Unep-Hortis des villes vertes - Janvier 2015

18 412 vues

Publié le

L’Unep – les entreprises du paysage – et Hortis, organisation rassemblant les responsables d’espaces nature en ville, ont décidé de s’associer pour créer l’Observatoire des villes vertes. A l’heure de la « ville sensible », nouveau paradigme urbain au sein duquel le végétal est appelé à jouer un rôle croissant, l’Unep – les entreprises du paysage – et Hortis souhaitent, avec cet Observatoire, développer la réflexion sur les perspectives de la ville verte en France et promouvoir le foisonnement d’initiatives végétales en milieu urbain. Ainsi, un panel d’experts, composé d’une vingtaine de cadres territoriaux, a été mis en place pour nourrir la réflexion sur ces sujets-clés.

Comment mieux appréhender les enjeux de la ville verte en France ? A quelles problématiques actuelles les villes Françaises sont-elles confrontées en matière de gestion des espaces verts ? Quels sont les projets-phares en cours et à venir ? Quelles sont les tendances en matière d’aménagements paysagers ? Y a-t-il des expérimentations ou innovations prometteuses ? Quelles sont les initiatives végétales emblématiques en milieu urbain ?

Publié dans : Environnement
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
18 412
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15 743
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Observatoire Unep-Hortis des villes vertes - Janvier 2015

  1. 1. 1 1 Janvier 2015
  2. 2. Sommaire 1. Présentation de l’Observatoire Unep-Hortis des villes vertes • Contexte & objectifs • Villes panélistes • Méthodologie 2. Que retenir ? • Carto #1 : « 2014-2020 : les villes les + ambitieuses en matière d’investissement végétal » • Carto #2 : Des projets exemplaires partout en France ! • Le végétal, un investissement multifacettes 3. Tendances de fond • L’entretien doux • Des espaces verts participatifs • Les pieds dans l’eau 4. Smart gardens • Vers un urbanisme végétal • Vers une ville nourricière • Vers des espaces verts connectés • Au-delà des frontières
  3. 3. 1. PRESENTATION DE L’OBSERVATOIRE DES VILLES VERTES
  4. 4. Contexte et objectifs 1/2 • A l’heure de la « ville sensible », nouveau paradigme urbain au sein duquel le végétal est appelé à jouer un rôle croissant, l’Unep – les entreprises du paysage – et Hortis, organisation rassemblant les responsables d’espaces nature en ville, ont décidé de s’associer pour créer l’Observatoire des villes vertes pour : • développer la réflexion sur les perspectives de la ville verte en France • promouvoir le foisonnement d’initiatives végétales en milieu urbain 1.Présentationdel’Observatoire
  5. 5. Contexte et objectifs 2/2 Comment mieux appréhender les enjeux de la ville verte en France ? A quelles problématiques actuelles les villes Françaises sont-elles confrontées en matière de gestion des espaces verts ? Quels sont les projets- phares en cours et à venir ? Quelles sont les tendances en matière d’aménagements paysagers ? Quelles sont les initiatives végétales emblématiques en milieu urbain ? Y a-t-il des expérimentations ou innovations prometteuses ? 1.Présentationdel’Observatoire
  6. 6. Villes panélistes 1.Présentationdel’Observatoire
  7. 7. Sollicitation d’une cinquantaine de cadres territoriaux œuvrant au sein de villes reconnues pour leur dynamisme végétal pour faire partie du panel d’experts Constitution du panel d’experts composé de 24 cadres territoriaux Sollicitation du panel une fois par semestre par le biais d’un questionnaire Analyse qualitative des données transmises par les panélistes Veille des tendances de fond et émergentes (études, travaux de recherche, initiatives prometteuses, innovations…) Le laboratoire des smart gardens Méthodologie www.observatoirevillesvertes.fr 1.Présentationdel’Observatoire
  8. 8. 2. QUE RETENIR ?
  9. 9. Carto « 2014-2020 : les villes les + ambitieuses en matière d’investissement végétal » 2.Queretenir?
  10. 10. Carto « Des projets exemplaires partout en France ! » 2.Queretenir? • Une cartographie dynamique présentant des projets d’aménagements paysagers dans les villes panélistes • Des projets d’aménagements paysagers qui répondent à différents objectifs selon les villes : écologie, développement économique, lien social ou encore embellissement Légende : Ecologie « Ce projet mettra à profit les bénéfices environnementaux du végétal » Développement économique « Ces aménagements visent à accroître l’attractivité de notre commune vis-à-vis d’investisseurs potentiels et de nouveaux habitants » Lien social « Ce projet s’inscrit dans une dynamique de convivialité pour les habitants » Image « Nous voulons avant tout embellir notre cité, ce projet va contribuer à requalifier le quartier concerné » Tourisme vert « il s’agit de valoriser le patrimoine de notre commune pour attirer des visiteurs »
  11. 11. Le végétal, un investissement multifacettes 1/2 2.Queretenir? Le top 5 des villes panélistes qui vont investir massivement sur le végétal dans les 5 prochaines années, le font chacune pour des raisons diamétralement différentes : Grenoble se concentre sur le rôle social des espaces verts Dijon souhaite développer la biodiversité urbaine Paris, dans le contexte COP21, priorise son action sur la revégétalisation urbaine au sein du plan climat Menton mise sur le développement de son patrimoine végétal comme argument touristique Caen affiche une volonté d’améliorer le cadre de vie de ses concitoyens
  12. 12. Le végétal, un investissement multifacettes 2/2 Parmi les autres villes du panel : • Presque toutes affichent un volontarisme sans faille en matière d’espaces verts : o Angers prévoit la réalisation d’une coulée verte alors même qu’elle occupe déjà la première place du Palmarès des villes les plus vertes de France o Courbevoie lance un plan global de valorisation paysagère, o Roubaix veut accroître le nb de m² d’espaces verts / habitant, o Montpellier met la biodiversité à l’honneur • Certaines villes sont dans une phase de consolidation après une période d’investissements massifs comme par exemple Lyon ou encore Limoges • Les autres regrettent de ne pas pouvoir « faire plus » en matière de végétal, la conjoncture étant malheureusement marquée par des restrictions budgétaires 2.Queretenir?
  13. 13. 3. LES TENDANCES DE FOND
  14. 14. L’entretien doux • L’ensemble du panel interrogé pratique une politique d’entretien doux. Cette gestion responsable des espaces verts permet à la fois de préserver l’environnement et de favoriser la biodiversité • Toutes les villes panélistes s’attellent à mettre en place le « zéro phytosanitaire » (certaines sont déjà très avancées en la matière, comme Angers) • Plusieurs pratiquent l’écopastoralisme (Dijon, Grenoble, Metz, Nantes, Strasbourg) au sein de leur cité, tandis que d’autres l’étudient (Caen, Tours). Au-delà de constituer un vecteur d’entretien naturel et économique et de remettre un brin de campagne en ville, les herbivores sont également un véritable facteur de lien social • L’ensemble de ces cités pratiquent une politique de gestion différenciée, souvent de longue date comme à Marseille, Metz, Paris ou encore Rennes • D’autres vont plus loin dans leur gestion écologique des espaces verts, comme Grenoble qui propose un ramassage hippomobile des poubelles dans certains parcs depuis deux ans en été ! 3.Lestendancesdefond
  15. 15. L’entretien doux en images 3.Lestendancesdefond Fauchage hippomobile, Caen Eco-pastoralisme, Dijon Entretien hippomobile, Nancy Eco-pastoralisme, Strasbourg Guide de promotion des initiatives « zero pesticide», Angers « Notre défi : améliorer la qualité de vie des habitants en maitrisant les coûts d'entretien » Louis Tissier, direction des espaces verts de Strasbourg
  16. 16. Des espaces verts participatifs 1/2 • Dans plusieurs des villes interrogées, l’espace vert est désormais utilisé comme levier de démocratie participative et/ou de revitalisation du lien social • La création d’espaces verts répond de plus en plus à une approche intégrée, associant pouvoirs publics, acteurs privés et citoyens. • La majorité des villes panélistes est dans une démarche de concertation et de co-construction des espaces verts avec ses habitants : o Organisation de rencontres avec les habitants (Bourges, Courbevoie, Nancy, Strasbourg, Tourcoing et Villeurbanne), mise en place de commissions de quartier (Caen, Dijon, Metz, Menton), réunions publiques (Courbevoie, Lyon) ou encore ateliers citoyens à Nantes o Certaines innovent, comme Paris qui a proposé un vote participatif du budget en septembre dernier. Les parisiens ont plébiscité deux projets : "Des jardins sur les murs" et "Cultiver dans les écoles" 3.Lestendancesdefond
  17. 17. Des espaces verts participatifs 2/2 • La tendance des jardins partagés (Brest, Grenoble, Rennes) se confirme, ils sont parfois gérés avec l’appui d’associations locales comme à Nancy. • De plus en plus de jardins participatifs/pédagogiques voient également le jour (Caen, Grenoble, Metz) et permettent de développer le lien social entre les habitants. • Autre exemple qui illustre la pertinence du jardin comme facteur de lien social en ville : o Limoges envisage la rénovation complète de l'un des jardins phares de son centre ville qui revêt plusieurs fonctions : à la fois un jardin de quartier (aire de jeux, aire de détente), un espace utilisé par un club de 3ème âge, un espace accueillant des manifestations culturelles et un espace historique (vestiges d'une arène gallo- romaine) 3.Lestendancesdefond
  18. 18. Le jardin participatif en images 3.Lestendancesdefond Jardins pédagogiques, Caen Jardins partagés, Marseille Pédagogie végétale, Nancy Jardins familiaux, Reims Jardin participatif, Reims
  19. 19. Les pieds dans l’eau • Historiquement construites pour profiter de l’avantage stratégique apporté par la proximité de l’eau (rivières, lacs, fleuves…), les villes avaient progressivement tourné le dos à cette ressource. • Anticipant l’impératif réglementaire* de 2016, elles réinvestissent aujourd’hui ces espaces à travers des trames vertes et bleues comme à Lyon ou Montpellier. • Dans des villes comme Lyon (berges de Saône), Nancy (berges de Meurthe), Metz (rives de la Seille) ou encore Roubaix (le parc Barbieux), la flore et le patrimoine naturel prennent leur revanche sur l’urbanisme traditionnel • On assiste à une mise en réseau des espaces de nature en ville végétaux et aquatiques, qui deviennent complémentaires. • La restauration des cours d'eau, la préservation de la biodiversité dans les projets d'infrastructures, le reboisement, la requalification des zones humides et la dépollution des sols et des eaux font partie des spécialités d’avenir regroupées sous un métier encore trop méconnu, le génie écologique. 3.Lestendancesdefond * Grenelle II : d’ici le 1er janvier 2016 les collectivités locales intégreront les notions de trame vertes et bleues dans leur plan local de l’urbanisme et leur schéma de cohérence territoriale
  20. 20. Les pieds dans l’eau en images 3.Lestendancesdefond Berges de Saône, Lyon Aperçu d’une partie de la « trame bleue », Angers Berges de rivière dans le vallon du Stang-Alar, Brest Rives de l’Huveaune, Marseille Jardin aquatique, Nantes
  21. 21. 4. SMART GARDENS
  22. 22. Vers une nouvelle ère : l’urbanisme végétal 4.Smartgardens • Le végétal se réapproprie de nouveaux terrains de jeux pour (re)gagner du terrain face au béton. Au-delà des effets d’annonce, les villes réfléchissent à des solutions smart green pour renverser la tendance minérale de ces dernières décennies. • Les villes perçoivent les avantages et la multifonctionnalité de la nature en ville : valorisation du patrimoine immobilier, qualité de vie en ville, lutte contre le réchauffement climatique et les effets « îlot de chaleur » engendrés par les concentrations urbaines, bien-être au travail, renforcement du lien social ou encore performance énergétique des bâtiments. • Ce renouveau se joue à tous les niveaux : o murs et pieds de trottoirs (Rennes, Nantes) o toitures (Paris, Marseille) o pieds d’arbres (Chartres) o Eco-quartiers (Bourges, Nancy)… • Au-delà du dilemme entre étalement urbain et course vers le ciel à grand renfort de tours de verre, le végétal est perçu comme une « 3e voie », permettant d’humaniser la ville. Il est l'occasion d'une réflexion sur la réappropriation de l’espace public par les citoyens.
  23. 23. L’urbanisme végétal en images 4.Smartgardens Station verte, Nantes « Nous développons un plan de végétalisation et de verdissement sur la base d'une trame verte et bleue, destinée à créer un véritable réseau vert dans la ville, avec un espace vert à moins de 300 mètres de chaque habitation » Daniel Boulens, direction des espaces verts de Lyon Végétalisation des pieds d’arbres par les riverains, Chartre « Les élus ont affiché une volonté d'améliorer le cadre de vie des Caennais et cela passe par la qualité des espaces verts en général » Hélène Foucher, direction des espaces verts, Caen Mur végétalisé, Paris
  24. 24. Vers une ville nourricière • Au-delà de l’accroissement du patrimoine paysager - 16 villes sur les 24 de notre panel ambitionnent de développer leurs espaces verts dans les 5 ans à venir -, on observe une autre tendance, encore timide : l’agriculture urbaine. • Si le lien social reste l’une des principales motivations (jardins pédagogiques par ex.), on constate également un intérêt émergent pour une alimentation de proximité. • Ce retour à la nature transparaît comme une forte attente sociétale. L’agriculture devient alors pour les citoyens un moyen de défendre leurs espaces, leurs cadres de vie mais aussi leurs valeurs. • Potagers citadins (Limoges), ruches sur les toits (Metz, Nantes, Reims, Tourcoing) et jardins vivriers (Angers) (re)trouvent leur place au cœur des cités. • Alternative au grignotage des terres, la recherche en matière d’agriculture urbaine est en plein essor : potagers sur les toits (Paris), arbres fruitiers et légumes grâce au principe de permaculture (Rennes) 4.Smartgardens
  25. 25. La ville nourricière en images 4.Smartgardens Récolte du miel issu de ruches urbaines, Nancy Potager urbain, Nantes Potager sur les toits, Paris « Nous sommes le berceau de l’écologie urbaine » Sébastien Marqueton, direction des espaces verts, Metz
  26. 26. Vers des espaces verts connectés • Le concept de smart garden intègre également une dimension numérique. Entretenir les espaces verts à distance ? Une tendance grandissante ! • Nancy et Paris mettent en place de nouvelles pratiques pour une gestion innovante des espaces verts notamment avec le suivi phytosanitaire des arbres via des applications sur tablettes • Au-delà des aspects techniques, l’utilisation d'objets mobiles connectés (tablettes, téléphone, etc.) favorise également les échanges entre les acteurs publics et privés du monde horticole et botanique • Les citadins peuvent désormais signaler les lieux qu’ils aimeraient voir végétaliser et interagir avec leurs élus via des plateformes d’échanges numériques. 4.Smartgardens
  27. 27. Les espaces verts connectés en images « Du vert près de chez moi », appli de repérage des espaces à végétaliser, Paris Végétalisation des murs et cultiver dans les écoles, projets gagnants du budget participatif par vote en ligne, Paris « Nos espaces de nature sont des laboratoires de pratiques nouvelles en lien avec le développement de la société numérique » Pierre Didierjean, direction des espaces verts de Nancy 4.Smartgardens
  28. 28. Au-delà des frontières • L’intérêt écologique et l’engouement pour le développement et l’innovation en matière d’espaces verts ne connaît pas de frontières. • La ville-jardin Singapour prévoit pour fin 2018 la création d’un dôme de verdure dans l'aéroport international de Changi qui va être transformé en une véritable jungle urbaine de 134 000 m² d’espaces verts, un espace également doté d’une cascade. • Rotterdam est également porteuse de projets innovants en la matière, avec son programme Recycled Park. Le concept ? Dépolluer une rivière de ses déchets, avant de les transformer en bases flottantes accueillant de nouveaux écosystèmes végétaux. Les premiers îlots issus de ce programme sont attendus fin 2015. 4.Smartgardens
  29. 29. Au-delà des frontières en images L’aéroport de Changi à Singapour Le projet Recycled Park propose de dépolluer la rivière en favorisant la création de nouveaux écosystèmes prototype de plateformes flottantes à partir de déchet 4.Smartgardens

×