Reg6 f taches de la régulation médicale au samu

925 vues

Publié le

Differentes Taches des Operateurs du SAMU pour traiter un appel

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
925
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Reg6 f taches de la régulation médicale au samu

  1. 1. COURS DE RÉGULATIONMÉDICALE DES SAMU N°6M MARTINEZ ALMOYNASAMU de Paris LES TACHES DE L ’EQUIPE DE REGULATION MEDICALE DANS LA GESTION D’UNE AFFAIRE 24/11/12 1 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris
  2. 2. Le couple ergonomique de la Régulation médicale dans un SAMU gerent en commun ces tâchesLe Médecin Régulateur , chef de l’Equiperesponsable de la qualité et de la prise dedécision médicaleLe, ou les Permanencier(s) Auxiliaire(s) deRégulation Médicale responsable(s) de laqualité du dossier , des communications et dusecrétariat des affaires traitées.24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 2
  3. 3. La première tâche : est «Localisation» (où? qui? quoi?) C’est une tâche obligatoire prioritaire rouge de l’équipe de régulation médicale confiée au PARM Elle est indispensable autant pour la réponse opérationnelle individuelle de l affaire ou du patient que pour la gestion des ressources du réseau24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 3
  4. 4. E n r e g is t r e m e n t d e s d on n é e s lo c a lis a t io n a p p e l- a ffa ir e T e le d ia g n o s t ic N O B A M d u B A M U U C o n n e c te M E D R E G ? O U I L e q u e l? O U I ? ???? M é d e c in a u tre ? ? R e g u la t e u r N O N B E S O IN M E D R E G N O N B E S O IN M E D R E G D E P E C H E M O Y E N C O N N E C T E (? ) T E L E T R A IT E M E N T fin24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 4
  5. 5. APPEL OU AFFAIRE? L’appel est une entréeradiotéléphonique dans le systèmeL’affaire comprend un ou plusieurs dossiers médicaux de patient(s) 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 5
  6. 6. 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 6
  7. 7. LA DEMANDE D’AIDE MEDICALE URGENTE = DAMU ® Ce que dit le demandeur est l ’«expression de la demande» ® Cette demande peut être enregistrée par le PARM sous forme normalisée. «demande» DAMU® et «besoin» BAMU® sont souvent différents... 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 7
  8. 8. LE BESOIN D’AIDE MEDICALE URGENTE = BAMU ®Le BAMU est l’évaluation objective par le médecin régulateur du «besoin de Soins urgents», S Soins dans notre formule : U = G * T * S * V ,et ici envoi d ’Ambulance, de MG ou d ’UTIMH?Ou simple conseil? Ou refus, si « non BAMU »... 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 8
  9. 9. DEMANDE (DAMU) ® BESOIN (BAMU) ® DECISION D’ENVOI DE MOYENS peuvent être peu concordants ….24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 9
  10. 10. Le Diagnostic de BAMU avec le choix de la solution qui en découle par le SAMU est la deuxieme tâche BAMU oui a deux solutions Réponse par Envoi d Effecteur Mobile d’Urgence Réponse de télé assistance médicale verbale Si BAMU non = réorientation24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 10
  11. 11. Les Taches initiales de la Régulation Médicale E x p r e s s io n d e la D e m a n d e =D A M U C O N N E C TE D E M A N D C O N N E X IO N N O N B A M U + N O N R E O R IE N T E S A M U V E R IF IE B A M U D E M A N D E R E N S E IG N E M E N T O U I B A M U Q U A N T IF IE B A M U E T T R A IT E IN F O R M E S u i t l e t r a i t e m e n t d e l a f f a i r e ju s q u à l a f i n T r a ite m e n t d u D o s s ie r24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 11
  12. 12. Tâches exclusives du PARMEnregistrer et diffuser les informations nécessairesau ServicePasser les communications pertinentes au MédecinRégulateur ® ou à ceux qui sont autorisésexclusivement, réorienter les autresAider le Médecin Régulateur et les Mobiles 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 12
  13. 13. Diagnostic de BAMU délégué à l’ ARM ® + «Réponse automatique de l’ARM» Si l’ ARM s’en considere apte e la solution est evidente, si le réglament intérieur le prévoit , l’ ARM depeche l effecteur mobile o donne la réponse verbale Mais il informe toujours le Médecin Régulateur 24/11/12 REG6ESP Tareas durante la gestion de un Asunto M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 13
  14. 14. Les taches de la Regulation Medicale sont partagées entre l’ ARM et le Médecin Régulateur APPEL ENTRANT 1 Demande exprime 1bis Enregistrement continu NON DAMU ? 2 LOCALISATION 3 2.1 OUI REORIENTATION 4.4 NON BAMU QUEL BAMU? 4 NON, BESOIN CONNEXION 4.3 NON , BESOIN INFO 4.2 BAMU = OUI 4.1 INFORME OU CONNECTE ENTREGISTRE 4.3 INFO 4.2 U =G*T*S*V 5 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 14
  15. 15. Contrôle des Mobiles effecteurs E N V O I D E M O B IL E E n r e g is tr e lo c a lis a tio n s s u c c e s s iv e s O U I A s s is ta n c e T ro u v e s o lu tio n N o n B ila n d é p a rt B ila n s d a n s le m o b ile D is p o n ib le N O N in d is p o n ib le O U I N o u v e lle m is s io n24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 15
  16. 16. Rôle du médecin Régulateur du SAMUDésigné par le Médecin Directeur du SAMU ,responsable de la réponse du Service PublicIl est l’autorité médicale directe des PARM(même s’il y a plusieurs autres médecins quiprennent des décisions)Il rend compte à la Direction Médicale.24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 16
  17. 17. Devoirs du Médecin Régulateur Prendre la responsabilité de toute décision médicale , compris celles des PARM Prendre directement en charge les demandes émanant d’un médecin , d’un paramedical ou d’une Autirité ayant un BAMU Représenter le Directeur Médical en son absence dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris24/11/12 REG6F Taches 17
  18. 18. Tout doit être fait pour éviterl’attente avant la « localisation » et l’analyse du « BAMU » par le PARMLe dernier arrivé devrait avoir cette «réponse» duSAMU , quitte à mettre en attente les autres.La bonne ergonomie des moyens de télécommunication et l’organisation du travail del’équipe de régulation doivent être adaptées àcette exigence24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 18
  19. 19. Priorités entre tâches se présentant simultanément lors de surcharge critique d’appels a la régulation du SAMU Executer tâches indispensables et mettre enattente tout ce qui peut l’être Utiliser des procédures dégradées de criseprévues 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 19
  20. 20. Les conflits d’intérêts entre protagonistes lors de la régulation médicale intérêt des demandeurs intérêt du patient intérêt des récepteurs, intérêt de la intérêt des mobiles, collectivité intérêt du SAMU…..24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 20
  21. 21. Les conflits entre PARM et Médecin RégulateurLe partage de tâches entre le Professionnel et lePara-professionnel qui travaillent au contact estsource de conflitsLa rigidité , le non respect de l’ Autre et desrègles de fonctionnement non adaptées aggravent ces conflitsLa fatigue, la démotivation et le manque desupport organisationnel également24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 21
  22. 22. Le syndrome de raccornissement(burn out) menace les opérateurs du SAMU Ils « augmentent la distance » avec ceux qu’ils pensent être la source de leurs ennuis , ils deviennent durs , irritables et agressifs . Ils deviennent dépressifs ce qui les isole encore plus de leurs «clients» et «collègues » S’ils n’ont pas de moyens suffisants pour se ressaisir il vont s’autodétruire24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 22
  23. 23. Le Médecin RégulateurNe devrait pas exercer uniquement à ce poste detravailPour la qualité de sa prestation il doit «tourner»dans d’autres secteurs de la pratique médicale etparticulièrement dans celles qui concernent lessoins intensifs hospitaliers et pré-hospitaliersL ’idéal est qu’il reste «Hospitalier»24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 23
  24. 24. Le PARMDevrait lui aussi «tourner» dans différentspostes de travail du SAMU , depuis la«première ligne» jusqu’au «secrétariatmédical et administratif» en passant par la«gestion des mobiles» et l’ «enseignement»Le niveau pré requis idéal pour ce métierdevrait le baccalauréat et au moins six moisde formation initiale24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 24
  25. 25. Téléphonistes? Y a t il besoin de «standardistes» ou de «téléphonistes» ou «radio opérateurs» dans un SAMU? Pas plus , à notre avis, que de «chauffeur» dans les UTIM….24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 25
  26. 26. L’Infirmier Diplômé à la Régulation?Certaines organisations , à rapprocher des SAMU ,dans d ’autres pays, ont des Infirmiers Régulateurssans médecins...D’autres , ont des Médecins Régulateurs et desPARM infirmiers... 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 26
  27. 27. le 112 Européen , le 911 Américain peuvent ils concurrencer le SAMU ? doivent être des numéros d’alerte générale polyglottes et gérés par les télé communications ils sont connectés avec le SAMU à qui ils doivent passer les appels médicaux ils ne doivent pas gêner le fonctionnement des SAMU24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 27
  28. 28. 911 ou 112 15 ou + URGENT OUI NON MEDICAL CONNECTE ET REORIENTE OUI TRADUIT SAMU24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 28
  29. 29. Les Systèmes d’Urgence des Forces de Sécurité Publique Ne sont pas « miscibles » avec les SAMU a cause de leurs incompatibilités bilatérales opérationnelles et éthiques Ne doivent pas organiser un système concurrentiel et parallèle au SAMU24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 29
  30. 30. Les Systèmes d’Aide Sociale d’Urgence et le SAMULes Urgences Sociales pourraient bénéficier de lacréation un SASU qui peut peut être cohabiter avecle SAMU et même utiliser les mêmes PARMCertains Services Privés Médicaux et/ou Sociaux lepeuvent aussi sous certaines conditionsLa Police a des missions spécifiques précises dansce domaine (maintient de l ’ordre public). Mais sacohabitation est impossible avec le SAMU. 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 30
  31. 31. L ’Equipe de Régulation Médicale Conseil Consultatif Médical Autorité Sanitaire Régionale DEMANDE EXPRIMEE (DAMU) Si non compétence réoriente ou epidemiologie-administration- no n vers d’autres systèmes recherche-formation de soins ou d’information non urgents, d’aide sociale, de police , etc. MEDECIN REGULATEUR PARM Dispatche et oriente vers la solution la Systèmes dinformation Tele Diagnostic plus efficiente Triage, Classification avec développement de lAutonomie des patients , Equité et Efficience de la prescription des Ressources de soins urgents en fonction des BESOINS (BAMU) Ressources Hôpitaux Soins Complexes Ressources des flottes dambulances Ressources de Soins Hôpitaux Informent sur leurs Ressources des disponibilité flottes d UTIM s en temps Ressources Soins Primaires réel24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 31
  32. 32. 24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 32
  33. 33. Centres d ’information sanitaire et SAMU? On peut imaginer de faire cohabiter les SAMU avec des Centres d ’Information Medico Sanitaire (générale , spécialisée ) ou de Gestion de certains problèmes de Santé Publique . Mais il faut que les Urgences soient toujours traitées à part et en priorité.24/11/12 REG6F Taches dans la Gestion dune Affaire M Martinez Almoyna 1997 SAMU de Paris 33

×