MARQUE,
EXPÉRIENCE
& INTERFACE UTILISATEUR :
LE CAS DE L’INTÉRACTION DE MARQUE

Michaël Kirijian
Soutenance de thèse profe...
COMMENT UNE MARQUE PEUT-ELLE
S’APPROPRIER UNE INTERFACE-UTILISATEUR ?
I DONNÉES DE CADRAGE
II L’INTERFACE-UTILISATEUR
III ÉTUDE DE CAS
I DONNÉES DE CADRAGE
II L’INTERFACE-UTILISATEUR
III ÉTUDE DE CAS
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET ...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET ...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET ...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET ...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET ...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET ...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET ...
PRODUIT
ORGANISATION
PERSONNALITÉ
USAGERS
SYMBOLE
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET ...
I DONNÉES DE CADRAGE
II L’INTERFACE-UTILISATEUR
III ÉTUDE DE CAS
I DONNÉES DE CADRAGE
II L’INTERFACE-UTILISATEUR
III ÉTUDE DE CAS
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE
SES ÉV...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE
SES ÉV...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE
SES ÉV...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE
SES ÉV...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE
SES ÉV...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE
SES ÉV...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE
SES ÉV...
PARADIGME
TECHNOLOGIQUE
PARADIGME
MÉTAPHORIQUE
PARADIGME
IDIOMATIQUE
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE
SES ÉV...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE
SES ÉV...
I DONNÉES DE CADRAGE
II L’INTERFACE-UTILISATEUR
III ÉTUDE DE CAS
I DONNÉES DE CADRAGE
II L’INTERFACE-UTILISATEUR
III ÉTUDE DE CAS
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
UNE INTERFACE DE CAPTURE VIDÉO UNIQUE
CONÇUE SELON UN PARADIGME D’INTERFACE
IDIOMATIQUE
LOGICIEL STANDARD
DE CAPTURE VIDÉO

Indicateur chiffré de la durée d’enregistrement

Bouton d’enregistrement
- une touche ...
I DONNÉES DE CADRAGE

II L’INTERFACE-UTILISATEUR

III ÉTUDE DE CAS

L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D...
UNE VITRINE ONLINE QUI RENFORCE
L’EXPÉRIENCE D’ACHAT EN LIGNE
Composer une mélodie en dessinant
des formes et des motifs grâce à la souris

Afficher la totalité des “scènes”
de la symp...
Composer une mélodie en dessinant des formes et des motifs grâce à la souris
Assembler un orchestre personnalisé en choisissant et en déplaçant
les groupes d’instruments symbolisés par les produits d...
CONCLUSION & OUVERTURE
L’AVÈNEMENT DU NUMÉRIQUE A BOULEVERSÉ
LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES
CONSOMMATEURS
L’INTERFACE-UTILISATEUR CONSTITUE ...
L’AVÈNEMENT DU NUMÉRIQUE A BOULEVERSÉ
LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES
CONSOMMATEURS
L’INTERFACE-UTILISATEUR CONSTITUE ...
L’AVÈNEMENT DU NUMÉRIQUE A BOULEVERSÉ
LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES
CONSOMMATEURS
L’INTERFACE-UTILISATEUR CONSTITUE ...
L’AVÈNEMENT DU NUMÉRIQUE A BOULEVERSÉ
LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES
CONSOMMATEURS
L’INTERFACE-UTILISATEUR CONSTITUE ...
QUELS SONT LES LEVIERS DONT DISPOSE
L’INTERFACE-UTILISATEUR POUR VÉHICULER
LA PERSONNALITÉ D’UNE MARQUE ?
L’INTERFACE-UTIL...
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Les marques et la notion d'interaction digitale : quels leviers pour quelles problématiques ?
Les marques et la notion d'interaction digitale : quels leviers pour quelles problématiques ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les marques et la notion d'interaction digitale : quels leviers pour quelles problématiques ?

2 216 vues

Publié le

Michael Kirijian, étudiant du MS marketing, design et création d'Audencia Nantes présente un travail sur la notion d'interaction en ligne : les interactions doivent être elles congruentes avec les autres points de contacts, quels en sont les éléments (trigger, contexte etc.), et y a t'il des exemples intéressants ?

Publié dans : Design
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 216
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
360
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les marques et la notion d'interaction digitale : quels leviers pour quelles problématiques ?

  1. 1. MARQUE, EXPÉRIENCE & INTERFACE UTILISATEUR : LE CAS DE L’INTÉRACTION DE MARQUE Michaël Kirijian Soutenance de thèse professionnelle Jeudi 27 Novembre 2013
  2. 2. COMMENT UNE MARQUE PEUT-ELLE S’APPROPRIER UNE INTERFACE-UTILISATEUR ?
  3. 3. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS
  4. 4. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS
  5. 5. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET LE CONSOMMATEUR LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS CHANGE DE NATURE LA DÉFINITION DE LA MARQUE ÉVOLUE
  6. 6. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET LE CONSOMMATEUR LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS CHANGE DE NATURE LA DÉFINITION DE LA MARQUE ÉVOLUE Les interactions entre les marques et les consommateurs ont lieu en majorité dans l’écosystème digital. MARQUE
  7. 7. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET LE CONSOMMATEUR LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS CHANGE DE NATURE LA DÉFINITION DE LA MARQUE ÉVOLUE Les nouveaux médias changent les comportements des consommateurs et leur donnent une nouvelle voix…
  8. 8. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET LE CONSOMMATEUR LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS CHANGE DE NATURE LA DÉFINITION DE LA MARQUE ÉVOLUE …et une plus grande influence sur les marques. MARQUE
  9. 9. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET LE CONSOMMATEUR LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS CHANGE DE NATURE LA DÉFINITION DE LA MARQUE ÉVOLUE Le digital n’est pas « un média de plus ». MARQUE MESSAGE •  •  •  Publicitaire Institutionnel Annonce MEDIA •  •  •  TV Radio Presse
  10. 10. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET LE CONSOMMATEUR LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS CHANGE DE NATURE LA DÉFINITION DE LA MARQUE ÉVOLUE Il bouleverse la relation entre les marques et les consommateurs en plaçant l’interactivité au cœur de cette relation. MARQUE
  11. 11. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET LE CONSOMMATEUR LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS CHANGE DE NATURE LA DÉFINITION DE LA MARQUE ÉVOLUE Du modèle identitaire de la marque…
  12. 12. PRODUIT
  13. 13. ORGANISATION
  14. 14. PERSONNALITÉ
  15. 15. USAGERS
  16. 16. SYMBOLE
  17. 17. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DES RELATIONS ENTRE LA MARQUE ET LE CONSOMMATEUR LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS CHANGE DE NATURE LA DÉFINITION DE LA MARQUE ÉVOLUE … à la marque-expérience. « L’ensemble des réactions sensorielles, cognitives et comportementales provoquées chez un individu lorsque ce dernier utilise un produit ou un service proposé par la marque, ou se retrouve exposé à un stimulus de marque  »
  18. 18. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS
  19. 19. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS
  20. 20. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE SES ÉVOLUTIONS SONT CORRÉLÉES AUX TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE DES CONTRAINTES QUI REMETTENT EN CAUSE L’IDENTITÉ VISUELLE DES MARQUES
  21. 21. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE SES ÉVOLUTIONS SONT CORRÉLÉES AUX TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE DES CONTRAINTES QUI REMETTENT EN CAUSE L’IDENTITÉ VISUELLE DES MARQUES L’ensemble des interactions et des dispositifs qui permettent à l’individu de manipuler une machine.
  22. 22. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE SES ÉVOLUTIONS SONT CORRÉLÉES AUX TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE DES CONTRAINTES QUI REMETTENT EN CAUSE L’IDENTITÉ VISUELLE DES MARQUES L’interface utilisateur a un objectif fonctionnel, ergonomique et hédonique.
  23. 23. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE SES ÉVOLUTIONS SONT CORRÉLÉES AUX TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE DES CONTRAINTES QUI REMETTENT EN CAUSE L’IDENTITÉ VISUELLE DES MARQUES Dans l’écosystème digital, elle est le filtre omniprésent et inévitable entre la marque et le consommateur. MARQUE MARQUE MARQUE MARQUE
  24. 24. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE SES ÉVOLUTIONS SONT CORRÉLÉES AUX TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE DES CONTRAINTES QUI REMETTENT EN CAUSE L’IDENTITÉ VISUELLE DES MARQUES Dans l’écosystème digital, l’expérience de l’utilisateur et l’expérience de marque sont étroitement liées.
  25. 25. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE SES ÉVOLUTIONS SONT CORRÉLÉES AUX TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE DES CONTRAINTES QUI REMETTENT EN CAUSE L’IDENTITÉ VISUELLE DES MARQUES Les interfaces-utilisateur sont de plus en plus déconnectées de l’implémentation réelle des mécanismes contrôlés.
  26. 26. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE SES ÉVOLUTIONS SONT CORRÉLÉES AUX TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE DES CONTRAINTES QUI REMETTENT EN CAUSE L’IDENTITÉ VISUELLE DES MARQUES Elles sont conçues selon des paradigmes d’interaction qui ont évolué au fil des transformations du numérique.
  27. 27. PARADIGME TECHNOLOGIQUE
  28. 28. PARADIGME MÉTAPHORIQUE
  29. 29. PARADIGME IDIOMATIQUE
  30. 30. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE SES ÉVOLUTIONS SONT CORRÉLÉES AUX TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE DES CONTRAINTES QUI REMETTENT EN CAUSE L’IDENTITÉ VISUELLE DES MARQUES Logos, polices, couleurs… Les éléments classiques d’identité visuelle ne peuvent être utilisés de la même façon dans une interface. NON OUI
  31. 31. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS UN OBJECTIF TRIPLE QUI CONDITIONNE L’EXPÉRIENCE SES ÉVOLUTIONS SONT CORRÉLÉES AUX TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE DES CONTRAINTES QUI REMETTENT EN CAUSE L’IDENTITÉ VISUELLE DES MARQUES Un faisceau de contraintes et de principes de conception unique
  32. 32. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS
  33. 33. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS
  34. 34. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTICANALES
  35. 35. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTICANALES Comprendre les mécanismes de base d’une interaction.
  36. 36. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTICANALES Le déclencheur
  37. 37. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTICANALES La règle
  38. 38. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTICANALES La réaction
  39. 39. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTICANALES Le contexte
  40. 40. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTICANALES Une interaction hautement fonctionnelle, unique dans sa nature, et mémorable dans l’expérience de l’utilisateur.
  41. 41. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTICANALES La distinction entre les marques digitales et les marques multi-canales.
  42. 42. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTICANALES Une marque qui manifeste sa présence uniquement à travers des plateformes digitales
  43. 43. UNE INTERFACE DE CAPTURE VIDÉO UNIQUE CONÇUE SELON UN PARADIGME D’INTERFACE IDIOMATIQUE
  44. 44. LOGICIEL STANDARD DE CAPTURE VIDÉO Indicateur chiffré de la durée d’enregistrement Bouton d’enregistrement - une touche pour démarrer la capture - une touche pour mettre en pause ou arrêter la capture VINE Indicateur visuel de la durée d’enregistrement Paradigme idiomatique : une barre de remplissage indique la durée de la vidéo capturée et d’autre part la durée maximale. Pas de bouton d’enregistrement; L’enregistrement se fait en maintenant le toucher sur l’ecran de restitution
  45. 45. I DONNÉES DE CADRAGE II L’INTERFACE-UTILISATEUR III ÉTUDE DE CAS L’INTERACTION DE MARQUE COMME LEVIER D’APPROPRIATION D’UNE INTERFACE LE CAS DES MARQUES DIGITALES LE CAS DES MARQUES MULTI-CANALES Une marque qui manifeste sa présence à travers une variété de points de contact.
  46. 46. UNE VITRINE ONLINE QUI RENFORCE L’EXPÉRIENCE D’ACHAT EN LIGNE
  47. 47. Composer une mélodie en dessinant des formes et des motifs grâce à la souris Afficher la totalité des “scènes” de la symphonie Passer à la “scène” suivante Chaque produit exposé emet un son lorsque l’on passe la souris dessus
  48. 48. Composer une mélodie en dessinant des formes et des motifs grâce à la souris
  49. 49. Assembler un orchestre personnalisé en choisissant et en déplaçant les groupes d’instruments symbolisés par les produits de la collection
  50. 50. CONCLUSION & OUVERTURE
  51. 51. L’AVÈNEMENT DU NUMÉRIQUE A BOULEVERSÉ LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS L’INTERFACE-UTILISATEUR CONSTITUE UN POINT CLÉ DANS L’EXPÉRIENCE DE MARQUE L’INTÉRACTION DE MARQUE CONSTITUE UN MOYEN PERTINENT POUR LA MARQUE DE S’APPROPRIER UNE INTERFACE-UTILISATEUR ET DE LA RENDRE UNIQUE NÉANMOINS ELLE NE PEUT SE FAIRE AU DÉTRIMENT DE L’UTILISABILITÉ
  52. 52. L’AVÈNEMENT DU NUMÉRIQUE A BOULEVERSÉ LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS L’INTERFACE-UTILISATEUR CONSTITUE UN POINT CLÉ DANS L’EXPÉRIENCE DE MARQUE L’INTÉRACTION DE MARQUE CONSTITUE UN MOYEN PERTINENT POUR LA MARQUE DE S’APPROPRIER UNE INTERFACE-UTILISATEUR ET DE LA RENDRE UNIQUE NÉANMOINS ELLE NE PEUT SE FAIRE AU DÉTRIMENT DE L’UTILISABILITÉ
  53. 53. L’AVÈNEMENT DU NUMÉRIQUE A BOULEVERSÉ LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS L’INTERFACE-UTILISATEUR CONSTITUE UN POINT CLÉ DANS L’EXPÉRIENCE DE MARQUE L’INTÉRACTION DE MARQUE CONSTITUE UN MOYEN PERTINENT POUR LA MARQUE DE S’APPROPRIER UNE INTERFACE-UTILISATEUR ET DE LA RENDRE UNIQUE NÉANMOINS ELLE NE PEUT SE FAIRE AU DÉTRIMENT DE L’UTILISABILITÉ
  54. 54. L’AVÈNEMENT DU NUMÉRIQUE A BOULEVERSÉ LE RAPPORT ENTRE LES MARQUES ET LES CONSOMMATEURS L’INTERFACE-UTILISATEUR CONSTITUE UN POINT CLÉ DANS L’EXPÉRIENCE DE MARQUE L’INTÉRACTION DE MARQUE CONSTITUE UN MOYEN PERTINENT POUR LA MARQUE DE S’APPROPRIER UNE INTERFACE-UTILISATEUR ET DE LA RENDRE UNIQUE NÉANMOINS ELLE NE PEUT SE FAIRE AU DÉTRIMENT DE L’UTILISABILITÉ
  55. 55. QUELS SONT LES LEVIERS DONT DISPOSE L’INTERFACE-UTILISATEUR POUR VÉHICULER LA PERSONNALITÉ D’UNE MARQUE ? L’INTERFACE-UTILISATEUR DOIT-ELLE TRANSMETTRE LA MÊME EXPÉRIENCE QUE LES AUTRES POINTS DE CONTACT DE LA MARQUE ?
  56. 56. MERCI POUR VOTRE ATTENTION

×