MICROMEGAS de VOLTAIREVOLTAIRE (1694-1778)Au XVIII° siècle, à une époque où la culture française dominait en Europe, Volta...
Saturnien : le nain : Géant moins grandA la fin du chapitre 3, ils cherchent une auberge, un lieu de repos => choississent...
Date très contemporaine pour les lecteurs, qui fait référence à l’actualité, c’est réaliste : histoirecontemporaine.Mais r...
Il a une fonction de direction de notre regard, il l’oriente.La perspective est contrôlée par quelqu’un.A la fin du texte,...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Micromeg as

410 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
410
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Micromeg as

  1. 1. MICROMEGAS de VOLTAIREVOLTAIRE (1694-1778)Au XVIII° siècle, à une époque où la culture française dominait en Europe, Voltaire dominait la culturefrançaise. Son œuvre comprend un vaste ensemble décrits dans tous les genres littéraires, dont 56 piècesde théâtre, des dialogues, des ouvrages historiques, des romans et des contes, des vers et de la poésieépique, des essais, des articles scientifiques et culturels, des pamphlets, de la critique littéraire et plusde 20 000 lettres.Voltaire Homme de lettres depuis le lycée, se fait connaître par la poésie et l’impertinence.«Se pose en s’opposant » / Révolté par la restriction de religion.Voltaire découvre le monde (liberté) en 1715 (il a 20 ans), et Louis XIV meurt.En 1717, Voltaire fut arrêté et envoyé à la Bastille pour offenses envers le régent, Philippe II dOrléans. Ilfut libéré onze mois plus tard quand il fut établi quil avait été accusé faussement. Pendant sonemprisonnement, il écrivit sa première pièce, "Œdipe", qui lui acquit beaucoup destime quand elle futjouée à sa sortie de prison.Il ambitionne toute sa vie d’être dramaturge. Il y parvient en imitant Racine. Voltaire est un très bonélève mais un grand Auteur n’est justement pas un très bon élève.Il est obligé de partir en Angleterre (1730) au moment de Micromégas, car au théâtre, il fit une remarquehabile au Chevalier de Rohan, un jeune noble, qui comprit que Voltaire le méprisait. Rohan demanda àses gens de le frapper. C’est alors que Voltaire voulu le combattre en duel. Pour éviter une affaire, lapuissante famille de Rohan fit publier une lettre de cachet et Voltaire fut arrêté et jeté à la Bastille. Il futrelâché contre la promesse quil quitterait le pays et irait en Angleterre. « Vous finissez votre nom alorsque je commence le mien »Pendant son séjour en Angleterre, il rencontra les intellectuels les plus importants du pays. Il futimpressionné par la plus grande liberté dopinion quil y avait en Angleterre et fut profondémentinfluencé par Isaac Newton et John Locke. Quand il fut autorisé à rentrer en France, Voltaire assura sasituation financière puis poursuivit sa carrière littéraire en ayant pour but détablir la vérité, de la publierdans ses œuvres et dagir pour la réforme de la société.Il rapportera les «lettres anglaises». L’Angleterre devient un exemple en Europe.  entame une littérature critique => commence à être le « prince des lettres ». Le prince Russe Frederick II appelle à la Cour Voltaire. Ce dernier est très flatté.Micromégas n’a pas beaucoup d’importance pour Voltaire. Il veut juste faire rire. Cette œuvre reflète lesconnaissances scientifiques de l’époque.C’est surtout un des procédés de représentations romanesques et narratives constant au 18ème siècle :utiliser un regard étranger pour représenter notre regard sur le monde extérieur(Comme les lettres persanes de Montesquieu).But polémique : idées fraiches ? Regard neutre ? Remet en cause les mœurs de la société.MICROMEGASMicromégas est écrit d’un point de vue d’un extraterrestre : conte philosophique.On distingue : Sirius : le sirien : Micromégas
  2. 2. Saturnien : le nain : Géant moins grandA la fin du chapitre 3, ils cherchent une auberge, un lieu de repos => choississent la planète terre aprèsavoir négligé la planète Mars.Point de vue de Sirius (planète gigantesque, la plus lointaine) : prendre du recul, du temps pourréfléchir.I/ Un récit distrayantII/ Un récit renversantIII/ La confrontation de deux espritsI/ Un récit distrayanta/ les personnagesPlusieurs dénominationsLe nain => le Saturnien (moins critique)*Le nain est considéré comme un nain seulement par Micromégas car c’est aussi un géant mais moins grand que cedernier.Saturnien : caractéristique simplifiée : la nain, puis caractéristiques psychologique principale : «quijugeait trop vite» => euphémisme : c’est tout le temps, on va le faire agir avec cette caractéristiques =>simplification du récit dans la présentation des personnages.Sirien : géant beaucoup plus grand, très sage qui pense avec plus de recul.  logique narrative d’une grande simplicité.Saturnien : trop Vif => vivacitéSirien : sagesseIl n’y a pas d’autre personnage. Absence d’êtres humains alors qu’on est sur Terre. Le personnage le plusabsent est le personnage le plus important.En ce qui concerne les personnages, le récit est distrayant, + de perspectives nouvelles.b/ L’espaceOn nous parle de la Mer baltique, une mer gelée où on ne va pas, une mer déserte. Voltaire glisse uneconnaissance scientifique : planète plate sur les pôles, et ronde partout ailleurs (déduction mathématiqueet physicienne, ce n’est pas inventé).  Ce qu’en dit Voltaire n’est pas imaginaire, mais au contraire réaliste, scientifique : « Mer baltique, désert, pôle plat, baleine… »c/ TempsIl n’y a rien à dire sur l’évolution chronologique du passage.1737 : nouveau style
  3. 3. Date très contemporaine pour les lecteurs, qui fait référence à l’actualité, c’est réaliste : histoirecontemporaine.Mais rien ici, aucun indice ni détail ni repère n’est évoqué. Sauf un « vaisseau de la taille d’une baleine »+ présence d’êtres humains, sans les voir.Les « gazettes » : journaux de l’époque, en ont parlé : confirmation par l’actualité de l’évènement deVoltaire.Le caractère distrayant du récit tient essentiellement à l’invention => temps réaliste.Phénomène du récit invraisemblable : homme exclu du récit, pas un terrain humain dans ce récit saut un :le narrateur.Le temps du regard doit nous préoccuper dans un deuxième temps :II/ Un récit renversant(par le regard inversé celui de géants)a/ sur notre TerreLe regard sur notre Terre est guidé par la disproportion des personnages (extraterrestres) qui voit notreTerre comme minuscule « c’était une baleine » (imperceptible), jeu enfantin => choisir l’être vivant leplus gigantesque de la création pour désigner comme le moins visible, voire invisible.  inversion de notre système de valeurs : ce qui est le plus gros est présenté comme le plus petit.L25 : Saturnien rit vis-à-vis de l’excès de petitesse.L5 : Selon le jugement très rapide du nain : « Si mal construit, irrégulier, ridicule »  rythme tertiaire, 3 adjectifs péjoratifs en série.Evolution négative, intensifiée par le rythme ternaire, et 3 fois « si ».l 6 à l 13 => appréciations négatives du Saturnien.« Nous on est conscient des critiques de notre planète » => terre jugée négativement, inhospitalière.Tableau sans indulgence.b/ Sur les HommesPersonnages absents : « y-a-t-il des gens avec une âme ? » • On cherche une trace de vie, intelligente. • Quant on rencontre une baleine, ce n’est pas une trace de vie intelligente.L30 : deux voyageurs pensent qu’il n’y a pas de vie intelligente sur Terre + vieux rafiots à la fin.L’auteur fait tout pour effacer les hommes du chapitre 4. Il n’y a que le bateau, mais on ne voit pas leshommes dessus : il repousse au chapitre suivant »C’est l’occasion de dire que les seuls hommes présents sont les lecteurs.C’est un conte philosophique qui fait réfléchir les lecteurs, mais il y a tout de même la présence discrètedu narrateur.Anthropomorphe => pomorphe : centrisme =>contestéc/ Le narrateurIl est là pour organiser le regard, le point de vue. Il essaye de changer notre point de vue à l’aide dedénominations variables.Point de vue critique ------puis point de vue neutre.
  4. 4. Il a une fonction de direction de notre regard, il l’oriente.La perspective est contrôlée par quelqu’un.A la fin du texte, c’est un point de vue humain : » on sait que » => les humains : nous les contemporains.Contrairement à ce qu’ l’on pourrait voir, il présente ce qu’il dit comme vrai, en disant que les journauxen ont parlé différemment. • « Des cartes » => métaphores, cartes de destin. On peut penser qu’il y a un ordre du monde. • On sait jamais ce qu’il se passe => comment les choses se sont passées. On a une sorte de renversement. Il veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes : faire prendre son mensonge pour une réalité, alors qu’on sait que c’est faux.* Micromégas n’existe pas. Voltaire prétend être un historien.Il joue avec nous sur le thème de la vérité. « Presse qui détient la vérité, ou on peut la contester ? »Comment procède-t-il ?  inversion de la preuve : les journaux ont menti.  On a le choix de choisir d’être comme le Sirien, ou comme le Saturnien.III. La Confrontation de deux esprits.a/ répartition des rôlesPrésentation des personnages associés à un rôle : • « le nain » => esprit limité : il juge trop vite, se manifeste dans son discours et sur le débat. • « le géant » => grand esprit, curieux  objet de leur enquête : les humains. Seul avantage des hommes sur les extraterrestres : on sait qu’il y a des hommes sur Terre, handicap de la supériorité. • même si les Hommes sont absents => ils donnent au lecteur ce rôle de juge. Dans cette hypothèse absurde, notre esprit ne sera jamais placé. • Malgré de multiples capacités sensorielles, une grande taille et une intelligence supérieure, les géants sont tout de même embarrassés par leur taille. => plus ils sont grands, moins ils voient ce qui est plus petit => c’est un inconvénient.b/ raisonnements fondés sur des préjugés • « les gens de bon sens » : le bon sens est la chose du monde la mieux partagée. Descarte. • La recherche • La certitude semble confirmée par une autre conception sensorielle : le touché : « je crois avoir bien tâté » => pas d’hommes. • Apparence du chaosc/ Le raisonnement scientifique : MicromégasLa raison : ce pour quoi il répond au mauvais exercice de la penséeVoltaire : « je sui douteur et non docteur »  en gros : je suis philosophe et non celui qui sait, le savant, celui qui est sur de lui.Il y a une notion préscientifique chez Micromégas : enquête approfondie.« il y a apparence que ceci n’est pas fait pour rien » => affirmation du déisme.

×