Jeremie

2 033 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 033
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
74
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Jeremie

  1. 1. CALCUL DE METRE DEVIS  C’est un document qui précise, pour chaque corps d’état intervenant dans la construction, la nature et les caractéristiques des matériaux à utiliser. C’est aussi un document financier qu’établit pour chaque corps d’état un métré détaillé de l’ouvrage et le prix s’y rapportant. Il peut également, dans certain cas, indiquer les techniques de construction à utiliser. C’est à partir de ce document que les entreprises consultées établissent leurs propositions de prix. 1- IMPLANTATION Cross – bar a) Cross – Bar : Deux cross – bar par tranché ou par colonne. b) Latte : Un morceau de latte par cross – bar. Latte c) Bois dur : 1.5 bois dur par cross – bar. d) Clous 2 ½’’ AT: 10 clous par cross – bar. Bois – dur e) Ficelle 2- FOUILLE a) Volume des fouilles pour les semelles Vs = Long. × Larg. × prof. × Nbre. De semelle b) Volume des fouilles pour les rigoles Vr = Larg. × Prof. × Long. (mètre linéaire) c) Volume total : VT = Vs + Vr 3- FONCAGE a) Volume de fonçage Vf = Long. × Larg. × Epais. × Nbre. De semelle b) Volume de roches à galet Vr = Vf × 1.2  1.2 (coéff. d’augmentation) Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  2. 2. 4- BETON DE PROPRETE (Dosage 150kg / m3) Volume de béton Vb = Longueur × Largeur × Épaisseur × Nombre De semelle  Sable blanc : Vb × 0.9  Gravier : Vb × 0.5  Ciment : Vb × 3.5 Sacs  Eau : Vb × 30 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 Pour gravier. 5- FERRAILLAGE a) Semelles : On utilise un quadrillage de fers (Φ) 1’’ ou 5/8’’ ou ½’’, la Dimension dépend de la qualité du sol et le type de fondation.  Chercher le développement d’un morceau.  Chercher le nombre de morceau par semelle.  Chercher le nombre de morceau par barre.  Chercher le nombre de barre pour les semelles.  Chercher le nombre de fil à ligaturer  2% du poids total des fers utilisés pour les Semelles. Donc nombre de livre pour toutes les barres × 0.02 Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  3. 3. b) Socles : On utilise toute sorte de fers pour les socles dépendamment du type de fondation.  Chercher le développement d’un morceau.  Chercher le nombre de morceau par socle.  Chercher le nombre de morceau par barre en divisant la longueur d’une barre par la longueur d’un morceau.  Chercher le nombre de barre pour les socles en divisant le nombre de morceau total par le nombre de morceau dans une barre.  Pour les étriers on fait de même  Chercher le développement d’un étrier.  Chercher le nombre d’étier par socle en divisant la hauteur du socle par 20cm.  Chercher le nombre d’étrier par barre en divisant la longueur d’une barre par la longueur d’un morceau.  Chercher le nombre de barre pour les étriers en divisant le nombre d’étrier total par le nombre de morceau dans une barre.  Chercher le nombre de fil à ligaturer  2% du poids total des fers utilisés pour les socles. Donc nombre de livre pour toutes les barres × 0.02 c) Colonnes : On utilise toute sorte de fers pour les colonnes selon le type de Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  4. 4. Fondation.  Chercher le développement d’un morceau.  Chercher le nombre de morceau par colonne.  Chercher le nombre de morceau par barre en divisant la longueur d’une barre par la longueur d’un morceau.  Chercher le nombre de barre pour les colonnes en divisant le nombre de Morceau total par le nombre de morceau dans une barre.  Pour les étriers on fait de même.  Chercher le développement d’un étrier.  Chercher le nombre d’étier par colonne en divisant la hauteur de la colonne par 15cm.  Chercher le nombre d’étrier par barre en divisant la longueur d’une barre par la Longueur d’un étrier.  Chercher le nombre de barre pour les étriers en divisant le nombre d’étrier total Par le nombre de morceau dans une barre.  Chercher le nombre de fil à ligaturer  2% du poids total des fers utilisés pour Les Colonnes. Donc nombre de livre pour toutes les barres × 0.02 6- BETON SEMELLES (Dosage 350kg / m3) Volume de béton Vb = Long. × Larg. × Epais. × Nbre. de semelle  Sable blanc : Vb × 0.9  Gravier : Vb × 0.5  Ciment : Vb × 3.5 Sacs  Eau : Vb × 60 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 pour gravier. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  5. 5. 7- MACONNERIE DE ROCHES a) Volume de la maçonnerie Vm = Larg. × Hauteur × Mètre linéaire b) Volume de roche à utiliser Vr = Vm × 1.2  1.2 (coéff. d’augmentation)  Sable : Vm × 0.6  Ciment : Vm × 1.75 Sac  Eau : Vm × 30 galons 8- COFFRAGE DE SOCLE  Socle à l’angle (2 parties), Socle plat (1partie)  Bois durs : 4 bois durs pour un socle à l’angle, 2 bois durs pour un socle plat.  Clous 2 ½’’ : 40 clous pour un socle à l’angle, 20 clous pour un socle plat.  Planches : 4 planches pour un socle à l’angle, 2 planches pour un socle plat.  Tasseaux : 4 tasseaux pour un socle à l’angle, 2 tasseaux pour socle plat. 9- BETON SOCLE (dosage  350kg / m3) Volume béton Vb = Long. × Larg. × Hauteur × Nombre de socle  Sable blanc : Vb × 0.9  Gravier : Vb × 0.5  Ciment : Vb × 8 Sacs  Eau : Vb × 60 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 pour gravier. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  6. 6. 10- COFFRAGE CHAINAGE INFERIEUR Le chaînage inférieur a pour but d’empêcher la maçonnerie de roches de se défaire (déformer).  Chercher le nombre de mètre linéaire.  Planche : (nombre de mètre linéaire diviser par la longueur d’une ou de la planche utilisée) × 2.  Clous 2 ½’’ : 10 clous par mètre linéaire.  Bois durs : 1 ½ bois dur par mètre linéaire. 11- FERRAILLAGE DU CHAINAGE On utilise toute sorte de fer pour le ferraillage du chaînage.  Chercher le nombre de mètre linéaire du chaînage.  Chercher la longueur utile : Longueur d’une barre – Longueur du recouvrement (40 fois le diamètre de fer utilisé).  Chercher le nombre de barre de fer en divisant le nombre de mètre linéaire par la longueur utile.  Chercher la quantité d’étrier (Epingle) totale en divisant le nombre de mètre linéaire par 20cm.  Chercher la quantité d’étrier par barre en divisant la longueur d’une barre par la longueur d’un morceau.  Chercher le nombre de barre de fer en divisant le nombre de morceau total par le nombre de morceau dans une barre.  Chercher le nombre de fil à ligaturer  2% du poids total des fers utilisés pour les colonnes. Donc nombre de livre pour toutes les barres × 0.02. Ou Pierre louis Reginal Ou Ingenieur Civil
  7. 7. 12- BETON CHAINAGE INFERIEUR (dosage  350kg / m3) Volume béton : Vb = Largeur × Épaisseur × Mètre linéaire  Sable blanc : Vb × 0.9  Gravier : Vb × 0.5  Ciment : Vb × 8 Sacs  Eau : Vb × 60 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 pour gravier. 13- MOUVEMENT DE TERRE (Tous venant de rivière)  Hauteur à remblayer Hr = Soubassement – Béton parquet (Macadam)  Surface à remblayer : La surface totale des pièces  Volume à remblayer Vr = Surface totale des pièces × Hr  Volume de remblais nécessaire Vn = Vr × 1.3  1.3 (Coéff. d’augmentation) Béton Parquet = Macadam = 10cm Soubassement = 60cm Volume à remblayer TN Terrain naturel Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  8. 8. 14- FERRAILLAGE DU PARQUET  On utilise les fers ¼’’ ou 3/8’’ pour ferrailler le parquet en quadrillage.  Pour le calcul des fers on possède étape par étape ou pièce par pièce.  On divise la largeur par la mesure des carrés du quadrillage pour trouver le nombre de morceau (celui-ci = longueur) de fer utilisé.  On divise la longueur par la mesure des carrés du quadrillage pour trouver le nombre de morceau (celui-ci = largeur) de fer utilisé.  Trouver le nombre de morceau dans une barre en divisant la longueur d’une barre par la longueur des morceaux.  Trouver le nombre de barre en divisant le nombre de morceau (longueur) total par le nombre de morceau dans une barre et en divisant le nombre de morceau (largeur) total par le nombre de morceau dans une barre.  Exemple : 3m 20cm 2.6m 20cm 3m : 0.20m = 15 morceaux de 2.6m et 2.6m : 0.20m = 13 morceaux de 3m  Chercher le nombre de fil à ligaturer  2% du poids total des fers utilisés pour les colonnes. Donc nombre de livre pour toutes les barres × 0.02 Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  9. 9. 15- BETON PARQUET (dosage  250kg /m3) On possède étape par étape ou pièce par pièce. Volume béton : Vb = Surface × Epaisseur  Sable blanc : Vb × 0.9  Gravier : Vb × 0.5  Ciment : Vb × 8 Sacs  Eau : Vb × 60 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 pour gravier. 16- POSE DE BLOCS L lo ho H  Surface du panneau ou surface de mur ou surface totale : ST = L (largeur) × H (hauteur)  Surface des ouvertures (fenêtres, portes et autres) : SO = lo × ho  Surface de mur en blocs : Sm = ST – SO Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  10. 10.  Quantité de blocs par m3  13 blocs / m2  Perte  5% ou 50 / 1000  1m2 de mur en blocs  13 blocs / m2   Quantité d’eau  2gallons d’eau / m2 ou 0.16galon / bloc  Quantité de ciment gris :  1 sac pour 30 blocs 20  1 sac pour 50 blocs 15  1 sac pour 70 blocs 10  Quantité de sable :  Blocs 20  0.005m3  Blocs 15  0.004m3  Blocs 10  0.003m3 17- COFFRAGE DES COLONNES  Bois durs : 2 bois durs par planche.  Clous 2 ½’’ : 60 clous par colonne.  Planches : 1 planche par face de colonne suivant la longueur de la planche et celle de la colonne. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  11. 11. 18- BETON COLONNE (dosage  350kg / m3) Volume de béton Vb = Longueur × Largeur × Hauteur × nombre de colonne  Sable blanc : Vb × 0.9  Gravier : Vb × 0.5  Ciment : Vb × 8 Sacs  Eau : Vb × 60 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 pour gravier. 19- COFFRAGE DES POUTRES  Chercher le nombre de mètre linéaire.  Planche : (nombre de mètre linéaire diviser par la longueur d’une ou de la planche utilisée) × 3.  Clous 2 ½’’ : 20 clous par mètre linéaire.  Bois durs : 3 bois durs par mètre linéaire. 16' 2" 4" Bois 2" × 4" × 16' Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  12. 12. 20- FERRAILLAGE DES POUTRES C 2 Φ 3/8" tout droit. A A´ B 6Φ ½ " de 3 rangées de deux 2Φ ½ " superposées. B´ 2Φ ½ " Repliés à 1/10e de la portée. C´ Coupe A – A´ Coupe B – B´ Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  13. 13. Coupe C – C´ 2 Φ 3/8" 2Φ ½ " Repliés à 1/10e de la portée. 6Φ ½ "(3rangées de deux superposés) N.B. : Pour une portée supérieur ou égale à 3m, on a :  6Φ ½ " au dessus de la portée dont 3 rangées de deux (2) Φ ½ " superposés.  2Φ 3/8" en dessus.  2Φ ½ " repliés à 1/10e de la portée.  Pour une portée inférieure ou égale à 3m, on enlève les 2Φ ½ " repliée à 1/10 de la portée. 21- BETON DES POUTRES (dosage  350kg / m3) Volume de béton Vb = Longueur × Largeur × Hauteur  Sable blanc : Vb × 0.9  Gravier : Vb × 0.5  Ciment : Vb × 8 Sacs  Eau : Vb × 60 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 pour gravier. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  14. 14. 22 – COFFRAGE DES LINTEAUX (Rectangulaires)  Chercher le nombre de mètre linéaire.  Planche : (nombre de mètre linéaire diviser par la longueur d’une ou de la planche utilisée) × 2.  Clous 2 ½’’ : 20 clous par mètre linéaire.  Bois durs : ½ bois dur par mètre linéaire. 23 – COFFRAGE DES LINTEAUX (Circulaires) ET ARCADES  Chercher le nombre de mètre linéaire.  Plywood: nombre de mètre linéaire diviser par la longueur d’un ou du plywood utilisé. Ou bien 2 plywood et 1 planche14’.  Clous 2 ½’’ : 50 clous par mètre linéaire.  Bois 2 × 4 : Environ 12 bois. L M R X D X' Y Surface de la partie hachurée: Sh= (π × R2) ÷ 2 Surface de la partie non hachurée: Snh= (L × M) – [(π × R2) ÷ 2] Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  15. 15. 24 – FERRAILLAGE DES LINTEAUX (Rectangulaires & Circulaires)  On utilise les fers ½" et les fers 3/8" pour ferrailler les linteaux.  On place les fers ½" à la base et les fers 3/8" au sommet du linteau.  La dimension des morceaux des fers utilisés dépend de la mesure d’un ou des linteaux. 25 – BETON DES DEUX STYLES DE LINTEAUX (dosage  350kg / m3) Volume de béton Vb = Longueur × Largeur × Hauteur  Sable blanc : Vb × 0.9  Gravier : Vb × 0.5  Ciment : Vb × 8 Sacs  Eau : Vb × 60 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 pour gravier. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  16. 16. 26 – COFFRAGE DE LA DALLE Plywood 2.88m2 4' = 1.20m 8' = 2.40m  Dans le coffrage d’une dalle, les étais métalliques doivent être placé à 1.20m de l’un de l’autre. Ils forment des carrées de 1.20m de côté.  Dans le coffrage d’une dalle, les bois durs doivent être placé à 0.60m de l’un de l’autre. Ils forment des carrées de 0.60m de côté.  Dans le coffrage d’une dalle on :  Cinq (5) Bois durs (étais) / m2  Deux (2) étais métalliques / m2  Plywood : Nombre de m2 de dalle à diviser par la surface d’une feuille de plywood.  Cinquante (50) Clous / Feuille de Plywood (70% clous 2½" et 30% clous 4")  0.60 bois 2" × 4" × 14' / m2 Pour les traverses et les filières. 2  0.80 bois 2" × 4" × 12' / m  Planche : Nombre de mètre linéaire de dalle à diviser par la surface d’une feuille de Planche. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  17. 17. 27 – FERRAILLAGE DE LA DALLE  On doit placer la poutre principale dans la portée la plus longue et les poutres secondaires dans la portée la plus courte.  PLAN DE POUTRAISON  Les poutrelles font 10cm de large et placent à 50cm¢¢.  La dalle porte dans le sens du plus grand côté pour une forme rectangulaire. X A B C D E F Y 1 a b c d e 2 X et Y sont des poutres principales. 1 et 2 sont des poutres secondaires. A B C D E et F sont des espaces pour les hourdis. a b c d et e sont des nervures (Poutrelles). Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  18. 18.  La dalle porte dans deux (2) sens pour une forme carrée. X A B C D E kl A' B' C' D' E' F' A" B" C" D" E" F" Y 1 a b 2 c d 3 X et Y sont des poutres principales. 1 2 et 3 sont des poutres secondaires. A B C D E et F sont des espaces pour les hourdis. a b c et d sont des nervures (Poutrelles). e = épaisseur ℓ = largeur 3 Φ 3/8" 7 Φ 1/2" Enrobage Etrier  Pour les poutres principales et les poutres secondaires on a 7Φ ½" et 3Φ 3/8".  Pour les nervures ou poutrelles on a 1Φ ½" et 1Φ 3/8". Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  19. 19. 28 – POSE DE HOURDIS  Pour trouver le nombre de hourdis à poser, on prend la mesure en axe et on enlève de cette mesure la largeur de la poutre ou des poutres puis on divise le résultat par 0.2m ou 20cm et enfin on multiplie le résultat par le nombre de rangées ou de colonnes de hourdis. N.B. : En gros, on prend la surface de la dalle ; Puis on la multiplie par six (6) pour trouver le nombre de hourdis. A B C D E F G H I J K L M Les hourdis A B C D E H I J K L et M sont les nervures (poutrelles). Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  20. 20. 29 – BETON DE LA DALLE  Dosage 350Kg / m3 Volume de béton : Vb = L (Longueur) × ℓ (Largeur) × e (épaisseur)  Sable blanc : Vb × 0.9  Gravier : Vb × 0.5  Ciment : Vb × 8 Sacs  Eau : Vb × 60 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 pour gravier. 30 – ESCALIER  L’escalier est un élément dans la construction qui permet de passer d’un niveau inférieur à un niveau supérieur et vice versa. Il existe plusieurs types d’escalier. Escalier d’un seul volet (en I), escalier rectangle de deux volets (en L et en U), et escalier de plusieurs volets.  Dans un escalier on a plusieurs marches, plusieurs contre – marches, un paillasse et un ou plusieurs palier (ers).  Les marches sont là pour recevoir la plate forme des chaussures, elles font la longueur de l’escalier. On a plusieurs dimensions de marche : 30cm pour les bâtiments privés (Résidence), 30cm à 35cm pour les bâtiments publiques (Bureaux, écoles, etc.…) et 40cm à 50cm pour les bâtiments publiques (Hôpital, clinique ou centre de santé, etc.…). Le nombre de marche = (nombre de contre – marche) – 1.  Les contre – marches sont là pour relier les marches entre elles, ils font la hauteur de l’escalier. On a plusieurs dimensions de contre – marche : 17cm pour les bâtiments privés (Résidence), 15cm pour les bâtiments publiques (Bureaux, écoles, etc.…) et 12cm ou 10cm pour les bâtiments publiques (Hôpital, clinique ou centre de santé, etc.…). Pour trouver le nombre de contre – marche, on divise la hauteur plancher / plafond par la dimension de contre – marche choisie. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  21. 21.  La paillasse est là pour supporter les marches et les contre – marches, elle fait aussi la longueur de l’escalier. La dimension de la paillasse est supérieure ou égale à 12cm.  Le palier est là pour permettre à l’utilisateur d’essouffler et pour relier les volets.  Escalier d’un seul volet UP Vue de l’escalier en plan MARCHES DALLE DU NIVEAU SUPERIEUR CONTRE – MARCHES PAILLASSE Vue de l’escalier en élévation Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  22. 22.  Escalier de deux volets  Escalier en U UP Vue en plan d’un escalier en U MARCHE DALLE DU NIVEAU SUPERIEUR OU PLAFOND PALIER PAILLASSE CONTRE – MARCHE POUTRE PALIER PAILLASSE MACADAM OU PLANCHER Vue en élévation d’un escalier en U Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  23. 23.  Escalier en L UP Vue en plan d’un escalier en L DALLE DU NIVEAU SUPERIEUR OU PLAFOND PALIER CONTRE – MARCHE POUTRE PALIER PAILLASSE MACADAM OU PLANCHER Vue en élévation d’un escalier en L Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  24. 24. 31 – COFFRAGE DE L’ESCALIER – Plywood : Pour trouver le nombre de Plywood on divise la longueur de l’escalier par la longueur d’une feuille de Plywood (2.40m). – Bois – dur : 1 bois – dur par mètre linéaire. – Clous : 100 clous par Plywood. – Planche : Longueur de la planche utilisée à diviser par la largeur de l’escalier puis on multiplie le résultat par le nombre de marche pour trouver le nombre de planche. – Planche pour paillasse : (Long. de la paillasse ÷ Long. de la planche utilisée) × 2. – Bois 2" × 4" × 14' ou 16' : Trois (3) bois 2" × 4" × 14' ou 16' par Plywood. 32 – FERRAILLAGE DE L’ESCALIER  Pour le ferraillage de l’escalier, on fait un quadrillage de fer ½ " de 15cm, 20cm, 25cm, etc.… La longueur des fers ½ " dépend de la longueur du ou des volets, de la largeur et les deux attentes de l’escalier.  Escalier en U Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  25. 25.  Escalier en L 33 – BETON DE L’ESCALIER  Dosage 350Kg / m3  Volume de béton pour la paillasse et le palier : Vb1 = L (Longueur) × ℓ (Largeur) × e (épaisseur)  Volume de béton pour les marches : Vb2 = [{L (Longueur) × ℓ (Largeur) × e (épaisseur)} × nombre de marche] ÷ 2  Volume de béton total : VbT = Vb1 + Vb2  Sable blanc : VbT × 0.9  Gravier : VbT × 0.5  Ciment : VbT × 8 Sacs  Eau : VbT × 60 galons N.B. : Pour le Sable de rivière ou sable moulin on fait l’inverse d’où 0.5 pour sable et 0.9 pour gravier. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  26. 26. 34 – CREPISSAGE + ENDUIT  Echafaudage Plafond  Plywood : Surface de plafond divisée par la surface d’un plywood.  Bois 2 × 4 : 1 bois multiplié par surface de plafond.  Bois durs : 2 bois durs par m2.  Clous 2½" : 30 clous par plywood. Parois  Plywood : La longueur du mur divisée par la longueur d’un plywood (2.40m).  Bois 2 × 4 : 4 bois multiplié par mètre linéaire.  Clous 2½" : 30 clous par plywood.  Volume de mortier pour l’enduit  Sable : 0.10m3 (Sable blanc) / m2  Sable : 0.50m3 (Sable moulin ou rivière) / m2  Ciment : 0.28 sacs / m2  Volume de mortier pour le cirage  Sable : 0.15m3 (Sable blanc) / m2  Sable : 0.60m3 (Sable moulin ou rivière) / m2  Ciment : 0.75 sacs / m2 35 – PEINTURE  Gallon peinture : La surface à peindre divisée par 13m2 par gallon.  Papier sablé : 3 sablés par gallon.  Mastic : Evaluation forfaitaire. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  27. 27. 35 – REVETEMENT EN CERAMIQUES     M2 céramique : La surface du parquet ou du mur ; bordure 0.11m2 par mètre. Ciment gris : 0.20 sac par m2. Ciment blanc : 0.015 sac par m2. Sable : 0.05m3 par m2 36 – TOITURE OU CHARPENTRE Il faut : 20 BMF / m2 latte comprise Tôle dimension  Tôle 15" : 27" × 72"  Tôle 17" : 15" × 60"  Tôle 23" : 6" × 38"  Couverture : 3 lattes par feuille tôle, les chevrons sont espacés de 2ft. soit 60cm. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  28. 28.  LES UNITES DE MESURES DANS LA CONSTRUCTION  Le Mètre linéaire (m ou ml) => Mesure de longueur  Le Centimètre (cm) => Mesure de longueur  Le Mètre carré (m2) => Mesure de surface  Le Hectare (Ha) = 10000m2 => Mesure de surface (Grande surface)  Le Carreau = 12900m2 => Mesure de surface (Grand domaine)  Le Centiemme = 129m2 => Mesure de surface (Petite surface ou petit domaine)  Le Mètre cube (m3) => mesure de volume  Le Kilogramme (Kg) => Mesure de poids  La Livre (lv) => Mesure de poids  Le Litre (lt) => Mesure de capacité  La Brouette = 65 à 70 litres  Le Sac de ciment = 42.50 Kg. ou 50 Kg.  Le Système de dosage de béton : 1 – 2 – 4  Pied Cube : 1'3 de ciment -- 2'3 de sable -- 4'3 de gravier  Une (1) Brouette de deux (2) sacs de ciment.  Deux (2) Brouettes de sable (Rivière ou moulin).  Quatre (4) Brouettes de gravier. Ou  Une (1) Brouette de deux (2) sacs de ciment.  Deux (2) Brouettes de gravier.  Quatre Brouettes de sable blanc.  Le Système de dosage de béton : 1 – 1 – 2  Pied Cube : 1'3 de ciment -- 1'3 de sable -- 2'3 de gravier  Un (1) sac de ciment.  Une (1) Brouette de sable (Rivière ou moulin).  Deux (2) Brouettes de gravier. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil
  29. 29.  Un (1) Canter (Petit camion à benne) = 2.25m3  Un (1) Canter ≈ 25Brouettes de matériaux.  Un (1) Camion à benne (6 roues) = 5m3 à 6m3.  Un (1) Camion à benne (10 roues) = 11m3 à 12m3.  Un (1) Gallon = 3.785litres  1'(Pied) = 12" (Pouce)  1"(Pouce) = 2.54cm  1'(Pied) = 30cm  Un (1) Rouleau de fil à ligaturer = 50 livres  Un (1) Livre = 17m  Un (1) Rouleau de ficelle = 500' (Pied) = 1 livre = 162.50mèttres  Un (1) Livre clous 2 ½" AT = 90Clous  Une (1) barre fer (Φ) 1½" × 40' =  Une (1) barre fer (Φ) 1" × 30' = livres livres => Diamètre = 3.81cm => Diamètre = 2.54cm  Une (1) barre fer (Φ) 5/8" × 30' = 31.29livres => Diamètre = 1.588cm  Une (1) barre fer (Φ) ½" × 30' = 20.04livres => Diamètre = 1.27cm  Une (1) barre fer (Φ) ¼" × 30' = 5.04livres => Diamètre = 0.635cm  Une (1) barre fer (Φ) ¼" × 20' = 3.34livres => Diamètre = 0.635cm DIAMETRE en Pouces DIAMETRE en cm SECTION en cm POIDS par pieds en Lbs POIDS par ml en kg 1/4’’ 3/8’’ 1/2’’ 5/8’’ 3/4’’ 7/8’’ 1’’ 1-1/4’’ 0.635 0.9525 1.27 1.58 1.905 2.2225 2.54 3.175 0.3144 0.7068 1.258 1.9646 2.8366 3.851 5.067 7.91 0.167 0.378 0.668 1.043 1.502 2.044 2.670 4.172 0.249 0.563 0.994 1.552 2.235 3.041 3.973 6.208 Pierre louis Reginal POIDS en Lbs par barre de : 6m×20’ 3.34 7.52 13.36 20.86 30.04 40.88 53.40 83.44 9m×30’ 13m×40’ 5.01 6.68 11.28 15.04 20.04 26.72 31.29 41.72 45.06 60.08 61.32 81.75 80.10 106.80 125.16 166.88 Ingenieur Civil
  30. 30. DOSSIER TECHNIQUE / DOSSIER DE CONSTRUCTION  BATIMENT  CONSIDERATIONS GENERALES : la construction de tout bâtiment nécessite l'élaboration d’un dossier écrit et dessiné ayant à la fois un caractère artistique, technique, financier et administratif. Ce dossier réalisé conjointement par l’architecte et les ingénieurs.  DESSINS 1) Plan de situation : c’est un dessin à petite échelle (1/5000e ou 1/10000e) localisant la parcelle à construire dans la commune. C’est généralement un relevé de plan cadastral. 2) Plan de masse : C’est un dessin exécuté à l’échelle (1/250 e ou 1/500 e) précisant la position du ou des bâtiment (s) sur la parcelle, les voies d’accès et les viabilités dont dispose le terrain par exemples : Eau, gaz, égout, électricité, téléphone, etc.… 3) Les dessins de l’ensemble : Ces dessins sont exécutés à l’échelle 1/50 e ou parfois au 1/100e et comportent : a) Les plans de différents niveaux (sous – sol, rez – de – chausser, étages). b) Les coupes verticales nécessaires à la définition de l’ouvrage. c) les coupes partielles et les dessins de détails. d) Des façades.  LE CAHIER DES CHARGES  C’est un document administratif et juridique du dossier, il indique aux entreprises les différentes modalités à respecter dans l’exécution des travaux telles que : – Les modalités de passation des marchés. – La responsabilité des entreprises. – Les clauses de révision des prix. – Les dates et les modes de paiement des travaux. – Les pénalités pour retard d’exécution.  PLANNING DES TRAVEAUX  Plan d’action : Il s’agit d’un tableau indiquant la date, la durée, l’ordre d’intervention des entreprises. Pierre louis Reginal Ingenieur Civil

×