Bilan électrique français 2015
Mercredi 3 février 2016
2
Le Bilan électrique français :
une mission de RTE
Au centre du système électrique
(production, consommation
industrielle...
La consommation
d’électricité en 2015
3
4
La consommation française
en légère hausse de 0,5%
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
400
420
440
460
480...
5
Des dynamiques de consommation
contrastées
RÉPARTITION DE LA CONSOMMATION NETTE
(TWh)
PME/PMI
GRANDE INDUSTRIE RÉSIDENTI...
6
La production
d’électricité en 2015
Un parc de production toujours plus « vert »
7
BIOÉNERGIES
Un parc charbon divisé par 3
en 12 mois (- 1 500 MW)
20%
8%
5%
...
8
La production éolienne
et solaire en forte progression
+ 23% de production éolienne
+ 25% de production photovoltaïque
3...
9
La flexibilité
de la consommation
10
Une consommation plus flexible
1 900 MW d’offres d’effacement disponibles
sur le mécanisme d’ajustement en 2015 (+58%)
...
11
Les échanges
transfrontaliers
12
Des dispositifs et une conjuncture
favorables aux échanges européens
Capacités d’échanges optimisées
(Flow-Based)
Capac...
13
Des échanges européens
de plus en plus importants
1 TWhsupplémentaire échangé sur
les 48 interconnexions françaises
+20...
14
L’adaptation
du réseau de transport
d’électricité
15
En 2015, RTE a investi 1 402 M€
pour adapter le réseau
INVESTISSEMENTS DE RTE
20162015201420132012201120102009200820072...
16
Conclusion
17
Les points clefs du bilan électrique 2015
Des phénomènes climatiques qui entraînent
de fortes variations de la consomma...
a4
Une consommation stable dans l’ouest de l’Europe
-4% -0,5% 0,5% 4%
CALCULÉE SUR LA PÉRIODE DE JUILLET 2014 À JUIN 2015
...
a2
Le développement de l’énergie solaire
100
90
80
70
60
50
40
30
20
10
00
1
2
3
4
5
6
7
8
2015201420132012201120102009200...
Le développement de l’énergie éolienne
a3
100
90
80
70
60
50
40
30
20
10
0
79,5
75,6
86,3
69,6
75,4
60,8
70,8
68,2
69,7
55...
a4
Des mesures d’économies d’énergie permettent
une modération de la consommation
kWh
0
100
200
300
400
500
20152014201320...
a5
L’évolution du réseau en 2015
MELUN
VESOUL
NEVERS
ALENÇON
CAHORS
METZ
ANNECY
PAU
TARBES
ARRAS
BELFORT
CHATEAUROUX
VERSA...
Bilan électrique RTE 2015 : une année marquée par de fortes variations de consommation et de production renouvelable
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bilan électrique RTE 2015 : une année marquée par de fortes variations de consommation et de production renouvelable

9 899 vues

Publié le

Bilan électrique 2015 de RTE : conformément aux missions qui lui sont confiées par la loi transition énergétique pour la croissance verte, RTE élabore et publie chaque année un Bilan électrique, qui dresse une vision globale du système électrique sur l’année écoulée. Découvrez ici le bilan de l'année 2015.

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
9 899
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 791
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bilan électrique RTE 2015 : une année marquée par de fortes variations de consommation et de production renouvelable

  1. 1. Bilan électrique français 2015 Mercredi 3 février 2016
  2. 2. 2 Le Bilan électrique français : une mission de RTE Au centre du système électrique (production, consommation industrielle, distribution) Comptabilise tous les flux d’électricité sur le réseau Consolide les données correspondantes DE 400 KV à 63 KV PME-PMI PROFESSIONNELS PARTICULIERS IMPORTATIONS EXPORTATIONS Réseau de transport d’électricité DE 220 KV à 20 KV Producteurs d’électricité Transport d’électricité ConsommateursRéseaux de distribution INDUSTRIES sites industriels directement connectés ERDF et entreprises locales de distributioncentrales de production nucléaire, thermique, énergies renouvelables COMMISSION DE RÉGULATION DE L’ÉNERGIE Régulateur RTE, opérateur industriel du réseau de transport Marché 48 LIGNES TRANSFRONTALIÈRES RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  3. 3. La consommation d’électricité en 2015 3
  4. 4. 4 La consommation française en légère hausse de 0,5% 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 400 420 440 460 480 TWh 455,5 462,6 468,9 461,5 471,4 476,4 476,7 476,3 474,0 476,3 Une consommation brute en hausse de 2,2% (475,4TWh) Une forte flexibilité du réseau De fortes variations de températures par rapport aux normales de saisons MINIMA LE 16 AOÛT POINTE LE 6 FÉVRIER 91 610 MW 29 558 MW CONSOMMATION JUILLET CONSOMMATION DÉCEMBRE -10 %* +2 %* ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION corrigée de l'aléa météorologique et du 29 février hors soutirage secteur énergie * Par rapport à 2014 RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  5. 5. 5 Des dynamiques de consommation contrastées RÉPARTITION DE LA CONSOMMATION NETTE (TWh) PME/PMI GRANDE INDUSTRIE RÉSIDENTIELS ENTREPRISES PROFESSIONNELS 71,8 153,7 35% 12% 10% 26% 16% 115,7 44,4 52,3 Avec une hausse de 0,6 % la consommation des PME/PMI, particuliers et professionnels retrouve son niveau de 2013 Avec une hausse de 0,2 % la consommation du secteur industriel est portée par l’industrie automobile (+5 %) et la métallurgie (+5,6 %) RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  6. 6. 6 La production d’électricité en 2015
  7. 7. Un parc de production toujours plus « vert » 7 BIOÉNERGIES Un parc charbon divisé par 3 en 12 mois (- 1 500 MW) 20% 8% 5% 49% 17% 1% 10 312 MW de capacité de production du parc éolien 6 191 MW de capacité de production du parc photovoltaïque RÉPARTITION DU PARC INSTALLÉ au 31/12/2015 THERMIQUE À COMBUSTIBLE FOSSILE NUCLÉAIRE HYDRAULIQUE ÉOLIEN PHOTO- VOLTAÏQUE RECORD LE 4 JUIN À 14H00 4 601 MW RECORD LE 29 MARS À 13H00 8 266 MW RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  8. 8. 8 La production éolienne et solaire en forte progression + 23% de production éolienne + 25% de production photovoltaïque 34 % de la consommation française couverte par les ENR le 9 mai 2015 THERMIQUE À COMBUSTIBLE FOSSILE HYDRAULIQUE ÉOLIEN SOLAIRE BIOÉNERGIES 416,8 34,1 58,7 21,1 7,4 7,9 10,8% 3,9% (1,4%) 76,3% 6,2% (1,4%) ÉNERGIE PRODUITE (TWh) NUCLÉAIRE RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  9. 9. 9 La flexibilité de la consommation
  10. 10. 10 Une consommation plus flexible 1 900 MW d’offres d’effacement disponibles sur le mécanisme d’ajustement en 2015 (+58%) +19% d’offres d’effacement activées 503 MW d’effacement atteint le 9 décembre Baisse constante des effacements EJP/tempo (1900 MW disponibles / divisés par 3 en 20 ans). 0 5 10 15 20 25 201520142013201220112010200920082007200620052004 GWh VOLUMES DES EFFACEMENTS SUR LE MÉCANISME D’AJUSTEMENT RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  11. 11. 11 Les échanges transfrontaliers
  12. 12. 12 Des dispositifs et une conjuncture favorables aux échanges européens Capacités d’échanges optimisées (Flow-Based) Capacité d’échanges accrues (Interconnexion Fra-Esp) Prix bas de l’électricité française sur le marché Spot (38,5 €/MWh) Couplage des marchés élargi à l’Italie et la Slovénie BILAN DES ÉCHANGES CONTRACTUELS EN 2015 France Grande-Bretagne Export : 15,9 TWh Import : 1,8 TWh Export : 91,3 TWh Import : 29,6 TWh Espagne Export : 9,3 TWh Import : 2,0 TWh Solde : 61,7 TWh CWE Export : 20,1 TWh Import : 13,4 TWh Suisse Export : 25,9 TWh Import : 12,0 TWh Italie Export : 20,1 TWh Import : 0,4 TWh RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  13. 13. 13 Des échanges européens de plus en plus importants 1 TWhsupplémentaire échangé sur les 48 interconnexions françaises +20 % avec l’Espagne (1,9 TWh) grâce notamment à la nouvelle interconnexion 3ème niveau d’exportation le plus élevé des 10 dernières années ÉCHANGES CONTRACTUELS ANNUELS 0 20 40 60 80 100 120 140 2015201420132012201120102009200820072006 ImportationsExportations Solde exportateur TWh RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  14. 14. 14 L’adaptation du réseau de transport d’électricité
  15. 15. 15 En 2015, RTE a investi 1 402 M€ pour adapter le réseau INVESTISSEMENTS DE RTE 20162015201420132012201120102009200820072006 M€ 0 200 400 600 800 1 000 1 200 1 400 1 600 1 800 400 M€ pour renforcer la sécurité d’alimentation des territoires et la sûreté du système électrique 300 M€ pour le renouvellement et la rénovation des installations existantes 300 M€ pour l'accueil des énergies renouvelables 200 M€ pour la transformation numérique 100 M€ pour le développement des interconnexions RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  16. 16. 16 Conclusion
  17. 17. 17 Les points clefs du bilan électrique 2015 Des phénomènes climatiques qui entraînent de fortes variations de la consommation Une production d'énergie éolienne et solaire en forte progression Un réseau électrique de plus en plus réactif et flexible pour réussir la transition énergétique RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  18. 18. a4 Une consommation stable dans l’ouest de l’Europe -4% -0,5% 0,5% 4% CALCULÉE SUR LA PÉRIODE DE JUILLET 2014 À JUIN 2015 PAR RAPPORT AUX 12 MOIS PRÉCÉDENTS RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  19. 19. a2 Le développement de l’énergie solaire 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 00 1 2 3 4 5 6 7 8 2015201420132012201120102009200820072006 5,9 7,4 4,7 4,1 2,1 0,5 0,2 47,1 61,5 74,8 83,5 79,0 82,2 77,5 76,8 70,4 64,6 57,9 41,5 6,4 10,2 13,5 20,5 21,0 24,5 22,2 19,7 16,3 11,3 8,4 6,5 0 1 000 2 000 3 000 4 000 5 000 6 000 7 000 2015201420132012201120102009200820072006 930 895 646 1143 5 296 6 191 4 366 3 727 2 584 878 1906174 MW %TWh DNOSAJJMAMFJ Évolution annuelle Parcinstalléau 31décembre2015 Facteurde chargemoyen Facteurdecharge maximum FACTEUR DE CHARGE SOLAIRE MENSUELPARC SOLAIREPRODUCTION SOLAIRE RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  20. 20. Le développement de l’énergie éolienne a3 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 79,5 75,6 86,3 69,6 75,4 60,8 70,8 68,2 69,7 55,6 80,3 69,6 32,3 29,4 27,9 20,9 21,8 17,8 18,9 15,1 23,0 17,1 34,4 33,4 20151413121110090807060504030220012015141312111009080706050403022001 0 2 000 4 000 6 000 8 000 10 000 12 000 39321912994 752 1 502 2 250 3 327 4 574 5 764 6 714 7 536 8 157 9 313 10 312 822 621 999 1156 952 1189 0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 17,1 21,1 15,9 14,9 12,1 9,7 7,9 5,6 4,0 2,3 1,00,60,4 FACTEUR DE CHARGE ÉOLIEN MENSUELPARC ÉOLIENPRODUCTION ÉOLIENNE MW %TWh DNOSAJJMAMFJ Évolution annuelle Facteurde chargemoyen Facteurdecharge maximum Parcinstalléau 31décembre2015 RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016 RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  21. 21. a4 Des mesures d’économies d’énergie permettent une modération de la consommation kWh 0 100 200 300 400 500 20152014201320122011201020092008200720062005 ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION D’APPAREILS HI-FI ET ÉLECTRO-MÉNAGERS Lave-linge Réfrigérateur Téléviseur principal RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016
  22. 22. a5 L’évolution du réseau en 2015 MELUN VESOUL NEVERS ALENÇON CAHORS METZ ANNECY PAU TARBES ARRAS BELFORT CHATEAUROUX VERSAILLES COLMAR PARIS BAR-LE-DUC LE MANS BEAUVAIS CLERMONT-FERRAND NANTES LIMOGES NIMES ORLEANS RENNES AVIGNON AGEN CHAUMONT TOURS CHALONS-EN-CHAMPAGNE GRENOBLE AUCH VANNES LAVAL SAINT-LO CAEN CHARTRES MONTAUBAN CHARLEVILLE-MEZIERES TOULOUSE LA ROCHELLE ANGOULEME MACON CARCASSONNE FOIX AUXERRE ROUEN BOURG-EN-BRESSE POITIERS PONTOISE DIJON EVRY EPINAL AMIENS PERPIGNAN LYON TOULON PERIGUEUX BOURGES LONS-LE-SAUNNIER RODEZ TULLE ALBI LE PUY-EN-VELAY MOULINS EVREUX GAP STRASBOURG CHAMBERY BLOIS MENDE LILLE LA ROCHE-SUR-YON QUIMPER NIORT GUERET NANTERRE BOBIGNY CRETEIL SAINT-BRIEUC SAINT-ETIENNE PRIVAS ANGERS BESANÇON DIGNE-LES-BAINS NICE BORDEAUX VALENCEAURILLAC LAON TROYES MARSEILLE NANCY MONT-DE-MARSAN MONTPELLIER PRINCIPAUX PROJETS MIS EN SERVICE EN 2015 Accueil production en Champagne-Ardenne Gestion de la tension dans le Nord de la France Gestion de la tension en Normandie et ouest parisien Alimentation électrique de la Seine-et-Marne Alimentation électrique PACA (filet de sécurité) Gestion de la tension dans l’est PACA Stabilité du réseau en basse Vallée du Rhône Alimentation électrique de la Bretagne Alimentation électrique du sud Pays de Loire Augmentation du trafic sur la LGV sud-est Gestion de la tension dans l’est de la France Alimentation électrique de l’agglomération de Bourges Accueil production en PACA Gestion de la tension dans le sud-ouest de la France Alimentation électrique de l’agglomération de Perpignan Interconnexion France- Espagne à l’est des Pyrénées Alimentation électrique de l’agglomération de Bordeaux Alimentation électrique du Pays de Retz Alimentation électrique du Pays mantois Alimentation électrique des Côtes d’Armor RTE - Bilan électrique français 2015 - février 2016

×