nnes                                                                                                           llEurope   ...
Europe>Attac fait des envieuxCarlMeeusLes associations pro-atIopéennesont été traumatiséespar le rejet du traité constitut...
Les oui de gauche à Rennes Par DidlerHASSOUX l u n d i 1 2 s e p t e n r b r e2 0 0 5 ( L  b e r â t i o n- 0 6 ; t 0 )I a...
Libératon : Les <<ouil> gauchepassent Iattaque                     de             à                                       ...
Libération : <Paslà pour léchernosplaies>                                                            fr/imprimer.php?     ...
Des              dAttac      ilubssinspirent  pourlancer comités           de.s        EuroPe   À GAUCHE,      certainsmil...
[agauche du oul lanæun appelà h mobilisation nsauver                                             pour    lEuroæ           ...
Actualités                                                                         2 octobre2005             uvonsIEuroper...
.,Sa                      ,l_ê*                    mis,sui:       mentset       ta       bethGuigôu       cédent          ...
Libératon : Une <périodede veille> pour les ouistesde gauche                                                       php?Att...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Revue de l'association Sauvons l'Europe depuis ses origines

982 vues

Publié le

Revue de l'association Sauvons l'Europe depuis ses origines

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
982
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Revue de l'association Sauvons l'Europe depuis ses origines

  1. 1. nnes llEurope peut disçussion ctrdteconde avecconstruction-""r"peànié-i"ùr. ià cetix qui reppdént .:sur,:..lf Europ,e rèndre intêlligible. " leurs fiùstrations fr-ançaises , ou Pourquoiavoirchoisi Rennes? leurs inquiétudes sociales.ll faut Parcequil ny a pagde raisonde Ar,rdépar! ils sqnt deux: lavocat. qonagepaller avec- tenànts . ., les du lancerde Parisune initiative natio ..1^9a1-!iene. Mig-nardtprésidént ,:{ n$;t,,p;U dt1 gauche, enveillant,à ne nale.Et parceque oIa Bretagne = " Club Témoins, fondé par Jacques pas jetei le bébé avec Ieau du à Iinstardes Pays la Loire-ei de de Delors, Joël_Roman, et éditeur: la baino. de lîle de France, une résionfor- ést reùue pai Espnt.Ebranlés le choc sî aisuirlons 3:":il"ffi"tiÎ:5JirJ,T:t .Des miritants , .m"it:]I:llÈto;;; I* déètdé; ensemble,. ,réagir.: de Lêur , , " N O U S S O m m ê S p a f t i s p o u r C l [ l . , i : ; r . , . , , , ; i r t : : . ! t : i i . i., appel,,oSarrvons IEuropêt, actede :rer; assure. JeanPierre Mignard.. .:: .:, . : ,.,- r, , ,r"r6i11ipâr , naissaôce, mouvemênt, déjà Notre.objectif, du a cest que les gens, JosêphuNl,AdNE. réuni plusde mille signatrjres,dont a p p a r t e n a n t :d à , . o r g a n i s m e s ,..... ,, . eS . , ,i. , : : . . . - . . , . . , celle,dela CFDTau niveauconfê des clubs,.des partiS différe[ts,S.9 , .(1) Lieu: lnsJitut ,.,l ,saintVinoent, déral. fédèrent dans chaque locàlité .57, iue de Paris. ContacJ: , *Notre crainte, expliqueJean- ,p.9,u1 ptre:d.èrs,,$,ggiflons militants _ wlv.w.s-auvonslgupp.e-.org , t, , Piene Mignard, de vôii IEtiropé est se défaire,"Cettepanne, estime+ il;vien!dq ce que l;Union sestfaite ( sanssoutien danslç sociétés ci- viles".Cestce videque le mouve :mêhtvise à .comblei. ."Nous sommesau stade de léquilibreà trouverentre les intéÉts du mar:, ihé etJintérêlgénÇral. LEurope est,àlafois un outilpourorgànisei, la mondialisation dans un sens. plus humain,social,écologique, et le moyendharmoniserless€i: ciétés européennes, ,qui: nè ce veutpas dire les uniformiser. " Pourquoi mouvement un marqué à gauche? .1No_us devons,tous trgvaillerà la construction-, g1rtg péënne, mals lignes parti- les: sanes sontpababolies ne pourau- tar[. Chaque famille poiitique étânt divisée,le travail dexplica- , tion et de débâtrdôii:6efâire pljri!. Earncc zE/ogloS
  2. 2. Europe>Attac fait des envieuxCarlMeeusLes associations pro-atIopéennesont été traumatiséespar le rejet du traité constitutionneleuropéenparles Françaislors du réfiérendum 29 mai. Autant par le résultat que par la campagne,au sein dè dulaquelleelles nont jamais réussià trouver leur place,à Iinversede Iassociation aftèrmondialisteAttacpour le non.Cestpour comblerce retardquunepartiedentreellesont décidéde se réunirdans un mouvement, qui!19Yon! lEurope, associe clubsde réflexionpolitique, associations mais aussiun syndicatcommelaCFDT.Lambitiondes deux fondateurs,JcËl Roman,éditeur de la revue Esprit,et Jean-pierreMignard,présid-ent club Témoin,est de concurrencer du Attac sur le terrain du miliÉntisme en Europe,eÀ utilisant <les mêmesméthodes. Nousvoulonsdevenirun mouvement dâJucation populaire ldurope*, surexpliqueJean-Pierre qui Mignard, en organise Rennes week-end premières à ce les rencontres. parmi les -pafticipanEdes socialistes BernardKouchner, Elisabeth Guigôu-, le Vert DanielCohn-Bendit, lanciencommuniste PhilippeHerzog,FrançoiseCastro,Iex-épouse LaurentFabius, de figure parmi lessignataires lappellancépar le mouvement Internet (1) de sur1. sauvonsleurope.org -@le point29/09/05 N"1724- Page50 - 493 mots
  3. 3. Les oui de gauche à Rennes Par DidlerHASSOUX l u n d i 1 2 s e p t e n r b r e2 0 0 5 ( L b e r â t i o n- 0 6 ; t 0 )I a Fêtede IHuma,à [a Courneuve, pour les non. LinstitutioncatholiqueSaint-Vincent Rennes de pourI les oui. Pourleur (rencontrefondatrice>, partisans gaucheà la Constitution les de européenne seLréuniront les 1er et 2 octobresousla bannière <Sauvons lEuroper(1). Ce mouvementnaissant, quiavoueavoir <pour modèleAttac>,a été initié par JoëlRoman, édlteurde la revue Esprit, Jean-Pierre etMignard,président clubTémoin.Il fédèretout ce que ta social-démocratie du françaisecomptede clubs,réseauxet individualités favorables traité. A Rennes, VertsDanielCohn-Bendit, au les AuÉlie FilipettietMarie-Hélène Aubertéchangeront avec les socialistes Elisabeth Guigou,BernardKouchner lex- etcommuniste Philippe Herzog.Les <<oui>> gauche passent à Iattaque deUn nouveaumouvement, Sauvons IEurope, réunitce week-endà Rennes. sePar DidierHASSOT X -s â m e d i 0 i o c i o b i e 2 O i J 5( L i b e i ê t i o n C 6 : 0 û ) est la colèredes <oui> de gauche.Toute feutrée, bien polie, qui risque dembarrasserFrançois Hollande.Elle sexprimerapour la premièrefois, ce week-end,à Rennes,aux rencontresde lancementdu mouvementSauvonslEurope(1). Sesdeux initiateurs,le directeur de la revue Esprit,Jctël Roman, Iavocat et Jean-PierreMignard ambitionnent transformer de leur initiativeen <AtEc duoui>. Lancée dans la torpeur estivale,etle a déjà fedéré plus de 1 200 signaturesindividuelles etrassemblétout ce que la social-démocratie compte de think thanks et autres clubs. Plusun syndicatdepoids : la CFDT.Cessocialistes (ElisabethGuigou,BernardKouchner...), Verts(Marie-Hélène Aubert,DanielCohn-Bendit...)etancienscommunistes (PhilippeHerzog...) constatent <guilny a aucunealternative crédibleau prcid de tnité constitutionneb et invitent <chaquecitoyen europ&n> à <construire une sociétécivile eurcpéenne>. Evidemment, appel sadressedabordaux Françaisqui ont voté <oui> te 29 mai. cetEt dune certainefaçon rouvre la fracture du référendumentre ouisteset nonistes.ça tombe mal pourHollande. effet, le premiersecÉtairedu PSsefforce <dépasser résultatdu rffircndum>. En de le parPréoccupé le congrès Mans,il ne cesse répéter,commela semainedernièrelors desJournées du dedes parlementaires PS,<gltil ny a pasde socialiste oui, pasde socialistedu non, Il y a des du dusocialistes>. suisdaccordavecFnngis lorcguil souhaite 4e que le débat ne se protongepas entrcnous, tempère le député européenBernardPoignan! présentà Rennes.Mais ce que dit Françoisnestpas tout à fait juste. Lesoui ont pedu déçus. Mais læ non nont ien changé. Au frnal, à cauie deux,lEuropefait du surplaæ,> La rancoeurréférendaire tenace.(1) www.sauvonsleurope.org est
  4. 4. Libératon : Les <<ouil> gauchepassent Iattaque de à http://www. liberation. php? fr/imprimer. Articlr-327905 Politiques Les <<oui>> gauche passent à Iattaque de Un nouveaumouvement, Sauvons IEurope, réunitce week-end Rennes. se à Par DidierHASSOUX samedi01 octobre2005 pest la colère des <oui> de gauche.Toute feutrée, bien polie, qui risque dembarrasser François I Hollande. Elle sexprimera pour la première fois, ce week-end, à Rennes, aux rencontres de lf lancementdu mouvement Sauvons lEurope (1). Ses deux initiateurs,le directeur de la revue Esprit, Joël Roman, et lavocat lean-Pierre Mignard ambitionnentde transformer leur initiative en <Attac du oui>. Lancée dans la torpeur estivale, elle a déjà fédéré plus de 1 200 signatures individuelles rassemblé et tout ce que la social-démocratie comptede think thanks et autresclubs.Plus un syndicatde poids : la CFDT. Ces socialistes (Elisabeth Guigou, Bernard Kouchner...), Verts (Marie-HélèneAubert, Daniel Cohn-Bendit...) ancienscommunistes et (PhilippeHerzog...)constatent<quilny a aucunealternative crédible au projet de traité constitutionnel> et invitenl <chaque citoyen européen> à <@nstruire une société civile européenne>.Evidemment,cet appel sadressedabord aux Françaisqui ont voté <oul> le 29 mai. Et dune certaine façon rouvre la fracture du référendum entre ouistes et nonistes. ça tombe mal pour Holfande. En efFet, le premier secrétaire du PS sefforce de <dépasser le résultat du référendum>.Préoccupé par le congrèsdu Mans, il ne cessede répéter,comme la semainedernière lors des journées des parlementairesdu PS, <quil ny a pas de socialistedu oui, pas de socialiste du non. Il y a des socialistes>. <Je suis daccord avec François lorsquil souhaite que le débat ne se prolonge pas entre nousl tempère le député européen Bernard Poignant, présent à Rennes.Mais ce que dit François nest pas tout à fait juste. Lesoui ont perdu déçus. Mais les non nont rien changé. Au final, à cause deux, lEurope fait du surplace.> La rancoeur référendaire est tenace. (1) www.sauvonsleurope.org http ://www. Iiberatio n.f r/ page.ph p?Article= 3 27905 @ Libérationlsurl 04/101200519:33
  5. 5. Libération : <Paslà pour léchernosplaies> fr/imprimer.php? http://www.liberation. A*ticlç3 27906 Politiques Iean-Pierre Mignard, cofondateur de Sauvons IEurope: <<Pas pour lécher nos plaies>> là Par DidierHASSOUX samedi 01 octobre 2005 résident du club Témoin créé par lacques Delors, lavocat Jean-PierreMignard a cofondé le mouvementSauvonsIEurope, réuni ce week-endà Rennes. Nest-ce pas un peu prétentieux de voulolr <<sauverIEurope> ? Pas du tout ! Elle a besoin dêtre sauvée.Le mot nest pas trop fort. LEurope,cest une dynamique aujourdhui bloquée. Or, elle doit regarder devant elle pour avancer. Le président Barroso, un libre-échangiste notoirequi remplit ses corbeilles papierde projets obsolètes, dailleurs à a décidéque lon navaitplus besoinde nouvelles institutions dEuropepolitique.Blair nen demandaitpas autant. ni Jimagine que le <non de gauche>se serait bien passéde ce renfort. Nous, nous proposons davancer. A Rennes, cest un week-end de calinothéraple êntre ouistes ? Cest un plaisirde se retrouver.On sest battus ensembleet on a été battus ensemble: cela crée des liens. Cette rencontre nest pas organiséepour lécher nos plaies,mais pour faire repartir lEurope, privée hélas du <plan B) de notre cher Henri Weber (député européen fabiusien,ndlr) ! Nous croyons quil faut fédérer et non dissoudretous les groupes, associations, syndicatsqui réfléchissent sur IEurope.Notre ambitionest de les rassembler dans un vaste mouvementexpert et militant,implanté dans tout le pays. Une sociétécivileeuropéenne à construire. est Discuter avec Fabius, Emmanuelli ou Peillon sur IEurope yous paraît-il possible aujourdhul ? Il faut leur demander.Il faudrait dabord renoncerà user des noms doiseaux.Ces préalables étant levés,on peut et on doit discuter.LEurope construiraavec la majoritédes Français. je vais vous se Et faire une confidence ne suftout pas révélerau sénateurJean-LucMélenchon: avec des Français à de droite aussi...Mais avec Joël Roman,directeurde la revue Esprit, nous pensonsdabord aux millions de citoyensqui ont voté oui, à qui il faut redonner espoir. Et à ceux qui ont voté non, au nom de IEuropesociale,croyant que cela irait mieux après. Ils ont au moins une choseen commun : cela va plus mal aprèsle 29 mai quavant. http ://www. Iiberatio n.f r/page.ph p?Article= 3 2 7906 @ Libérationlsurl 04/10/200519:32
  6. 6. Des dAttac ilubssinspirent pourlancer comités de.s EuroPe À GAUCHE, certainsmiliJants du Yvês Ie Drian, ElisabethGuigou,oui, très engagés dals la batailledu maisaussi DominiqueStauss-Kahnréférendum, se résigtent Paset parle biaisdesonclubA gauche, ne en -,lancent, samedi l* et dimanche Èurope IaCFDTou desPersonna-2 octobre, RÇnnes,.le à mouvement litéscomme lorge SemPrun .<< Sauvons TEurope,>. Cetteinitiati- . Pour M. Mi$ard, si Iç non sestve est portéePar Plusieurs clubs: imposé France, en que cestParce leTémoin, de Iavoçat lean-Pierre oui o estresté confinëdansdesclub*MiErard ; Conftontations-EuroPe notrs avotts îopnédigé le.mi@ntis-delancienélucommuniste refonda- me tailitionnel >>, Tirant.les leçonsteur-Pililiple Herzog; Réunirdrr du 29ggai, lavocat" proctredeFran- socialisteBemard Kouchner; et çoisFioliande, < sbuhaiæque IEuro-Convictions, Ianciéircommissai- pd ait sgn de mouvç1rye1l cgmmeJa mon-re au Plan Jean-BaPtiste de Fou- dialisation euAttac >>. d sestassocié Iæ tassemblemenç Repes; d9 cauld; auxciuels )oëlRoinan, édiJeur deiarevueEsPnt très . < deuxième gauche veut >, Ensemble, ils dressent constat déboucher Ia créationde comi- le sur que< chaquejour,IEuroPe sedéfait téslocauxet y inviter rmepartie-des un peu plus: Ies. opinions publiques adversaires dhier, ceuxqui ont dil mani.festent scepticisme angoisse, non parce quo ils voulaientPIus ou outibfor9és pourconstrut- dEurope << quasi-totalitéde1 (...)Ies hier ,r, La re IEurope, touchés, lesdiri- socialistes desVerBont vocation sont (--.) et ù geantseuropémi nffient ni altema- y êfre,assure Mjæqd maisnous -navons M. tiveni dynamique >>. nouvelle Parmi aucune ralson nepas dis- de les sigrrataires les ont rejoints cuteravec partiedeIa draite,ceb qui une figurçnt des Verts - Marie-Hélène Ië deJean-Louisourlang lle dépu. B es Aubert,DenigBaupin, Daliel Cohn- té européen centristel.> l,lhràc lY)o/of,.,. - Bendit -- des socialistes le prési- dent de Ia région BretagneIean-
  7. 7. [agauche du oul lanæun appelà h mobilisation nsauver pour lEuroæ -AFP02.10.2005 16:06 mouæment fEurcpe, pardespartlsans oul" au éférendum 29 "Sauvons créé du du a appeléæ week-end Rennes relanær"durgence" onsùuction eumpéÊnne, à à la par "fabniedes gouremements aprèsh vlcblre du "non" en Franoe aux Pays- et cous des "rencontrcsfondabices" mouvemenq du phsbuls æsponsablessochlistes, ou indépendanb, dont le dépué eurcpéenDanbtCohn-Bendiq, Iancienneministrede Jusûce Ebabeft Gulgouou feurodéputéespagnol EnriqueBarcnC.respo, Insistésur ont de h situatlon, iEumpetraverseunecrisesansFécédent.EÇpour b premiile fiob, on ne roit pasde des Instifutbns,des gourcrnements de la Commission. ou Cest Iatonie",a ainsi Elisabeth Guigou,au coursdesdébaBqui ont éuni plusde 3fi) paftkipônb. Fautdurgenae inyenEr un noureauproJeteuropéen pour éviterque lunlon ne se dansunegrandercne de librc édrange,a aJouÉJean-Piene Mlgnad, Fésldent dubTémoln lun desinlthbursde"Sauvons et lEurope" le directeur h revue aræc de Joël Roman.Lappelhnd par b mouræment été sQnépar 1.3fi) personnes 17 organisatiom, a et dont h CFDT plusieurs €t clubsdeéf,otion ancrésà gatdre, a précbéM. MBnard.SautonsfEurcpe, maqué par limpactdu mouvement anti-.mondialisation Attar, entendse constifuer h basede æmiÉs surlocauç fédérésgrâc.e fhEmet (wwwsauronsleumpe.org). mowement"souple,sansbibun, pl6rolt dinbwenlr dè que à CæIEuropeseradébatbe et auprèsdes élug notamment stadede lélabonûondesdirectlves au européennes."Noustoulons polltiter h consbuctbneuropéenne de la rcndæInbllBible, a rêumé Jean-PbneMpnad. afinil saglç selrn Danlrl Cdtn-BendlÇ brdre le cou au sloganUnion eurcÉenne = Europelibérale", a fa|t gagnerte "non. de gulIl faut æmnincre les Françâb que "le modèledémocratiqueeumpéen le seulcapab,le est dharmonber mondhlasauon", la selonlui.
  8. 8. Actualités 2 octobre2005 uvonsIEuroperrola --ï- È .D t r:,- .:t :: 1 ..r i .-: 1.:. t::;, ,.i,t :; , l:", ir j-: ,.. .i j:; . ,t lco#ntde,se ::, ia victoireoui 1on,1"j retrbuvér-ôu de 1 300 signataires attiié souêsa . et bannière 6 organisations, 1 syndicats (laCFDT),.fondatiô-ns, groupes., clubs, gauche sui ont voté" oui o ne sa- les "Avant{échercheràconfrâincÉ de réflexion. sagitlà; selonJean llvaient plus vers.qui se tourne!., Battis.anqdu.no;loqutils sont PieneMignard, du premiersignal. se " -,de ieconquêtede celleset ceuxciui .veulent sawgr IEurope Ces Eu- ". ropéensconùaincusveù-lent re- * de ù prendre Iinitiative, expliquer, mê6esârmes qrre:cgtlesqui ontti. ..corivairicre,pou4 relancêr té dé-Rennes, à alrpiir-éBondu .à,lâ:prè- bienréussi aftèrmoirdialistes : bat démocratiqr.ieen dehors des auX : lamièrerencontre d$ôolleotif lanbé; : mobilisatio4-.via ên 1ntèinèt,iletdus.les bannièresde parti r.juiÀdemier, Jean,Piene par MignârO, réseàux militanæ ôui;eilacratiôn dÏprésident ClubTémoin du etJoëlRo- - OeCOm|ÎeS locaux( pour que nos PhilippecAtLLARD,man, éditéur. e,1ar,evuô,Espnt{-1 idéesdesCéndentau ), pius pres deé :Socialistes, étr-r. citoyens:et puissenty être débat- Verts,syntlicaliStes, (1) Lesrencontres termineint se au-diants,chétiensdegatche,hommes tues D. ,jourdhui àu .lycée Saint_4/incent àpolitiques,hauts.fonctionnaires ou E-n qg,e,Iqugs semàines, lappel Rennes.simples militants, avaienttous ils lair pour o Sauver IEurope a récolté - www.sauwnsleurcpe.ofg ! : "
  9. 9. .,Sa ,l_ê* mis,sui: mentset ta bethGuigôu cédent Bemard Poiljnant(eÛrodéputëi ;Daniélt hn-Bend(eu PS) èo it rgdép il (p Vert)etPhiippe Heac;g, résiiidàtde Aoôfianfdtlois rope)à Ia Eu
  10. 10. Libératon : Une <périodede veille> pour les ouistesde gauche php?Atticle=328Li http://www.liberaton.fr/imprimer. 3 Politiques Une <<période veille>> de pour les ouistes de gauche Malgréla crisepost-référendum, IEurope Sauvons entretientla flamme. Par Pierre-HenriALI-AIN lundi 03 octobre2005 Rennescorrespondance heure est grave. Cest en tout cas ce que laisseentendre le programmeSauvonslEuropeque se | personnalités gauche,réuniesau sein du collectifdu même nom et réuni pour I sont fixé diverses de L la premièrefois ce week-endà Rennes, pour son universitédété. Pour ElisabethGuigou,députéePS de Seine-Saint-Denis, lexpressionna rien dexcessifcar lEurope se trouve <dans une crise sans précédent>. Principal symptômede cet état critique? Labsence réactions de des institutions lUnion de après la victoire en France et aux Pays-Basdu non au référendum sur le projet de traité constitutionnel. Ambition. Lancienne ministre du gouvernement Jospin dénonce aussi bien <latonie des gouvernements) que <le monopole de la non-initiative> détenu par la Commission européenne. Elisabeth Guigouse montre toutefois résignée: il ne se passerapas grand-chose avant les élections européennesde 2009, <Il faut accepter quentre-tempsce soit une période de veille>, a-t-elle déclaré dans un joli décor rappelantun peu la Toscane.Avec pour principaleambition : <Eviter le détricotage> des politiquescommunes. Lors de ces rencontres, alors même que le présidentde la Commission, José ManuelDurao Barrosose proposedenterrerla Constitution, chacuny est allé de son avis quant à son devenir.La poursuitede la ratification? Beaucoupy sont favorables,mais pas pour aboutir au même document. Sil faut revoter ce sera sur <un texte fundamental de trente pages qui définit les valeurs, Ies institutions et /es fonctionnemenB institutionnels de lEurope>, a martelé le Vert Daniel Cohn-Bendit, soulevant une salvedapplaudissements. Autre ambitionqui semblefaire lunanimité a dailleurs et été repriseavec insistancedans son discours de clôture par lun des initiateursdu collectif,le directeurde la revue Esprit,Joël Roman : éviter une <Europe forteresse>, sans pour autant faire limpasse sur les problèmes de sécurité. Tout en reconnaissant nécessitéde fixer des frontières, ElisabethGuigou a ainsi appelé de ses voeux la lémergence dune <communauté euro-afriaine avec plus de générosité et de véritables partenariats>. <Il faut oeuvrer pour nous-mêmes, a-t-elle ajouté, et pour lensemble des continents euro-africains.> <Espérance>>. son côté, DanielCohn-Bendit, De coprésident groupe Vert à Strasbourg,a estimé du que <largumentationculturelle> des opposants à ladhésion de la Turquie était une <argumentation raciste>.Alors que les négociations sur ladhésiondAnkara débutent aujourdhui (lire page 8), la Turquie peut aider à développer<un autre rapport avec le monde musulman>, a soulignéCohn-Bendit. Dernier intervenantdu week-endauquel ont assisté200 personnes, Iex-communiste PhilippeHerzog se sera montré le plus patient, ne voyant pas lavènement<dune vraie politique européenneavec un vrai socle constitutionnel) avant dix ans. Ce qui nempêchepas de réfléchir, dinformer et de <travailler à lespéranceeuropéenne>.Afin sans doute de lui garder au moins la tête hors de leau. http ://www. Iiberatio n.f r/ page.p h p?Afticle = 3 28 17 3 @ Libérationlsurl 04/10/200519:30

×