Diffusion
FLAIR Angioscanner
Appel SAMU!
IRM H+1
NIH 0
Diffusion
Thrombolyse IV
Asymptomatique
Cas 3
l’IRM c’est bien,
mais connaître les syndromes topographiques
c’est indispensable
Où faut-il regarder?
F de 40 ans, paresthésies hémicorps G 3 étages,
tremblements, pleurs à plusieurs reprises….IRM H2
NIH à 0, Conduite à teni...
Evolution à H24 : hémiplégie D (NIH 11)
Territoire de l’artère choroïdienne antérieure
IRM1
Cas 4:
malaise vagal = le diagnostic de facilité
F de 63 ans
• Sportive, aucun antécédent
• Marche de 2 heures
• S’arrête pour le repas de midi
• Pâleur, sueurs, nausées, ...
IRM Diffusion
ARM TOF
FLAIR
A la sortie de l’IRM: quadranopsie lat homonyme > G : Décision thrombolyse
Les aires primaires, motrices, sensitives ou sensorielles
n’occupent qu’une portion limitée du néo-cortex
AVC n’est pas fo...
Conclusions
Pas de diagnostic d’AIT sans IRM
AIT = urgence absolue = AVC en évolution
Avant de conclure à un diagnostic di...
Sémiologie des AIT (3)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sémiologie des AIT (3)

520 vues

Publié le

V. Wolff

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
520
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sémiologie des AIT (3)

  1. 1. Diffusion FLAIR Angioscanner Appel SAMU! IRM H+1 NIH 0 Diffusion Thrombolyse IV Asymptomatique
  2. 2. Cas 3 l’IRM c’est bien, mais connaître les syndromes topographiques c’est indispensable Où faut-il regarder?
  3. 3. F de 40 ans, paresthésies hémicorps G 3 étages, tremblements, pleurs à plusieurs reprises….IRM H2 NIH à 0, Conduite à tenir? Neuro-végétatif, AIT? pas de thrombolyse
  4. 4. Evolution à H24 : hémiplégie D (NIH 11)
  5. 5. Territoire de l’artère choroïdienne antérieure IRM1
  6. 6. Cas 4: malaise vagal = le diagnostic de facilité
  7. 7. F de 63 ans • Sportive, aucun antécédent • Marche de 2 heures • S’arrête pour le repas de midi • Pâleur, sueurs, nausées, vomissements, malaise d’allure lypothymique • Allo le 15 • Arrivée des pompiers: asymétrie faciale gauche (supérieur et inférieur) • A l’arrivée: asymptomatique (NIH 0) • Malaise vagal? • IRM H+2
  8. 8. IRM Diffusion
  9. 9. ARM TOF
  10. 10. FLAIR A la sortie de l’IRM: quadranopsie lat homonyme > G : Décision thrombolyse
  11. 11. Les aires primaires, motrices, sensitives ou sensorielles n’occupent qu’une portion limitée du néo-cortex AVC n’est pas forcément synonyme d’hémiplégie ou d’aphasie+++ Les aires associatives (sous-tendant les fonctions cognitives) représentent la majeure partie du néo-cortex Déficit neurologique brutal Ecouter patient, famille, proches Entourage…
  12. 12. Conclusions Pas de diagnostic d’AIT sans IRM AIT = urgence absolue = AVC en évolution Avant de conclure à un diagnostic différentiel se rappeler que la symptomatologie neurologique ne se résume pas à la motricité, sensibilité… Urgence d’une cécité monoculaire transitoire AIT = syndrome de menace Thrombolyse devant un déficit transitoire ou mineur?

×