Documents

1 193 vues

Publié le

Documents de communication

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 193
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Documents

  1. 1. PASSÉ TRANSMISSION PASSION PATRIMOINE CHANTIER INTERNATIONAL DE BÉNÉVOLES ADOLESCENTS A BEDOIN DU 14 JUILLET AU 26 JUILLET RESTAURATION DES BERGERIES DU VENTOUX Le versant sud du mont Ventoux, géant de Provence culminant à 1912 mètres, se caractérise par sa forêt de hêtres et de cèdres et par une succession de bergeries bâties sur le territoire du village de Bedoin. En Provence, les bergeries sont désignées par le terme de « jas » qui viendrait du latin “jassium” désignant le gîte : le lieu où l’on gîte, où l’on est couché. Aujourd’hui, on en trouve une soixantaine sur la commune (le cadastre Napoléonien n’en recensait en effet que 23) et présentent des degrés divers de dégradation liés aux affres du temps et à l’abandon. Situés entre 1000 et 1300 m d’altitude, ils étaient utilisés par les bergers au rythme des saisons. Construits à pierre sèche, les jas étaient généralement couverts de tuiles ou de tôles ondulées supportées par une charpente composée d’arbres de site. Dans le cadre du programme de valorisation des bergeries du Ven-toux, la commune de Bédoin confie à l’APARE depuis plusieurs an-nées la restauration de ce patrimoine agro-pastoral. Après le jas du Pié Gros, les deux jas concernés cette année sont ceux de Perrache et des Landérots, situés le long du GR 91B. De structures identiques, avec clos à troupeaux, cabanon de berger et aiguier (réservoir d’eau), ils sont actuellement inutilisés et présentent de nombreuses dégra-dations. Pour le jas de Perrache, nous continuerons notre intervention de l’an passé sur la mise hors d’eau d’un espace de la bergerie. Quant au jas des Landérots, nous débroussaillerons les abords et consoli-derons les structures. CULTURE HERITAGE SOLIDARITÉ SENSIBILISATION LES CHANTIERS de benevoles DE L’UNIOn APARE-CME 2014 Relation Presse: 06 51 33 32 35
  2. 2. PASSÉ TRANSMISSION PASSION PATRIMOINE LES CHANTIERS de benevoles DE L’UNIOn APARE-CME 2014 CHANTIER INTERNATIONAL DE BÉNÉVOLES A LA BASTIDONNE DU 14 JUILLET AU 02 AOÛT RESTAURATION D’UNE CALADE La Bastidonne est un village typique à l’habitat rural provençal situé au coeur du Luberon, non loin des villes de Pertuis et de La Tour d’Aigues. Le site apparaît vers 1230 avec un dénommé Savaric qui construisit, sur des terres de La Tour d’Aigues, une bastide identifiée comme la bastidonne de Séveric en 1603. Ce fut alors le coeur de ce village dont l’économie resta principalement agricole. Rattachée au territoire du Parc naturel régional du Luberon, la com-mune a continué de se développer autour de l’agro-tourisme et de l’accueil des populations travaillant dans les grandes villes avoisi-nantes. La municipalité qui a réalisé de nombreux aménagements structurels (bâtiments communaux, voierie urbaine...) souhaite valoriser son identité historique par la rénovation des circulations aux abords des édifices patrimoniaux de son centre ancien (église romane, magnanerie, lavoir, fontaine…). En 2014, la commune confie à l’Apare la suite de la restauration de la calade du château. Il s’agira de reprendre, par les techniques tra-ditionnelles, le revêtement de la ruelle. Pour toute information: 04 90 85 51 15 CULTURE HERITAGE SOLIDARITÉ SENSIBILISATION Relation Presse: 06 51 33 32 35 Mail: com@apare-gec.org Web: www.apare-gec.org 25 boulevard Paul Pons 84800 l’Isle Sur Sorgue
  3. 3. PASSÉ HERITAGE TRANSMISSION PASSION SOLIDARITÉ PATRIMOINE CULTURE SENSIBILISATION LES CHANTIERS de benevoles DE L’UNIOn APARE-CME 2014 CHANTIER INTERNATIONAL DE BÉNÉVOLES ADOLESCENTS A MONIEUX DU 2 AOÛT AU 23 AOÛT 2014 restauration de la tourelle et du sentier de randonnéede la chapelle st andre Creusées au quaternaire, les gorges de la Nesque forment un remar-quable canyon entaillant les calcaires des massifs du Ventoux. En amont, sur la rive droite contre les falaises, se blottit le pittoresque village de Monieux, caractérisé par sa tour de guet carrée d’époque médiévale et l’église romane Saint Pierre. L’occupation humaine, présente depuis le paléolithique, a forgé les éléments du paysage ag-ricole et du patrimoine. Fréquenté de plus en plus par le public touristique, le village contin-ue la valorisation de son environnement patrimonial par la restau-ration de ses sentiers de découverte. Un des chemins (variation du GR 9) qui mènent à la chapelle St André surplombe le village et la vallée de la Nesque. Il traverse les anciennes fortifications d’époque médiévale qui ceinturaient le bourg. Une petite tour de garde est encore visible le long du sentier. En 2014, la commune confie à l’Apare la restauration de la tourelle et du sentier de randonnée afin de faciliter l’accessibilité et mettre en sécurité le site. Relation Presse: 06 51 33 32 35 Responsable chantier: Jean Michel Andre: 04 90 85 51 15 Union APARE CME 25 boulevard Paul Pons 84800 L’Isle-sur-la-Sorgue | FRANCE Tel : +33 (0)4 90 85 51 15 Fax : +33 (0)4 90 86 82 19 apare @ apare-gec.org
  4. 4. COMMUNIQUÉ DE PRESSE L’UNION APARE-CME présente les LES SORTIES DECOUVERTES 2014 Le Centre Méditerranéen de l’Environnement est heureux de vous informer que cette année encore nous vous proposons de partir à la découverte de la nature et du patrimoine des territoires du Vaucluse. « Homme et Environnement », « Biodiversité » et « Balades Canal », tels sont les thèmes des sorties découvertes qui se dérouleront de Juin à Juillet 2014. TOUS LES MARDIS du 08 au 29 juillet LES ATELIERS: LA RIVIERE DANS TOUS SES ETATS TOUS LES MERCREDI MATIN du 25 juin au 30 juillet LES BALADES CANAL (départ 9h) PRIX: 5euros TOUS LES MERCREDIS APRES-MIDI du 09 au 30 juillet LES BALADES HOMME ET ENVIRONNEMENT (départ 16h) PRIX: Gratuit TOUS LES JEUDIS MATIN du 26 au 31 juillet LES BALADES BIODIVERSITE ET AGRICULTURE (départ 9h) PRIX: 5euros TOUS LES JEUDIS APRES-MIDI du 10 au 31 juillet LES BALADES HOMME ET ENVIRONNEMENT (départ 16h) PRIX: Gratuit RESERVATIONS OBLIGATOIRES: 04 90 85 51 15 L’heure et le lieu de rendez-vous vous seront communiqués à l’inscription. Le nombre de participants est limité pour chaque sor-tie. L’Union APARE-CME se réserve la possibilité d’annuler une sortie si le nombre de participants inscrits est inférieur à 4 ou pour météo défavorable. Plus de renseignements et photos sur le site : http://www.cme-cpie84.org
  5. 5. Atelier méditerranéen du patrimoine : sur la route de la pierre sèche en SIERRA DE TRAMUNTANA - PATRIMOINE MONDIAL UNESCO L’esprit des lieux La Sierra de Tramuntana constitue un territoire unique et préservé de l’île de Majorque. C’est une chaîne de montagnes qui occupe toute la partie nord-ouest de l’île. Pendant des siècles, l’homme a travaillé dans la Sierra de Tramuntana jusqu’à nos jours, où l´on a atteint un paysage unique avec un système agricole fondé sur la culture de l’olivier et du verger qui a été maintenu au fil du temps : une combi-naison commune et harmonieuse entre l’homme et la nature. Des éléments tradi-tionnels tels que les terrasses de cultures, systèmes hydrauliques et les construc-tions en pierre sèche, dans un paysage de vignes et d’oliviers, ont créé l’un des plus beaux paysages de Méditerranée. Le thème de votre séjour Une randonnée d’une semaine en suivant le GR.221 qui parcourt la Sierra de bout en bout, combinant la marche le long de la route de la pierre sèche avec les la découverte des villages et du patrimoine culturel de la Sierra Randonnée : Les participants feront le tour des quelques étapes établies du GR.221, du début à Andratx jusqu´à la fin à Pollença. La durée (entre 2 et 6 heu-res de marche) et la difficulté de celles-ci sont variées : une bonne aptitude à la ran-donnée est souhaitable. Découverte de l’agriculture locale : l´agriculture étant l’une des activités économiques principales de la Sierra de Votre guide Tòfol Arbona, architecte paysagiste et ex-cellent connaisseur de la Sierra de Tramuntana, vous accompagnera dans votre découverte des secrets de la Sierra La Sierra de Tramuntana est carac-térisée par son large et variée offre d’hébergement, du réseau de refuges de montagne du GR.221, récemment rénovés et très confortables où l´on peut même déguster des plats de la cuisine lo-cale, aux agrotourismes et hôtels exclusifs. JOUR 1 Arrivée et accueil dans l´île. Visite à Ca S´Amitger, centre d´interprétation de la Sierra de Tramuntana pour une première approche au territoire. Visite du Sanctuaire de Lluc Nuit dans un Agrotourisme à Es-tellencs Les déplacements se feront en minibus électriques Aprés-midi Nuit JOUR 2 Visite à la propriété publique de Galatzó où vous pourrez découvrir les travaux de restauration du patrimoine entrepris (récupération des métiers traditionnels tels que les fours de chaux, les mou-lins d´huile, greniers et Matin Aprés-midi Nuit écuries). Picnic à Galatzó électriques Etape 1 du GR.221 entre Banyalbufar et Esporles. (2h de randonnée). À Banyalbu-far visite aux vignobles de Can Pico et dégustation de vins de malvasía. Nuit à Banyalbufar et repas typique majorcain Tramuntana (culture sélective de vignes, oliviers, amandiers ou agrumes), les par-ticipants pourrony, en fonction de la pé-riode de l´année, prendre part à des ac-tivités agricoles de cueillette, entretien, vendanges… particulièrement avec la Coopérative Agricole Sant Bertomeu de Sóller. Patrimoine culturel : Les participants visiteront les lieux emblématiques de la Sierra : la Chartreuse de Valldemossa ou le Monastère de Miramar, l’une des possessions de l’archiduc Louis Salvador d’Autriche où le philosophe du XII ème siècle Ramón Llul établi une école mis-ionnaire . La Sierra de Tramuntana est également réputée pour avoir accueilli des peintres célèbres impressionnés par le paysage et la lumière de l’île. Cette tra-dition picturale a donné lieu à des mu-sées d’art significatifs de l’art contempo-rain comme le Musée d´art de Pollença ou le Centre d´ Art Can Prunera à Sóller. Votre Logement Programme Jour par Jour Programme Jour par Jour activités du séjour
  6. 6. JOUR 4 Etape du GR.221 d´ Alaró à Sóller. Canyon de Biniaraix. (6/7h de durée). Sóller: Visite au Cen-tre d´art contemporain de Can Prunera. Excursion en vieux tramway jusqu´au Port de Sóller. Nuit dans un hôtel au Port de Sòller Matin Aprés-midi Nuit Nuit à Alaró. Repas et Concert au Cha-teau et logement à la « Hosteria del Castillo » (Réfuge du réseau des refuges du GR. 221). Déplacements en minibus électriques Nuit JOUR 5 Visite à la Cooperative agricole Sant Bertomeu de Sóller pour connaître le Projet Capvespre et participer à certaines des activités agricoles. Repas à la cooperative. Plage de Sa Calobra, fin de la route du Tor-rent de Pareis Nuit au refuge Son AMER à Escorca Matin Aprés-midi Nuit JOUR 6 Etape du GR.221 de Son Amer à Pollença. Vi s i t e au Mus é e d´ Art contemporain de Pollença. Nuit au refuge Pont Romà. Repas typique majorcain Matin Aprés-midi Nuit JOUR 5 Excursion en vélo jusqu´au Cap d e Formentor. Repas à l´Hôtel Formentor, siège des «Discussions litté-raires », célèbre ren-contre d´écrivains chaque mois de sep-tembre depuis 1959 Plage de Formentor. Fin de la visite de découverte de la Si-erra de Tramuntana Matin Aprés-midi JOUR 3 Valldemossa. Visite à la Char t reus e s u r l e s traces de Chopin et George Sand. Visite au Monastère de Miramar, résidence de l ´ A r c h i du c L ou i s Salvador d´Autriche. Picnic aux jardins de Miramar. Excursion à Deià et Binissalem. Deià : Visite à la maison de l´écrivain britannique Robert GravesBinissalem : Route des caves à vins et Musée-maison de l´écrivain majorcain Llorenç Vilallonga. Matin Aprés-midi
  7. 7. Université Initiatives Locales pour l’Environnement en Méditerranée Un lieu de débat et d’échange sur l’avenir de l’écocitoyénneté en Méditerrannée Méditerranéenne de l’Eco-citoyenneté 7 Octobre 2014 Villa Méditerranée Esplanade du môle J4, Marseille Information: 04.90.85.51.15 ile@apare-cme.eu www.ile-med.eu
  8. 8. UNIVERSITÉ MÉDITERRANÉENNE DE L’ÉCO-CITOYENNETÉ Un lieu de débat et d’échange sur l’avenir de l’éco-citoyenneté en Méditerranée 7 Octobre 2014 Vi l l a M éditerranée Ma r s e i l l e Cette publication a été produite avec l’aide financière de l’Union européenne dans le cadre du Programme IEVP CT Bassin Maritime Méditerranée. Le contenu de ce document relève de la seule responsabilité de l’APARE et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne ou celle des structures de gestion du Programme.
  9. 9. Comment la mobilisation des citoyens, en particulier des jeunes, peut permettre de renforcer l’efficacité des politiques de protection de l’environnement en Méditerranée ? Pourquoi et comment la coopération entre la société civile et les collectivités locales dans le domaine de la protection de l’environnement doit être améliorée tout autour du Bassin Méditerranéen, et en particulier dans les pays du Sud ? Ces questions clés seront débattues au cours de cette journée de conférences et d’échanges, en présence de nombreuses organisations du pourtour méditerranéen. PROGRAMME 9h30 Accueil des participants Conférence de presse en présence de Bernard MOREL, Conseiller régional Provence- Alpes-Côte d’Azur ; Raouf JEBNOUN, Maire de Hammamet ; Jean-Baptiste LANASPEZE, président de l’APARE 10H00 Ouverture - Allocutions d’accueil *Bernard MOREL, Conseiller régional, Vice-Président délégué à l’emploi, au développement économique, à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation *Jean-Baptiste LANASPEZE, président de l’APARE * Cyril ROBIN-CHAMPIGNEUL, représentant de la Commission européenne à Marseille 10H30 LES DEFIS DE L’ENVIRONNEMENT EN MEDITERRANEE ET LE ROLE MOTEUR DES CITOYENS ET DES COLLECTIVITES LOCALES *Intervention de Lucien CHABASON, Président du Plan Bleu pour la Méditerranée 11H30 POINTS DE VUE MÉDITERRANÉENS SUR LES DÉFIS ENVIRONNEMENTAUX ET LA PARTICIPATION CITOYENNE *Mounir BEN CHARIF, Délégué général de l’Association de Réflexions, d’Echanges et d’Actions pour l’Environnement et le Développement - AREA-ED - Algérie *Charles PASQUALINI, Directeur délégué au développement durable et au patrimoine de l’Office de l’Environnement de la Corse *Ameur JERIDI, Président de Tunisia Think Tank Foundation International, spécialiste en société civile et développement durable - Tunisie Réactions / échanges avec la salle 12H30 LE PROJET ILE, UNE REPONSE AUX ENJEUX SOULEVES *Jean-Baptiste LANASPEZE, Président de l’APARE, et Matthieu GUARY, Délégué Général 13H Buffet sur place 14H30 Table ronde : LES JEUNES, PREMIERS ACTEURS DE L’ECO-CITOYENNETE Animation : Matthieu GUARY, délégué général de l’APARE * Eduquer à la citoyenneté : Salem SAHLI, Association d’Education Relative à l’Environnement d’Hammamet * La mobilité et le volontariat au service de l’écocitoyenneté : Témoignage de Zina BARRANI, volontaire tunisienne pour l’environnement * Les jeunes agissent pour la démocratie locale : Moulay ABDESLAM SAMRAKANDI - CME Maroc, l’expérience du Conseil de l’Eau de Marrakech Guido SPACCAFORNO - AMESCI, Les laboratoires du Service Civil - Italie - Campanie * Les campus innovent depuis 20 ans pour l’éco-citoyenneté : Isabelle BOUCHY – Mediterranean Center for the Environment Greece : la méthode campus au service de l’écocitoyenneté . Abdelkader BEN MOUSSA – Centre Méditerranéen pour l’Environnement et le Développement Maroc : la contribution des campus à la prévention des risques naturels dans la région de Tanger-Tétouan. 16H15 Pause 16H30 Table ronde : LA COOPERATION ENTRE COLLECTIVITES LOCALES ET SOCIETE CIVILE : UN MOTEUR DE L’EFFICACITE DES POLITIQUES ENVIRONNEMENTALES Animation : Raouf JEBNOUN, Maire de Hammamet *La gouvernance des collectivités locales et le rôle de la société civile en Méditerranée Territoires Solidaires *Femmes et développement durable, une coopération de la ville de Marrakech avec la société civile : Zakia MRINI, présidente du Conseil d’arrondissement de Ménara Guéliz. *Participation citoyenne au Sud Liban : Ali EZZEDINE, président de la Municipalité d’Abbasieh - Liban *Les conseils de développement : un outil au service de la participation citoyenne Henri DALBIES, président du Conseil de Développement du Pays Asses-Verdon-Vaïre-Var 18H00 Clôture par Jean-Baptiste LANASPEZE - l’Université Méditerranéenne de l’Ecocitoyenneté : une nouvelle réponse aux défis de l’éco-citoyenneté
  10. 10. L’université euro-méditerranéenne de l’éco-citoyenneté est organisée dans le cadre du projet ILE - Initiatives Locales pour l’Environnement, qui vise à renforcer les ca-pacités des organisations de la société civile méditerranéenne et de leurs membres, en particulier les jeunes, dans le domaine du développement durable et de la dé-mocratie locale, par une approche interculturelle et par la formation et l’action sur le terrain au côté des collectivités locales. Participation sur inscription auprès de l’Union APARE-CME avant le 1er octobre Venir à la Villa Méditerranée: Esplanade du môle J4 - parvis du mucem - 13002 Marseille - http://www.villa-mediterranee.org/fr/venir-a-la-villa Le projet ILE est porté par l’APARE, en 2014 et 2015, en collaboration avec 7 organisations partenaires en France-Corse, Italie, Grèce, Tunisie(3territoires) etauLiban, etdeuxpartenairesassociésauMaroceten Algérie. Contact : APARE – Secteur International ile@apare-cme.eu - Tel : +33 (0) 490 85 51 15 www.ile-med.eu Le Programme IEVP CT Bassin Méditerranéen 2007-2013 est une initiative de coopération transfrontalière multilatérale finan-cée par l’Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat (IEVP). L’objectif du Programme est de promouvoir un processus de coopération durable et harmonieuse au niveau du bassin méditerranéen en traitant les défis communs et en valorisant ses potentialités endogènes. Il finance des projets de coopération en tant que contribution au développement économique, social, environnemental et culturel de la région méditerranéenne. Les 14 pays suivants participent au Programme : Chypre, Egypte, France, Grèce, Israël, Italie, Jordanie, Liban, Malte, Autorité palestinienne, le Portugal, l’Espagne, la Syrie, la Tunisie. L’Autorité de Gestion Commune (AGC) est la Région Autonome de Sardaigne (Italie). Les langues officielles du Programme sont l’arabe, anglais et français.

×