336 imp

2 124 vues

Publié le

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 124
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

336 imp

  1. 1. SOMMAIRE Ville Intégration École 3 Politique d’intégration Intégration 3 Politique de la ville, logement Actualité 5 Emploi, économie sociale 6 Santé Mars 2008 6 Exclusion, action sociale n° 336 7 Identité, relations interculturellesBulletin mensuel 9 Groupes et communautésdu Centre de ressources 10 Enfants et jeunesVille-école-intégration 11 Littérature, témoignagesÉquipe de rédaction :Sylvie Ackermann 11 Organismes, associations(Rédactrice en chef)Saâdia Dahmani 11 Agenda, colloques EducationDirecteur de la publicationPatrick Dion 13 Politique d’éducationRédaction 13 Sociologie de l’éducationCentre de ressourcesVille-École-Intégration 15 Pédagogie, psychologie91, rue Gabriel Péri – 92120 MONTROUGETéléphone 04 46 12 87 82 16 Outils pédagogiquesTélécopie 01 46 12 87 90Adresse électronique : 17 Littérature de jeunessesylvie.ackermann@cndp.frSite Internet : http://www.cndp.fr/vei/ 17 Formation des enseignants 17 Organismes, associations 17 Agenda, colloques Formation 19 Politique de formation 19 Sociologie de la formation 19 Outils pédagogiques 20 Formation de formateurs et travailleurs sociaux 20 Agenda, colloques Informations internationales 21 EuropeISSN 1291-7222 Ville-École-Intégration Actualité est une publication du CNDP,Imprimerie du CNDP établissement public à caractère administratif – Téléport 1 @4 BP 80158 – 86961 Futuroscope cedex
  2. 2. INTÉGRATION50 idées reçues sur l’état du monde, Le Devenir des immigrés en France. Les Migrations internationales enPascal Boniface. Barrières et inégalités, Mirna Safi. Europe : vers l’harmonisation des sta- tistiques, Xavier Thierry.Paris : Armand Colin, 2007. 157 p. ISBN 464 p. Thèse de doctorat en sociologie,978-2-200-35052-9. 10,00 euros. École des Hautes Études en Sciences Population et sociétés, fév. 2008, n° 442 ; Sociales, sous la dir. de Serge Paugam. p. 1-4. Accès internet <URL : http://www.« Le 11 septembre a changé le monde », Accès internet <URL : http://tel. ined.fr/fichier/t_publication/1350/« l’ONU ne sert à rien », « le terrorisme ne archives-ouvertes.fr/docs/00/25/75/81/ publi_pdf1_442.pdf>peut être vaincu », « la France ne compte PDF/These.pdf>plus à l’échelle internationale », « il n’y a plus Les flux d’immigration mesurés dans les dif-de frontières ». Même pour parler d’un Cette thèse de doctorat s’intéresse au proces- férents pays de l’Union européenne varientmonde que l’on sait complexe, on ne compte sus d’intégration des immigrés en exploitant beaucoup d’un pays à l’autre, et il en est deplus les idées reçues ! Elles traînent sur Inter- des données issues des recensements, qui réu- même des flux d’émigration. Mais les statisti-net, dans les médias, et qu’elles soient vraies nissent à la fois la richesse de la période d’ob- ques ne sont pas élaborées de la même façon,ou fausses, on ne peut s’en défaire. Pascal servation (1968-1999) et des groupes d’immi- ce qui complique les comparaisons. L’auteurBoniface s’est amusé à répertorier ce prêt-à- grés (environ une dizaine), et confronte les nous en explique les raisons, qui tiennent àpenser-le-monde, ces certitudes, souvent analyses statistiques obtenues à partir de ces une définition variable du migrant internatio-hexagonales, qui nous abusent. Avec données à une littérature internationale sur nal selon les pays, et à des différences danshumour, il les fait voler en éclat. Il les con- les modes d’intégration des immigrés. L’en- les sources utilisées - enquêtes ou fichiersfronte à la réalité des faits. semble des résultats révèlent une forme de administratifs. stratification ethnique de la société qui appa-Editions Armand Colin - 21, rue du Mont- Institut National d’Etudes Démographiques raît cruciale que l’on traite de caractéristiquesparnasse - 75006 Paris - Tél. 01 44 39 44 00 - 133, bd Davout - 75020 Paris - Tél. 01 56 géographiques de distributions spatiales, de- Internet http://www.armand-colin.com/ 06 20 00 - Télécopie 01 56 06 21 99 caractéristiques économiques de participation 1 5 au marché du travail, de caractéristiques de la vie familiale ou encore d’accès à la nationalité.Atlas des minorités dans le monde, Les Statistiques ethniques. un moyen 3Roland Breton ; illustré par Cyrille Suss. nécessaire ou dangereux ?, Patrick Simon.Paris : Autrement, 2008. 79 p.(Atlas/Monde). ISBN 978-2-7467-1091-7. Histoires coloniales. Héritages et Saint-Denis : Profession banlieue, 2007.15,00 euros. transmissions, Claude Liauzu, Marc 12 p. (Les après-midi ; 9). Accès internet Ferro, Pap Ndiaye. <URL : http://www.professionbanlieue.Quelles sont les minorités qui diffèrent numé- Paris : BPI - Centre Georges Pompidou, org/gestion/pub/image_tel/pbAM9%20riquement ou socialement de la majorité 2007. 312 p. (En actes). ISBN 978-2-84246- BAT%20(2).pdf>dominante ? Quels sont leurs droits ? Sont-elles reconnues sur le plan politique, cultu- 109-6. 18,00 euros. Le terme « ethnique » est fortement connoté.rel ? Leurs langues sont-elles transmises, Objet de nombreux débats polémiques, son La BBI a organisé, les 18 et 19 no-enseignées ? Modes de vie liés à un milieu emploi a tendance à introduire plus d’ambi- vembre 2005, un colloque, qui s’est proposéparticulier, origine géographique extérieure, guïtés et de malentendus qu’il n’éclaire la de resituer les histoires coloniales à la lumièretraits physiques spécifiques, appartenances situation dont on souhaite parler. Le sujet des plus récents travaux de recherche. Histo-linguistiques, religieuses ou coutumes sociales des statistiques ethniques, lourd de malenten- riens, anthropologues, sociologues et écri-propres : tous ces caractères spécifiques per- dus, mérite ainsi explications et débats. À la vains ont dégagé les enjeux essentiels d’unesonnalisant ces groupes humains sont ici question « les statistiques ethniques sont-elles historiographie difficile, et d’un enseignementobservés et décryptés. Cet atlas nous permet un moyen nécessaire ou dangereux ? », spécifique à développer au sein de chaqued’approcher, continent par continent (Asie, Patrick Simon répond qu’il s’agit d’un outil histoire nationale. Ces enjeux sont d’autantMonde arabe, Afrique sub-saharienne, Amé- qui peut être dangereux mais qui est néces- plus importants aujourd’hui qu’ils expliquentrique, Océanie), puis État par État, l’inimagi- saire. pour une part, à l’époque de la globalisationnable diversité ethnique, religieuse, culturelle, mais aussi des raidissements identitaires, les Profession banlieue - 15, rue Catulienne -linguistique de notre humanité. crises de notre société contemporaine. Ce 93200 Saint-Denis - Tél. 01 48 09 26 36 -Editions Autrement - 77, rue du Fg Saint- document présente les actes de ce colloque. Télécopie 01 48 20 73 88 - InternetAntoine - 75011 Paris - Tél. 01 40 73 80 00 www.professionbanlieue.org BPI - Centre Georges Pompidou - 75197 -- Télécopie 01 44 73 00 12 - Internet 6 Paris cedex 04www.autrement.com 4 2VEI Actualité - no 336, mars 2008 2
  3. 3. INTÉGRATIONPolitique d’intégration Politique de la ville, loge- Émeutes, rénovation urbaine et aliéna- tion politique, Hugues Lagrange. ment Paris : Observatoire sociologique duConvention entre la Haute Autorité de changement, 2007. 25 p. (Notes etLutte contre les discriminations et Avis du Conseil national des villes sur documents). Accès internet <URL :pour l’égalité (HALDE) et l’Association le noyau dur des jeunes délinquants http://halshs.archives-ouvertes.fr/des Régions de France (ARF) docs/00/24/13/26/PDF/Hugues_ La Plaine-Saint-Denis : DIV, 2008. 11 p.Paris : HALDE, 2008. 4 p. Accès internet Lagrange.pdf> Accès internet <URL : http://www.ville.<URL : http://www.halde.fr/IMG/pdf/ gouv.fr/pdf/cnv/cnv-avis-jeunes- Les trois semaines d’émeutes urbaines d’oc-convention_HALDE_ARF.pdf> delinquants-9-janvier-2008.pdf> tobre et novembre 2005 furent un épisode deDans cette convention la Halde et l’ARF Dans un contexte, reconnu par une majorité violence collective exceptionnel même enengagent une collaboration pour promouvoir des membres du CNV, d’évolution et de dur- France où la tradition protestataire est vive.l’égalité et la lutte contre toutes les discrimi- cissement de la délinquance des mineurs dans Leur ampleur, leur concentration dans lenations. les zones urbaines sensibles, la question du temps, leur caractère spectaculaire ont attiré noyau dur des jeunes délinquants appelle l’attention de la presse internationale. OnHaute Autorité de Lutte contre les Discri- l’élaboration de stratégies d’interventions s’est intéressé aux dimensions sociales etminations et pour l’Égalité - 11, rue Saint concertées entre des partenaires locaux impli- structurelles de ces émeutes, en commençantGeorges - 75009 Paris - Tél. 08 1000 5000 - qués, pour être efficaces dans la durée : par souligner les effets des différences entreInternet www.halde.fr police, justice, travail social, éducation natio- les villes sur le plan démographique, sur celui 7 nale, municipalités et bailleurs sociaux sont de la situation de l’emploi et du logement, concernés. s’agissant de la ségrégation spatiale et des discriminations. Prenant pour ensemble deRapport fait au nom de la commission Délégation Interministérielle à la Ville - référence les communes de plus de 65 000des affaires culturelles, familiales et 194, av. du Pdt Wilson - 93217 La Plaine- habitants hors Ile de France et les communessociales sur le Projet de loi (n° 514) por- Saint-Denis - Tél. 01 49 17 46 46 - Télé- de plus de 25 000 habitants en Ile de France,tant diverses dispositions d’adapta- copie 01 49 17 46 90 - Internet soit environ 210 villes, l’article précise lestion au droit communautaire dans le www.ville.gouv.fr. déterminants sociaux de l’émergence desdomaine de la lutte contre les discrimi- 9 émeutes dans certaines de ces communes etnations, Isabelle Vasseur. pas dans les autres.Paris : Assemblée nationale, 2008. 61 p.(Rapport d’information ; 695). Accès Cités, villes, métropoles. Le change- Observatoire sociologique du changement -internet <URL : http://www.assemblee- ment irréversible de la ville, Michel Bas- 27, rue Saint-Guillaume - 75337 Parisnationale.fr/13/pdf/rapports/r0695.pdf> sand. cedex 07 - Tél. 01 45 49 54 50 - Télécopie 01 45 49 54 86 - Internet http://osc.La France a fait l’objet de procédures en Lausanne : Presses polytechniques et sciences-po.frmanquement pour n’avoir pas suffisamment universitaires romandes, 2008. 234 p. 11transposé trois directives européennes dans ISBN 978-2-88074-748-0. 39,00 euros.les délais impartis : la directive 2000/78 du L’auteur nous présente cette recherche27 novembre 2000 portant création d’un urbaine interdisciplinaire en trois approchescadre général en faveur de l’égalité de traite- distinctes et interdépendantes : la sociologie La France a peur. Une histoire de « l’in-ment en matière d’emploi et de travail ; la de la structuration sociale et urbaine, la sécurité », Laurent Bonelli.directive 2002/73 du 23 septembre 2002 rela- sociologie des acteurs, la sociologie en pro-tive à la mise en œuvre du principe de l’éga- fondeur. Il montre que la sociologie urbaine Paris : La Découverte, 2008. 418 p.lité de traitement entre hommes et femmes en implique nécessairement ces trois approches : (Cahiers libres). ISBN 978-2-7071-5084-4.ce qui concerne l’accès à l’emploi, à la forma- se contenter de l’une ou de l’autre serait cari- 25,00 euros.tion et à la promotion professionnelles, et les caturer les collectivités urbaines mais aussiconditions de travail ; la directive 2000/43 du Cet ouvrage montre que l’émergence de prendre le risque de ne pouvoir ni les expli-29 juin 2000 relative à la mise en œuvre du l’ « insécurité » est inséparablement liée aux quer, ni les comprendre et encore moins agirprincipe de l’égalité de traitement entre les formes de précarité qui se développent sur elles.personnes sans distinction de race ou d’ori- depuis la fin des Trente Glorieuses et augine ethnique. Le présent projet de loi vise à Presses polytechniques et universitaires recul constant de l’État social. Il abordecompléter la transposition en droit interne romandes - EPFL - Centre Midi - CH-1015 cette question à partir : des transformationsfrançais de ces trois textes. Il ajoute une Lausanne - Suisse - Tél. 21 693 21 30 - des quartiers populaires à celles du jeu poli-pierre supplémentaire à l’édifice juridique en Télécopie 21 693 40 27 - Mél. ppur@epfl.ch tique ; du traitement médiatique de lafaveur de la lutte contre les discriminations. - Internet http://ppur.epfl.ch « délinquance » aux savoirs et expertises en 10 tout genre mobilisés pour l’interpréter ; desAssemblée nationale - 126, rue de l’Univer- politiques locales de sécurité jusqu’auxsité - 75355 Paris - Tél. 01 40 63 60 00 - mutations profondes intervenues dans l’or-Internet www.assemblee-nationale.fr ganisation et les missions de la police, de la 8 justice et de l’école. Avec la reformulation progressive de la question sociale en impéra- tif d’ « ordre dans la rue », c’est tout un pan des relations entre les citoyens et les ins- 3 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  4. 4. INTÉGRATIONtitutions républicaines qui a changé de La Politique de la ville en Île-de- dans le but de mettre en place un plan natio-visage. France : les principales orientations de nal de valorisation des centres-villes visant un l’État, de la Région et de l’Europe meilleur équilibre interne au centre-ville etEditions La Découverte - 9 bis, rue Abel depuis 2003, Brigitte Guigou, Jean-Pierre avec sa périphérie. Sa réponse est contenueHovelacque - 75013 Paris - Tél. 01 44 08 84 Chauvel, Geneviève Danchin. dans ces neuf propositions :00 - Télécopie 01 44 08 84 19 - Internet 1- Réinterpréter la ville existante. Mieux tirerwww.editionsladecouverte.fr Paris : IAURIF, 2007. 45 p. Accès internet parti du foncier en cœur de ville 12 <URL : http://www.iaurif.org/fr/ 2- Simplifier les structures de l’État savoirfaire/etudesenligne/politique_ 3- Construire une nouvelle gouvernance ville_idf/politique-de-la-ville.pdf> localeLe Gouvernement des villes 4- Avoir réalisé dans chaque ville, d’ici 2015, Ce rapport présente les principales évolutionsEsprit, fév. 2008, n° 2 ; p. 55-175. de la politique de la ville en Île-de-France le plan d’accessibilité prévu par la loi22,00 euros. depuis 2003. Il décline les orientations de 5- Inscrire la mobilité dans une grande chaîne l’Etat, de la Région et de l’Europe au travers des transportsCe dossier a pour ambition de réfléchir aux du volet urbain de la politique de la ville 6- Donnons aux seniors des fonctions concrè-liens qui se font et se défont entre le local, le (PNRU) et de son volet socio-économique tes pour favoriser le vivre ensemble dans lesnational et le global et à s’interroger sur la (CUCS, ZFU, interventions européennes, cœurs de Villefaiblesse de nos politiques urbaines. Plusieurs apport de la DSU). 7- Mieux tirer parti des espaces interstitiels,textes analysent l’étape actuelle de la décen- comme des relais entre les cœurs de Ville ettralisation qui a conforté et développé le pou- Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de les espaces périurbainsvoir local. D’autres permettent de reprendre la Région Île-de-France - 15, rue Falguière - 8- Valoriser le commerce et les offres de ser-à nouveaux frais la réflexion sur le rôle de 75740 Paris Cedex 15 - Tél. 01 53 85 53 85 vices en centre-villel’État. - Télécopie 01 53 85 76 02 - Internet 9- Faire de la culture et de l’éducation des www.iaurif.orgEsprit - 212, rue Saint-Martin - 75003 Paris pôles d’excellence de cœurs de Ville 15- Tél. 01 48 04 08 33 - Télécopie 01 48 04 1750 53 - Mél. abonnement@esprit.presse.fr -Internet www.esprit.presse.fr Politiques de l’habitat et crises du Propositions pour une relance de la 13 logement, réalisé par Jean-Claude politique de l’hébergement et de l’ac- Driant. cès au logement, Etienne Pinte.La Politique de la ville en France et la Problèmes politiques et sociaux, jan. 2008, 17 p. Accès internet <URL : http://ville sociale en Allemagne. Une étude n° 944 ; p. 5-110. 9,50 euros. lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/comparative, Florian Daniel Weber. Hausse des prix de l’immobilier, effets de la BRP/084000073/0000.pdf> crise américaine, problème récurrent desLa Plaine-Saint-Denis : DIV, 2007. 83 p. Ce rapport sur l’accès au logement présente sans-logis... : autant de questions d’actualitéAccès internet <URL : http://i.ville. un plan pluriannuel et vise plusieurs objec- qui font l’objet de débats et de réflexions surgouv.fr/divbib/doc/EtudeFweber.pdf> tifs : mettre en place, sous l’égide des préfets, les actions à mener. Le dossier éclaire ces dif- une politique de prévention des expulsionsL’auteur compare, en trois parties, les politi- férents enjeux en présentant : des analyses locatives en faisant systématiquement uneques urbaines en France et en Allemagne à des politiques françaises du logement des der- enquête sociale (les décisions d’expulsiontravers deux dispositifs consécutifs : la poli- nières décennies, et notamment en matière de pourront être suspendues dans le cas oùtique de la ville et la ville sociale. La première logement social ; des points de vue des divers aucune solution d’hébergement digne n’aurapartie décrit le cadre politique et socioécono- acteurs ; la législation et les évolutions les été trouvée) ; réhabiliter les centres d’héber-mique à partir des années 1950 ; la deuxième plus récentes de la politique gouvernemen- gement et augmenter leur capacité d’accueil ;reprend plusieurs aspects et les analyse en tale. Une partie traite également de la situa- résorber l’habitat indigne d’ici à quatre ans etdétail ; la troisième partie sert de manuel en tion à l’étranger, principalement au niveau créer un système d’assurance pour mieuxprésentant des sources d’information comme européen, et permet de mesurer les similitu- garantir les bailleurs contre les risquesles pages Internet, les centres de ressources, des ou les différences par rapport à d’autres locatifs.les interlocuteurs et la littérature de base. pays. 18Délégation Interministérielle à la Ville - La Documentation française - 29/31, quai194, av. du Pdt Wilson - 93217 La Plaine- Voltaire - 75344 Paris cedex 07 - Tél. 01 40Saint-Denis - Tél. 01 49 17 46 46 - Télé- 15 70 00 - Télécopie 01 40 15 72 30 - Inter- Territoires et territorialités. Regardscopie 01 49 17 46 90 - Internet net www.ladocumentationfrancaise.fr pluridisciplinaireswww.ville.gouv.fr. 16 Innovations et Sociétés, 2007, n° 3 ; p. 9- 14 123. ISBN 978-2-296-04132-5. 14,50 euros. Proposition de pacte des villes pour Résultat de flux (culturels, économiques, vivre tous ensemble, François Rivière. migratoires...) et de leurs implications dans la définition de la société, les nouvelles configu- 140 p. Accès internet <URL : http://i.ville. rations spatiales rendent compte d’une réalité gouv.fr/divbib/doc/pacte_02-08.pdf> sociale de plus en plus complexe. La dimen- Le président de la Fondation « Le Temps des sion territoriale des faits sociaux concerne villes », a remis ce rapport à la ministre du des pratiques inscrites spatialement (territoire Logement et de la Ville, qui l’avait missionné vécu), des politiques localisées (territoire ins-VEI Actualité - no 336, mars 2008 4
  5. 5. INTÉGRATIONtitutionnalisé) et les effets de la « déterritoria- leur entreprise en redressement ou en liquida- l’ensemble de l’offre de services des missionslisation » des phénomènes sociaux. La forte tion judiciaire, ainsi qu’aux jeunes de moins locales et s’appuient sur de nombreusesmobilisation du « territoire » dans les politi- de 26 ans éligibles aux « emplois-jeunes ». actions mises en œuvre dans les quartiersques publiques apparaît alors comme un Afin d’analyser l’effet du dispositif Accre sur pour favoriser l’emploi des jeunes les plus enmarquage nécessaire à la délimitation et à la le parcours des bénéficiaires vers l’emploi, la difficulté.classification des individus et de la société. Dares a mené en septembre 2006 une enquête auprès des bénéficiaires de l’Accre au Conseil national des missions locales -Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole deuxième trimestre 2004. Ce numéro de Ministère de l’Emploi, duTravail et de laPolytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46 document d’étude présente l’enquête et ses Cohésion sociale - Les Borromées 2 - 1, av.79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internet résultats. du Stade de France - 93210 Saint-Denis -http://www.editions-harmattan.fr/index.asp Tél. 01 57 33 81 00 - Mél. 19 Direction de l’Animation, de la Recherche, info.cnml@cnml.travail.gouv.fr - Internet des Etudes et des Statistiques - 39-43, quai www.cnml.gouv.fr André Citroën - 75902 Paris cedex 15 - Tél. 23 01 44 38 22 60 - Télécopie 01 44 38 24 43 21Emploi, économie sociale Quand les demandeurs d’emploi tra- vaillent : un tiers des inscrits à l’ANPE L’État de l’emploi exercent une activité réduite, ÉtienneLe CNE : retour sur une tentative de Debauche, Thomas Deroyon, Stéphane Alternatives Économiques - Pratique,flexicurité, Bernard Gomel, Dominique Jugnot. jan. 2008, n° 32 ; p. 5-128. 9,50 euros.Meda, Nicolas Schmidt. Premières informations et Premières Comment l’emploi se transforme et, avec lui,Connaissance de l’emploi, déc. 2007, n° 49 ; synthèses, fév. 2008, n° 09.3 ; p. 1-6. Accès les conditions d’insertion des jeunes ? C’est lap. 1-4. Accès internet <URL : http:// internet <URL : http://www.travail- question à laquelle répond ce nouveau guidewww.cee-recherche.fr/fr/connaissance_ solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2008.02-09. pratique, réalisé en partenariat avec l’Onisep.emploi/cne_ce49.pdf> 3.pdf> Son objectif est d’offrir aux acteurs deLe contrat « nouvelles embauches » (CNE), l’orientation, aux enseignants, aux parents et Un tiers des demandeurs d’emploi pratiquemis en place en 2005, engageait la politique aux jeunes en formation un panorama des une activité réduite en 2006. Cette pratiquede l’emploi française dans une voie radicale- mutations de l’emploi et du travail, dans concerne un peu plus souvent les femmes quement nouvelle. La mesure visait à réduire les leurs différentes dimensions, mais aussi ras- les hommes, et nettement plus souvent lesréticences des employeurs a recruter dans les sembler des données précises sur les condi- demandeurs d’emploi indemnisables que lespetites entreprises et avait l’ambition d’intro- tions d’insertion des jeunes dans la vie active, autres. Les demandeurs d’emploi en activitéduire un nouvel équilibre entre flexibilité et niveau d’études par niveau d’études, réduite occupent majoritairement des emploissécurité. Une enquête qualitative par entre- spécialité par spécialité. peu ou non qualifiés, précaires et de courtetiens auprès d’une cinquantaine de salariés a durée. Alternatives économiques - Service abonne-permis de recueillir leur point de vue sur les ments - 12, rue du Cap-Vert - 21800 Quéti- Direction de l’Animation, de la Recherche,usages de ce contrat. gny - Tél. 03 80 48 10 25 - Télécopie 03 80 des Etudes et des Statistiques - 39-43, quaiCentre d’Etudes de l’Emploi - Le Descartes 48 10 34 - Mél. abonnements@alternatives- André Citroën - 75902 Paris cedex 15 - Tél.- 29, promenade Michel Simon - 93166 economiques.fr 01 44 38 22 60 - Télécopie 01 44 38 24 43Noisy-le-Grand cedex - Tél. 01 45 92 68 00 22 24- Télécopie 01 49 31 02 44 - Mél.cee@cee.enpc.fr - Internetwww.cee-recherche.fr Préconisations pour réduire les écarts Réforme de l’organisation du service 20 d’emploi et d’activité entre les quar- public de l’emploi tiers, les ZUS en particulier et le reste du territoire Journal Officiel, 14-02-2008, n° 38 ; 19 p.Enquête auprès des chômeurs créa- Accès internet <URL : http://www.teurs ou repreneurs d’entreprise ayant Saint-Denis : CNML, 2008. 18 p. Accès legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.bénéficié de l’ACCRE en 2004, Cathe- internet <URL : http://www.cnml.gouv.fr/ jsp?numJO=0&dateJO=20080214&numrine Daniel. IMG/pdf_Propositions_CNML-ZUS_ Texte=2&pageDebut=02712&pageFin 0208.pdf> =02725>Document d’études, fév. 2008, n° 136 ; p. 1- Le 7 janvier dernier, la ministre de l’Éco- Le texte propose une réforme de structure51. Accès internet <URL : http://www. nomie, des Finances et de l’Emploi a saisi le ambitieuse : outre la fusion de l’ANPE et dutravail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/ Conseil national des missions locales afin réseau opérationnel de l’Unedic dans uneDE136_ACCRE_versionft_071207.pdf> qu’il fasse rapidement des propositions pour nouvelle institution en charge du placementL’Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs appuyer la réflexion et l’action du gouverne- et de l’indemnisation des demandeurs d’em-d’entreprises (Accre), dispositif quasi trente- ment s’agissant des missions locales et de ploi, il prévoit le transfert aux Urssaf de lanaire de la politique d’emploi, s’adresse, l’emploi des jeunes. La présidente du CNML, collecte des contributions d’assurance chô-en 2004, aux demandeurs d’emploi, indemni- Françoise de Veyrinas a fait parvenir à la mage. Cette réforme poursuit un objectifsés ou non, aux allocataires de minima ministre le 7 février les 35 préconisations pré- essentiel : améliorer la prise en charge dessociaux, principalement le revenu minimum sentées dans ce document, qui concernent demandeurs d’emploi. La fusion simplifierad’insertion (RMI), aux salariés repreneurs de tous les domaines de l’insertion, couvrent leurs démarches et devrait être facteur d’éco- 5 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  6. 6. INTÉGRATIONnomies de gestion permettant de dégager des - de préciser les axes prioritaires pour les Exclusion, action socialemoyens supplémentaires pour améliorer leur années 2007-2008 en tenant compte des der-suivi. Elle devrait contribuer également à nières données épidémiologiques publiées, duaméliorer la qualité du service rendu aux rapport d’évaluation du programme VIH- Les Animateurs professionnels face àentreprises, notamment celles qui rencontrent étrangers/migrants rendu en juin 2007 et des la différence ethnique, sous la directiondes difficultés de recrutement. dernières données relatives à l’accès aux soins de Chantal Crenn, Laurence Kotobi, Jean- dans les pays en développementDirection des Journaux Officiels - 26, rue Claude Gillet. - d’informer sur la réactualisation d’outils etDesaix - 75727 Paris Cedex 15 - Tél. 01 40 dispositifs de communication spécifiques. Paris : L’Harmattan, 2007. 198 p.58 79 79 - Télécopie 01 45 79 17 84 - Mél. 27 (Animation et Territoires). Index. ISBNinfo@journal-officiel.gouv.fr 978-2-296-04554-5. 19,00 euros. 25 Les Problèmes d’alcool en France : En France, notamment d’un point de vue quelles sont les populations à risque ?, politique, l’ethnicité reste un conceptZones Franches Urbaines : quels effets Laure Com-Ruelle, Paul Dourgnon, Flo- ambigu : tantôt elle est utilisée comme unsur l’emploi salarié et les créations rence Jusot. argument investi pour justifier des actions oud’établissements ?, Roland Rathelot, des orientations, tantôt elle est considéréePatrick Sillard. Questions d’économie de la santé, comme taboue pour éviter toute stigmatisa- fév. 2008, n° 129 ; p. 1-6. Accès internet tion des populations dîtes concernées. CetParis : INSEE, 2007. 48 p. (Document de <URL : http://www.irdes.fr/Publications/ ouvrage rassemblant chercheurs, praticiens ettravail). Accès internet <URL : http:// Qes/Qes129.pdf> militants permet tant d’interroger les catégo-www.insee.fr/fr/nom_def_met/ risations produites par l’animation profes-methodes/doc_travail/docs_doc_travail/ En France, le risque d’alcoolisation excessive, sionnelle à propos des « autres » (profession-g2007-11.pdf> ponctuel ou chronique, concerne surtout les nels, partenaires, publics) que de confronter hommes. Les liens entre le risque d’alcoolisa-Au sein des Zones Franches Urbaines (ZFU), les analyses et expériences d’acteurs de ter- tion excessive et les catégories socioéconomi-les établissements bénéficient pour une durée rain dans les différents champs où ils exer- ques sont contrastés. Chez les femmes, lede cinq ans d’exonérations de charges patro- cent (culture, éducation, social, santé, loisirs, risque n’est patent que pour les cadres alorsnales, d’impôt sur les sociétés, de taxe profes- solidarité...). que chez hommes, il touche aussi bien lessionnelle et de taxe foncière. Les premières ouvriers que les cadres, mais moins fréquem-ZFU datent de 1997 et une troisième vague a Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole ment les employés. Le risque chronique pré- Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46suivi en 2006. Pour autant, l’efficacité du dis- domine sur le risque ponctuel lorsque les per-positif n’a jamais fait l’objet d’une évaluation 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internet sonnes ont connu des épisodes de précarité http://www.editions-harmattan.fr/index.aspéconométrique au niveau national. Cette au cours de leur vie, chez les hommes de pro-étude tente d’évaluer l’effet propre du disposi- 30 fession intermédiaire, artisans, commerçantstif ZFU sur l’emploi salarié et les créations ou chefs d’entreprise, ou encore aux revenusd’établissements, en s’appuyant sur la transi- faibles.tion entre ZRU et ZFU survenue en 2004. Chantier interdit au public. Enquête Institut de recherche et documentation en parmi les travailleurs du bâtiment,INSEE Info Service, - Service Abonnement, économie de la santé - 10 rue Vauvenargues Nicolas Jounin.BP 409 - 75560 Paris - Tél. 01 53 17 88 45 - - 75018 Paris - Tél. 01 53 93 43 02 - Mél.Télécopie 01 53 17 89 77 - Internet Paris : La Découverte, 2008. 274 p. (Textes meunier@irdes.fr - Internetwww.insee.fr à l’appui / Enquêtes de terrain). ISBN 978- http://www.irdes.fr/ 26 28 2-7071-5383-8. 23,00 euros. Le secteur de la construction a souvent défrayé la chronique, mais derrière les éclats Stratégies de prévention du VIH des réalisations grandioses, des affaires judi- auprès des migrants ciaires, des faits divers tragiques, le quotidienSanté Lettre d’information du CRIPS, fév. 2008, du travail des chantiers demeure obscur. n° 85 ; p. 1-8. C’est ce quotidien qu’explore ce livre. L’au- teur, qui s’est immergé durant une annéeLa Politique nationale de prévention Ce numéro rend compte de la 68e rencontre dans le monde du béton armé parisien, endes infections par le VIH et les IST en du CRIPS Île-de-France, qui constitue la tant qu’ouvrier, retrace ici l’itinéraire de sondirection des patients migrants/étran- 8ème rencontre sur le thème du VIH et les enquête. Au fil des expériences et des rencon-gers : Circulaire n° DGS/RI2/2007/383 migrants. tres, il expose les conditions d’emploi et dedu 23-10-2007 travail liées au recours croissant à la sous- Centre Régional d’Information et de Pré- traitance et à l’intérim : division des collectifs3 p. Accès internet <URL : http://pmb. vention du Sida - Île-de-France - BP 53 - 33, ouvriers, infériorisation et culpabilisation dessantenpdc.org/doc_num.php?explnum_ avenue du Maine - 75755 Paris Cedex 15 - sous-traitants et des intérimaires, pratiquesid=2410> Tél. 01 56 80 33 33 - Télécopie 01 56 80 33 illégales d’employeurs, contradictions pesant 00 - Internet www.lecrips.netL’objet de la présente circulaire est : sur la sécurité au travail, recours massif une 29- de proroger le programme natio- main-d’œuvre étrangère fragilisée et parfoisnal 2004/2006 de lutte contre le VIH/sida en sans papiers, racisme et discriminations...direction des étrangers/migrants vivant en L’enquête ébranle au passage certaines idéesFrance reçues : beaucoup de précaires ne sont pasVEI Actualité - no 336, mars 2008 6
  7. 7. INTÉGRATIONinstables ; les sans-papiers ne travaillent pas pour la reconnaissance qu’elles engagent Les textes présentés dans ce document com-forcément au noir ; les règles de sécurité ne deviennent des enjeux sociaux centraux. Se portent une restitution partielle des actes deprotègent pas toujours les ouvriers... donne à voir une souffrance qui, sans relever ce séminaire. Au sommaire : de la maladie mentale, affecte l’individu dans - Ouverture / FTCREditions La Découverte - 9 bis, rue Abel sa capacité psychique à tenir sa place dans le - Les paradoxes de la République indivisibleHovelacque - 75013 Paris - Tél. 01 44 08 84 monde. C’est à cette réorganisation d’en- et laïque / Bernard Dréano00 - Télécopie 01 44 08 84 19 - Internet semble des rapports entre santé mentale et - Au-delà du voile et de la laïcité... Les enjeuxwww.editionsladecouverte.fr social qu’invite ce livre interrogeant l’arti- de société / Catherine Samary 31 culation souffrance et précarité. - Au-delà du fichu fichu, pour une véritable réhabilitation de ce qu’il y a d’universel dans Academic Press Fribourg - Pérolles 42 - l’histoire de la laïcité / Jean-Pierre DuboisRMI et insertion professionnelle : for- CH-1700 Fribourg - Tél. 4126 426 43 31 - - La laïcité et les défis de la mondialisation /ces et faiblesses des partenariats Télécopie 4126 426 43 30 - Mél. info@ Mohamed-Chérif Ferjani paulusedition.ch - Internet http://www. - Pouvoir politique et pouvoir religieux dansLa Lettre de l’ODAS, déc. 2007 ; p. 1-8. paulusedition.ch/academic_press/index.htm l’histoire de l’islam / Abdelmajid CharfiAccès internet <URL : http://www.tdrnet. 34net/odas/site_v2/docs/3949070769.pdf> Fédération des Tunisiens pour une Citoyen-Début 2007, la préparation des Sixièmes neté des deux Rives - 3, rue de Nantes -Rencontres Nationales de Marseille a été 75019 Paris - Tél. 01 46 07 54 04 - Télé-l’occasion de lancer deux nouvelles enquêtes copie 01 40 34 18 15 - Mél. ftcr@club-pour mesurer l’évolution des collaborations internet.fr Identité, relations inter- 36institutionnelles dans l’organisation des par-cours d’insertion, l’une auprès des 96 Dépar- culturellestements métropolitains et l’autre, de manièreinédite, auprès des 22 Régions. Au moment De l’universel, de l’uniforme, du com-où s’engage au plan national une importante Au fondement des sociétés humaines. mun et du dialogue entre les cultures,concertation dans le cadre du « Grenelle de Ce que nous apprend l’anthropologie, François Jullien.l’insertion », leur analyse apporte un éclai- Maurice Godelier.rage intéressant sur la gouvernance des Paris : Fayard, 2008. 263 p. ISBN 978-2- Paris : Albin Michel, 2007. 293 p. 213-63529-3. 18,00 euros.politiques d’insertion au plan local. (Bibliothèque Idées). Bibliogr., index. ISBNODAS - 250 bis, Boulevard Saint-Germain 978-2-226-17903-6. 20,00 euros. Y a-t-il des valeurs universelles ? Où situer le- 75006 Paris - Tél. 01 44 07 02 52 - Télé- commun entre les hommes ? Comment Au fondement des sociétés humaines, il y a concevoir le dialogue entre les cultures ? Lacopie 01 44 07 02 62 - Mél. com@odas.net - du sacré. Autant le savoir, et apprendre leInternet http://www.odas.net/ quête de l’universel n’est-elle pas la préoccu- secret de fabrique de ce qu’en Occident on pation singulière de la seule Europe ? Il est 32 appelle le « politico-religieux », en ces temps temps de repenser le dialogue des cultures en où le lien social se distend, où la logique termes non d’identité et de différence, mais communautariste et identitaire semble l’em- d’écart et de fécondité ; d’envisager ainsi cesLe Site Internet du Grenelle de l’inser- porter sur ce qui rassemble. Ce livre est letion : http://www.grenelle-insertion.fr/ cultures comme autant de ressources à explo- fruit de quarante années de recherche par rer, mais que l’uniformisation du mondeAu mois d’octobre 2007, il a été confié au l’anthropologue dont le parcours a été mar- aujourd’hui menace.haut commissaire aux Solidarités actives qué par quatre étapes majeures sur le chemincontre la pauvreté, la responsabilité de l’or- de cette conclusion fondamentale, chacune Editions Fayard - 75, rue des Saints-Pères -ganisation d’un « grenelle de l’insertion ». d’elles faisant ici l’objet d’un chapitre : il est 75278 Paris Cedex 06 - Tél. 01 45 49 82 00Ce site Internet a été créé afin de permettre à des choses que l’on donne, des choses que - Télécopie 01 42 22 40 17 - Internettous les participants au grenelle de s’informer l’on vend, et d’autres qu’il ne faut ni vendre www.1001nuits.comsur l’avancée des travaux, de participer aux ni donner mais garder pour les transmettre ; 37débats via des forums réguliers et de nulle société n’a jamais été fondée sur laconnaître les acteurs, les manifestations, les famille ou la parenté ; il faut toujours plusrencontres qui rythment le grenelle. qu’un homme et une femme pour faire un Enquête sur la démocratie. Études de 33 enfant ; la sexualité humaine est fonda- philosophie politique, Pierre Manent. mentalement a-sociale. Paris : Gallimard, 2007. 470 p. (Tel ; 351). Editions Albin Michel - 22, rue Huyghens - ISBN 978-2-07-078569-8. 14,50 euros.La Souffrance sociale. Nouveau 75014 Paris - Tél. 01 42 79 10 00 - Internetmalaise dans la civilisation, sous la Les Européens ont aujourd’hui bien du mal à www.albin-michel.frdirection de Marc-Henry Soulet. s’entendre, mais il y a au moins un sujet qui 35 semble les réunir : c’est la démocratie. MaisFribourg : Academic Press Fribourg, 2007. comment caractériser cet attachement ?204 p. (Res socialis). ISBN 978-2-8271- Depuis quand nous disons-nous démocrates ?1030-8. 24,00 euros. Cent ans après, vivre la laïcité Et pourquoi le sommes-nous ? Telles sont lesDans une société d’incertitude conçue comme Paris : FTCR, 2007. 101 p. questions auxquelles répond cette Enquêteun contexte d’épreuves et d’évaluations per- rassemblant des textes écrits sur près demanentes auxquelles doivent faire face les La FTCR a organisé le 16 décembre 2005 le trente ans. Contribution précieuse à l’histoireindividus, les subjectivités en jeu et la lutte séminaire « Cent ans après, vivre la laïcité ». de la philosophie politique, elle offre aussi 7 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  8. 8. INTÉGRATIONune analyse très éclairante des problèmes buer à une meilleure compréhension entre les Penser l’islam dans la laïcité, Franckactuels de la démocratie. Roms et les gadjé. Frégosi.Editions Gallimard - 5, rue Sébastien Bottin Délégation générale à la langue française et Paris : Fayard, 2008. 496 p. (Les Dieux- 75328 Paris Cedex 07 - Tél. 01 49 54 42 aux langues de France - 6, rue des Pyrami- dans la cité). ISBN 978-2-213-62149-4.00 - Télécopie 01 42 86 83 88 - Internet des - 75001 Paris - Tél. 01 40 15 73 00 - 22,00 euros.www.gallimard.fr Mél. dglflf@culture.gouv.fr - Internet Système de pensée à la fois théologique, juri- 38 http://www.dglf.culture.gouv.fr/ dique et sociopolitique, l’islam a-t-il des diffi- 41 cultés particulières à reprendre à son compte les fondements sur lesquels reposent la laïcitéLa Fabrique de la « race ». Regards sur à la française (et notamment les Lumières) ?l’ethnicité dans l’aire anglophone, Lutte contre les discriminations. For- Peut-il laisser ses fidèles se référer à un ÉtatMichel Prum. mation juridique : journée du émancipé de tout principe divin ? D’un autre 8 novembre 2007Paris : L’Harmattan, 2007. 262 p. (Racisme côté, il est évident qu’il doit bien s’adapter àet eugénisme). ISBN 978-2-296-04267-4. 93 p. Accès internet <URL : http://www. une situation sans guère de précédents : plu-22,50 euros. idf.pref.gouv.fr/droit_ville/documents/ tôt que de penser la laïcité dans l’islam, il utres_documents/Lutte-discriminations- faut penser l’islam clans la laïcité. Ce livreComme le « genre », la « race » est un cons- 1er-fev-08.pdf> ambitionne de prendre toute la mesure destruit social et il est étonnant de voir com- mutations qui traversent actuellement lesment un même groupe humain peut être La préfecture de région, la HALDE, la direc- communautés musulmanes de France etdéplacé sur l’échelle chromatique selon les tion régionale de l’ACSÉ, le conseil régional, œuvrent à la redéfinition des contours de l’is-besoins du moment. Cet ouvrage éclaire la la mission régionale d’appui droit et ville ont lamité dans un environnement sécularisé etnaissance du concept de « race » en France organisé cette formation afin de clarifier dif- pluraliste.et surtout dans le monde anglophone, ainsi férents concepts voisins et de préciser leque le concept, à l’origine américain, de whi- contenu et les modalités de cette politique Editions Fayard - 75, rue des Saints-Pères -teness. L’ouvrage s’intéresse également aux publique émergente. Le compte rendu de 75278 Paris Cedex 06 - Tél. 01 45 49 82 00rapports complexes entre biologie, éthique et cette journée reprend les différents thèmes - Télécopie 01 42 22 40 17 - Internetpolitique, avec les tentatives de fabriquer abordés. www.1001nuits.comune « race » plus forte, plus adaptée ou plus 42 44contrôlable.Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole Les Mariages forcés. Conflits culturels Petites fabriques de la démocratie.Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46 et réponses sociales, Gérard Neyrand, Participer : idées, démarches, actions,79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internet Abdelhafid Hammouche, Sahra Mekboul. Anne Dhoquois, Marc Hatzfeld.http://www.editions-harmattan.fr/index.asp 39 Paris : La Découverte, 2008. 308 p. Paris : Autrement, 2007. 210 p. Index. ISBN (Alternatives sociales). ISBN 978-2-7071- 978-2-7467-1011-5. 19,00 euros. 5390-6. 22,00 euros. Marc Hatzfeld voit dans la démocratie parti-Identités, appartenances, diversités : Les mariages forcés perdurent chez certaines cipative les efforts entrepris pour exciter àIslam et identité nationale familles d’origine étrangère et expriment une nouveau la vigueur politique du collectifAccès internet <URL : http://www. réelle difficulté à intérioriser les règles qu’im- citoyen. Anne Dhoquois a repéré les expé-islamlaicite.org/article804.html> pose le mariage français. Les conflits qui se riences les plus significatives et les plus riches développent alors s’appuient sur la contradic- de ce renouvellement : comités de quartier,Ici nous pouvons écouter les actes du col- tion entre les références à des cultures d’ori- jury citoyen, cahiers de doléances... à l’échelleloque « Identités, appartenances, diversités : gine où la famille tient une place centrale régionale ou municipale, dans les domainesIslam et identité nationale », organisé les 7 et dans le jeu matrimonial et le contexte culturel des médias, de la santé, des transports, de8 décembre 2007, par la Commission Islam & d’accueil. Cette enquête réalisée pour rendre l’éducation, de la gestion des biens communsLaïcité avec le soutien du Secteur des Scien- compte de ces situations s’appuie sur des (l’eau), du logement/rénovation urbaine, deces sociales et humaines de l’UNESCO. entretiens avec des jeunes femmes concernées la consommation, de la législation.... Certai- 40 et des représentants institutionnels et associa- nes initiatives ont des origines institutionnel- tifs. L’analyse débouche sur quelques recom- les. Beaucoup contournent au contraire l’ins- mandations pour aider à l’organisation de ces titution qui justement fait mur devantLa Langue (r)romani réponses. l’expression démocratique, l’assoupit, la bride, la muselle ou la paralyse.Langues et cité, jui. 2007, n° 9 ; 16 p. Accès Editions La Découverte - 9 bis, rue Abelinternet <URL : http://www.dglf.culture. Hovelacque - 75013 Paris - Tél. 01 44 08 84 Editions Autrement - 77, rue du Fg Saint-gouv.fr/Langues_et_cite/langues_ 00 - Télécopie 01 44 08 84 19 - Internet Antoine - 75011 Paris - Tél. 01 40 73 80 00et%20cite9.pdf> www.editionsladecouverte.fr - Télécopie 01 44 73 00 12 - Internet 43 www.autrement.comDepuis qu’ils sont apparus en Europe, au 45début du XVe siècle, les Roms incarnent lafigure de l’étranger. Leur langue, leur organi-sation sociale, leurs traditions, leurs modesde vie : de nombreux traits les distinguent desautres, les gadjé. Ce numéro voudrait contri-VEI Actualité - no 336, mars 2008 8
  9. 9. INTÉGRATIONLes Politiques publiques de lutte Groupes et communautés discriminations à l’embauche en raison decontre les discriminations (biblio- leur origine. Il est difficile de savoir si cegraphie) public est régulièrement ou occasionnelle- L’Avenir de la question noire en ment victime de discriminations et s’il fait7 p. Accès internet <URL : http://www. France. Enjeux et perspectives, sous la face à des situations particulièrement défavo-ena.fr/index.php?page=ressources/doc/ direction de Mwayila Tshiyembe, Robert rables sur le marché du travail. C’est dans cebibliographies/questions_sociales> Wazi. contexte que France terre d’asile, à traversLes documents présentés dans cette biblio- l’Observatoire de l’intégration, a organisé lesgraphie, réalisée par le centre de documenta- Paris : L’Harmattan, 2007. 96 p. (Études 5 juillet et 5 octobre 2007, deux rencontrestion de l’ENA, sont classés par ordre alpha- Africaines). ISBN 978-2-296-04574-3. publiques, qui ont permis de débattre sur lebétique d’auteur, et de titre s’il n’y a pas 11,00 euros. thème des discriminations à l’embauche puisd’auteur. Parler de la question noire en France, c’est des emplois fermés aux étrangers et des pro- 46 lever le voile sur un sujet tabou, exclu du fessions réglementées. Ce document se pré- débat public, voici des décennies. La question sente comme une synthèse des échanges qui noire en France, qui fait l’objet de cette ont eu lieu au cours de ces deux rencontresPrévention des discriminations dans investigation, est une demande sociale d’hu- mais aussi des analyses produites par l’Ob-l’entreprise. Recommandations HALDE manité et de citoyenneté touchant la dignité servatoire de l’intégration./ OIT des Noirs immigrés vivant légalement enAccès internet <URL : http://www. France Terre d’Asile - 24, rue Marc-Seguin France ainsi que des Français d’originehalde.fr/IMG/pdf/Recommandations_ - 75018 Paris - Tél. 01 53 04 39 99 - Télé- DOM-TOM et africaine.HALDE_OIT.pdf> copie 01 53 04 02 40 - Internet www.france- Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole terre-asile.orgComment mieux assurer la promotion de Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46 51l’égalité dans les entreprises ? Après l’accord 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internetnational interprofessionnel relatif à la diversité http://www.editions-harmattan.fr/index.aspdans l’entreprise, quelles applications concrè- 49 Éternels étrangers de l’intérieur. Lestes ? A ce sujet, la HALDE et l’OIT ont pré- groupes tsiganes en France, Christophesenté quatre recommandations, à l’occasion Robert.du colloque « Normes et dialogue social », Construction sociale et stigmatisationqu’ils ont co-organisé. Ces quatre recomman- de la « femme noire ». Imaginaires Paris : Desclée de Brouwer, 2007. 452 p.dations portent, pour les deux premières, sur coloniaux et sélection matrimoniale, ISBN 978-2-220-05855-9. 29,00 euros.la révélation et le traitement des cas indivi- Yann Le Bihan. Qui sont vraiment les « Gens du voyage » ?duels de discriminations, et pour les deux der- Paris : L’Harmattan, 2007. 276 p. Peu satisfaisante, cette appellation renvoie ànières, sur la dimension collective qui seule (Logiques sociales). ISBN 978-2-296- un ensemble de petits groupes de traditions,garantit l’efficacité des actions préventives. 04621-4. 26,50 euros. de religions et d’histoires souvent différentes 47 qui s’auto-désignent Roms, Gitans, Manou- Explorateurs, administrateurs coloniaux, ches ou Yéniches. Quatre cent mille enStéréotypes culturels et constructions médecins, voyageurs, romanciers, partagent France, les Tsiganes, qu’ils soient sédentairesidentitaires, CIREMIA, Florent Kohler. et véhiculent depuis le XVIe siècle, de nom- ou nomades, intriguent, suscitent de la fasci- breux stéréotypes relatifs à la « femme nation, provoquent le rejet. Comment lesTours : Presses universitaires François- d’Afrique noire ». Qu’en est-il de cet héritage définir ? Pourquoi ces populations se sont-Rabelais, 2007. 234 p. (Études colonial ? A quelles conditions un « homme elles distinguées de celles qui les entourent ?Hispaniques). ISBN 978-2-86906-232-0. blanc » peut-il accepter aujourd’hui en Comment s’approprient-elles les réalités du18,00 euros. France de se marier avec une « femme de monde auquel elles participent ? Quelles sontLes réflexions réunies dans ce volume, cen- couleur » ou de reconnaître l’enfant métissé la nature et l’origine du rejet dont les popu-trées sur la monde hispanique sont le résultat issu de cette union ? lations tsiganes sont victimes ? C’est toutde séminaires organisés par le Centre interu- l’objet de la recherche présentée ici par le Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecoleniversitaire de Recherche sur l’Éducation et sociologue Christophe Robert, pour mieux Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46la Culture dans le monde Ibéro-Américain s’interroger sur l’affirmation de modes de vie 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internetentre 2002 et 2006. Il y est question de la et de positionnements en rupture avec le reste http://www.editions-harmattan.fr/index.aspmanière dont, d’un point de vue historique, de la société. 50littéraire, anthropologique voire linguistique,la caractérisation d’un Autre permet la cons- Editions Desclée de Brouwer - 2, passage detruction de Soi, le discours sur l’autre est-il la Boule blanche - 75012 Paris - Tél. 01 58 Discriminations : des obstacles à l’in- 51 10 20 - Télécopie 01 58 51 10 48 - Inter-destiné à former écran, à occulter une sertion professionnelle des réfugiés, net www.descleedebrouwer.comdémarche de groupe cherchant à s’affirmer sous la direction de Fatiha Mlati, Matthieu 52ou à se « réassurer » en tant que commu- Tardis.nauté solidaire ? Paris : FTDA, 2007. 46 p. Accès internetPresses universitaires François-Rabelais - 3, <URL : http://www.generiques.org/rue des Tanneurs - 37041 Tours cedex - Tél. images/pdf/obs_etude-discriminations_02 47 36 67 71 - Télécopie 02 47 36 65 62 - 02_2008.pdf>Mél. pufr@univ-tours.fr - Internetwww.univ-tours.fr/ciremia/aquipe.htm Les réfugiés statutaires, comme les autres 48 immigrés, sont susceptibles d’être victimes de 9 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  10. 10. INTÉGRATIONÉtude et propositions sur la situation agressées physiquement et 1,5 % a déclaré La Délinquance des jeunes. Les profils,des Roms et des gens du voyage en avoir subi un viol ou une tentative de viol. les causes, les évolutions, Lorraine Tour-France. Texte adopté en assemblée Dans ce dernier cas, un sur cinq est perpétré nyol du Clos, Sébastien Tournyol du Clos.plénière le 7 février 2008 par l’ex-conjoint et la moitié des victimes connaissaient leur agresseur. Les violences Paris : L’Harmattan, 2007. 252 p. (PourParis : CNCDH, 2008. Accès internet sexuelles sont moins fréquentes au sein du Comprendre). Bibliogr. ISBN 978-2-296-<URL : http://www.cncdh.fr/IMG/pdf/ ménage, mais c’est l’inverse pour les violences 03471-6. 23,00 euros.Etude_et_propositions_sur_la_situation_ physiques. Les femmes sans diplôme sont Quelle est la délinquance juvénile aujour-des_Roms_et_des_gens_du_voyage_ trois fois plus nombreuses à subir des violen- d’hui ? Comment mesurer ses différentes for-en_France.pdf> ces domestiques que les plus diplômées. mes, malgré les limites des chiffres ? QuellesCette étude fait l’objet de recommandations en sont les causes ? Quelles en sont les évolu- INSEE Info Service, - Service Abonnement,de la CNCDH à l’intention des pouvoirs tions ? L’urgence de ces questions est telle BP 409 - 75560 Paris - Tél. 01 53 17 88 45 -publics qui impliquent un changement de qu’il faut reprendre le problème dans sa glo- Télécopie 01 53 17 89 77 - Internetregard de la part de l’ensemble de la société. balité et sans a priori idéologique. Cet www.insee.frSa première partie concerne les discrimina- ouvrage présente à la fois un aperçu des 55tions à l’encontre, d’une part, des Gens du connaissances théoriques, une analyse cri-voyage et, d’autre part, des Roms migrants tique des chiffres disponibles, un diagnostictandis que la deuxième analyse ces constats précis de l’activité délinquante et une mesureau regard des droits fondamentaux. comparative de ses différentes causes.Commission Nationale Consultative des Enfants et jeunes Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’EcoleDroits de l’Homme - 35, rue Saint-Domi- Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46nique - 75007 Paris - Tél. 01 42 75 77 06 - 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - InternetTélécopie 01 42 75 77 14 - Internet « Comment écrire sans papiers ? » : http://www.editions-harmattan.fr/index.aspwww.commission-droits-homme.fr/fr.htm 1er prix 2008 du 11e concours de plai- 58 53 doiries des lycéens pour les Droits de l’Homme, Lucie Simon. Délinquance des mineurs. De la pré-L’Histoire des minorités est-elle une Accès internet <URL : http://www. vention à la sanction, sous la directionhistoire marginale ?, sous la direction dailymotion.com/video/x4cjea_ de Nathalia Ghizzoni.de Stéphanie Laithier, Vincent Vilmain ; memorial-de-caen-ecrire-sans-papier_préface de Esther Benbassa. politics> Issy-les-Moulineaux : ESF, 2007. 126 p. (Les Guides de l’intervention sociale).Paris : PUPS, 2008. 326 p. ISBN 978-2- Le 1er février, Lucie Simon ( membre du col- ISBN 978-2-7101-1910-4. 12,00 euros.84050-555-6. 19,00 euros. lectif RESF d’Alès ), pour le Lycée Jean- Baptiste Dumas - Alès (30) a remporté le La loi du 5 mars 2007 relative à la préventionCet ouvrage pose, à travers une approche cri- de la délinquance a modifié : 1er prix lors du 11e concours de Plaidoiriestique des sciences humaines, les enjeux épisté- - la justice des mineurs en réformant les dis- des Lycéens pour les Droits de l’Hommemologiques et méthodologiques des études positions de l’ordonnance du 2 février 1945 (Mémorial de Caen) avec sa plaidoirie :consacrées au fait minoritaire. Il examine la - les acteurs intervenant dans le champ de la « Comment écrire sans-papiers ? »pertinence du concept de minorité selon les délinquance juvénile en consacrant le rôle 56périodes et les contextes politiques et revient majeur du mairesur les dynamiques qui guident les rapports - les réponses à apporter en accélérant la pro-des minorités à la majorité ou des minorités cédure de sanction mais aussi en créant de Comprendre et accompagner les adosentre elles. nouvelles mesures éducatives.PUPS - Maison de la Recherche de l’Uni- Non-violence actualité, jan-fév. 2008, Dans ce contexte qui oscille entre préventionversité Paris-Sorbonne - 28, rue Serpente - n° 296 ; p. 3-21. 6,00 euros. et répression, la loi du 10 août 2007, renfor-75006 Paris - Tél. 01 53 10 57 60 - Télé- çant la lutte contre la récidive, remet de nou- Ce dossier propose des articles pour accompa-copie 01 53 10 57 66 - Mél. pups@paris- veau en cause les principes fondateurs de la gner les adolescents scolarisés : groupes desorbonne.fr - Internet http://pups.paris- justice des mineurs, à savoir privilégier la parole, médiation, pratique de théâtre-sorbonne.fr/pages/index.php réponse éducative à la sanction. Cet ouvrage forums, éducation à la sexualité, etc. L’ado- 54 répond le plus précisément possible aux ques- lescence est présentée dans ce numéro comme tions concernant : la prévention de la délin- une « réalité culturelle et sociale apparue avec quance ; le mineur délinquant devant la jus- l’école et l’entrée plus tardive des enfants dansLes Violences faites aux femmes, Lor- tice (de la garde à vue au jugement) ; les la vie active ». Tout au long du magazine, l’ac-raine Tournyol du Clos. mesures éducatives ; les conditions de cent est mis sur la communication, le principal détentions des mineurs...INSEE Première, fév. 2008, n° 1180 ; p. 1-4. besoin de l’adolescent, celle-ci lui permettantAccès internet <URL : http://www.insee. de se sentir respecté, écouté et contribuant au Editions ESF - 2, rue Maurice-Hartmann -fr/fr/ffc/ipweb/ip1180/ip1180.pdf> développement de son estime de soi. BP 62 - 92133 Issy-les-Moulineaux - Tél. Non-violence actualité - BP 241 - 45202 01 46 29 46 29 - Télécopie 01 46 29 47 74 -Les violences envers les femmes sont multi- Montargis Cedex - Tél. 02 38 93 67 22 - Internet http://www.esf-editeur.fr/esf/ples : sans compter les agressions subies dans Télécopie 02 38 93 74 72 - Internet index.mdleur cadre familial actuel, 6 % des femmes www.nonviolence-actualite.org 59ayant entre 18 et 59 ans ont été l’objet d’inju-res sexistes en 2005 ou 2006, 2,5 % ont été 57VEI Actualité - no 336, mars 2008 10

×