SlideShare une entreprise Scribd logo
DOSSIER
MAGLa lettre du réseau
Information Jeunesse
Ile-de-France
Information
Jeunesse
Ile-de-France
Numéro7/Janvier2016/parutionsemestrielle
Les Chantiers
Priorités Jeunesse
en Ile-de-France
2 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France
ÉDITO
C
e numéro 7 d’IJ Mag vous parviendra dans
un contexte bouleversé par la tragédie du
13 novembre 2015.
La communauté Information Jeunesse est, comme tant
d’autres professionnels de l’éducation, particulièrement
questionnée par le fait que des jeunes, pour ce qu’ils sont,
pour ce qu’ils portent, pour ce qu’ils représentent, ont été vic-
times de la terreur et de l’intolérance.
Nous avons besoin, en ces temps d’incertitude, où l’abattement le
dispute à la révolte, l’incompréhension au sursaut, de réaffirmer les
valeurs républicaines et de les partager avec les jeunes.
La priorité jeunesse est plus que jamais nécessaire mais elle doit dé-
sormais privilégier tout ce qui nous permettra d’endiguer et de préve-
nir ces menaces contre notre unité nationale et notre cohésion sociale.
Permettre à tous les jeunes de sécuriser leur situation sociale et pro-
fessionnelle.
Encourager les échanges interculturels par la mobilité.
Accompagner la compréhension et le décryptage de l’information.
Ce sont quelques-uns des défis pour maintenant mais surtout pour
demain que le réseau Information Jeunesse s’engage à relever.
Les PIJ, les BIJ, les ADIJ, les CIJ et le CIDJ démontrent, au fil des
pages qui suivent, qu’ils sont un allié et un atout pour ces politiques
publiques jeunesse à réinventer.
Que l’année 2016 soit pour nous tous celle de la reconquête.
Philippe SALLES
Directeur général du CIDJ
SOMMAIRE
p.2 ÉDITO / BRÈVES
p.3 LE RÉSEAU IJ IDF / AGENDA
LeréseauIJenchiffresen2015
FréquentationdesusagersdansleréseauIJ
p.4 DOSSIER
Leplanprioritéjeunessefrancilien
Unplanrégionalenfaveurdelajeunesse
L’IJparticipeaux13grandschantiersprioritaires
p.6 CHANTIER 1
Créerunservicepublicd’information,d’accompagnement
etd’orientationquirépondàladiversitédesbesoinsdesjeunes
p.7 CHANTIER 2
Promouvoirlaréussitedetouslesjeunes
enluttantcontreledécrochage
p.8 CHANTIER 3
Améliorerlasantédesjeunesetfavoriserl’accèsàla
préventionetauxsoins
p.9 CHANTIER 4
Faciliterl’accèsdesjeunesaulogement
p.10 CHANTIERS 5, 6 et 7
Favoriser l’accès à l’emploi des jeunes
et le parcours de réinsertion des jeunes détenus
Sécuriser les parcours d’insertion sociale et professionnelle des jeunes
p.11 CHANTIERS 8 et 9
Favoriser l’accès des jeunes aux sports, à l’art, à la culture, aux nouveaux
métiers de l’Internet, proposer une offre audiovisuelle et numérique de
qualité et développer la culture numérique
p.12 CHANTIER 10
Accroître et diversifier la mobilité européenne et internationale des jeunes
p.13 CHANTIERS 11 et 12
Promouvoir et valoriser l’engagement des jeunes
Renforcer la représentation des jeunes dans l’espace public
p.14 CHANTIER 13
Conforter le lien entre les institutions
et les jeunes et lutter contre les discriminations
p.15 MULTIMÉDIA
L’InformationJeunesseaucœurdelamédiationnumérique
LAÏCITÉ :
FORMER TOUS LES
PROFESSIONNELS IJ
AUX VALEURS
DE LA RÉPUBLIQUE
Un vaste plan de formation des
acteurs de terrain intervenant au
quotidien auprès des jeunes, sur
les principes de la République
et notamment l’application du
principe de laïcité, est lancé par
le Comité interministériel Égalité
Citoyenneté, la Direction Ville et
cohésion urbaine du Commis-
sariat général à l’égalité des
territoires.
Le CIDJ sera pilote de ce projet
et mettra en place dès 2016 ce
plan de formation des profes-
sionnels IJ. Leur rôle, une fois
formés, est d’adresser et de
partager avec les jeunes qu’ils
rencontrent un discours clair et
univoque sur la laïcité.
Cette formation transversale
permettra aux professionnels IJ
d’acquérir une culture et des ré-
flexes professionnels communs
pour répondre aux situations
auxquels ils sont confrontés
quotidiennement: revendica-
tions d’ordre religieux; prosély-
tisme; théorie du complot; ten-
sion entre respect des règles de
la laïcité et non discrimination.
Fatima Ndiaye - CIDJ
BRÈVES
IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 3
RÉSEAU INFORMATION JEUNESSE
ILE-DE-FRANCE
AGENDAÇa se passe dans le réseau IJ IDF
2016
Des semaines thématiques : forums,
manifestations, conférences, débats…
Public : jeunes, professionnels
Accès libre et gratuit.
Pour connaître le programme en détail :
www.cidj.com
Du 10 juin au 10 juillet 2016
AUTOUR DE L’EURO 2016
Avril 2016
FORUMS JODS D’ÉTÉ www.jobs-ete.com
Décembre 2016
LA PRÉVENTION, LES ADDICTIONS
ET CONDUITES À RISQUE
Novembre 2016
LA CRÉATION D’ENTREPRISE,
L’ENTREPRENEURIAT
ÉVÉNEMENTS SOUTENUS PAR LA
RÉGION ILE-DE-FRANCE
Le réseau IJ en chiffres en 2015
Fréquentation des usagers dans le réseau IJ
Il y a équilibre
entre filles et garçons
accueillis
Les
16-24 ans
sont majoritaires.
Ils représentent près de
65%
du public accueilli
Près de la moitié
du public accueilli
est scolarisé
Quartiers
non prioritaires
Quartiers
prioritaires
de la ville
ORIGINE GÉOGRAPHIQUE
OBJET DE
LA VISITE L’emploi
reste
largement
en tête
6,84 < 15 ans
30,05 16-19 ans
34,35 20-24 ans
10,80 25-29 ans
9,43 30-40 ans
8,53 > 41 ans
GENRE
Un tiers des usagers
habitent les quartiers
prioritaires de la ville
70%
d’entre elles ont
déjà franchi la
porte d’une
structure IJ
Le plan priorité
M
ise en place de la « Garantie Jeunes », dévelop-
pement du service civique, optimisation des dis-
positifs d’information des jeunes: ces mesures
visent à répondre aux besoins des jeunes et s’inscrivent dans
le cadre du plan priorité jeunesse du gouvernement. Une prio-
rité déclinée en Ile-de-France qui mobilise tous les acteurs de la
politique jeunesse.
Issu d’un travail interministériel, le plan d’action francilien en
faveur de la jeunesse, constitue la déclinaison du plan « prio-
rité jeunesse » du gouvernement, dont les orientations ont été
fixées par un comité interministériel de la jeunesse (CIJ) réuni en
février 2013. Ce dernier vise à réformer en profondeur l’action
publique destinée aux jeunes en s’appuyant sur 4 axes forts:
mobiliser le droit commun au service de l’accès aux droits
sociaux; encourager l’autonomie des jeunes; lutter contre les
inégalités et les discriminations et favoriser la participation des
jeunes au débat public.
Le préfet de région a confié la coordination et la déclinaison de
ce plan à la DRJSCS.
4 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France
DOSSIER
UN PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DE LA JEUNESSE
20 MESURES
POUR LA JEUNESSE FRANCILIENNE
U
n diagnostic territorial a permis de
dégager les caractéristiques de la
jeunesse francilienne dont le poids
démographique – 20 % des jeunes français
résident en Ile-de-France – influe l’ensemble
des politiques publiques (éducation, culture,
logement…) et nécessite une coordination
renforcée des institutions et une articulation
avec d’autres priorités nationales comme le
plan pauvreté et les nouvelles orientations de
la politique de la ville.
La jeunesse francilienne possède de nom-
breux atouts: bon niveau de formation, taux
de pauvreté inférieur à la moyenne nationale.
Mais ce tableau est à nuancer au regard des
fortes inégalités infrarégionales et des diffi-
cultés rencontrées par les jeunes pour déco-
habiter.
Le plan francilien en faveur de la jeunesse
priorise 9 des 13 chantiers du plan national
avec l’objectif de répondre à 2 enjeux ma-
jeurs: l’insertion des jeunes les plus vulné-
rables et l’accompagnement des jeunes vers
l’autonomie.
Prévenir le décrochage scolaire, favoriser
l’accès à l’emploi, promouvoir l’engagement
via le service civique et accroître la mobilité
européenne et internationale des jeunes sont
quelques-unes des 20 mesures phares du
plan jeunesse régional.
FORTE MOBILISATION DE L’INTERMINISTÉRIEL
ET DES ACTEURS JEUNESSE FRANCILIENS
U
n peu plus d’un an après son lancement, le plan a atteint de premiers
résultats encourageants grâce à une forte mobilisation des différents
services de l’État et des acteurs jeunesse.
Ainsi, l’expérimentation de la garantie jeune en Seine-Saint-Denis et dans
l’Essonne est particulièrement bien accueillie et devrait se généraliser aux
autres départements franciliens. À ce jour, ce sont plus de 1000 jeunes qui
ont bénéficié d’un parcours intensif d’accès à l’emploi et à la formation.
Autre exemple, la mobilité européenne et internationale des jeunes: la mise
en place d’une instance de coordination des dispositifs de la mobilité pour
tous les publics (étudiants, salariés, apprentis…) permettra d’augmenter
le nombre de jeunes qui effectuent une mobilité et de diversifier leur profil.
Les mesures issues des comités interministériels égalité et citoyenneté du
6 mars et du 26 octobre 2015 complètent ces orientations en annonçant,
entre autres, un droit universel au service civique.
Carole CONDAT
Cheffe de service politique de la Ville, Jeunesse et Éducation populaire
DRJSCS Ile-de-France
jeunesse francilien
Le réseau Information Jeunesse s’inscrit au cœur des 13 chantiers prioritaires identifiés par le Comité interministériel de la Jeunesse
(CIJ). Sa vocation généraliste, son maillage territorial, sa culture du partenariat lui permettent d’intervenir sur toutes les questions des
jeunes et de répondre à toutes leurs attentes.
IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 5
DOSSIER
L’IJ PARTICIPE AUX 13 GRANDS CHANTIERS PRIORITAIRES
LES STRUCTURES IJ DÉVELOPPENT
LES ACTIONS PRIORITAIRES DU CIJ
ET CONFIRMENT LEUR PROXIMITÉ
AVEC LES JEUNES
Décrochage scolaire, santé, logement,
mobilité, engagement, accès à l’emploi…
Les 225 structures IJ d’IDF ont une proxi-
mité particulière avec certaines théma-
tiques du CIJ*. Le Réseau mène plusieurs
actions qui ont pour but de privilégier
l’accompagnement des jeunes dans un
parcours, de les faire progresser vers
l’autonomie et de promouvoir responsa-
bilité et citoyenneté.
Prévenir le décrochage scolaire et remo-
biliser sont les missions du PIJ EJ Le 27 à
Paris qui accueille les élèves exclus tem-
porairement de leur établissement et du
PIJ de Lésigny qui propose un programme
d’entraide scolaire.
Sensibiliser les jeunes à l’importance
de la santé et aux risques de l’addiction
via des activités artistiques ou sportives,
c’était l’objectif du « débat chorégra-
phique » organisé par le PIJ de Gonesse
et de la Brigade itinérante du plaisir du BIJ
de Rambouillet.
C’est sans doute sur la mobilité euro-
péenne que l’activité du réseau IJ est
la plus marquante. Le CIDJ montre
l’exemple en créant son premier pôle
thématique sous la bannière « Partir à
l’Étranger ».
Le réseau IJ est un relais naturel pour
diffuser mais aussi accompagner et pro-
mouvoir les 47 mesures retenues par le
CIJ. Chacune des structures franciliennes
y participe en fonction de ses atouts, des
spécificités de son territoire ou de ses
liens avec les collectivités territoriales.
LE CIDJ PREND TOUTE SA PART
DANS CETTE DYNAMIQUE EN SE
POSITIONNANT SUR LES GRANDS
ENJEUX DU CIJ
Afin de soutenir et de conforter toutes
ces initiatives de proximité, le CIDJ s’est
volontairement positionné sur les grands
enjeux du CIJ en jouant le rôle de tête de
réseau.
Membre du Crefop, il vient de signer la
charte du SPRO francilien et copilote
avec Concordia la plateforme régionale
de mobilité internationale installée par le
Coremob.
Le CIDJ anime également une réflexion
sur la mutualisation au sein des BIJ et
des PIJ franciliens de jeunes en service
civique et en SVE.
Autant d’atouts qui permettent d’espérer
que les nouveaux élus régionaux com-
prennent l’utilité du réseau IJ pour relayer
et enrichir leur politique jeunesse.
Philippe SALLES
Directeur général du CIDJ
*Comité interministériel de la Jeunesse
RESSOURCES
POUR CONNAÎTRE LES 13 PRIORITÉS JEUNESSE
ET SES 47 MESURES:
http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/priorite-jeunesse
PLAN D’ACTION EN FAVEUR DE LA JEUNESSE, 2014-2017:
http://www.ile-de-france.drjscs.gouv.fr/spip.php?article638
FLORIJ:
base de données des ressources du réseau IJ IDF. Près de
2000 ressources recensées sur l’ensemble des chantiers
prioritaires de la jeunesse: actions, ateliers, services, pro-
ductions. Les exemples cités dans ce numéro d’IJ Mag sont
extraits de ce répertoire.
LE CIDJ : UN LIEU UNIQUE
DE SERVICES À VALEUR
AJOUTÉE POUR LES
JEUNES
L
’offre de services au public,
assurée par les conseillers
du CIDJ, est complétée par la
présence dans le hall d’accueil
de partenaires qui proposent
des permanences spécialisées:
études et métiers, emploi, initiative
et entrepreneuriat, accès au droit,
logement. Ce bouquet de services
est enrichi par un Kiosque Jeunes
de la Ville de Paris et un pôle dédié
aux actions du conseil régional.
Le CIDJ est un lieu multithéma-
tique et multipartenarial unique en
son genre, qui permet aux jeunes
d’être informés et conseillés quelle
que soit la nature de leur demande.
Réunir dans un seul lieu un panel
de services faisant intervenir des
professionnels aux compétences
complémentaires est un atout de
grande valeur.
L’offre de services est conçue et
proposée selon plusieurs modalités
d’intervention:
-
dez-vous
(scolaires, missions locales, plate-
formes d’insertion)
démarches professionnelles et de
la vie quotidienne
approfondis
L’offre s’est ouverte sur des presta-
tions sur mesure, avec notamment
les « jobs dating » et « alternance
dating » qui permettent à des en-
treprises de trouver dans un lieu
unique une prestation de recrute-
ment « clé en main ».
Le CIDJ combine aujourd’hui une
offre de services cohérente, com-
plète et innovante, tout en propo-
sant lisibilité pour le public et visi-
bilité pour les partenaires.
Anouk TABET – CIDJ (75)
13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE
CHANTIER 1
6 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France
CRÉER UN SERVICE PUBLIC D’INFORMATION, D’ACCOMPAGNEMENT ET D’ORIENTATION
QUI RÉPOND À LA DIVERSITÉ DES BESOINS DES JEUNES
De multiples acteurs produisent et diffusent de l’information, conseillent et accompagnent les jeunes. En matière d’orientation, les
enjeux sont importants tant les défauts d’orientation produisent de nombreux décrochages scolaires et sorties sans qualification.
C’est pour favoriser la complémentarité des réseaux, dont l’objectif partagé est d’améliorer l’offre de services d’orientation, que le
service public de l’orientation (SPO) a été créé en novembre 2009. L’Information Jeunesse, signataire de la charte SPRO, entend prendre
la place qui lui revient dans ce vaste chantier.
VALORISER LES COMPÉTENCES
DES COLLÉGIENS
D’ISSY-LES-MOULINEAUX
L
e BIJ d’Issy-les-Moulineaux, en lien avec les
4 collèges de la ville, propose aux collégiens
volontaires d’attester leurs compétences dans
un livret expérimental.
Le jeune est accompagné par l’informateur Jeu-
nesse du BIJ pour valoriser ses connaissances,
aptitudes et capacités développées dans le
cadre de ses activités: séjours de vacances,
activités sportives, élèves médiateurs, pratiques
et ateliers culturels, engagement citoyen…
Avec l’accord du jeune et celui de ses parents,
les attestations sont transmises au principal de
collège, afin de valider les compétences 6 et 7
du socle commun de compétences du collège
(compétences sociales et civiques; autonomie
et initiatives).
Chaque attestation peut être utilisée ultérieure-
ment via le webclasseur orientation réalisé par
l’Onisep. Ce projet qui permet de valoriser l’édu-
cation non formelle pour l’orientation du jeune
est un exemple typique du partenariat entre l’IJ
et le SPRO.
Philippe BAUDOUIN
Espace Jeunes Anne Franck – BIJ Issy-les-Moulineaux (92)
AIDE À LA RECHERCHE
DE STAGE EN ENTREPRISE
À LONGJUMEAU
L
es lycéens en recherche de stage ren-
contrent des difficultés lors des entre-
tiens de recrutement. C’est pourquoi,
le PIJ de Longjumeau, en partenariat avec
le lycée professionnel Jean Perrin, a mis
en place des ateliers dédiés:
s’y préparer
présentation
nécessaire à la vie en entreprise
Par groupe de 7, les élèves ont été sen-
sibilisés et initiés aux notions suivantes:
téléphone
À l’issue des ateliers, le PIJ a reçu les
élèves qui n’ont pas encore trouvé de
stage, pour les accompagner dans leur
recherche et faciliter la mise en relation
avec les entreprises.
Géraldine LERAY – PIJ Longjumeau (91)
LE PIJ DE L’ESPACE
JEUNES LE 27 DE PARIS
ACCUEILLE DES ÉLÈVES
EXCLUS
D
epuis 2 ans, l’Espace Jeunes Le 27
accueille les élèves exclus temporai-
rement de leur établissement scolaire
(de 1 jour à 1 semaine).
Dans un espace neutre et calme, les
élèves bénéficient de l’accompagnement
des animateurs-informateurs Jeunesse
et des moyens disponibles pour qu’ils
puissent mener à bien les tâches deman-
dées par l’équipe éducative de leur col-
lège.
Ce temps est aussi l’occasion d’un travail
de remobilisation du jeune, sans lequel,
l’exclusion n’aurait aucun sens. Avec un
souci de responsabilisation du jeune, on
y aborde l’organisation du temps, la mé-
thodologie de travail mais aussi le motif
de l’exclusion et le sens de l’école: une
réflexion indispensable pour éviter que le
jeune ne revienne…
Marlène DUBOIS
Espace Jeunes Le 27 (Paris 17e
)
IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 7
13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE
CHANTIER 2
PROMOUVOIR LA RÉUSSITE DE TOUS LES JEUNES EN LUTTANT CONTRE LE DÉCROCHAGE
En collèges, lycées, formation professionnelle, alternance, universités… Le décrochage touche tous les publics jeunes. L’impact du
décrochage scolaire est énorme : difficultés d’insertion professionnelle, d’accès aux soins et aux droits, mais également pour trouver
sa place dans la société.
La problématique est l’affaire de tous les acteurs Jeunesse, à ce titre, l’Information Jeunesse se mobilise. Aux côtés de ses partenaires
de l’Accueil Information Orientation (AIO), le réseau IJ Ile-de-France mène de nombreuses actions, plus d’une cinquantaine en 2015 : remo-
bilisation des élèves présentant des risques de décrochage, travail sur l’estime de soi, lutte contre l’orientation subie, prise en charge
des exclus temporaires, accompagnement dans l’entrée dans la vie active…
L
’entraide scolaire pour ne pas décrocher, c’est au PIJ de Lési-
gny!
Depuis 7 ans, le PIJ de Lésigny organise tout au long de l’an-
née et gratuitement une action « entraide scolaire » et « coup de
pouce aux révisions » aux jeunes en difficulté scolaire.
Pour en bénéficier, il faut être inscrit au Pôle jeunesse de la ville
ou fréquenter le collège ou le lycée de secteur et prendre un
RDV au PIJ.
L’entraide scolaire est une mission du PIJ de Lésigny. Elle vise un
objectif: éviter que les jeunes décrochent du système scolaire.
Elle est animée par 10 bénévoles, anciens professeurs ou ingé-
nieurs, qui accompagnent les jeunes de la 4e au bac.
Le PIJ a constaté que les résultats scolaires de ces jeunes
s’améliorent. Cela prouve que l’entraide scolaire est un service
qui fonctionne!
Mélanie MARTIN – PIJ de Lésigny (77)
À POISSY, L’OPÉRATION
SOS RENTRÉE DONNE
UNE NOUVELLE CHANCE
AUX JEUNES
P
our venir en aide aux jeunes en re-
cherche de formation,d’école ou d’en-
treprise, dans le cas de l’alternance, le
BIJ a organisé en septembre 2015 l’opé-
ration SOS Rentrée. En mutualisant leur
champ de compétences, les différents
partenaires œuvrent ensemble pour la
lutte contre le décrochage scolaire.
Les jeunes, selon leurs besoins, ont ren-
contré en entretien individuel les profes-
sionnels du CIO, de la mission locale et du
programme de réussite éducative.
Cette action a permis à certains jeunes de
retrouver le chemin de l’école et d’identi-
fier clairement les missions des différents
partenaires présents sur le territoire.
Dans le même temps, les professionnels
ont pu montrer leur efficacité dans la lutte
contre le décrochage scolaire.
Mélanie DÉCATOIRE – BIJ Poissy (78)
L’ENTRAIDE POUR NE PAS DÉCROCHER, C’EST AU PIJ DE LÉSIGNY !
8 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France
13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE
CHANTIER 3
AMÉLIORER LA SANTÉ DES JEUNES ET FAVORISER L’ACCÈS À LA PRÉVENTION ET AUX SOINS
La santé est un sujet de préoccupation souvent difficile à aborder avec les adolescents et les jeunes adultes. Le réseau Information
Jeunesse offre un lieu de paroles et d’écoute, oriente si nécessaire les jeunes vers les structures spécialisées et propose régulièrement
des actions de sensibilisation et de prévention avec ses partenaires santé.
L
e Centre Information Jeunesse de Melun (CIJ77) et le Point
Information Jeunesse de Nangis ont organisé le 4 novembre
2015 leur 1er forum d’éducation et de prévention à la santé,
à destination de tous les publics.
Plusieurs partenaires locaux* spécialisés dans les domaines de
la santé et du bien-être ont proposé des animations, des ateliers
de sensibilisation et de l’information préventive.
L’Unité de santé publique (USP) a proposé aux participants, âgés
de plus de 14 ans, de pratiquer un dépistage VIH, hépatites et IST.
Du maintien de l’hygiène corporelle au bilan santé, de l’initia-
tion de premiers secours aux disciplines de bien-être, comme
le massage ou le Qi Gong, les acteurs du forum sont restés à
l’écoute des jeunes en répondant à leurs préoccupations.
Aline KLEIN – PIJ Nangis (77)
*Partenaires présents à cette journée: USP, CARRUD, PIJ Nangis, AVH,
ANPS, ESF de Provins, CPAM, CSAPA Provins, ADOT77, APS Contact, Qi
Gong, association Mel’Assoc (hip-hop), Zumba Nangis,Aqualude (piscine
Nangis), Massage-relaxation, mission locale du Provinois, CCAS Nangis.
PRÉSERVER MON CAPITAL SANTÉ ET PRENDRE SOIN DE MOI,
C’EST M’INFORMER, ÉCHANGER, ME SOIGNER ET ME PROTÉGER
UN « DÉBAT CHORÉGRA-
PHIQUE » POUR ABORDER
LES QUESTIONS DE SANTÉ
À GONESSE
D
ans le cadre de l’Opération Santé de
la ville, le PIJ et le CMJ/CPJ ont orga-
nisé le 2 octobre 2015 un événement
destiné aux collégiens.
L’objectif était de faire prendre conscience
des conséquences et des dégâts pro-
voqués par certaines addictions et ap-
prendre à les reconnaître.
Une centaine de collégiens de 4e
ont par-
ticipé au « débat chorégraphique », mené
par la Compagnie Magali Lesueur (spec-
tacle Addict) en 2 séances de 1h30 au
centre socioculturel de la ville.
Les spectateurs ont assisté à des ta-
bleaux de danse contemporaine mimant
les effets des différentes addictions (vio-
lences, drogues, solitude, dépression…)
et ont pu échanger avec la chorégraphe.
Dans le même temps, un espace de docu-
mentation sur les addictions et une expo-
sition étaient ouverts.
Marjorie DELAMOTTE – PIJ de Gonesse (95)
BRIGADE ITINÉRANTE DU
PLAISIR À RAMBOUILLET :
LA RÉDUCTION DES
RISQUES EN PRATIQUE !
P
our sa 2e
édition, le 28 mai 2015, le
BIJ de Rambouillet a organisé une
journée de sensibilisation aux risques
liés à la vie affective et sexuelle et aux
consommations addictives. L’équipe du
BIJ, la ville, les animateurs et bénévoles
de l’Usine à chapeaux, les éducateurs de
rue, la mission locale, le centre de dépis-
tage anonyme et gratuit, sont allés à la
rencontre des jeunes, accompagnés par
le Crips et son bus d’information et de
prévention.
La Brigade itinérante du plaisir a pro-
posé des entretiens de prévention et des
jeux collectifs. Le principe étant de partir
des pratiques des jeunes et de les invi-
ter à s’interroger sur leurs habitudes de
consommation, avec comme point de
départ la notion de plaisir.
Les 486 jeunes mobilisés ont échangé
avec les professionnels. À cette occa-
sion, le BIJ a créé et remis à chacun un
annuaire des structures de santé et de
prévention.
Claire ZOUKAGHE – BIJ Rambouillet (78)
Animation de la brigade itinérante
du plaisir
IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 9
LE CIJ 78 ET LE RÉSEAU IJ
SE MOBILISENT POUR LE
LOGEMENT DES JEUNES
L
e CIJ des Yvelines propose depuis plu-
sieurs années un service de mise en rela-
tion entre propriétaires privés et étudiants.
L’objectif est d’aider les jeunes à trouver un
logement en adéquation avec leur budget.
Chaque année, le CIJ78 met également à jour
le guide Se loger, qui permet aux étudiants et
aux jeunes professionnels d’obtenir des infor-
mations exhaustives concernant le logement
des jeunes dans les Yvelines (démarches,
coordonnées des résidences…). Depuis plus
de 1 an,le CIJ78 est partenaire de la DDCS des
Yvelines pour la gestion des places en héber-
gements temporaires (FJT, ALJT, résidences
jeunes actifs…). Les informateurs Jeunesse
des Yvelines qui le souhaitent peuvent être
formés au logiciel SI-SIAO qui permet de sou-
mettre les demandes des jeunes.
Laurence COUSIN – CIJ Yvelines (78)
13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE
CHANTIER 4
FACILITER L’ACCÈS DES JEUNES AU LOGEMENT
Les 18-29 ans accèdent difficilement à un logement autonome et consacrent 18,7 % de leurs ressources à se loger, contre 10 % toutes
classes d’âge confondues. Informations, conseils, partenariats, services d’offres de logements, le réseau IJ se mobilise pour faciliter
l’accès des jeunes au logement.
CHAMBRES CHEZ L’HABI-
TANT : UN SERVICE DU BIJ
DE MELUN
P
arce ce que le logement à proximité
du lieu d’études est un réel atout pour
réussir, le BIJ met tout en œuvre pour
développer son fichier de propriétaires et
répondre à la demande des étudiants très
présents sur le territoire.
Le Bureau Information Jeunesse de la ville
de Melun assure depuis 5 ans un service
gratuit de mise en relation entre les jeunes
en recherche d’un logement et les pro-
priétaires proposant une chambre à louer
sur l’agglomération melunaise. Il complète
l’offre proposée par les 3 résidences privées
gérées par le Club étudiant.
Le BIJ dispose d’un fichier d’une trentaine
de chambres, avec salle de bain et cui-
sine à partager et d’une dizaine de studios
meublés. Une moyenne de 60 étudiants ou
stagiaires bénéficient chaque année de ce
service de proximité.
Plus d’informations: http://miniurl.be/r-10ki
Nicole BERTHON – BIJ Melun (77)
DES ATELIERS POUR OPTIMISER SA RECHERCHE DE
LOGEMENT À SAINT-OUEN-L’AUMÔNE
A
u vu des difficultés d’accès au logement des jeunes, le PIJ de Saint-Ouen-
L’Aumône propose des ateliers animés par IDL95, réseau associatif départe-
mental en faveur du droit au logement pour tous.
Il s’agit d’ateliers d’information pour les jeunes sur les démarches à effectuer
pour accéder à un logement (parc social ou privé).
L’intervention de l’animateur/conseiller social logement d’IDL95 utilise la méthode
participative (supports audiovisuels, cas pratiques, quiz…). Les jeunes peuvent
ainsi concevoir leur projet de logement et mener les démarches nécessaires pour
le réaliser.
Les objectifs de cet atelier sont multiples et la démarche de recherche d’un loge-
ment autonome se clarifie point par point:
Fernanda DE FREITAS – PIJ Saint-Ouen-L’Aumône (95)
Comprendre le circuit administratif
de la demande de logement, les
enjeux et les contraintes du marché
Connaître les différentes formes
d’habitats accessibles à la location
Savoir repérer les organismes et
administrations, les interlocuteurs
potentiels
Connaître les principaux dispositifs
d’aide financière à l’accès au
logement
Repérer les principaux organismes
ressources à interpeller en cas de
problème
Repérer et connaître la législation
des droits et obligations du locataire
et du bailleur
Connaître les délais d’obtention de
logement du parc social et du parc
privé
10 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France
13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE
CHANTIERS 5, 6 et 7
FAVORISER L’ACCÈS À L’EMPLOI DES JEUNES
ET LE PARCOURS DE RÉINSERTION DES JEUNES DÉTENUS
SÉCURISER LES PARCOURS D’INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE DES JEUNES
L’emploi reste la préoccupation majeure de nos concitoyen(ne)s, des jeunes en particulier qui multiplient les petits boulots et les CDD
avant de trouver un emploi stable. Le réseau Information Jeunesse informe, conseille et développe de nombreux services pour aider
adolescents et jeunes adultes à se préparer au monde du travail, à trouver un emploi et à le conserver, ou encore à réussir la transition
de l’école au marché du travail.
ASNIÈRES-SUR-SEINE :
À LA RECHERCHE D’UN JOB
OU D’UN EMPLOI ?
P
lus de 80 entreprises et centres de
formation ont participé à la 3e édition
des « Rencontres de l’Emploi » en
juin, organisées par le Bureau Information
Jeunesse (BIJ), la mission locale, Pôle
emploi et la Ville d’Asnières-sur-Seine.
Comme l’année précédente, ces ren-
contres de l’emploi étaient couplées avec
l’opération Jobs d’Été proposée par le
BIJ. Des centaines d’offres d’emploi sai-
sonnier et d’animation « de la dernière
chance » étaient affichées au sein de
l’espace multimédia du BIJ.
Farida AZZOUZI
Bureau Information Jeunesse
Cyber-base d’Asnières (92)
E
n partenariat avec l’entreprise
AMGEN, l’Antenne Jeunes/PIJ
Flandre a organisé à la Cité des
Métiers une journée de coaching pro-
fessionnel.
Les 20 salariés bénévoles de l’entre-
prise ont coaché 10 jeunes lycéens
durant une journée afin de les pré-
parer à leur insertion professionnelle.
Ensemble, ils ont travaillé sur l’ana-
lyse du projet professionnel, le CV, les
lettres de motivation et se sont exercés
à l’entretien d’embauche.
Les conseils et l’accompagnement
individualisés ont été très appréciés.
Les jeunes se sont sentis valorisés et
rassurés. Quant aux bénévoles, ils ont
été touchés par le parcours de certains
jeunes.
L’opération devrait être renouvelée à
d’autres dates pour toucher un public
plus large.
Retrouvez le programme des Antennes
Jeunes de Paris sur http://www.ifac.
asso.fr/ajparis
Sophie PETRU – PIJ AJ Flandre (Paris 19e)
UN PROGRAMME
DYNAMIQUE D’INSERTION
À ROMAINVILLE
M
algré la multiplication des acteurs
et dispositifs agissant sur l’emploi
des jeunes, les relais d’accompa-
gnement et de proximité ont identifié
un public démobilisé dans sa recherche
d’emploi et dans la construction de son
parcours professionnel.
Pour répondre à ce constat local, un pro-
gramme annuel d’actions articulé autour
de 3 modules a été mis en place: inser-
tion professionnelle, mobilité, développe-
ment personnel.
UNE DÉMARCHE PARTENARIALE
Le Club Face Seine-Saint-Denis, membre
de la Fondation Agir contre l’Exclusion,
est sollicité pour des ateliers découverte
métiers et rencontres d’entreprise.
La mission locale intercommunale et le
PLIE organisent des ateliers de technique
de recherche d’emploi.
Soutien de projets, information sur l’em-
ploi, la formation et l’insertion profession-
nelle… Le Point Information Jeunesse
joue également un rôle prépondérant
dans le repérage et l’accompagnement
des jeunes.
Natacha BOURREAU – BIJ Romainville (93)
COACHING AU PIJ-AJ FLANDRE À PARIS
IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 11
13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE
CHANTIERS 8 et 9
FAVORISER L’ACCÈS DES JEUNES AUX SPORTS, À L’ART, À LA CULTURE,
AUX NOUVEAUX MÉTIERS DE L’INTERNET, PROPOSER UNE OFFRE AUDIOVISUELLE
ET NUMÉRIQUE DE QUALITÉ ET DÉVELOPPER LA CULTURE NUMÉRIQUE
L’accès à l’éducation artistique et à l’expression culturelle, sous toutes ses formes, est un enjeu important pour toute société ayant à
cœur le développement de la jeunesse et de ses modes d’expression. Malheureusement, la pauvreté des médias, souvent, proposés pour
ce public, le manque de curiosité ou de pratique freinent considérablement cet accès à la culture.
Avec une sensibilité forte pour les cultures urbaines, le réseau Information Jeunesse se mobilise autour d’opérations ou d’événements
dont l’ambition est de donner une image positive de cette jeunesse créative, et de favoriser l’accès à la culture du plus grand nombre :
expositions de jeunes talents, ateliers d’initiation artistique, rencontres entre le public et les jeunes artistes…
En mai 2015, le CIDJ et la Région Ile-de-France lancent un événement régional autour des cultures urbaines. Seize structures IJ se sont
mobilisées autour de ce projet en proposant divers événements.
CULTURES URBAINES
À ÉTAMPES
PROJET’TOI DANS TA VILLE
L
e 21 mai 2015 se déroulait une action
collective culturelle et artistique à
Étampes, adressée à tous les élèves
de la ville et des alentours. Projet’TOI
dans ta ville a mis en avant la création
artistique, en mobilisant l’ambition et la
créativité des jeunes invités à y participer.
Le projet? Faire le lien entre cultures ur-
baines et insertion professionnelle tout en
valorisant l’avis des collégiens et lycéens,
dans un temps de partage avec leurs pro-
fesseurs. Les cultures urbaines étaient
ainsi abordées sous différents aspects:
du métier de DJ aux codes sociaux né-
cessaires pour s’insérer en entreprise; de
l’initiation au hip-hop à la réflexion sur les
préjugés.
Cette journée se conjuguait avec la 2nde
édition du projet partenarial entre 3 ly-
cées du sud de l’Essonne marquée par
un concours d’affiches sur les discrimina-
tions, réalisé par leurs lycéens. La créa-
tion artistique était à l’honneur de toutes
les interventions, expositions et échanges
entre professionnels et adolescents.
Laura LOISEAU – BIJ Étampes (91)
URBAN SESSION À VINCENNES
E
n partenariat avec Le Carré, lieu d’échanges,
d’expression et d’aide aux projets autour des
grandes thématiques de la citoyenneté, le PIJ de
Vincennes a organisé l’Urban Session en 2015 avec
500 jeunes. Festival des cultures urbaines, cette
initiative portée par les jeunes Vincennois a proposé
au public de partager tous les aspects des cultures
urbaines. Pôle expression scénique, pôle expression
artistique, pôle sport urbain et sport de glisse, pôle
informations, autant d’espaces ont permis à chacun
de s’initier et de s’exprimer.
Cet événement était ouvert aux jeunes volontaires
qui veulent s’impliquer dans la réalisation de projets
citoyens et qui ont besoin d’être accompagnés par
des professionnels.
Malika CHABANE – PIJ Vincennes (94)
STREET WORKOUT À L’HONNEUR : 1re
ÉDITION
D’UN WEEKEND 100 % URBAIN À BONDY
C
onférence dansée sur l’histoire du hip-hop, tournoi de basket, expo-
sition Urban Photo et street workout – entraînement en plein air –
étaient au programme les 23 et 24 mai 2015.
L’idée est venue des jeunes et associations locales à vocation artistique
et culturelle qui ont naturellement sollicité le PIJ, identifié en tant que
structure accompagnatrice de projets de jeunes sur le territoire. Ser-
vices municipaux, associations et conseil local des jeunes ont conçu
le projet.
L’action a provoqué un réel engouement pour le street workout, tant et
si bien que les jeunes, les structures municipales et associatives, en
collaboration avec les élus en charge de la jeunesse et des sports, réflé-
chissent à la mise en place de 2 spots de street workout et de fitness en
extérieur dans 2 quartiers prioritaires de la ville en 2016.
Jaouad HENOUN – PIJ Bondy (93)
12 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France
13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE
CHANTIER 10
ACCROÎTRE ET DIVERSIFIER LA MOBILITÉ EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE DES JEUNES
La mobilité internationale, c’est la possibilité pour chaque jeune de s’ouvrir au monde, de quitter son univers familier, de découvrir d’autres
cultures et une nouvelle langue. Fort de ses 230 structures, le réseau Information Jeunesse d’Ile-de-France participe pleinement à cet
objectif en inscrivant les jeunes au quotidien dans la démarche, en les préparant et en les aidant à comprendre le cadre des différents
programmes de mobilité. Recherche de stages à l’international, volontariat européen, jobs et études à l’étranger sont autant de voies
pour découvrir le monde, s’organiser, acquérir de l’autonomie, de la confiance et de l’expérience, acquis si utiles pour leur future insertion
sociale et professionnelle.
SEMAINE DE L’EUROPE
DANS LE RÉSEAU IJ
DU VAL-DE-MARNE
M
anque d’informations, méconnais-
sance des programmes, difficul-
tés administratives et coûts trop
élevés constituent souvent des freins à
l’aboutissement d’un projet de mobilité.
Pour ces raisons, le CADRIJ 94 orga-
nise tous les ans « L’Europe dans tous
ses états », semaine départementale
de la mobilité européenne, relayée par
les structures Information Jeunesse du
département qui proposent des infor-
mations et des animations sur l’Europe.
Rencontres ou témoignages de jeunes,
films, jeux en ligne sous forme de quiz,
expositions ou encore dégustations
culinaires permettent de faire décou-
vrir les pays. Quant aux informateurs
Jeunesse, ils se forment sur le terrain.
Douze d’entre eux se sont rendus à
Londres pour rencontrer d’autres pro-
fessionnels du champ de la jeunesse.
Un partenariat stratégique qui permet
de mieux répondre aux interrogations
des jeunes et de les accompagner dans
leur démarche de mobilité.
De l’Espagne à la Croatie en passant
par la Suède et la Pologne, les Points
Information Jeunesse du Val-de-Marne
se mettent chaque année aux couleurs
de l’Europe. Objectif: donner aux jeunes
envie de sortir des frontières de l’Hexa-
gone pour étudier, travailler, voyager…
Christelle MARCHAND – CADRIJ 94
« PARTIR À L’ÉTRANGER »:
UN NOUVEAU PÔLE AU CIDJ
L
e CIDJ propose un véritable service
sur la mobilité à l’étranger avec la
création d’un pôle « Partir à l’étran-
ger » en janvier 2016, avec une équipe
de conseillers du CIDJ et de partenaires
extérieurs, dans un espace dédié, de
documentation et lieu d’échanges entre
jeunes. Pour favoriser les échanges
et animer le lieu, un jeune en service
civique est recruté au CIDJ avec une
expérience de mobilité.
Le CIDJ proposera 2 permanences par
semaine, avec des entretiens person-
nalisés pour aider le public à organiser
son départ (études, emploi, stage…),
des ateliers thématiques (« Par-
tir à l’étranger, de l’idée au projet »,
« Trouver un emploi ou un stage au
Québec », « Le programme Vacances-
Travail en Australie ou en Nouvelle-
Zélande », « Étudier aux États-Unis ou
au Canada ») et un café des langues
sur le thème « Partir en Europe ». L’ani-
matio est proposée en anglais.
Sont organisées également des
séances d’information sur le SVE
et du cosearching pour dynamiser la
recherche de formation ou d’emploi
des jeunes en attendant qu’ils partent
à l’étranger tout en leur permettant
de se rassembler, de rester actif et de
développer leur réseau. Développer
son réseau permet de démultiplier ses
chances de réussite et de rendre cette
période de transition positive. Dans
cet espace, les participants partagent
leurs expériences ou des temps de
recherche.
Anouk TABET – CIDJ (75)
VAL-D’OISE:
ENCOURAGER LA MOBILITÉ
L
e CIJ Val-d’Oise propose régulière-
ment des journées d’information et
de formation sur les programmes de
mobilité, ouvertes aux informateurs Jeu-
nesse du département et de la région,
ainsi qu’aux professionnels de la jeu-
nesse (CIO, missions locales, établisse-
ments scolaires, services jeunesse…).
Entre témoignages de jeunes et décou-
vertes d’outils ludiques, ces journées
sont des temps d’échanges de bonnes
pratiques entre les professionnels des
structures. Quel que soit leur service, ils
apportent une complémentarité dans le
parcours du jeune en l’orientant vers la
mobilité.
En 2015, le CIJ/CIED a organisé des for-
mations autour des programmes euro-
péens et dispositifs franciliens pour les
jeunes, l’entreprenariat et l’emploi en
Europe, les compétences et les savoirs
(savoir-être, savoir-faire), en partenariat
avec le CIJ 78 et la Maison de l’Europe
des Yvelines.
Valorisé par le label Eurodesk, le CIJ est
un référent sur les questions de mobilité
pour les jeunes et les acteurs de jeu-
nesse. Également centre d’information
Europe Direct du département, c’est
sous l’angle de la formation tout au
long de la vie (FTLV) que le CIJ aborde
la politique jeunesse de l’UE et les pro-
grammes européens.
Eric OBON – CIJ Val-d’Oise (95)
IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 13
13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE
CHANTIERS 11 et 12
PROMOUVOIR ET VALORISER L’ENGAGEMENT DES JEUNES
RENFORCER LA REPRÉSENTATION DES JEUNES DANS L’ESPACE PUBLIC
Le réseau Information Jeunesse tient une place centrale dans la promotion des dispositifs déployés par l’État en matière d’engagement
des jeunes (service civique, chantiers bénévoles, juniors associations, conseils de jeunes, aides aux projets jeunes…). Le réseau IJ est
souvent le premier relais que les jeunes identifient pour emprunter ces chemins. Il est le lieu de rassemblement de ces dispositifs.
JUNIORS ASSOCIATIONS
DE LARDY :
COUP DE PROJECTEUR SUR
JEUNESSE SOLIDAIRE ET
MNT-SYSTEMS
D
epuis 2013, le PIJ de Lardy accom-
pagne les juniors associations Jeu-
nesse Solidaire et MNT-Systems pour
faciliter leur développement: relations
auprès des élus et des services de la Ville,
accompagnement sur les appels d’offres,
soutien logistique…
Jeunesse Solidaire a reçu pour son action
de solidarité le prix « coup de projecteur »
de l’UDAF*. Avec plus de 15 adhérents,
elle aide les plus fragiles (handicapés,
personnes isolées, SDF…) et propose
diverses manifestations: marché de noël
solidaire, nettoyage de carrière, maraude
en faveur des SDF parisiens, week-end
solidaire… Prochaine étape: l’ouverture
d’une épicerie sociale sur le territoire.
Le président, Morgan Pelissier, de MNT-
Systems a été primé par Sciences & Vie
Junior. MNT-Systems est un fab-lab** qui
met à disposition du plus grand nombre
le matériel nécessaire et facilite les
échanges de savoirs pour permettre aux
adhérents de monter leur projet: électro-
nique embarquée, gestion des réseaux,
usinage et mécanique, électro-program-
mation…
Karine GESMIER – PIJ Lardy (91)
*Union départementale des associations familiales.
**Contraction de l’anglais fabrication laboratory (ate-
lier de fabrication).
RUEIL-MALMAISON :
L’IJ STIMULE L’INITIATIVE
L
’IJ de Rueil propose aux jeunes
Rueillois âgés de 16 à 30 ans un dis-
positif visant à promouvoir leurs ini-
tiatives et aider à l’émergence de projets
porteurs de valeurs: le plan local d’aide
aux jeunes (Plaj).
Cette aide peut être financière (jusqu’à
1000 €) et/ou matérielle (aide logistique).
Pour être éligibles, les projets doivent être
porteurs de valeurs humanitaires, cultu-
relles, sportives, sociales ou écologiques.
Afin de valoriser les projets développés
par ces jeunes, l’IJ Rueil organise tous les
2 ans la journée « Les jeunes ont du talent
et s’engagent ». Dans un cadre festif, elle
permet aux jeunes de partager leurs ex-
périences avec les Rueillois. Le public est
ensuite sollicité sur cet événement pour
élire son projet coup de cœur.
Stéphane DUJARDIN
Service Jeunesse
BIJ/PIJ Rueil-Malmaison (92)
VAL-DE-MARNE
L’ENGAGEMENT : POUR-
QUOI ? COMMENT ?
L
es PIJ du Kremlin-Bicêtre, d’Arcueil et
de Gentilly se sont interrogés sur un
thème qui divise. En effet, si des mé-
dias et une partie de la société dépeignent
une jeunesse désengagée, apolitique et
individualiste, les travaux de sociologues
montrent au contraire que 46 % des
jeunes de moins de 30 ans se disent prêts
à s’engager pour une cause*.
De ce constat est né « Engagement », un
projet porté par les 3 PIJ val-de-marnais.
Cette collaboration s’est traduite par une
mise en commun d’outils et d’actions
en direction du public jeune des 3 com-
munes. Rencontres et témoignages de
jeunes bénévoles, réalisation d’une expo-
sition avec des portraits photos de jeunes
engagés, création de cartes postales,
interventions au sein du lycée intercom-
munal, débat avec un philosophe, mobi-
lisation de jeunes sur une action de soli-
darité… Tant d’exemples qui montrent
l’étendue de l’engagement chez les
jeunes.
Yaël MARC – PIJ Kremlin-Bicêtre (94)
*D’après le rapport réalisé par France Stratégie,
juin 2015: « Reconnaître, valoriser, encourager l’en-
gagement des jeunes ».
Trois membres de MNT-Systems
14 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France
13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE
CHANTIER 13
CONFORTER LE LIEN ENTRE LES INSTITUTIONS
ET LES JEUNES ET LUTTER CONTRE LES DISCRIMINATIONS
L’un des principes déontologiques du réseau IJ est l’autonomie des jeunes. Les rendre acteurs en favorisant les débats et les échanges
sur la lutte contre les discriminations est un enjeu. C’est pourquoi, un travail de terrain est réalisé par les professionnels du réseau IJ en
partenariat avec les différents acteurs locaux institutionnels et associatifs.
Le réseau IJ se mobilise sur ce chantier à travers des actions concrètes pour permettre à ces jeunes de développer une analyse critique
et de se sensibiliser sur ces questions de citoyenneté, du genre et d’égalité fille/garçon.
LUTTER CONTRE L’HOMOPHOBIE
GRÂCE AUX JEUNES À DAMMARTIN-EN-GOËLE
L
e PIJ de Dammartin-en-Goële a mené auprès de collégiens une
action de lutte contre l’homophobie.
À l’aide de différents outils, les collégiens ont réfléchi et débattu
sur les préjugés liés aux personnes homosexuelles, souvent véhiculés
par les jeunes, et ont conclu qu’ils n’étaient aucunement fondés. Les
jeunes présents ont également travaillé sur le sentiment d’exclusion
que peut ressentir une personne discriminée. À l’issue de cette séance,
les élèves ont réalisé des supports d’information à destination de leurs
camarades afin de leur faire part de leurs réflexions et les aider à réflé-
chir sur l’image qu’ils ont de l’homosexualité.
Laura DELSART
Centre social et culture Georges Méliès – PIJ Dammartin-en-Goële (77)
« MUSIQUE TOUT HORIZON »:
PROMOUVOIR TOUTES LES MUSIQUES À PARIS (14e
)
L
’Antenne Jeunes/PIJ Didot a choisi de s’appuyer sur un support peu
utilisé pour aborder le thème de la discrimination: la musique.
Certains jeunes se revendiquent d’un style de musique bien particu-
lier, en adoptent les codes vestimentaires et rejettent toute autre forme
d’expression musicale. La musique devient un vecteur d’exclusion.
Le projet consiste donc à faire découvrir à ces jeunes des styles de mu-
sique venant d’horizons variés: classique, rock, musiques du monde,
etc. et de leur montrer que les frontières sont perméables, que les
styles se mélangent et s’enrichissent pour évoluer.
À travers la musique, par l’écoute et la lecture de textes, les 75 jeunes
participants au projet ont été amenés à découvrir, à réagir et à échan-
ger. Pour prolonger l’action, nous souhaitons amener certains jeunes à
participer à l’écriture de textes (poèmes, slam, rap…) pour montrer que
la musique est un moyen d’expression, notamment pour lutter contre
les discriminations, et non de rejet.
Jean-Noël FAYARD
PIJ AJ Didot (Paris 14e
)
« C SA KI SPASS » : UNE
WEBSÉRIE AU PIJ D’ALFORTVILLE
A
u PIJ d’Alfortville, la tâche principale de la
chargée de mission « Numérique » était d’ex-
ploiter l’ensemble des outils numériques pour
aborder diverses problématiques: insertion profes-
sionnelle, culture mais aussi expression citoyenne.
L’enjeu était également de communiquer et de tra-
vailler différemment avec les jeunes en réactuali-
sant notre offre, nos espaces d’expression…
C’est ainsi qu’a débuté, en 2014, le projet C Sa Ki
Spass. Cette websérie a été entièrement conçue
par des jeunes volontaires âgés de 15 à 30 ans,
accompagnés par Ken Mendoula, réalisateur pro-
fessionnel. Dans un format court et attractif, tous
les sujets ont été sélectionnés, traités, scénarisés,
joués et réalisés par les jeunes.
« LA FEMME EST UN HOMME
COMME LES AUTRES »
Le dernier thème abordé était la question des sté-
réotypes de genres et de l’égalité homme/femme.
Soucieux de ne pas tomber dans les clichés, no-
tamment ceux liés aux quartiers populaires, les
réalisateurs en herbe ont abordé principalement le
monde professionnel et la place des femmes dans
la société.
La Ville souhaite permettre à une jeunesse hétéro-
gène de se former, d’entreprendre et de s’émanci-
per. Pour nous, le défi des institutions actuelles est
d’entendre les expressions contemporaines des
jeunes, de les appréhender et de les soutenir.
Vous pouvez retrouver l’ensemble des épisodes de
C Sa Ki Spass sur YouTube.
François CHARASSIER
Service Jeunesse – PIJ Alfortville (94)
La 3e
édition des Assises nationales de
la médiation numérique autour de la
jeunesse s’est tenue à Caen du 30 sep-
tembre au 3 octobre 2015. Une déléga-
tion IJ* y a participé au titre du groupe
national numérique de l’UNIJ, aux côtés
d’Axelle Lemaire, secrétaire d’État char-
gée du Numérique.
Onze tables rondes éducatives ont été
animées autour des pratiques numé-
riques des jeunes à travers les thèmes
suivants:
Présence éducative sur Internet
Rechercher et décrypter l’information
sur Internet
Serious game, réseaux sociaux:
de nouveaux outils pour apprendre
La Web TV au service de l’e-inclusion
des jeunes
Axelle Lemaire a officialisé le lancement
de la plateforme nationale de la médiation
numérique à destination des profession-
nels. Ce réseau national devrait regrouper
plus de 10000 lieux et de nombreuses
initiatives en « faveur du développement
des usages numériques pour tous ». Dé-
dié à l’accompagnement des usages et à
l’appropriation des services numériques,
il devrait rassembler l’ensemble des ac-
teurs: les espaces publics numériques,
les fab-labs et info-labs, les tiers-lieux,
les espaces de coworking, les média-
thèques, les maisons de services au
public et, très prochainement, le réseau
Information Jeunesse. Cette initiative
est soutenue par l’État – dans le cadre
du plan d’aménagement des territoires,
notamment – et l’Agence du numérique.
Le métier d’informateur Jeunesse change
et, l’un des enjeux majeurs de son évolu-
tion, c’est le numérique.
C’est pourquoi l’Information Jeunesse par-
ticipait à ces 4 journées en y proposant
différents ateliers: décrypter l’informa-
tion, culture de la donnée, présentation du
Mobil’Infos de l’Eure pendant le Tiers Lieux
Event.
Olivier LACOMBE
CIJ 95
L’INFORMATION JEUNESSE
AU CŒUR DE LA MÉDIATION NUMÉRIQUE
IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 15
LE RÉSEAU INFORMATION JEUNESSE
MULTIMÉDIA
Directeur de la publication: Philippe Salles
Rédacteurs en chef: Marie-France Onésime, NicolasVaslin,
Évelyne Conchon,
Coordination: Marie-France Onésime
Rédaction: Farida Azzouzi, Philippe Baudouin, Nicole
Berthon, Natacha Bourreau, Malika Chabane, François
Charassier, Carole Condat, Laurence Cousin, Mélanie Décatoire,
Marjorie Delamotte, Laura Delsart, Marlène Dubois, Stéphane
Dujardin, Jean-Noël Fayard, Fernanda de Freitas, Karine
Gesmier, Jaouad Henoun, Aline Klein, Olivier Lacombe,
Géraldine Leray, Laura Loiseau,Yaël Marc, Christelle Marchand,
Mélanie Martin, Marie-Christine Merlin, Fatima Ndiaye,
Eric Obon, Sophie Petru, Philippe Salles, AnoukTabet, Claire
Zoukaghe
Secrétaire de rédaction: Caroline Fontaine
Conception graphique et réalisation:
Chef de fabrication: Jean-François Ploska
Imprimé par Fabrègue imprimeur à Saint-Yrieix-la-Perche
ISSN: 2257-15558
Date de Dépôt légal: janvier 2016
IJMAG/Numéro7/Janvier2016
La médiation numérique a pour but de développer la
culture numérique pour tous en faveur du bien commun.
En proposant un accompagnement qualifié et de proximi-
té, elle permet aux individus et aux groupes (habitants,
associations, entreprises, élèves, étudiants, parents,
professionnels…) de comprendre et de maîtriser les
technologies numériques, leurs enjeux et leurs usages
dans des situations de formation tout au long de la vie.
Les 3e
Assises nationales de la
médiation numérique en images sur
Storify de Pierre Guyomar:
https://storify.com/Pierre_Guyomar/
getting-started
Plateforme nationale de la médiation
numérique:
http://mediation-numerique.fr
*Les CRIJ Provence Alpes, Basse-Normandie, Haute-
Normandie, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, le CIJ
Val-d’Oise, le PIJ de Saint-Just Saint-Rambert et
toute l’équipe du BIJ de l’Orne.
Le BIJ de l’Orne remet un exemplaire du jeu de société @h Social
à Axelle LEMAIRE, secrétaire d’État au Numérique
avec le CIDJ
en 2016
17 modules de formation de 1 ou 2 jours, réalisables en inter ou en intra
Orientation – Études – Formation tout au long de la vie
Comprendre le système scolaire et les parcours de formation
Accompagner les jeunes et leurs parents dans les procédures d’orientation - Nouveau
Connaître les dispositifs de formation professionnelle continue - Nouveau
Emploi – Insertion professionnelle
Identifier les perspectives d’emploi pour conseiller son public
- Nouveau
- Nouveau
Mobilité – Citoyenneté – Droit des jeunes
- Nouveau
Connaissance, accompagnement des publics – Développement personnel
Multimédia – Nouvelles technologies
Pour connaître le programme détaillé des formations, les dates, tarifs
et modalités d’inscription : www.cidj.com / Services aux pros
Renseignements : 01 44 49 12 05 / 01 44 49 13 18 – E-mail : formation@cidj.com

Contenu connexe

Tendances

Europe Information Jeunesse n°44 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°44 - La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse n°44 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°44 - La lettre du réseau Eurodesk en France
CIDJ
 
Enfants descolarises afrique de l’ouest et du centre
Enfants descolarises afrique de l’ouest et du centreEnfants descolarises afrique de l’ouest et du centre
Enfants descolarises afrique de l’ouest et du centre
UNICEF Education
 
Rapport annuel d'activites 2020
Rapport annuel  d'activites 2020Rapport annuel  d'activites 2020
Rapport annuel d'activites 2020
WEBDEV Foundation
 
Europe information Jeunesse 46, La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe information Jeunesse 46, La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope information Jeunesse 46, La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe information Jeunesse 46, La lettre du réseau Eurodesk en France
Stephane Hoyau
 
Europe Information Jeunesse n°43 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°43 - La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse n°43 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°43 - La lettre du réseau Eurodesk en France
CIDJ
 
Rapport annuel 2019
Rapport annuel 2019Rapport annuel 2019
Rapport annuel 2019
WEBDEV Foundation
 
La france populaire décroche, qui s’en soucie - L'observatoire des inégalités
La france populaire décroche, qui s’en soucie - L'observatoire des inégalitésLa france populaire décroche, qui s’en soucie - L'observatoire des inégalités
La france populaire décroche, qui s’en soucie - L'observatoire des inégalités
Antoine Détourné
 
Europe information jeunesse 58
Europe information jeunesse 58Europe information jeunesse 58
Europe information jeunesse 58
crijbretagne35
 
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2015
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2015ONG SIFOS - Rapport Annuel 2015
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2015
WEBDEV FOUNDATION
 
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2016
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2016ONG SIFOS - Rapport Annuel 2016
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2016
WEBDEV FOUNDATION
 
Dossier de présentation - L'insertion professionnelle des jeunes
Dossier de présentation - L'insertion professionnelle des jeunesDossier de présentation - L'insertion professionnelle des jeunes
Dossier de présentation - L'insertion professionnelle des jeunes
France Stratégie
 
Journées de l'Intelligence et du Mérite - JIM2019
Journées de l'Intelligence et du Mérite - JIM2019Journées de l'Intelligence et du Mérite - JIM2019
Journées de l'Intelligence et du Mérite - JIM2019
2DSIAssociation
 
Livre blanc - Du décrochage à la réussite
Livre blanc - Du décrochage à la réussiteLivre blanc - Du décrochage à la réussite
Livre blanc - Du décrochage à la réussite
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Jeunes issus de l’immigration : quels obstacles à leur insertion économique ...
Jeunes issus de l’immigration : quels  obstacles à leur insertion économique ...Jeunes issus de l’immigration : quels  obstacles à leur insertion économique ...
Jeunes issus de l’immigration : quels obstacles à leur insertion économique ...
Le Mouvement Associatif Occitanie
 
Jeunes issus de l'immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?
Jeunes issus de l'immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?Jeunes issus de l'immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?
Jeunes issus de l'immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?
France Stratégie
 
Europe information Jeunesse 45, La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe information Jeunesse 45, La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope information Jeunesse 45, La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe information Jeunesse 45, La lettre du réseau Eurodesk en France
Stephane Hoyau
 
Analyse de la situation des enfants en tunisie 2012
Analyse de la situation des enfants en tunisie 2012Analyse de la situation des enfants en tunisie 2012
Analyse de la situation des enfants en tunisie 2012
Jamaity
 
Europe information jeunesse 57
Europe information jeunesse 57Europe information jeunesse 57
Europe information jeunesse 57
crijbretagne35
 
Vous Avez La Parole du 19 septembre 2019 : Enquête d'actualité - Retraites, I...
Vous Avez La Parole du 19 septembre 2019 : Enquête d'actualité - Retraites, I...Vous Avez La Parole du 19 septembre 2019 : Enquête d'actualité - Retraites, I...
Vous Avez La Parole du 19 septembre 2019 : Enquête d'actualité - Retraites, I...
Ipsos France
 
2012 05 jeunes pauvrete bruxelles
2012 05 jeunes pauvrete bruxelles2012 05 jeunes pauvrete bruxelles
2012 05 jeunes pauvrete bruxelles
cathobruxelles
 

Tendances (20)

Europe Information Jeunesse n°44 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°44 - La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse n°44 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°44 - La lettre du réseau Eurodesk en France
 
Enfants descolarises afrique de l’ouest et du centre
Enfants descolarises afrique de l’ouest et du centreEnfants descolarises afrique de l’ouest et du centre
Enfants descolarises afrique de l’ouest et du centre
 
Rapport annuel d'activites 2020
Rapport annuel  d'activites 2020Rapport annuel  d'activites 2020
Rapport annuel d'activites 2020
 
Europe information Jeunesse 46, La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe information Jeunesse 46, La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope information Jeunesse 46, La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe information Jeunesse 46, La lettre du réseau Eurodesk en France
 
Europe Information Jeunesse n°43 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°43 - La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse n°43 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°43 - La lettre du réseau Eurodesk en France
 
Rapport annuel 2019
Rapport annuel 2019Rapport annuel 2019
Rapport annuel 2019
 
La france populaire décroche, qui s’en soucie - L'observatoire des inégalités
La france populaire décroche, qui s’en soucie - L'observatoire des inégalitésLa france populaire décroche, qui s’en soucie - L'observatoire des inégalités
La france populaire décroche, qui s’en soucie - L'observatoire des inégalités
 
Europe information jeunesse 58
Europe information jeunesse 58Europe information jeunesse 58
Europe information jeunesse 58
 
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2015
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2015ONG SIFOS - Rapport Annuel 2015
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2015
 
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2016
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2016ONG SIFOS - Rapport Annuel 2016
ONG SIFOS - Rapport Annuel 2016
 
Dossier de présentation - L'insertion professionnelle des jeunes
Dossier de présentation - L'insertion professionnelle des jeunesDossier de présentation - L'insertion professionnelle des jeunes
Dossier de présentation - L'insertion professionnelle des jeunes
 
Journées de l'Intelligence et du Mérite - JIM2019
Journées de l'Intelligence et du Mérite - JIM2019Journées de l'Intelligence et du Mérite - JIM2019
Journées de l'Intelligence et du Mérite - JIM2019
 
Livre blanc - Du décrochage à la réussite
Livre blanc - Du décrochage à la réussiteLivre blanc - Du décrochage à la réussite
Livre blanc - Du décrochage à la réussite
 
Jeunes issus de l’immigration : quels obstacles à leur insertion économique ...
Jeunes issus de l’immigration : quels  obstacles à leur insertion économique ...Jeunes issus de l’immigration : quels  obstacles à leur insertion économique ...
Jeunes issus de l’immigration : quels obstacles à leur insertion économique ...
 
Jeunes issus de l'immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?
Jeunes issus de l'immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?Jeunes issus de l'immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?
Jeunes issus de l'immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?
 
Europe information Jeunesse 45, La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe information Jeunesse 45, La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope information Jeunesse 45, La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe information Jeunesse 45, La lettre du réseau Eurodesk en France
 
Analyse de la situation des enfants en tunisie 2012
Analyse de la situation des enfants en tunisie 2012Analyse de la situation des enfants en tunisie 2012
Analyse de la situation des enfants en tunisie 2012
 
Europe information jeunesse 57
Europe information jeunesse 57Europe information jeunesse 57
Europe information jeunesse 57
 
Vous Avez La Parole du 19 septembre 2019 : Enquête d'actualité - Retraites, I...
Vous Avez La Parole du 19 septembre 2019 : Enquête d'actualité - Retraites, I...Vous Avez La Parole du 19 septembre 2019 : Enquête d'actualité - Retraites, I...
Vous Avez La Parole du 19 septembre 2019 : Enquête d'actualité - Retraites, I...
 
2012 05 jeunes pauvrete bruxelles
2012 05 jeunes pauvrete bruxelles2012 05 jeunes pauvrete bruxelles
2012 05 jeunes pauvrete bruxelles
 

Similaire à IJ mag - la lettre du reseau Information Jeunesse Ile-de-France

Ij mag 6
Ij mag 6Ij mag 6
Ij mag 6
jfplo
 
CIDJ - Rapport d'activite 2016
CIDJ - Rapport d'activite 2016CIDJ - Rapport d'activite 2016
CIDJ - Rapport d'activite 2016
CIDJ
 
Le programme Handijeunes du CIDJ
Le programme Handijeunes du CIDJLe programme Handijeunes du CIDJ
Le programme Handijeunes du CIDJ
CIDJ
 
Guide des politiques de jeunesse en milieu rural en Maine et Loire
Guide des politiques de jeunesse en milieu rural en Maine et LoireGuide des politiques de jeunesse en milieu rural en Maine et Loire
Guide des politiques de jeunesse en milieu rural en Maine et Loire
Benoit Besse
 
Illettrisme et EPN
Illettrisme et EPN Illettrisme et EPN
Illettrisme et EPN
Coraia
 
Guide pratique de l'Information Jeunesse dans le Val d'Oise 2012
Guide pratique de l'Information Jeunesse dans le Val d'Oise 2012Guide pratique de l'Information Jeunesse dans le Val d'Oise 2012
Guide pratique de l'Information Jeunesse dans le Val d'Oise 2012
InfoJeunesse ValdOise
 
Europe Information Jeunesse n°45 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°45 - La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse n°45 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°45 - La lettre du réseau Eurodesk en France
CIDJ
 
Lettre d'informations FACE n°28
Lettre d'informations FACE n°28Lettre d'informations FACE n°28
Lettre d'informations FACE n°28
Fondation Agir Contre l'Exclusion
 
Europe Information jeunesse 53 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information jeunesse 53 - La lettre du reseau Eurodesk en France Europe Information jeunesse 53 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information jeunesse 53 - La lettre du reseau Eurodesk en France
CIDJ
 
L'@gence des quartiers s'appuie sur les veilleurs pour le développement de so...
L'@gence des quartiers s'appuie sur les veilleurs pour le développement de so...L'@gence des quartiers s'appuie sur les veilleurs pour le développement de so...
L'@gence des quartiers s'appuie sur les veilleurs pour le développement de so...
IliasNassiri
 
Europe Information Jeunesse n° 46 - décembre 2015
Europe Information Jeunesse n° 46 - décembre 2015Europe Information Jeunesse n° 46 - décembre 2015
Europe Information Jeunesse n° 46 - décembre 2015
CIDJ
 
Plaquette
PlaquettePlaquette
Plaquette
azizkc
 
Le handicap sur le territoire de Lorient Agglomération. État des lieux et enq...
Le handicap sur le territoire de Lorient Agglomération. État des lieux et enq...Le handicap sur le territoire de Lorient Agglomération. État des lieux et enq...
Le handicap sur le territoire de Lorient Agglomération. État des lieux et enq...
AudéLor
 
Accompagner les pratiques mediatiques et numeriques -2012
Accompagner les pratiques mediatiques et numeriques -2012Accompagner les pratiques mediatiques et numeriques -2012
Accompagner les pratiques mediatiques et numeriques -2012
Association Fréquence écoles
 
Accompagner les pratiques mediatiques et numériques des jeunes - 2012
Accompagner les pratiques mediatiques et numériques des jeunes - 2012Accompagner les pratiques mediatiques et numériques des jeunes - 2012
Accompagner les pratiques mediatiques et numériques des jeunes - 2012
socionum
 
Rapport 2015 de l'observatoire de la jeunesse solidaire
Rapport 2015 de l'observatoire de la jeunesse solidaireRapport 2015 de l'observatoire de la jeunesse solidaire
Rapport 2015 de l'observatoire de la jeunesse solidaire
Monimmeuble.com
 
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida  Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida  Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
Alec Pemberton
 
Paul Biya - Président du Cameroun - Message du Président Paul Biya à l’occasi...
Paul Biya - Président du Cameroun - Message du Président Paul Biya à l’occasi...Paul Biya - Président du Cameroun - Message du Président Paul Biya à l’occasi...
Paul Biya - Président du Cameroun - Message du Président Paul Biya à l’occasi...
Paul Biya
 
10 défis pour la Polynésie française
10 défis pour la Polynésie française10 défis pour la Polynésie française
10 défis pour la Polynésie française
Marc-Emmanuel Privat
 

Similaire à IJ mag - la lettre du reseau Information Jeunesse Ile-de-France (20)

Ij mag 6
Ij mag 6Ij mag 6
Ij mag 6
 
CIDJ - Rapport d'activite 2016
CIDJ - Rapport d'activite 2016CIDJ - Rapport d'activite 2016
CIDJ - Rapport d'activite 2016
 
Le programme Handijeunes du CIDJ
Le programme Handijeunes du CIDJLe programme Handijeunes du CIDJ
Le programme Handijeunes du CIDJ
 
Guide des politiques de jeunesse en milieu rural en Maine et Loire
Guide des politiques de jeunesse en milieu rural en Maine et LoireGuide des politiques de jeunesse en milieu rural en Maine et Loire
Guide des politiques de jeunesse en milieu rural en Maine et Loire
 
Illettrisme et EPN
Illettrisme et EPN Illettrisme et EPN
Illettrisme et EPN
 
Guide pratique de l'Information Jeunesse dans le Val d'Oise 2012
Guide pratique de l'Information Jeunesse dans le Val d'Oise 2012Guide pratique de l'Information Jeunesse dans le Val d'Oise 2012
Guide pratique de l'Information Jeunesse dans le Val d'Oise 2012
 
Europe Information Jeunesse n°45 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°45 - La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse n°45 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°45 - La lettre du réseau Eurodesk en France
 
Lettre d'informations FACE n°28
Lettre d'informations FACE n°28Lettre d'informations FACE n°28
Lettre d'informations FACE n°28
 
Europe Information jeunesse 53 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information jeunesse 53 - La lettre du reseau Eurodesk en France Europe Information jeunesse 53 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information jeunesse 53 - La lettre du reseau Eurodesk en France
 
L'@gence des quartiers s'appuie sur les veilleurs pour le développement de so...
L'@gence des quartiers s'appuie sur les veilleurs pour le développement de so...L'@gence des quartiers s'appuie sur les veilleurs pour le développement de so...
L'@gence des quartiers s'appuie sur les veilleurs pour le développement de so...
 
Europe Information Jeunesse n° 46 - décembre 2015
Europe Information Jeunesse n° 46 - décembre 2015Europe Information Jeunesse n° 46 - décembre 2015
Europe Information Jeunesse n° 46 - décembre 2015
 
Questions societe1
Questions societe1Questions societe1
Questions societe1
 
Plaquette
PlaquettePlaquette
Plaquette
 
Le handicap sur le territoire de Lorient Agglomération. État des lieux et enq...
Le handicap sur le territoire de Lorient Agglomération. État des lieux et enq...Le handicap sur le territoire de Lorient Agglomération. État des lieux et enq...
Le handicap sur le territoire de Lorient Agglomération. État des lieux et enq...
 
Accompagner les pratiques mediatiques et numeriques -2012
Accompagner les pratiques mediatiques et numeriques -2012Accompagner les pratiques mediatiques et numeriques -2012
Accompagner les pratiques mediatiques et numeriques -2012
 
Accompagner les pratiques mediatiques et numériques des jeunes - 2012
Accompagner les pratiques mediatiques et numériques des jeunes - 2012Accompagner les pratiques mediatiques et numériques des jeunes - 2012
Accompagner les pratiques mediatiques et numériques des jeunes - 2012
 
Rapport 2015 de l'observatoire de la jeunesse solidaire
Rapport 2015 de l'observatoire de la jeunesse solidaireRapport 2015 de l'observatoire de la jeunesse solidaire
Rapport 2015 de l'observatoire de la jeunesse solidaire
 
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida  Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida  Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
01 Jeunes, DéVeloppement Et Vih Sida Situation Et Enjeux CléS Anne Domatob
 
Paul Biya - Président du Cameroun - Message du Président Paul Biya à l’occasi...
Paul Biya - Président du Cameroun - Message du Président Paul Biya à l’occasi...Paul Biya - Président du Cameroun - Message du Président Paul Biya à l’occasi...
Paul Biya - Président du Cameroun - Message du Président Paul Biya à l’occasi...
 
10 défis pour la Polynésie française
10 défis pour la Polynésie française10 défis pour la Polynésie française
10 défis pour la Polynésie française
 

Plus de CIDJ

Guide Destination Europe et un peu plus loin... 2019
Guide Destination Europe et un peu plus loin... 2019Guide Destination Europe et un peu plus loin... 2019
Guide Destination Europe et un peu plus loin... 2019
CIDJ
 
Trouver un job à l'étranger 2019
Trouver un job à l'étranger 2019Trouver un job à l'étranger 2019
Trouver un job à l'étranger 2019
CIDJ
 
Guide trouver un job 2019 - edition Ile-de-France
Guide trouver un job 2019 - edition Ile-de-FranceGuide trouver un job 2019 - edition Ile-de-France
Guide trouver un job 2019 - edition Ile-de-France
CIDJ
 
Trouver un emploi avec un handicap - 2018
Trouver un emploi avec un handicap - 2018Trouver un emploi avec un handicap - 2018
Trouver un emploi avec un handicap - 2018
CIDJ
 
Les Rencontres Métiers du CIDJ : programme 2018-2019
Les Rencontres Métiers du CIDJ : programme 2018-2019Les Rencontres Métiers du CIDJ : programme 2018-2019
Les Rencontres Métiers du CIDJ : programme 2018-2019
CIDJ
 
Guide Se former en alternance et par l apprentissage 2018
Guide Se former en alternance et par l apprentissage 2018Guide Se former en alternance et par l apprentissage 2018
Guide Se former en alternance et par l apprentissage 2018
CIDJ
 
Guide Trouver un logement 2018 - edition Ile-de-France
Guide Trouver un logement 2018 - edition Ile-de-FranceGuide Trouver un logement 2018 - edition Ile-de-France
Guide Trouver un logement 2018 - edition Ile-de-France
CIDJ
 
Rapport d'activite 2017 du CIDJ
Rapport d'activite 2017 du CIDJRapport d'activite 2017 du CIDJ
Rapport d'activite 2017 du CIDJ
CIDJ
 
Rediger son CV en anglais
Rediger son CV en anglaisRediger son CV en anglais
Rediger son CV en anglais
CIDJ
 
Trouver un job a l'etranger 2018
Trouver un job a l'etranger 2018Trouver un job a l'etranger 2018
Trouver un job a l'etranger 2018
CIDJ
 
Guide Trouver un Job - 2018
Guide Trouver un Job - 2018Guide Trouver un Job - 2018
Guide Trouver un Job - 2018
CIDJ
 
9 mois de SVE en Arménie
9 mois de SVE en Arménie9 mois de SVE en Arménie
9 mois de SVE en Arménie
CIDJ
 
Catalogue des formations 2018 du CIDJ
Catalogue des formations 2018 du CIDJCatalogue des formations 2018 du CIDJ
Catalogue des formations 2018 du CIDJ
CIDJ
 
Europe Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en France
CIDJ
 
Synthèse des 5es Rencontres Professionnelles de l'Orientation des Jeunes Hand...
Synthèse des 5es Rencontres Professionnelles de l'Orientation des Jeunes Hand...Synthèse des 5es Rencontres Professionnelles de l'Orientation des Jeunes Hand...
Synthèse des 5es Rencontres Professionnelles de l'Orientation des Jeunes Hand...
CIDJ
 
Le monde en poche - a map by Eurodesk 2017
Le monde en poche - a map by Eurodesk 2017Le monde en poche - a map by Eurodesk 2017
Le monde en poche - a map by Eurodesk 2017
CIDJ
 
Europe Information Jeunesse n° 47 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n° 47 - La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse n° 47 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n° 47 - La lettre du réseau Eurodesk en France
CIDJ
 

Plus de CIDJ (17)

Guide Destination Europe et un peu plus loin... 2019
Guide Destination Europe et un peu plus loin... 2019Guide Destination Europe et un peu plus loin... 2019
Guide Destination Europe et un peu plus loin... 2019
 
Trouver un job à l'étranger 2019
Trouver un job à l'étranger 2019Trouver un job à l'étranger 2019
Trouver un job à l'étranger 2019
 
Guide trouver un job 2019 - edition Ile-de-France
Guide trouver un job 2019 - edition Ile-de-FranceGuide trouver un job 2019 - edition Ile-de-France
Guide trouver un job 2019 - edition Ile-de-France
 
Trouver un emploi avec un handicap - 2018
Trouver un emploi avec un handicap - 2018Trouver un emploi avec un handicap - 2018
Trouver un emploi avec un handicap - 2018
 
Les Rencontres Métiers du CIDJ : programme 2018-2019
Les Rencontres Métiers du CIDJ : programme 2018-2019Les Rencontres Métiers du CIDJ : programme 2018-2019
Les Rencontres Métiers du CIDJ : programme 2018-2019
 
Guide Se former en alternance et par l apprentissage 2018
Guide Se former en alternance et par l apprentissage 2018Guide Se former en alternance et par l apprentissage 2018
Guide Se former en alternance et par l apprentissage 2018
 
Guide Trouver un logement 2018 - edition Ile-de-France
Guide Trouver un logement 2018 - edition Ile-de-FranceGuide Trouver un logement 2018 - edition Ile-de-France
Guide Trouver un logement 2018 - edition Ile-de-France
 
Rapport d'activite 2017 du CIDJ
Rapport d'activite 2017 du CIDJRapport d'activite 2017 du CIDJ
Rapport d'activite 2017 du CIDJ
 
Rediger son CV en anglais
Rediger son CV en anglaisRediger son CV en anglais
Rediger son CV en anglais
 
Trouver un job a l'etranger 2018
Trouver un job a l'etranger 2018Trouver un job a l'etranger 2018
Trouver un job a l'etranger 2018
 
Guide Trouver un Job - 2018
Guide Trouver un Job - 2018Guide Trouver un Job - 2018
Guide Trouver un Job - 2018
 
9 mois de SVE en Arménie
9 mois de SVE en Arménie9 mois de SVE en Arménie
9 mois de SVE en Arménie
 
Catalogue des formations 2018 du CIDJ
Catalogue des formations 2018 du CIDJCatalogue des formations 2018 du CIDJ
Catalogue des formations 2018 du CIDJ
 
Europe Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en France
 
Synthèse des 5es Rencontres Professionnelles de l'Orientation des Jeunes Hand...
Synthèse des 5es Rencontres Professionnelles de l'Orientation des Jeunes Hand...Synthèse des 5es Rencontres Professionnelles de l'Orientation des Jeunes Hand...
Synthèse des 5es Rencontres Professionnelles de l'Orientation des Jeunes Hand...
 
Le monde en poche - a map by Eurodesk 2017
Le monde en poche - a map by Eurodesk 2017Le monde en poche - a map by Eurodesk 2017
Le monde en poche - a map by Eurodesk 2017
 
Europe Information Jeunesse n° 47 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n° 47 - La lettre du réseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse n° 47 - La lettre du réseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n° 47 - La lettre du réseau Eurodesk en France
 

Dernier

La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
TimogoTRAORE
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
NadineHG
 

Dernier (7)

La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
 

IJ mag - la lettre du reseau Information Jeunesse Ile-de-France

  • 1. DOSSIER MAGLa lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France Information Jeunesse Ile-de-France Numéro7/Janvier2016/parutionsemestrielle Les Chantiers Priorités Jeunesse en Ile-de-France
  • 2. 2 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France ÉDITO C e numéro 7 d’IJ Mag vous parviendra dans un contexte bouleversé par la tragédie du 13 novembre 2015. La communauté Information Jeunesse est, comme tant d’autres professionnels de l’éducation, particulièrement questionnée par le fait que des jeunes, pour ce qu’ils sont, pour ce qu’ils portent, pour ce qu’ils représentent, ont été vic- times de la terreur et de l’intolérance. Nous avons besoin, en ces temps d’incertitude, où l’abattement le dispute à la révolte, l’incompréhension au sursaut, de réaffirmer les valeurs républicaines et de les partager avec les jeunes. La priorité jeunesse est plus que jamais nécessaire mais elle doit dé- sormais privilégier tout ce qui nous permettra d’endiguer et de préve- nir ces menaces contre notre unité nationale et notre cohésion sociale. Permettre à tous les jeunes de sécuriser leur situation sociale et pro- fessionnelle. Encourager les échanges interculturels par la mobilité. Accompagner la compréhension et le décryptage de l’information. Ce sont quelques-uns des défis pour maintenant mais surtout pour demain que le réseau Information Jeunesse s’engage à relever. Les PIJ, les BIJ, les ADIJ, les CIJ et le CIDJ démontrent, au fil des pages qui suivent, qu’ils sont un allié et un atout pour ces politiques publiques jeunesse à réinventer. Que l’année 2016 soit pour nous tous celle de la reconquête. Philippe SALLES Directeur général du CIDJ SOMMAIRE p.2 ÉDITO / BRÈVES p.3 LE RÉSEAU IJ IDF / AGENDA LeréseauIJenchiffresen2015 FréquentationdesusagersdansleréseauIJ p.4 DOSSIER Leplanprioritéjeunessefrancilien Unplanrégionalenfaveurdelajeunesse L’IJparticipeaux13grandschantiersprioritaires p.6 CHANTIER 1 Créerunservicepublicd’information,d’accompagnement etd’orientationquirépondàladiversitédesbesoinsdesjeunes p.7 CHANTIER 2 Promouvoirlaréussitedetouslesjeunes enluttantcontreledécrochage p.8 CHANTIER 3 Améliorerlasantédesjeunesetfavoriserl’accèsàla préventionetauxsoins p.9 CHANTIER 4 Faciliterl’accèsdesjeunesaulogement p.10 CHANTIERS 5, 6 et 7 Favoriser l’accès à l’emploi des jeunes et le parcours de réinsertion des jeunes détenus Sécuriser les parcours d’insertion sociale et professionnelle des jeunes p.11 CHANTIERS 8 et 9 Favoriser l’accès des jeunes aux sports, à l’art, à la culture, aux nouveaux métiers de l’Internet, proposer une offre audiovisuelle et numérique de qualité et développer la culture numérique p.12 CHANTIER 10 Accroître et diversifier la mobilité européenne et internationale des jeunes p.13 CHANTIERS 11 et 12 Promouvoir et valoriser l’engagement des jeunes Renforcer la représentation des jeunes dans l’espace public p.14 CHANTIER 13 Conforter le lien entre les institutions et les jeunes et lutter contre les discriminations p.15 MULTIMÉDIA L’InformationJeunesseaucœurdelamédiationnumérique LAÏCITÉ : FORMER TOUS LES PROFESSIONNELS IJ AUX VALEURS DE LA RÉPUBLIQUE Un vaste plan de formation des acteurs de terrain intervenant au quotidien auprès des jeunes, sur les principes de la République et notamment l’application du principe de laïcité, est lancé par le Comité interministériel Égalité Citoyenneté, la Direction Ville et cohésion urbaine du Commis- sariat général à l’égalité des territoires. Le CIDJ sera pilote de ce projet et mettra en place dès 2016 ce plan de formation des profes- sionnels IJ. Leur rôle, une fois formés, est d’adresser et de partager avec les jeunes qu’ils rencontrent un discours clair et univoque sur la laïcité. Cette formation transversale permettra aux professionnels IJ d’acquérir une culture et des ré- flexes professionnels communs pour répondre aux situations auxquels ils sont confrontés quotidiennement: revendica- tions d’ordre religieux; prosély- tisme; théorie du complot; ten- sion entre respect des règles de la laïcité et non discrimination. Fatima Ndiaye - CIDJ BRÈVES
  • 3. IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 3 RÉSEAU INFORMATION JEUNESSE ILE-DE-FRANCE AGENDAÇa se passe dans le réseau IJ IDF 2016 Des semaines thématiques : forums, manifestations, conférences, débats… Public : jeunes, professionnels Accès libre et gratuit. Pour connaître le programme en détail : www.cidj.com Du 10 juin au 10 juillet 2016 AUTOUR DE L’EURO 2016 Avril 2016 FORUMS JODS D’ÉTÉ www.jobs-ete.com Décembre 2016 LA PRÉVENTION, LES ADDICTIONS ET CONDUITES À RISQUE Novembre 2016 LA CRÉATION D’ENTREPRISE, L’ENTREPRENEURIAT ÉVÉNEMENTS SOUTENUS PAR LA RÉGION ILE-DE-FRANCE Le réseau IJ en chiffres en 2015 Fréquentation des usagers dans le réseau IJ Il y a équilibre entre filles et garçons accueillis Les 16-24 ans sont majoritaires. Ils représentent près de 65% du public accueilli Près de la moitié du public accueilli est scolarisé Quartiers non prioritaires Quartiers prioritaires de la ville ORIGINE GÉOGRAPHIQUE OBJET DE LA VISITE L’emploi reste largement en tête 6,84 < 15 ans 30,05 16-19 ans 34,35 20-24 ans 10,80 25-29 ans 9,43 30-40 ans 8,53 > 41 ans GENRE Un tiers des usagers habitent les quartiers prioritaires de la ville 70% d’entre elles ont déjà franchi la porte d’une structure IJ
  • 4. Le plan priorité M ise en place de la « Garantie Jeunes », dévelop- pement du service civique, optimisation des dis- positifs d’information des jeunes: ces mesures visent à répondre aux besoins des jeunes et s’inscrivent dans le cadre du plan priorité jeunesse du gouvernement. Une prio- rité déclinée en Ile-de-France qui mobilise tous les acteurs de la politique jeunesse. Issu d’un travail interministériel, le plan d’action francilien en faveur de la jeunesse, constitue la déclinaison du plan « prio- rité jeunesse » du gouvernement, dont les orientations ont été fixées par un comité interministériel de la jeunesse (CIJ) réuni en février 2013. Ce dernier vise à réformer en profondeur l’action publique destinée aux jeunes en s’appuyant sur 4 axes forts: mobiliser le droit commun au service de l’accès aux droits sociaux; encourager l’autonomie des jeunes; lutter contre les inégalités et les discriminations et favoriser la participation des jeunes au débat public. Le préfet de région a confié la coordination et la déclinaison de ce plan à la DRJSCS. 4 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France DOSSIER UN PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DE LA JEUNESSE 20 MESURES POUR LA JEUNESSE FRANCILIENNE U n diagnostic territorial a permis de dégager les caractéristiques de la jeunesse francilienne dont le poids démographique – 20 % des jeunes français résident en Ile-de-France – influe l’ensemble des politiques publiques (éducation, culture, logement…) et nécessite une coordination renforcée des institutions et une articulation avec d’autres priorités nationales comme le plan pauvreté et les nouvelles orientations de la politique de la ville. La jeunesse francilienne possède de nom- breux atouts: bon niveau de formation, taux de pauvreté inférieur à la moyenne nationale. Mais ce tableau est à nuancer au regard des fortes inégalités infrarégionales et des diffi- cultés rencontrées par les jeunes pour déco- habiter. Le plan francilien en faveur de la jeunesse priorise 9 des 13 chantiers du plan national avec l’objectif de répondre à 2 enjeux ma- jeurs: l’insertion des jeunes les plus vulné- rables et l’accompagnement des jeunes vers l’autonomie. Prévenir le décrochage scolaire, favoriser l’accès à l’emploi, promouvoir l’engagement via le service civique et accroître la mobilité européenne et internationale des jeunes sont quelques-unes des 20 mesures phares du plan jeunesse régional. FORTE MOBILISATION DE L’INTERMINISTÉRIEL ET DES ACTEURS JEUNESSE FRANCILIENS U n peu plus d’un an après son lancement, le plan a atteint de premiers résultats encourageants grâce à une forte mobilisation des différents services de l’État et des acteurs jeunesse. Ainsi, l’expérimentation de la garantie jeune en Seine-Saint-Denis et dans l’Essonne est particulièrement bien accueillie et devrait se généraliser aux autres départements franciliens. À ce jour, ce sont plus de 1000 jeunes qui ont bénéficié d’un parcours intensif d’accès à l’emploi et à la formation. Autre exemple, la mobilité européenne et internationale des jeunes: la mise en place d’une instance de coordination des dispositifs de la mobilité pour tous les publics (étudiants, salariés, apprentis…) permettra d’augmenter le nombre de jeunes qui effectuent une mobilité et de diversifier leur profil. Les mesures issues des comités interministériels égalité et citoyenneté du 6 mars et du 26 octobre 2015 complètent ces orientations en annonçant, entre autres, un droit universel au service civique. Carole CONDAT Cheffe de service politique de la Ville, Jeunesse et Éducation populaire DRJSCS Ile-de-France
  • 5. jeunesse francilien Le réseau Information Jeunesse s’inscrit au cœur des 13 chantiers prioritaires identifiés par le Comité interministériel de la Jeunesse (CIJ). Sa vocation généraliste, son maillage territorial, sa culture du partenariat lui permettent d’intervenir sur toutes les questions des jeunes et de répondre à toutes leurs attentes. IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 5 DOSSIER L’IJ PARTICIPE AUX 13 GRANDS CHANTIERS PRIORITAIRES LES STRUCTURES IJ DÉVELOPPENT LES ACTIONS PRIORITAIRES DU CIJ ET CONFIRMENT LEUR PROXIMITÉ AVEC LES JEUNES Décrochage scolaire, santé, logement, mobilité, engagement, accès à l’emploi… Les 225 structures IJ d’IDF ont une proxi- mité particulière avec certaines théma- tiques du CIJ*. Le Réseau mène plusieurs actions qui ont pour but de privilégier l’accompagnement des jeunes dans un parcours, de les faire progresser vers l’autonomie et de promouvoir responsa- bilité et citoyenneté. Prévenir le décrochage scolaire et remo- biliser sont les missions du PIJ EJ Le 27 à Paris qui accueille les élèves exclus tem- porairement de leur établissement et du PIJ de Lésigny qui propose un programme d’entraide scolaire. Sensibiliser les jeunes à l’importance de la santé et aux risques de l’addiction via des activités artistiques ou sportives, c’était l’objectif du « débat chorégra- phique » organisé par le PIJ de Gonesse et de la Brigade itinérante du plaisir du BIJ de Rambouillet. C’est sans doute sur la mobilité euro- péenne que l’activité du réseau IJ est la plus marquante. Le CIDJ montre l’exemple en créant son premier pôle thématique sous la bannière « Partir à l’Étranger ». Le réseau IJ est un relais naturel pour diffuser mais aussi accompagner et pro- mouvoir les 47 mesures retenues par le CIJ. Chacune des structures franciliennes y participe en fonction de ses atouts, des spécificités de son territoire ou de ses liens avec les collectivités territoriales. LE CIDJ PREND TOUTE SA PART DANS CETTE DYNAMIQUE EN SE POSITIONNANT SUR LES GRANDS ENJEUX DU CIJ Afin de soutenir et de conforter toutes ces initiatives de proximité, le CIDJ s’est volontairement positionné sur les grands enjeux du CIJ en jouant le rôle de tête de réseau. Membre du Crefop, il vient de signer la charte du SPRO francilien et copilote avec Concordia la plateforme régionale de mobilité internationale installée par le Coremob. Le CIDJ anime également une réflexion sur la mutualisation au sein des BIJ et des PIJ franciliens de jeunes en service civique et en SVE. Autant d’atouts qui permettent d’espérer que les nouveaux élus régionaux com- prennent l’utilité du réseau IJ pour relayer et enrichir leur politique jeunesse. Philippe SALLES Directeur général du CIDJ *Comité interministériel de la Jeunesse RESSOURCES POUR CONNAÎTRE LES 13 PRIORITÉS JEUNESSE ET SES 47 MESURES: http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/priorite-jeunesse PLAN D’ACTION EN FAVEUR DE LA JEUNESSE, 2014-2017: http://www.ile-de-france.drjscs.gouv.fr/spip.php?article638 FLORIJ: base de données des ressources du réseau IJ IDF. Près de 2000 ressources recensées sur l’ensemble des chantiers prioritaires de la jeunesse: actions, ateliers, services, pro- ductions. Les exemples cités dans ce numéro d’IJ Mag sont extraits de ce répertoire.
  • 6. LE CIDJ : UN LIEU UNIQUE DE SERVICES À VALEUR AJOUTÉE POUR LES JEUNES L ’offre de services au public, assurée par les conseillers du CIDJ, est complétée par la présence dans le hall d’accueil de partenaires qui proposent des permanences spécialisées: études et métiers, emploi, initiative et entrepreneuriat, accès au droit, logement. Ce bouquet de services est enrichi par un Kiosque Jeunes de la Ville de Paris et un pôle dédié aux actions du conseil régional. Le CIDJ est un lieu multithéma- tique et multipartenarial unique en son genre, qui permet aux jeunes d’être informés et conseillés quelle que soit la nature de leur demande. Réunir dans un seul lieu un panel de services faisant intervenir des professionnels aux compétences complémentaires est un atout de grande valeur. L’offre de services est conçue et proposée selon plusieurs modalités d’intervention: - dez-vous (scolaires, missions locales, plate- formes d’insertion) démarches professionnelles et de la vie quotidienne approfondis L’offre s’est ouverte sur des presta- tions sur mesure, avec notamment les « jobs dating » et « alternance dating » qui permettent à des en- treprises de trouver dans un lieu unique une prestation de recrute- ment « clé en main ». Le CIDJ combine aujourd’hui une offre de services cohérente, com- plète et innovante, tout en propo- sant lisibilité pour le public et visi- bilité pour les partenaires. Anouk TABET – CIDJ (75) 13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE CHANTIER 1 6 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France CRÉER UN SERVICE PUBLIC D’INFORMATION, D’ACCOMPAGNEMENT ET D’ORIENTATION QUI RÉPOND À LA DIVERSITÉ DES BESOINS DES JEUNES De multiples acteurs produisent et diffusent de l’information, conseillent et accompagnent les jeunes. En matière d’orientation, les enjeux sont importants tant les défauts d’orientation produisent de nombreux décrochages scolaires et sorties sans qualification. C’est pour favoriser la complémentarité des réseaux, dont l’objectif partagé est d’améliorer l’offre de services d’orientation, que le service public de l’orientation (SPO) a été créé en novembre 2009. L’Information Jeunesse, signataire de la charte SPRO, entend prendre la place qui lui revient dans ce vaste chantier. VALORISER LES COMPÉTENCES DES COLLÉGIENS D’ISSY-LES-MOULINEAUX L e BIJ d’Issy-les-Moulineaux, en lien avec les 4 collèges de la ville, propose aux collégiens volontaires d’attester leurs compétences dans un livret expérimental. Le jeune est accompagné par l’informateur Jeu- nesse du BIJ pour valoriser ses connaissances, aptitudes et capacités développées dans le cadre de ses activités: séjours de vacances, activités sportives, élèves médiateurs, pratiques et ateliers culturels, engagement citoyen… Avec l’accord du jeune et celui de ses parents, les attestations sont transmises au principal de collège, afin de valider les compétences 6 et 7 du socle commun de compétences du collège (compétences sociales et civiques; autonomie et initiatives). Chaque attestation peut être utilisée ultérieure- ment via le webclasseur orientation réalisé par l’Onisep. Ce projet qui permet de valoriser l’édu- cation non formelle pour l’orientation du jeune est un exemple typique du partenariat entre l’IJ et le SPRO. Philippe BAUDOUIN Espace Jeunes Anne Franck – BIJ Issy-les-Moulineaux (92) AIDE À LA RECHERCHE DE STAGE EN ENTREPRISE À LONGJUMEAU L es lycéens en recherche de stage ren- contrent des difficultés lors des entre- tiens de recrutement. C’est pourquoi, le PIJ de Longjumeau, en partenariat avec le lycée professionnel Jean Perrin, a mis en place des ateliers dédiés: s’y préparer présentation nécessaire à la vie en entreprise Par groupe de 7, les élèves ont été sen- sibilisés et initiés aux notions suivantes: téléphone À l’issue des ateliers, le PIJ a reçu les élèves qui n’ont pas encore trouvé de stage, pour les accompagner dans leur recherche et faciliter la mise en relation avec les entreprises. Géraldine LERAY – PIJ Longjumeau (91)
  • 7. LE PIJ DE L’ESPACE JEUNES LE 27 DE PARIS ACCUEILLE DES ÉLÈVES EXCLUS D epuis 2 ans, l’Espace Jeunes Le 27 accueille les élèves exclus temporai- rement de leur établissement scolaire (de 1 jour à 1 semaine). Dans un espace neutre et calme, les élèves bénéficient de l’accompagnement des animateurs-informateurs Jeunesse et des moyens disponibles pour qu’ils puissent mener à bien les tâches deman- dées par l’équipe éducative de leur col- lège. Ce temps est aussi l’occasion d’un travail de remobilisation du jeune, sans lequel, l’exclusion n’aurait aucun sens. Avec un souci de responsabilisation du jeune, on y aborde l’organisation du temps, la mé- thodologie de travail mais aussi le motif de l’exclusion et le sens de l’école: une réflexion indispensable pour éviter que le jeune ne revienne… Marlène DUBOIS Espace Jeunes Le 27 (Paris 17e ) IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 7 13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE CHANTIER 2 PROMOUVOIR LA RÉUSSITE DE TOUS LES JEUNES EN LUTTANT CONTRE LE DÉCROCHAGE En collèges, lycées, formation professionnelle, alternance, universités… Le décrochage touche tous les publics jeunes. L’impact du décrochage scolaire est énorme : difficultés d’insertion professionnelle, d’accès aux soins et aux droits, mais également pour trouver sa place dans la société. La problématique est l’affaire de tous les acteurs Jeunesse, à ce titre, l’Information Jeunesse se mobilise. Aux côtés de ses partenaires de l’Accueil Information Orientation (AIO), le réseau IJ Ile-de-France mène de nombreuses actions, plus d’une cinquantaine en 2015 : remo- bilisation des élèves présentant des risques de décrochage, travail sur l’estime de soi, lutte contre l’orientation subie, prise en charge des exclus temporaires, accompagnement dans l’entrée dans la vie active… L ’entraide scolaire pour ne pas décrocher, c’est au PIJ de Lési- gny! Depuis 7 ans, le PIJ de Lésigny organise tout au long de l’an- née et gratuitement une action « entraide scolaire » et « coup de pouce aux révisions » aux jeunes en difficulté scolaire. Pour en bénéficier, il faut être inscrit au Pôle jeunesse de la ville ou fréquenter le collège ou le lycée de secteur et prendre un RDV au PIJ. L’entraide scolaire est une mission du PIJ de Lésigny. Elle vise un objectif: éviter que les jeunes décrochent du système scolaire. Elle est animée par 10 bénévoles, anciens professeurs ou ingé- nieurs, qui accompagnent les jeunes de la 4e au bac. Le PIJ a constaté que les résultats scolaires de ces jeunes s’améliorent. Cela prouve que l’entraide scolaire est un service qui fonctionne! Mélanie MARTIN – PIJ de Lésigny (77) À POISSY, L’OPÉRATION SOS RENTRÉE DONNE UNE NOUVELLE CHANCE AUX JEUNES P our venir en aide aux jeunes en re- cherche de formation,d’école ou d’en- treprise, dans le cas de l’alternance, le BIJ a organisé en septembre 2015 l’opé- ration SOS Rentrée. En mutualisant leur champ de compétences, les différents partenaires œuvrent ensemble pour la lutte contre le décrochage scolaire. Les jeunes, selon leurs besoins, ont ren- contré en entretien individuel les profes- sionnels du CIO, de la mission locale et du programme de réussite éducative. Cette action a permis à certains jeunes de retrouver le chemin de l’école et d’identi- fier clairement les missions des différents partenaires présents sur le territoire. Dans le même temps, les professionnels ont pu montrer leur efficacité dans la lutte contre le décrochage scolaire. Mélanie DÉCATOIRE – BIJ Poissy (78) L’ENTRAIDE POUR NE PAS DÉCROCHER, C’EST AU PIJ DE LÉSIGNY !
  • 8. 8 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE CHANTIER 3 AMÉLIORER LA SANTÉ DES JEUNES ET FAVORISER L’ACCÈS À LA PRÉVENTION ET AUX SOINS La santé est un sujet de préoccupation souvent difficile à aborder avec les adolescents et les jeunes adultes. Le réseau Information Jeunesse offre un lieu de paroles et d’écoute, oriente si nécessaire les jeunes vers les structures spécialisées et propose régulièrement des actions de sensibilisation et de prévention avec ses partenaires santé. L e Centre Information Jeunesse de Melun (CIJ77) et le Point Information Jeunesse de Nangis ont organisé le 4 novembre 2015 leur 1er forum d’éducation et de prévention à la santé, à destination de tous les publics. Plusieurs partenaires locaux* spécialisés dans les domaines de la santé et du bien-être ont proposé des animations, des ateliers de sensibilisation et de l’information préventive. L’Unité de santé publique (USP) a proposé aux participants, âgés de plus de 14 ans, de pratiquer un dépistage VIH, hépatites et IST. Du maintien de l’hygiène corporelle au bilan santé, de l’initia- tion de premiers secours aux disciplines de bien-être, comme le massage ou le Qi Gong, les acteurs du forum sont restés à l’écoute des jeunes en répondant à leurs préoccupations. Aline KLEIN – PIJ Nangis (77) *Partenaires présents à cette journée: USP, CARRUD, PIJ Nangis, AVH, ANPS, ESF de Provins, CPAM, CSAPA Provins, ADOT77, APS Contact, Qi Gong, association Mel’Assoc (hip-hop), Zumba Nangis,Aqualude (piscine Nangis), Massage-relaxation, mission locale du Provinois, CCAS Nangis. PRÉSERVER MON CAPITAL SANTÉ ET PRENDRE SOIN DE MOI, C’EST M’INFORMER, ÉCHANGER, ME SOIGNER ET ME PROTÉGER UN « DÉBAT CHORÉGRA- PHIQUE » POUR ABORDER LES QUESTIONS DE SANTÉ À GONESSE D ans le cadre de l’Opération Santé de la ville, le PIJ et le CMJ/CPJ ont orga- nisé le 2 octobre 2015 un événement destiné aux collégiens. L’objectif était de faire prendre conscience des conséquences et des dégâts pro- voqués par certaines addictions et ap- prendre à les reconnaître. Une centaine de collégiens de 4e ont par- ticipé au « débat chorégraphique », mené par la Compagnie Magali Lesueur (spec- tacle Addict) en 2 séances de 1h30 au centre socioculturel de la ville. Les spectateurs ont assisté à des ta- bleaux de danse contemporaine mimant les effets des différentes addictions (vio- lences, drogues, solitude, dépression…) et ont pu échanger avec la chorégraphe. Dans le même temps, un espace de docu- mentation sur les addictions et une expo- sition étaient ouverts. Marjorie DELAMOTTE – PIJ de Gonesse (95) BRIGADE ITINÉRANTE DU PLAISIR À RAMBOUILLET : LA RÉDUCTION DES RISQUES EN PRATIQUE ! P our sa 2e édition, le 28 mai 2015, le BIJ de Rambouillet a organisé une journée de sensibilisation aux risques liés à la vie affective et sexuelle et aux consommations addictives. L’équipe du BIJ, la ville, les animateurs et bénévoles de l’Usine à chapeaux, les éducateurs de rue, la mission locale, le centre de dépis- tage anonyme et gratuit, sont allés à la rencontre des jeunes, accompagnés par le Crips et son bus d’information et de prévention. La Brigade itinérante du plaisir a pro- posé des entretiens de prévention et des jeux collectifs. Le principe étant de partir des pratiques des jeunes et de les invi- ter à s’interroger sur leurs habitudes de consommation, avec comme point de départ la notion de plaisir. Les 486 jeunes mobilisés ont échangé avec les professionnels. À cette occa- sion, le BIJ a créé et remis à chacun un annuaire des structures de santé et de prévention. Claire ZOUKAGHE – BIJ Rambouillet (78) Animation de la brigade itinérante du plaisir
  • 9. IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 9 LE CIJ 78 ET LE RÉSEAU IJ SE MOBILISENT POUR LE LOGEMENT DES JEUNES L e CIJ des Yvelines propose depuis plu- sieurs années un service de mise en rela- tion entre propriétaires privés et étudiants. L’objectif est d’aider les jeunes à trouver un logement en adéquation avec leur budget. Chaque année, le CIJ78 met également à jour le guide Se loger, qui permet aux étudiants et aux jeunes professionnels d’obtenir des infor- mations exhaustives concernant le logement des jeunes dans les Yvelines (démarches, coordonnées des résidences…). Depuis plus de 1 an,le CIJ78 est partenaire de la DDCS des Yvelines pour la gestion des places en héber- gements temporaires (FJT, ALJT, résidences jeunes actifs…). Les informateurs Jeunesse des Yvelines qui le souhaitent peuvent être formés au logiciel SI-SIAO qui permet de sou- mettre les demandes des jeunes. Laurence COUSIN – CIJ Yvelines (78) 13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE CHANTIER 4 FACILITER L’ACCÈS DES JEUNES AU LOGEMENT Les 18-29 ans accèdent difficilement à un logement autonome et consacrent 18,7 % de leurs ressources à se loger, contre 10 % toutes classes d’âge confondues. Informations, conseils, partenariats, services d’offres de logements, le réseau IJ se mobilise pour faciliter l’accès des jeunes au logement. CHAMBRES CHEZ L’HABI- TANT : UN SERVICE DU BIJ DE MELUN P arce ce que le logement à proximité du lieu d’études est un réel atout pour réussir, le BIJ met tout en œuvre pour développer son fichier de propriétaires et répondre à la demande des étudiants très présents sur le territoire. Le Bureau Information Jeunesse de la ville de Melun assure depuis 5 ans un service gratuit de mise en relation entre les jeunes en recherche d’un logement et les pro- priétaires proposant une chambre à louer sur l’agglomération melunaise. Il complète l’offre proposée par les 3 résidences privées gérées par le Club étudiant. Le BIJ dispose d’un fichier d’une trentaine de chambres, avec salle de bain et cui- sine à partager et d’une dizaine de studios meublés. Une moyenne de 60 étudiants ou stagiaires bénéficient chaque année de ce service de proximité. Plus d’informations: http://miniurl.be/r-10ki Nicole BERTHON – BIJ Melun (77) DES ATELIERS POUR OPTIMISER SA RECHERCHE DE LOGEMENT À SAINT-OUEN-L’AUMÔNE A u vu des difficultés d’accès au logement des jeunes, le PIJ de Saint-Ouen- L’Aumône propose des ateliers animés par IDL95, réseau associatif départe- mental en faveur du droit au logement pour tous. Il s’agit d’ateliers d’information pour les jeunes sur les démarches à effectuer pour accéder à un logement (parc social ou privé). L’intervention de l’animateur/conseiller social logement d’IDL95 utilise la méthode participative (supports audiovisuels, cas pratiques, quiz…). Les jeunes peuvent ainsi concevoir leur projet de logement et mener les démarches nécessaires pour le réaliser. Les objectifs de cet atelier sont multiples et la démarche de recherche d’un loge- ment autonome se clarifie point par point: Fernanda DE FREITAS – PIJ Saint-Ouen-L’Aumône (95) Comprendre le circuit administratif de la demande de logement, les enjeux et les contraintes du marché Connaître les différentes formes d’habitats accessibles à la location Savoir repérer les organismes et administrations, les interlocuteurs potentiels Connaître les principaux dispositifs d’aide financière à l’accès au logement Repérer les principaux organismes ressources à interpeller en cas de problème Repérer et connaître la législation des droits et obligations du locataire et du bailleur Connaître les délais d’obtention de logement du parc social et du parc privé
  • 10. 10 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE CHANTIERS 5, 6 et 7 FAVORISER L’ACCÈS À L’EMPLOI DES JEUNES ET LE PARCOURS DE RÉINSERTION DES JEUNES DÉTENUS SÉCURISER LES PARCOURS D’INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE DES JEUNES L’emploi reste la préoccupation majeure de nos concitoyen(ne)s, des jeunes en particulier qui multiplient les petits boulots et les CDD avant de trouver un emploi stable. Le réseau Information Jeunesse informe, conseille et développe de nombreux services pour aider adolescents et jeunes adultes à se préparer au monde du travail, à trouver un emploi et à le conserver, ou encore à réussir la transition de l’école au marché du travail. ASNIÈRES-SUR-SEINE : À LA RECHERCHE D’UN JOB OU D’UN EMPLOI ? P lus de 80 entreprises et centres de formation ont participé à la 3e édition des « Rencontres de l’Emploi » en juin, organisées par le Bureau Information Jeunesse (BIJ), la mission locale, Pôle emploi et la Ville d’Asnières-sur-Seine. Comme l’année précédente, ces ren- contres de l’emploi étaient couplées avec l’opération Jobs d’Été proposée par le BIJ. Des centaines d’offres d’emploi sai- sonnier et d’animation « de la dernière chance » étaient affichées au sein de l’espace multimédia du BIJ. Farida AZZOUZI Bureau Information Jeunesse Cyber-base d’Asnières (92) E n partenariat avec l’entreprise AMGEN, l’Antenne Jeunes/PIJ Flandre a organisé à la Cité des Métiers une journée de coaching pro- fessionnel. Les 20 salariés bénévoles de l’entre- prise ont coaché 10 jeunes lycéens durant une journée afin de les pré- parer à leur insertion professionnelle. Ensemble, ils ont travaillé sur l’ana- lyse du projet professionnel, le CV, les lettres de motivation et se sont exercés à l’entretien d’embauche. Les conseils et l’accompagnement individualisés ont été très appréciés. Les jeunes se sont sentis valorisés et rassurés. Quant aux bénévoles, ils ont été touchés par le parcours de certains jeunes. L’opération devrait être renouvelée à d’autres dates pour toucher un public plus large. Retrouvez le programme des Antennes Jeunes de Paris sur http://www.ifac. asso.fr/ajparis Sophie PETRU – PIJ AJ Flandre (Paris 19e) UN PROGRAMME DYNAMIQUE D’INSERTION À ROMAINVILLE M algré la multiplication des acteurs et dispositifs agissant sur l’emploi des jeunes, les relais d’accompa- gnement et de proximité ont identifié un public démobilisé dans sa recherche d’emploi et dans la construction de son parcours professionnel. Pour répondre à ce constat local, un pro- gramme annuel d’actions articulé autour de 3 modules a été mis en place: inser- tion professionnelle, mobilité, développe- ment personnel. UNE DÉMARCHE PARTENARIALE Le Club Face Seine-Saint-Denis, membre de la Fondation Agir contre l’Exclusion, est sollicité pour des ateliers découverte métiers et rencontres d’entreprise. La mission locale intercommunale et le PLIE organisent des ateliers de technique de recherche d’emploi. Soutien de projets, information sur l’em- ploi, la formation et l’insertion profession- nelle… Le Point Information Jeunesse joue également un rôle prépondérant dans le repérage et l’accompagnement des jeunes. Natacha BOURREAU – BIJ Romainville (93) COACHING AU PIJ-AJ FLANDRE À PARIS
  • 11. IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 11 13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE CHANTIERS 8 et 9 FAVORISER L’ACCÈS DES JEUNES AUX SPORTS, À L’ART, À LA CULTURE, AUX NOUVEAUX MÉTIERS DE L’INTERNET, PROPOSER UNE OFFRE AUDIOVISUELLE ET NUMÉRIQUE DE QUALITÉ ET DÉVELOPPER LA CULTURE NUMÉRIQUE L’accès à l’éducation artistique et à l’expression culturelle, sous toutes ses formes, est un enjeu important pour toute société ayant à cœur le développement de la jeunesse et de ses modes d’expression. Malheureusement, la pauvreté des médias, souvent, proposés pour ce public, le manque de curiosité ou de pratique freinent considérablement cet accès à la culture. Avec une sensibilité forte pour les cultures urbaines, le réseau Information Jeunesse se mobilise autour d’opérations ou d’événements dont l’ambition est de donner une image positive de cette jeunesse créative, et de favoriser l’accès à la culture du plus grand nombre : expositions de jeunes talents, ateliers d’initiation artistique, rencontres entre le public et les jeunes artistes… En mai 2015, le CIDJ et la Région Ile-de-France lancent un événement régional autour des cultures urbaines. Seize structures IJ se sont mobilisées autour de ce projet en proposant divers événements. CULTURES URBAINES À ÉTAMPES PROJET’TOI DANS TA VILLE L e 21 mai 2015 se déroulait une action collective culturelle et artistique à Étampes, adressée à tous les élèves de la ville et des alentours. Projet’TOI dans ta ville a mis en avant la création artistique, en mobilisant l’ambition et la créativité des jeunes invités à y participer. Le projet? Faire le lien entre cultures ur- baines et insertion professionnelle tout en valorisant l’avis des collégiens et lycéens, dans un temps de partage avec leurs pro- fesseurs. Les cultures urbaines étaient ainsi abordées sous différents aspects: du métier de DJ aux codes sociaux né- cessaires pour s’insérer en entreprise; de l’initiation au hip-hop à la réflexion sur les préjugés. Cette journée se conjuguait avec la 2nde édition du projet partenarial entre 3 ly- cées du sud de l’Essonne marquée par un concours d’affiches sur les discrimina- tions, réalisé par leurs lycéens. La créa- tion artistique était à l’honneur de toutes les interventions, expositions et échanges entre professionnels et adolescents. Laura LOISEAU – BIJ Étampes (91) URBAN SESSION À VINCENNES E n partenariat avec Le Carré, lieu d’échanges, d’expression et d’aide aux projets autour des grandes thématiques de la citoyenneté, le PIJ de Vincennes a organisé l’Urban Session en 2015 avec 500 jeunes. Festival des cultures urbaines, cette initiative portée par les jeunes Vincennois a proposé au public de partager tous les aspects des cultures urbaines. Pôle expression scénique, pôle expression artistique, pôle sport urbain et sport de glisse, pôle informations, autant d’espaces ont permis à chacun de s’initier et de s’exprimer. Cet événement était ouvert aux jeunes volontaires qui veulent s’impliquer dans la réalisation de projets citoyens et qui ont besoin d’être accompagnés par des professionnels. Malika CHABANE – PIJ Vincennes (94) STREET WORKOUT À L’HONNEUR : 1re ÉDITION D’UN WEEKEND 100 % URBAIN À BONDY C onférence dansée sur l’histoire du hip-hop, tournoi de basket, expo- sition Urban Photo et street workout – entraînement en plein air – étaient au programme les 23 et 24 mai 2015. L’idée est venue des jeunes et associations locales à vocation artistique et culturelle qui ont naturellement sollicité le PIJ, identifié en tant que structure accompagnatrice de projets de jeunes sur le territoire. Ser- vices municipaux, associations et conseil local des jeunes ont conçu le projet. L’action a provoqué un réel engouement pour le street workout, tant et si bien que les jeunes, les structures municipales et associatives, en collaboration avec les élus en charge de la jeunesse et des sports, réflé- chissent à la mise en place de 2 spots de street workout et de fitness en extérieur dans 2 quartiers prioritaires de la ville en 2016. Jaouad HENOUN – PIJ Bondy (93)
  • 12. 12 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE CHANTIER 10 ACCROÎTRE ET DIVERSIFIER LA MOBILITÉ EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE DES JEUNES La mobilité internationale, c’est la possibilité pour chaque jeune de s’ouvrir au monde, de quitter son univers familier, de découvrir d’autres cultures et une nouvelle langue. Fort de ses 230 structures, le réseau Information Jeunesse d’Ile-de-France participe pleinement à cet objectif en inscrivant les jeunes au quotidien dans la démarche, en les préparant et en les aidant à comprendre le cadre des différents programmes de mobilité. Recherche de stages à l’international, volontariat européen, jobs et études à l’étranger sont autant de voies pour découvrir le monde, s’organiser, acquérir de l’autonomie, de la confiance et de l’expérience, acquis si utiles pour leur future insertion sociale et professionnelle. SEMAINE DE L’EUROPE DANS LE RÉSEAU IJ DU VAL-DE-MARNE M anque d’informations, méconnais- sance des programmes, difficul- tés administratives et coûts trop élevés constituent souvent des freins à l’aboutissement d’un projet de mobilité. Pour ces raisons, le CADRIJ 94 orga- nise tous les ans « L’Europe dans tous ses états », semaine départementale de la mobilité européenne, relayée par les structures Information Jeunesse du département qui proposent des infor- mations et des animations sur l’Europe. Rencontres ou témoignages de jeunes, films, jeux en ligne sous forme de quiz, expositions ou encore dégustations culinaires permettent de faire décou- vrir les pays. Quant aux informateurs Jeunesse, ils se forment sur le terrain. Douze d’entre eux se sont rendus à Londres pour rencontrer d’autres pro- fessionnels du champ de la jeunesse. Un partenariat stratégique qui permet de mieux répondre aux interrogations des jeunes et de les accompagner dans leur démarche de mobilité. De l’Espagne à la Croatie en passant par la Suède et la Pologne, les Points Information Jeunesse du Val-de-Marne se mettent chaque année aux couleurs de l’Europe. Objectif: donner aux jeunes envie de sortir des frontières de l’Hexa- gone pour étudier, travailler, voyager… Christelle MARCHAND – CADRIJ 94 « PARTIR À L’ÉTRANGER »: UN NOUVEAU PÔLE AU CIDJ L e CIDJ propose un véritable service sur la mobilité à l’étranger avec la création d’un pôle « Partir à l’étran- ger » en janvier 2016, avec une équipe de conseillers du CIDJ et de partenaires extérieurs, dans un espace dédié, de documentation et lieu d’échanges entre jeunes. Pour favoriser les échanges et animer le lieu, un jeune en service civique est recruté au CIDJ avec une expérience de mobilité. Le CIDJ proposera 2 permanences par semaine, avec des entretiens person- nalisés pour aider le public à organiser son départ (études, emploi, stage…), des ateliers thématiques (« Par- tir à l’étranger, de l’idée au projet », « Trouver un emploi ou un stage au Québec », « Le programme Vacances- Travail en Australie ou en Nouvelle- Zélande », « Étudier aux États-Unis ou au Canada ») et un café des langues sur le thème « Partir en Europe ». L’ani- matio est proposée en anglais. Sont organisées également des séances d’information sur le SVE et du cosearching pour dynamiser la recherche de formation ou d’emploi des jeunes en attendant qu’ils partent à l’étranger tout en leur permettant de se rassembler, de rester actif et de développer leur réseau. Développer son réseau permet de démultiplier ses chances de réussite et de rendre cette période de transition positive. Dans cet espace, les participants partagent leurs expériences ou des temps de recherche. Anouk TABET – CIDJ (75) VAL-D’OISE: ENCOURAGER LA MOBILITÉ L e CIJ Val-d’Oise propose régulière- ment des journées d’information et de formation sur les programmes de mobilité, ouvertes aux informateurs Jeu- nesse du département et de la région, ainsi qu’aux professionnels de la jeu- nesse (CIO, missions locales, établisse- ments scolaires, services jeunesse…). Entre témoignages de jeunes et décou- vertes d’outils ludiques, ces journées sont des temps d’échanges de bonnes pratiques entre les professionnels des structures. Quel que soit leur service, ils apportent une complémentarité dans le parcours du jeune en l’orientant vers la mobilité. En 2015, le CIJ/CIED a organisé des for- mations autour des programmes euro- péens et dispositifs franciliens pour les jeunes, l’entreprenariat et l’emploi en Europe, les compétences et les savoirs (savoir-être, savoir-faire), en partenariat avec le CIJ 78 et la Maison de l’Europe des Yvelines. Valorisé par le label Eurodesk, le CIJ est un référent sur les questions de mobilité pour les jeunes et les acteurs de jeu- nesse. Également centre d’information Europe Direct du département, c’est sous l’angle de la formation tout au long de la vie (FTLV) que le CIJ aborde la politique jeunesse de l’UE et les pro- grammes européens. Eric OBON – CIJ Val-d’Oise (95)
  • 13. IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 13 13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE CHANTIERS 11 et 12 PROMOUVOIR ET VALORISER L’ENGAGEMENT DES JEUNES RENFORCER LA REPRÉSENTATION DES JEUNES DANS L’ESPACE PUBLIC Le réseau Information Jeunesse tient une place centrale dans la promotion des dispositifs déployés par l’État en matière d’engagement des jeunes (service civique, chantiers bénévoles, juniors associations, conseils de jeunes, aides aux projets jeunes…). Le réseau IJ est souvent le premier relais que les jeunes identifient pour emprunter ces chemins. Il est le lieu de rassemblement de ces dispositifs. JUNIORS ASSOCIATIONS DE LARDY : COUP DE PROJECTEUR SUR JEUNESSE SOLIDAIRE ET MNT-SYSTEMS D epuis 2013, le PIJ de Lardy accom- pagne les juniors associations Jeu- nesse Solidaire et MNT-Systems pour faciliter leur développement: relations auprès des élus et des services de la Ville, accompagnement sur les appels d’offres, soutien logistique… Jeunesse Solidaire a reçu pour son action de solidarité le prix « coup de projecteur » de l’UDAF*. Avec plus de 15 adhérents, elle aide les plus fragiles (handicapés, personnes isolées, SDF…) et propose diverses manifestations: marché de noël solidaire, nettoyage de carrière, maraude en faveur des SDF parisiens, week-end solidaire… Prochaine étape: l’ouverture d’une épicerie sociale sur le territoire. Le président, Morgan Pelissier, de MNT- Systems a été primé par Sciences & Vie Junior. MNT-Systems est un fab-lab** qui met à disposition du plus grand nombre le matériel nécessaire et facilite les échanges de savoirs pour permettre aux adhérents de monter leur projet: électro- nique embarquée, gestion des réseaux, usinage et mécanique, électro-program- mation… Karine GESMIER – PIJ Lardy (91) *Union départementale des associations familiales. **Contraction de l’anglais fabrication laboratory (ate- lier de fabrication). RUEIL-MALMAISON : L’IJ STIMULE L’INITIATIVE L ’IJ de Rueil propose aux jeunes Rueillois âgés de 16 à 30 ans un dis- positif visant à promouvoir leurs ini- tiatives et aider à l’émergence de projets porteurs de valeurs: le plan local d’aide aux jeunes (Plaj). Cette aide peut être financière (jusqu’à 1000 €) et/ou matérielle (aide logistique). Pour être éligibles, les projets doivent être porteurs de valeurs humanitaires, cultu- relles, sportives, sociales ou écologiques. Afin de valoriser les projets développés par ces jeunes, l’IJ Rueil organise tous les 2 ans la journée « Les jeunes ont du talent et s’engagent ». Dans un cadre festif, elle permet aux jeunes de partager leurs ex- périences avec les Rueillois. Le public est ensuite sollicité sur cet événement pour élire son projet coup de cœur. Stéphane DUJARDIN Service Jeunesse BIJ/PIJ Rueil-Malmaison (92) VAL-DE-MARNE L’ENGAGEMENT : POUR- QUOI ? COMMENT ? L es PIJ du Kremlin-Bicêtre, d’Arcueil et de Gentilly se sont interrogés sur un thème qui divise. En effet, si des mé- dias et une partie de la société dépeignent une jeunesse désengagée, apolitique et individualiste, les travaux de sociologues montrent au contraire que 46 % des jeunes de moins de 30 ans se disent prêts à s’engager pour une cause*. De ce constat est né « Engagement », un projet porté par les 3 PIJ val-de-marnais. Cette collaboration s’est traduite par une mise en commun d’outils et d’actions en direction du public jeune des 3 com- munes. Rencontres et témoignages de jeunes bénévoles, réalisation d’une expo- sition avec des portraits photos de jeunes engagés, création de cartes postales, interventions au sein du lycée intercom- munal, débat avec un philosophe, mobi- lisation de jeunes sur une action de soli- darité… Tant d’exemples qui montrent l’étendue de l’engagement chez les jeunes. Yaël MARC – PIJ Kremlin-Bicêtre (94) *D’après le rapport réalisé par France Stratégie, juin 2015: « Reconnaître, valoriser, encourager l’en- gagement des jeunes ». Trois membres de MNT-Systems
  • 14. 14 IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 13 OBJECTIFS PRIORITÉ JEUNESSE CHANTIER 13 CONFORTER LE LIEN ENTRE LES INSTITUTIONS ET LES JEUNES ET LUTTER CONTRE LES DISCRIMINATIONS L’un des principes déontologiques du réseau IJ est l’autonomie des jeunes. Les rendre acteurs en favorisant les débats et les échanges sur la lutte contre les discriminations est un enjeu. C’est pourquoi, un travail de terrain est réalisé par les professionnels du réseau IJ en partenariat avec les différents acteurs locaux institutionnels et associatifs. Le réseau IJ se mobilise sur ce chantier à travers des actions concrètes pour permettre à ces jeunes de développer une analyse critique et de se sensibiliser sur ces questions de citoyenneté, du genre et d’égalité fille/garçon. LUTTER CONTRE L’HOMOPHOBIE GRÂCE AUX JEUNES À DAMMARTIN-EN-GOËLE L e PIJ de Dammartin-en-Goële a mené auprès de collégiens une action de lutte contre l’homophobie. À l’aide de différents outils, les collégiens ont réfléchi et débattu sur les préjugés liés aux personnes homosexuelles, souvent véhiculés par les jeunes, et ont conclu qu’ils n’étaient aucunement fondés. Les jeunes présents ont également travaillé sur le sentiment d’exclusion que peut ressentir une personne discriminée. À l’issue de cette séance, les élèves ont réalisé des supports d’information à destination de leurs camarades afin de leur faire part de leurs réflexions et les aider à réflé- chir sur l’image qu’ils ont de l’homosexualité. Laura DELSART Centre social et culture Georges Méliès – PIJ Dammartin-en-Goële (77) « MUSIQUE TOUT HORIZON »: PROMOUVOIR TOUTES LES MUSIQUES À PARIS (14e ) L ’Antenne Jeunes/PIJ Didot a choisi de s’appuyer sur un support peu utilisé pour aborder le thème de la discrimination: la musique. Certains jeunes se revendiquent d’un style de musique bien particu- lier, en adoptent les codes vestimentaires et rejettent toute autre forme d’expression musicale. La musique devient un vecteur d’exclusion. Le projet consiste donc à faire découvrir à ces jeunes des styles de mu- sique venant d’horizons variés: classique, rock, musiques du monde, etc. et de leur montrer que les frontières sont perméables, que les styles se mélangent et s’enrichissent pour évoluer. À travers la musique, par l’écoute et la lecture de textes, les 75 jeunes participants au projet ont été amenés à découvrir, à réagir et à échan- ger. Pour prolonger l’action, nous souhaitons amener certains jeunes à participer à l’écriture de textes (poèmes, slam, rap…) pour montrer que la musique est un moyen d’expression, notamment pour lutter contre les discriminations, et non de rejet. Jean-Noël FAYARD PIJ AJ Didot (Paris 14e ) « C SA KI SPASS » : UNE WEBSÉRIE AU PIJ D’ALFORTVILLE A u PIJ d’Alfortville, la tâche principale de la chargée de mission « Numérique » était d’ex- ploiter l’ensemble des outils numériques pour aborder diverses problématiques: insertion profes- sionnelle, culture mais aussi expression citoyenne. L’enjeu était également de communiquer et de tra- vailler différemment avec les jeunes en réactuali- sant notre offre, nos espaces d’expression… C’est ainsi qu’a débuté, en 2014, le projet C Sa Ki Spass. Cette websérie a été entièrement conçue par des jeunes volontaires âgés de 15 à 30 ans, accompagnés par Ken Mendoula, réalisateur pro- fessionnel. Dans un format court et attractif, tous les sujets ont été sélectionnés, traités, scénarisés, joués et réalisés par les jeunes. « LA FEMME EST UN HOMME COMME LES AUTRES » Le dernier thème abordé était la question des sté- réotypes de genres et de l’égalité homme/femme. Soucieux de ne pas tomber dans les clichés, no- tamment ceux liés aux quartiers populaires, les réalisateurs en herbe ont abordé principalement le monde professionnel et la place des femmes dans la société. La Ville souhaite permettre à une jeunesse hétéro- gène de se former, d’entreprendre et de s’émanci- per. Pour nous, le défi des institutions actuelles est d’entendre les expressions contemporaines des jeunes, de les appréhender et de les soutenir. Vous pouvez retrouver l’ensemble des épisodes de C Sa Ki Spass sur YouTube. François CHARASSIER Service Jeunesse – PIJ Alfortville (94)
  • 15. La 3e édition des Assises nationales de la médiation numérique autour de la jeunesse s’est tenue à Caen du 30 sep- tembre au 3 octobre 2015. Une déléga- tion IJ* y a participé au titre du groupe national numérique de l’UNIJ, aux côtés d’Axelle Lemaire, secrétaire d’État char- gée du Numérique. Onze tables rondes éducatives ont été animées autour des pratiques numé- riques des jeunes à travers les thèmes suivants: Présence éducative sur Internet Rechercher et décrypter l’information sur Internet Serious game, réseaux sociaux: de nouveaux outils pour apprendre La Web TV au service de l’e-inclusion des jeunes Axelle Lemaire a officialisé le lancement de la plateforme nationale de la médiation numérique à destination des profession- nels. Ce réseau national devrait regrouper plus de 10000 lieux et de nombreuses initiatives en « faveur du développement des usages numériques pour tous ». Dé- dié à l’accompagnement des usages et à l’appropriation des services numériques, il devrait rassembler l’ensemble des ac- teurs: les espaces publics numériques, les fab-labs et info-labs, les tiers-lieux, les espaces de coworking, les média- thèques, les maisons de services au public et, très prochainement, le réseau Information Jeunesse. Cette initiative est soutenue par l’État – dans le cadre du plan d’aménagement des territoires, notamment – et l’Agence du numérique. Le métier d’informateur Jeunesse change et, l’un des enjeux majeurs de son évolu- tion, c’est le numérique. C’est pourquoi l’Information Jeunesse par- ticipait à ces 4 journées en y proposant différents ateliers: décrypter l’informa- tion, culture de la donnée, présentation du Mobil’Infos de l’Eure pendant le Tiers Lieux Event. Olivier LACOMBE CIJ 95 L’INFORMATION JEUNESSE AU CŒUR DE LA MÉDIATION NUMÉRIQUE IJ MAG 7 - La lettre du réseau Information Jeunesse Ile-de-France 15 LE RÉSEAU INFORMATION JEUNESSE MULTIMÉDIA Directeur de la publication: Philippe Salles Rédacteurs en chef: Marie-France Onésime, NicolasVaslin, Évelyne Conchon, Coordination: Marie-France Onésime Rédaction: Farida Azzouzi, Philippe Baudouin, Nicole Berthon, Natacha Bourreau, Malika Chabane, François Charassier, Carole Condat, Laurence Cousin, Mélanie Décatoire, Marjorie Delamotte, Laura Delsart, Marlène Dubois, Stéphane Dujardin, Jean-Noël Fayard, Fernanda de Freitas, Karine Gesmier, Jaouad Henoun, Aline Klein, Olivier Lacombe, Géraldine Leray, Laura Loiseau,Yaël Marc, Christelle Marchand, Mélanie Martin, Marie-Christine Merlin, Fatima Ndiaye, Eric Obon, Sophie Petru, Philippe Salles, AnoukTabet, Claire Zoukaghe Secrétaire de rédaction: Caroline Fontaine Conception graphique et réalisation: Chef de fabrication: Jean-François Ploska Imprimé par Fabrègue imprimeur à Saint-Yrieix-la-Perche ISSN: 2257-15558 Date de Dépôt légal: janvier 2016 IJMAG/Numéro7/Janvier2016 La médiation numérique a pour but de développer la culture numérique pour tous en faveur du bien commun. En proposant un accompagnement qualifié et de proximi- té, elle permet aux individus et aux groupes (habitants, associations, entreprises, élèves, étudiants, parents, professionnels…) de comprendre et de maîtriser les technologies numériques, leurs enjeux et leurs usages dans des situations de formation tout au long de la vie. Les 3e Assises nationales de la médiation numérique en images sur Storify de Pierre Guyomar: https://storify.com/Pierre_Guyomar/ getting-started Plateforme nationale de la médiation numérique: http://mediation-numerique.fr *Les CRIJ Provence Alpes, Basse-Normandie, Haute- Normandie, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, le CIJ Val-d’Oise, le PIJ de Saint-Just Saint-Rambert et toute l’équipe du BIJ de l’Orne. Le BIJ de l’Orne remet un exemplaire du jeu de société @h Social à Axelle LEMAIRE, secrétaire d’État au Numérique
  • 16. avec le CIDJ en 2016 17 modules de formation de 1 ou 2 jours, réalisables en inter ou en intra Orientation – Études – Formation tout au long de la vie Comprendre le système scolaire et les parcours de formation Accompagner les jeunes et leurs parents dans les procédures d’orientation - Nouveau Connaître les dispositifs de formation professionnelle continue - Nouveau Emploi – Insertion professionnelle Identifier les perspectives d’emploi pour conseiller son public - Nouveau - Nouveau Mobilité – Citoyenneté – Droit des jeunes - Nouveau Connaissance, accompagnement des publics – Développement personnel Multimédia – Nouvelles technologies Pour connaître le programme détaillé des formations, les dates, tarifs et modalités d’inscription : www.cidj.com / Services aux pros Renseignements : 01 44 49 12 05 / 01 44 49 13 18 – E-mail : formation@cidj.com