SlideShare une entreprise Scribd logo
1
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À
L'ÈRE CONTEMPORAINE (Partie 2- L'évolution de l'éducation dans le monde du
XVIIIe siècle au XXIe siècle)
Fernando Alcoforado*
Cet article vise à présenter l’évolution de l’éducation dans le monde du XVIIIe siècle au
XXIe siècle. Cet article représente la suite de la première partie de l'article qui aborde
l'évolution de l'éducation dans le monde de la Préhistoire au XVIIIe siècle. L’analyse de
l’évolution de l’éducation dans le monde depuis la Préhistoire jusqu’au XVIIIe siècle
révèle que pendant la majeure partie de l’histoire de l’humanité, l’éducation formelle
n’était accessible qu’à un secteur restreint et privilégié de la société. Lorsqu’il était fourni
à des secteurs plus larges de la société, il servait principalement à des fins culturelles,
religieuses, sociales, spirituelles et militaires. Cependant, dans aucun des systèmes
éducatifs mis en œuvre dans l’Antiquité et au Moyen Âge, le développement de
compétences utiles aux professions professionnelles des adultes n’était la principale
préoccupation. Les taux d’alphabétisation ont été négligeables pendant la majeure partie
de l’existence humaine. Au Moyen Âge, les taux d'alphabétisation étaient inférieurs à 10
% dans des pays comme la Chine, la France, l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas et
encore plus bas dans d'autres parties du monde [3].
Le XVIIIe siècle a été un moment marquant dans l’histoire de l’humanité car c’est à cette
époque que le siècle des Lumières a émergé en Europe et que la révolution industrielle a
eu lieu en Angleterre, qui a transformé la société mondiale donnant une grande impulsion
au développement du capitalisme à travers la planète. C’est également à cette époque que
surviennent l’indépendance des États-Unis et la Révolution française, portées par l’idéal
des Lumières. Comme cela ne pouvait manquer de se produire, tous ces événements ont
contribué aux progrès dans le domaine de l’éducation, comme on peut le constater à la
lecture des des prochains paragraphes.
1. L'éducation au XVIIIe siècle (1701 à 1800)
Le XVIIIe siècle est marqué par de nombreuses transformations fortement influencées
par les idées des Lumières. Parmi ces transformations, nous pouvons souligner :
l'indépendance des États-Unis, la Révolution française et la 1ère révolution industrielle,
toutes basées sur les idées des Lumières qui cherchaient à défendre la liberté, le progrès,
la tolérance, la fraternité, le gouvernement constitutionnel et la séparation entre l'Église
et l'État. C’était une époque de consolidation du capitalisme en tant que système
économique dominant et de construction de l’État national qui représentait les intérêts de
la classe économiquement la plus puissante : la bourgeoisie. L'éducation comme droit
pour tous, l'obligation de l'État d'entretenir les écoles, le droit à l'enseignement public
gratuit, la garantie que les écoles publiques ne soient sous le contrôle d'aucune croyance
religieuse (laïcité) étaient des drapeaux défendus par la bourgeoisie révolutionnaire, mais
qui n'étaient pas pleinement mise en pratique après qu’elle soit devenue la classe
dominante [1].
Au cours des siècles qui ont précédé la révolution industrielle en Angleterre en 1786,
alors que l’Europe réalisait ses premiers progrès technologiques et commerciaux,
l’importance de l’éducation a commencé à croître. À partir de ce moment, pour la
première fois dans l'histoire, il y a eu la formation de ressources humaines visant à
répondre aux besoins de l'industrialisation grâce à une main-d'œuvre dotée
d'alphabétisation, de connaissances mathématiques et de compétences mécaniques. Les
travailleurs ont développé leurs compétences principalement grâce à une formation sur le
2
terrain. L'industrialisation (1ère révolution industrielle en 1786 et 2ème révolution
industrielle en 1850) a déclenché une révolution dans l'éducation de masse dans plusieurs
pays européens et aux États-Unis. Le développement de certaines compétences était
nécessaire à la création d'une société industrielle. Les pays industrialisés du monde entier
ont soutenu l’offre d’éducation publique [3].
La première révolution industrielle et la naissance des usines ont créé un espace pour
l’émergence d’une institution scolaire publique moderne. L’usine et l’école naissent
ensemble, les lois qui créent les écoles publiques s’unissent aux lois qui suppriment
l’apprentissage en entreprise. L'influence catholique dans l'éducation a commencé à
décliner, et son déclin s'est accentué au XIXe siècle, avec la suppression de l'ordre des
Jésuites. Au XVIIIe siècle, le processus de sécularisation de l’éducation progresse avec
la suppression de l’influence religieuse. À partir du XVIIIe siècle, il était considéré
comme une condition pour qu'un travailleur soit au moins alphabétisé et capable de faire
fonctionner les machines qui étaient le symbole de la révolution industrielle et le droit à
l'éducation des femmes et du peuple en général était reconnu, un droit à l'éducation cela
les libérerait des conditions de retard psychologique et cognitif et de marginalité et les
placerait comme des éléments productifs au sein de la société [1].
Jean-Jacques Rousseau est considéré comme le père de la pédagogie moderne pour avoir
représenté sa pensée la plus avancée car il a cherché à montrer à l'homme comment
atteindre le bonheur, tant au niveau individuel que par rapport à la société. Dans le premier
cas, il a formulé une pédagogie dans laquelle il trace les lignes dans le but de faire de
l’enfant un bon adulte fondé sur sa croyance en la bonté naturelle de l’homme. Les
objectifs de l'éducation pour Rousseau impliquent deux aspects : le développement du
potentiel naturel de l'enfant et sa prévention des maux sociaux. Dans le deuxième cas, il
a théorisé sur le problème politique et a rédigé le Contrat Social qui a formulé la
constitution d'un État en tant qu'organisateur de la société civile telle qu'on la connaît
aujourd'hui. Rousseau croyait qu'il serait possible de penser une société idéale, reflétant
ainsi son idéologie dans la conception de la Révolution française à la fin du XVIIIe siècle.
Selon Rousseau, il serait possible de préserver la liberté naturelle de l'homme et en même
temps de garantir la sécurité et le bien-être de la vie en société à travers un contrat social
par lequel prévaudrait la souveraineté de la société, la souveraineté politique de la volonté
collective [1] .
La Révolution française de 1789 a signifié l'intervention de l'État dans l'éducation
traditionnellement confiée à l'Église catholique avec l'adoption d'une politique visant à
une école qui développe les capacités de l'élève, qui instaure une véritable égalité entre
les citoyens, qui assure une totale liberté d'enseignement et cela valorise la culture
scientifique. Cinq niveaux d'écoles ont été créés : primaire, secondaire, instituts, lycées
et universités (société nationale des sciences et des arts). Les troubles révolutionnaires
ont empêché la réalisation de ce projet. En 1794, les révolutionnaires modérés
(Girondiens) renversent le gouvernement jacobin de Robespierre et prennent le contrôle
de la Révolution. Face à la menace de guerre civile, les Girondins réalisent le « Coup
d'État du 18 brumaire » lors de la prise du pouvoir par Napoléon Bonaparte. Au pouvoir,
la politique expansionniste de Napoléon imposa les intérêts français en Europe et diffusa
également des orientations laïques, étatiques et civiles dans la réorganisation des systèmes
éducatifs. Malgré la force révolutionnaire émanant de la France, des propositions
d'intervention de l'État dans le domaine de l'éducation avaient déjà été faites avant 1789
[1].
3
C'est en 1717, en Prusse, que l'enseignement public fut créé comme école obligatoire pour
les enfants de 5 à 12 ans, par le roi Frédéric-Guillaume. Plus tard, des lois ont été adoptées
pour empêcher l’embauche de tout enfant qui n’aurait pas terminé cette étude obligatoire.
Cet enseignement obligatoire intéressait profondément l'État pour la formation des
soldats et des ouvriers, mais il révolutionna la société sur plusieurs aspects. C'est le roi
Frédéric-Guillaume qui a inauguré le système d'enseignement obligatoire prussien, le
premier système national en Europe. En 1717, il ordonna la fréquentation obligatoire de
tous les enfants dans les écoles publiques et, dans des actes ultérieurs, prévoya la
construction de davantage d'écoles. Le successeur de Frédéric II, Frédéric-Guillaume III,
baron Vom Stein, a poursuivi cet idéal éducatif en abolissant les écoles privées semi-
religieuses, en décrétant la nécessité d'un examen d'État et d'une certification pour tous
les enseignants, entre autres mesures politiques concernant l'éducation. En 1812, l'examen
de fin d'études scolaires fut rétabli comme condition nécessaire pour l'entrée d'un enfant
dans les écoles publiques, et un système complexe de bureaucrates fut établi pour
superviser les écoles dans les campagnes et les villes [2]. En Angleterre, l'enseignement
mutuel est apparu à la fin du XVIIIe siècle, une initiative éducative promue par des
particuliers dans laquelle des adolescents instruits directement par le maître servaient
d'assistants ou de moniteurs pour enseigner à d'autres adolescents. En Angleterre, pays
pionnier de la révolution industrielle, l’enseignement avait tendance à être dispensé par
le secteur privé selon la méthode de l’enseignement mutuel, contrairement à l’Allemagne
et à la France où prédominait l’initiative de l’État [1].
2. L'éducation au XIXe siècle (1801 à 1900)
Au XIXe siècle naissent les pédagogies de Pestalozzi, ainsi que les pédagogies positiviste
et socialiste. La pédagogie de Pestalozzi reprend la pédagogie de Rousseau, qui
considérait que l'homme est bon et a besoin d'être aidé dans son développement, considère
que l'éducation morale, intellectuelle et professionnelle doit se développer en étroite
relation l'une avec l'autre et considère également que l'enseignement doit prendre en
compte les différents expériences que chaque étudiant doit réaliser dans son propre
environnement. La pédagogie positiviste d'Émile Durkheim considérait que l'éducation
est un apprentissage social et un moyen de conformer les individus aux normes et valeurs
collectives des sociétés. La pédagogie socialiste proposée par Karl Marx et Friedrich
Engels considérait que l'éducation signifie formation intellectuelle, éducation physique et
enseignement technologique et que c'est par l'éducation que la société se transforme.
Marx et Engels défendaient la thèse selon laquelle l'école devait être entièrement laïque
et libre de l'influence de l'Église et de l'État [1].
C'est en 1833 qu'une loi révolutionne l'enseignement primaire en France et dans le monde
: la loi qui instaure l'obligation d'une école primaire pour les enfants dans les communes
de plus de 500 habitants, en plus d'une école de formation d'instituteurs de l'éducation
fondamentale dans chaque département français. Jules Ferry, alors ministre de
l'Éducation, approuve en 1881 une loi instaurant la gratuité des écoles, puis en 1882 une
deuxième loi qui rend l'éducation des enfants âgés de 3 à 6 ans obligatoire et laïque. Ces
lois ont servi de point de départ à de nouvelles lois sur l'éducation qui allaient émerger
dans le monde entier. La Révolution française a tenté de façonner l’étudiant sur la base
de la conscience de classe qui était au centre du contenu du programme. La bourgeoisie
était claire sur ce qu’elle attendait de l’éducation : des travailleurs formés en tant que
citoyens participant à une nouvelle société libérale et démocratique. À partir du XVIe
siècle, l’Allemagne s’engage dans cette direction. En France, cette impulsion s'est
produite avec la Révolution française. L'Angleterre a subi des pressions en matière
d'enseignement scolaire avec la révolution industrielle. L’expansion scolaire s’est
4
consolidée au XIXe siècle lorsque l’intérêt pour l’éducation en tant qu’élément de
valorisation d’une nation est devenu évident. Il est important de noter qu’en 1850, le taux
d’analphabétisme des adultes en Europe occidentale était de l’ordre de 40 à 45 % de la
population. Avec l'inclusion de la Russie, le taux d'analphabétisme atteint 60 %. En Italie,
en Espagne, au Portugal et en Grèce, le taux d'analphabétisme atteint 60 à 70 % [1]. Ces
chiffres démontrent que l’éducation était un privilège réservé à quelques personnes en
Europe.
L'enseignement à distance (EAD), largement utilisé aujourd'hui, médiatisé par des
technologies dans lesquelles les étudiants et les enseignants sont séparés spatialement
et/ou temporellement, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas physiquement présents dans un
environnement d'enseignement-apprentissage en face à face, est connu depuis le 19ème
siècle. En 1833, une annonce publiée en Suède faisait déjà référence à l'enseignement par
correspondance, et en Angleterre, en 1840. L'amélioration des services postaux, la
rationalisation des moyens de transport et, surtout, le développement technologique
appliqué au domaine de la communication et de l'information. a eu une influence décisive
sur le sort de l’enseignement à distance. Dès lors commence l’utilisation d’un nouveau
moyen de communication, la radio, inventée par Marconi en 1896, qui pénètre également
dans l’éducation formelle. La radio a connu un grand succès dans les expériences
nationales et internationales, ayant été largement explorée en Amérique latine dans les
programmes d'enseignement à distance, notamment au Brésil [4].
3. L'éducation au XXe siècle (1901 à 2000)
Au XXe siècle, le débat pédagogique impliquait deux courants théoriques majeurs : la
Nouvelle École et la conception marxiste, la première identifiée au capitalisme et la
seconde au socialisme. Aucun de ces deux courants n’a été pleinement appliqué. La
Nouvelle École a été le mouvement pédagogique qui a eu la plus grande influence sur
l'éducation au XXe siècle. Son théoricien était John Dewey qui avait Anísio Teixeira
comme disciple au Brésil. John Dewey a défendu la thèse selon laquelle l'école ne pouvait
rester à l'écart de la transformation productive et de la croissance économique, a souligné
la fonction démocratique de l'éducation et valorisé la science comme méthode d'éducation
démocratique. La pédagogie de Dewey s'inspire du pragmatisme, en contact permanent
entre les moments théoriques et pratiques, s'entremêle avec la recherche en sciences
expérimentales et, en particulier, en psychologie et en sociologie et s'engage à construire
une philosophie de l'éducation visant à former le citoyen doté d’un état d’esprit moderne,
scientifique et ouvert à la collaboration. La pédagogie de Dewey s'inscrit dans un
mouvement appelé « école active » ou « école nouvelle » de la fin du XIXe siècle aux
années 1930 du XXe siècle. La pédagogie de Dewey valorise l'enfant, le plaçant au centre
de l'activité didactique, s'opposant aux caractéristiques autoritaires de l'école
traditionnelle [1].
La pédagogie marxiste a établi une combinaison entre éducation et société parce que
chaque pratique éducative intègre des valeurs et des intérêts idéologiques liés à la
structure économique et politique de la société, elle a adopté des stratégies éducatives
considérant la centralité du travail dans la formation de l'homme axée sur l'avenir et le
rôle prioritaire qu'il doit souligner la valeur de l'éducation intégralement humaine de tous
les peuples libérés des conditions de soumission et d'aliénation. À l’époque
préstalinienne, l’école soviétique était profondément influencée par la pédagogie d’Anton
Makarenko, le plus grand pédagogue russe, qui mettait l’accent sur le travail, le collectif,
la collaboration, la perspective de la « joie de demain » et le bonheur de tous et pas
seulement le bonheur de l'individu tel que le prônait Rousseau et les révolutionnaires des
5
Lumières. Tandis que la Nouvelle École de John Dewey devient une référence dans les
pays capitalistes, le marxisme influence l’éducation en Union soviétique et dans les pays
socialistes d’Europe de l’Est. Ni la nouvelle école n’a prévalu dans les pays capitalistes,
ni la pédagogie marxiste ne s’est matérialisée en Union soviétique ou dans les pays
d’Europe de l’Est [1].
L’idéologue marxiste Antonio Gramsci a formulé un modèle pédagogique plus riche.
Dans ses théories, il valorise l’activité humaine qui interprète et transforme la réalité.
Gramsci croyait qu'il était possible de rassembler des classes ou des groupes sociaux
intéressés par la construction d'un changement social pour construire une hégémonie
culturelle et politique contraire au capitalisme. Gramsci considérait que l’hégémonie
culturelle se construit grâce à l’action de nombreuses institutions éducatives qui doivent
couvrir chaque citoyen. Gramsci a développé la proposition pédagogique de « l’école
unique » cherchant à assimiler le travail intellectuel et le travail productif, développant la
capacité de penser et de savoir se diriger dans la vie. Quant au principe et aux contenus
pédagogiques, il défendait l'humanisme socialiste et « l'école unique de culture générale
» (travail intellectuel et travail manuel) suivie d'écoles spécialisées (professionnelles) [1].
Au XXe siècle, plusieurs innovations pédagogiques originales ont eu un écho en Europe
et aux États-Unis dans les pays en développement, comme la campagne d’éducation des
adultes appliquant des modèles de sensibilisation, comme l’a fait Paulo Freire au Brésil.
Selon Paulo Freire, dans les quelques écoles existantes prévalait une conception
d'enseignement-apprentissage basée sur des contenus pédagogiques complètement
dissociés de la réalité socio-économique concrète vécue par la société brésilienne de
l'époque. Paulo Freire a développé sa « pédagogie des opprimés ». Pour lui, le passage
d'une « société fermée » (agraire) à une « société ouverte » (urbaine-industrielle) exigeait
nécessairement l'éradication de l'analphabétisme, car la condition d'existence des
analphabètes impliquait la manifestation d'une conscience naïve par rapport à au monde
environnant et reproduit donc le vieux « statu quo » social agraire. Pour Paulo Freire, il
fallait donc libérer l’homme qui vivait enfermé dans la « société fermée » grâce à l’accès
aux connaissances historiquement accumulées par l’humanité.
4. L'éducation au 21e siècle (2001 à aujourd'hui)
À l’époque contemporaine, l’enseignement ne se limite plus au présentiel pour devenir
également non présentiel ou partiellement présentiel avec l’enseignement à distance
(EAD), qui est, à l’époque moderne, une modalité d’enseignement médiatisés par des
technologies dans lesquelles les étudiants et les enseignants sont séparés dans l’espace
et/ou dans le temps, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas physiquement présents dans un
environnement d’enseignement-apprentissage en face-à-face. Aujourd’hui, l’éducation
peut être dispensée en personne, semi-en personne et à distance. L'enseignement
présentiel correspond à des cours réguliers où enseignants et étudiants se rencontrent
toujours dans un établissement d'enseignement. L’enseignement mixte se déroule en
partie en classe et en partie à distance, en utilisant les technologies de l’information.
Actuellement, l'EAD permet d'insérer l'étudiant en tant que sujet dans son processus
d'apprentissage, avec l'avantage qu'il découvre également des moyens de devenir un sujet
actif de recherche et de partage de contenus. Dans l'enseignement à distance, il n'y a pas
de différence entre sa méthodologie et celle utilisée dans l'enseignement en présentiel. Ce
qui change, au fond, ce n’est pas la méthodologie pédagogique, mais la forme de
communication. Dans ce processus d'apprentissage, ainsi que dans l'enseignement
ordinaire, le conseiller d'apprentissage ou tuteur agit comme un « médiateur », c'est-à-
dire celui qui établit un réseau de communication et d'apprentissage multidirectionnel [4].
6
Aujourd’hui, les possibilités de l’EAD sont vastes. C'est possible suivre un cours à
distance pratiquement de la même manière que les cours en présentiel, avec des étudiants
assistant à des cours en ligne avec professeur, avec diffusion de contenu audiovisuel. Les
évaluations peuvent être réalisées en temps réel, également via le réseau, avec le temps
nécessaire pour les réaliser. La méthodologie pédagogique, la manière d'évaluer les
apprentissages des étudiants et la performance du personnel enseignant dans
l'enseignement à distance ont connu une révolution. À l’étranger, on constate une
tendance à fermer la frontière entre l’enseignement à distance et l’enseignement en
présentiel. Les cours qui se déroulaient auparavant exclusivement en présentiel incluent
désormais une partie dispensée à distance. Au Brésil, depuis la création de l'Institut
Monitor en 1939, plusieurs expériences d'enseignement à distance ont été initiées et
réalisées avec un succès relatif. Les expériences brésiliennes, gouvernementales et
privées, ont été nombreuses et ont représenté, au cours des dernières décennies, la
mobilisation de grandes quantités de ressources. Actuellement, l’enseignement non
présentiel mobilise des ressources pédagogiques du monde entier presque, tant dans les
pays industrialisés que dans les pays en développement. Des cours nouveaux et plus
complexes sont développés, tant au sein des systèmes éducatifs formels que dans les
domaines de la formation professionnelle [4].
Les progrès technologiques ont facilité la diffusion des connaissances, obscurcissant la
centralité de l’école, rendant nécessaire la redéfinition de son rôle à l’époque
contemporaine. L’école n’est plus le seul lieu de transmission des savoirs. Mais à
l’époque contemporaine, c’est à l’école d’assurer la formation humaine complète [5]. Le
grand défi éducatif du futur est représenté par les changements rapides qui se produisent
dans le monde du travail grâce aux progrès technologiques, en particulier l'impact de
l'intelligence artificielle, née de l'informatique et qui est un domaine extrêmement
multidisciplinaire, impliquant la psychologie, les neurosciences, Théorie de la décision et
Économie, ce qui pourrait conduire à la fin de certaines professions et générer un chômage
massif des travailleurs qualifiés et non qualifiés. Tout cela suggère que nous vivons une
transition qui exerce d’énormes pressions sur l’économie et la société. L’éducation
proposée sous sa forme actuelle aux travailleurs et aux étudiants se préparant à entrer sur
le marché du travail risque d’être inefficace. En d’autres termes, les systèmes éducatifs
préparent les travailleurs à un monde du travail qui cesse d’exister [5].
Ces changements nécessitent l'adoption de nouvelles mesures visant à qualifier la main
d'œuvre, qui doit savoir utiliser la technologie comme un complément, un outil, et non
comme un substitut à ses compétences. Certaines fonctions sont attribuées à des machines
et systèmes intelligents. De nouvelles fonctions pour les êtres humains émergent dans ce
nouveau scénario. Il appartient aux planificateurs du système éducatif d'identifier le rôle
de l'être humain dans le monde du travail dans un futur marqué par la présence de
machines intelligentes pour opérer une vaste révolution dans l'enseignement à tous les
niveaux, y compris la qualification des enseignants et la structuration d'unités
d'enseignement pour préparer les étudiants à un monde du travail dans lequel les gens
seront confrontés à des machines intelligentes. Les programmes des unités
d'enseignement à tous les niveaux doivent être profondément restructurés pour atteindre
ces objectifs [5].
Pour s'adapter aux changements de l'économie et de la société induits par le progrès
technologique, une révolution dans les systèmes éducatifs est déjà en cours à l'époque
contemporaine en ce qui concerne l'adoption de nouvelles méthodologies d'enseignement
telles que celles décrites ci-dessous [6] :
7
1. Salles de classe – Au lieu d’être destinées à la théorie, les salles de classe viseront la
pratique. L'étudiant apprend la théorie à la maison et pratique en classe avec l'aide d'un
enseignant/mentor.
2. Apprentissage personnalisé - Les étudiants apprendront avec des outils qui s'adaptent
à leurs propres capacités, pouvant apprendre à différents moments et lieux. Cela signifie
que les étudiants au-dessus de la moyenne seront confrontés à des exercices plus difficiles
et que ceux qui ont plus de difficultés auront la possibilité de s'entraîner davantage jusqu'à
atteindre le niveau souhaité. Ce processus permettra aux enseignants de mieux voir
clairement de quel type d’aide chaque élève a besoin.
3. Libre choix - Les étudiants auront la liberté de modifier leur processus d'apprentissage,
en choisissant les matières qu'ils souhaitent apprendre en fonction de leurs propres
préférences et pourront utiliser différents appareils, programmes et techniques qu'ils
jugent nécessaires à leur propre apprentissage.
4. Applicabilité pratique - Les connaissances ne resteront pas seulement théoriques, elles
seront mises en pratique à travers des projets afin que les étudiants acquièrent la maîtrise
de la technique et pratiquent également l'organisation, le travail d'équipe et le leadership.
5. QE > QI (quotient émotionnel > quotient intellectuel) - La technologie apportant plus
d'efficacité et remplaçant de plus en plus le travail humain dans divers domaines, la
formation doit inclure la présence de compétences essentiellement humaines et valoriser
davantage les interactions sociales. Les écoles doivent offrir davantage de possibilités aux
étudiants d’acquérir des compétences concrètes qui feront la différence dans leur emploi.
Cela signifie plus d'espace pour les programmes de travail, plus de projets collaboratifs,
plus de pratique.
6. Le système d'évaluation va changer - Beaucoup affirment que le système de questions
et réponses dans les examens n'est pas efficace, car de nombreux étudiants se contentent
de mémoriser le contenu et l'oublient le lendemain de l'évaluation. De plus, ce système
n’évalue pas de manière adéquate ce que l’étudiant est réellement capable de faire avec
ce contenu dans la pratique. La tendance est donc à ce que les évaluations aient lieu lors
de la réalisation de projets réels avec les étudiants avec les étudiants exécutant les projets.
Le professeur José Moran, l'un des fondateurs du projet Escola do Futuro (École du futur)
de l'USP (Université de São Paulo), chercheur et concepteur de projets innovants en
éducation mettant l'accent sur les valeurs, les méthodologies actives, les modèles flexibles
et les technologies numériques, considère que l'éducation du futur devrait avoir les
caractéristiques suivantes [7] :
1. Il ne faut pas adopter un modèle, une proposition ou une voie unique pour l’éducation.
Travailler avec des défis, avec des projets réels, avec des jeux semble être aujourd'hui la
voie la plus importante, qui peut être réalisée de différentes manières et dans différents
contextes. C'est possible enseigner à travers des problèmes et des projets dans un modèle
disciplinaire et dans des modèles sans disciplines isolées ; avec des modèles plus ouverts
– avec une construction plus participative et procédurale – et avec des modèles plus
scénarisés, préparés à l’avance, planifiés dans leurs moindres détails.
2. Certaines composantes sont fondamentales pour la réussite de l'apprentissage : la
création de défis, d'activités, de jeux qui apportent réellement les compétences nécessaires
à chaque étape, qui demandent des informations pertinentes, qui offrent des récompenses
stimulantes, qui combinent des parcours personnels avec une participation significative à
des groupes, qui font partie de plateformes adaptatives, qui reconnaissent chaque élève et
8
en même temps apprennent de l'interaction, le tout en utilisant des technologies
appropriées. L'articulateur des étapes individuelles et collectives est l'enseignant, avec sa
capacité de suivi, de médiation, d'analyse des processus, des résultats, des lacunes et des
besoins, en fonction des chemins parcourus par les élèves individuellement et en groupe.
Ce nouveau rôle de l'enseignant est plus complexe que le précédent de transmission
d'informations. Il faut une préparation à des compétences plus larges, en plus de la
connaissance du contenu, comme savoir s'adapter au groupe et à chaque élève ; planifier,
surveiller et évaluer des activités significatives et différentes.
3. L'enseignement et l'apprentissage peuvent se faire de manière beaucoup plus flexible,
active et basée sur le rythme de chaque élève. Le modèle le plus intéressant et le plus
prometteur d’utilisation de la technologie consiste à concentrer les informations de base
dans l’environnement virtuel et les activités plus créatives et supervisées en classe. La
combinaison de l'apprentissage par des défis, des problèmes réels et des jeux est très
importante pour que les élèves apprennent par la pratique, apprennent ensemble et
apprennent également à leur propre rythme. C'est également décisif pour valoriser le rôle
de l'enseignant en tant que gestionnaire de processus riches d'apprentissage significatifs
et non en tant que simple transmetteur d'informations. Si nous changeons la mentalité des
enseignants pour qu'ils soient médiateurs, ils pourront utiliser des ressources à proximité,
des technologies simples, comme celles d'un téléphone portable, un appareil photo pour
illustrer, un programme gratuit pour combiner des images et raconter des histoires
intéressantes avec elles et pour que les élèves soient auteurs, protagonistes de leur
processus d’apprentissage.
4. Les défis liés à la transformation de l’éducation sont structurels. Il est nécessaire
d’augmenter le nombre d’écoles de qualité, d’écoles dotées de bons gestionnaires,
d’enseignants et d’infrastructures efficaces, capables de motiver les élèves et de
promouvoir véritablement un apprentissage significatif, complexe et complet. Il faut un
plan de carrière, une formation et une reconnaissance pour les responsables de l'éducation
et les enseignants. Des politiques de formation cohérentes sont nécessaires pour attirer les
meilleurs enseignants, les rémunérer correctement et mieux les qualifier, ainsi que des
politiques de gestion innovantes qui apportent des modèles de gestion efficaces à
l’enseignement de base et supérieur.
5. Les éducateurs doivent apprendre à s'épanouir en tant que personnes et en tant que
professionnels, dans des contextes précaires et difficiles, à toujours évoluer dans tous les
domaines, à être plus affectueux et en même temps à savoir gérer des groupes. Ils doivent
devenir des éducateurs inspirants et motivants.
La gestion et l'infrastructure existante d'une unité éducative sont importantes pour
l'enseignement à tous les niveaux. Cependant, la réussite des apprentissages des élèves
dépend de l'enseignant qui, dans l'éducation du futur, ne sera plus un simple passeur
d'informations auprès des élèves et assumera le rôle d'articulateur de l'enseignement dans
les activités individuelles et collectives avec sa capacité à surveiller, servir de médiateur,
pour analyser les processus, les résultats, les lacunes et les besoins, en fonction des
chemins parcourus par les étudiants individuellement et en groupe. Il est prouvé dans le
monde entier que l’enseignant est la clé d’un enseignement de qualité et, par conséquent,
de l’amélioration des performances des élèves.
LES RÉFÉRENCES
1. BITTAR, Marisa. A História da educação. Da Antiguidade à era contemporânea.
São Carlos: EduFScar, 2009.
9
2. SERENNA, Nathalia. História da educação no mundo e no Brasil. Disponible sur
le site Web <https://www.jusbrasil.com.br/artigos/historia-da-educacao-no-mundo-e-
no-brasil/605451719>.
3. GALOR, Oded. A Jornada da Humanidade. Rio de Janeiro: Intrinseca, 2023.
4. ALCOFORADO, Fernando. A educação à distância no Brasil e no mundo.
Disponible sur le site Web <https://pt.slideshare.net/falcoforado/a-educao-distncia-
no-brasil-e-no-mundo?from_search=0>.
5. ALCOFORADO, Fernando. A revolução da educação necessária ao Brasil na era
contemporânea. Curitiba: Editora CRV, 2023.
6. BLOG DA CONQUER. 6 tendências para o futuro da educação. Disponible sur le
site Web <http://escolaconquer.com.br/6-tendencias-para-o-futuro-da-educacao/>.
7. GOCONQR. Educação do Futuro. Disponible sur le site Web
<https://www.goconqr.com/pt-BR/examtime/blog/educacao-futuro/>.
* Fernando Alcoforado, 84, a reçoit la Médaille du Mérite en Ingénierie du Système CONFEA / CREA,
membre de l'Académie de l'Education de Bahia, de la SBPC - Société Brésilienne pour le Progrès des
Sciences et l'IPB - Institut Polytechnique de Bahia, ingénieur de l'École Polytechnique UFBA et docteur en
Planification du Territoire et Développement Régional de l'Université de Barcelone, professeur d'Université
(Ingénierie, Économie et Administration) et consultant dans les domaines de la planification stratégique,
de la planification d'entreprise, planification du territoire et urbanisme, systèmes énergétiques, a été
Conseiller du Vice-Président Ingénierie et Technologie chez LIGHT S.A. Entreprise de distribution
d'énergie électrique de Rio de Janeiro, coordinatrice de la planification stratégique du CEPED - Centre de
recherche et de développement de Bahia, sous-secrétaire à l'énergie de l'État de Bahia, secrétaire à
la planification de Salvador, il est l'auteur de ouvrages Globalização (Editora Nobel, São Paulo, 1997), De
Collor a FHC- O Brasil e a Nova (Des)ordem Mundial (Editora Nobel, São Paulo, 1998), Um Projeto para
o Brasil (Editora Nobel, São Paulo, 2000), Os condicionantes do desenvolvimento do Estado da Bahia (Tese
de doutorado. Universidade de Barcelona,http://www.tesisenred.net/handle/10803/1944, 2003),
Globalização e Desenvolvimento (Editora Nobel, São Paulo, 2006), Bahia- Desenvolvimento do Século
XVI ao Século XX e Objetivos Estratégicos na Era Contemporânea (EGBA, Salvador, 2008),
The Necessary Conditions of the Economic and Social Development- The Case of the State of Bahia (VDM
Verlag Dr. Müller Aktiengesellschaft & Co. KG, Saarbrücken, Germany, 2010), Aquecimento Global e
Catástrofe Planetária (Viena- Editora e Gráfica, Santa Cruz do Rio Pardo, São Paulo, 2010), Amazônia
Sustentável- Para o progresso do Brasil e combate ao aquecimento global (Viena- Editora e Gráfica, Santa
Cruz do Rio Pardo, São Paulo, 2011), Os Fatores Condicionantes do Desenvolvimento Econômico e Social
(Editora CRV, Curitiba, 2012), Energia no Mundo e no Brasil- Energia e Mudança Climática Catastrófica
no Século XXI (Editora CRV, Curitiba, 2015), As Grandes Revoluções Científicas, Econômicas e Sociais
que Mudaram o Mundo (Editora CRV, Curitiba, 2016), A Invenção de um novo Brasil (Editora CRV,
Curitiba, 2017), Esquerda x Direita e a sua convergência (Associação Baiana de Imprensa, Salvador, 2018),
Como inventar o futuro para mudar o mundo (Editora CRV, Curitiba, 2019), A humanidade ameaçada e as
estratégias para sua sobrevivência (Editora Dialética, São Paulo, 2021), A escalada da ciência e da
tecnologia e sua contribuição ao progresso e à sobrevivência da humanidade (Editora CRV, Curitiba, 2022),
est l'auteur d'un chapitre du livre Flood Handbook (CRC Press, Boca Raton, Floride, États-Unis, 2022),
How to protect human beings from threats to their existence and avoid the extinction of humanity (Generis
Publishing, Europe, Republic of Moldova, Chișinău, 2023) et A revolução da educação necessária ao Brasil
na era contemporânea (Editora CRV, Curitiba, 2023).

Contenu connexe

Similaire à LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAINE (Partie 2).pdf

Cours PE1 par Jacques Gleyse
Cours PE1 par Jacques GleyseCours PE1 par Jacques Gleyse
Cours PE1 par Jacques GleyseSantesih
 
Utopie et distopie en confrontation tout au long de l'histoire
Utopie et distopie en confrontation tout au long de l'histoireUtopie et distopie en confrontation tout au long de l'histoire
Utopie et distopie en confrontation tout au long de l'histoire
Fernando Alcoforado
 
Corps pauvres suspendus - F. Sossi [extrait]
Corps pauvres suspendus - F. Sossi [extrait]Corps pauvres suspendus - F. Sossi [extrait]
Corps pauvres suspendus - F. Sossi [extrait]social_cohesion_CoE
 
Histoire de l'utopie planétaire par Armand Mattelart (1999) - fiche de lecture
Histoire de l'utopie planétaire par Armand Mattelart (1999) - fiche de lectureHistoire de l'utopie planétaire par Armand Mattelart (1999) - fiche de lecture
Histoire de l'utopie planétaire par Armand Mattelart (1999) - fiche de lectureVirginie Mahé
 
Cm éducation populaire séance 5
Cm éducation populaire séance 5Cm éducation populaire séance 5
Cm éducation populaire séance 5
Rana Challah
 
Cours socio école
Cours socio écoleCours socio école
Cours socio écoleJulia Doz
 
L'ÉVOLUTION DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE ET SES EFFETS SUR L'ÉCONOMIE MONDIALE À T...
L'ÉVOLUTION DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE ET SES EFFETS SUR L'ÉCONOMIE MONDIALE À T...L'ÉVOLUTION DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE ET SES EFFETS SUR L'ÉCONOMIE MONDIALE À T...
L'ÉVOLUTION DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE ET SES EFFETS SUR L'ÉCONOMIE MONDIALE À T...
Fernando Alcoforado
 
Les enfants au XIX siècle
Les enfants au XIX siècleLes enfants au XIX siècle
Les enfants au XIX siècle
Luisa Manfreda
 
Historique
HistoriqueHistorique
Historique
Yann Lefebvre
 
Qu’Est Ce Que L’Occident: Chapitre 1
Qu’Est Ce Que L’Occident: Chapitre 1Qu’Est Ce Que L’Occident: Chapitre 1
Qu’Est Ce Que L’Occident: Chapitre 1
Theillier Nicomaque
 
Approche de l'education populaire
Approche de l'education populaireApproche de l'education populaire
Approche de l'education populaireGhislain YGER
 
Philosophe au 18e
Philosophe au 18ePhilosophe au 18e
Philosophe au 18e
1eres2
 
Introduction aux cultural studies , Armand Mattelart & Erik Neveu
Introduction aux cultural studies , Armand Mattelart & Erik NeveuIntroduction aux cultural studies , Armand Mattelart & Erik Neveu
Introduction aux cultural studies , Armand Mattelart & Erik Neveu
Gulcin Misirlilar
 
Difficulté De Penser La Famille Historicité Uf Al Aout 2009
Difficulté De Penser La Famille Historicité Uf Al Aout 2009Difficulté De Penser La Famille Historicité Uf Al Aout 2009
Difficulté De Penser La Famille Historicité Uf Al Aout 2009
Jerome Messinguiral
 
L'avènement des démocratie libérales
L'avènement des démocratie libéralesL'avènement des démocratie libérales
L'avènement des démocratie libéralesTheillier Nicomaque
 
Philosophe au 18e
Philosophe au 18ePhilosophe au 18e
Philosophe au 18e1eres2
 
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
Faga1939
 
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialisteL’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
Persoonlijke studie teksten
 
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critiqueM1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
Philippe Watrelot
 

Similaire à LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAINE (Partie 2).pdf (20)

Cours PE1 par Jacques Gleyse
Cours PE1 par Jacques GleyseCours PE1 par Jacques Gleyse
Cours PE1 par Jacques Gleyse
 
Utopie et distopie en confrontation tout au long de l'histoire
Utopie et distopie en confrontation tout au long de l'histoireUtopie et distopie en confrontation tout au long de l'histoire
Utopie et distopie en confrontation tout au long de l'histoire
 
Corps pauvres suspendus - F. Sossi [extrait]
Corps pauvres suspendus - F. Sossi [extrait]Corps pauvres suspendus - F. Sossi [extrait]
Corps pauvres suspendus - F. Sossi [extrait]
 
Histoire de l'utopie planétaire par Armand Mattelart (1999) - fiche de lecture
Histoire de l'utopie planétaire par Armand Mattelart (1999) - fiche de lectureHistoire de l'utopie planétaire par Armand Mattelart (1999) - fiche de lecture
Histoire de l'utopie planétaire par Armand Mattelart (1999) - fiche de lecture
 
Cm éducation populaire séance 5
Cm éducation populaire séance 5Cm éducation populaire séance 5
Cm éducation populaire séance 5
 
Cours socio école
Cours socio écoleCours socio école
Cours socio école
 
L'ÉVOLUTION DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE ET SES EFFETS SUR L'ÉCONOMIE MONDIALE À T...
L'ÉVOLUTION DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE ET SES EFFETS SUR L'ÉCONOMIE MONDIALE À T...L'ÉVOLUTION DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE ET SES EFFETS SUR L'ÉCONOMIE MONDIALE À T...
L'ÉVOLUTION DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE ET SES EFFETS SUR L'ÉCONOMIE MONDIALE À T...
 
Les enfants au XIX siècle
Les enfants au XIX siècleLes enfants au XIX siècle
Les enfants au XIX siècle
 
Historique
HistoriqueHistorique
Historique
 
Qu’Est Ce Que L’Occident: Chapitre 1
Qu’Est Ce Que L’Occident: Chapitre 1Qu’Est Ce Que L’Occident: Chapitre 1
Qu’Est Ce Que L’Occident: Chapitre 1
 
Approche de l'education populaire
Approche de l'education populaireApproche de l'education populaire
Approche de l'education populaire
 
Philosophe au 18e
Philosophe au 18ePhilosophe au 18e
Philosophe au 18e
 
Introduction aux cultural studies , Armand Mattelart & Erik Neveu
Introduction aux cultural studies , Armand Mattelart & Erik NeveuIntroduction aux cultural studies , Armand Mattelart & Erik Neveu
Introduction aux cultural studies , Armand Mattelart & Erik Neveu
 
Difficulté De Penser La Famille Historicité Uf Al Aout 2009
Difficulté De Penser La Famille Historicité Uf Al Aout 2009Difficulté De Penser La Famille Historicité Uf Al Aout 2009
Difficulté De Penser La Famille Historicité Uf Al Aout 2009
 
L'avènement des démocratie libérales
L'avènement des démocratie libéralesL'avènement des démocratie libérales
L'avènement des démocratie libérales
 
01buisson intro
01buisson intro01buisson intro
01buisson intro
 
Philosophe au 18e
Philosophe au 18ePhilosophe au 18e
Philosophe au 18e
 
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
COMMENT RÉALISER DES UTOPIES PLANÉTAIRES VISANT À CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEU...
 
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialisteL’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
L’opportunisme de droite est le complice de la globalisation impérialiste
 
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critiqueM1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
 

Plus de Faga1939

L’EFFONDREMENT DE LA MONDIALISATION CONTEMPORAINE ET L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE M...
L’EFFONDREMENT DE LA MONDIALISATION CONTEMPORAINE ET L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE M...L’EFFONDREMENT DE LA MONDIALISATION CONTEMPORAINE ET L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE M...
L’EFFONDREMENT DE LA MONDIALISATION CONTEMPORAINE ET L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE M...
Faga1939
 
JUSQU’À QUAND LE MASSACRE DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN À GAZA CONTINUERA-T-IL.pdf
JUSQU’À QUAND LE MASSACRE DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN À GAZA CONTINUERA-T-IL.pdfJUSQU’À QUAND LE MASSACRE DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN À GAZA CONTINUERA-T-IL.pdf
JUSQU’À QUAND LE MASSACRE DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN À GAZA CONTINUERA-T-IL.pdf
Faga1939
 
ATÉ QUANDO VAI CONTINUAR O MASSACRE DO GOVERNO ISRAEELENSE EM GAZA.pdf
ATÉ QUANDO VAI CONTINUAR O MASSACRE DO GOVERNO ISRAEELENSE EM GAZA.pdfATÉ QUANDO VAI CONTINUAR O MASSACRE DO GOVERNO ISRAEELENSE EM GAZA.pdf
ATÉ QUANDO VAI CONTINUAR O MASSACRE DO GOVERNO ISRAEELENSE EM GAZA.pdf
Faga1939
 
ENERGY PRODUCTION AND CONSUMPTION FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA AND...
ENERGY PRODUCTION AND CONSUMPTION FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA AND...ENERGY PRODUCTION AND CONSUMPTION FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA AND...
ENERGY PRODUCTION AND CONSUMPTION FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA AND...
Faga1939
 
PRODUÇÃO E CONSUMO DE ENERGIA DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA E SUA EVOLU...
PRODUÇÃO E CONSUMO DE ENERGIA DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA E SUA EVOLU...PRODUÇÃO E CONSUMO DE ENERGIA DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA E SUA EVOLU...
PRODUÇÃO E CONSUMO DE ENERGIA DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA E SUA EVOLU...
Faga1939
 
LA LOI DE L'ENTROPIE ET LA CONQUÊTE DE L'IMMORTALITÉ DE L'ÊTRE HUMAIN.pdf
LA LOI DE L'ENTROPIE ET LA CONQUÊTE DE L'IMMORTALITÉ DE L'ÊTRE HUMAIN.pdfLA LOI DE L'ENTROPIE ET LA CONQUÊTE DE L'IMMORTALITÉ DE L'ÊTRE HUMAIN.pdf
LA LOI DE L'ENTROPIE ET LA CONQUÊTE DE L'IMMORTALITÉ DE L'ÊTRE HUMAIN.pdf
Faga1939
 
THE LAW OF ENTROPY AND THE ACHIEVEMENT OF HUMAN BEING IMMORTALITY.pdf
THE LAW OF ENTROPY AND THE ACHIEVEMENT OF HUMAN BEING IMMORTALITY.pdfTHE LAW OF ENTROPY AND THE ACHIEVEMENT OF HUMAN BEING IMMORTALITY.pdf
THE LAW OF ENTROPY AND THE ACHIEVEMENT OF HUMAN BEING IMMORTALITY.pdf
Faga1939
 
A LEI DA ENTROPIA E A CONQUISTA DA IMORTALIDADE DO SER HUMANO.pdf
A LEI DA ENTROPIA E A CONQUISTA DA IMORTALIDADE DO SER HUMANO.pdfA LEI DA ENTROPIA E A CONQUISTA DA IMORTALIDADE DO SER HUMANO.pdf
A LEI DA ENTROPIA E A CONQUISTA DA IMORTALIDADE DO SER HUMANO.pdf
Faga1939
 
PEACE BETWEEN ISRAEL AND PALESTINE REQUIRES EXTREMISTS OUT OF POWER AND RESTR...
PEACE BETWEEN ISRAEL AND PALESTINE REQUIRES EXTREMISTS OUT OF POWER AND RESTR...PEACE BETWEEN ISRAEL AND PALESTINE REQUIRES EXTREMISTS OUT OF POWER AND RESTR...
PEACE BETWEEN ISRAEL AND PALESTINE REQUIRES EXTREMISTS OUT OF POWER AND RESTR...
Faga1939
 
PAZ ENTRE ISRAEL E PALESTINA EXIGE EXTREMISTAS FORA DO PODER E REESTRUTURAÇÃO...
PAZ ENTRE ISRAEL E PALESTINA EXIGE EXTREMISTAS FORA DO PODER E REESTRUTURAÇÃO...PAZ ENTRE ISRAEL E PALESTINA EXIGE EXTREMISTAS FORA DO PODER E REESTRUTURAÇÃO...
PAZ ENTRE ISRAEL E PALESTINA EXIGE EXTREMISTAS FORA DO PODER E REESTRUTURAÇÃO...
Faga1939
 
HOW TO OVERCOME DEPRESSION AND ANXIETY IN THE LIVES OF PEOPLE IN THE WORLD WE...
HOW TO OVERCOME DEPRESSION AND ANXIETY IN THE LIVES OF PEOPLE IN THE WORLD WE...HOW TO OVERCOME DEPRESSION AND ANXIETY IN THE LIVES OF PEOPLE IN THE WORLD WE...
HOW TO OVERCOME DEPRESSION AND ANXIETY IN THE LIVES OF PEOPLE IN THE WORLD WE...
Faga1939
 
COMO SUPERAR A DEPRESSÃO E A ANSIEDADE NA VIDA DAS PESSOAS NO MUNDO EM QUE VI...
COMO SUPERAR A DEPRESSÃO E A ANSIEDADE NA VIDA DAS PESSOAS NO MUNDO EM QUE VI...COMO SUPERAR A DEPRESSÃO E A ANSIEDADE NA VIDA DAS PESSOAS NO MUNDO EM QUE VI...
COMO SUPERAR A DEPRESSÃO E A ANSIEDADE NA VIDA DAS PESSOAS NO MUNDO EM QUE VI...
Faga1939
 
HOW TO PLAN CITIES TO COPE WITH EXTREME WEATHER EVENTS.pdf
HOW TO PLAN CITIES TO COPE WITH EXTREME WEATHER EVENTS.pdfHOW TO PLAN CITIES TO COPE WITH EXTREME WEATHER EVENTS.pdf
HOW TO PLAN CITIES TO COPE WITH EXTREME WEATHER EVENTS.pdf
Faga1939
 
COMO PLANEJAR AS CIDADES PARA ENFRENTAR EVENTOS CLIMÁTICOS EXTREMOS.pdf
COMO PLANEJAR AS CIDADES PARA ENFRENTAR EVENTOS CLIMÁTICOS EXTREMOS.pdfCOMO PLANEJAR AS CIDADES PARA ENFRENTAR EVENTOS CLIMÁTICOS EXTREMOS.pdf
COMO PLANEJAR AS CIDADES PARA ENFRENTAR EVENTOS CLIMÁTICOS EXTREMOS.pdf
Faga1939
 
LES OBSTACLES QUI ENTRAVENT LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL À L'ÈRE CONTEMPORAINE ...
LES OBSTACLES QUI ENTRAVENT LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL À L'ÈRE CONTEMPORAINE ...LES OBSTACLES QUI ENTRAVENT LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL À L'ÈRE CONTEMPORAINE ...
LES OBSTACLES QUI ENTRAVENT LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL À L'ÈRE CONTEMPORAINE ...
Faga1939
 
THE OBSTACLES THAT IMPEDE THE DEVELOPMENT OF BRAZIL IN THE CONTEMPORARY ERA A...
THE OBSTACLES THAT IMPEDE THE DEVELOPMENT OF BRAZIL IN THE CONTEMPORARY ERA A...THE OBSTACLES THAT IMPEDE THE DEVELOPMENT OF BRAZIL IN THE CONTEMPORARY ERA A...
THE OBSTACLES THAT IMPEDE THE DEVELOPMENT OF BRAZIL IN THE CONTEMPORARY ERA A...
Faga1939
 
THE EVOLUTION OF EDUCATION IN BRAZIL THROUGHOUT HISTORY AND THE REQUIREMENTS ...
THE EVOLUTION OF EDUCATION IN BRAZIL THROUGHOUT HISTORY AND THE REQUIREMENTS ...THE EVOLUTION OF EDUCATION IN BRAZIL THROUGHOUT HISTORY AND THE REQUIREMENTS ...
THE EVOLUTION OF EDUCATION IN BRAZIL THROUGHOUT HISTORY AND THE REQUIREMENTS ...
Faga1939
 
A EVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NO BRASIL AO LONGO DA HISTÓRIA E OS REQUISITOS PARA SE...
A EVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NO BRASIL AO LONGO DA HISTÓRIA E OS REQUISITOS PARA SE...A EVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NO BRASIL AO LONGO DA HISTÓRIA E OS REQUISITOS PARA SE...
A EVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NO BRASIL AO LONGO DA HISTÓRIA E OS REQUISITOS PARA SE...
Faga1939
 
THE CLIMB OF EDUCATION IN THE WORLD FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA (...
THE CLIMB OF EDUCATION IN THE WORLD FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA (...THE CLIMB OF EDUCATION IN THE WORLD FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA (...
THE CLIMB OF EDUCATION IN THE WORLD FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA (...
Faga1939
 
A ESCALADA DA EDUCAÇÃO NO MUNDO DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA (Parte 2)...
A ESCALADA DA EDUCAÇÃO NO MUNDO DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA (Parte 2)...A ESCALADA DA EDUCAÇÃO NO MUNDO DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA (Parte 2)...
A ESCALADA DA EDUCAÇÃO NO MUNDO DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA (Parte 2)...
Faga1939
 

Plus de Faga1939 (20)

L’EFFONDREMENT DE LA MONDIALISATION CONTEMPORAINE ET L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE M...
L’EFFONDREMENT DE LA MONDIALISATION CONTEMPORAINE ET L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE M...L’EFFONDREMENT DE LA MONDIALISATION CONTEMPORAINE ET L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE M...
L’EFFONDREMENT DE LA MONDIALISATION CONTEMPORAINE ET L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE M...
 
JUSQU’À QUAND LE MASSACRE DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN À GAZA CONTINUERA-T-IL.pdf
JUSQU’À QUAND LE MASSACRE DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN À GAZA CONTINUERA-T-IL.pdfJUSQU’À QUAND LE MASSACRE DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN À GAZA CONTINUERA-T-IL.pdf
JUSQU’À QUAND LE MASSACRE DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN À GAZA CONTINUERA-T-IL.pdf
 
ATÉ QUANDO VAI CONTINUAR O MASSACRE DO GOVERNO ISRAEELENSE EM GAZA.pdf
ATÉ QUANDO VAI CONTINUAR O MASSACRE DO GOVERNO ISRAEELENSE EM GAZA.pdfATÉ QUANDO VAI CONTINUAR O MASSACRE DO GOVERNO ISRAEELENSE EM GAZA.pdf
ATÉ QUANDO VAI CONTINUAR O MASSACRE DO GOVERNO ISRAEELENSE EM GAZA.pdf
 
ENERGY PRODUCTION AND CONSUMPTION FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA AND...
ENERGY PRODUCTION AND CONSUMPTION FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA AND...ENERGY PRODUCTION AND CONSUMPTION FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA AND...
ENERGY PRODUCTION AND CONSUMPTION FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA AND...
 
PRODUÇÃO E CONSUMO DE ENERGIA DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA E SUA EVOLU...
PRODUÇÃO E CONSUMO DE ENERGIA DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA E SUA EVOLU...PRODUÇÃO E CONSUMO DE ENERGIA DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA E SUA EVOLU...
PRODUÇÃO E CONSUMO DE ENERGIA DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA E SUA EVOLU...
 
LA LOI DE L'ENTROPIE ET LA CONQUÊTE DE L'IMMORTALITÉ DE L'ÊTRE HUMAIN.pdf
LA LOI DE L'ENTROPIE ET LA CONQUÊTE DE L'IMMORTALITÉ DE L'ÊTRE HUMAIN.pdfLA LOI DE L'ENTROPIE ET LA CONQUÊTE DE L'IMMORTALITÉ DE L'ÊTRE HUMAIN.pdf
LA LOI DE L'ENTROPIE ET LA CONQUÊTE DE L'IMMORTALITÉ DE L'ÊTRE HUMAIN.pdf
 
THE LAW OF ENTROPY AND THE ACHIEVEMENT OF HUMAN BEING IMMORTALITY.pdf
THE LAW OF ENTROPY AND THE ACHIEVEMENT OF HUMAN BEING IMMORTALITY.pdfTHE LAW OF ENTROPY AND THE ACHIEVEMENT OF HUMAN BEING IMMORTALITY.pdf
THE LAW OF ENTROPY AND THE ACHIEVEMENT OF HUMAN BEING IMMORTALITY.pdf
 
A LEI DA ENTROPIA E A CONQUISTA DA IMORTALIDADE DO SER HUMANO.pdf
A LEI DA ENTROPIA E A CONQUISTA DA IMORTALIDADE DO SER HUMANO.pdfA LEI DA ENTROPIA E A CONQUISTA DA IMORTALIDADE DO SER HUMANO.pdf
A LEI DA ENTROPIA E A CONQUISTA DA IMORTALIDADE DO SER HUMANO.pdf
 
PEACE BETWEEN ISRAEL AND PALESTINE REQUIRES EXTREMISTS OUT OF POWER AND RESTR...
PEACE BETWEEN ISRAEL AND PALESTINE REQUIRES EXTREMISTS OUT OF POWER AND RESTR...PEACE BETWEEN ISRAEL AND PALESTINE REQUIRES EXTREMISTS OUT OF POWER AND RESTR...
PEACE BETWEEN ISRAEL AND PALESTINE REQUIRES EXTREMISTS OUT OF POWER AND RESTR...
 
PAZ ENTRE ISRAEL E PALESTINA EXIGE EXTREMISTAS FORA DO PODER E REESTRUTURAÇÃO...
PAZ ENTRE ISRAEL E PALESTINA EXIGE EXTREMISTAS FORA DO PODER E REESTRUTURAÇÃO...PAZ ENTRE ISRAEL E PALESTINA EXIGE EXTREMISTAS FORA DO PODER E REESTRUTURAÇÃO...
PAZ ENTRE ISRAEL E PALESTINA EXIGE EXTREMISTAS FORA DO PODER E REESTRUTURAÇÃO...
 
HOW TO OVERCOME DEPRESSION AND ANXIETY IN THE LIVES OF PEOPLE IN THE WORLD WE...
HOW TO OVERCOME DEPRESSION AND ANXIETY IN THE LIVES OF PEOPLE IN THE WORLD WE...HOW TO OVERCOME DEPRESSION AND ANXIETY IN THE LIVES OF PEOPLE IN THE WORLD WE...
HOW TO OVERCOME DEPRESSION AND ANXIETY IN THE LIVES OF PEOPLE IN THE WORLD WE...
 
COMO SUPERAR A DEPRESSÃO E A ANSIEDADE NA VIDA DAS PESSOAS NO MUNDO EM QUE VI...
COMO SUPERAR A DEPRESSÃO E A ANSIEDADE NA VIDA DAS PESSOAS NO MUNDO EM QUE VI...COMO SUPERAR A DEPRESSÃO E A ANSIEDADE NA VIDA DAS PESSOAS NO MUNDO EM QUE VI...
COMO SUPERAR A DEPRESSÃO E A ANSIEDADE NA VIDA DAS PESSOAS NO MUNDO EM QUE VI...
 
HOW TO PLAN CITIES TO COPE WITH EXTREME WEATHER EVENTS.pdf
HOW TO PLAN CITIES TO COPE WITH EXTREME WEATHER EVENTS.pdfHOW TO PLAN CITIES TO COPE WITH EXTREME WEATHER EVENTS.pdf
HOW TO PLAN CITIES TO COPE WITH EXTREME WEATHER EVENTS.pdf
 
COMO PLANEJAR AS CIDADES PARA ENFRENTAR EVENTOS CLIMÁTICOS EXTREMOS.pdf
COMO PLANEJAR AS CIDADES PARA ENFRENTAR EVENTOS CLIMÁTICOS EXTREMOS.pdfCOMO PLANEJAR AS CIDADES PARA ENFRENTAR EVENTOS CLIMÁTICOS EXTREMOS.pdf
COMO PLANEJAR AS CIDADES PARA ENFRENTAR EVENTOS CLIMÁTICOS EXTREMOS.pdf
 
LES OBSTACLES QUI ENTRAVENT LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL À L'ÈRE CONTEMPORAINE ...
LES OBSTACLES QUI ENTRAVENT LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL À L'ÈRE CONTEMPORAINE ...LES OBSTACLES QUI ENTRAVENT LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL À L'ÈRE CONTEMPORAINE ...
LES OBSTACLES QUI ENTRAVENT LE DÉVELOPPEMENT DU BRÉSIL À L'ÈRE CONTEMPORAINE ...
 
THE OBSTACLES THAT IMPEDE THE DEVELOPMENT OF BRAZIL IN THE CONTEMPORARY ERA A...
THE OBSTACLES THAT IMPEDE THE DEVELOPMENT OF BRAZIL IN THE CONTEMPORARY ERA A...THE OBSTACLES THAT IMPEDE THE DEVELOPMENT OF BRAZIL IN THE CONTEMPORARY ERA A...
THE OBSTACLES THAT IMPEDE THE DEVELOPMENT OF BRAZIL IN THE CONTEMPORARY ERA A...
 
THE EVOLUTION OF EDUCATION IN BRAZIL THROUGHOUT HISTORY AND THE REQUIREMENTS ...
THE EVOLUTION OF EDUCATION IN BRAZIL THROUGHOUT HISTORY AND THE REQUIREMENTS ...THE EVOLUTION OF EDUCATION IN BRAZIL THROUGHOUT HISTORY AND THE REQUIREMENTS ...
THE EVOLUTION OF EDUCATION IN BRAZIL THROUGHOUT HISTORY AND THE REQUIREMENTS ...
 
A EVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NO BRASIL AO LONGO DA HISTÓRIA E OS REQUISITOS PARA SE...
A EVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NO BRASIL AO LONGO DA HISTÓRIA E OS REQUISITOS PARA SE...A EVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NO BRASIL AO LONGO DA HISTÓRIA E OS REQUISITOS PARA SE...
A EVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NO BRASIL AO LONGO DA HISTÓRIA E OS REQUISITOS PARA SE...
 
THE CLIMB OF EDUCATION IN THE WORLD FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA (...
THE CLIMB OF EDUCATION IN THE WORLD FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA (...THE CLIMB OF EDUCATION IN THE WORLD FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA (...
THE CLIMB OF EDUCATION IN THE WORLD FROM PREHISTORY TO THE CONTEMPORARY ERA (...
 
A ESCALADA DA EDUCAÇÃO NO MUNDO DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA (Parte 2)...
A ESCALADA DA EDUCAÇÃO NO MUNDO DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA (Parte 2)...A ESCALADA DA EDUCAÇÃO NO MUNDO DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA (Parte 2)...
A ESCALADA DA EDUCAÇÃO NO MUNDO DA PRÉ-HISTÓRIA À ERA CONTEMPORÂNEA (Parte 2)...
 

Dernier

Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 

Dernier (8)

Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 

LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAINE (Partie 2).pdf

  • 1. 1 LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAINE (Partie 2- L'évolution de l'éducation dans le monde du XVIIIe siècle au XXIe siècle) Fernando Alcoforado* Cet article vise à présenter l’évolution de l’éducation dans le monde du XVIIIe siècle au XXIe siècle. Cet article représente la suite de la première partie de l'article qui aborde l'évolution de l'éducation dans le monde de la Préhistoire au XVIIIe siècle. L’analyse de l’évolution de l’éducation dans le monde depuis la Préhistoire jusqu’au XVIIIe siècle révèle que pendant la majeure partie de l’histoire de l’humanité, l’éducation formelle n’était accessible qu’à un secteur restreint et privilégié de la société. Lorsqu’il était fourni à des secteurs plus larges de la société, il servait principalement à des fins culturelles, religieuses, sociales, spirituelles et militaires. Cependant, dans aucun des systèmes éducatifs mis en œuvre dans l’Antiquité et au Moyen Âge, le développement de compétences utiles aux professions professionnelles des adultes n’était la principale préoccupation. Les taux d’alphabétisation ont été négligeables pendant la majeure partie de l’existence humaine. Au Moyen Âge, les taux d'alphabétisation étaient inférieurs à 10 % dans des pays comme la Chine, la France, l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas et encore plus bas dans d'autres parties du monde [3]. Le XVIIIe siècle a été un moment marquant dans l’histoire de l’humanité car c’est à cette époque que le siècle des Lumières a émergé en Europe et que la révolution industrielle a eu lieu en Angleterre, qui a transformé la société mondiale donnant une grande impulsion au développement du capitalisme à travers la planète. C’est également à cette époque que surviennent l’indépendance des États-Unis et la Révolution française, portées par l’idéal des Lumières. Comme cela ne pouvait manquer de se produire, tous ces événements ont contribué aux progrès dans le domaine de l’éducation, comme on peut le constater à la lecture des des prochains paragraphes. 1. L'éducation au XVIIIe siècle (1701 à 1800) Le XVIIIe siècle est marqué par de nombreuses transformations fortement influencées par les idées des Lumières. Parmi ces transformations, nous pouvons souligner : l'indépendance des États-Unis, la Révolution française et la 1ère révolution industrielle, toutes basées sur les idées des Lumières qui cherchaient à défendre la liberté, le progrès, la tolérance, la fraternité, le gouvernement constitutionnel et la séparation entre l'Église et l'État. C’était une époque de consolidation du capitalisme en tant que système économique dominant et de construction de l’État national qui représentait les intérêts de la classe économiquement la plus puissante : la bourgeoisie. L'éducation comme droit pour tous, l'obligation de l'État d'entretenir les écoles, le droit à l'enseignement public gratuit, la garantie que les écoles publiques ne soient sous le contrôle d'aucune croyance religieuse (laïcité) étaient des drapeaux défendus par la bourgeoisie révolutionnaire, mais qui n'étaient pas pleinement mise en pratique après qu’elle soit devenue la classe dominante [1]. Au cours des siècles qui ont précédé la révolution industrielle en Angleterre en 1786, alors que l’Europe réalisait ses premiers progrès technologiques et commerciaux, l’importance de l’éducation a commencé à croître. À partir de ce moment, pour la première fois dans l'histoire, il y a eu la formation de ressources humaines visant à répondre aux besoins de l'industrialisation grâce à une main-d'œuvre dotée d'alphabétisation, de connaissances mathématiques et de compétences mécaniques. Les travailleurs ont développé leurs compétences principalement grâce à une formation sur le
  • 2. 2 terrain. L'industrialisation (1ère révolution industrielle en 1786 et 2ème révolution industrielle en 1850) a déclenché une révolution dans l'éducation de masse dans plusieurs pays européens et aux États-Unis. Le développement de certaines compétences était nécessaire à la création d'une société industrielle. Les pays industrialisés du monde entier ont soutenu l’offre d’éducation publique [3]. La première révolution industrielle et la naissance des usines ont créé un espace pour l’émergence d’une institution scolaire publique moderne. L’usine et l’école naissent ensemble, les lois qui créent les écoles publiques s’unissent aux lois qui suppriment l’apprentissage en entreprise. L'influence catholique dans l'éducation a commencé à décliner, et son déclin s'est accentué au XIXe siècle, avec la suppression de l'ordre des Jésuites. Au XVIIIe siècle, le processus de sécularisation de l’éducation progresse avec la suppression de l’influence religieuse. À partir du XVIIIe siècle, il était considéré comme une condition pour qu'un travailleur soit au moins alphabétisé et capable de faire fonctionner les machines qui étaient le symbole de la révolution industrielle et le droit à l'éducation des femmes et du peuple en général était reconnu, un droit à l'éducation cela les libérerait des conditions de retard psychologique et cognitif et de marginalité et les placerait comme des éléments productifs au sein de la société [1]. Jean-Jacques Rousseau est considéré comme le père de la pédagogie moderne pour avoir représenté sa pensée la plus avancée car il a cherché à montrer à l'homme comment atteindre le bonheur, tant au niveau individuel que par rapport à la société. Dans le premier cas, il a formulé une pédagogie dans laquelle il trace les lignes dans le but de faire de l’enfant un bon adulte fondé sur sa croyance en la bonté naturelle de l’homme. Les objectifs de l'éducation pour Rousseau impliquent deux aspects : le développement du potentiel naturel de l'enfant et sa prévention des maux sociaux. Dans le deuxième cas, il a théorisé sur le problème politique et a rédigé le Contrat Social qui a formulé la constitution d'un État en tant qu'organisateur de la société civile telle qu'on la connaît aujourd'hui. Rousseau croyait qu'il serait possible de penser une société idéale, reflétant ainsi son idéologie dans la conception de la Révolution française à la fin du XVIIIe siècle. Selon Rousseau, il serait possible de préserver la liberté naturelle de l'homme et en même temps de garantir la sécurité et le bien-être de la vie en société à travers un contrat social par lequel prévaudrait la souveraineté de la société, la souveraineté politique de la volonté collective [1] . La Révolution française de 1789 a signifié l'intervention de l'État dans l'éducation traditionnellement confiée à l'Église catholique avec l'adoption d'une politique visant à une école qui développe les capacités de l'élève, qui instaure une véritable égalité entre les citoyens, qui assure une totale liberté d'enseignement et cela valorise la culture scientifique. Cinq niveaux d'écoles ont été créés : primaire, secondaire, instituts, lycées et universités (société nationale des sciences et des arts). Les troubles révolutionnaires ont empêché la réalisation de ce projet. En 1794, les révolutionnaires modérés (Girondiens) renversent le gouvernement jacobin de Robespierre et prennent le contrôle de la Révolution. Face à la menace de guerre civile, les Girondins réalisent le « Coup d'État du 18 brumaire » lors de la prise du pouvoir par Napoléon Bonaparte. Au pouvoir, la politique expansionniste de Napoléon imposa les intérêts français en Europe et diffusa également des orientations laïques, étatiques et civiles dans la réorganisation des systèmes éducatifs. Malgré la force révolutionnaire émanant de la France, des propositions d'intervention de l'État dans le domaine de l'éducation avaient déjà été faites avant 1789 [1].
  • 3. 3 C'est en 1717, en Prusse, que l'enseignement public fut créé comme école obligatoire pour les enfants de 5 à 12 ans, par le roi Frédéric-Guillaume. Plus tard, des lois ont été adoptées pour empêcher l’embauche de tout enfant qui n’aurait pas terminé cette étude obligatoire. Cet enseignement obligatoire intéressait profondément l'État pour la formation des soldats et des ouvriers, mais il révolutionna la société sur plusieurs aspects. C'est le roi Frédéric-Guillaume qui a inauguré le système d'enseignement obligatoire prussien, le premier système national en Europe. En 1717, il ordonna la fréquentation obligatoire de tous les enfants dans les écoles publiques et, dans des actes ultérieurs, prévoya la construction de davantage d'écoles. Le successeur de Frédéric II, Frédéric-Guillaume III, baron Vom Stein, a poursuivi cet idéal éducatif en abolissant les écoles privées semi- religieuses, en décrétant la nécessité d'un examen d'État et d'une certification pour tous les enseignants, entre autres mesures politiques concernant l'éducation. En 1812, l'examen de fin d'études scolaires fut rétabli comme condition nécessaire pour l'entrée d'un enfant dans les écoles publiques, et un système complexe de bureaucrates fut établi pour superviser les écoles dans les campagnes et les villes [2]. En Angleterre, l'enseignement mutuel est apparu à la fin du XVIIIe siècle, une initiative éducative promue par des particuliers dans laquelle des adolescents instruits directement par le maître servaient d'assistants ou de moniteurs pour enseigner à d'autres adolescents. En Angleterre, pays pionnier de la révolution industrielle, l’enseignement avait tendance à être dispensé par le secteur privé selon la méthode de l’enseignement mutuel, contrairement à l’Allemagne et à la France où prédominait l’initiative de l’État [1]. 2. L'éducation au XIXe siècle (1801 à 1900) Au XIXe siècle naissent les pédagogies de Pestalozzi, ainsi que les pédagogies positiviste et socialiste. La pédagogie de Pestalozzi reprend la pédagogie de Rousseau, qui considérait que l'homme est bon et a besoin d'être aidé dans son développement, considère que l'éducation morale, intellectuelle et professionnelle doit se développer en étroite relation l'une avec l'autre et considère également que l'enseignement doit prendre en compte les différents expériences que chaque étudiant doit réaliser dans son propre environnement. La pédagogie positiviste d'Émile Durkheim considérait que l'éducation est un apprentissage social et un moyen de conformer les individus aux normes et valeurs collectives des sociétés. La pédagogie socialiste proposée par Karl Marx et Friedrich Engels considérait que l'éducation signifie formation intellectuelle, éducation physique et enseignement technologique et que c'est par l'éducation que la société se transforme. Marx et Engels défendaient la thèse selon laquelle l'école devait être entièrement laïque et libre de l'influence de l'Église et de l'État [1]. C'est en 1833 qu'une loi révolutionne l'enseignement primaire en France et dans le monde : la loi qui instaure l'obligation d'une école primaire pour les enfants dans les communes de plus de 500 habitants, en plus d'une école de formation d'instituteurs de l'éducation fondamentale dans chaque département français. Jules Ferry, alors ministre de l'Éducation, approuve en 1881 une loi instaurant la gratuité des écoles, puis en 1882 une deuxième loi qui rend l'éducation des enfants âgés de 3 à 6 ans obligatoire et laïque. Ces lois ont servi de point de départ à de nouvelles lois sur l'éducation qui allaient émerger dans le monde entier. La Révolution française a tenté de façonner l’étudiant sur la base de la conscience de classe qui était au centre du contenu du programme. La bourgeoisie était claire sur ce qu’elle attendait de l’éducation : des travailleurs formés en tant que citoyens participant à une nouvelle société libérale et démocratique. À partir du XVIe siècle, l’Allemagne s’engage dans cette direction. En France, cette impulsion s'est produite avec la Révolution française. L'Angleterre a subi des pressions en matière d'enseignement scolaire avec la révolution industrielle. L’expansion scolaire s’est
  • 4. 4 consolidée au XIXe siècle lorsque l’intérêt pour l’éducation en tant qu’élément de valorisation d’une nation est devenu évident. Il est important de noter qu’en 1850, le taux d’analphabétisme des adultes en Europe occidentale était de l’ordre de 40 à 45 % de la population. Avec l'inclusion de la Russie, le taux d'analphabétisme atteint 60 %. En Italie, en Espagne, au Portugal et en Grèce, le taux d'analphabétisme atteint 60 à 70 % [1]. Ces chiffres démontrent que l’éducation était un privilège réservé à quelques personnes en Europe. L'enseignement à distance (EAD), largement utilisé aujourd'hui, médiatisé par des technologies dans lesquelles les étudiants et les enseignants sont séparés spatialement et/ou temporellement, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas physiquement présents dans un environnement d'enseignement-apprentissage en face à face, est connu depuis le 19ème siècle. En 1833, une annonce publiée en Suède faisait déjà référence à l'enseignement par correspondance, et en Angleterre, en 1840. L'amélioration des services postaux, la rationalisation des moyens de transport et, surtout, le développement technologique appliqué au domaine de la communication et de l'information. a eu une influence décisive sur le sort de l’enseignement à distance. Dès lors commence l’utilisation d’un nouveau moyen de communication, la radio, inventée par Marconi en 1896, qui pénètre également dans l’éducation formelle. La radio a connu un grand succès dans les expériences nationales et internationales, ayant été largement explorée en Amérique latine dans les programmes d'enseignement à distance, notamment au Brésil [4]. 3. L'éducation au XXe siècle (1901 à 2000) Au XXe siècle, le débat pédagogique impliquait deux courants théoriques majeurs : la Nouvelle École et la conception marxiste, la première identifiée au capitalisme et la seconde au socialisme. Aucun de ces deux courants n’a été pleinement appliqué. La Nouvelle École a été le mouvement pédagogique qui a eu la plus grande influence sur l'éducation au XXe siècle. Son théoricien était John Dewey qui avait Anísio Teixeira comme disciple au Brésil. John Dewey a défendu la thèse selon laquelle l'école ne pouvait rester à l'écart de la transformation productive et de la croissance économique, a souligné la fonction démocratique de l'éducation et valorisé la science comme méthode d'éducation démocratique. La pédagogie de Dewey s'inspire du pragmatisme, en contact permanent entre les moments théoriques et pratiques, s'entremêle avec la recherche en sciences expérimentales et, en particulier, en psychologie et en sociologie et s'engage à construire une philosophie de l'éducation visant à former le citoyen doté d’un état d’esprit moderne, scientifique et ouvert à la collaboration. La pédagogie de Dewey s'inscrit dans un mouvement appelé « école active » ou « école nouvelle » de la fin du XIXe siècle aux années 1930 du XXe siècle. La pédagogie de Dewey valorise l'enfant, le plaçant au centre de l'activité didactique, s'opposant aux caractéristiques autoritaires de l'école traditionnelle [1]. La pédagogie marxiste a établi une combinaison entre éducation et société parce que chaque pratique éducative intègre des valeurs et des intérêts idéologiques liés à la structure économique et politique de la société, elle a adopté des stratégies éducatives considérant la centralité du travail dans la formation de l'homme axée sur l'avenir et le rôle prioritaire qu'il doit souligner la valeur de l'éducation intégralement humaine de tous les peuples libérés des conditions de soumission et d'aliénation. À l’époque préstalinienne, l’école soviétique était profondément influencée par la pédagogie d’Anton Makarenko, le plus grand pédagogue russe, qui mettait l’accent sur le travail, le collectif, la collaboration, la perspective de la « joie de demain » et le bonheur de tous et pas seulement le bonheur de l'individu tel que le prônait Rousseau et les révolutionnaires des
  • 5. 5 Lumières. Tandis que la Nouvelle École de John Dewey devient une référence dans les pays capitalistes, le marxisme influence l’éducation en Union soviétique et dans les pays socialistes d’Europe de l’Est. Ni la nouvelle école n’a prévalu dans les pays capitalistes, ni la pédagogie marxiste ne s’est matérialisée en Union soviétique ou dans les pays d’Europe de l’Est [1]. L’idéologue marxiste Antonio Gramsci a formulé un modèle pédagogique plus riche. Dans ses théories, il valorise l’activité humaine qui interprète et transforme la réalité. Gramsci croyait qu'il était possible de rassembler des classes ou des groupes sociaux intéressés par la construction d'un changement social pour construire une hégémonie culturelle et politique contraire au capitalisme. Gramsci considérait que l’hégémonie culturelle se construit grâce à l’action de nombreuses institutions éducatives qui doivent couvrir chaque citoyen. Gramsci a développé la proposition pédagogique de « l’école unique » cherchant à assimiler le travail intellectuel et le travail productif, développant la capacité de penser et de savoir se diriger dans la vie. Quant au principe et aux contenus pédagogiques, il défendait l'humanisme socialiste et « l'école unique de culture générale » (travail intellectuel et travail manuel) suivie d'écoles spécialisées (professionnelles) [1]. Au XXe siècle, plusieurs innovations pédagogiques originales ont eu un écho en Europe et aux États-Unis dans les pays en développement, comme la campagne d’éducation des adultes appliquant des modèles de sensibilisation, comme l’a fait Paulo Freire au Brésil. Selon Paulo Freire, dans les quelques écoles existantes prévalait une conception d'enseignement-apprentissage basée sur des contenus pédagogiques complètement dissociés de la réalité socio-économique concrète vécue par la société brésilienne de l'époque. Paulo Freire a développé sa « pédagogie des opprimés ». Pour lui, le passage d'une « société fermée » (agraire) à une « société ouverte » (urbaine-industrielle) exigeait nécessairement l'éradication de l'analphabétisme, car la condition d'existence des analphabètes impliquait la manifestation d'une conscience naïve par rapport à au monde environnant et reproduit donc le vieux « statu quo » social agraire. Pour Paulo Freire, il fallait donc libérer l’homme qui vivait enfermé dans la « société fermée » grâce à l’accès aux connaissances historiquement accumulées par l’humanité. 4. L'éducation au 21e siècle (2001 à aujourd'hui) À l’époque contemporaine, l’enseignement ne se limite plus au présentiel pour devenir également non présentiel ou partiellement présentiel avec l’enseignement à distance (EAD), qui est, à l’époque moderne, une modalité d’enseignement médiatisés par des technologies dans lesquelles les étudiants et les enseignants sont séparés dans l’espace et/ou dans le temps, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas physiquement présents dans un environnement d’enseignement-apprentissage en face-à-face. Aujourd’hui, l’éducation peut être dispensée en personne, semi-en personne et à distance. L'enseignement présentiel correspond à des cours réguliers où enseignants et étudiants se rencontrent toujours dans un établissement d'enseignement. L’enseignement mixte se déroule en partie en classe et en partie à distance, en utilisant les technologies de l’information. Actuellement, l'EAD permet d'insérer l'étudiant en tant que sujet dans son processus d'apprentissage, avec l'avantage qu'il découvre également des moyens de devenir un sujet actif de recherche et de partage de contenus. Dans l'enseignement à distance, il n'y a pas de différence entre sa méthodologie et celle utilisée dans l'enseignement en présentiel. Ce qui change, au fond, ce n’est pas la méthodologie pédagogique, mais la forme de communication. Dans ce processus d'apprentissage, ainsi que dans l'enseignement ordinaire, le conseiller d'apprentissage ou tuteur agit comme un « médiateur », c'est-à- dire celui qui établit un réseau de communication et d'apprentissage multidirectionnel [4].
  • 6. 6 Aujourd’hui, les possibilités de l’EAD sont vastes. C'est possible suivre un cours à distance pratiquement de la même manière que les cours en présentiel, avec des étudiants assistant à des cours en ligne avec professeur, avec diffusion de contenu audiovisuel. Les évaluations peuvent être réalisées en temps réel, également via le réseau, avec le temps nécessaire pour les réaliser. La méthodologie pédagogique, la manière d'évaluer les apprentissages des étudiants et la performance du personnel enseignant dans l'enseignement à distance ont connu une révolution. À l’étranger, on constate une tendance à fermer la frontière entre l’enseignement à distance et l’enseignement en présentiel. Les cours qui se déroulaient auparavant exclusivement en présentiel incluent désormais une partie dispensée à distance. Au Brésil, depuis la création de l'Institut Monitor en 1939, plusieurs expériences d'enseignement à distance ont été initiées et réalisées avec un succès relatif. Les expériences brésiliennes, gouvernementales et privées, ont été nombreuses et ont représenté, au cours des dernières décennies, la mobilisation de grandes quantités de ressources. Actuellement, l’enseignement non présentiel mobilise des ressources pédagogiques du monde entier presque, tant dans les pays industrialisés que dans les pays en développement. Des cours nouveaux et plus complexes sont développés, tant au sein des systèmes éducatifs formels que dans les domaines de la formation professionnelle [4]. Les progrès technologiques ont facilité la diffusion des connaissances, obscurcissant la centralité de l’école, rendant nécessaire la redéfinition de son rôle à l’époque contemporaine. L’école n’est plus le seul lieu de transmission des savoirs. Mais à l’époque contemporaine, c’est à l’école d’assurer la formation humaine complète [5]. Le grand défi éducatif du futur est représenté par les changements rapides qui se produisent dans le monde du travail grâce aux progrès technologiques, en particulier l'impact de l'intelligence artificielle, née de l'informatique et qui est un domaine extrêmement multidisciplinaire, impliquant la psychologie, les neurosciences, Théorie de la décision et Économie, ce qui pourrait conduire à la fin de certaines professions et générer un chômage massif des travailleurs qualifiés et non qualifiés. Tout cela suggère que nous vivons une transition qui exerce d’énormes pressions sur l’économie et la société. L’éducation proposée sous sa forme actuelle aux travailleurs et aux étudiants se préparant à entrer sur le marché du travail risque d’être inefficace. En d’autres termes, les systèmes éducatifs préparent les travailleurs à un monde du travail qui cesse d’exister [5]. Ces changements nécessitent l'adoption de nouvelles mesures visant à qualifier la main d'œuvre, qui doit savoir utiliser la technologie comme un complément, un outil, et non comme un substitut à ses compétences. Certaines fonctions sont attribuées à des machines et systèmes intelligents. De nouvelles fonctions pour les êtres humains émergent dans ce nouveau scénario. Il appartient aux planificateurs du système éducatif d'identifier le rôle de l'être humain dans le monde du travail dans un futur marqué par la présence de machines intelligentes pour opérer une vaste révolution dans l'enseignement à tous les niveaux, y compris la qualification des enseignants et la structuration d'unités d'enseignement pour préparer les étudiants à un monde du travail dans lequel les gens seront confrontés à des machines intelligentes. Les programmes des unités d'enseignement à tous les niveaux doivent être profondément restructurés pour atteindre ces objectifs [5]. Pour s'adapter aux changements de l'économie et de la société induits par le progrès technologique, une révolution dans les systèmes éducatifs est déjà en cours à l'époque contemporaine en ce qui concerne l'adoption de nouvelles méthodologies d'enseignement telles que celles décrites ci-dessous [6] :
  • 7. 7 1. Salles de classe – Au lieu d’être destinées à la théorie, les salles de classe viseront la pratique. L'étudiant apprend la théorie à la maison et pratique en classe avec l'aide d'un enseignant/mentor. 2. Apprentissage personnalisé - Les étudiants apprendront avec des outils qui s'adaptent à leurs propres capacités, pouvant apprendre à différents moments et lieux. Cela signifie que les étudiants au-dessus de la moyenne seront confrontés à des exercices plus difficiles et que ceux qui ont plus de difficultés auront la possibilité de s'entraîner davantage jusqu'à atteindre le niveau souhaité. Ce processus permettra aux enseignants de mieux voir clairement de quel type d’aide chaque élève a besoin. 3. Libre choix - Les étudiants auront la liberté de modifier leur processus d'apprentissage, en choisissant les matières qu'ils souhaitent apprendre en fonction de leurs propres préférences et pourront utiliser différents appareils, programmes et techniques qu'ils jugent nécessaires à leur propre apprentissage. 4. Applicabilité pratique - Les connaissances ne resteront pas seulement théoriques, elles seront mises en pratique à travers des projets afin que les étudiants acquièrent la maîtrise de la technique et pratiquent également l'organisation, le travail d'équipe et le leadership. 5. QE > QI (quotient émotionnel > quotient intellectuel) - La technologie apportant plus d'efficacité et remplaçant de plus en plus le travail humain dans divers domaines, la formation doit inclure la présence de compétences essentiellement humaines et valoriser davantage les interactions sociales. Les écoles doivent offrir davantage de possibilités aux étudiants d’acquérir des compétences concrètes qui feront la différence dans leur emploi. Cela signifie plus d'espace pour les programmes de travail, plus de projets collaboratifs, plus de pratique. 6. Le système d'évaluation va changer - Beaucoup affirment que le système de questions et réponses dans les examens n'est pas efficace, car de nombreux étudiants se contentent de mémoriser le contenu et l'oublient le lendemain de l'évaluation. De plus, ce système n’évalue pas de manière adéquate ce que l’étudiant est réellement capable de faire avec ce contenu dans la pratique. La tendance est donc à ce que les évaluations aient lieu lors de la réalisation de projets réels avec les étudiants avec les étudiants exécutant les projets. Le professeur José Moran, l'un des fondateurs du projet Escola do Futuro (École du futur) de l'USP (Université de São Paulo), chercheur et concepteur de projets innovants en éducation mettant l'accent sur les valeurs, les méthodologies actives, les modèles flexibles et les technologies numériques, considère que l'éducation du futur devrait avoir les caractéristiques suivantes [7] : 1. Il ne faut pas adopter un modèle, une proposition ou une voie unique pour l’éducation. Travailler avec des défis, avec des projets réels, avec des jeux semble être aujourd'hui la voie la plus importante, qui peut être réalisée de différentes manières et dans différents contextes. C'est possible enseigner à travers des problèmes et des projets dans un modèle disciplinaire et dans des modèles sans disciplines isolées ; avec des modèles plus ouverts – avec une construction plus participative et procédurale – et avec des modèles plus scénarisés, préparés à l’avance, planifiés dans leurs moindres détails. 2. Certaines composantes sont fondamentales pour la réussite de l'apprentissage : la création de défis, d'activités, de jeux qui apportent réellement les compétences nécessaires à chaque étape, qui demandent des informations pertinentes, qui offrent des récompenses stimulantes, qui combinent des parcours personnels avec une participation significative à des groupes, qui font partie de plateformes adaptatives, qui reconnaissent chaque élève et
  • 8. 8 en même temps apprennent de l'interaction, le tout en utilisant des technologies appropriées. L'articulateur des étapes individuelles et collectives est l'enseignant, avec sa capacité de suivi, de médiation, d'analyse des processus, des résultats, des lacunes et des besoins, en fonction des chemins parcourus par les élèves individuellement et en groupe. Ce nouveau rôle de l'enseignant est plus complexe que le précédent de transmission d'informations. Il faut une préparation à des compétences plus larges, en plus de la connaissance du contenu, comme savoir s'adapter au groupe et à chaque élève ; planifier, surveiller et évaluer des activités significatives et différentes. 3. L'enseignement et l'apprentissage peuvent se faire de manière beaucoup plus flexible, active et basée sur le rythme de chaque élève. Le modèle le plus intéressant et le plus prometteur d’utilisation de la technologie consiste à concentrer les informations de base dans l’environnement virtuel et les activités plus créatives et supervisées en classe. La combinaison de l'apprentissage par des défis, des problèmes réels et des jeux est très importante pour que les élèves apprennent par la pratique, apprennent ensemble et apprennent également à leur propre rythme. C'est également décisif pour valoriser le rôle de l'enseignant en tant que gestionnaire de processus riches d'apprentissage significatifs et non en tant que simple transmetteur d'informations. Si nous changeons la mentalité des enseignants pour qu'ils soient médiateurs, ils pourront utiliser des ressources à proximité, des technologies simples, comme celles d'un téléphone portable, un appareil photo pour illustrer, un programme gratuit pour combiner des images et raconter des histoires intéressantes avec elles et pour que les élèves soient auteurs, protagonistes de leur processus d’apprentissage. 4. Les défis liés à la transformation de l’éducation sont structurels. Il est nécessaire d’augmenter le nombre d’écoles de qualité, d’écoles dotées de bons gestionnaires, d’enseignants et d’infrastructures efficaces, capables de motiver les élèves et de promouvoir véritablement un apprentissage significatif, complexe et complet. Il faut un plan de carrière, une formation et une reconnaissance pour les responsables de l'éducation et les enseignants. Des politiques de formation cohérentes sont nécessaires pour attirer les meilleurs enseignants, les rémunérer correctement et mieux les qualifier, ainsi que des politiques de gestion innovantes qui apportent des modèles de gestion efficaces à l’enseignement de base et supérieur. 5. Les éducateurs doivent apprendre à s'épanouir en tant que personnes et en tant que professionnels, dans des contextes précaires et difficiles, à toujours évoluer dans tous les domaines, à être plus affectueux et en même temps à savoir gérer des groupes. Ils doivent devenir des éducateurs inspirants et motivants. La gestion et l'infrastructure existante d'une unité éducative sont importantes pour l'enseignement à tous les niveaux. Cependant, la réussite des apprentissages des élèves dépend de l'enseignant qui, dans l'éducation du futur, ne sera plus un simple passeur d'informations auprès des élèves et assumera le rôle d'articulateur de l'enseignement dans les activités individuelles et collectives avec sa capacité à surveiller, servir de médiateur, pour analyser les processus, les résultats, les lacunes et les besoins, en fonction des chemins parcourus par les étudiants individuellement et en groupe. Il est prouvé dans le monde entier que l’enseignant est la clé d’un enseignement de qualité et, par conséquent, de l’amélioration des performances des élèves. LES RÉFÉRENCES 1. BITTAR, Marisa. A História da educação. Da Antiguidade à era contemporânea. São Carlos: EduFScar, 2009.
  • 9. 9 2. SERENNA, Nathalia. História da educação no mundo e no Brasil. Disponible sur le site Web <https://www.jusbrasil.com.br/artigos/historia-da-educacao-no-mundo-e- no-brasil/605451719>. 3. GALOR, Oded. A Jornada da Humanidade. Rio de Janeiro: Intrinseca, 2023. 4. ALCOFORADO, Fernando. A educação à distância no Brasil e no mundo. Disponible sur le site Web <https://pt.slideshare.net/falcoforado/a-educao-distncia- no-brasil-e-no-mundo?from_search=0>. 5. ALCOFORADO, Fernando. A revolução da educação necessária ao Brasil na era contemporânea. Curitiba: Editora CRV, 2023. 6. BLOG DA CONQUER. 6 tendências para o futuro da educação. Disponible sur le site Web <http://escolaconquer.com.br/6-tendencias-para-o-futuro-da-educacao/>. 7. GOCONQR. Educação do Futuro. Disponible sur le site Web <https://www.goconqr.com/pt-BR/examtime/blog/educacao-futuro/>. * Fernando Alcoforado, 84, a reçoit la Médaille du Mérite en Ingénierie du Système CONFEA / CREA, membre de l'Académie de l'Education de Bahia, de la SBPC - Société Brésilienne pour le Progrès des Sciences et l'IPB - Institut Polytechnique de Bahia, ingénieur de l'École Polytechnique UFBA et docteur en Planification du Territoire et Développement Régional de l'Université de Barcelone, professeur d'Université (Ingénierie, Économie et Administration) et consultant dans les domaines de la planification stratégique, de la planification d'entreprise, planification du territoire et urbanisme, systèmes énergétiques, a été Conseiller du Vice-Président Ingénierie et Technologie chez LIGHT S.A. Entreprise de distribution d'énergie électrique de Rio de Janeiro, coordinatrice de la planification stratégique du CEPED - Centre de recherche et de développement de Bahia, sous-secrétaire à l'énergie de l'État de Bahia, secrétaire à la planification de Salvador, il est l'auteur de ouvrages Globalização (Editora Nobel, São Paulo, 1997), De Collor a FHC- O Brasil e a Nova (Des)ordem Mundial (Editora Nobel, São Paulo, 1998), Um Projeto para o Brasil (Editora Nobel, São Paulo, 2000), Os condicionantes do desenvolvimento do Estado da Bahia (Tese de doutorado. Universidade de Barcelona,http://www.tesisenred.net/handle/10803/1944, 2003), Globalização e Desenvolvimento (Editora Nobel, São Paulo, 2006), Bahia- Desenvolvimento do Século XVI ao Século XX e Objetivos Estratégicos na Era Contemporânea (EGBA, Salvador, 2008), The Necessary Conditions of the Economic and Social Development- The Case of the State of Bahia (VDM Verlag Dr. Müller Aktiengesellschaft & Co. KG, Saarbrücken, Germany, 2010), Aquecimento Global e Catástrofe Planetária (Viena- Editora e Gráfica, Santa Cruz do Rio Pardo, São Paulo, 2010), Amazônia Sustentável- Para o progresso do Brasil e combate ao aquecimento global (Viena- Editora e Gráfica, Santa Cruz do Rio Pardo, São Paulo, 2011), Os Fatores Condicionantes do Desenvolvimento Econômico e Social (Editora CRV, Curitiba, 2012), Energia no Mundo e no Brasil- Energia e Mudança Climática Catastrófica no Século XXI (Editora CRV, Curitiba, 2015), As Grandes Revoluções Científicas, Econômicas e Sociais que Mudaram o Mundo (Editora CRV, Curitiba, 2016), A Invenção de um novo Brasil (Editora CRV, Curitiba, 2017), Esquerda x Direita e a sua convergência (Associação Baiana de Imprensa, Salvador, 2018), Como inventar o futuro para mudar o mundo (Editora CRV, Curitiba, 2019), A humanidade ameaçada e as estratégias para sua sobrevivência (Editora Dialética, São Paulo, 2021), A escalada da ciência e da tecnologia e sua contribuição ao progresso e à sobrevivência da humanidade (Editora CRV, Curitiba, 2022), est l'auteur d'un chapitre du livre Flood Handbook (CRC Press, Boca Raton, Floride, États-Unis, 2022), How to protect human beings from threats to their existence and avoid the extinction of humanity (Generis Publishing, Europe, Republic of Moldova, Chișinău, 2023) et A revolução da educação necessária ao Brasil na era contemporânea (Editora CRV, Curitiba, 2023).