Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

BIBLIOGRAPHIE SUR L'EDUCATION POPULAIRE

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 1 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à BIBLIOGRAPHIE SUR L'EDUCATION POPULAIRE (20)

Plus récents (20)

Publicité

BIBLIOGRAPHIE SUR L'EDUCATION POPULAIRE

  1. 1. BIBLIOGRAPHIE SUR L’EDUCATION POPULAIRE DIX RAISONS D'AIMER (OU PAS) L'EDUCATION POPULAIRE Sous la direction de Damien CERQUEUS et Mikaël GARNIER-LAVALLEY Les éditions de l’atelier – Paris 2010 Treize jeunes racontent cette forme originale d’éducation. Parce qu’entre le toit familial, la rue, le collège ou le lycée, un autre lieu existe : l’éducation populaire. Un espace où il est possible d’apprendre sans la tutelle des profs et des parents. Un lieu qui donne confiance, où l’on favorise l’expérimentation entre jeunes sans exclure les adultes. Ces acteurs déclinent avec humour et conviction dix raisons d’aimer l’éducation populaire. UNE HISTOIRE DE L’ÉDUCATION POPULAIRE Jean Marie MIGNON Éditions La Découverte (22 février 2007) Collection : Alternatives sociales Présentation de l'éditeur Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, se développe en France un courant d'idées qui cherche à promouvoir la diffusion de la connaissance au plus grand nombre pour que chacun puisse assumer son rôle de citoyen : l'éducation populaire. Sous cette appellation se trouvent intriqués, à partir de cette période, quatre grands domaines d'intervention : activités complémentaires de l'école, formation permanente, action culturelle et engagement dans la cité. Toujours très actif aujourd'hui, ce mouvement a connu une histoire faite d'enthousiasmes et de réussites, mais aussi d'incompréhensions et de critiques, voire de rejets. D'abord perçue comme une éducation culturelle touchant à la vie tout entière, l'éducation populaire a ensuite connu différentes phases : mise en place de la formation permanente puis de l'animation socioculturelle et, à partir des années 1980, développement de l'éducation civique. EDUCATION POPULAIRE, ENJEU DEMOCRATIQUE : DEFIS ET PERSPECTIVES Albert RESTOIN (Sous la direction d’) Éditeur : L'Harmattan (9 décembre 2008) Présentation de l'éditeur Quelle éducation populaire pour ce nouveau siècle? Sa longue histoire la définit comme une volonté politique de favoriser l'émancipation de tous, par tous et pour tous, en citoyens-acteurs qui peuvent, dès lors, contribuer, par leur puissance sociale, à la transformation de notre société républicaine vers plus d'équité et d'humanité. Qu'en est-il aujourd'hui? Dans le champ de l'éducation, reconnaît-on encore la spécificité des actions menées hors de l'école, durant le temps libre et celui des loisirs? En fait, l'animation socioculturelle qui s'est largement développée avec le concours des institutions et de professionnels, masque actuellement le vrai projet éducatif de l'éducation populaire. En effet, les militants de l'éducation populaire se servent de l'animation comme d'un outil, pour une finalité plus spécifique: la transformation de la société. Or, celle-ci exige de ne pas dissocier compétences des savoirs établis et des savoirs démocratiques, acquis par et dans une pratique créatrice, collective et individuelle .

×