version finaliséeVivre ensemble !       Vivre en ville !
e                                                              Fruit dune déma rche participativ           Agenda au carré...
Et ce que nous ferons pour une partie    de la population sera un bienfait lepour chacun d’entre nous car, comme dit la sa...
L                                                                                                  a philosophie du dévelo...
ité                         Pou r légalité, la solidar                nes                                   et le res  pec...
En direction des parents                                                              la pose de pavés podotactyles aux po...
Protection contre  SE PROTEGER DES NUISANCES                                                   Protection contre le bruit ...
ée               Pour une ville exemplaire, bien équip                                                    à vivre         ...
Maîtriser le déplacement des automobilistes                                 Mieux circuler à vélo                         ...
Pour une alimentation ibrée et naturelle                                                 équil                            ...
POUR LA NATURE                            ILLE                  ET LA BIODIVERSITÉ DANS LA V            On a tant maîtrisé...
✽  rivilégier la plantation de végétaux qui ne consomment pas                                                             ...
POUR LA PRÉSERVATION              S                                                 DES RESSOURCES NATURELLE              ...
économies de papier                                                                              Politique dachats publics...
ON                             POUR UNE FORMATION ET UNE EDUCATI DURABLE                                             AU DE...
ET leS SERVICES MUNICIPAUX DE LEXEMPLARITE                                                   Pour renforcer la cohésion so...
Agenda bat-imprimeur
Agenda bat-imprimeur
Agenda bat-imprimeur
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Agenda bat-imprimeur

166 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
166
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Agenda bat-imprimeur

  1. 1. version finaliséeVivre ensemble ! Vivre en ville !
  2. 2. e Fruit dune déma rche participativ Agenda au carré Bonjour, je viens vous faire voyager Vous feuilletez l’Agenda 21 de notre commune à travers les pages de lAgenda 21. et nous espérons vivement que vous y retrouverez Et si vous avez sorti votre règle, les propositions qui vous tiennent à cœur . vous avez vu quil est rédigé sur un Introduction par Pierre Bauchet, Monique Lemoine et Marc Andrieu (p. 3 à 7).support de 21 x 21 cm... Normal pour un agenda qui honore notre vingt et unième siècle ! En effet, pour nous ce fut un superbe exercice de démocratie participative au cours duquel nous avons collecté les idées de celles et ceux qui ont voulu s’exprimer lors : “ Nous mettons un point d’honneur à ce que l’expression ✽ e deux réunions publiques ouvertes à tous et à toutes les 10 et 30 mai 2012 ; d des habitants soit transcrite ! ✽ dateliers thématiques organisés au mois de juin ; ✽ e groupes de compétence actifs proposés aux plus motivés ; d ” Vous y trouverez donc vos   idées additionnées à celles de vos concitoyens, ✽ e rencontres dans les entreprises ou directement dans les quartiers. d des élu-es, des services de la ville, des entreprises, des associations et des Ou alors, en utilisant : partenaires éducatifs. ✽ es boîtes à idées déposées lors des réunions publiques ou l 952 contributions ont été recensées et des assemblées de quartiers ; synthétisées ! Elles ont été rassemblées en thématiques, puis déclinées en me- ✽ es livrets de suggestion placés dans les établissements municipaux l sures principales, elles-mêmes divisées et les établissements scolaires ; en propositions d’actions… ✽ e blog sur le site Web de la ville. l ... / ... 6 grands thèmes rassemblent près de 200 propositions ohésion sociale, solidarité et protection de la santé C Aménagements des infrastructures et mobilité urbaine Alimentation Nature en ville économies éducation à la protection de l’environnement Celles qui n’apparaissent pas en premier plan constituent un vivier que vous trouverez en pages finales. 2 // 3
  3. 3. Et ce que nous ferons pour une partie de la population sera un bienfait lepour chacun d’entre nous car, comme dit la sagesse populaire, « Qui peut le plus peut le moins » ! Penser lavenir de nos enfants. C C e que nous avons fait correspond à la définition d’un ependant vous comprendrez que bien des agenda 21  : “ Ce sont les actions que chaque collecti- actions proposées ont déjà débuté. L’Agenda 21 vité s’engage à mettre en œuvre au XXIe siècle à l’échelle est une démarche nouvelle, mais le développement de son territoire pour maintenir un développement économique durable est une préoccupation collective qui existe depuis et social durable, cest-à-dire un développement qui préserve 25 ans. Fort heureusement, l’équipe municipale et les ressources et l’environnement ”. En dautres termes : “ C’est l’ensemble des services œuvrent déjà dans ce domaine ! Vous un développement qui répond aux besoins des générations du ne serez donc pas surpris de constater qu’un certain nombre de présent sans compromettre la capacité des générations futures à propositions que nous avons formulées soient dans le ettait en ndtland m répondre à leurs besoins propres  ”. prolongement de ce qui existe. arlem Bru i pour Fleury : avant de travail étaie que Gro H ulés ains Les axes nt les suivants, refo rm Nous avons donc fait la photographie de nos souhaits respectifs en 2012 et des impératifs qui se dessinent déjà “ Développement durable : Pour la petite histoire, sachez que c’est Gro Harlem Brundtland, la première ne ent dig démarche en mouvement, ministre norvégienne de l’époque, umainem Une vie h pour nos enfants. Mieux, nous nous initiée en 1987 au niveau mondial qui fut nommée à l’Organisation des tégée ” sique pro sommes inscrits dans les perspec- Une santé phy Nations unies en 1983 pour créer spectée tives du Grenelle de l’environnement rporelle re   et présider la commission nationale sur l’environnement et le Une in tégrité co éveloppé s et nous suivons les orientations nationales. affectifs d développement. Elle lança le concept de développement ons et des liens Des émoti morale Toutefois, vous devez garder en mémoire que cet Agenda 21 n’est soutenable dans son rapport. Nous étions donc en 1987. use de la respectue n pratique pas un programme électoral et que la mise en place des actions Une raiso ivant auxquelles nous aspirons est contrainte par les moyens humains, Elle a sérieusement bousculé les évidences, au risque de devenir et des au tres re et du v is de la natu très subversive, mais peu importe, elle a lancé une conscience ve vis-à-v matériels et financiers dont nous disposons. La responsabilité de tion effecti collective et aujourd’hui, nous marchons dans son sillon. Une atten ironneme nt tous et de chacun est engagée. Charge à nous, habitants, élu-es, e de l’env Un contr ôle civiqu services de la ville, entreprises, associations et partenaires éducatifs de modifier nos comportements. Ainsi, nous devrions disposer d’un beau potentiel qui dépassera largement celui des seules équipes municipales. ... / ... 4 // 5
  4. 4. L a philosophie du développement durable est représentée sens pour l’équipe. Alors, elle s’y engage, convaincue qu’elle vise par trois cercles imbriqués les uns dans les autres. Ils sont l’amélioration de la vie pour tous aujourd’hui et demain. interdépendants. Du succès de l’un dépend le succès de Elle s’y est investie dès le 29 octobre 2007 en sollicitant l’autre. Le développement devient durable quand les acteurs laccompagnement financier du conseil régional. Ensuite, elle a mettent en œuvre des actions qui ont des effets simultanés sur donné naissance à : l’environnement, l’économie et l’être humain. ne direction spécifique pour engager le processus de réflexion u Prenons deux exemples qui nous sont propres : et conduire le projet ; ✽ ous avons entrepris un gros travail de transformation de la N n budget propre permettant de développer des actions u chaufferie principale du quartier de Lamballe. Dès 2013, nous ne importante démarche de concertation pour réviser le plan u allons passer dune combinaison gaz + fioul lourd à un doccupation des sols en plan local durbanisme (PLU). bouquet biomasse (bois + gaz). Nous pourrons ainsi faire des économies d’énergie, lutter contre les gaz à effet de serre Et puis, la chambre régionale des comptes a procédé à un contrôle (réduction de 7500 tonnes de gaz carbonique) et réduire de de la démarche d’élaboration du dit agenda en 2011. Elle a livré manière significative la facture énergétique des familles et des une appréciation positive de notre travail, constatant que nous équipements publics connectés au réseau de chauffage urbain. avions traité simultanément la conversion de notre plan d’occupation des sols en plan local d’urbanisme et notre ✽ e grandes bâches en toile plastifiée de 4 mètres sur 3 annoncent D Agenda 21. En effet, cette synergie tend à réduire les coûts des notre vie locale. Leur durée de vie est limitée à la durée de études préparatoires aux deux documents. Elle a aussi mentionné lévénement. Qu’en faire quand elles n’ont plus lieu d’être ? Nous que l’action s’inscrivait parfaitement dans le plan de cohérence avons décidé de les réutiliser : de l’AgglO. Enfin, elle reconnaît notre travail d’anticipation sur les lles deviendront sacs à provisions ou habits de protection E économies d’énergie dans les bâtiments publics. pour les enfants. Nous agissons dans le “ cercle humain ”. Des intentions et un contrôle pour avancer sereinement. our cela, nous sollicitons les compétences de l’établisse- P Écologie ment d’aide par le travail de Lignerolles. Nous touchons au Si vous êtes en train de lire cet Agenda 21, c’est que vous avez “ cercle économique ”. vous aussi manifesté de l’intérêt pour notre futur. Il ne s’agit pas Viable de vœux pieux, mais de l’inventaire des idées de la population. ans la mesure où nous ne jetons plus nos bâches, nous D agissons dans le “ cercle environnement ”. Nous verrons donc nos souhaits collectifs évoluer, nous continuerons à en mesurer les impacts et ferons naître de Vivable Durable Économie L’équilibre est fait et nous pouvons considérer que nous agissons nouvelles idées car notre Agenda 21 n’a pas d’autre objectif dans le sens du développement durable. que de nous mettre en mouvement, d’apprécier la concrétisation Une démarche visible depuis le 29 octobre 2007 dans la de nos engagements collectifs et de nous voir toujours plus Équitable De gauche à droite : commune de Fleury-les-Aubrais . impliqués dans la protection de notre avenir en générant de nouvelles idées. Marc Andrieu, La démarche de l’équipe municipale est volontaire. Aucun texte Conseiller municipal délégué à lAgenda 21 Monique Lemoine, Social de loi n’impose quoi que ce soit. Le développement durable a du Pierre Bauchet, Monique Lemoine, Marc AndrieuAdjointe au Maire chargée du développement durable et de la ville équitable Pierre Bauchet, Maire de Fleury-les-Aubrais 6 // 7
  5. 5. ité Pou r légalité, la solidar nes et le res pect entre les person Nous, on nous demande, alors on se mobilise pour comprendre, questionner et surtout suggérer, contribuer, être force de proposition… Nous sommes pleins de clairvoyance, mettons-nous en mouvement ! SE TOURNER VERS CHAQUE PERSONNE Cohésion sociale égalité et solidarité : parce qu’une société discriminante ne nous enrichira jamais… Pour être tout à fait honnête, on resterait bien centrés sur nous-mêmes… mais ça ne fait pas très développement durable ! En direction des enfants En direction de la jeunesse Un projet d’éducation, c’est penser l’adulte de demain. Être jeune, c’est aussi et surtout avoir une place sociale… Nous le voulons actif et en lien avec ses pairs. alors, inventons-la ! ✽ Créer des passerelles entre enfants et personnes handicapées. ✽ Renforcer encore l’approche globale de l’ensemble des ✽ Développer des projets permettant aux enfants de devenir des questions qui relèvent du projet de vie des jeunes (emploi - santé - citoyens du monde dans les accueils de loisirs et les maisons logement - etc.). pour tous.8 // 9
  6. 6. En direction des parents la pose de pavés podotactyles aux pourtours du tram dans un premier temps. Lutte contre la violenceComment est-on parent actif dans la vie de la cité si ✽ Renforcer les initiatives permettant l’insertion par l’économiquepersonne ne peut prendre le relais pour garder les petits ou Elle est physique ou psychique. Elle est majoritai- des personnes en situation de handicap :si on ne peut échanger sur les situations que l’on rencontre ? rement masculine et elle peut être féminine aussi. confiant par exemple lentretien des vélos qui seraient En Malheureusement, elle est… et nous avons le devoir mis à disposition du personnel de la ville à lESAT de✽ Imaginer des structures de garde des enfants : de travailler à notre dignité humaine en étant garants Lignerolles et par extension, en donnant une vitalité Adapter les modes de garde sur la commune aux réalités pro- de l’intégrité physique et morale de notre entourage. économique à certaines associations. fessionnelles des hommes et des femmes (trajets, horaires décalés). continuant à aménager des postes pour accueillir des En Organiser les gardes des enfants pour permettre aux ✽ Lutter contre les violences faites aux femmes et aux personnes handicapées dans les services de la ville. parents de participer aux diverses assemblées publiques. hommes par des actions spécifiques et pédagogiques. ✽ Développer laccueil des personnes handicapées dans le sport.✽ Créer une structure de la parentalité permettant aux familles ✽ Poursuivre la mise à disposition de casques pour les personnes d’échanger ou de recevoir un soutien éducatif, en particulier malentendantes dans les salles de spectacle et étendre pour les parents d’adolescents. progressivement ce dispositif à d’autres salles communales selon les besoins qui s’exprimeront.En direction des personnes âgéesSi nous ne changeons rien, nous savons déjà comment Égalité femmes/hommesnous serons traités quand nous serons dans le grand âge… Il est peut-être temps de transformer les rôles sociaux pour✽ Renforcer encore le maintien à domicile des personnes âgées. construire nos relations autrement.✽ Développer des actions favorisant le contact entre générations ✽ Appliquer la charte européenne qui promeut légalité des et visant à sortir les personnes âgées de leur isolement. femmes et des hommes (signée en mars 2009).✽ Développer le parrainage denfants par des personnes ✽ S’assurer qu’hommes et femmes profitent équitablement des retraitées (pour les loisirs, laide aux devoirs). subventions et des investissements municipaux en réalisant un✽ Réfléchir à de nouvelles formes pour lutter contre la solitude. diagnostic sexué. ✽ Favoriser l’équilibre des tâches éducatives et domestiques au sein du foyer.E n direction ✽ Favoriser laccès des filles et des garçons à lensemble desdes personnes porteuses de handicap pratiques sportives sans stéréotype.Nos concitoyens en situation de handicap représentent ✽ Accueillir les filles de 14/17 ans dans les maisons pour tous.toutes les tranches d’âge et toutes les situations de vie. S’ils ✽ Renforcer ou maintenir les équilibres filles-garçons danssont satisfaits, nous le serons ! les groupes d’enfants et dans les équipes d’encadrement des établissements de loisirs.✽ donner les moyens de répondre à la loi handicap n° 2005- Se ✽ Accompagner les adultes dans leur rôle de parent et favoriser 102 du 11 février 2005 pour légalité des droits et des chances, la double mixité dans la vie sociale et professionnelle. la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.✽ Optimiser et sécuriser laccessibilité des personnes handicapées aux bâtiments publics et privés et garantir, entre autres, la sécurité des personnes non voyantes en développant 10 // 11
  7. 7. Protection contre SE PROTEGER DES NUISANCES Protection contre le bruit les ondes electromagnetiques On se fabrique des vies bruyantes et on doit apprendre à Et tant qu’à faire, protégeons-nous aussi de notre confort sen protéger ! téléphonique… Il va falloir voir, écouter et dire, ✽ Engager des campagnes dinformation sur les nuisances lors ✽ S’informer sur l’installation des pylônes et antennes, donc cesser de ne pas voir, des évènements festifs. ✽ Participer au plan bruit de lagglomération. ✽ Développer les mesures de contrôle des cycles motorisés le communiquer avec la population et engager des contrôles si les riverains le demandent. ✽ S’informer sur les risques liés à lutilisation de la téléphonie mobile. ne pas entendre et ne pas parler ! week-end. Protection contre les odeurs Protégeons-nous aussi des mauvaises odeurs… si les industriels voulaient prendre soin de nous, ce serait parfait !Prevention - sante ✽ Installer des capteurs dair à proximité des entreprisesÉducation à la santé produisant des nuisances nauséabondes (en particulier dans le quartier de Lignerolles).Nous consommons et ne sommes plus sensibles à ce qui nousest bénéfique… pourtant ce serait bien plus facile si nous étionsacteurs de notre santé !✽ Aborder les sujets de vaccination, de nutrition, de biodiversité dans les établissements municipaux accueillant du public.✽ Développer des actions de sensibilisation à la santé et à lhygiène en direction des enfants, des jeunes et des familles.✽ Intégrer la démarche développement durable dans les domaines de la santé par le biais de la connaissance des plantes, de la nourriture, de lexercice physique.✽ Tendre à la suppression de tous les produits dentretien vaporisés contenant des composés organiques volatiles nuisibles à la santé.Lutte contre les deserts medicauxLes malades sont partout. Nous sommes convaincus que lesmédecins devraient être partout eux aussi !✽ Promouvoir et soutenir la création d’une maison de santé pour favoriser limplantation des professions médicales sur le territoire. 12 // 13
  8. 8. ée Pour une ville exemplaire, bien équip à vivre harmonieus e, propre et agréable Quand les voitures auront des ailes, alors on Et en plus, bien des propositions sont en phase avec règlera tous les problèmes ! le plan local d’urbanisme (PLU)… Mais en attendant… C’est beau la cohérence ! Penser l’aménagement urbain Parce qu’il faut certainement relancer une dynamique conviviale pour notre ville. ✽ nstaller d’autres poubelles, là où la nécessité s’impose. I ✽ ommuniquer sur linstallation de terrains daventure ou C despaces de jeux libres existants pour les plus de 6 ans. ✽ nstaller des tables de pique-nique dans les espaces publics. I ✽ éhabiliter la piste déducation routière de lécole élémentaire Marie-Curie R et réfléchir à son mode de gestion. ✽ méliorer léclairage du tunnel des Champs Bouchaud . A ✽ nstaller des points deau dotés de systèmes sécurisés pour boire dans la ville. I ✽ mplanter des toilettes publiques dans la ville, et en particulier dans I les espaces de regroupement de la population. ✽ énéraliser le renouvellement de léclairage urbain. G ✽ réer un cheminement doux donnant accès à la forêt dOrléans C pour les piétons et les cyclistes. ✽ epenser laménagement global du faubourg Bannier. R ✽ ngager une négociation avec le Réseau ferré de France en vue de créer E une trame verte sur la ligne SNCF de Montargis. ✽ réer un axe de déplacement Nord/Sud, exclusivement réservé aux piétons C et aux cyclistes. ✽ avoriser limplantation de commerces de proximité. F14 // 15
  9. 9. Maîtriser le déplacement des automobilistes Mieux circuler à vélo Améliorer la qualité de la circulation Partager la rue Bien sûr qu’à vélo on dépasse les autos, mais il ne faudraitNotre voiture est aussi pratique qu’embarrassante… pas qu’un vélo qui roule soit un vélo qui s’écroule ! Qui saura lire la ville et les rythmes des habitants pour Les automobilistes ont des devoirs. D’accord, piétonsrééduquons-nous ! optimiser toutes les cohabitations ? et cyclistes aussi. Ce sera parfait pour vivre en bonne ✽ atérialiser le couloir de circulation dévolu aux vélos dans toutes M intelligence sur les voies de circulation !✽ ontraindre les habitants à stationner leurs automobiles sur leur C les rues, le rénover et en traiter les discontinuités ✽ aciliter les déplacements doux. F espace privé et non sur le domaine public ou pour développer un circuit cohérent. ✽ réer un observatoire des temps. C ✽ nstaurer des « zones de rencontre » pour permettre une I dans la rue.✽ roposer de mettre en place le covoiturage en P appui sur le site Internet de la ville et en réseau “ …mettre en place le covoiturage en appui ✽ atérialiser lutilisation du double sens pour M les vélos (décret de juillet 2008 du Code de la rue), en veillant à la visibilité de la signalisation. ✽ éfléchir à un plan de « déplacements entreprises ». R Favoriser les déplacements à pied cohabitation judicieuse des utilisateurs de la rue. ✽ nstaurer le code de la rue qui privilégie la circulation douce I en zone apaisée en parallèle au Code de la route qui régit la avec des sites préexistants.✽ onstituer un parc de véhicules propres en C sur le site Internet ✽ roduire une carte des circuits à vélo à P Ça use, ça use, uniquement si le plaisir n’y est pas associé ! circulation des automobiles. ✽ Inventer des actions pédagogiques destinées à faire com- de la ville…  Fleury (itinéraires conseillés – itinéraires dangereux – Matérialiser~le couloir de libre-service destiné aux services municipaux. pistes cyclables). ✽ ncourager le déplacement à pied des enfants et des jeunes vers E prendre aux parents et aux enfants lintérêt de ce dispositif.✽ pprendre la conduite automobile douce, A ✽ résenter des systèmes permettant de trans- P les activités scolaires et extra scolaires (loisirs – culture – sport). économique et citoyenne aux habitants et au circulation dévolu porter les enfants à vélo par les parents. ✽ tudier la possibilité de mettre en place des é Optimiser notre personnel de la ville. ✽ éfléchir aux moyens dont il faudrait se doter R pédibus pour aller à lécole, sous réserve politique de lhabitat aux vélos…Déplacement des cyclistes ~ Sécuriser, pour faciliter les déplacements des enfants sur leurs lieux de scolarité ou dactivité. de disposer d’un encadrement conséquent. ✽ ncourager le déplacement à pied E Car il n’y a que ça pour mieux vivre ensemble. ✽Repenser laménagement du rond-point des adultes.Mieux stationner les vélos là où c’est possible,   Montaran afin de permettre la circulation ✽Reprendre linventaire des venelles, ✽ réer des quartiers durables dans diffé- C les trajets cyclables… ”Un vélo qui traîne est un vélo qui gêne ! des cycles en toute sécurité. réaménager celles qui sont utilisées et rents lieux durbanisation possible de la identifier celles qui seront réouvertes. ville, en particulier dans les clos identifiés✽ réer des lieux de dépose des vélos, sé- C ✽ révoir des bancs, des repose-debout et P dans le cadre du plan local d’urbanisme et curisés, ajourés et abrités près des lieux municipaux, des Mieux éduquer ou contrôler les usagers des points dappui dans les trajets menant au 303 rue Marcellin - Berthelot. commerces, de la gare, des lieux de travail et des écoles. Petit, mobile, facile et rapide, mais surtout toujours bien vu ! de la résidence des personnes âgées au ✽ Favoriser la mixité sociale de lhabitat✽Installer de nouveaux arceaux faciles dutilisation pour centre commercial de Lamballe ou au ci- ✽ rganiser des campagnes d’éducation des cyclistes et de O en pratiquant une politique raisonnable accrocher les vélos en stationnement sur le domaine public. metière pour toute personne ayant besoin du logement.✽ mposer les places vélos dans les immeubles en s’appuyant sur I contrôle de l’éclairage des cycles. d’un rythme de marche plus confortable. ✽ nciter les bailleurs à augmenter le nombre I les orientations du PLU. ✽ ultiplier les espaces de repos pour les M de logements à destination des personnes personnes à mobilité réduite. porteuses de handicap lorsque la ville ✽ méliorer le revêtement des trottoirs afin A cautionne les emprunts. de les rendre plus facilement circulables ✽ elayer les politiques dinvestissement de lAgglO concernant R pour les poussettes et les fauteuils. les logements anciens. ✽ baisser les bordures de trottoirs partout où cest nécessaire. A ✽ Éliminer au maximum tous les obstacles sur les trottoirs. ✽ ouvrir les accès piétons des parcs de lHermitage et R du Clos de lAnge. ✽ Élargir les trottoirs et insérer des pistes cyclables partout où cest possible. 16 // 17
  10. 10. Pour une alimentation ibrée et naturelle équil ✽ Développer des projets déconomie familiale ou des Alimentation naturelle et durable programmes danimation en direction des jeunes, des familles Ne transformons pas les plaisirs alimentaires en « malbouffe » ! et des seniors pour qui la nécessité se fait sentir : promouvoir une alimentation saine ; de ✽ Élaborer les menus des restaurants scolaires en fonction des sai- faire comprendre limportance de consommer de sons tout en sautorisant les denrées néces- des fruits et légumes frais de saison, si saires à la décoration. “s Promouvoir saison dans possible produits localement ; ✽ Tendre en 2015 à 20 % de produits issus apprendre, si besoin, la manière de les d de lagriculture biologique dans la restaura- cuisiner ; tion municipale. ✽ Promouvoir les fruits de saison dans la res- le fruits de apprendre à gérer les déchets occasionnés. d tauration publique et privilégier les circuits la restauration publique  ✽ Proposer aux familles des idées de menus …la qualité~ équilibrés pour le soir au regard du menu courts chaque fois que cest possible. servi à midi en restauration scolaire. ✽ Favoriser le dialogue avec les fournisseurs sur la question du développement durable. nutritionnelle ✽ Limiter les gâteaux pour le petit déjeuner et des repas servis le goûter des services périscolaires. dans le cadre de ✽ Communiquer auprès des usagers sur lorigine des produits servis en restauration Education alimentaire la restauration scolaire ” municipale, sur lorganisation des cuisines, Apprenons que la nourriture peut nous et apporter une information nutritionnelle. rendre dynamique ou oisif selon ce que ✽ Développer léducation à dautres ha- nous mangeons. Notre repas, c’est notre santé ! bitudes alimentaires (moins de viandes/plus de légumes) et réfléchir à lopportunité dintro- ✽ Mettre en oeuvre le décret n° 2011-1227 du 30 septembre 2011 duire des menus végétariens dans la res- relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre tauration publique. de la restauration scolaire ✽ ngager une campagne de communication en direction des E familles pour les informer de la présence de substances chimiques dans les produits alimentaires et les emballages.18 // 19
  11. 11. POUR LA NATURE ILLE ET LA BIODIVERSITÉ DANS LA V On a tant maîtrisé notre environnement que la nature nous manque ! On veut du vert, des fleurs et des oiseaux ! On veut respirer ! On veut sentir l’odeur de la terre quand la pluie tombe… Développement des jardins Redonnons de la place à la terre pour réapprendre la nature ! ✽ évelopper des jardins familiaux en partenariat en partenariat avec lassociation D orléanaise pour jardins ouvriers et familiaux. ✽ onner la possibilité aux habitants de participer à laménagement de jardins au bas D de leur immeuble, en bordure de trottoir, ou sur des emplacements proposés par la ville et prévus à cet effet. ✽ évelopper la présence de jardins potagers dans la ville. D20 // 21
  12. 12. ✽ rivilégier la plantation de végétaux qui ne consomment pas PDéveloppement et préservation de la biodiversité “ des beauxdesarbres … beaucoup deau. Expliquer comment fonctionne un récupérateurCultivons la différence ! deau et inciter les habitants à séquiper.✽ onserver et entretenir les mares existantes. C ✽ ecenser régulièrement la consommation de leau dans les R établissements publics. Garder jardins✽ arder des jardins et des beaux arbres, les inventorier et G continuer à en planter, y compris en zone industrielle, mais ✽ réer des noues ou des aménagements dans la ville pour C et conserver aussi des vieilles souches darbres pour y héberger favoriser linfiltration vers les nappes phréatiques et récupérer leau dans les clos avec la construction de bassins de rétention. mais conserver aussi les insectes et les petits animaux. ✽ ’installer l’arrosage automatique que là où c’est nécessaire. N des vieilles souches✽ lanter des arbres fruitiers dans des espaces publics fermés P pour éviter leur dégradation. ✽ Équiper tous les établissements publics de système permettant darbres pour y héberger✽ nstaller des ruches pédagogiques dans la ville et recourir à un I déconomiser et de contrôler la consommation d’eau par : ✺ a pose de boutons poussoirs ; l les insectes et apiculteur local pour les gérer. les petits animaux. ” ✺ installation déconomiseurs deau ou de mousseurs ; l✽ lanter des végétaux qui permettent de nourrir les oiseaux et P ✺ es systèmes de détection automatique ; d les abeilles. ✺ a pose systématique de chasses deau économiques ; l✽ rivilégier une politique de fleurissement orientée vers les P ✺ linstallation de WC/lave-mains . vivaces et la biodiversité. ✽ Étudier les différents produits dentretien existant sur le marché✽ réer, exposer et installer des nichoirs dans la ville. C et nécessitant une consommation deau plus faible.✽ évelopper la gestion différenciée des espaces publics en D fonction de lusage de chaque site.✽ ngager un partenariat avec lassociation Loiret Nature Environ- E Tri gestion et réduction des déchets nement en vue de réduire au maximum lutilisation de produits On fait des fourrures polaires avec les bouteilles en phytosanitaires dans le cadre du plan national écophyto 2018, plastique ! On fait quoi avec le reste ? et réfléchir à lopportunité de signer la charte zéro pesticide . ✽ énéraliser le tri du papier dans tous les services municipaux. G✽ aire vivre la charte régionale de larbre. F ✽ imiter lutilisation de consommables jetables dans les services LPréservation de la nature en ville de la ville. ✽ oursuivre la valorisation des huiles et graisses alimentaires usagées. PInvitons la nature à revenir en ville ! ✽ ntensifier la sensibilisation de la population à la réduction des I déchets en sollicitant les services de l’AgglO.✽ réserver les espaces agricoles remarquables (vergers – vignes). P ✽ éfléchir au rétablissement de la collecte des déchets verts en R✽ égétaliser les entrées de ville et plus particulièrement le V partenariat avec lAgglO. faubourg Bannier, et ce, en cohérence avec le projet Dessaux. ✽ onner la possibilité aux personnes âgées ou aux personnes D✽ Imposer un pourcentage despace libre pour toute ayant des difficultés à se déplacer de faire broyer leurs nouvelle construction en conformité avec le règlement du plan végétaux de jardin à domicile en particulier lors des périodes de local d’urbanisme (PLU). taille des végétaux, ou de sen débarasser. ✽ ntroduire le tri sélectif des pots et des végétaux au cimetière. IPréservation de la ressource en eau ✽ Inciter les familles et les commerçants à ne sortir leurs conteneursGérons l’eau avec la même sagesse que nos budgets ! à déchets que lorsquil y a besoin.Ne nous arrêtons pas en si bon chemin ! ✽ echercher une solution pour que tous les mégotiers installés à R proximité des établissements publics soient régulièrement vidés✽ ccentuer le contrôle exercé sur la gestion et la distribution de A et rechercher un matériel standardisé. leau potable.✽ écupérer les eaux pluviales des serres municipales et par exten- R sion de tous les lieux publics qui en permettent la récupération. 22 // 23
  13. 13. POUR LA PRÉSERVATION S DES RESSOURCES NATURELLE ET LES ÉCONOMIES DÉNERGIE Avec toutes les économies qu’on va faire, j’espère qu’on pourra me donner une dose d’énergie quotidienne car jen ai bien besoin ! Économies dénergie Ne s’use qui si l’on s’en sert, mais s’use très vite si l’on manque de vigilance ! Il reste du chemin à faire, nous le savons… ✽ emplacer d’autres feux de signalisation tricolores par des modèles utilisant la R technologie des LED (light electronic diods). ✽ eiller à la consommation de chauffage dans les établissements publics et V enregistrer les températures. ✽ eiller à lextinction de tous les appareils consommateurs dénergie. V ✽ onstruire des établissements municipaux économes en énergie et améliorer C lisolation des bâtiments existants. ✽ onfigurer léclairage des locaux municipaux et scolaires au moyen dun système C de temporisation ou de détection de présence partout où cest possible. ✽ emplacer progressivement les matériels énergivores. R ✽ mpulser auprès des promoteurs lidée de mettre en oeuvre la régulation du I chauffage des appartements collectifs reliés au réseau urbain. ✽ ettre en place une exposition pédagogique présentant les méfaits causés par la M pollution lumineuse sur lenvironnement. ✽ rganiser la journée du pull-over en période dhiver dans les établissements scolaires. O Maquette de la chaufferie biomasse de Lamballe ✽ tudier comment réduire la consommation deau chaude. É ✽ engager dans la construction dune maison du développement durable à S vocation pédagogique dans le cadre dun partenariat public/privé.24 // 25
  14. 14. économies de papier Politique dachats publics Réduction, réutilisation, recyclage doivent être le nouveau mot d’ordre ! Il faut aussi que les fournisseurs sadaptent aux demandes raisonnables des acheteurs. C’est ainsi que l’on ira vers le changement.. ✽ éduire encore lutilisation du papier. R ✽ avoriser la dématérialisation des réponses aux appels doffre. F ✽ engager vers la création dune charte durable des achats publics : S ✽ avoriser les envois par mail pour éviter les envois papier. F • réfléchir à lutilisation de tous les consommables de la collectivité ✽ cquérir des terminaux portables pour la rédaction des contraventions de police municipale. A • engager une procédure de rationalisation des achats vers des produits durables. ✽ ecycler et réutiliser les anciens dossiers pour la création de nouveaux documents. R ✽ avoriser linsertion de clauses sociales et environnementales dans les marchés publics. F ✽ tudier la possibilité dutiliser du papier et des enveloppes recyclées agréés É ✽ nvestir progressivement dans des véhicules municipaux propres, équipés de I PEFC “ papier réalisé à partir de bois produit dans des forêts certifiées ” pour les pneus économes en énergie. imprimantes et copieurs en sassurant de sa compatibilité avec le matériel dimpres- ✽ romouvoir léconomie sociale et solidaire. P sion, parallèlement au changement du parc des imprimantes et photocopieurs. ✽ changer les dévidoirs papier essuie–mains et les distributeurs de papier É hygiénique contre des systèmes de distribution feuille à feuille.Maquette de la chaufferie biomasse de Lamballe 26 // 27
  15. 15. ON POUR UNE FORMATION ET UNE EDUCATI DURABLE AU DEVELOPPEMENT Sacré boulot en perspective ! Mais comme on est capables de penser à nous, aux autres et à la collectivité, on devrait y arriver ! Accès à linformation éducation à lenvironnement Ce qu’on ne sait pas ne nuit pas ? Pas sûr ! Serons-nous victimes de nous-mêmes si nous n’agissons pas ? ✽ évelopper l’interactivité élu-es/citoyens et la présence de la D ✽ elancer la coopération avec les établissements scolaires pour R ville sur les réseaux sociaux. examiner les possibilités dactions. ✽ ettre en valeur les idées portées par les habitants en M ✽ réer une opération 1 classe = 1 arbre dans le cadre dun C matière de développement durable et créer un forum annuel de programme de plantation darbres sur la commune. citoyenneté permettant la rencontre de la population, des élu-es ✽ Développer des actions de sensibilisation à lenvironnement et des services municipaux. et au développement durable dans les maisons pour tous, ✽ ommuniquer sur les systèmes existants pour accéder au C dans les écoles, dans les accueils de loisirs, avec le Conseil compte rendu du conseil municipal. fleuryssois des jeunes. ✽ oursuivre les campagnes de communication à caractère P ✽ ormer des conseillères en éducation familiale au F humoristique dans le domaine de la propreté. développement durable. ✽ hercher une solution pour que les éditions de la ville ne soient C pas mélangées avec les prospectus publicitaires et promouvoir les stop-pub . ✽ oter la ville dun réseau en fibre optique permettant laccès à internet D à très haut débit. tes Promotion des écoges Nous sommes les acteurs de notre bien être et de notre longévité ! ✽ réer un guide éco-citoyenneté qui serait remis aux Fleuryssois. C ✽ éintroduire les plantes vertes dans les établissements publics. R28 // 29
  16. 16. ET leS SERVICES MUNICIPAUX DE LEXEMPLARITE Pour renforcer la cohésion sociale et l’égalité OUVRIRONT LA VOIE ✽ ncourager tous les agents qui en éprouvent la nécessité E à suivre une remise à niveau scolaire. Pour que leur transport soit écologique Dans cette aventure de l’Agenda 21 qui se formalise pour la première fois, l’équipe municipale veut avoir une conduite exemplaire. D’abord parce qu’elle est concernée ✽ Élaborer un plan de déplacement du personnel de la ville. par l’ensemble des propositions, ensuite parce qu’elle devra s’appliquer les rigueurs ✽ cquérir des vélos (électriques ou pas), pour les déplacements professionnels A qu’elle propose et enfin, parce qu’il faudra qu’elle en soit le chef d’orchestre vis-à-vis du personnel ainsi que des triporteurs. des partenaires et fournisseurs. Elle va donc agir efficacement en direction du personnel et avec lui. Cet engagement, fruit d’un travail participatif, passera de Pour optimiser leurs transports main en main comme le témoin dans une course de relais. La population sera ✽ tiliser des véhicules à énergie renouvelable pour les services de la ville. U encore sollicitée pour construire les indicateurs de suivi. Les équipes suivantes ✽ romouvoir l’utilisation des cartes de transport urbain. P prolongeront l’effort jusqu’à ce que la ville tout entière en sorte gagnante ! 30 // 31

×