UEL Copyright 2005. All rights reserved.Réformer l’économieluxembourgeoise en 2013Michel Wurth, Président de l’UELUEL, le ...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.I. Situationéconomique, sociale et financièredu Luxembourg en 2013
UEL Copyright 2005. All rights reserved.3I. Analyse – Facteurs d’inquiétude1. L’économie luxembourgeoise ne croît plus2. L...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.4I.1. Analyse – Croissance économiqueL’économie luxembourgeoise est en régressionP...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.5I.2. Analyse – Emploi/Chômage2. Evolution de l’emploi et du chômage entre 2007 et...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.6I.3. Analyse – Inflation3. Evolution cumulée de l’inflation (indice 100 en 2002)S...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.7I.4. Analyse – Coût salarial4. Evolution cumulée du coût salarial unitaire nomina...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.8I.5. Analyse – Finances publiques5. Compte de l’administration centrale (en mio d...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.9I.6. Analyse – Image du Luxembourg6. Image ternie de l’économie luxembourgeoise à...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.10I. Analyse – Débat partagéCompétitivité : un débat mené par tousMise en place de...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.II. Proposition de mise en placed’un plan de réforme ambitieux
UEL Copyright 2005. All rights reserved.12II. Plan de réformeDe l’analyse, il résulte que la situation de l’économieluxemb...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.13II. Plan de réformeNécessité d’engager un plan de réformeambitieux devant renfor...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.14II. Plan de réforme – 8 objectifs1. Rétablir les conditions de croissance, en pa...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.15II.1. Plan de réforme – Moyens1. Simplification administrative et réforme de la ...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.16II.2. Plan de réforme – Moyens2. Rétablir compétitivité-coûts par une politique...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.17II.3. Plan de réforme – Moyens3. Rétablir l’équilibre des finances publiques à ...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.18II.4. Plan de réforme – Moyens4. Renverser la courbe d’augmentation du chômageRé...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.19II.5. Plan de réforme – Moyens5. Engager une vraie réforme des pensionsDéfinir u...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.20II.6. Plan de réforme – Moyens6. Annoncer une initiative pour préparer l’avenir ...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.21III. ConclusionLe déploiement à court terme d’une politiqueglobale et cohérente ...
UEL Copyright 2005. All rights reserved.MERCI
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

UEL Reformvorschläge

2 452 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 452
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 109
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

UEL Reformvorschläge

  1. 1. UEL Copyright 2005. All rights reserved.Réformer l’économieluxembourgeoise en 2013Michel Wurth, Président de l’UELUEL, le 6 mai 2013
  2. 2. UEL Copyright 2005. All rights reserved.I. Situationéconomique, sociale et financièredu Luxembourg en 2013
  3. 3. UEL Copyright 2005. All rights reserved.3I. Analyse – Facteurs d’inquiétude1. L’économie luxembourgeoise ne croît plus2. L’économie luxembourgeoise continue à créer desemplois, mais le nombre de chômeurs augmenteinexorablement3. L’inflation est plus élevée que chez nos paysvoisins4. La dégradation de la compétitivité s’est encoreaccélérée depuis 20105. Les finances publiques sont en déficit structurel6. L’image du pays a été ternie en 2012 et en 2013
  4. 4. UEL Copyright 2005. All rights reserved.4I.1. Analyse – Croissance économiqueL’économie luxembourgeoise est en régressionPIB croissance cumulée : 0% (2008 - 2012) et 38% (2000 - 2007)PIB en volume par emploi intérieur (∆ cumulée) : -12,6% (2008 - 2012) et6,5% (2000 - 2007)RNB par résident (∆ cumulée) : (2008 - 2012) : -17% et 18% (2000 - 2007)Perte de compétitivité dans les classements internationauxSources : Statec, Commission européenne, IMD World Competitiveness Yearbook2008 2012 EvolutionAllemagne 16 9Belgique 24 25France 24 29Luxembourg 5 12Suisse 1 3
  5. 5. UEL Copyright 2005. All rights reserved.5I.2. Analyse – Emploi/Chômage2. Evolution de l’emploi et du chômage entre 2007 et 2012Sources : ADEM, StatecLa croissance de l’emploi a été soutenue et dans le secteur public elle a été exorbitante :30.000 emplois nouveaux en 12 ans2007 2008 2009 2010 2011 2012Emploi salarié intérieur (000) 313,0 328,4 331,8 337,7 347,5 355,5Nombre de chômeurs 9.057 9.271 12.474 13.544 13.499 14.975Taux de chômage 4,4% 4,4% 5,4% 5,8% 5,6% 6,1%Bénéficiaires mesures pour l’emploi 3.863 3.108 3.097 3.843 4.221 4.592(x 1 000 personnes) Q4 1999 Q4 2010 Q4 20121999-20122010-2012Emploi salarié intérieur 223,7 341,0 358,8+60,4%+5,2%Administration et autresservices publics39,8 64,0 69,9+76%+9,2%
  6. 6. UEL Copyright 2005. All rights reserved.6I.3. Analyse – Inflation3. Evolution cumulée de l’inflation (indice 100 en 2002)Sources : Commission européenne, Statec, Annuaire de la compétitivité 2012L’économie luxembourgeoise connaît une inflation structurellement supérieure à celle deses voisins : si l’inflation avait été au même niveau qu’en Allemagne, 3 tranches indiciairesauraient pu être évitées sans conséquences sur le pouvoir d’achat des salariés2002 2005 2010 2011 2012Luxembourg – IPCN 100 106,9 119,2 123,3 126,6Luxembourg – IPCH 100 109,8 124,3 128,9 132,6Allemagne 100 104,8 113,7 116,6 119France 100 106,5 115,9 118,5 121,Zone euro 100 106,6 117,1 120,3 123,3
  7. 7. UEL Copyright 2005. All rights reserved.7I.4. Analyse – Coût salarial4. Evolution cumulée du coût salarial unitaire nominal (CSU) entre 2005 et2014 (base 100 en 2005)Source : Commission européenne (Prévisions de printemps 2013)L’évolution du CSU au Luxembourg est alarmante et illustre la perte de compétitivitéenregistrée au fil des années901001101201301401502005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014Allemagne Belgique France Luxembourg Zone euro
  8. 8. UEL Copyright 2005. All rights reserved.8I.5. Analyse – Finances publiques5. Compte de l’administration centrale (en mio de EUR)Source : STATECDépenses :En constante augmentation, plus que les recettes, malgré la non adaptation des barèmes àl’inflation, une hausse des tarifs publics supérieure à l’inflation et d’autres hausses d’impôtsEntre 2011 et 2012, la hausse est principalement attribuable aux transferts courants (+13,2%), auxprestations sociales (+9%), à la rémunération des fonctionnaires et employés publics (+6,5%), alorsque la formation de capital fixe a diminué (-2,9%).Recettes : En 2012, impôts ont augmenté de 5,4%, alors que le PIB courant n’a augmentéque d’environ 3%Le caractère structurel du déficit de l’administration centrale est d’autant plus alarmantqu’un poste significatif de recettes disparaîtra en 2015 (TVA sur commerce électronique)Année 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12Recettes 6 513,2 6 625,2 6 907,8 7 189,1 7 598,7 8 534,7 9 228,3 10 065,2 10 526,9 10 469,0 11 257,8 11 747,2 12 608,0Dépenses 5 901,6 5 970,0 7 012,5 7 530,3 8 296,9 8 892,6 9 447,4 9 711,2 10 586,8 11 438,2 12 295,8 12 767,7 13 765,1Capacité/besoinde financement611,6 655,2 -104,7 -341,2 -698,1 -357,9 -219,1 354,0 -60,0 -969,2 -1 038,1 -1 020,5 -1 157,0
  9. 9. UEL Copyright 2005. All rights reserved.9I.6. Analyse – Image du Luxembourg6. Image ternie de l’économie luxembourgeoise àl’étrangerLa question de l’endettement public a été posée auniveau international en raison du déficit considérabledu régime de pensionA l’occasion du plan de sauvetage de Chypre, laquestion du dimensionnement d’une place financièrepar rapport à la taille d’une économie a été posée,même si le parallélisme entre les places financièresluxembourgeoise et chypriote n’est pas donné
  10. 10. UEL Copyright 2005. All rights reserved.10I. Analyse – Débat partagéCompétitivité : un débat mené par tousMise en place de l’Observatoire de la compétitivité (décision du CCTen mai 2003)Rapport du Professeur Fontagné « Une paille dans l’acier » (2004)Réunions bipartites/tripartites et ses conclusions sur l’analysedepuis 2002Propositions UEL (100 mesures, Comment sortir ensemble de lacrise, propositions en matière de politique d’emploi, contributionsau PNR, annuaire de la compétitivité, etc.)Détérioration de la compétitivité, malgré les discussionset les actions entreprises depuis 2002Place maintenant aux actions concrètes d’amélioration. Lepays ne peut pas attendre 2015 pour agir.
  11. 11. UEL Copyright 2005. All rights reserved.II. Proposition de mise en placed’un plan de réforme ambitieux
  12. 12. UEL Copyright 2005. All rights reserved.12II. Plan de réformeDe l’analyse, il résulte que la situation de l’économieluxembourgeoise dans tous ses agrégats, s’estconsidérablement dégradée, surtout depuis 2007La situation actuelle appelle à un revirement de lapolitique économique ce d’autant plus que certainssecteurs phares sont confrontés à un profondchangement structurel (place financière, industrie,construction, ...)Le pays ne peut pas se permettre un scénario de 5 annéessupplémentaires de stagnation économique et de déficitsbudgétaires
  13. 13. UEL Copyright 2005. All rights reserved.13II. Plan de réformeNécessité d’engager un plan de réformeambitieux devant renforcerl’attractivité du site luxembourgeoisetl’efficacité de l’économie nationalePlan de réformeà annoncer au courant 2013età mettre en œuvre sans tarderComposantesessentielles de lacompétitivité
  14. 14. UEL Copyright 2005. All rights reserved.14II. Plan de réforme – 8 objectifs1. Rétablir les conditions de croissance, en particulier par le biais de lasimplification administrative2. Renverser la situation sur le marché de l’emploi par la diminution dunombre de chômeurs3. Rétablir l’équilibre des finances publiques, également à travers uneréforme de l’Etat4. Viser un taux d’inflation inférieur à celui de nos voisins5. Mettre en place une véritable réforme du régime général de pension afind’en assurer un équilibre durable6. Fixer des objectifs de résultats en matière d’éducation et de formation7. Entamer un plan d’intégration et d’association des étrangers résidents auprocessus démocratique8. Eviter la survenance d’une bulle immobilière pouvant résulter d’uneabsence de croissance et d’une fiscalité inappropriée
  15. 15. UEL Copyright 2005. All rights reserved.15II.1. Plan de réforme – Moyens1. Simplification administrative et réforme de la gouvernancede l’EtatImplémenter enfin la simplification administrative et réduire les délaisde moitié (décision bipartite 2010). L’UEL salue la mise en place de lacellule de facilitation et attend avec impatience les conclusionsannoncées par le Premier Ministre. La simplification administrative : un vrai stimulant de croissanceRéfléchir à une réforme du mode de fonctionnement de l’Etat, p.ex. en organisant le gouvernement selon les grandes fonctions de l’Etat décloisonnant les ministères et administrations facilitant les mobilités et transferts budgétaires organisant le travail du gouvernement sous une forme collégiale avec arbitragesEngager une vraie réflexion sur la manière de réduire le coût del’Etat : nécessité d’un benchmarking (> 34 000 € de dépenses parhabitant au Luxembourg, contre 14 000 € en Europe)
  16. 16. UEL Copyright 2005. All rights reserved.16II.2. Plan de réforme – Moyens2. Rétablir compétitivité-coûts par une politique réduisant l’inflation et liant les salaires à l’évolution comparative du CSUProcéder à une désindexation générale de l’économie, àsavoir des contrats de service, des loyers, des salaires etprestations de tous genresLier l’évolution des rémunérations, également dans le secteurpublic, à l’évolution comparative du CSU par rapport à nosvoisins dans le but de réduire progressivement notre écartnégatifAdopter des critères de productivité dans les services sujets àdes tarifs publics afin d’éviter une augmentation de l’inflationet de réduire le coût de l’Etat
  17. 17. UEL Copyright 2005. All rights reserved.17II.3. Plan de réforme – Moyens3. Rétablir l’équilibre des finances publiques à un horizon temporel de 3 ans par une réduction des dépenses et non par uneaugmentation des recettesRester compétitif au niveau de la fiscalité dans la mesure où lacroissance résulte des décisions des investisseurs étrangersFixer une norme de croissance des dépenses < à la croissancenominale du PIBNe pas sacrifier les dépenses d’investissement qui ont unfacteur positif sur l’économieConstituer une société holding gérant avec profit lepatrimoine économique de l’Etat
  18. 18. UEL Copyright 2005. All rights reserved.18II.4. Plan de réforme – Moyens4. Renverser la courbe d’augmentation du chômageRéduire le coût du travail pour les emplois moinsqualifiés et rendre le travail financièrement attractif ;augmenter les revenus de ces personnes avec destransferts sociauxAméliorer la formation des jeunes pour les rendre plusaptes sur le marché du travailEncourager les formation duales (apprentissage) dansl’ensemble de l’économieFlexibiliser le droit du travail tout en maintenant unniveau élevé de protection sociale
  19. 19. UEL Copyright 2005. All rights reserved.19II.5. Plan de réforme – Moyens5. Engager une vraie réforme des pensionsDéfinir un taux de remplacement durable qui ne heurtepas l’équité intergénérationnelleDoter, le cas échéant, le système général de recettesadditionnelles qui ne grèvent pas la compétitivité del’économie luxembourgeoisePromouvoir le taux de pénétration des 2e et 3e piliers
  20. 20. UEL Copyright 2005. All rights reserved.20II.6. Plan de réforme – Moyens6. Annoncer une initiative pour préparer l’avenir etrépondre aux grands défis sociétaux dans lesprochains 20 ansSécurité et qualité de la vieIntégration des étrangers et modernisation de notredémocratieVéritable statut unique pour tous les salariés (privés etpublics)Préservation de l’environnement, engager une politiqueresponsable en matière d’énergie
  21. 21. UEL Copyright 2005. All rights reserved.21III. ConclusionLe déploiement à court terme d’une politiqueglobale et cohérente qui se caractérise par desmesures de réformes structurelles estindispensable pour relancer la confiance desinvestisseurs et des consommateurs et partantl’activité économique.L’UEL est prête à discuter des projets de réformeavec le Gouvernement, le Parlement et au seindu Comité de coordination tripartite.
  22. 22. UEL Copyright 2005. All rights reserved.MERCI

×