SlideShare une entreprise Scribd logo

Alberto Castillo Photographe dossier artistique

Je photographie des situations ordinaires afin de représenter le réel comme une mise en scène, un tableau, une énigme. Ma démarche consiste à utiliser la photographie comme un instrument permettant l’enregistrement du réel, les écarts entre sa représentation et la perception que nous en avons. Il s’agit d’arriver, par le décentrement d’un axe choisi, à une perte des horizons et des points stables de référence dans la perception courante des choses.

1  sur  21
Télécharger pour lire hors ligne
1
Alberto Castillo
Dossier Artistique
Alberto Castillo, 20 bis rue Louis Aubin, 44110 Châteaubriant, 02 40 28 68 61/06 98 99 79 29, castillo.alberto@wanadoo.fr
2
Mexicain d’origine, je vis et travaille en France depuis seize ans. Après avoir fait trois ans d’études
d’arts plastiques à l’université de Rennes 2 jusqu’en 2004, je deviens photographe indépendant dès
2006, illustrant différents supports de communication visuels pour la C.A.R.E.N.E (Communauté de
Communes de Saint Nazaire), plus tard pour le théâtre universitaire de Nantes et la D.R.A.C des Pays
de la Loire, ou encore la scène nationale de Blois.
En 2007. J’ai publié le livre «Bric-à-brac»
J’ai bénéficié de la bourse à la création de la région des Pays de la Loire pour le projet «la loterie»
en 2009. Depuis 2012 je suis représenté par l’agence et galerie anglaise de photographie Millénium
images.
J’interviens régulièrement dans le milieu scolaire, en primaire et secondaire sur des projets liés à la
photographie depuis 2010.
3
«Un couple sur fond rouge», format variable, série Bric à brac, 2006. «Jonathan» 50x70 cm, série portraits d’élèves, 2012
4
Je photographie des situations ordinaires afin de
représenter le réel comme une mise en scène, un
tableau, une énigme.
Ma démarche consiste à utiliser la photographie
comme un instrument permettant l’enregistre-
ment du réel, les écarts entre sa représentation et
la perception que nous en avons.
Ils’agitd’arriver,parledécentrementd’unaxechoi-
si, à une perte des horizons et des points stables de
référence dans la perception courante des choses.
Par ce décentrement, le sujet devient comme une
image périphérique, se formant dans notre sys-
tème oculaire de manière sensible, quelque part
entre le champ de la vision et la conscience de cet
objet.
Je cherche les tensions entre la forme et l’objet,
entre le sujet et son image, entre l’image et son
support.
Ce que je fixe est l’intervalle d’une action, un geste,
afin de révéler les signes qui trahissent la profon-
deur de l’existence. Sans titre, 50x70 cm, série Corps, surface, 2012.
5
Jeff Wall artiste canadien écrivait : « Cette
dimension énigmatique est propre à
l’art. Dans la vie réelle, lorsqu’on ren-
contre quelqu’un, on peut parler avec
lui, on échange des idées, on apprend à
le connaître. L’image, elle, figure l’autre
comme une énigme. L’énigme apparaît
dans l’image. [...] Tous les grands fabri-
cateurs d’images ont révélé ce dont la vie
nousdétourne :noussommesdesénigmes
pour nous-mêmes, et nous pouvons en
faire l’expérience dans l’art. [...] Chaque
individu est une antiquité. Il émerge d’un
passé profond.  ». Essais et entretiens
1984-2001 (édition établie par l’historian
d’art, Jean-François Chevrier).
«Les fruits murs», 30x40 cm, série Bric-à-brac, 2007.
6
Aujourd’hui, notre culture intègre la photographie dans sa
multiplicité. Objet de connaissance, objet d’art, la photogra-
phie s’accompagne d’une révolution technologique.
Des nouvelles fonctions dans la transmission du réel sont ap-
parues. Démocratiques, les moyens de production et de dif-
fusion d’images se sont accrus et renvoient à son exécutant,
souvent anonyme et public à la fois, à la qualité de son récit, à
de son écriture, favorisant la singularité des expressions.
Dans cette frénésie de tout enregistrer, tout voir, le citoyen est
confronté aux paradoxes de son époque où les libertés indivi-
duelles sont souvent redéfinies par les États et par les citoyens
eux-mêmes.
«Le big deal», 30x40 cm, série Bric à Brac, 2007
Sans titre, format variable, série Impression, 2013.

Contenu connexe

Tendances

Van Gogh, Post-Impresionismo
Van Gogh, Post-ImpresionismoVan Gogh, Post-Impresionismo
Van Gogh, Post-ImpresionismoGabrielaBoT
 
Matisse: Cut Paper Designs
Matisse: Cut Paper DesignsMatisse: Cut Paper Designs
Matisse: Cut Paper DesignsFrank Curkovic
 
Intro. ceramics powerpoint
Intro. ceramics powerpointIntro. ceramics powerpoint
Intro. ceramics powerpointRiverwood HS
 
Vincent van gogh
Vincent van goghVincent van gogh
Vincent van goghjrtorresb
 
¿Cuán romántico eres? Divertimento sobre el dandismo. Soluciones
¿Cuán romántico eres? Divertimento sobre el dandismo. Soluciones¿Cuán romántico eres? Divertimento sobre el dandismo. Soluciones
¿Cuán romántico eres? Divertimento sobre el dandismo. SolucionesMuseo del Romanticismo
 
Historia Giorgio De Chirico
Historia Giorgio De ChiricoHistoria Giorgio De Chirico
Historia Giorgio De Chiricobackor26
 
Chapter 11 art in france after world war i
Chapter 11   art in france after world war iChapter 11   art in france after world war i
Chapter 11 art in france after world war iPetrutaLipan
 
Drawing A Level
Drawing A LevelDrawing A Level
Drawing A Levelmissfcmay
 
6. Museo Hermitage. San Petersburgo. Pinturas. Siglo XX.
6. Museo Hermitage. San Petersburgo. Pinturas. Siglo XX.6. Museo Hermitage. San Petersburgo. Pinturas. Siglo XX.
6. Museo Hermitage. San Petersburgo. Pinturas. Siglo XX.Emilio Fernández
 
Abstract Expressionism
Abstract ExpressionismAbstract Expressionism
Abstract Expressionismguest70789d
 
Still Life Painting-An Introduction
Still Life Painting-An IntroductionStill Life Painting-An Introduction
Still Life Painting-An IntroductionFrank Curkovic
 

Tendances (20)

La Pintura Postimpresionista
La Pintura PostimpresionistaLa Pintura Postimpresionista
La Pintura Postimpresionista
 
Naturaleza muerta
Naturaleza muertaNaturaleza muerta
Naturaleza muerta
 
Romanticism Painting
Romanticism Painting Romanticism Painting
Romanticism Painting
 
Ceramics vocabulary
Ceramics vocabularyCeramics vocabulary
Ceramics vocabulary
 
Van Gogh, Post-Impresionismo
Van Gogh, Post-ImpresionismoVan Gogh, Post-Impresionismo
Van Gogh, Post-Impresionismo
 
Matisse: Cut Paper Designs
Matisse: Cut Paper DesignsMatisse: Cut Paper Designs
Matisse: Cut Paper Designs
 
Intro. ceramics powerpoint
Intro. ceramics powerpointIntro. ceramics powerpoint
Intro. ceramics powerpoint
 
Vincent van gogh
Vincent van goghVincent van gogh
Vincent van gogh
 
Hiperrealismo
HiperrealismoHiperrealismo
Hiperrealismo
 
Pop art v1
Pop art v1Pop art v1
Pop art v1
 
¿Cuán romántico eres? Divertimento sobre el dandismo. Soluciones
¿Cuán romántico eres? Divertimento sobre el dandismo. Soluciones¿Cuán romántico eres? Divertimento sobre el dandismo. Soluciones
¿Cuán romántico eres? Divertimento sobre el dandismo. Soluciones
 
Historia Giorgio De Chirico
Historia Giorgio De ChiricoHistoria Giorgio De Chirico
Historia Giorgio De Chirico
 
Chapter 11 art in france after world war i
Chapter 11   art in france after world war iChapter 11   art in france after world war i
Chapter 11 art in france after world war i
 
Barbara Hepworth
Barbara  HepworthBarbara  Hepworth
Barbara Hepworth
 
Drawing A Level
Drawing A LevelDrawing A Level
Drawing A Level
 
Dada- Duchamp
Dada- DuchampDada- Duchamp
Dada- Duchamp
 
6. Museo Hermitage. San Petersburgo. Pinturas. Siglo XX.
6. Museo Hermitage. San Petersburgo. Pinturas. Siglo XX.6. Museo Hermitage. San Petersburgo. Pinturas. Siglo XX.
6. Museo Hermitage. San Petersburgo. Pinturas. Siglo XX.
 
Los minions
Los minionsLos minions
Los minions
 
Abstract Expressionism
Abstract ExpressionismAbstract Expressionism
Abstract Expressionism
 
Still Life Painting-An Introduction
Still Life Painting-An IntroductionStill Life Painting-An Introduction
Still Life Painting-An Introduction
 

Similaire à Alberto Castillo Photographe dossier artistique

DP_MAISON_FULGURANTE_DE_PHOTO_STRASBOURG
DP_MAISON_FULGURANTE_DE_PHOTO_STRASBOURGDP_MAISON_FULGURANTE_DE_PHOTO_STRASBOURG
DP_MAISON_FULGURANTE_DE_PHOTO_STRASBOURGLucine CHARON
 
Dossier de presse - Infiniment Humain - Collectif Diaph8 - Maison de la photo...
Dossier de presse - Infiniment Humain - Collectif Diaph8 - Maison de la photo...Dossier de presse - Infiniment Humain - Collectif Diaph8 - Maison de la photo...
Dossier de presse - Infiniment Humain - Collectif Diaph8 - Maison de la photo...Lucine CHARON
 
Dossier corinne de battista
Dossier corinne de battistaDossier corinne de battista
Dossier corinne de battistapascaledouard
 
Tout contre les moulins
Tout contre les moulinsTout contre les moulins
Tout contre les moulinsCécile Cée
 
ARTITUDES 2017 Catalogue expo à Salon de Provence
ARTITUDES 2017 Catalogue expo à Salon de Provence ARTITUDES 2017 Catalogue expo à Salon de Provence
ARTITUDES 2017 Catalogue expo à Salon de Provence Henri Kaufman
 
Street Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinémaStreet Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinémastreetart
 
Street Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinémaStreet Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinémastreetart
 
Dossier-artistique-Dispak-Dispach.pdf
Dossier-artistique-Dispak-Dispach.pdfDossier-artistique-Dispak-Dispach.pdf
Dossier-artistique-Dispak-Dispach.pdfgekoy1
 
José-Xavier Polet dossier presse septembre 2014
José-Xavier Polet dossier presse septembre 2014José-Xavier Polet dossier presse septembre 2014
José-Xavier Polet dossier presse septembre 2014José-Xavier Polet
 
Artistics à Fotofever Paris 2018
Artistics à Fotofever Paris 2018Artistics à Fotofever Paris 2018
Artistics à Fotofever Paris 2018Artistics
 
"Send N*ds" le catalogue d'exposition
"Send N*ds" le catalogue d'exposition"Send N*ds" le catalogue d'exposition
"Send N*ds" le catalogue d'expositionMarionCazaux1
 
Catalogue des artistes
Catalogue des artistesCatalogue des artistes
Catalogue des artistesDOUBLEFACE1
 
Portfolio guillaume lepoix_2012
Portfolio guillaume lepoix_2012Portfolio guillaume lepoix_2012
Portfolio guillaume lepoix_2012checkcheck666
 

Similaire à Alberto Castillo Photographe dossier artistique (20)

DP_MAISON_FULGURANTE_DE_PHOTO_STRASBOURG
DP_MAISON_FULGURANTE_DE_PHOTO_STRASBOURGDP_MAISON_FULGURANTE_DE_PHOTO_STRASBOURG
DP_MAISON_FULGURANTE_DE_PHOTO_STRASBOURG
 
Dossier de presse - Infiniment Humain - Collectif Diaph8 - Maison de la photo...
Dossier de presse - Infiniment Humain - Collectif Diaph8 - Maison de la photo...Dossier de presse - Infiniment Humain - Collectif Diaph8 - Maison de la photo...
Dossier de presse - Infiniment Humain - Collectif Diaph8 - Maison de la photo...
 
Cath blanc-new
Cath blanc-newCath blanc-new
Cath blanc-new
 
Dossier corinne de battista
Dossier corinne de battistaDossier corinne de battista
Dossier corinne de battista
 
Tout contre les moulins
Tout contre les moulinsTout contre les moulins
Tout contre les moulins
 
V2F40 - 2014
V2F40 - 2014 V2F40 - 2014
V2F40 - 2014
 
ARTITUDES 2017 Catalogue expo à Salon de Provence
ARTITUDES 2017 Catalogue expo à Salon de Provence ARTITUDES 2017 Catalogue expo à Salon de Provence
ARTITUDES 2017 Catalogue expo à Salon de Provence
 
Street Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinémaStreet Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinéma
 
Street Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinémaStreet Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinéma
 
Dossier-artistique-Dispak-Dispach.pdf
Dossier-artistique-Dispak-Dispach.pdfDossier-artistique-Dispak-Dispach.pdf
Dossier-artistique-Dispak-Dispach.pdf
 
José-Xavier Polet dossier presse septembre 2014
José-Xavier Polet dossier presse septembre 2014José-Xavier Polet dossier presse septembre 2014
José-Xavier Polet dossier presse septembre 2014
 
Extrait
ExtraitExtrait
Extrait
 
Artistics à Fotofever Paris 2018
Artistics à Fotofever Paris 2018Artistics à Fotofever Paris 2018
Artistics à Fotofever Paris 2018
 
Book Najoua Anene
Book Najoua AneneBook Najoua Anene
Book Najoua Anene
 
CV 3 colonnes
CV 3 colonnesCV 3 colonnes
CV 3 colonnes
 
Scènes 6-sl sh
Scènes 6-sl shScènes 6-sl sh
Scènes 6-sl sh
 
"Send N*ds" le catalogue d'exposition
"Send N*ds" le catalogue d'exposition"Send N*ds" le catalogue d'exposition
"Send N*ds" le catalogue d'exposition
 
Catalogue des artistes
Catalogue des artistesCatalogue des artistes
Catalogue des artistes
 
Portfolio guillaume lepoix_2012
Portfolio guillaume lepoix_2012Portfolio guillaume lepoix_2012
Portfolio guillaume lepoix_2012
 
Marie Eve PréSentatique
Marie Eve PréSentatiqueMarie Eve PréSentatique
Marie Eve PréSentatique
 

Alberto Castillo Photographe dossier artistique

  • 1. 1 Alberto Castillo Dossier Artistique Alberto Castillo, 20 bis rue Louis Aubin, 44110 Châteaubriant, 02 40 28 68 61/06 98 99 79 29, castillo.alberto@wanadoo.fr
  • 2. 2 Mexicain d’origine, je vis et travaille en France depuis seize ans. Après avoir fait trois ans d’études d’arts plastiques à l’université de Rennes 2 jusqu’en 2004, je deviens photographe indépendant dès 2006, illustrant différents supports de communication visuels pour la C.A.R.E.N.E (Communauté de Communes de Saint Nazaire), plus tard pour le théâtre universitaire de Nantes et la D.R.A.C des Pays de la Loire, ou encore la scène nationale de Blois. En 2007. J’ai publié le livre «Bric-à-brac» J’ai bénéficié de la bourse à la création de la région des Pays de la Loire pour le projet «la loterie» en 2009. Depuis 2012 je suis représenté par l’agence et galerie anglaise de photographie Millénium images. J’interviens régulièrement dans le milieu scolaire, en primaire et secondaire sur des projets liés à la photographie depuis 2010.
  • 3. 3 «Un couple sur fond rouge», format variable, série Bric à brac, 2006. «Jonathan» 50x70 cm, série portraits d’élèves, 2012
  • 4. 4 Je photographie des situations ordinaires afin de représenter le réel comme une mise en scène, un tableau, une énigme. Ma démarche consiste à utiliser la photographie comme un instrument permettant l’enregistre- ment du réel, les écarts entre sa représentation et la perception que nous en avons. Ils’agitd’arriver,parledécentrementd’unaxechoi- si, à une perte des horizons et des points stables de référence dans la perception courante des choses. Par ce décentrement, le sujet devient comme une image périphérique, se formant dans notre sys- tème oculaire de manière sensible, quelque part entre le champ de la vision et la conscience de cet objet. Je cherche les tensions entre la forme et l’objet, entre le sujet et son image, entre l’image et son support. Ce que je fixe est l’intervalle d’une action, un geste, afin de révéler les signes qui trahissent la profon- deur de l’existence. Sans titre, 50x70 cm, série Corps, surface, 2012.
  • 5. 5 Jeff Wall artiste canadien écrivait : « Cette dimension énigmatique est propre à l’art. Dans la vie réelle, lorsqu’on ren- contre quelqu’un, on peut parler avec lui, on échange des idées, on apprend à le connaître. L’image, elle, figure l’autre comme une énigme. L’énigme apparaît dans l’image. [...] Tous les grands fabri- cateurs d’images ont révélé ce dont la vie nousdétourne :noussommesdesénigmes pour nous-mêmes, et nous pouvons en faire l’expérience dans l’art. [...] Chaque individu est une antiquité. Il émerge d’un passé profond.  ». Essais et entretiens 1984-2001 (édition établie par l’historian d’art, Jean-François Chevrier). «Les fruits murs», 30x40 cm, série Bric-à-brac, 2007.
  • 6. 6 Aujourd’hui, notre culture intègre la photographie dans sa multiplicité. Objet de connaissance, objet d’art, la photogra- phie s’accompagne d’une révolution technologique. Des nouvelles fonctions dans la transmission du réel sont ap- parues. Démocratiques, les moyens de production et de dif- fusion d’images se sont accrus et renvoient à son exécutant, souvent anonyme et public à la fois, à la qualité de son récit, à de son écriture, favorisant la singularité des expressions. Dans cette frénésie de tout enregistrer, tout voir, le citoyen est confronté aux paradoxes de son époque où les libertés indivi- duelles sont souvent redéfinies par les États et par les citoyens eux-mêmes. «Le big deal», 30x40 cm, série Bric à Brac, 2007 Sans titre, format variable, série Impression, 2013.
  • 7. 7 Dans ces conditions, le monde des images est devenu un instrument efficace pour conditionner notre regard sur le monde, sur nos propres existences. Les fonctions des nouveaux réseaux d’information et de communication restent souvent les mêmes : canaliser les désirs, les transformer en fonction de l’offre des biens et des services, d’influencer les sensibilités. La vie est présentée et souvent vécue comme un simulacre de la vie elle-même. La télé- réalité, la publicité, le traitement de l’information dans les mass média sont des exemples qui rendent confus les clivages vérité/fausseté, documentarité/ fiction. Ils participent à une perte de la crédibilité dans la véracité des images et de l’information. «Maya», triptyque 50x70 cm, série Corps, surfaces, 2011.
  • 8. 8 La photographie est devenue également un rite de masse qui rend visible une typologie de la vie actuelle où les sphères privées et publiques souvent exposées en- semble expriment une volonté d’affirmer l’existence individuelle comme une forme de construction culturelle où la valeur serait la singularité de l’individu dans le collectif. Plus nos moyens de production d’images se sont accrus, plus nos capacités à dé- construire le réel, le reconstruire se sont développées et plus nos désirs de lui trou- ver du sens, lui en donner un, sont fondés. «La marche #2», 30x40 cm, série Corps, surfaces, 2011.
  • 9. 9 Les stratégies historiques dans la restitution du réel par l’image pho- tographique s’articulent entre efface- ment de l’opérateur et affirmation de sa subjectivité. La défense d’une autre objectivité dans les années 90 par Jean-Fran- çois Chevrier, les œuvres de Walker Evans, Stieglitz, les Becher et leurs célèbres disciples de l’école de Düs- seldorf en sont des exemples. L’histoire de la photographie illustre ces stratégies par lesquelles c’est la légitimation du document photogra- phique en tant que document qui est en jeu. «Les petites fiançailles», format variable, série Bric-à-brac, 2014.
  • 10. 10 Cependant, si la notion de forme - tableau réhabilite la photographie dans son autonomie se confrontant directement avec le spectateur dans son espace d’exposition et renvoie à l’histoire de l’art, il faut admettre qu’aujourd’hui c’est à travers le statut de l’image, son exploitation dans les médias, ses modes de production et diffusion que le réel est interrogé et à travers lui, c’est l’ensemble des activi- tés humaines dont l’image témoigne. «Las grottes de Jonas», Auvergne, 30x40 cm, série tourisme, 2010.
  • 11. 11 «La dune de Pilat», Arcachon, 30x40 cm, série Tourisme, 2011.
  • 12. 12 La photographie m’a permis d’interroger la nature de mes actes, de leur donner un sens, de les intégrer dans ma vie à travers les autres. J’ai choisi ce médium car il permet dans son immédiateté la faculté d’être confronté directement à une expérience sensible où le réel se dévoile par une impulsion, un geste. L’enjeu ici, est la restitution du réel de fa- çon sensible et raisonnée, à travers l’expé- rience esthétique. Sans titre, 50x70 cm, série Corps surfaces, 2011 Sans titre, 50x70 cm, série Corps surfaces; 2012.
  • 13. 13 «Cancun #1», format variable, série Péninsule du Yucatàn, 2007 «Cancun #2», format variable, série Péninsule du Yucatàn, 2012 Sans titre, format variable, série 0-255, 2007
  • 14. 14 Admettre la contingence dans mon travail, c’est admettre l’apparition et la disparition des phénomènes dans chaque image. Le dispositif photographique capte ce qui peut être ou ne pas être dans un instant don- né. Cadrer c’est faire apparaître et disparaître le monde dans un seul geste. Chaque image isole gestes et figures saisis dans un point de leur existence. Je cherche à révéler la mise en scène d’un monde pris au quotidien, où chaque événe- ment est source d’un travail sur la représen- tation elle-même. L’événement me permet de figurer la présence humaine dans un contexte donné, considérer sa représentation dans l’espace, représenter l’expérience de la vision. Sans titre, format varialble, série Suspendu, 2009.
  • 15. 15 Sans titre, format variable, série Suspendu, 2009. Sans titre, format variable, série Impression, 2013
  • 16. 16 «Le mariage d’Orhan», 30x40 cm, série Bric à Brac, 2010 Sans titre, format variable, série Impression, 2013 Sans titre,50x70 cm, série Corp surface, 2011.
  • 17. 17 Sans titre, format variable, série Suspendu, 2009. «Une inconnue», format variable, série Bric-à-brac, 2007.
  • 18. 18 Mon travail fait référence à la pratique pho- tographique elle-même, au geste de voir et de représenter, aux  questions fondamentales liées à la représentation de la vision : Quel est le statut de l’image dans l’image ? Quel est le rôle du support des images ? Quelle est la place du spectateur ? À travers ce dossier c’est un discours sur la photographie, sur ses implications dans la so- ciété, la place du photographe dans celle-ci, le lieu de son discours esthétique, le statut de sa production sur la création actuelle. Série Loterie, 30x40 cm, 2010
  • 19. 19 Série Loterie, 30x40 cm, 2010 Série Loterie, 30x40 cm, 2010
  • 20. 20 Expositions personnelles «impressions» Du 31 mai au 30 septembre 2014 festival photo Gacilly off « loterie » - Du 7 septembre au 3 novembre 2013 : centre d’art de Montrelais (44). « Péninsule du Yucatan » - Bibliothèque Lucien Rose, Rennes (35), dans le cadre de l’année du Mexique en France. Du 18 février au 5 mars 2011. « Bric-à-brac » : - Théâtre universitaire de Nantes, (44), du 24 septembre au 19 octobre 2007. « Le territoire vu Autrement » - Médiathèque intercommunale de Châteaubriant (44), du 2 au 31 mai 2008. « Suspendus » - Mars 2010 : galerie de la maison bleue, Craon (53). « Mosaïque : portraits de familles » - Du 3 au 19 mars 2009 : Studio Théâtre à Nantes (44). - Du 15 au 28 février 2007 : Espace Pol’n à Nantes (44). - Du 22 au 27 mai 2006 : Festival «Mée Tisse» à Châteaubriant,(44) . - 22 Octobre 2006 : Festival «Graine d’automne» à Saffré, (44). - Du 6 au 12 mars 2006 : Maison de l’Ange à Châteaubriant, (44). - Décembre 2005 : école Claude Monet à Châteaubriant, (44). Expositions collectives -06 au 14 dec. 2014 La recette no.1 Rencontres photographiques 49500 Nyoiseau - Avril 2009/2008/ 2007/2006 : Maison du Département de Châteaubriant, dans le cadre de la manifestation « L’Art prend l’Air » organisée par le Conseil Général de la Loire Atlantique. - Les 24, 25, 26 novembre 2005 : Festival international de la photographie «Photobis» galerie St Martin, Paris, (75). «Milo», 30x40 cm, série Les enfants, 2012 Alberto Castillo, 20 bis rue Louis Aubin, 44110 Châteaubriant, 02 40 28 68 61/06 98 99 79 29, castillo.alberto@wanadoo.fr
  • 21. 21 Publications et commandes - Tiré à part revue 303 art, recherche et créations, octobre 2011. - Visuel pour la sortie de l’album « Monsieur, Madame » d’Elec- trod, (pochette et livret du disque, affiche, photos de presse), novembre 2008. - Illustration du programme du festival de danse « Eclectique » de Blois, (visuel global, livret du programme), octobre 2008. - Illustration du programme du festival de théâtre universitaire de Nantes, (visuel global, livret du programme), janvier 2008. - Livre de photographies : « Bric-à-brac ou el Abuelo, los Nietos, Aqui y Alla », édition : Roul.j, octobre 2007. - Album de photos et de travaux d’enfants « redessinez moi un port », école Claude Monet, Châteaubriant, avril 2007. - Visuel pour l’événement « La piscine en fête » organisé par la CARENE à St Nazaire, avril 2007. - Réalisation du visuel pour le groupe : Electrod (électro jazz), mars 2007. - Réalisation du visuel pour le groupe : Leapton (jazz), février 2007. - Publication, carte de vœux 2007 de la DRAC des Pays de la Loire, décembre 2006. «Les bords», 30x40 cm, série Les enfants, 2012. Tirages jet d’encre pigmentaire formats variables Papiers fine art Hahnemülhle fine art baryta, W.Turner. Alberto Castillo, 20 bis rue Louis Aubin, 44110 Châteaubriant, 02 40 28 68 61/06 98 99 79 29, castillo.alberto@wanadoo.fr