- Samedi 23, en visite «prise de vue» de Saâdane Afif, je découvre ma question sur l’écran...  <br />
« Instant Narrative (IN), 2006-2008 de Dora Garcia »,  <br /><ul><li> J’ai pris la jeune femme qui tape ce qu’elle voit da...
<ul><li> Je la prends de profil, c’est une manière de réagir aux questions, de comprendre ce va et vient... </li></ul>Je n...
<ul><li> « Les dames au sac plastique blanc », celle qui me sourit, s'est rendu compte du manège. </li></ul>Elle me reconn...
<ul><li> Ce jeu (?), ce dialogue avec l’œuvre ne fait que commencer, </li></ul>car je sais qu’Agnès, Sylvie et moi avons p...
<ul><li> Samedi 30, « Dernière exposition place Francis Chirat », « Une porte, des murs, une exposition… </li></ul>ou comm...
<ul><li> Chacune de nous anticipe nos visites. Prendre des photos, des notes (les artistes, les œuvres)... Garder </li></u...
- La Vieille Bâtisse du Panier est un lieu auquel nous sommes attachées et avec lequel nous avons une certaine complicité....
- La personne, qui note ce qui se passe, a remarqué mes amies. Je marche le long du mur, discrète ! <br />
<ul><li> Le jeu paraît biaisé. Mes amies font comme si nous n’avions pas évoqué l’œuvre auparavant. </li></ul>Innocemment,...
- Je reste le long du mur, suivant ce qui se passe par écran interposé.<br />
- Je suis impatiente de la voir… <br />
<ul><li> Elle, quelqu’un ou moi ? Toujours cette ambiguïté. </li></ul>Qui est le spectateur ? L’objet de l’œuvre ? Qui rac...
<ul><li> La personne, qui note ce qui se passe, se trouve derrière le mur à l’angle. </li></ul>Elle entend, regarde, assis...
<ul><li> Suis-je repérée, sans doute. Ouf ! Je vais pouvoir bouger et la photographier.  </li></li></ul><li><ul><li> J’y s...
<ul><li> La médiatrice nous a expliqué : trois personnes ont été chargées </li></ul>de raconter selon un cahier des charge...
<ul><li> Je lis par dessus son épaule, elle a tapé : </li></ul>« Il va pleuvoir toute l’après-midi, ce son est presque réc...
<ul><li> « My Heart beats for Dora  Garcia », c’est  le Tweet que j’ai passé le lendemain </li></ul>de ma première visite,...
<ul><li> Nous passons d’une salle à l’autre, revenant sur nos pas !</li></li></ul><li><ul><li> Au fond, les photographies ...
<ul><li> Le temps passe, nous bougeons !</li></li></ul><li><ul><li> Par qui ? quelqu’un va-t-il s’y asseoir ?</li></li></u...
<ul><li> Ce doit être long toute la journée. Immobile, songeuse, sous la lumière diffuse </li></ul>elle ressemble aux jeun...
- La personne, qui note ce qui se passe, participe à l’œuvre, à l’exposition, elle y transmet sa bonne humeur ! <br />
- Elle s’interroge comme le spectateur et comme un muséologue, elle note les déplacements et les réactions.   <br />
<ul><li> Groupes, genres, nombres, encore les réactions ! Une certaine joie de vivre.</li></li></ul><li><ul><li> Un dernie...
« MyHeart beats for Dora Gracia »<br />Photographies (sauf la 1ère  d’après © Dora Garcia) et Montage © Laure JEGAT 2010<b...
Dora Garcia, Instant Narrative (IN), 2006-2008, Collection MuseoNacional Centro de Arte Reina Sofia, Madrid,
Chloé Quenum, Vice Versa (ou pour chaque chose son temps), 2010, Production FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur</li></ul>Pour ...
My Heart beats for Dora Garcia
My Heart beats for Dora Garcia
My Heart beats for Dora Garcia
My Heart beats for Dora Garcia
My Heart beats for Dora Garcia
My Heart beats for Dora Garcia
My Heart beats for Dora Garcia
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

My Heart beats for Dora Garcia

1 458 vues

Publié le

My Heart beats for Dora Gracia, Photographies (sauf la 1ère d’après © Dora Garcia) et Montage © Laure JEGAT

Liste des œuvres photographiées :
- Saâdane Afif, Le Belvédère, 2003, Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur
- Alain Bublex, Tentatives, 1995 à 1998, Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, © ADAGP, Paris, 2010,
- Dora Garcia, Instant Narrative (IN), 2006-2008, Collection Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, Madrid,
- Chloé Quenum, Vice Versa (ou pour chaque chose son temps), 2010, Production FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 458
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
22
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

My Heart beats for Dora Garcia

  1. 1.
  2. 2. - Samedi 23, en visite «prise de vue» de Saâdane Afif, je découvre ma question sur l’écran... <br />
  3. 3. « Instant Narrative (IN), 2006-2008 de Dora Garcia », <br /><ul><li> J’ai pris la jeune femme qui tape ce qu’elle voit dans la galerie, sur un ton neutre, pour « un gardien »... </li></li></ul><li>« Instant Narrative (IN), 2006-2008 de Dora Garcia » - Je suis une spectatrice habituée <br />des galeries, des musées. J’ai tout juste l’impression de mettre fait prendre au piège par la mise en scène. <br />
  4. 4. <ul><li> Je la prends de profil, c’est une manière de réagir aux questions, de comprendre ce va et vient... </li></ul>Je n’ai pas encore toutes les clés, pas sûr que je les ai un jour !<br />
  5. 5. <ul><li> « Les dames au sac plastique blanc », celle qui me sourit, s'est rendu compte du manège. </li></ul>Elle me reconnaît, je l’ai rencontrée aux Beaux-Arts de Marseille, où j’ai étudié. Bonjour ! <br />
  6. 6. <ul><li> Ce jeu (?), ce dialogue avec l’œuvre ne fait que commencer, </li></ul>car je sais qu’Agnès, Sylvie et moi avons prévu notre visite la semaine prochaine…<br />
  7. 7. <ul><li> Samedi 30, « Dernière exposition place Francis Chirat », « Une porte, des murs, une exposition… </li></ul>ou comment les artistes transforment l’exposition en matériaux de travail. » (Phrase sur le carton d’invitation)<br />
  8. 8. <ul><li> Chacune de nous anticipe nos visites. Prendre des photos, des notes (les artistes, les œuvres)... Garder </li></ul>des traces pour nourrir nos articles, tout en restant sensibles, réceptives, impliquées dans ce qui nous motive.<br />
  9. 9. - La Vieille Bâtisse du Panier est un lieu auquel nous sommes attachées et avec lequel nous avons une certaine complicité. Depuis quand y venons nous ? Des années, nous nous y sentons bien, sereines ! <br />
  10. 10. - La personne, qui note ce qui se passe, a remarqué mes amies. Je marche le long du mur, discrète ! <br />
  11. 11. <ul><li> Le jeu paraît biaisé. Mes amies font comme si nous n’avions pas évoqué l’œuvre auparavant. </li></ul>Innocemment, elles profitent de l’exposition, attentives aux vidéos, photographies, installations…<br />
  12. 12. - Je reste le long du mur, suivant ce qui se passe par écran interposé.<br />
  13. 13. - Je suis impatiente de la voir… <br />
  14. 14. <ul><li> Elle, quelqu’un ou moi ? Toujours cette ambiguïté. </li></ul>Qui est le spectateur ? L’objet de l’œuvre ? Qui raconte l’exposition ? <br />
  15. 15. <ul><li> La personne, qui note ce qui se passe, se trouve derrière le mur à l’angle. </li></ul>Elle entend, regarde, assise derrière une petite table équipée d’un ordinateur et d’une lampe de bureau. <br />
  16. 16. <ul><li> Suis-je repérée, sans doute. Ouf ! Je vais pouvoir bouger et la photographier. </li></li></ul><li><ul><li> J’y suis invitée. </li></li></ul><li><ul><li> Tous les visiteurs sont à ce moment dans la salle du fond, je les ai rejoints. </li></ul>Ce n’est pas la même personne que la semaine dernière. <br />
  17. 17. <ul><li> La médiatrice nous a expliqué : trois personnes ont été chargées </li></ul>de raconter selon un cahier des charges précis, sur toute la durée de l’exposition.<br />
  18. 18. <ul><li> Je lis par dessus son épaule, elle a tapé : </li></ul>« Il va pleuvoir toute l’après-midi, ce son est presque réconfortant ». <br />
  19. 19.
  20. 20. <ul><li> « My Heart beats for Dora Garcia », c’est le Tweet que j’ai passé le lendemain </li></ul>de ma première visite, renvoyant nos abonnés au site personnel de l’artiste. <br />
  21. 21. <ul><li> Nous passons d’une salle à l’autre, revenant sur nos pas !</li></li></ul><li><ul><li> Au fond, les photographies si soignées d’Alain Bublex sont des « Tentatives » d’expositions. L’artiste s’interroge sur le Projet. Comme si le le projet suffisait à l’œuvre. Comme si la tentative suffisait à l’exposition ! </li></li></ul><li><ul><li> Devant, « Vice versa (ou pour chaque chose son temps) » de Chloé Quenum, une œuvre sablier. </li></ul>Les 92 feuilles du calendrier doivent tomber chaque jour d’ouverture.<br />
  22. 22. <ul><li> Le temps passe, nous bougeons !</li></li></ul><li><ul><li> Par qui ? quelqu’un va-t-il s’y asseoir ?</li></li></ul><li>- La personne, qui note ce qui se passe, s’interroge-t-elle sur le sort à venir de l’œuvre ? <br />
  23. 23. <ul><li> Ce doit être long toute la journée. Immobile, songeuse, sous la lumière diffuse </li></ul>elle ressemble aux jeunes femmes de Vermeer. Sait-elle qu’elle fait partie de l’œuvre ? <br />
  24. 24. - La personne, qui note ce qui se passe, participe à l’œuvre, à l’exposition, elle y transmet sa bonne humeur ! <br />
  25. 25. - Elle s’interroge comme le spectateur et comme un muséologue, elle note les déplacements et les réactions. <br />
  26. 26. <ul><li> Groupes, genres, nombres, encore les réactions ! Une certaine joie de vivre.</li></li></ul><li><ul><li> Un dernier profil !</li></li></ul><li><ul><li> Mes amies de dos avec d’autres spectatrices discutent. J’entends la pluie et je pense </li></ul>aux bruits de vagues de nos cœurs sensibles à ce moment, entre fiction et réalité. <br />
  27. 27. « MyHeart beats for Dora Gracia »<br />Photographies (sauf la 1ère d’après © Dora Garcia) et Montage © Laure JEGAT 2010<br />Liste des œuvres photographiées : <br />- SaâdaneAfif, Le Belvédère, 2003, Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur<br /><ul><li> Alain Bublex, Tentatives, 1995 à 1998, Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, © ADAGP, Paris, 2010,
  28. 28. Dora Garcia, Instant Narrative (IN), 2006-2008, Collection MuseoNacional Centro de Arte Reina Sofia, Madrid,
  29. 29. Chloé Quenum, Vice Versa (ou pour chaque chose son temps), 2010, Production FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur</li></ul>Pour suivre les articles d’AssociatEyes<br />retrouvez nous sur le blog de L’Œil et l’Esprit <br />à cette adresse :<br />http://eyeandmind.wordpress.com/<br />- « Dernière exposition place Francis Chirat », 18h - 11 décembre 2010, le Frac ferme ses portes...<br />

×