Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
LANCEMENT DE LA 5ÈME ÉTUDEBURSON – MARSTELLERSUR LE LOBBYINGPOUR UN LOBBYING EFFICACEParis, le 5 Juin 2013
25ème étude B-Msur le lobbyingEntretiens enligne, partéléphone et enface à faceEtudequalitativeauprès de 600sondés, dans 1...
Qui sont les lobbyistes ?Les lobbyistes les plus reconnus sont :o 66% : Les fédérations professionnelleso 58% : Les cabine...
Les aspects positifs du lobbyingPas d‟accord unanime en Europe sur les aspectsles plus positifs du lobbyingAssurer la part...
Les aspects négatifs du lobbyingLe manque de transparence reste le point négatif leplus cité dans la pratique du lobbying....
La transparencePrès de 9 décideurs européens sur 10 sontparticulièrement d‟accord (25%) oud‟accord(64%) avec l‟idée qu‟un ...
La transparenceLes lobbyistes considérés comme les moinstransparents : les journalistes (41%) et lescabinets d‟avocats (38...
Les cabinets spécialisés en affairespubliques sont sévèrementjugés, contrairement aux autresentités
La majorité (56%) dessondés en Europe penseque le lobbying n‟est passuffisamment règlementédans leur pays.Les chiffres son...
Cette opinion est particulièrement partagée auPortugal(88%), en Pologne (87%), en Italie (83%) et auniveau européen (79%)....
L‟efficacité du lobbyingLes associations professionnelles sont perçuescomme exerçant le lobbying le plus efficace, avec 62...
De mauvaises pratiquesUn nombre important de lobbyistes représentant desentreprises (37%) et des ONG (39%) ont des difficu...
Canaux d‟influenceL‟ensemble des données à l‟échelle européennemontre que les sources d‟information que les sondéstrouvent...
L‟utilisation des réseaux sociauxLes décideurs politiques consultent souvent les sites webdes entreprises (43% les consult...
Et à Bruxelles ?Les lobbyistes ont plus de chance d‟obtenir uneentrevue si :- Ils fournissent des informations pertinentes...
Websitewww.lobbyingsurvey.eu
Merci
L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller
L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller
L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller
L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller
L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller
L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller
L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller
L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller

2 006 vues

Publié le

Qui sont les lobbyistes les plus efficaces et les meilleures pratiques ? Comment le lobbying devra-t-il être régulé en Europe dans le futur ? Présentation par Robert Mack, Chairman EMEA Public Affairs Practice Burson-Marsteller

  • Soyez le premier à commenter

L’efficacité du lobbying en Europe - 5ème étude lobbying Burson-Marsteller

  1. 1. LANCEMENT DE LA 5ÈME ÉTUDEBURSON – MARSTELLERSUR LE LOBBYINGPOUR UN LOBBYING EFFICACEParis, le 5 Juin 2013
  2. 2. 25ème étude B-Msur le lobbyingEntretiens enligne, partéléphone et enface à faceEtudequalitativeauprès de 600sondés, dans 19pays européens+ BruxellesDes institutsde sondagelocauxconduisentl’étudeLes sondés :femmes ethommespolitiques(parlementairesnationaux eteuropéens, élus locaux)PSB analyse lesdonnéesLes sondés :membres decabinets, hauts-fonctionnaires(nationaux, européens)Durée del’étude :Jan. – Avr. 201315 63748Méthodologie
  3. 3. Qui sont les lobbyistes ?Les lobbyistes les plus reconnus sont :o 66% : Les fédérations professionnelleso 58% : Les cabinets spécialisés en affairespubliqueso 57% : Les organisations professionnellesL‟exception bruxelloise : 73% des décideurs européensconsidèrent les syndicats comme des lobbyistes, unjugement qui contraste avec la moyenne européenne (40%).
  4. 4. Les aspects positifs du lobbyingPas d‟accord unanime en Europe sur les aspectsles plus positifs du lobbyingAssurer la participation des acteurs économiqueset sociaux et des citoyens dans le processuspolitique est la réponse la plus citée (37%).
  5. 5. Les aspects négatifs du lobbyingLe manque de transparence reste le point négatif leplus cité dans la pratique du lobbying.Privilégier l’élite et les plus fortunés en leur donnanttrop de poids dans le processus de décisionreprésente le deuxième aspect négatif le plus cité maisles chiffres varient selon les pays européens :– Moyenne européenne : 24%– Norvège : 55%– Hongrie et Roumanie : 40% (chacune)– France : 10%– Espagne : 5%– Italie : 3%
  6. 6. La transparencePrès de 9 décideurs européens sur 10 sontparticulièrement d‟accord (25%) oud‟accord(64%) avec l‟idée qu‟un “lobbyingéthique et transparent est un outil d‟aide à ladécision publique”.
  7. 7. La transparenceLes lobbyistes considérés comme les moinstransparents : les journalistes (41%) et lescabinets d‟avocats (38%).Les plus transparents : les associations et lesfédérations professionnelles (65%), lesorganisations professionnelles (60%), lesentreprises (57%), les syndicats (56%) et lesONG(55%).
  8. 8. Les cabinets spécialisés en affairespubliques sont sévèrementjugés, contrairement aux autresentités
  9. 9. La majorité (56%) dessondés en Europe penseque le lobbying n‟est passuffisamment règlementédans leur pays.Les chiffres sontparticulièrement élevés auPortugal, en Espagne, enRépublique Tchèque et enItalie.93%100%87%88%Réglementation du lobbying
  10. 10. Cette opinion est particulièrement partagée auPortugal(88%), en Pologne (87%), en Italie (83%) et auniveau européen (79%).La Norvège est le seul pays où un peu plus de la moitiédes sondés (51%) ne pense pas qu‟un registre obligatoireserait utile.
  11. 11. L‟efficacité du lobbyingLes associations professionnelles sont perçuescomme exerçant le lobbying le plus efficace, avec 62%des sondés européens les considérant « efficaces » ou« très efficaces ».L‟exception allemande : les sondés considèrent les ONG(78%) et les cabinets spécialisés en affaires publiques(71%) comme les plus efficaces.
  12. 12. De mauvaises pratiquesUn nombre important de lobbyistes représentant desentreprises (37%) et des ONG (39%) ont des difficultésà comprendre le processus politique et législatif.Environ un tiers des sondés pense que leur travailintervient trop tôt ou trop tard dans le processus dedécision.Un sondé sur quatre pense qu‟il y a toujours unproblème considérable avec les représentants d„intérêtsdes entreprises et les perçoivent comme utilisant desprocédés non-éthiques.
  13. 13. Canaux d‟influenceL‟ensemble des données à l‟échelle européennemontre que les sources d‟information que les sondéstrouvent les plus utiles sont les réunions internes etles documents des autorités nationales.Les réseaux sociaux et les médias traditionnels -médias online compris – ne sont pas considéréscomme particulièrement utiles.
  14. 14. L‟utilisation des réseaux sociauxLes décideurs politiques consultent souvent les sites webdes entreprises (43% les consultent quotidiennement ouau moins une fois par semaine), des associationsindustrielles (41%), des ONG (37%) et Wikipedia (38%).Près d‟un cinquième des sondés utilise Facebook tous lesjours dans le cadre de leur travail, et une proportionsimilaire utilise Twitter chaque jour (alors même que 49%ne l‟utilisent jamais).
  15. 15. Et à Bruxelles ?Les lobbyistes ont plus de chance d‟obtenir uneentrevue si :- Ils fournissent des informations pertinentes etutiles (77%)- Ils sont transparents (64%)- Ils sont enregistrés sur un registre public (57%)Les lobbyistes les plus efficaces selon les secteurssont : l‟agriculture (75%), l‟énergie (77%), la santé(71%), et l‟industrie pharmaceutique (66%).
  16. 16. Websitewww.lobbyingsurvey.eu
  17. 17. Merci

×