1 
Les Français face au 
plan de relance du 
Gouvernement en 
faveur du logement 
Contacts Ipsos Public Affairs : 
Guillau...
2 
Méthodologie 
ECHANTILLON 
L’enquête a été réalisée auprès de 957 personnes constituant un échantillon 
représentatif d...
3 
Principaux enseignements 
La notoriété du plan de relance pour le logement limitée : 
• Dans un contexte très chahuté p...
Le plan de relance en faveur du logement bénéficie d’un écho relativement limité, à 
l’exception des personnes concernées ...
5 
Pour une majorité relative de Français (44%), l’abandon de l’encadrement des 
loyers par le Gouvernement est plutôt une...
6 
Les sympathisants de droite sont partagés, alors que ceux de gauche sont 
majoritairement critiques à l’égard de cet ab...
7 
La majorité des Français souhaiterait désormais que ce dispositif d’encadrement 
des loyers soit étendu à un maximum de...
Les Français soulignent pourtant autant les effets positifs (baisse des prix de loyers) 
que négatifs (effet dissuasif sur...
9 
Plus de 4 Français sur 10 se sentent concernés par l’encadrement des loyers dans 
les grandes agglomérations, le plus s...
79% des personnes âgées de 60 ans ou + 
10 
L’ouverture du dispositif Duflot aux locations entre les membres d’une même 
f...
Une majorité des Français approuve la mesure permettant aux préfets d’imposer la 
construction de logements sociaux dans l...
12 
Selon une majorité des Français, l’Etat devrait avant tout favoriser l’accession à la 
propriété pour relancer la cons...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Français face au plan de relance du Gouvernement en faveur du logement - Fondation Abbé Pierre/Ipsos

831 vues

Publié le

Sondage Ipsos pour la Fondation Abbé Pierre. 12 septembre 2014.

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Les Français face au plan de relance du Gouvernement en faveur du logement - Fondation Abbé Pierre/Ipsos

  1. 1. 1 Les Français face au plan de relance du Gouvernement en faveur du logement Contacts Ipsos Public Affairs : Guillaume PETIT, Directeur de Département Sarah DUHAUTOIS, Directrice d’études Grazyna MARCINKOWSKA, Chargée d’études senior Une étude Ipsos pour la Fondation Abbé Pierre Septembre 2014 © 2014 Ipsos. All rights reserved. Contains Ipsos' Confidential and Proprietary information and may not be disclosed or reproduced without the prior written consent of Ipsos. pour
  2. 2. 2 Méthodologie ECHANTILLON L’enquête a été réalisée auprès de 957 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 à 75 ans. L’échantillon est construit selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, région et catégorie d’agglomération). MODE DE RECUEIL Enquête réalisée par téléphone via l’Omnibus téléphonique d’Ipsos, l’Express DATE DE REALISATION Le terrain de l’enquête s’est déroulé du 5 au 6 septembre 2014. Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques. Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 20252 « Etudes de marché, études sociales et d’opinion »
  3. 3. 3 Principaux enseignements La notoriété du plan de relance pour le logement limitée : • Dans un contexte très chahuté politiquement et médiatiquement, le plan de relance en faveur du logement bénéficie d’un écho limité dans l’opinion : 35% des Français déclarent en avoir entendu parler, et seuls 4% voient précisément de quelles mesures il s’agit. L’encadrement des loyers soutenu par les Français, même si ceux-ci en soulignent à la fois les effets positifs et négatifs: • Une proportion importante de Français (44%) se considère concernée par le possible encadrement des loyers annoncé dans le plan de relance. • L’abandon de cette mesure d’encadrement des loyers est regretté par une majorité relative de 44% des Français, seuls 21% considérant l’abandon comme une bonne chose (et 27% ni comme une bonne ni mauvaise chose). Cet abandon est davantage critiqué chez les sympathisants de gauche (à 58%), alors que ceux de droite se montrent partagés sur le sujet. • Suite au rétropédalage du Gouvernement et à la possibilité évoquée par Manuel Valls d’étendre l’encadrement aux villes volontaires, plus de la moitié des Français (56%) souhaitent que le dispositif soit élargi à un maximum de grandes villes (seuls 18% souhaitent qu’ils soit développé le moins possible). • Cependant, dans le détail, si les Français attendent majoritairement (à 63%) des effets positifs (une baisse des prix) de cet encadrement des loyers, ils sont quasiment la même proportion à anticiper en même temps des effets négatifs, 56% estimant que l’encadrement dissuadera les Français d’acheter, ou les propriétaires de louer. Les autres mesures : • Quant aux autres mesures annoncées par Manuel Valls, l’ouverture du dispositif Duflot aux locations entre les membres de la famille bénéficie d’un large soutien (69%), notamment parmi les personnes âgées (79% des 60 ans et plus). • La mesure permettant aux préfets d’imposer la construction de logements sociaux dans les villes qui ne respectent pas leur taux minimal est quant à elle approuvée par 57% des Français, surtout les sympathisants de gauche et ceux vivant dans les foyers à revenus modestes. L’accession à la propriété comme mesure prioritaire pour la construction: • L’accession à la propriété demeure pour les Français la mesure prioritaire (pour 54%) pour favoriser la construction de logements, seuls 26% préférant la construction de logements sociaux.
  4. 4. Le plan de relance en faveur du logement bénéficie d’un écho relativement limité, à l’exception des personnes concernées en tant que bailleurs 4 OUI, et vous voyez précisément les mesures sur le logement qui ont été annoncées 4 31 65 Non, vous ne voyez pas ce dont il s’agit OUI, et vous voyez globalement les mesures sur le logement qui ont été annoncées Avez-vous entendu parler du nouveau plan de relance du Gouvernement de Manuel Valls en faveur du logement, annoncé la semaine dernière ? Oui 35% 28% des moins de 35 ans 24% des foyers à revenus modestes 25% des locataires concernés 39% des habitants de grandes agglomérations 37% des habitants de l’agglomération parisienne 64% des propriétaires bailleurs concernés
  5. 5. 5 Pour une majorité relative de Français (44%), l’abandon de l’encadrement des loyers par le Gouvernement est plutôt une mauvaise chose L’abandon de l’encadrement des loyers est… Parmi les mesures annoncées, le gouvernement, prévoit notamment d’abandonner l’encadrement des loyers dans toutes les grandes villes (hors Paris), alors qu’elles étaient initialement prévues par la loi votée au Parlement. Vous-mêmes, diriez-vous que cet abandon de l’encadrement des loyers dans ces grandes villes est : 21 44 27 8 Plutôt une bonne chose Ni une bonne, ni une mauvaise chose Plutôt une mauvaise chose Vous ne savez pas
  6. 6. 6 Les sympathisants de droite sont partagés, alors que ceux de gauche sont majoritairement critiques à l’égard de cet abandon L’abandon de l’encadrement des loyers est… 14 4 Parmi les mesures annoncées, le gouvernement, prévoit notamment d’abandonner l’encadrement des loyers dans toutes les grandes villes (hors Paris), alors qu’elles étaient initialement prévues par la loi votée au Parlement. Vous-mêmes, diriez-vous que cet abandon de l’encadrement des loyers dans ces grandes villes est : 33 33 30 58 22 6 Sympathisants de gauche Plutôt une bonne chose Plutôt une mauvaise chose Ni une bonne, ni une mauvaise chose Vous ne savez pas Sympathisants de droite
  7. 7. 7 La majorité des Français souhaiterait désormais que ce dispositif d’encadrement des loyers soit étendu à un maximum de grandes villes Vous souhaitez que l’encadrement des loyers… Concerne un maximum de grandes villes 56% Concerne un nombre limité de grandes villes 15% Soit développé le moins possible, voire pas du tout 18% Vous ne savez pas 11% Le Gouvernement a depuis laissé entendre que le dispositif d’encadrement des loyers serait finalement ouvert aux grandes villes ou agglomérations qui le souhaitent. Vous-même, souhaitez-vous que l’encadrement des loyers en France :
  8. 8. Les Français soulignent pourtant autant les effets positifs (baisse des prix de loyers) que négatifs (effet dissuasif sur les bailleurs actuels ou potentiels) de l’encadrement 8 Peut décourager les Français d’acheter pour louer ou les propriétaires de louer Peut faire baisser les loyers et ainsi améliorer l’accès des catégories modestes au logement Oui 63% Non 31% 29 34 Ne sait pas 17 14 6 Oui tout à fait Oui plutôt Non pas du tout Non plutôt pas Pensez-vous que dans les villes concernées, l’encadrement des loyers…: Oui 56% Non 38% 28 28 Ne sait pas 13 25 6 Oui tout à fait Oui plutôt Non pas du tout Non plutôt pas 45% de ceux qui se sentent concernés en tant que bailleurs 40% de ceux qui se sentent concernés en tant que locataires
  9. 9. 9 Plus de 4 Français sur 10 se sentent concernés par l’encadrement des loyers dans les grandes agglomérations, le plus souvent en tant que locataire Oui, en tant que locataire 27% Oui, en tant que propriétaire occupant 10% 9% Oui, en tant que propriétaire bailleur Non, pas vraiment 53% Vous ne savez pas 3% Concerné : 44% Concerné en tant que propriétaire : 18%* *Le total ne fait pas 100%, question à choix multiple. Vous-même, vous sentez-vous concerné par ce possible encadrement de loyers dans les grandes villes ou agglomérations ?
  10. 10. 79% des personnes âgées de 60 ans ou + 10 L’ouverture du dispositif Duflot aux locations entre les membres d’une même famille bénéficie d’un soutien très important Cette nouvelle possibilité d’obtenir un avantage fiscal significatif même si on loue le logement à un de ses parents/enfants est … 69 Vous ne savez pas 21 7 3 Plutôt une bonne chose Ni une bonne, ni une mauvaise chose Plutôt une mauvaise chose Une autre mesure prévoit l’aménagement du dispositif d’investissement locatif Duflot : désormais, les acheteurs d’un logement pourront obtenir un avantage fiscal significatif même s’ils louent ce logement à un de leurs parents/enfants, ce qui n’était pas possible avant. Considérez-vous que cette nouvelle possibilité est :
  11. 11. Une majorité des Français approuve la mesure permettant aux préfets d’imposer la construction de logements sociaux dans les villes ne respectant pas le taux minimal de logements sociaux 75% des sympathisants de gauche (vs. 43% des sympathisants de droite) 69% des foyers les plus modestes (vs. 56% des foyers les plus aisés) 11 La mesure permettant aux préfets de décider de la construction de logements sociaux est … 2 Plutôt une Vous ne savez pas Ni une bonne, ni une bonne chose 57 14 27 mauvaise chose Plutôt une mauvaise chose Parmi les mesures annoncées par le gouvernement, celui-ci prévoit de donner des consignes aux préfets afin que ceux-ci décident de la construction de logements sociaux dans les villes qui ne respectent pas le taux minimal de logements sociaux. Diriez-vous que cette mesure est :
  12. 12. 12 Selon une majorité des Français, l’Etat devrait avant tout favoriser l’accession à la propriété pour relancer la construction du logement en France Pour relancer la construction de logements, l’Etat doit favoriser avant tout… L‘accession à la propriété 54% La construction de logements sociaux 26% L‘investissement locatif privé défiscalisé 16% Aucun des trois 1% Vous ne savez pas 3% 66% des 25-34 ans 65% des sympathisants de droite 61% des foyers les plus aisés Pour relancer la construction de logements en France, pensez-vous que l’Etat doit avant tout favoriser : 49% des foyers les plus modestes 43% des 18-24 ans 36% des sympathisants de gauche

×