ce projet est le fruit
d’un travail collectif
Avril 2016 - Décembre 2016
Un grand merci à tous les référents thématiques, ...
Au début de ce programme, il y a une réflexion sur les différents
niveaux de responsabilité politique et les leviers d’acti...
PRÉAMBULE
Les espaces d’innovation, d’expérimentation, de transition et nouveaux modes de
production et de consommation se...
le projet
europe
économie
santé
relations internationales
culture
outre-mer
éducation
territoires
environnement
société
ét...
@
Il n’y a pas eu de grande vision politique européenne depuis le débat sur
la constitution européenne en 2005. Depuis, se...
@
‣ Etablir une Europe à plusieurs cercles : une
Europe plus intégrée de 12 à 15 pays
fondateurs, une collaboration étroit...
@
économie Le modèle de croissance basé sur la mondialisation est en panne : le
chômage, la précarité et les inégalités se...
@
‣ Encourager le développement des modèles de
production basés sur un lien direct entre
producteur et consommateur final.
...
@
état Notre pays s’est progressivement transformé en une mosaïque
de statuts, à l’intérieur desquels chacun défend ses ac...
@
‣ Mettre en place un profil citoyen unique et
sécurisé (en blockchain), sur lequel toutes les
informations concernant le ...
@
Nos institutions ne sont plus adaptées à notre société. Elles
sont basées sur les partis politiques, facteurs d’immobili...
@
‣ Recentrer l’Etat sur ses fonctions principales
(justice, sécurité, santé), qu'il exerce
directement. L'Etat définit et ...
@
société Nos sociétés contemporaines semblent se fracturer en deux : d’un côté, les
personnes intégrées au système, de l’...
@
‣ Créer une société plus inclusive, où les citoyens
jouent un rôle prépondérant, et où chacun peut
avoir accès aux mêmes...
@
éducation L’éducation française est une des plus inégalitaires des pays
développés. 4 écoliers sur 10 quittent l’école p...
@
‣ Faire que notre système éducatif internalise les
difficultés d’apprentissage, en s’adaptant à
chaque élève et en indivi...
@
culture La politique culturelle de la France, depuis Malraux, s’est centrée sur trois aspects :
l’éducation culturelle, ...
@
‣ Faire émerger une sphère culturelle publique,
animateur de plusieurs dynamiques de création
culturelle. Tourner l’inve...
@
territoires Le territoire est le lieu d’une économie nouvelle. Notre objectif est de
vivre dans un environnement sain, m...
@
‣ Contraindre les grandes et moyennes
surfaces à faire imprimer sur les emballages
des produits le détail de l’élaborati...
@
santé Notre système de santé est aujourd’hui au centre des interrogations. Il
est passé d’être une référence mondiale, à...
@
‣ Rétablir l’équité de notre système de santé.
Remettre à plat le financement de la protection
sociale, en excluant total...
@
environnement L’écologie n’est pas un objectif, c’est une
nécessité immédiate  ! Nous devons diversifier
nos sources d’én...
@
‣ Mettre en place des programmes de recherche
d’énergies à l’échelle européenne. Favoriser
une recherche moins soumise a...
@
outre-mer Les territoires d’Outre-mer sont précieux. Ils sont un élément
incontournable de la puissance française, et un...
@
‣ S’intéresser aux territoires d’Outre-mer
‣ Bien prendre en compte leurs spécificités, en
particulier dans l’élaboration...
@
relations
internationales
Dans le monde tel qu’il se dessine aujourd’hui, avec
Trump, Putin, Erdogan, Xi Jinping, les al...
@
‣ Créer un corps diplomatique européen
entièrement intégré. Créer par la suite un
ministère des Affaires étrangères euro...
Le vainqueur de LaPrimaireOrg défendra ce projet l’année
prochaine, participant aux débats nationaux et ayant accès
aux mé...
soutenez
Roxane
Revon
du 15 au 30 décembre
www.LaPrimaire.org
LaPrimaire.Org / Le projet collectif porté par Roxane Revon
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

LaPrimaire.Org / Le projet collectif porté par Roxane Revon

458 vues

Publié le

Ce projet a été élaboré avec la contribution de dizaines de personnes. Nous souhaitons le porter sur la table lors de l'élection présidentielle de 2017.

Si vous souhaitez nous soutenir, du 15 au 30 décembre, votez Roxane Revon lors du 2nd tour de www.LaPrimaire.Org (déjà + de 100 000 participants !)

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
458
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
259
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

LaPrimaire.Org / Le projet collectif porté par Roxane Revon

  1. 1. ce projet est le fruit d’un travail collectif Avril 2016 - Décembre 2016 Un grand merci à tous les référents thématiques, les contributeurs en ligne, les personnes rencontrées, les réunions organisées, et tout ce qui a permis à ce projet d’exister et de s’enrichir continuellement. Roxane Revon
  2. 2. Au début de ce programme, il y a une réflexion sur les différents niveaux de responsabilité politique et les leviers d’action qui y sont associés. L’articulation entre l’Europe, l’Etat et le local doit, à notre sens, se faire de la façon suivante :  PRÉAMBULE 3 / 31
  3. 3. PRÉAMBULE Les espaces d’innovation, d’expérimentation, de transition et nouveaux modes de production et de consommation seront locaux. C’est là que pourront se créer des échanges à la hauteur des enjeux climatiques et sociaux auxquels nous devons faire face. 1 L’Europe sera, elle, la garantie que tout ceci ne restera pas minime, mais amplifié et protégé. La société civile a une grande part de responsabilité dans l’émergence de ces innovations, et l’Etat a le devoir de lui accorder sa confiance. Il devra nous permettre d’ancrer ces créations et les favoriser en nous garantissant une stabilité juridique, démocratique et institutionnelle.2 3 4 / 31
  4. 4. le projet europe économie santé relations internationales culture outre-mer éducation territoires environnement société état et solidarité institutions et vie politique
  5. 5. @ Il n’y a pas eu de grande vision politique européenne depuis le débat sur la constitution européenne en 2005. Depuis, seule l’Europe des élites a avancé. L’Union Européenne a, elle, perdu ses citoyens en chemin. Il est en effet difficile de défendre cette Union Européenne, sa Commission, ses non- choix, ses institutions incompréhensibles et son opacité. Pour autant, il ne faut pas abandonner l’Europe. Sans elle la France ne pourra faire face aux grands défis planétaires de ce siècle, et il nous sera impossible de maintenir notre mode de vie actuel. Il est vital, pour nous, Français, que l’Union puisse se réformer. Une Europe enfin démocratique, profondément sociale et résolument moderne. L’Europe de demain sera celle des citoyens. Si nous le voulons, elle peut être différente, et c’est là toute la force de la politique. europe 6 / 31
  6. 6. @ ‣ Etablir une Europe à plusieurs cercles : une Europe plus intégrée de 12 à 15 pays fondateurs, une collaboration étroite avec les autres, et la possibilité d’intégrer dans ce cercle les petits pays des Balkans occidentaux lorsqu’ils seront prêts, ceci afin de stabiliser cette région. ‣ Biélorussie, Russie, Arménie, Géorgie et Turquie n’ont pas vocation à appartenir à l’Union européenne, mais ils pourraient participer à un espace de coopération intergouvernemental, en matière économique et culturelle. ‣ Elire aux élections européennes de 2019 des députés qui se réuniront en constituante, qui aura pour rôle de rédiger une nouvelle et véritable Constitution européenne, afin de simplifier les institutions et s’engager sur la voie d’une Europe politique efficace. Nous allons refonder l’Europe. ‣ Remplacer le Traité de Lisbonne par une Constitution Citoyenne établie par le Parlement européen réuni en Constituante, simplifiant les institutions, et établissant les capacités nouvelles de l’Europe et ses instruments. ‣ Recentrer les missions de l’Europe : sécurité, économie, diplomatie, justice, convergence des règles sociales, éducatives, environnementales. ‣ Créer une Europe démocratique avec des politiques responsables, identifiées, qui rendront des comptes : un premier ministre et gouvernement élu par le Parlement et approuvé par le Sénat. Les Parlementaires seront élus de manière transnationale et les Sénateurs par quotas selon les nations. ‣ Augmenter considérablement le budget commun européen : de 15 à 20% du PIB collectif au lieu du 1% actuel. Avec des ressources propres, à des fins de relance économique et de solidarité territoriale. ‣ Faire de la Banque Centrale Européenne une banque de réserve fédérale. Emettre des obligations communes européennes (euro- obligations) pour financer les projets communs. Notamment un plan d’investissements massifs visant à accélérer la transition vers une énergie propre. ‣ Créer un corps diplomatique européen entièrement intégré. Créer par la suite un ministère des Affaires étrangères européen avec des ambassades partagées et instituts culturels rapprochés. ‣ Mettre en place un serpent fiscal et social européen. europe en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/europe 7 / 31
  7. 7. @ économie Le modèle de croissance basé sur la mondialisation est en panne : le chômage, la précarité et les inégalités se sont fortement développés. Nous devons adapter notre modèle économique aux réalités du XXIème siècle. La nouvelle économie, qui repose sur le numérique, implique un changement complet de paradigme. Pour s’être exclusivement occupé du chômage, les acteurs de l’emploi ne se sont pas penchés sur la question centrale de la mutation du travail. Aujourd’hui il faut arrêter de croire que nous vivons une crise passagère et que nous pouvons résoudre la «  question du chômage  » par la multiplication de mesures. Les nouvelles technologies vont à l’avenir automatiser nombre de nos tâches habituelles. Nous devons nous adapter aux nouvelles formes de travail et à l’intermittence des parcours. Cela implique de ne plus voir et vivre le chômage comme une période d’échec, mais de transition. Une nouvelle économie est possible, basée sur les territoires, les monnaies locales et sur une économie libérale régulée à l’échelle européenne. 8 / 31
  8. 8. @ ‣ Encourager le développement des modèles de production basés sur un lien direct entre producteur et consommateur final. ‣ Simplifier les démarches administratives pour les entrepreneurs. L’Etat doit favoriser le fait de « franchir le pas » : des informations centralisées, des interlocuteurs identifiés, des démarches simplifiées et harmonisées. 
 Création d’un site internet avec toutes les informations permettant à l’entrepreneur de s’informer : sur le statut juridique des entreprises, les obligations, la fiscalité, etc. Un seul site officiel et actualisé. ‣ Dans les grandes entreprises, limiter les dividendes trop élevés de certains actionnaires et les parachutes dorés. Favoriser le dialogue en entreprise (cf: holacratie), et obliger à la transparence totale des grilles de salaires et des dividendes versés aux actionnaires en fonction des risques qu'ils prennent. ‣ Mettre en avant les plateformes de crowdlending (prêt aux entreprises, à la différence du crowfunding où se sont des dons) pour favoriser l'investissement des particuliers. ‣ Augmenter le plafond d'auto-entrepreneur à 50.000€ de chiffre d'affaire par an pour les services, 100.000€ pour les marchandises. ‣ Promouvoir l’entreprenariat à l’école, à travers des exemples concrets, autant de réussite que d’échecs, de façon à inciter à la prise de risque. ‣ Créer un Revenu de Base conséquent (1000€), avec un droit de tirage entre 5 et 10 ans (5 ans à titre expérimental pour commencer), activable sans justification lorsqu'une personne le demande, afin de développer l'autonomie du citoyen (notamment la création d’entreprise) et améliorer l'intermittence des parcours. ‣ Attribuer automatiquement à chaque adulte un numéro de SIRET, de façon à pouvoir facturer des services dès 18 ans (ex: donner des cours, baby-sitting, etc) et travailler comme autoentrepreneur. ‣ Instaurer un contrat de travail unique (cesser la dualité entre ceux qui sont en CDD et ceux qui sont en CDI) comme le propose Jean Tirole. ‣ Stabiliser les mesures et aides à l'emploi, qui changent actuellement si souvent qu'elles ne permettent plus aux conseillers Pôle Emploi de travailler. La culture des chiffres et des indicateurs dénature souvent le sens de leur travail. Revoir le système de formations offert, parfois inadapté à la personne en recherche d'emploi. économie en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/economie 9 / 31
  9. 9. @ état Notre pays s’est progressivement transformé en une mosaïque de statuts, à l’intérieur desquels chacun défend ses acquis. Les relations sociales qui en découlent, faites d’entre-soi et de barrières, minent les mécanismes de solidarité. Cette solidarité est à juste titre organisée par l’Etat. Pour autant, en contrepartie, la société civile est à la fois asphyxiée et sous perfusion. L’Etat ne doit ni nous assister ni nous livrer à notre sort, mais nous permettre l’autonomie. Cela implique de repenser notre relation administrative et financière à l’Etat. solidarité 10 / 31
  10. 10. @ ‣ Mettre en place un profil citoyen unique et sécurisé (en blockchain), sur lequel toutes les informations concernant le rapport d’un citoyen à l’Etat pourront figurer : état civil, imposition, santé, allocations et droits universels. Ce profil tiendra compte de l'expérience utilisateur. ‣ Développer l'Administration 2.0 : depuis l'espace citoyen en ligne, avoir accès à tous les services publics, comme en Estonie. Moderniser la fonction publique en ce sens. Créer une e-administration efficace, afin que les fonctionnaires, au contact des usagers, se concentrent sur l’humain. ‣ Remettre à plat notre système fiscal. Il est aujourd'hui trop complexe : 449 niches fiscales par exemple en 2016, qui finissent par remettre en cause le principe constitutionnel d’égalité devant les charges publiques. Elargir la base des impôts en réduisant légèrement les taux, ce qui permettra d’accroître les recettes fiscales tout en simplifiant les règles d’imposition. ‣ Créer une couverture sociale commune remplaçant tous les minima sociaux existant, activable sans délai et sur demande. Faire le pari de la capacité de chacun à prendre en main sa vie, avec l’appui de la société à chaque étape de son existence. ‣ Créer un Compte Personnel Universel dans lequel chacun pourrait activer ses droits facilement et notamment avoir un droit de tirage sur un Revenu de Base activable sans justification. ‣ Unification de tous les régimes au sein du régime général de la sécurité sociale. Les travailleurs indépendants rejoindront le régime général. Mise en concurrence de trois caisses publiques de régime général pour inciter à la mise à jour et au développement de ces caisses. ‣ Supprimer des médicaments inutiles des listes de remboursement. Avoir un cahier des charges plus strict pour les génériques et mettre fin à la mention non substituable. Privilégier économiquement le remboursement des génériques et médicaments français et européens. ‣ Minimum vieillesse majoré jusqu’à dépasser le seuil de pauvreté. Simplification à l’accès en maison de retraite, tarifs encadrés, formulaire unique informatisé et site internet avec les places disponibles et la file d’attente. ‣ Garantir un « revenu minimum européen », indexé sur le coût de la vie au niveau local. ‣ Une taxe dissuasive plus importante doit être appliquée sur les logements inoccupés en zone tendue pour inciter les propriétaires à ne pas les laisser vacants. état solidarité 11 / 31 en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/etat-et-solidarite/
  11. 11. @ Nos institutions ne sont plus adaptées à notre société. Elles sont basées sur les partis politiques, facteurs d’immobilisme. Elles ont surtout écarté les citoyens, et résumé la démocratie à un vote tous les cinq ans. Pour autant nous ne sommes pas de ceux qui pensent que la politique ne peut plus rien. A nous de penser le monde, l’Europe, et la France, et de faire la politique de demain. Il nous appartient, à nous citoyens, de réinvestir massivement la vie politique et les institutions. Nous devons le faire de façon pragmatique et réaliste. Nous pensons que le système actuel est à bout de souffle, et qu’il arrivera à son terme lorsque nous, société civile, aurons repris la main. C’est le moment d’agir : renouveler les institutions et repenser le rôle de l’Etat. Il est temps de rendre la démocratie continue. institutions vie politique 12 / 31
  12. 12. @ ‣ Recentrer l’Etat sur ses fonctions principales (justice, sécurité, santé), qu'il exerce directement. L'Etat définit et pilote ensuite les politiques décentralisées (emploi, social, logement, etc.) mais ne les exerce pas directement. ‣ Organiser un référendum à choix multiples sur la moralisation de la vie politique : pas plus de 3 mandats dans une vie, obligation de casier judiciaire vierge, réduction du nombre de mandats, suppression des avantages des anciens présidents (comme le siège au Conseil Constitutionnel). ‣ Mettre en place un processus consultatif d’adaptation de notre Constitution aux exigences de la société française d’aujourd’hui. Prendre le temps d'identifier ce qui ne fonctionne plus, et surtout le temps de nous former en droit, pour ne pas utiliser les citoyens comme une vitrine. ‣ Favoriser l'élection de citoyens. Mettre en place des aides et aménagements liés à l’abandon d'une activité professionnelle (par exemple, la suspension du contrat de travail), comme le fait l’entreprise Michelin. ‣ Introduire dans la Constitution un véritable référendum d'initiative populaire, ou au minimum simplifier les modalités du référendum d'initiative partagé (actuellement il faut 1/5ème du Parlement et 1/10ème des inscrits sur les listes électorales, soit 4,6 millions de personnes, ce qui est trop). institutions vie politique ‣ Réduire drastiquement le nombre d’élus, notamment des parlementaires. Fusionner le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental (CESE). ‣ Mettre en place le jugement majoritaire (utilisé par LaPrimaire.org) aux élections présidentielles, qui sollicite bien plus l'électeur et permet de faire le meilleur choix collectif. ‣ Mettre en place le vote électronique par blockchain dès lors que cela sera techniquement possible et sûr à l’échelle d’un pays. Ceci permettra notamment de baisser massivement l'abstention, notamment celle des jeunes. ‣ Favoriser massivement les « civic tech », c’est à dire l’ensemble des initiatives citoyennes qui par leurs procédés, outils et technologies concourent à renforcer l’engagement citoyen et améliorer le système politique (comme Voxe, le Sénat Citoyen, Parlement&Citoyens). Créer une "carte d'identité numérique" unique et infalsifiable pour chaque citoyen souhaitant participer au débat public (dans le cadre des consultations citoyennes ou de vote). ‣ Réformer l'ENA. Supprimer le concours externe, destiné aux jeunes en sortie d'étude, et réserver l'ENA aux internes (soit les personnes ayant déjà travaillé plusieurs années dans la fonction publique et ayant démontré leur attachement à servir l'Etat) et aux personnes venant du privé (3ème concours). 13 / 31 en savoir + http://www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/institutions/
  13. 13. @ société Nos sociétés contemporaines semblent se fracturer en deux : d’un côté, les personnes intégrées au système, de l’autre les laissés pour compte de la mondialisation, qui s’isolent davantage au fil du temps. Nous devons refaire société. Nous devons créer une société plus inclusive, où les citoyens jouent un rôle prépondérant. Pour faire société nous avons besoin de tous. La confrontation des points de vue est nécessaire et salutaire, mais elle doit aboutir à des choix collectifs, qui incluent tous les citoyens. Les décisions sont à prendre dans l’intérêt général, et non dans la simple défense d’intérêts ou de convictions particulières. Ce n’est qu’en refaisant société que nous retrouverons confiance. 14 / 31
  14. 14. @ ‣ Créer une société plus inclusive, où les citoyens jouent un rôle prépondérant, et où chacun peut avoir accès aux mêmes opportunités. Favoriser l’engagement, notamment dans le secteur associatif, et toutes les initiatives permettant de créer du lien. ‣ Appliquer strictement l'article 2 loi de 1905 (donc ne pas interdire de type de vêtement, condamner ceux qui font du prosélytisme au- delà du cadre prévu par la loi). Conférer le statut de "sectes" aux mosquées salafistes reconnues pour leur discours de haine politico-religieuse et fermer ces lieux. ‣ Aucun retour en arrière sur les acquis sociétaux : mariage homosexuel, droit à l’avortement, etc. ‣ Porter un débat public positif sur des sujets de société du XXIe siècle: GPA en France, insémination artificielle, homme augmenté par les progrès technologiques, euthanasie, ectogénèse etc. ‣ Lutter contre la violence faite aux femmes par la prise de conscience collective (éducation et campagne de communication notamment), l'augmentation de centres d'aide et la possibilité d'être salariée (cf Revenu de base) lorsque l'on élève ses enfants. ‣ Défendre notre modèle assimilationniste d'intégration, tout en mettant en valeur les richesses que représentent les nouvelles populations. Intégration ne signifie pas négation de la culture d'origine. ‣ Multiplier les cours de français à prix abordable, sans condition de séjour. ‣ Mettre en place une politique migratoire européenne commune, avec détermination de quotas de migrants, basée sur les besoins économiques et démographiques. L’articuler avec une politique de stabilisation et de soutien au développement et commerce des pays voisins. ‣ Développer avec la société civile un réseau associatif innovant, permettant à des référents bénévoles de proposer leur aide et savoirs aux nouveaux venus sur le territoire français, de façon à faciliter l’intégration. ‣ Revoir le règlement européen Dublin III, qui oblige les demandeurs d’asile à faire leur demande dans le pays où ils sont entrés, ce qui crée des phénomènes d'éviction et rend la situation ingérable dans des pays comme la Grèce ou l'Italie société en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/societe 15 / 31
  15. 15. @ éducation L’éducation française est une des plus inégalitaires des pays développés. 4 écoliers sur 10 quittent l’école primaire avec de graves lacunes en lecture, écriture et calcul. Entre 100 000 et 150 000 jeunes dérochent chaque année et sortent du système scolaire sans diplôme. L’école ne doit pas être que norme et compétition. L’éducation doit préparer nos enfants à vivre dans une société en perpétuelle mutation, développer leurs compétences et leur autonomie. 16 / 31
  16. 16. @ ‣ Faire que notre système éducatif internalise les difficultés d’apprentissage, en s’adaptant à chaque élève et en individualisant les parcours, dès la petite enfance et tout au long de la scolarité, de façon à faire de la lutte contre l'échec scolaire une réelle priorité ‣ Recentrer les missions de l'Etat : ‣ Définir les grands objectifs nationaux à atteindre, et les cadres des programmes scolaires pour garantir à tous l’équité et l’égalité des chances ‣ Evaluer régulièrement tous les dispositifs, les projets, en s’assurant que la mise en œuvre des objectifs ‣ Accompagner et aider les territoires les plus en difficultés. ‣ Proposer aux enseignants et aux chefs d'établissement une formation initiale et continue de grande qualité ‣ Réduire de manière significative la part de l'administration dans le système éducatif, faire confiance aux enseignants et à leur capacité à créer un environnement de confiance. ‣ Changer la manière dont les enseignants travaillent avec les élèves, avec des pratiques pédagogiques innovantes. Adapter leur formation à l’hétérogénéité des publics et y inclure la découverte des mécanismes cognitifs (neurosciences). ‣ Former et recruter les meilleurs enseignants en les rémunérant à la hauteur des enjeux. Revaloriser en priorité les salaires des enseignants du primaire et diminuer les coûts d’administration. ‣ Pour réduire les inégalités dès le primaire : valoriser le salaire des enseignants afin qu'ils restent plus longuement à l'école et proposer un temps de devoirs fait en classe. Proposer aux élèves en difficultés des référents adultes bénévoles pour les soutenir. ‣ Laisser plus d'autonomie au chef d'établissement et développer la concertation et le travail avec les familles. Ouvrir les établissements scolaires aux familles. Mettre à disposition pour eux des outils d'action et d'aide à la parentalité. ‣ Laisser les établissements scolaires ouverts pendant les vacances et le weekend. En faire des lieux accessibles aux artistes, aux sportifs, aux associations… de façon à pouvoir utiliser les infrastructures, souvent riches, des établissements. ‣ Répertorier, harmoniser et mieux coordonner tous les dispositifs visant à « raccrocher » les jeunes, de façon à proposer une réinsertion/ réorientation personnalisée. ‣ Rendre l'accès numérique aux livres et articles de recherche gratuit pour les doctorants et chercheurs. éducation en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/education 17 / 31
  17. 17. @ culture La politique culturelle de la France, depuis Malraux, s’est centrée sur trois aspects : l’éducation culturelle, la démocratisation de la culture, et la professionnalisation des intervenants. Or, on est arrivé aux limites de la politique culturelle nationale  : les impératifs de communication l’emportent trop souvent sur l’émergence de nouvelles formes artistiques, ce qui se voit clairement dans l’attribution des subventions aujourd’hui. Nous devons réinvestir l’impératif de démocratisation culturel français. L’Etat doit faciliter l’ouverture au monde et le lien entre les acteurs, de façon à favoriser l’invention. De même, les médias ne doivent pas être que dans le divertissement et l’immédiateté, ni dans l’information franco-centrée 18 / 31
  18. 18. @ ‣ Faire émerger une sphère culturelle publique, animateur de plusieurs dynamiques de création culturelle. Tourner l’invention vers l’universalité (et non vers l’auto-centrisme parisien). ‣ Cesser de faire de la subvention l’alpha et l’omega des politiques culturelles (mécénat, dons, associations, localité, relais internationaux). On doit pouvoir créer en dehors des subventions décidées par le Ministère (qui orientent trop le type de création) et dans un délai plus court. ‣ Créer une plateforme numérique permettant à chaque artiste de gérer sa relation avec l’Etat, trouver des bénévoles, des lieux de création partagés et gratuits, des mécènes. Faire en sorte que l’Etat facilite l’implication de la société civile (proposer des lieux de création gratuits notamment). ‣ Simplifier l’administration culturelle. Créer plus de lien direct entre fonctionnaires du Ministère de la culture et acteurs artistiques ‣ Promouvoir les initiatives françaises et européennes : sur-titrage des spectacles vivants, aides à la création plus lisibles. ‣ Proposer un bonus culturel aux étudiants (comme en Italie) et offrir à tous les jeunes européens un pass bus ou train d’un mois pour voyager gratuitement en Europe à l’âge de 18 ans. ‣ Cesser le doublage systématique en français des produits télévisuels, qui freine les capacités linguistiques ‣ Créer une école de journalisme européenne, qui forme nos meilleurs journalistes et développe l’avènement de nouveaux médias sérieux et ouverts sur le monde. ‣ Développer un système de sondages plus ouverts (type l'application GOV), car ils ont un poids considérable dans les médias et les décisions des politiques. ‣ Développer une véritable culture de l’information. Contrer le fait que les algorithmes nous présentent l'information en fonction de nos préférences, ce qui biaise notre capacité à nous informer. culture en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/sante 19 / 31
  19. 19. @ territoires Le territoire est le lieu d’une économie nouvelle. Notre objectif est de vivre dans un environnement sain, manger des aliments de qualité, produits par des agriculteurs rémunérés pour leur travail, dans un pays qui sache développer l’économie locale et valoriser la ruralité. Pour cela, le consommateur doit comprendre qu’il a une part de responsabilité importante quant au fonctionnement de la politique agricole. L’exploitant ne peut être simplement la variable d’ajustement dans la répartition de la valeur-ajoutée. Il y a des choses à améliorer et les aides européennes ne peuvent se substituer à une véritable réforme. Mais il faut ensuite un choix massif et durable des consommateurs vers des produits plus rémunérateurs pour les agriculteurs. 20 / 31
  20. 20. @ ‣ Contraindre les grandes et moyennes surfaces à faire imprimer sur les emballages des produits le détail de l’élaboration du prix de vente. ‣ Interdire les marges-arrières sur les produits alimentaires de première nécessité. ‣ Stopper la surenchère de réglementations européennes et cesser de mettre l’agriculteur sous perfusion. ‣ Engager la refonte du syndicalisme agricole, des organes représentatifs et statuts coopératifs. ‣ Développer une économie territoriale solide, notamment avec le développement de monnaies locales, de façon à soutenir l’économie de proximité (artisanat, métiers d’art, commerces, écologie). ‣ Soutenir l’économie de proximité (artisanat, métiers d’art, commerces…) par des aides à l’installation ou à la reprise de commerces et d’ateliers, par des déductions fiscales, par la mise à dispositions d’infrastructures publiques… ‣ Encourager le télétravail pour maintenir une population active dans nos campagnes. Achever la couverture numérique et fibre des territoires ruraux. ‣ Interdire les pesticides chimiques et s’opposer à l’utilisation des OGM. ‣ Interdire les fermes type « mille vaches » et tout élevage en batterie. Mettre fin à cette dérive productiviste qui consiste à compenser la réduction continuelle des marges agricoles par une hausse perpétuelles des volumes. Soutenir l’enseignement agricole qui dénonce déjà cette fuite en avant. ‣ Soutenir les modes de productions alternatifs (bio, circuits-courts avec fourniture locale des cantines scolaires, transformation à la ferme, modèle herbager…). Inciter à des productions innovantes (type entomoculture, permaculture…). territoires en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/territoires 21 / 31
  21. 21. @ santé Notre système de santé est aujourd’hui au centre des interrogations. Il est passé d’être une référence mondiale, à prendre un retard considérable par rapport aux autres pays. Nous sommes malgré tout profondément attachés aux valeurs qui ont fondé notre système de santé. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons plus échapper à une véritable refondation. La logique consistant à maintenir des cotisations sociales basses en diminuant les remboursements et les tarifs des soignants n’est pas satisfaisante. Certains sujets apparaissent aujourd’hui particulièrement importants : le développement des « déserts médicaux », la nécessité de la prévention, l’avenir de la dépendance. 22 / 31
  22. 22. @ ‣ Rétablir l’équité de notre système de santé. Remettre à plat le financement de la protection sociale, en excluant totalement la privatisation. Refaire de notre système de santé une référence mondiale ‣ Rétablir des conditions de travail et une rémunération acceptable pour les professionnels de santé (notamment les infirmiers). ‣ Développer la e-santé et favoriser toutes les expérimentations visant à tirer profit du numérique. Introduire massivement les nouvelles technologies dans l’organisation des soins, notamment dans la prise de rendez-vous et les ordonnances. ‣ Soulager les médecins en créant le métier d’assistant médical et en diminuant la charge administrative ‣ Alcoolisme, tabagisme, obésité, chute des personnes âgées, suicide, troubles dépressifs, et diabète, sont les fléaux pour lesquels une véritable politique de prise en charge et de prévention doit être mise en place.. ‣ Repenser l’organisation du système de santé, aujourd'hui organisé autour des hôpitaux, de façon à réussir la révolution ambulatoire. ‣ Augmenter le "numerus clausus" de certaines filières de médecine et créer une filière auxiliaire médicale post-étude d’infirmière ‣ Lutte contre les déserts médicaux et le temps d’attente par une augmentation de la performance informatique, la baisse du temps de règlement et la diminution des actes accessoires : 3 minutes perdues sur un patient c’est au niveau national 500 millions de consultations non effectuées en 1 an. ‣ Renforcer la prise en charge psychologique, et non seulement médicamenteuse, de la dépendance. ‣ Développer des maisons de retraites qui s’inspirent du système Hollandais qui créent de vrais espaces de vie. santé en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/sante 23 / 31
  23. 23. @ environnement L’écologie n’est pas un objectif, c’est une nécessité immédiate  ! Nous devons diversifier nos sources d’énergie. La sortie du nucléaire est souhaitable et nécessaire, mais elle ne peut se faire que progressivement. La France est trop dépendante du nucléaire et c’est normal  : notre système a été construit de cette façon pour assurer notre autonomie énergétique, ce qui reste un sujet géostratégique central, il suffit de voir comment l’Europe de l’Est dépend de la Russie. Nous devons également être en pointe sur d’autres sujets centraux pour l’environnement  : comme la gestion de déchets, le recyclage, et la consommation. 24 / 31
  24. 24. @ ‣ Mettre en place des programmes de recherche d’énergies à l’échelle européenne. Favoriser une recherche moins soumise aux lobbies pour déceler les avantages de nouvelles énergies. ‣ Harmoniser les politiques écologiques européennes en matière d’émission de CO2. ‣ Entamer la sortie progressive du nucléaire. Planifier dès aujourd’hui la fermeture des 58 Réacteurs à Eau Pressurisés (REP). Développer un nouveau réacteur avec un niveau de sécurité inédit entre temps. ‣ Augmenter les moyens de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, de façon à ce qu’elle puisse mener des audits complets et indépendants. ‣ Aller vers une généralisation des emballages et produits biodégradables et/ou recyclables. ‣ Développer les échanges de produits bénéfiques à l’environnement. ‣ Mettre en place 3 poubelles obligatoires : recyclable, biodégradable, non-recyclable / non-biodégradable. ‣ Nous changeons de monde, notre approche de la fiscalité doit changer. Intégrer les externalités produites, pour financer la transition énergétique et favoriser l’économie circulaire (TVA circulaire, augmentation de l’impôt sur les énergies fossiles). ‣ Renforcer les lois anti-pollution. ‣ Inciter la société à s’investir dans des projets et associations proposant des solutions de réduction des déchets, de recyclage, d’autosuffisance alimentaire, de réhabilitation des logements, etc. environnement en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/environnement/ 25 / 31
  25. 25. @ outre-mer Les territoires d’Outre-mer sont précieux. Ils sont un élément incontournable de la puissance française, et un des premiers témoins de sa diversité. Pour autant, ces territoires sont totalement absents du débat public en métropole. On ne les connaît que trop peu  : on ignore l’importance du chômage, les carence dans l’éducation, l’intensité de la pauvreté. On ignore surtout la situation de ces jeunes, qui rencontrent de nombreuses difficultés, ce qui se traduit dans des perspectives d’avenir faible, autant pour eux même que pour leur territoire. Les moyens publics ne sont pas du tout à la hauteur des enjeux. Les territoires d’Outre-mer sont les grands oubliés des politiques françaises et cela n’est pas acceptable. 26 / 31
  26. 26. @ ‣ S’intéresser aux territoires d’Outre-mer ‣ Bien prendre en compte leurs spécificités, en particulier dans l’élaboration des lois et la définition des politiques publiques. ‣ Lutter contre les discriminations faites aux Français d’Outre-mer : il est plus difficile pour eux de trouver un emploi, un logement, ou obtenir un crédit en métropole, alors qu’ils sont Français et que notre devise républicaine contient le mot égalité. ‣ Transférer la sur-rémunération des fonctionnaires (nouveaux entrants) aux collectivités. ‣ Réinvestir ce budget dans le développement de ces territoires. Les dépenses doivent favoriser les populations locales. ‣ Améliorer le retour après l’acquisition des compétences et expériences en métropole ‣ Mettre en place un plan de rattrapage économique et éducatif : le chômage est près de 2,5 fois supérieur à celui que l’on connaît en métropole ; alors qu’1 jeune Français sur 10 présente des difficultés en lecture – ce qui est déjà beaucoup - cette proportion augmente dramatiquement pour les territoires d’Outre-mer : 1 sur 4 à La Réunion, près d’1 sur 3 en Guadeloupe et Martinique, pratiquement 1 sur 2 en Guyane, et 3 sur 4 en Mayotte, dont 44% seraient illettrés ‣ Tourner l’économie vers les métiers de la mer, du tourisme et de l’environnement. ‣ Réguler l’économie de façon à donner à l’économie locale une chance de se développer. ‣ Equiper tous les territoires d’outre-mer de la fibre. outre-mer en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/outre-mer/ 27 / 31
  27. 27. @ relations internationales Dans le monde tel qu’il se dessine aujourd’hui, avec Trump, Putin, Erdogan, Xi Jinping, les alternatives sont claires et européennes. Il nous faut, européens, aller plus loin dans notre unité diplomatique et de défense, pour continuer à défendre nos valeurs. Cette diplomatie européenne doit être non seulement intégrée et pleinement consciente des rapports de force actuels, mais aussi tournée vers les problématiques mondiales majeures et de l’avenir  : l’évolution démographique mondiale, le réchauffement climatique, la gestion des ressources. 28 / 31
  28. 28. @ ‣ Créer un corps diplomatique européen entièrement intégré. Créer par la suite un ministère des Affaires étrangères européen avec des ambassades partagées et instituts culturels rapprochés. Fonder une diplomatie solide et indépendante vis-à-vis de Moscou, Pékin et Washington. ‣ Mettre à disposition de l’Union européenne notre veto au Conseil de Sécurité de l’ONU. ‣ Etendre le parapluie stratégique des Etats européens détenteurs de l’arme atomique à l’ensemble du territoire de l’Union européenne. ‣ Mettre en place une armée commune européenne, par rapprochement progressif des armées nationales. ‣ Préserver notre outil de défense. Veiller au maintien de ses capacités humaines et techniques. ‣ Créer une agence européenne des renseignements. ‣ Mettre en place une police fédérale européenne pour les crimes fédéraux (terrorisme, crime organisé, trafic organisé, trafic d’êtres humains et évasion fiscale), une Cour pénale européenne et un poste de ministre de la Justice européenne. ‣ Initier une démocratie européenne permettant de valoriser un modèle social, juridique, économique et environnemental divergent de celui des Etats-Unis, de la Chine ou de la Russie. ‣ S’engager pour l’accès de tous les pays africains, surtout les plus pauvres, à l’eau potable, l’électrification propre, et la souveraineté alimentaire. ‣ Agir pour la protection et la dépollution des océans, en particulier le nettoyage des « mers de plastique » et du tristement célèbre 7ème continent. relations internationales en savoir + www.roxanerevon.eu/projet-citoyen/relations-internationales/ 29 / 31
  29. 29. Le vainqueur de LaPrimaireOrg défendra ce projet l’année prochaine, participant aux débats nationaux et ayant accès aux médias Comment défendre ce projet lors de la présidentielle de 2017 ?
  30. 30. soutenez Roxane Revon du 15 au 30 décembre www.LaPrimaire.org

×