SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
Télécharger pour lire hors ligne
Tous droits réservés © Recherches sociographiques, Université Laval, 1983 This document is protected by copyright law. Use of the services of Érudit
(including reproduction) is subject to its terms and conditions, which can be
viewed online.
https://apropos.erudit.org/en/users/policy-on-use/
This article is disseminated and preserved by Érudit.
Érudit is a non-profit inter-university consortium of the Université de Montréal,
Université Laval, and the Université du Québec à Montréal. Its mission is to
promote and disseminate research.
https://www.erudit.org/en/
Document generated on 09/27/2023 2:14 p.m.
Recherches sociographiques
La multinationalisation des firmes canadienens-françaises
Jorge Niosi
Volume 24, Number 1, 1983
L’entreprise canadienne-française
URI: https://id.erudit.org/iderudit/056015ar
DOI: https://doi.org/10.7202/056015ar
See table of contents
Publisher(s)
Département de sociologie, Faculté des sciences sociales, Université Laval
ISSN
0034-1282 (print)
1705-6225 (digital)
Explore this journal
Cite this article
Niosi, J. (1983). La multinationalisation des firmes canadienens-françaises.
Recherches sociographiques, 24(1), 55–73. https://doi.org/10.7202/056015ar
Article abstract
Depuis une dizaine d'années, l'activité étrangère des firmes canadiennes s'est
considérablement accrue. Jusqu'au milieu des années 1970, cette activité était
quasi exclusivement du ressort des sociétés anglo-canadiennes, et notamment
d'une poignée de grandes firmes multinationales ainsi que des grandes
banques canadiennes-anglaises. Au cours des dernières années, cependant, un
certain nombre de firmes contrôlées par des francophones ont commencé à
avoir des filiales à l'étranger. Ce sont des entreprises de grande envergure,
souvent le chef de file québécois dans les industries concentrées. Le plus
souvent, ces sociétés commencent aux États-Unis leur expansion
outre-frontières, pour ensuite s'installer en Europe et aux Caraïbes ; elles
adoptent ainsi un cheminement géographique semblable à celui des
multinationales anglo-canadiennes. Au point de vue industriel, ces sociétés
francophones sont plus nombreuses dans la finance, les services et le
commerce, mais quelques firmes industrielles commencent aussi à produire à
l'étranger.
Rappelant les principales théories sur la question, l'article présente cinq cas
d'expansion internationale : la B.N.C., Bombardier, Provigo, Campeau et Power
Corporation, et déduit les comportements politiques probables de la
bourgeoisie francophone qui contrôle ces sociétés.
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf
056015ar.pdf

Contenu connexe

Similaire à 056015ar.pdf

L'Intelligence Technologique comme composante du pilotage scientifique de l'U...
L'Intelligence Technologique comme composante du pilotage scientifique de l'U...L'Intelligence Technologique comme composante du pilotage scientifique de l'U...
L'Intelligence Technologique comme composante du pilotage scientifique de l'U...
Le_GFII
 

Similaire à 056015ar.pdf (20)

Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015
 
2017AZUR0027(2).pdf
2017AZUR0027(2).pdf2017AZUR0027(2).pdf
2017AZUR0027(2).pdf
 
2017AZUR0027(4).pdf
2017AZUR0027(4).pdf2017AZUR0027(4).pdf
2017AZUR0027(4).pdf
 
2018 - Chaire Droit des Affaires & Fiscalité
2018 - Chaire Droit des Affaires & Fiscalité2018 - Chaire Droit des Affaires & Fiscalité
2018 - Chaire Droit des Affaires & Fiscalité
 
Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31
Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31
Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31
 
"Le(s) territoire(s) du CRDT" (3) L'espace pratique - Modes de publication et...
"Le(s) territoire(s) du CRDT" (3) L'espace pratique - Modes de publication et..."Le(s) territoire(s) du CRDT" (3) L'espace pratique - Modes de publication et...
"Le(s) territoire(s) du CRDT" (3) L'espace pratique - Modes de publication et...
 
Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"
Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"
Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"
 
L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...
L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...
L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...
 
Site Agv3 Benchmark
Site Agv3 BenchmarkSite Agv3 Benchmark
Site Agv3 Benchmark
 
Travail industriel à l'ère du numérique
Travail industriel à l'ère du numériqueTravail industriel à l'ère du numérique
Travail industriel à l'ère du numérique
 
FIINOV : Forum de l'Innovation à Namur en Belgique - 2014
FIINOV : Forum de l'Innovation à Namur en Belgique - 2014FIINOV : Forum de l'Innovation à Namur en Belgique - 2014
FIINOV : Forum de l'Innovation à Namur en Belgique - 2014
 
Dynamique des emplois exposés et abrités en france
Dynamique des emplois exposés et abrités en franceDynamique des emplois exposés et abrités en france
Dynamique des emplois exposés et abrités en france
 
C'est bruxellois et ça marche
C'est bruxellois et ça marcheC'est bruxellois et ça marche
C'est bruxellois et ça marche
 
Les géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relecture
Les géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relectureLes géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relecture
Les géants viennent aussi du sud iv.1 cb 2010 07 relecture
 
Bulletin d'information internationale - Hiver 2013-2014
Bulletin d'information internationale - Hiver 2013-2014Bulletin d'information internationale - Hiver 2013-2014
Bulletin d'information internationale - Hiver 2013-2014
 
Rapport annuel PF 2012
Rapport annuel PF 2012Rapport annuel PF 2012
Rapport annuel PF 2012
 
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
 
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
 
L'industrie du futur : une compétition mondiale
L'industrie du futur : une compétition mondialeL'industrie du futur : une compétition mondiale
L'industrie du futur : une compétition mondiale
 
L'Intelligence Technologique comme composante du pilotage scientifique de l'U...
L'Intelligence Technologique comme composante du pilotage scientifique de l'U...L'Intelligence Technologique comme composante du pilotage scientifique de l'U...
L'Intelligence Technologique comme composante du pilotage scientifique de l'U...
 

056015ar.pdf

  • 1. Tous droits réservés © Recherches sociographiques, Université Laval, 1983 This document is protected by copyright law. Use of the services of Érudit (including reproduction) is subject to its terms and conditions, which can be viewed online. https://apropos.erudit.org/en/users/policy-on-use/ This article is disseminated and preserved by Érudit. Érudit is a non-profit inter-university consortium of the Université de Montréal, Université Laval, and the Université du Québec à Montréal. Its mission is to promote and disseminate research. https://www.erudit.org/en/ Document generated on 09/27/2023 2:14 p.m. Recherches sociographiques La multinationalisation des firmes canadienens-françaises Jorge Niosi Volume 24, Number 1, 1983 L’entreprise canadienne-française URI: https://id.erudit.org/iderudit/056015ar DOI: https://doi.org/10.7202/056015ar See table of contents Publisher(s) Département de sociologie, Faculté des sciences sociales, Université Laval ISSN 0034-1282 (print) 1705-6225 (digital) Explore this journal Cite this article Niosi, J. (1983). La multinationalisation des firmes canadienens-françaises. Recherches sociographiques, 24(1), 55–73. https://doi.org/10.7202/056015ar Article abstract Depuis une dizaine d'années, l'activité étrangère des firmes canadiennes s'est considérablement accrue. Jusqu'au milieu des années 1970, cette activité était quasi exclusivement du ressort des sociétés anglo-canadiennes, et notamment d'une poignée de grandes firmes multinationales ainsi que des grandes banques canadiennes-anglaises. Au cours des dernières années, cependant, un certain nombre de firmes contrôlées par des francophones ont commencé à avoir des filiales à l'étranger. Ce sont des entreprises de grande envergure, souvent le chef de file québécois dans les industries concentrées. Le plus souvent, ces sociétés commencent aux États-Unis leur expansion outre-frontières, pour ensuite s'installer en Europe et aux Caraïbes ; elles adoptent ainsi un cheminement géographique semblable à celui des multinationales anglo-canadiennes. Au point de vue industriel, ces sociétés francophones sont plus nombreuses dans la finance, les services et le commerce, mais quelques firmes industrielles commencent aussi à produire à l'étranger. Rappelant les principales théories sur la question, l'article présente cinq cas d'expansion internationale : la B.N.C., Bombardier, Provigo, Campeau et Power Corporation, et déduit les comportements politiques probables de la bourgeoisie francophone qui contrôle ces sociétés.