Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

L'actu des éco responsables n° 12

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 2 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à L'actu des éco responsables n° 12 (20)

Publicité

Plus récents (20)

Publicité

L'actu des éco responsables n° 12

  1. 1. Les nouveaux membres du réseau Le saviez- vous ? Qu’est ce que la méthanisation ? La méthanisation (encore appelée digestion anaérobie) est une technologie basée sur la dégradation par des micro- organismes de la matière organique, en conditions contrôlées et en l’absence d’oxygène (réaction en milieu anaérobie, contrairement au compostage qui est une réaction aérobie). Cette dégradation aboutit à la production : - d’un produit humide riche en matière organique partiellement stabilisée appelé digestat. Il est généralement envisagé le retour au sol du digestat après éventuellement une phase de maturation par compostage ; - de biogaz, mélange gazeux saturé en eau à la sortie du digesteur et composé d’environ 50% à 70% de méthane (CH4), de 20% à 50% de gaz carbonique (CO2) et de quelques gaz traces (NH3, N2, H2S). Le biogaz a un Pouvoir Calorifique Inférieur de 5 à 7 kWh/Nm3. Cette énergie renouvelable peut être utilisée sous différentes formes : combustion pour la production d’électricité et de chaleur, production d’un carburant. Verseau Nettoyage Interface Concept Numéro 12 Le réseau des Entreprises Eco-Responsables de Bretagne Juin 2014 Les produits d’entretien peuvent contenir des substances chimiques dont certaines ne sont pas biodégradables et dont les impacts sur l’environnement et la santé sont douteux voire négatifs. VERSEAU NETTOYAGE veut un nettoyage qui respecte l’environnement et utilise des produits écologiques qui sont 100% biodégradables. Nos produits sont à base de formule douce, ils ne contiennent pas d’ammoniaque, ni de soude, ils sont 100% à bases végétales naturelles et renouvelables. Site internet : http://www.verseau-nettoyage.fr Depuis 1987, Interface Concept, spécialiste européen reconnu de l'électronique embarquée, conçoit, fabrique et commercialise des équipements adaptés aux domaines de la défense, de l’aéronautique, de l’industrie et des télécommunications. Notre engagement est d’offrir à nos clients des solutions standardisées performantes soutenues par un service de haut niveau. Nos produits sont toujours étudiés pour optimiser et intégrer les dernières innovations technologiques tout en respectant les standards mondialement reconnus. Site internet : http://www.interfaceconcept.com
  2. 2. Le commerce équitable a fait du chemin depuis ses tout débuts dans les années 1940 aux Etats-Unis. Aujourd’hui, s’il bénéficie d’une notoriété très forte (99% des Français le connaissent alors qu’ils n’étaient que 9% en 2000), le consommateur n’est pas toujours très sûr de ce qui se cache derrière cette appellation. Quelles idées reçues tournent autour du commerce équitable ? Qu’est-ce qui garantit que les produits proviennent bien de la filière ? Nombreux sont les consommateurs dubitatifs quant au commerce équitable. Beaucoup craignent un beau discours camouflant des pratiques tout autres. Pourtant, depuis ses débuts aux Etats-Unis dans les années 1940, la filière a su prouver l’aide concrète qu’elle apportait aux producteurs des pays du sud. Pour mieux s’en rendre compte, faisons un petit panorama de ce qu’est le commerce équitable, en commençant par une définition. « un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. […] Le commerce équitable repose ainsi sur des règles essentielles qui sont : travailler avec des producteurs défavorisés et marginalisés ; mettre en place avec ces producteurs des relations commerciales sur le long terme; respecter et faire respecter les droits fondamentaux des hommes (veiller à ce que les conditions de travail soit décentes, à la sécurité des travailleurs, à l’interdiction du travail des enfants…) ; préserver le savoir-faire local ; rémunérer les producteurs au prix juste en les préservant des fluctuations du marché ; s’engager pour des produits de qualité respectueux de la santé et de l’environnement ; accepter de se soumettre aux critères et au contrôle des labels du commerce équitable… Les labels du commerce équitable, la seule garantie Avant toute certification d’un produit, des experts se rendent sur place pour contrôler la traçabilité du produit et s’assurer que toutes les étapes jusqu’à la mise en rayon du produit respectent les valeurs du commerce équitable. Les producteurs, les importateurs et les industriels agréés font ainsi l’objet d’un contrôle à la fois administratif et physique. Beaucoup d’idées reçues gravitent autour du commerce équitable, et parmi elles : « Les produits équitables sont plus chers ! » Pas complètement vrai. Il est vrai que les produits équitables peuvent être légèrement plus chers que leurs homologues classiques… en revanche, il faut comparer avec des produits de même qualité ! « Le commerce équitable ne concerne que le café et le chocolat ! ». Faux ! La gamme des produits équitables s’est largement ouverte. « Le commerce équitable ne prend pas en considération l’environnement. Pour respecter la planète, il faut acheter du bio ». Faux ! Certes, les produits équitables ne sont pas forcément bio, mais ils sont écologiques. Malheureusement, tout n’est jamais rose et des auteurs dénoncent ce qu’ils appellent les dérives du commerce équitable. En première ligne, le label Max Havelaar qui a subi de virulentes critiques, notamment au travers du livre de Christian Jacquiau, altermondialiste dont l’ouvrage « Les coulisses du commerce équitable » a été publié en 2006. L’auteur exprime son point de vue qui est celui de dénoncer l’incompatibilité du système de commerce équitable avec la vente de produits en grande distribution. Selon Jacquiau, le commerce équitable ne serait qu’une gigantesque opération marketing, un vulgaire argument de vente. Annabelle, http://www.consoglobe.com Les vrais faux produits du commerce équitable hausse en 2013. -Marché Carbone Européen : baisse d’au moins 3% des émissions en 2013. -Nouveau règlement sur les GES : réduction de 2/3 des émissions d’ici à 2030. -Etiquetage : la mention « à consommer de préférence avant » à la poubelle ? -Nouvelle baisse des prix du gaz en Juin. -L’agence française de sécurité sanitaire met en garde contre les nanomatériaux. -La crise ukrainienne remet l’efficacité énergétique en tête des priorités européennes. -Déchets : la méthanisation une voie vers la transition énergétique. www.actu-environnement.com Un entrepreneur français a mis au point un bioplastique innovant fabriqué à partir d’algues brunes. Son originalité ? Etre 100 % biodégradable en quelques heures seulement. Les défenseurs de l’environnement en rêvaient, Rémy Lucas l’a fait. En 2011, cet ingénieur breton lance Algopack, un plastique d’origine naturelle entièrement biodégradable et compostable façonné à partir d’algues. La recette de fabrication n’utilise ni pesticide, ni engrais et très peu d’eau. La vitesse de décomposition de cette matière est fulgurante : comptez quelques heures seulement contre 500 ans pour un plastique classique. L’usine d’Algopack est basée à Saint Malo. Elle reçoit chaque semaine une tonne d’algues brunes qui deviendront des panneaux signalétiques, des jouets, ou encore des tablettes tactiles. La matière première est produite par des algoculteurs qui récoltent les algues en mer après les avoir fertilisées en écloserie. Une partie de la production est livrée aux industriels de la plasturgie et l’autre est réservée aux produits Algopack. Soucieuse de son impact environnemental et de la mise en valeur des ressources régionales, l’entreprise réalise culture, récolte et transformation des algues dans un rayon de 250 km. http://www.courantpositif.fr Algopack : le plastique 100% biodégradable issu d’algues Entreprises Eco responsables de Bretagne Fixe : 02 98 40 00 57 / Portable : 06 38 21 65 59 www.eco-responsables.fr Actualité

×