20161005-post-ers-nouveautes-bpco

56 vues

Publié le

Présentation des nouveautés dans la BPCO dans les suites du congrès de l'European Respiratory Society (ERS) 2016 à Londres.
Soirée de formation organisée avec le soutien du laboratoire Boehringer-Ingelheim.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
56
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

20161005-post-ers-nouveautes-bpco

  1. 1. O L I V I E R L E R O U Z I C M e r c r e d i 5 O c t o b r e 2 0 1 6 - L i l l e Nouveautés dans la BPCO
  2. 2. Conflits d’intérêts !  Prises en charge (congrès, séminaires…) : !  Laboratoires pharmaceutiques : ALK, AstraZeneca, Bœhringer Ingelheim, Chiesi, GSK, ICOMED, LEO Pharma, Lilly, MSD, MundiPharma, Novartis, Pfizer, TEVA !  Prestataires : Orkyn,Santelys, Vitalaire !  Honoraires pour une présentation : !  Laboratoire Bœhringer Ingelheim, Chiesi détails sur le site : https://www.transparence.sante.gouv.fr/
  3. 3. Dépistage
  4. 4. Dépistage !  Pourquoi ? !  Qui ? !  Comment ? !  Quid des dépistages négatifs ?
  5. 5. Dépistage !  Pourquoi ? !  Qui ? !  Comment ? !  Quid des dépistages négatifs ?
  6. 6. Pourquoi dépister les BPCO non diagnostiquées? Labonté AJRCCM 2016 ; 194 : 285
  7. 7. Pourquoi dépister les BPCO non diagnostiquées? Labonté AJRCCM 2016 ; 194 : 285
  8. 8. Dépistage !  Pourquoi ? !  Qui ? !  Comment ? !  Quid des dépistages négatifs ?
  9. 9. !  Le diagnostic de BPCO doit être considéré chez : !  patient de plus de 35 ans !  présentant un facteur de risque (tabac…) !  qui présente un ou plusieurs des symptômes suivants : "  dyspnée à l’exercice "  toux chronique "  expectoration chronique "  “bronchites” fréquentes en hiver "  sibilants Chez qui faut-il dépister la BPCO ? Clinical Guideline 2010 – NICE (National Institute for Health and Care Excellence)
  10. 10. Chez qui faut-il dépister la BPCO ? US Preventive Services Task Force JAMA 2016 ; 315 : 1372
  11. 11. Chez qui faut-il dépister la BPCO ? US Preventive Services Task Force JAMA 2016 ; 315 : 1372
  12. 12. Dépistage !  Pourquoi ? !  Qui ? !  Comment ? !  Quid des dépistages négatifs ?
  13. 13. Comment faut-il dépister la BPCO ? Haroon NPJ Prim Care Resp Med 2015 ; 25 : 15056
  14. 14. Dépistage !  Pourquoi ? !  Qui ? !  Comment ? !  Quid des dépistages négatifs ?
  15. 15. Que faire des fumeurs symptomatiques ? Woodruff NEJM 2016 ; 374 : 1811
  16. 16. Que faire des fumeurs symptomatiques ? Woodruff NEJM 2016 ; 374 : 1811
  17. 17. Que faire des fumeurs symptomatiques ? Woodruff NEJM 2016 ; 374 : 1811
  18. 18. Que faire des fumeurs symptomatiques ? Woodruff NEJM 2016 ; 374 : 1811
  19. 19. Nouveau Gold
  20. 20. Classification Gold actuelle Rodriguez-Roisin Arch Bronchoneumol 2012 ; 48 : 286
  21. 21. Classification Gold à venir
  22. 22. Classification Gold à venir +
  23. 23. Thérapeutiques
  24. 24. Thérapeutiques !  Comment choisir ? !  Qu’en est-il dans la vrai vie ? !  Quel traitement choisir ? !  LABA/LAMA vs LABA/CSI !  LABA/LAMA/CSI vs LABA/CSI
  25. 25. Thérapeutiques !  Comment choisir ? !  Qu’en est-il dans la vrai vie ? !  Quel traitement choisir ? !  LABA/LAMA vs LABA/CSI !  LABA/LAMA/CSI vs LABA/CSI
  26. 26. Comment devrait-on choisir ? Woodruff Lancet 2015 ; 385 : 1789
  27. 27. Quelle stratégie ? A B A+B A+B A+B d’après présentation N. Roche - ERS 2016
  28. 28. Thérapeutiques !  Comment choisir ? !  Qu’en est-il dans la vrai vie ? !  Quel traitement choisir ? !  LABA/LAMA vs LABA/CSI !  LABA/LAMA/CSI vs LABA/CSI
  29. 29. Des études dans la vrai vie ? Bakerly Respir Res 2015 ; 16 : 101
  30. 30. Des études dans la vrai vie ? Vestbo NEJM 2016 ; 375 : 1253
  31. 31. Thérapeutiques !  Comment choisir ? !  Qu’en est-il dans la vrai vie ? !  Quel traitement choisir ? !  LABA/LAMA vs LABA/CSI !  LABA/LAMA/CSI vs LABA/CSI
  32. 32. LABA/LAMA vs LABA/CSI Wedzicha NEJM 2016 ; 374 : 2222
  33. 33. LABA/LAMA vs LABA/CSI Wedzicha NEJM 2016 ; 374 : 2222
  34. 34. LABA/LAMA vs LABA/CSI Wedzicha NEJM 2016 ; 374 : 2222
  35. 35. LABA/LAMA vs LABA/CSI Wedzicha NEJM 2016 ; 374 : 2222
  36. 36. LABA/LAMA vs LABA/CSI Wedzicha NEJM 2016 ; 374 : 2222
  37. 37. Risques liés à l’arrêt des CSI ? Magnussen NEJM 2014 ; 371 : 1285
  38. 38. Risques liés à l’arrêt des CSI ? Magnussen NEJM 2014 ; 371 : 1285
  39. 39. Thérapeutiques !  Comment choisir ? !  Qu’en est-il dans la vrai vie ? !  Quel traitement choisir ? !  LABA/LAMA vs LABA/CSI !  LABA/LAMA/CSI vs LABA/CSI
  40. 40. LABA/LAMA/ICS vs LABA/ICS Singh Lancet 2016 ; 388 : 963
  41. 41. LABA/LAMA/ICS vs LABA/ICS Singh Lancet 2016 ; 388 : 963
  42. 42. LABA/LAMA/ICS vs LABA/ICS Singh Lancet 2016 ; 388 : 963
  43. 43. LABA/LAMA/ICS vs LABA/ICS Singh Lancet 2016 ; 388 : 963
  44. 44. LABA/LAMA/ICS vs LABA/ICS Singh Lancet 2016 ; 388 : 963
  45. 45. La médecine personnalisée
  46. 46. La médecine personnalisée !  Déjà une réalité !  L’apport des éosinophiles ? !  Quelle stratégie globale ?
  47. 47. La médecine personnalisée !  Déjà une réalité !  L’apport des éosinophiles ? !  Quelle stratégie globale ?
  48. 48. !  PEC non pharmacologique !  chirurgie de l’emphysème !  valves intra-bronchiques !  réhabilitation respiratoire !  PEC pharmacologique !  quel phénotype ? Médecine personnalisée d’après présentation N. Roche - ERS 2016
  49. 49. La médecine personnalisée !  Déjà une réalité !  L’apport des éosinophiles ? !  Quelle stratégie globale ?
  50. 50. Un marqueur pour les CSI Brusselle Lancet Respir Med 2015 ; 3 : 416
  51. 51. Un signal à partir de rétro-analyses Pascoe Lancet Respir Med 2015 ; 3 : 435
  52. 52. Un signal à partir de rétro-analyses Pascoe Lancet Respir Med 2015 ; 3 : 435
  53. 53. Un signal à partir de rétro-analyses Watz Lancet Respir Med 2016 ; 4 : 390
  54. 54. Un signal à partir de rétro-analyses Siddiqui AJRCCM 2015 ; 192 : 523
  55. 55. Un signal à partir de rétro-analyses Siddiqui AJRCCM 2015 ; 192 : 523
  56. 56. avec quelques réserves Wedzicha NEJM 2016 ; 374 : 2222
  57. 57. avec quelques réserves Barnes ERJ 2016 ; 47 : 1299
  58. 58. Barnes ERJ 2016 ; 47 : 1299 avec quelques réserves
  59. 59. Barnes ERJ 2016 ; 47 : 1299 avec quelques réserves
  60. 60. !  Rôle physiopathologique ? !  Résultats positifs retrouvés dans des rétro-analyses : !  design d’études différents !  caractéristiques de patients différentes !  traitements différents !  critères d’évaluation différents !  Quel cut-off utiliser ? !  valeur absolue ou pourcentage ? Questions résiduelles ?
  61. 61. La médecine personnalisée !  Déjà une réalité !  L’apport des éosinophiles ? !  Quelle stratégie globale ?
  62. 62. Cooper Lancet Respir Med 2015 ; 3 : 266 Quelle stratégie globale ?
  63. 63. Merci de votre attention

×