SlideShare une entreprise Scribd logo

Eurostat consommation d'énergie

Eurostat a publié le 20 février 2017, un communiqué de presse relatif à la consommation d'énergie dans l'UE. Selon Eurostat, en 2015, la consommation brute d'énergie s’est élevée dans l’Union européenne (UE) à 1 626 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep), soit un niveau inférieur à celui de 1990 (-2,5%) et en baisse de 11,6% par rapport à son pic de près de 1 840 Mtep relevé en 2006. Selon Eurostat, avec 314 Mtep (soit 19% de la consommation totale d'énergie dans l'UE), l'Allemagne est restée en 2015 le principal consommateur d'énergie dans l'UE, devant la France (253 Mtep, soit 16%) et le Royaume-Uni (191 Mtep, soit 12%).

1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
31/2017 - 20 février 2017
Consommation d’énergie en 2015
La consommation d’énergie dans l’UE
en-dessous de son niveau de 1990...
... mais une dépendance aux importations de combustibles fossiles en hausse
En 2015, la consommation intérieure brute d’énergie, qui reflète la quantité d’énergie nécessaire pour satisfaire
l’ensemble de la consommation intérieure, s’est élevée dans l’Union européenne (UE) à 1 626 millions de tonnes
équivalent pétrole (Mtep), soit un niveau inférieur à celui de 1990 (-2,5%) et en baisse de 11,6% par rapport à son
pic de près de 1 840 Mtep relevé en 2006.
Représentant près des trois quarts de la consommation d’énergie de l’UE en 2015, les combustibles fossiles
étaient toujours, et de loin, la principale source d’énergie, même si leur poids n’a cessé de diminuer au cours des
dernières décennies, passant de 83% en 1990 à 73% en 2015. Toutefois, au cours de cette période, la
dépendance de l’UE vis-à-vis des importations de combustibles fossiles a augmenté, 73% étant importés en 2015
contre à peine plus de la moitié (53%) en 1990. En d’autres termes, tandis qu’en 1990, une tonne de combustibles
fossiles était importée pour chaque tonne produite dans l’UE, en 2015, trois tonnes étaient importées pour chaque
tonne produite.
Ces chiffres sont publiés par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, et sont complétés par un
article sur les économies d’énergie dans l’UE.
Consommation intérieure brute d'énergie dans l’UE
(en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep)
Total
dont:
combustibles
fossiles
1 000
1 100
1 200
1 300
1 400
1 500
1 600
1 700
1 800
1 900
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
L’Allemagne, premier consommateur d’énergie dans l’UE
Avec 314 Mtep (soit 19% de la consommation totale d’énergie dans l’UE), l’Allemagne est restée en 2015 le
principal consommateur d’énergie dans l’UE, devant la France (253 Mtep, soit 16%), le Royaume-Uni (191 Mtep,
soit 12%), l’Italie (156 Mtep, soit 10%), l’Espagne (121 Mtep, soit 7%) et la Pologne (95 Mtep, soit 6%).
Par rapport à 1990, les plus fortes baisses de consommation d’énergie en 2015 ont été enregistrées dans les trois
États membres baltes – Lituanie (-57%), Lettonie (-45%) et Estonie (-37%) – ainsi qu’en Roumanie (-44%) et en
Bulgarie (-33%). À l’opposé, les hausses les plus importantes ont été enregistrées à Chypre (+41%), en Irlande
(+38%), en Espagne (+35%) et en Autriche (+33%).
Moins de la moitié de la consommation d’énergie provient de combustibles fossiles en Suède, en
Finlande et en France
Dans chaque État membre de l’UE, la part des combustibles fossiles dans la consommation d’énergie a baissé au
cours de la période 1990-2015, notamment au Danemark (de 91% en 1990 à 69% en 2015), en Lettonie (de 83%
à 61%) et en Roumanie (de 96% à 74%). Toutefois, pour la grande majorité des États membres, la consommation
d’énergie reste fortement tributaire des combustibles fossiles. En 2015, les combustibles fossiles représentaient
moins de la moitié de l’énergie consommée dans seulement trois États membres: Suède (30%), Finlande (46%) et
France (49%).
Part des combustibles fossiles dans la consommation d’énergie des États membres de l’UE, 2015 (%)
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
Danemark et Estonie sont les moins dépendants des importations d’énergie
La plupart des États membres de l’UE ont vu leur dépendance à l'égard des importations de combustibles fossiles
augmenter entre 1990 et 2015. Cela a notamment été le cas pour le Royaume-Uni (dont le taux de dépendance
est passé de 2% en 1990 à 43% en 2015), les Pays-Bas (de 22% à 56%), la Pologne (de 1% à 32%) ainsi que
pour la République tchèque (de 17% à 46%).
En 2015, le Danemark était de loin l’État membre qui dépendait le moins des importations de combustibles
fossiles (4%), suivi de l’Estonie (17%), de la Roumanie (25%) et de la Pologne (32%).
Combustibles fossiles dans la consommation d'énergie de l’UE, 1990-2015
-
10
20
30
40
50
60
70
80
90
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Part des combustibles fossiles (%) Dépendance / importations de combustibles fossiles (%)
Consommation intérieure brute d'énergie
1990 2005 2015
Consommation
d’énergie
(en Mtep)
Part des
combustibles
fossiles (en %)
Dépendance /
importations de
combustibles
fossiles (en %)
Consommation
d’énergie
(en Mtep)
Part des
combustibles
fossiles (en %)
Dépendance /
importations de
combustibles
fossiles (en %)
Consommation
d’énergie
(en Mtep)
Part des
combustibles
fossiles (en %)
Dépendance /
importations de
combustibles
fossiles (en %)
UE 1 667,9 83 53 1 831,2 79 66 1 626,4 73 73
Zone euro 1 114,4 81 71 1 292,5 78 83 1 151,9 72 86
Belgique 48,6 77 97 59,1 76 101 54,2 78 102
Bulgarie 27,6 84 73 19,8 73 68 18,5 73 56
Rép. tchèque 50,1 91 17 45,4 84 37 42,4 76 46
Danemark 17,9 91 47 19,6 85 -62 16,8 69 4
Allemagne 356,3 87 53 341,9 83 73 314,2 82 79
Estonie 9,9 100 48 5,6 92 33 6,3 87 17
Irlande 10,3 98 70 15,3 96 92 14,2 92 96
Grèce 22,3 95 65 31,4 94 72 24,4 85 79
Espagne 90,1 78 81 144,2 84 96 121,4 74 98
France 227,8 59 91 276,4 54 99 252,8 49 99
Croatie 9,5 81 42 9,8 77 63 8,5 70 64
Italie 153,5 94 88 190,1 90 90 156,2 81 91
Chypre 1,6 100 99 2,5 98 103 2,3 94 103
Lettonie 7,9 83 102 4,6 64 103 4,4 61 101
Lituanie 15,9 76 102 8,7 62 96 6,9 71 100
Luxembourg 3,5 90 100 4,8 93 100 4,2 84 99
Hongrie 28,8 82 56 27,6 81 76 24,2 70 74
Malte 0,6 100 100 1,0 100 100 0,8 85 98
Pays-Bas 66,4 96 22 84,4 94 38 77,4 93 56
Autriche 25,0 80 86 34,1 79 92 33,2 68 86
Pologne 103,3 99 1 92,2 96 19 95,4 91 32
Portugal 18,2 82 102 27,5 85 102 23,0 78 100
Roumanie 58,1 96 34 39,2 84 34 32,4 74 25
Slovénie 5,7 72 65 7,3 69 77 6,6 62 78
Slovaquie 21,8 82 92 19,0 73 92 16,4 65 90
Finlande 28,8 61 95 34,5 55 91 33,2 46 92
Suède 47,4 39 98 51,0 36 103 45,5 30 103
Royaume-Uni 210,6 91 2 234,2 89 15 190,7 82 43
Islande 2,4 32 100 3,4 29 102 5,8 15 102
Norvège 21,4 53 -799 27,2 56 -1 232 30,0 60 -987
Monténégro : : : 1,0 56 49 1,0 66 41
ARY de Macédoine 2,4 98 48 2,9 83 45 2,7 76 58
Albanie 2,6 76 8 2,2 67 73 2,2 59 11
Serbie 19,6 91 34 15,7 89 41 14,7 87 32
Turquie 52,3 82 64 85,6 88 81 131,9 88 88
: Données non disponibles. Les données sources sont consultables ici.
Informations géographiques
L’Union européenne (UE) comprend la Belgique, la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l’Allemagne, l’Estonie,
l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, la France, la Croatie, l’Italie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, la Hongrie, Malte, les
Pays-Bas, l’Autriche, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovénie, la Slovaquie, la Finlande, la Suède et le Royaume-Uni.
La zone euro comprend la Belgique, l’Allemagne, l’Estonie, l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, la France, l’Italie, Chypre, la Lettonie,
la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, l’Autriche, le Portugal, la Slovénie, la Slovaquie et la Finlande.
Méthodes et définitions
La consommation intérieure brute d'énergie correspond à la production primaire plus les importations, les produits de
récupération et les variations de stocks, moins les exportations et les approvisionnements en combustibles des soutes
maritimes (pour les navires de haute mer quel que soit leur pavillon). Elle indique donc l'énergie nécessaire à la satisfaction de
la consommation intérieure dans les limites du territoire national.
Une tonne équivalent pétrole (tep) est une unité standardisée correspondant à une tonne de pétrole d’un pouvoir calorifique
net égal à 41,868 gigajoules. C’est une mesure commune utile pour additionner les différents combustibles, en fonction de leur
contenu en énergie. Ainsi par exemple, un GJ d’énergie nucléaire équivaut à 0,024 tonne de pétrole et une tonne de charbon
gras contient autant d’énergie que 0,7 tonne de pétrole. Les charbons maigres contiennent moins d’énergie.
«Combustibles fossiles» est un terme générique désignant les sources d’énergie non renouvelables, telles que le charbon,
les produits charbonniers, le gaz naturel, les produits dérivés du gaz, le pétrole brut, les produits pétroliers et les déchets non
renouvelables. Les combustibles fossiles sont à base de carbone et leur combustion entraîne la libération de carbone dans
l’atmosphère terrestre (carbone qui a été stocké il y a des centaines de millions d’années). Il est estimé qu’environ 80% de
l’ensemble des émissions de CO2 et de gaz à effet de serre d’origine humaine proviennent de la combustion de combustibles
fossiles.
Le taux de dépendance énergétique indique la dépendance d’une économie vis-à-vis des importations pour satisfaire ses
besoins énergétiques. Il est obtenu en divisant les importations nettes d’énergie (importations moins les exportations) par la
consommation intérieure brute d’énergie (qui comprend les variations des stocks), y compris les combustibles livrés aux soutes
maritimes internationales. Le résultat est exprimé en pourcentage. Un taux de dépendance négatif signifie que le pays est
exportateur net d’énergie, tandis qu’un taux supérieur à 100% indique que des stocks sont constitués.
Plus d'informations
Section du site web d'Eurostat consacrée aux statistiques de l’énergie.
Base de données d’Eurostat sur l’énergie.
Article Statistics Explained d’Eurostat sur les économies d’énergie (disponible uniquement en anglais).
Statistical news d'Eurostat sur la dépendance énergétique (disponible uniquement en anglais).
Stratégie pour la sécurité énergétique de la Commission européenne.
Publié par: Service de presse d'Eurostat
Vincent BOURGEAIS
Tél: +352-4301-33 444
eurostat-pressoffice@ec.europa.eu
ec.europa.eu/eurostat/
Production des données:
Marek STURC
Tél: +352-4301- 33 474
marek.sturc@ec.europa.eu
@EU_Eurostat
Demandes média: Eurostat media support / Tél: +352-4301-33 408 / eurostat-mediasupport@ec.europa.eu

Recommandé

Eurostat accidents de la circulation
Eurostat accidents de la circulationEurostat accidents de la circulation
Eurostat accidents de la circulationSociété Tripalio
 
Eurostat communiqué de pressee
Eurostat communiqué de presseeEurostat communiqué de pressee
Eurostat communiqué de presseeSociété Tripalio
 
Etude PwC sur le facteur carbone (2012)
Etude PwC sur le facteur carbone (2012)Etude PwC sur le facteur carbone (2012)
Etude PwC sur le facteur carbone (2012)PwC France
 
Etude PwC "Carbon Factor" (2013)
Etude PwC "Carbon Factor" (2013)Etude PwC "Carbon Factor" (2013)
Etude PwC "Carbon Factor" (2013)PwC France
 
How to Make Awesome SlideShares: Tips & Tricks
How to Make Awesome SlideShares: Tips & TricksHow to Make Awesome SlideShares: Tips & Tricks
How to Make Awesome SlideShares: Tips & TricksSlideShare
 
Getting Started With SlideShare
Getting Started With SlideShareGetting Started With SlideShare
Getting Started With SlideShareSlideShare
 

Contenu connexe

Similaire à Eurostat consommation d'énergie

Près du tiers du PIB de l'UE consacré à la protection sociale
Près du tiers du PIB de l'UE consacré à la protection socialePrès du tiers du PIB de l'UE consacré à la protection sociale
Près du tiers du PIB de l'UE consacré à la protection socialeSociété Tripalio
 
SC 143 : La France face aux choix énergetiques
SC 143 : La France face aux choix énergetiquesSC 143 : La France face aux choix énergetiques
SC 143 : La France face aux choix énergetiquesFondation iFRAP
 
Dépenses de protection sociale en France et en Europe
Dépenses de protection sociale en France et en EuropeDépenses de protection sociale en France et en Europe
Dépenses de protection sociale en France et en EuropeSociété Tripalio
 
Les réseaux de chaleur dans le monde
Les réseaux de chaleur dans le mondeLes réseaux de chaleur dans le monde
Les réseaux de chaleur dans le mondeVia seva
 
Sowatt Mag' n°3 - Mai 2017
Sowatt Mag' n°3 - Mai 2017Sowatt Mag' n°3 - Mai 2017
Sowatt Mag' n°3 - Mai 2017SOREA
 
Etude PwC "Carbon Factor" (nov. 2015)
Etude PwC "Carbon Factor" (nov. 2015)Etude PwC "Carbon Factor" (nov. 2015)
Etude PwC "Carbon Factor" (nov. 2015)PwC France
 
La France en bref
La France en brefLa France en bref
La France en brefarlentin
 
Coût horaire de la main d'oeuvre : 25,4€ en moyenne dans l'union européenne e...
Coût horaire de la main d'oeuvre : 25,4€ en moyenne dans l'union européenne e...Coût horaire de la main d'oeuvre : 25,4€ en moyenne dans l'union européenne e...
Coût horaire de la main d'oeuvre : 25,4€ en moyenne dans l'union européenne e...Société Tripalio
 
Eurostat bébés nés dans l'ue en 2015
Eurostat bébés nés dans l'ue en 2015Eurostat bébés nés dans l'ue en 2015
Eurostat bébés nés dans l'ue en 2015Société Tripalio
 
Stabilité des prix à la production industrielle dans la zone euro et dans l'UE28
Stabilité des prix à la production industrielle dans la zone euro et dans l'UE28Stabilité des prix à la production industrielle dans la zone euro et dans l'UE28
Stabilité des prix à la production industrielle dans la zone euro et dans l'UE28Société Tripalio
 
Eurostat communiqué de presse
Eurostat communiqué de presse Eurostat communiqué de presse
Eurostat communiqué de presse Société Tripalio
 
Eurostat dépenses recherche et développement
Eurostat dépenses recherche et développementEurostat dépenses recherche et développement
Eurostat dépenses recherche et développementSociété Tripalio
 
Colloque UFE - dossier presse 22 octobre 2013
Colloque UFE - dossier presse 22 octobre 2013Colloque UFE - dossier presse 22 octobre 2013
Colloque UFE - dossier presse 22 octobre 2013ufe02
 
Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02RAC-F
 

Similaire à Eurostat consommation d'énergie (20)

Eurostat ménages-logement
Eurostat ménages-logementEurostat ménages-logement
Eurostat ménages-logement
 
Près du tiers du PIB de l'UE consacré à la protection sociale
Près du tiers du PIB de l'UE consacré à la protection socialePrès du tiers du PIB de l'UE consacré à la protection sociale
Près du tiers du PIB de l'UE consacré à la protection sociale
 
SC 143 : La France face aux choix énergetiques
SC 143 : La France face aux choix énergetiquesSC 143 : La France face aux choix énergetiques
SC 143 : La France face aux choix énergetiques
 
Dépenses de protection sociale en France et en Europe
Dépenses de protection sociale en France et en EuropeDépenses de protection sociale en France et en Europe
Dépenses de protection sociale en France et en Europe
 
Fiches thématique réussir la transition énergétique
Fiches thématique réussir la transition énergétiqueFiches thématique réussir la transition énergétique
Fiches thématique réussir la transition énergétique
 
Chiffres clés de l’énergie – édition 2013
Chiffres clés de l’énergie – édition 2013Chiffres clés de l’énergie – édition 2013
Chiffres clés de l’énergie – édition 2013
 
Les réseaux de chaleur dans le monde
Les réseaux de chaleur dans le mondeLes réseaux de chaleur dans le monde
Les réseaux de chaleur dans le monde
 
Sowatt'mag mai 2017
Sowatt'mag mai 2017Sowatt'mag mai 2017
Sowatt'mag mai 2017
 
Sowatt Mag' n°3 - Mai 2017
Sowatt Mag' n°3 - Mai 2017Sowatt Mag' n°3 - Mai 2017
Sowatt Mag' n°3 - Mai 2017
 
Transition énergétique Conférence de presse Medef
Transition énergétique Conférence de presse MedefTransition énergétique Conférence de presse Medef
Transition énergétique Conférence de presse Medef
 
Etude PwC "Carbon Factor" (nov. 2015)
Etude PwC "Carbon Factor" (nov. 2015)Etude PwC "Carbon Factor" (nov. 2015)
Etude PwC "Carbon Factor" (nov. 2015)
 
La France en bref
La France en brefLa France en bref
La France en bref
 
Coût horaire de la main d'oeuvre : 25,4€ en moyenne dans l'union européenne e...
Coût horaire de la main d'oeuvre : 25,4€ en moyenne dans l'union européenne e...Coût horaire de la main d'oeuvre : 25,4€ en moyenne dans l'union européenne e...
Coût horaire de la main d'oeuvre : 25,4€ en moyenne dans l'union européenne e...
 
Eurostat bébés nés dans l'ue en 2015
Eurostat bébés nés dans l'ue en 2015Eurostat bébés nés dans l'ue en 2015
Eurostat bébés nés dans l'ue en 2015
 
EUROPE 2013-2040
EUROPE 2013-2040EUROPE 2013-2040
EUROPE 2013-2040
 
Stabilité des prix à la production industrielle dans la zone euro et dans l'UE28
Stabilité des prix à la production industrielle dans la zone euro et dans l'UE28Stabilité des prix à la production industrielle dans la zone euro et dans l'UE28
Stabilité des prix à la production industrielle dans la zone euro et dans l'UE28
 
Eurostat communiqué de presse
Eurostat communiqué de presse Eurostat communiqué de presse
Eurostat communiqué de presse
 
Eurostat dépenses recherche et développement
Eurostat dépenses recherche et développementEurostat dépenses recherche et développement
Eurostat dépenses recherche et développement
 
Colloque UFE - dossier presse 22 octobre 2013
Colloque UFE - dossier presse 22 octobre 2013Colloque UFE - dossier presse 22 octobre 2013
Colloque UFE - dossier presse 22 octobre 2013
 
Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02
 

Plus de Société Tripalio

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeSociété Tripalio
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Société Tripalio
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Société Tripalio
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Société Tripalio
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfSociété Tripalio
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfSociété Tripalio
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdfSociété Tripalio
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfSociété Tripalio
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Société Tripalio
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfSociété Tripalio
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdfSociété Tripalio
 

Plus de Société Tripalio (20)

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
 
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdfRapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdf
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
 
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdfST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
 
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdfST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
 
pjl22-434.pdf
pjl22-434.pdfpjl22-434.pdf
pjl22-434.pdf
 
Budget de la Présidence
Budget de la PrésidenceBudget de la Présidence
Budget de la Présidence
 
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdfPLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
 
COM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDFCOM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDF
 
20230516RES90302.pdf
20230516RES90302.pdf20230516RES90302.pdf
20230516RES90302.pdf
 
1651598790859.pdf
1651598790859.pdf1651598790859.pdf
1651598790859.pdf
 

Eurostat consommation d'énergie

  • 1. 31/2017 - 20 février 2017 Consommation d’énergie en 2015 La consommation d’énergie dans l’UE en-dessous de son niveau de 1990... ... mais une dépendance aux importations de combustibles fossiles en hausse En 2015, la consommation intérieure brute d’énergie, qui reflète la quantité d’énergie nécessaire pour satisfaire l’ensemble de la consommation intérieure, s’est élevée dans l’Union européenne (UE) à 1 626 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep), soit un niveau inférieur à celui de 1990 (-2,5%) et en baisse de 11,6% par rapport à son pic de près de 1 840 Mtep relevé en 2006. Représentant près des trois quarts de la consommation d’énergie de l’UE en 2015, les combustibles fossiles étaient toujours, et de loin, la principale source d’énergie, même si leur poids n’a cessé de diminuer au cours des dernières décennies, passant de 83% en 1990 à 73% en 2015. Toutefois, au cours de cette période, la dépendance de l’UE vis-à-vis des importations de combustibles fossiles a augmenté, 73% étant importés en 2015 contre à peine plus de la moitié (53%) en 1990. En d’autres termes, tandis qu’en 1990, une tonne de combustibles fossiles était importée pour chaque tonne produite dans l’UE, en 2015, trois tonnes étaient importées pour chaque tonne produite. Ces chiffres sont publiés par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, et sont complétés par un article sur les économies d’énergie dans l’UE. Consommation intérieure brute d'énergie dans l’UE (en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep) Total dont: combustibles fossiles 1 000 1 100 1 200 1 300 1 400 1 500 1 600 1 700 1 800 1 900 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 L’Allemagne, premier consommateur d’énergie dans l’UE Avec 314 Mtep (soit 19% de la consommation totale d’énergie dans l’UE), l’Allemagne est restée en 2015 le principal consommateur d’énergie dans l’UE, devant la France (253 Mtep, soit 16%), le Royaume-Uni (191 Mtep, soit 12%), l’Italie (156 Mtep, soit 10%), l’Espagne (121 Mtep, soit 7%) et la Pologne (95 Mtep, soit 6%). Par rapport à 1990, les plus fortes baisses de consommation d’énergie en 2015 ont été enregistrées dans les trois États membres baltes – Lituanie (-57%), Lettonie (-45%) et Estonie (-37%) – ainsi qu’en Roumanie (-44%) et en Bulgarie (-33%). À l’opposé, les hausses les plus importantes ont été enregistrées à Chypre (+41%), en Irlande (+38%), en Espagne (+35%) et en Autriche (+33%).
  • 2. Moins de la moitié de la consommation d’énergie provient de combustibles fossiles en Suède, en Finlande et en France Dans chaque État membre de l’UE, la part des combustibles fossiles dans la consommation d’énergie a baissé au cours de la période 1990-2015, notamment au Danemark (de 91% en 1990 à 69% en 2015), en Lettonie (de 83% à 61%) et en Roumanie (de 96% à 74%). Toutefois, pour la grande majorité des États membres, la consommation d’énergie reste fortement tributaire des combustibles fossiles. En 2015, les combustibles fossiles représentaient moins de la moitié de l’énergie consommée dans seulement trois États membres: Suède (30%), Finlande (46%) et France (49%). Part des combustibles fossiles dans la consommation d’énergie des États membres de l’UE, 2015 (%) 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Danemark et Estonie sont les moins dépendants des importations d’énergie La plupart des États membres de l’UE ont vu leur dépendance à l'égard des importations de combustibles fossiles augmenter entre 1990 et 2015. Cela a notamment été le cas pour le Royaume-Uni (dont le taux de dépendance est passé de 2% en 1990 à 43% en 2015), les Pays-Bas (de 22% à 56%), la Pologne (de 1% à 32%) ainsi que pour la République tchèque (de 17% à 46%). En 2015, le Danemark était de loin l’État membre qui dépendait le moins des importations de combustibles fossiles (4%), suivi de l’Estonie (17%), de la Roumanie (25%) et de la Pologne (32%). Combustibles fossiles dans la consommation d'énergie de l’UE, 1990-2015 - 10 20 30 40 50 60 70 80 90 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Part des combustibles fossiles (%) Dépendance / importations de combustibles fossiles (%)
  • 3. Consommation intérieure brute d'énergie 1990 2005 2015 Consommation d’énergie (en Mtep) Part des combustibles fossiles (en %) Dépendance / importations de combustibles fossiles (en %) Consommation d’énergie (en Mtep) Part des combustibles fossiles (en %) Dépendance / importations de combustibles fossiles (en %) Consommation d’énergie (en Mtep) Part des combustibles fossiles (en %) Dépendance / importations de combustibles fossiles (en %) UE 1 667,9 83 53 1 831,2 79 66 1 626,4 73 73 Zone euro 1 114,4 81 71 1 292,5 78 83 1 151,9 72 86 Belgique 48,6 77 97 59,1 76 101 54,2 78 102 Bulgarie 27,6 84 73 19,8 73 68 18,5 73 56 Rép. tchèque 50,1 91 17 45,4 84 37 42,4 76 46 Danemark 17,9 91 47 19,6 85 -62 16,8 69 4 Allemagne 356,3 87 53 341,9 83 73 314,2 82 79 Estonie 9,9 100 48 5,6 92 33 6,3 87 17 Irlande 10,3 98 70 15,3 96 92 14,2 92 96 Grèce 22,3 95 65 31,4 94 72 24,4 85 79 Espagne 90,1 78 81 144,2 84 96 121,4 74 98 France 227,8 59 91 276,4 54 99 252,8 49 99 Croatie 9,5 81 42 9,8 77 63 8,5 70 64 Italie 153,5 94 88 190,1 90 90 156,2 81 91 Chypre 1,6 100 99 2,5 98 103 2,3 94 103 Lettonie 7,9 83 102 4,6 64 103 4,4 61 101 Lituanie 15,9 76 102 8,7 62 96 6,9 71 100 Luxembourg 3,5 90 100 4,8 93 100 4,2 84 99 Hongrie 28,8 82 56 27,6 81 76 24,2 70 74 Malte 0,6 100 100 1,0 100 100 0,8 85 98 Pays-Bas 66,4 96 22 84,4 94 38 77,4 93 56 Autriche 25,0 80 86 34,1 79 92 33,2 68 86 Pologne 103,3 99 1 92,2 96 19 95,4 91 32 Portugal 18,2 82 102 27,5 85 102 23,0 78 100 Roumanie 58,1 96 34 39,2 84 34 32,4 74 25 Slovénie 5,7 72 65 7,3 69 77 6,6 62 78 Slovaquie 21,8 82 92 19,0 73 92 16,4 65 90 Finlande 28,8 61 95 34,5 55 91 33,2 46 92 Suède 47,4 39 98 51,0 36 103 45,5 30 103 Royaume-Uni 210,6 91 2 234,2 89 15 190,7 82 43 Islande 2,4 32 100 3,4 29 102 5,8 15 102 Norvège 21,4 53 -799 27,2 56 -1 232 30,0 60 -987 Monténégro : : : 1,0 56 49 1,0 66 41 ARY de Macédoine 2,4 98 48 2,9 83 45 2,7 76 58 Albanie 2,6 76 8 2,2 67 73 2,2 59 11 Serbie 19,6 91 34 15,7 89 41 14,7 87 32 Turquie 52,3 82 64 85,6 88 81 131,9 88 88 : Données non disponibles. Les données sources sont consultables ici.
  • 4. Informations géographiques L’Union européenne (UE) comprend la Belgique, la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l’Allemagne, l’Estonie, l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, la France, la Croatie, l’Italie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, la Hongrie, Malte, les Pays-Bas, l’Autriche, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovénie, la Slovaquie, la Finlande, la Suède et le Royaume-Uni. La zone euro comprend la Belgique, l’Allemagne, l’Estonie, l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, la France, l’Italie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, l’Autriche, le Portugal, la Slovénie, la Slovaquie et la Finlande. Méthodes et définitions La consommation intérieure brute d'énergie correspond à la production primaire plus les importations, les produits de récupération et les variations de stocks, moins les exportations et les approvisionnements en combustibles des soutes maritimes (pour les navires de haute mer quel que soit leur pavillon). Elle indique donc l'énergie nécessaire à la satisfaction de la consommation intérieure dans les limites du territoire national. Une tonne équivalent pétrole (tep) est une unité standardisée correspondant à une tonne de pétrole d’un pouvoir calorifique net égal à 41,868 gigajoules. C’est une mesure commune utile pour additionner les différents combustibles, en fonction de leur contenu en énergie. Ainsi par exemple, un GJ d’énergie nucléaire équivaut à 0,024 tonne de pétrole et une tonne de charbon gras contient autant d’énergie que 0,7 tonne de pétrole. Les charbons maigres contiennent moins d’énergie. «Combustibles fossiles» est un terme générique désignant les sources d’énergie non renouvelables, telles que le charbon, les produits charbonniers, le gaz naturel, les produits dérivés du gaz, le pétrole brut, les produits pétroliers et les déchets non renouvelables. Les combustibles fossiles sont à base de carbone et leur combustion entraîne la libération de carbone dans l’atmosphère terrestre (carbone qui a été stocké il y a des centaines de millions d’années). Il est estimé qu’environ 80% de l’ensemble des émissions de CO2 et de gaz à effet de serre d’origine humaine proviennent de la combustion de combustibles fossiles. Le taux de dépendance énergétique indique la dépendance d’une économie vis-à-vis des importations pour satisfaire ses besoins énergétiques. Il est obtenu en divisant les importations nettes d’énergie (importations moins les exportations) par la consommation intérieure brute d’énergie (qui comprend les variations des stocks), y compris les combustibles livrés aux soutes maritimes internationales. Le résultat est exprimé en pourcentage. Un taux de dépendance négatif signifie que le pays est exportateur net d’énergie, tandis qu’un taux supérieur à 100% indique que des stocks sont constitués. Plus d'informations Section du site web d'Eurostat consacrée aux statistiques de l’énergie. Base de données d’Eurostat sur l’énergie. Article Statistics Explained d’Eurostat sur les économies d’énergie (disponible uniquement en anglais). Statistical news d'Eurostat sur la dépendance énergétique (disponible uniquement en anglais). Stratégie pour la sécurité énergétique de la Commission européenne. Publié par: Service de presse d'Eurostat Vincent BOURGEAIS Tél: +352-4301-33 444 eurostat-pressoffice@ec.europa.eu ec.europa.eu/eurostat/ Production des données: Marek STURC Tél: +352-4301- 33 474 marek.sturc@ec.europa.eu @EU_Eurostat Demandes média: Eurostat media support / Tél: +352-4301-33 408 / eurostat-mediasupport@ec.europa.eu