SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
! 1!
PENSER CRITIQUE
LA CONSOMMATION A TRAVERS LES MONDES DE FOUCAULT
APPEL A COMMUNICATION
COLLOQUE : UNIVERSITE DE REIMS, 31 MARS 2016
La consommation s’est imposée à la fois comme un analyseur et comme un révéla-
teur de notre époque. Pouvoir, contrôle, résistance, normalisation, solidarité, liberté,
éthique, sont quelques-unes des thématiques qui confectionnent les réflexions au-
jourd’hui à son propos. À travers elles, on comprend bien que le problème actuel est
celui du consommateur et de la refonte du consommateur dans et par la consomma-
tion. Mais, nous sommes aussi semble-t-il plus embarrassés lorsqu’il s’agit de
s’accorder sur un diagnostic du présent. Tandis que certains postulent
l’autonomisation du consommateur, d’autres présagent de son assujettissement à la
consommation. Tiraillés entre ces représentations, la question de savoir ce que nous
sommes devenus demeure entière. L’intérêt de la question ne saurait être ignoré car
elle suppose de savoir ce que nous ne voulons pas pour l’avenir. Pourtant cette ques-
tion paraît presque exclusivement confiée aux expertises profanes, politiques et
médiatiques. Les chercheurs qui s’intéressent de prés ou d’un peu plus loin à la
consommation, ne sauraient donc ignorer l’importance de leur rôle dans ce diagnos-
tic car celui-ci, dans les termes de Michel Foucault, convoque « la pensée comme
activité critique » ; « la critique, cela sera l’art de l’inservitude volontaire, de
l’indocilité réfléchie ».
Le colloque « Penser Critique » fait le pari que cette vaste question de la refonte du
consommateur dans et par la consommation, peut largement bénéficier des travaux
de Michel Foucault. Plusieurs raisons non exhaustives amènent à présager cela.
D’abord le philosophe n’est pas seulement le premier auteur le plus cité au monde, il
est aussi celui qui a tracé de nombreuses voies de réflexion sur « l’actuel » et « le
venir ». Puis, à l’image de ces travaux, il appelle non seulement de l’œuvre du phi-
losophe mais aussi de celle de l’historien, de l’économiste, de l’anthropologue, du
sociologue, du psychologue, du gestionnaire, etc., voire de tout ceux-là en même
temps. Et peut-être le plus important, c’est que comme sa philosophie de laquelle
s’inspire ce projet, il ne s’agira pas de légitimer ce que nous savons déjà à propos de
la consommation mais plutôt d’entreprendre, de savoir comment et jusqu’où il serait
possible de la penser et de la pratiquer autrement. En cela, cet appel à réflexion se
donne comme un lieu de mise en perspective critique de la consommation qui soit
susceptible de provoquer des échanges et des changements.
Volontairement, les thématiques pouvant faire l’objet d’une communication ne sont
pas prédéfinies. Simplement, il s’agira de proposer une (re)lecture de la consomma-
tion depuis les travaux de Foucault susceptible d’ouvrir, d’enrichir ou de déplacer le
débat actuel. Les communications à visée théorique sont donc particulièrement les
bienvenues quelle que soit l’approche disciplinaire (sciences économiques et de
gestion, sciences sociales et humaines). À l’issue du colloque qui se tiendra le 31
mars 2016 à l’Université de Reims, sur la base d’une sélection, les communications
pourront être rassemblées dans un ouvrage collectif.
! 2!
THINKING CRITICALLY
CONSUMPTION THROUGH FOUCAULT’S WORLDS
CALL FOR PAPERS
CONFERENCE : UNIVERSITY OF REIMS, MARCH 31, 2016
Consumption has emerged as both an analyzer and as a catalyst of our time. Power,
control, resistance, standardization, solidarity, freedom, ethics are some of the main
themes that nurture reflections about consumption today. Through them, we unders-
tand that the current problem revolves around the consumer and the consumer's
redefinition by and through consumption. But it seems that we are also embarrassed
when it comes to agree on a diagnosis of the present time. While some postulate that
the consumer has been empowered, others portend his subjugation to consumption.
Torn up between such representations, the question of what we have become re-
mains intact. This issue is of major interest insofar it implies to know what we do
not want for the future. Yet, this question appears to be almost exclusively entrusted
to secular, political and media expertise. Researchers closely or loosely interested in
consumption, therefore, cannot ignore the importance of their role in this diagnosis
because in Foucault’s words, this role views “thinking as critical activity.” More
precisely, as Foucault puts it, “criticism will be the art of voluntary unservitude, of
reflective disobedience”.
The conference “Thinking Critically” is grounded in the idea that the broad issue of
shaping the consumer by and through consumption can greatly benefit from Michel
Foucault’s work. Several non-exhaustive reasons lead us to this assumption. Not
only is the philosopher the most cited author in the world, but he is also the one who
opened many paths of reflection on the “present” and what is “to come.” Then, res-
pective to his own work, not only does he mobilize a philosophical approach, but
also the posture of an historian, economist, anthropologist, sociologist, psychologist,
even manager, etc., all these approaches being compatible at the same time. And
perhaps most important, in the same way as its philosophy that inspired this project,
we will not try to legitimize what we already know about consumption, but rather to
undertake, and to reflect upon how far it would be possible to think about consump-
tion and to practice differently. As such, this call for a new reflection on consump-
tion wants to be the locus where consumption will be put into perspective, with the
aim to trigger conversations and changes.
Deliberately, we have not predefined the themes that may be submitted for the con-
ference. Simply, we suggest that submissions may propose a (re)reading of con-
sumption through Foucault’s lens, likely to open, expand or move the current de-
bate. Theoretically-oriented propositions are therefore particularly welcome whate-
ver the disciplinary approach –economics and management, human and social
sciences – may be. Following the conference that will take place on March 31, 2016
at University of Reims, the best communications will be selected and published in a
collective book.
! 3!
CONSIGNES AUX AUTEURS
Les auteurs désirant participer au colloque devront en-
voyer leur contribution de 5 pages maximum dont les
éventuels annexes, tableaux, figures et notes, hors bi-
bliographie. Les textes proposés sont originaux et rédi-
gés en français ou en anglais. L’article comprend un
titre principal. Outre ce titre, seuls des sous-titres de
niveau simple peuvent être utilisés.
Le texte est rédigé en police Times New Roman 12
interligne 1,15 et les notes de bas de page en police 10.
Le titre de l’article est rédigé en police Times New
Roman 14 gras et centré. Il est suivi à la ligne du nom,
du prénom et de l’affiliation du ou des auteurs. Les
titres de niveau 1 sont rédigés en Times New Roman 12
petites majuscules précédés et suivi d’une ligne vierge.
Le texte ne comprend pas de mots ou phrases en gras ou
en italique. L'italique sera réservé aux titres d'ouvrage
ou de revue, aux mots en langue étrangères ou en latin.
Les guillemets qui encadrent des citations sont les sui-
vants : « ». Les abréviations devront être évitées au
maximum, et réduites au strict nécessaire (exemples :
150 av. J.-C. ; Ibid. ; Op.cit. ; [sic.] ; p.12 ; Fig. 3 ; etc.).
Les citations de plus d’une ligne seront séparées du
corps du texte par un retour à la ligne et former un para-
graphe avec guillemets suivi des références bibliogra-
phiques. Ligne vierge entre les paragraphes.
Les éventuelles notes de texte se trouvent en bas de
page et non en fin d’article. Les notes de bas de page
sont réservées aux commentaires ou précisions de
l'auteur.
Le référencement bibliographique est intégré au texte et
non en note de bas de page. Il se présente comme suit
(Foucault 1975) ou (Foucault 1975, 13). Au-delà de
deux auteurs, on préférera (Nom et al. 2001).
Article. Nom P (Année) Article. Titre de la revue, Vo-
lume (numéro), pp. 12-34.
Ouvrage : Nom P (Année) Ouvrage. Ville, Editeur.
Plusieurs auteurs : Nom P, Nom P et Nom P (Année)
Ouvrage. Ville, Éditeur.
Chapitre : Nom P (Année) Chapitre. In ouvrage. Ville,
Éditeur. pp. 12-34.
Communication : Nom P. (2002) Communication. In
colloque. Lieu, 31 mars 2016.
CALENDRIER
15 février 2016. Envoi des propositions
28 février 2016. Notification aux auteurs.
31 mars 2016. Colloque à l’Université de Reims.
MANUSCRIPT SUBMISSION GUIDELINES
Authors wishing to attend the conference should send a
5-page contribution (including tables, figures and notes,
excluding bibliography). The papers must be original
work written in French or English.
The article includes a main title. Everything must be 1.5
line spaced, 12-point Times Roman font except for
footnotes (Times New Roman 10) and the title (Times
New Roman 14 centred bold). Headings contain one
level only and will be capitalized; add a return before
and after heading. Add a return between paragraphs.
The text does not include words or sentences in bold or
italics. Use italics only for book or journal titles, words
in foreign language or Latin. Inverted commas “ ”
should be used for any quote.!
Use abbreviations very sparingly if at all (eg 150 BC.
AD; Ibid.; Op.cit.; [sic.]; p.12; Fig. 3; etc.).
More than one online quote will be separated from the
main text by a return and form a paragraph with in-
verted commas followed by the reference.!
Footnotes will be located at the bottom of the page and
not at the end of the paper. Footnotes are used for addi-
tional comments or clarification only.
Page 1: The title will be followed by the authors’ first
name, surname(s) and institutional affiliation.!Main text
begins on page 2.!
References should follow the text, and not appear in
footnotes. They must be presented as follows (Foucault
1975) or (Foucault 1975, 13). For more than two au-
thors, use (Fouacault et al. 2001).
Articles. Authors’ name Surname (Year) Article. Jour-
nal title, volume (issue), pp. 12- 34.!
Books. Authors’ name Surname (Year) Title. City, Pu-
blisher.!
Books written by several authors. Authors’ name Sur-
name, Authors’ name Surname and Authors’ name
Surname (Year) Book. City, Publisher.
Chapter in books. Authors’ name Surname (Year)
Chapter. In book. City, Publisher. pp. 12-34.!
Communications. Authors’ name Surname (Year)
Communication. Name of the conference e. City, March
31, 2016.
DEADLINES
February 15, 2016. Submission of proposals.!
February 28, 2016. Notification of acceptance.
!March 31, 2016. Conference at the University of Reims.
! 4!
COMITE EDITORIAL / EDITORIAL COMMITTEE
Yohan Gicquel, Université de Reims – yohan.gicquel@univ-reims.fr
Dominique Roux, Université de Reims – dominique.roux@univ-reims.
COMITE SCIENTIFIQUE / SCIENTIFIC COMMITTEE
Abdelmajid Amine, Université de Reims
Barrere Christian, Université de Reims
Benavent Christophe, Université de Nanterre
Cherrier Hélène, RMIT University
Cova Véronique, Université Aix Marseille III
Cova Bernard, Kedge Business School
Garcia Bardidia Renaud, Université de Lorraine
Gicquel Yohan, Université de Reims
Herbert Maud, Université Lille 2
Le Goff Joan, Université de Créteil
N’Dione César, Université de Reims
Odou Philippe, Université de Reims
Rémy Eric, Université de Rouen
Robert-Demontrond Philippe, Université de Rennes
Roux Dominique, Université de Reims
Shankar Avi, University of Bath
Sitz Lionel, EM Lyon Business School
Tarrit Fabien, Université de Reims
INFORMATIONS
PENSER-CRITIQUE.COM
AVEC LE SOUTIEN DE / WITH THE SUPPORT OF

Contenu connexe

Similaire à Colloque penser critique_2016_université_de_reims_-_call_for_papers

Didier lepicaut fl1_11fev11
Didier lepicaut fl1_11fev11Didier lepicaut fl1_11fev11
Didier lepicaut fl1_11fev11Didier le Picaut
 
Analyse du discours et de l’énonciation.pptx
Analyse du discours et de l’énonciation.pptxAnalyse du discours et de l’énonciation.pptx
Analyse du discours et de l’énonciation.pptxilyasmerjik
 
Typologie des influences étrangères - L’exemple du XVIIe siècle français et l...
Typologie des influences étrangères - L’exemple du XVIIe siècle français et l...Typologie des influences étrangères - L’exemple du XVIIe siècle français et l...
Typologie des influences étrangères - L’exemple du XVIIe siècle français et l...Universidad Complutense de Madrid
 
Actualités et perspectives du libre accès aux revues scientifiques : l’exempl...
Actualités et perspectives du libre accès aux revues scientifiques : l’exempl...Actualités et perspectives du libre accès aux revues scientifiques : l’exempl...
Actualités et perspectives du libre accès aux revues scientifiques : l’exempl...Bessem Aamira
 
Figures de la philosophie et horizon cosmopolitique La mondialisation et les ...
Figures de la philosophie et horizon cosmopolitique La mondialisation et les ...Figures de la philosophie et horizon cosmopolitique La mondialisation et les ...
Figures de la philosophie et horizon cosmopolitique La mondialisation et les ...Daniel Dufourt
 
Principes méthodologiques pour les bibliographies comparées.pdf
Principes méthodologiques pour les bibliographies comparées.pdfPrincipes méthodologiques pour les bibliographies comparées.pdf
Principes méthodologiques pour les bibliographies comparées.pdfUniversidad Complutense de Madrid
 
Note de lecture_essai_sur_l_oeconomie[1]
Note de lecture_essai_sur_l_oeconomie[1]Note de lecture_essai_sur_l_oeconomie[1]
Note de lecture_essai_sur_l_oeconomie[1]Saber Dahi
 
La grammaire schumpeterienne Outil d’une rhétorique libérale
La grammaire schumpeterienne Outil d’une rhétorique libéraleLa grammaire schumpeterienne Outil d’une rhétorique libérale
La grammaire schumpeterienne Outil d’une rhétorique libéraleEdwin Mootoosamy
 
La grammaire schumpeterienne outil d’une rhétorique libérale Edwin MOOTOOSAMY...
La grammaire schumpeterienne outil d’une rhétorique libérale Edwin MOOTOOSAMY...La grammaire schumpeterienne outil d’une rhétorique libérale Edwin MOOTOOSAMY...
La grammaire schumpeterienne outil d’une rhétorique libérale Edwin MOOTOOSAMY...Christophe MARCHAL
 
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
191202 enjeux de la publication scientifique en open acessmfaury
 
Convictions projet 2010
Convictions projet 2010Convictions projet 2010
Convictions projet 2010azazee
 
Bibliothèques : rôle social et politique
Bibliothèques : rôle social et politiqueBibliothèques : rôle social et politique
Bibliothèques : rôle social et politiqueKnitandb b
 
Le développement durable
Le développement durableLe développement durable
Le développement durableJean Peuplus
 
Dictionnaire de la science politique et des institutions -- Hermet, Guy & Bad...
Dictionnaire de la science politique et des institutions -- Hermet, Guy & Bad...Dictionnaire de la science politique et des institutions -- Hermet, Guy & Bad...
Dictionnaire de la science politique et des institutions -- Hermet, Guy & Bad...Ali Zada
 
1e humanites litterature-philosophie-specialite_1025069
1e humanites litterature-philosophie-specialite_10250691e humanites litterature-philosophie-specialite_1025069
1e humanites litterature-philosophie-specialite_1025069Hourcade Eric
 
Regard épistémologique sur les sg
Regard épistémologique sur les sgRegard épistémologique sur les sg
Regard épistémologique sur les sgAmine Azzaz
 
Présentation institutionnelle HLP octobre 2019
Présentation institutionnelle HLP octobre 2019Présentation institutionnelle HLP octobre 2019
Présentation institutionnelle HLP octobre 2019fannycouturier
 

Similaire à Colloque penser critique_2016_université_de_reims_-_call_for_papers (20)

Didier lepicaut fl1_11fev11
Didier lepicaut fl1_11fev11Didier lepicaut fl1_11fev11
Didier lepicaut fl1_11fev11
 
6
66
6
 
Analyse du discours et de l’énonciation.pptx
Analyse du discours et de l’énonciation.pptxAnalyse du discours et de l’énonciation.pptx
Analyse du discours et de l’énonciation.pptx
 
Typologie des influences étrangères - L’exemple du XVIIe siècle français et l...
Typologie des influences étrangères - L’exemple du XVIIe siècle français et l...Typologie des influences étrangères - L’exemple du XVIIe siècle français et l...
Typologie des influences étrangères - L’exemple du XVIIe siècle français et l...
 
Communication.livre
Communication.livreCommunication.livre
Communication.livre
 
Actualités et perspectives du libre accès aux revues scientifiques : l’exempl...
Actualités et perspectives du libre accès aux revues scientifiques : l’exempl...Actualités et perspectives du libre accès aux revues scientifiques : l’exempl...
Actualités et perspectives du libre accès aux revues scientifiques : l’exempl...
 
Figures de la philosophie et horizon cosmopolitique La mondialisation et les ...
Figures de la philosophie et horizon cosmopolitique La mondialisation et les ...Figures de la philosophie et horizon cosmopolitique La mondialisation et les ...
Figures de la philosophie et horizon cosmopolitique La mondialisation et les ...
 
Principes méthodologiques pour les bibliographies comparées.pdf
Principes méthodologiques pour les bibliographies comparées.pdfPrincipes méthodologiques pour les bibliographies comparées.pdf
Principes méthodologiques pour les bibliographies comparées.pdf
 
Note de lecture_essai_sur_l_oeconomie[1]
Note de lecture_essai_sur_l_oeconomie[1]Note de lecture_essai_sur_l_oeconomie[1]
Note de lecture_essai_sur_l_oeconomie[1]
 
La grammaire schumpeterienne Outil d’une rhétorique libérale
La grammaire schumpeterienne Outil d’une rhétorique libéraleLa grammaire schumpeterienne Outil d’une rhétorique libérale
La grammaire schumpeterienne Outil d’une rhétorique libérale
 
La grammaire schumpeterienne outil d’une rhétorique libérale Edwin MOOTOOSAMY...
La grammaire schumpeterienne outil d’une rhétorique libérale Edwin MOOTOOSAMY...La grammaire schumpeterienne outil d’une rhétorique libérale Edwin MOOTOOSAMY...
La grammaire schumpeterienne outil d’une rhétorique libérale Edwin MOOTOOSAMY...
 
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
 
Convictions projet 2010
Convictions projet 2010Convictions projet 2010
Convictions projet 2010
 
Bibliothèques : rôle social et politique
Bibliothèques : rôle social et politiqueBibliothèques : rôle social et politique
Bibliothèques : rôle social et politique
 
Le développement durable
Le développement durableLe développement durable
Le développement durable
 
Coursjournal
CoursjournalCoursjournal
Coursjournal
 
Dictionnaire de la science politique et des institutions -- Hermet, Guy & Bad...
Dictionnaire de la science politique et des institutions -- Hermet, Guy & Bad...Dictionnaire de la science politique et des institutions -- Hermet, Guy & Bad...
Dictionnaire de la science politique et des institutions -- Hermet, Guy & Bad...
 
1e humanites litterature-philosophie-specialite_1025069
1e humanites litterature-philosophie-specialite_10250691e humanites litterature-philosophie-specialite_1025069
1e humanites litterature-philosophie-specialite_1025069
 
Regard épistémologique sur les sg
Regard épistémologique sur les sgRegard épistémologique sur les sg
Regard épistémologique sur les sg
 
Présentation institutionnelle HLP octobre 2019
Présentation institutionnelle HLP octobre 2019Présentation institutionnelle HLP octobre 2019
Présentation institutionnelle HLP octobre 2019
 

Colloque penser critique_2016_université_de_reims_-_call_for_papers

  • 1. ! 1! PENSER CRITIQUE LA CONSOMMATION A TRAVERS LES MONDES DE FOUCAULT APPEL A COMMUNICATION COLLOQUE : UNIVERSITE DE REIMS, 31 MARS 2016 La consommation s’est imposée à la fois comme un analyseur et comme un révéla- teur de notre époque. Pouvoir, contrôle, résistance, normalisation, solidarité, liberté, éthique, sont quelques-unes des thématiques qui confectionnent les réflexions au- jourd’hui à son propos. À travers elles, on comprend bien que le problème actuel est celui du consommateur et de la refonte du consommateur dans et par la consomma- tion. Mais, nous sommes aussi semble-t-il plus embarrassés lorsqu’il s’agit de s’accorder sur un diagnostic du présent. Tandis que certains postulent l’autonomisation du consommateur, d’autres présagent de son assujettissement à la consommation. Tiraillés entre ces représentations, la question de savoir ce que nous sommes devenus demeure entière. L’intérêt de la question ne saurait être ignoré car elle suppose de savoir ce que nous ne voulons pas pour l’avenir. Pourtant cette ques- tion paraît presque exclusivement confiée aux expertises profanes, politiques et médiatiques. Les chercheurs qui s’intéressent de prés ou d’un peu plus loin à la consommation, ne sauraient donc ignorer l’importance de leur rôle dans ce diagnos- tic car celui-ci, dans les termes de Michel Foucault, convoque « la pensée comme activité critique » ; « la critique, cela sera l’art de l’inservitude volontaire, de l’indocilité réfléchie ». Le colloque « Penser Critique » fait le pari que cette vaste question de la refonte du consommateur dans et par la consommation, peut largement bénéficier des travaux de Michel Foucault. Plusieurs raisons non exhaustives amènent à présager cela. D’abord le philosophe n’est pas seulement le premier auteur le plus cité au monde, il est aussi celui qui a tracé de nombreuses voies de réflexion sur « l’actuel » et « le venir ». Puis, à l’image de ces travaux, il appelle non seulement de l’œuvre du phi- losophe mais aussi de celle de l’historien, de l’économiste, de l’anthropologue, du sociologue, du psychologue, du gestionnaire, etc., voire de tout ceux-là en même temps. Et peut-être le plus important, c’est que comme sa philosophie de laquelle s’inspire ce projet, il ne s’agira pas de légitimer ce que nous savons déjà à propos de la consommation mais plutôt d’entreprendre, de savoir comment et jusqu’où il serait possible de la penser et de la pratiquer autrement. En cela, cet appel à réflexion se donne comme un lieu de mise en perspective critique de la consommation qui soit susceptible de provoquer des échanges et des changements. Volontairement, les thématiques pouvant faire l’objet d’une communication ne sont pas prédéfinies. Simplement, il s’agira de proposer une (re)lecture de la consomma- tion depuis les travaux de Foucault susceptible d’ouvrir, d’enrichir ou de déplacer le débat actuel. Les communications à visée théorique sont donc particulièrement les bienvenues quelle que soit l’approche disciplinaire (sciences économiques et de gestion, sciences sociales et humaines). À l’issue du colloque qui se tiendra le 31 mars 2016 à l’Université de Reims, sur la base d’une sélection, les communications pourront être rassemblées dans un ouvrage collectif.
  • 2. ! 2! THINKING CRITICALLY CONSUMPTION THROUGH FOUCAULT’S WORLDS CALL FOR PAPERS CONFERENCE : UNIVERSITY OF REIMS, MARCH 31, 2016 Consumption has emerged as both an analyzer and as a catalyst of our time. Power, control, resistance, standardization, solidarity, freedom, ethics are some of the main themes that nurture reflections about consumption today. Through them, we unders- tand that the current problem revolves around the consumer and the consumer's redefinition by and through consumption. But it seems that we are also embarrassed when it comes to agree on a diagnosis of the present time. While some postulate that the consumer has been empowered, others portend his subjugation to consumption. Torn up between such representations, the question of what we have become re- mains intact. This issue is of major interest insofar it implies to know what we do not want for the future. Yet, this question appears to be almost exclusively entrusted to secular, political and media expertise. Researchers closely or loosely interested in consumption, therefore, cannot ignore the importance of their role in this diagnosis because in Foucault’s words, this role views “thinking as critical activity.” More precisely, as Foucault puts it, “criticism will be the art of voluntary unservitude, of reflective disobedience”. The conference “Thinking Critically” is grounded in the idea that the broad issue of shaping the consumer by and through consumption can greatly benefit from Michel Foucault’s work. Several non-exhaustive reasons lead us to this assumption. Not only is the philosopher the most cited author in the world, but he is also the one who opened many paths of reflection on the “present” and what is “to come.” Then, res- pective to his own work, not only does he mobilize a philosophical approach, but also the posture of an historian, economist, anthropologist, sociologist, psychologist, even manager, etc., all these approaches being compatible at the same time. And perhaps most important, in the same way as its philosophy that inspired this project, we will not try to legitimize what we already know about consumption, but rather to undertake, and to reflect upon how far it would be possible to think about consump- tion and to practice differently. As such, this call for a new reflection on consump- tion wants to be the locus where consumption will be put into perspective, with the aim to trigger conversations and changes. Deliberately, we have not predefined the themes that may be submitted for the con- ference. Simply, we suggest that submissions may propose a (re)reading of con- sumption through Foucault’s lens, likely to open, expand or move the current de- bate. Theoretically-oriented propositions are therefore particularly welcome whate- ver the disciplinary approach –economics and management, human and social sciences – may be. Following the conference that will take place on March 31, 2016 at University of Reims, the best communications will be selected and published in a collective book.
  • 3. ! 3! CONSIGNES AUX AUTEURS Les auteurs désirant participer au colloque devront en- voyer leur contribution de 5 pages maximum dont les éventuels annexes, tableaux, figures et notes, hors bi- bliographie. Les textes proposés sont originaux et rédi- gés en français ou en anglais. L’article comprend un titre principal. Outre ce titre, seuls des sous-titres de niveau simple peuvent être utilisés. Le texte est rédigé en police Times New Roman 12 interligne 1,15 et les notes de bas de page en police 10. Le titre de l’article est rédigé en police Times New Roman 14 gras et centré. Il est suivi à la ligne du nom, du prénom et de l’affiliation du ou des auteurs. Les titres de niveau 1 sont rédigés en Times New Roman 12 petites majuscules précédés et suivi d’une ligne vierge. Le texte ne comprend pas de mots ou phrases en gras ou en italique. L'italique sera réservé aux titres d'ouvrage ou de revue, aux mots en langue étrangères ou en latin. Les guillemets qui encadrent des citations sont les sui- vants : « ». Les abréviations devront être évitées au maximum, et réduites au strict nécessaire (exemples : 150 av. J.-C. ; Ibid. ; Op.cit. ; [sic.] ; p.12 ; Fig. 3 ; etc.). Les citations de plus d’une ligne seront séparées du corps du texte par un retour à la ligne et former un para- graphe avec guillemets suivi des références bibliogra- phiques. Ligne vierge entre les paragraphes. Les éventuelles notes de texte se trouvent en bas de page et non en fin d’article. Les notes de bas de page sont réservées aux commentaires ou précisions de l'auteur. Le référencement bibliographique est intégré au texte et non en note de bas de page. Il se présente comme suit (Foucault 1975) ou (Foucault 1975, 13). Au-delà de deux auteurs, on préférera (Nom et al. 2001). Article. Nom P (Année) Article. Titre de la revue, Vo- lume (numéro), pp. 12-34. Ouvrage : Nom P (Année) Ouvrage. Ville, Editeur. Plusieurs auteurs : Nom P, Nom P et Nom P (Année) Ouvrage. Ville, Éditeur. Chapitre : Nom P (Année) Chapitre. In ouvrage. Ville, Éditeur. pp. 12-34. Communication : Nom P. (2002) Communication. In colloque. Lieu, 31 mars 2016. CALENDRIER 15 février 2016. Envoi des propositions 28 février 2016. Notification aux auteurs. 31 mars 2016. Colloque à l’Université de Reims. MANUSCRIPT SUBMISSION GUIDELINES Authors wishing to attend the conference should send a 5-page contribution (including tables, figures and notes, excluding bibliography). The papers must be original work written in French or English. The article includes a main title. Everything must be 1.5 line spaced, 12-point Times Roman font except for footnotes (Times New Roman 10) and the title (Times New Roman 14 centred bold). Headings contain one level only and will be capitalized; add a return before and after heading. Add a return between paragraphs. The text does not include words or sentences in bold or italics. Use italics only for book or journal titles, words in foreign language or Latin. Inverted commas “ ” should be used for any quote.! Use abbreviations very sparingly if at all (eg 150 BC. AD; Ibid.; Op.cit.; [sic.]; p.12; Fig. 3; etc.). More than one online quote will be separated from the main text by a return and form a paragraph with in- verted commas followed by the reference.! Footnotes will be located at the bottom of the page and not at the end of the paper. Footnotes are used for addi- tional comments or clarification only. Page 1: The title will be followed by the authors’ first name, surname(s) and institutional affiliation.!Main text begins on page 2.! References should follow the text, and not appear in footnotes. They must be presented as follows (Foucault 1975) or (Foucault 1975, 13). For more than two au- thors, use (Fouacault et al. 2001). Articles. Authors’ name Surname (Year) Article. Jour- nal title, volume (issue), pp. 12- 34.! Books. Authors’ name Surname (Year) Title. City, Pu- blisher.! Books written by several authors. Authors’ name Sur- name, Authors’ name Surname and Authors’ name Surname (Year) Book. City, Publisher. Chapter in books. Authors’ name Surname (Year) Chapter. In book. City, Publisher. pp. 12-34.! Communications. Authors’ name Surname (Year) Communication. Name of the conference e. City, March 31, 2016. DEADLINES February 15, 2016. Submission of proposals.! February 28, 2016. Notification of acceptance. !March 31, 2016. Conference at the University of Reims.
  • 4. ! 4! COMITE EDITORIAL / EDITORIAL COMMITTEE Yohan Gicquel, Université de Reims – yohan.gicquel@univ-reims.fr Dominique Roux, Université de Reims – dominique.roux@univ-reims. COMITE SCIENTIFIQUE / SCIENTIFIC COMMITTEE Abdelmajid Amine, Université de Reims Barrere Christian, Université de Reims Benavent Christophe, Université de Nanterre Cherrier Hélène, RMIT University Cova Véronique, Université Aix Marseille III Cova Bernard, Kedge Business School Garcia Bardidia Renaud, Université de Lorraine Gicquel Yohan, Université de Reims Herbert Maud, Université Lille 2 Le Goff Joan, Université de Créteil N’Dione César, Université de Reims Odou Philippe, Université de Reims Rémy Eric, Université de Rouen Robert-Demontrond Philippe, Université de Rennes Roux Dominique, Université de Reims Shankar Avi, University of Bath Sitz Lionel, EM Lyon Business School Tarrit Fabien, Université de Reims INFORMATIONS PENSER-CRITIQUE.COM AVEC LE SOUTIEN DE / WITH THE SUPPORT OF