Presse au futur (1)

768 vues

Publié le

Présentation au colloque "La Presse au Futur" : pourquoi l'impression numérique est inévitable pour la presse quotidienne.
Part 1

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
768
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
27
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presse au futur (1)

  1. 1. La presse : Une urgence à se réinventer
  2. 2. Sommaire <ul><li>Un constat de rupture </li></ul><ul><li>Une nécessité à réinventer son modèle </li></ul>
  3. 3. Un constat de rupture <ul><li>La presse en danger : la PQN </li></ul><ul><ul><li>L’année 2009 : la double peine diffusion + audience </li></ul></ul>Source DGMIC
  4. 4. <ul><li>La presse en danger : la PQN </li></ul><ul><ul><li>A noter sur une évolution longue : </li></ul></ul>Un constat de rupture Augmentation significative de l’abonnement
  5. 5. <ul><li>La presse en danger : la PQN </li></ul><ul><ul><li>Et, plus précisément : </li></ul></ul>Un constat de rupture Source OJD Augmentation significative du portage
  6. 6. <ul><li>La presse en danger : la PQR </li></ul><ul><ul><li>Des performances parallèles pour la PQR: </li></ul></ul>Un constat de rupture Source OJD
  7. 7. <ul><li>La presse en danger : pourquoi ? </li></ul><ul><ul><li>Des recettes publicitaires qui se dégradent et se répartissent sur d’autres supports, </li></ul></ul><ul><ul><li>La perte du monopole de diffusion avec l’arrivée… non, la confirmation de nouveaux usages de lecture. </li></ul></ul><ul><ul><li>Et la crise qui vient appuyer là où ça fait mal ! </li></ul></ul>Un constat de rupture
  8. 8. <ul><li>La presse en danger : </li></ul><ul><ul><li>Des coûts de production et de diffusion trop importants : </li></ul></ul>Un constat de rupture <ul><ul><ul><li>20 % pour l’impression </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>+ 10 % pour le papier </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>35 % pour la distribution </li></ul></ul></ul>
  9. 9. <ul><li>Petit exercice de style sur la PQN </li></ul>Un constat de rupture Source OJD <ul><li>11% en 5 ans… c’est quoi ? </li></ul><ul><ul><li>Une baisse de 2 ou 3 % par an ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Une baisse de 270 000 exemplaires / jour ? </li></ul></ul>Pas tant que ça, finalement ! On a le temps de voir venir… 2009/2005 2005 2006 2007 2008 2009 Volumes % L'Equipe 503 515 471 450 425 -78 -16% Le Monde 482 458 453 436 412 -70 -15% Le Figaro 436 422 424 410 401 -35 -8% Aujourd'hui en France 259 280 300 298 287 28 11% Libération 202 185 188 173 160 -42 -21% Les Echos 174 171 172 175 167 -7 -4% La Croix 123 121 125 123 125 2 2% La tribune 121 117 115 101 94 -27 -22% France Soir 99 78 52 56 59 -40 -40% L'Humanité 75 75 69 70 72 -3 -4% Total 2 474 2 422 2 369 2 292 2 202 -272 -11% Ecarts   -52 -53 -77 -90 Variations   -2,10% -2,19% -3,25% -3,93%
  10. 10. <ul><li>Petit exercice de style sur la PQN </li></ul>Un constat de rupture <ul><li>Réalisons une petite projection considérant que : </li></ul><ul><ul><li>les imprimeries sont des structures à couts fixes à + de 80% </li></ul></ul><ul><ul><li>le coût d’impression d’un exemplaire peut être évalué à + ou – 0,20€ </li></ul></ul><ul><ul><li>que tout exemplaire non imprimé génère mécaniquement un manque à gagner côté imprimeur. </li></ul></ul>
  11. 11. Un constat de rupture Source OJD <ul><li>11% en 5 ans… c’est quoi ? </li></ul><ul><ul><li>84 millions d’exemplaires en moins sur l’année. </li></ul></ul><ul><ul><li>Une perte de près de 17 millions € pour les imprimeries </li></ul></ul>Là, on sent mieux le degré d’urgence… Mais il y a mieux. 2009/2005 Perte chiffre imprimeries 2005 2006 2007 2008 2009 Volumes % Volume Coût L'Equipe 503 515 471 450 425 -78 -16% -24 180 -4 836 Le Monde 482 458 453 436 412 -70 -15% -21 700 -4 340 Le Figaro 436 422 424 410 401 -35 -8% -10 850 -2 170 Aujourd'hui en France 259 280 300 298 287 28 11% 8 680 1 736 Libération 202 185 188 173 160 -42 -21% -13 020 -2 604 Les Echos 174 171 172 175 167 -7 -4% -2 170 -434 La Croix 123 121 125 123 125 2 2% 620 124 La tribune 121 117 115 101 94 -27 -22% -8 370 -1 674 France Soir 99 78 52 56 59 -40 -40% -12 400 -2 480 L'Humanité 75 75 69 70 72 -3 -4% -930 -186 Total 2 474 2 422 2 369 2 292 2 202 -272 -11% -84 320 -16 864 Ecarts   -52 -53 -77 -90 Variations   -2,10% -2,19% -3,25% -3,93%
  12. 12. <ul><li>Petit exercice de style sur la PQN </li></ul>Un constat de rupture <ul><li>Poursuivons la projection, considérant que : </li></ul><ul><ul><li>L’année 2010 a été mauvaise en diffusion, </li></ul></ul><ul><ul><li>2011et 2012 seront peut-être meilleurs, en raison des élections… et du championnat d’Europe de football pour l’Equipe. </li></ul></ul><ul><ul><li>les 3 année suivantes ne redresseront sans doute pas la barre : baisse de 3 ou 4%. </li></ul></ul>
  13. 13. Un constat de rupture Source OJD <ul><li>Un simulation réaliste… mais catastrophe : </li></ul><ul><ul><li>- 600 000 exemplaires par jour 2015/2005… - 25% ! </li></ul></ul><ul><ul><li>- 192 millions d’exemplaires à l’année. </li></ul></ul><ul><ul><li>- 40 millions € pour les imprimeries </li></ul></ul>Il y a urgence à réinventer son modèle pour la presse quotidienne.
  14. 14. Sommaire <ul><li>Un constat de rupture </li></ul><ul><li>Une nécessité à réinventer son modèle </li></ul>
  15. 15. Une nécessité à réinventer son modèle <ul><li>Se réinventer : une difficile nécessité </li></ul><ul><ul><li>Une immobilisation de capitaux important : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des installations très onéreuses amorties sur 15 à 20 ans. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Une sous-utilisation des équipements : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>les rotatives offset tournent 3 à 4 heures par nuit seulement pour produire les exemplaires. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Une offre de production limitée : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>les rotatives ne peuvent réaliser que des journaux et sont contraintes par les formats qu’elles proposent. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Un modèle social en rupture : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Une répartition des rôles issue de la libération qui ne fait, sans doute, plus sens dans le contexte actuel. </li></ul></ul></ul>
  16. 16. <ul><li>Se revisiter de fond en comble </li></ul><ul><ul><li>Réinventer sa proposition : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Devenir un producteur de contenus à diffuser sur tous types de supports. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Réinventer son modèle d’organisation : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>un producteur de contenus n’est pas nécessairement propriétaire de son outil de production. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Réinventer son modèle de production : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Revoir la logique de la grosse rotative offset difficilement rentabilisable. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Réinventer sa distribution : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Alléger le premier niveau et rendre possible l’abonnement porté pour la PQN. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Réinventer son modèle social : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Redessiner une organisation inadaptée à la nouvelle donne. </li></ul></ul></ul>Une nécessité à réinventer son modèle
  17. 17. <ul><li>Pour conclure l’introduction : des questions qui fâchent… ou pas. </li></ul><ul><ul><li>La presse sera-t-elle toujours une industrie ? </li></ul></ul><ul><ul><li>la presse produira-t-elle toujours des journaux qui salissent les doigts et remplissent la tête ? </li></ul></ul><ul><ul><li>La presse parviendra-t-elle à capter </li></ul></ul><ul><ul><li>de la valeur en vendant de l’info </li></ul></ul><ul><ul><li>sous toutes les formes ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Que fait la presse de ses marques ? </li></ul></ul><ul><ul><li>… </li></ul></ul>Conclusion

×