SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
5%4%3%2%1%0%1%2%3%4%5%
16
19
22
25
28
31
34
37
40
43
46
49
52
55
58
61
64
FEMME HOMME
Demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Demandeurs d'emploi non bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
NOVEMBRE 2020
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
LES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES
D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP
EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
Un accompagnement renforcé pour une
population plus éloignée de l’emploi
Les personnes en situation de handicap bénéficient de dispositions
spécifiques en faveur de l’emploi. Leur situation sur le marché du travail
demeure toutefois fragile.
Les demandeurs d’emploi bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap(1)
représentent 58 800 personnes au 31 décembre 2019 en Auvergne-Rhône-
Alpes, soit 9,3% de l’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits en
catégories A, B, C.
Ils bénéficient d’un accompagnement renforcé de Pôle emploi, ainsi que de
formations adaptées. Par ailleurs, 25% bénéficient d’un suivi au sein des
structures spécialisées Cap emploi.
En Auvergne-Rhône-Alpes, 44% des demandeurs d’emploi ayant une
reconnaissance administrative de handicap accèdent à l’emploi au cours de
l’année qui suit leur inscription à Pôle emploi.
(1) Les statistiques portent formellement sur les demandeurs d’emploi bénéficiant de
l’obligation d’emploi au titre de travailleur handicapé. Il s’agit presque exclusivement de
personnes ayant une reconnaissance de travailleur handicapé (formulation retenue dans cette
publication), même si cela inclut des veufs et veuves de guerre et des pupilles (0,4%).
# 2020.08
Graphique 1
PYRAMIDE DES ÂGES DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP
Source : Pôle emploi
Champ : Demandeurs d’emploi inscrits au 31 décembre 2019 à Pôle emploi en catégorie ABC (tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi) en Auvergne-Rhône-Alpes
DES DEMANDEURS D’EMPLOI
RECONNUS EN SITUATION DE
HANDICAP BÉNÉFICIENT D’UN
ACCOMPAGNEMENT
SPÉCIALISÉ PAR CAP EMPLOI
OU
RENFORCÉ PAR PÔLE EMPLOI
45%
À FIN DÉCEMBRE
2019
Ain
Allier
Ardèche
Cantal
Drôme
Isère
Loire
Haute-Loire
Puy-de-Dôme
Rhône
Savoie
Haute-
Savoie
3 200
5 000
900 2 300
3 300
7 100
5 800
11 600
3 800
9 300
3 900
2 600
11,3%
9,7%
11,7% 13,8%
11,2%
7,5%
10,6%
11,5%
8,7%
9,9%
6,5%
8,7%
50%
16%
14%
19%
71%
12%
10%
7%
Infra Bac
BAC / BAC PRO : avec diplôme
Bac +2
Bac + 3 ou +
Demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Demandeurs d'emploi non bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
2 _ STATISTIQUES ET INDICATEURS # 2020.08
Graphique 2
RÉPARTITION DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP PAR NIVEAU DE FORMATION
Source : Pôle emploi
Champ : Demandeurs d’emploi inscrits au 31 décembre 2019 à Pôle emploi en catégorie ABC (tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi) en Auvergne-Rhône-Alpes
Des demandeurs d’emploi plus âgés et moins diplômés
Les demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap sont plus âgés que les autres demandeurs d’emploi
[cf. graphique 1]. Leur âge moyen s’établit à 48 ans, contre 38 ans pour les autres. En effet, plus de la moitié d’entre eux a 50
ans ou plus, contre seulement 23% pour les autres demandeurs d’emploi.
Les hommes sont surreprésentés (51%, contre 47% parmi les autres demandeurs d’emploi).
Leur niveau de formation est également moins élevé que les autres demandeurs d’emploi [cf. graphique 2]. 71% des
demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap ont un niveau de formation inférieur au Bac, contre 50%
pour les autres demandeurs d’emploi.
Les demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap recherchent plus souvent un métier dans :
- les services à la personne et à la collectivité (23% contre 20% pour les autres demandeurs d’emploi), notamment dans le
nettoyage de locaux, l’assistance auprès d’enfants, les services domestiques, l’assistance auprès d’adultes,
- le support à l’entreprise (15% contre 12% pour les autres demandeurs d’emploi), notamment dans l’accueil et
renseignements, le secrétariat, agent administratif,
- l’installation et maintenance (5% contre 3% pour les autres demandeurs d’emploi), plus particulièrement dans la
maintenance des bâtiments et des locaux.
Les demandeurs d’emploi ayant une reconnaissance de handicap sont un peu moins mobiles que les autres demandeurs
d’emploi. 36% d’entre eux indiquent être mobile à 30 km ou plus pour occuper un emploi, contre 50% pour les autres
demandeurs.
Carte 1
RÉPARTITION DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP PAR DÉPARTEMENT (2)
ET LEUR PART DANS L’ENSEMBLE DE LA DEMANDE D’EMPLOI INSCRITE EN FIN DE MOIS EN CATÉGORIE ABC
Source : Pôle emploi
Champ : Demandeurs d’emploi inscrits au 31 décembre 2019 à Pôle emploi en catégorie ABC (tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi) en Auvergne-Rhône-Alpes
Nombre de demandeurs d’emploi
bénéficiaires d’une reconnaissance de
handicap
Part des demandeurs d’emploi
bénéficiaires d’une reconnaissance de
handicap dans l’ensemble de la DEFM ABC
Auvergne-Rhône-Alpes : 9,4%
Moins de 9%
De 9% à 12%
12% et plus
(2) Le nombre de demandeurs
d’emploi bénéficiaires d’une
reconnaissance de handicap par
département est à prendre avec
précaution. D’un département à un
autre, les délais de traitement d’une
demande de reconnaissance de
handicap par les MDPH et de saisie
manuelle des titres par Pôle emploi
dans le système d’information sont
variables en fonction des
organisations territoriales.
STATISTIQUES ET INDICATEURS # 2020.08 _ 3
44% des demandeurs d’emploi ayant une reconnaissance de handicap sont durablement éloignés de l’emploi (cumul de 12
mois ou plus d’inactivité totale (catégorie A) au cours des 15 derniers mois), contre 17% pour les autres demandeurs
d’emploi.
Les bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap ont une ancienneté d’inscription à Pôle emploi très supérieure à la
moyenne. Parmi les demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C à fin décembre 2019, les bénéficiaires d’une
reconnaissance de handicap sont inscrits depuis près de 810 jours en moyenne , contre 570 jours en moyenne pour les autres
demandeurs d’emploi.
Des demandeurs d’emploi durablement éloignés de l’emploi
45% des demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap bénéficient d’un accompagnement spécialisé
par Cap emploi ou renforcé par Pôle emploi [cf. graphique 3]. 24% d’entre eux sont suivis par Cap emploi. Pôle emploi
propose aux demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap un accompagnement adapté et intensif.
21% bénéficient d’un accompagnement « renforcé » par Pôle emploi, contre 16% pour les autres demandeurs d’emploi.
Plus souvent en accompagnement renforcé
Graphique 3
RÉPARTITION DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP
PAR MODALITÉ D’ACCOMPAGNEMENT PAR POLE EMPLOI
Les modalités d’accompagnement de Pôle emploi
Les modalités d’accompagnement « Suivi », « Guidé » et « Renforcé » ont vocation à répondre à des besoins distincts des demandeurs
d’emploi par la mise en œuvre d’un accompagnement différencié en termes de nature et d’intensité des services proposés.
La modalité « Suivi » est destinée aux demandeurs d’emploi les plus proches du marché du travail et dont l’autonomie est la plus
grande. Les modes de contact dématérialisés (téléphone et mail) sont privilégiés pour les échanges avec leurs conseillers.
La modalité « Renforcé » s’adresse aux personnes ayant besoin d’un accompagnement intensif. Elle repose sur des contacts plus
fréquents avec les conseillers, et les entretiens physiques sont privilégiés.
La modalité « Guidé » est dédiée aux demandeurs se trouvant dans une situation intermédiaire.
L’« accompagnement global » est destinée aux demandeurs d’emploi éprouvant des difficultés périphériques à l’emploi importantes
(en matière de logement, de santé…). En prenant en compte de façon simultanée les besoins sociaux et ceux liés à l’emploi, il est mis
en œuvre en partenariat avec les conseils généraux.
Un retour à l’emploi moins rapide
Les bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap sont moins souvent en activité réduite que les autres demandeurs
d’emploi. 74% d’entre eux n’ont exercé aucune activité au cours du mois de décembre 2019 (inscrits en catégorie A), contre
57% pour les autres demandeurs d’emploi. Une plus forte proportion recherche un CDI à temps partiel (30%, contre 10%
pour les autres demandeurs d’emploi).
Parmi les demandeurs d’emploi inscrits en 2018 en catégories A, B, C, les bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap ont
accédé moins souvent à l’emploi au cours de l’année qui a suivi leur inscription que les autres demandeurs d’emploi.
44% des bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap ont accédé à l’emploi au cours des 12 mois suivant leur inscription,
contre 64 % pour les autres demandeurs d’emploi.
Les taux d’accès à l’emploi des bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap sont plus faibles quelque soit le sexe, l’âge, le
niveau de formation ou le niveau de qualification du demandeur d’emploi.
Source : Pôle emploi
Champ : Demandeurs d’emploi inscrits au 31 décembre 2019 à Pôle emploi en catégorie ABC (tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi) en Auvergne-Rhône-Alpes
Cap emploi
24,6%
Suivi
22,6%
Guidé
29,7%
Renforcé
20,7%
Global
1,3%
Autres
1,0%
Cap emploi
Suivi
Guidé
Renforcé
Global
Autres
Directeur de la publication Pascal BLAIN
Réalisation Service Statistiques, Études et Évaluation
Contact Stat.ara@pole-emploi.fr
www.pole-emploi.org
> auvergne-rhone-alpes
> Statistiques et Analyses
4 _ STATISTIQUES ET INDICATEURS # 2020.08
Tableau 1
PART DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP (BRH), DURÉE MOYENNE DE FORMATION ET
RETOUR À L’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP PAR TYPE DE FORMATION
L’indicateur d’accès à l’emploi un an après l’inscription à Pôle emploi est construit à partir des données
administratives et vise à repérer l’accès à un emploi d’une durée minimale d’un mois au cours des douze mois qui suivent
l’inscription à Pôle emploi en catégorie A ou B. Sont considérés comme ayant eu accès à un emploi les demandeurs
d’emploi pour lesquels l’une au moins des situations suivantes est observée :
• avoir déclaré une activité réduite de plus de 78 h dans le mois (catégorie C) sans être en catégorie A ou B le mois suivant
• être sorti des listes de Pôle emploi pour motif de reprise d’emploi déclarée,
• être en catégorie E en fin de mois,
• avoir une Déclaration préalable à l’embauche (DPAE) pour un CDI ou un CDD de plus d’un mois transmise aux Urssaf ou
à la MSA par un employeur (hors contrats de travail temporaire, pour lesquels la durée n’est pas connue dans les DPAE),
• intégrer un dispositif de formation préalable à l’embauche (AFPR ou POEI).
L’indicateur de retour à l’emploi au cours des 6 mois suivant la fin d’une formation est construit à partir des
données administratives. Sont considérés comme ayant eu accès à un emploi au cours des 6 mois qui suivent la fin de leur
formation les demandeurs d’emploi pour lesquels l’une au moins des situations suivantes est observée :
• avoir déclaré une activité réduite de plus de 78 h (catégorie C) sans être en catégorie A ou B le mois suivant ;
• être sorti des listes pour motif de reprise d’emploi déclarée ;
• être en catégorie E en fin de mois au cours des 6 mois ;
• avoir une Déclaration préalable à l’embauche (DPAE) de plus d’un mois transmise aux Urssaf ou à la MSA par un
employeur (hors contrat de travail temporaire, pour lesquels la durée n’est pas connue dans les DPAE).
La reproduction des éléments contenus dans ce document est autorisée sous réserve de mentionner la source Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes ou autre source indiquée
(3) Le retour à l’emploi au
cours des 6 mois suivant la
fin d’une formation est
observé sur la base des
demandeurs d’emploi
ayant achevé une
formation prescrite par
Pôle emploi en 2019, hors
formations dont l’objectif
est une remise à niveau,
maîtrise des savoirs de
base ou une
remobilisation ».
Un peu plus souvent en formation, mais un retour à l’emploi difficile
En 2019, 10,9% des entrées en formation concernent des demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de
handicap, soit une proportion supérieure à leur poids dans l’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C
en Auvergne-Rhône-Alpes (9,3%).
Pôle emploi finance 79% des formations des demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap (AIF, AFC,
AFPR, POEI, POEC). Le Conseil Régional en finance 11%, l’Agefiph 6%.
Plus d’un tiers des formations suivies ont comme objectif une « certification » (34% contre 35% pour les autres demandeurs
d’emploi). Bien qu’un peu moins nombreuses, les formations de « remise à niveau, maîtrise des savoirs de base,
remobilisation, aide à l'élaboration de projet professionnel » sont plus fréquemment suivies par les demandeurs d’emploi
bénéficiant d’une reconnaissance de handicap (18% contre 13% pour les autres demandeurs d’emploi).
Les demandeurs d’emploi ayant une reconnaissance de handicap retrouvent un emploi après une formation moins
rapidement que les autres demandeurs d’emploi [cf. tableau 1]. Parmi les sortants de formation en 2019 (3), 44% des
bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap ont eu accès à un emploi au cours des 6 mois qui suivent la fin de leur
formation, contre 61% pour les autres demandeurs d’emploi.
BRH Non BRH BRH Non BRH
TOTAL 11% 394 h. 430 h. 44% 61%
AIF 10% 297 h. 215 h. 48% 60%
AFC 13% 309 h. 347 h. 31% 46%
AFPR/POEI 6% 280 h. 273 h. 78% 84%
Autres 12% 707 h. 1 058 h. 39% 60%
Part BRH
Durée moyenne de formation
Taux de retour à l'emploi
(3)
au cours des 6 mois
suivant la fin d'une formation
Source : Pôle emploi / Acoss-Urssaf (DPAE)
Champ : Formations prescrites aux demandeurs d’emploi par Pôle emploi en 2019 en Auvergne-Rhône-Alpes

Contenu connexe

Tendances

Les aides à la mobilité géographique restent déterminantes dans le choix d'él...
Les aides à la mobilité géographique restent déterminantes dans le choix d'él...Les aides à la mobilité géographique restent déterminantes dans le choix d'él...
Les aides à la mobilité géographique restent déterminantes dans le choix d'él...
France Travail
 

Tendances (13)

Les aides à la mobilité géographique
Les aides à la mobilité géographiqueLes aides à la mobilité géographique
Les aides à la mobilité géographique
 
Le développement des aides à la mobilité géographique en 2015
Le développement des aides à la mobilité géographique en 2015Le développement des aides à la mobilité géographique en 2015
Le développement des aides à la mobilité géographique en 2015
 
Activ'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnel
Activ'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnelActiv'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnel
Activ'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnel
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
 
Accompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinement
Accompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinementAccompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinement
Accompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinement
 
Les aides à la mobilité géographique restent déterminantes dans le choix d'él...
Les aides à la mobilité géographique restent déterminantes dans le choix d'él...Les aides à la mobilité géographique restent déterminantes dans le choix d'él...
Les aides à la mobilité géographique restent déterminantes dans le choix d'él...
 
Accompagnement intensif des jeunes
Accompagnement intensif des jeunesAccompagnement intensif des jeunes
Accompagnement intensif des jeunes
 
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
 
Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...
Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...
Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...
 
La dématérialisation de l’inscription à Pôle emploi
La dématérialisation de l’inscription à Pôle emploiLa dématérialisation de l’inscription à Pôle emploi
La dématérialisation de l’inscription à Pôle emploi
 
La mobilité géographique des demandeurs d'emploi : freins et leviers
La mobilité géographique des demandeurs d'emploi : freins et leviersLa mobilité géographique des demandeurs d'emploi : freins et leviers
La mobilité géographique des demandeurs d'emploi : freins et leviers
 
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploiLe conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
 
Dares demandeurs d'emploi indemnisables
Dares demandeurs d'emploi indemnisables Dares demandeurs d'emploi indemnisables
Dares demandeurs d'emploi indemnisables
 

Similaire à dec2019_demandeurs_emploi_beneficiaires_d_une_reconnaissance_de_handicap_

Similaire à dec2019_demandeurs_emploi_beneficiaires_d_une_reconnaissance_de_handicap_ (20)

Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicapLes demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2022
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2022Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2022
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2022
 
E&S évaluation formation 2019
E&S évaluation formation 2019E&S évaluation formation 2019
E&S évaluation formation 2019
 
Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...
Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...
Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...
 
Resume Rapport IGAS Cap emploi
Resume Rapport IGAS Cap emploiResume Rapport IGAS Cap emploi
Resume Rapport IGAS Cap emploi
 
171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi
171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi
171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi
 
L'autonomie dans les parcours de recherche d'emploi
L'autonomie dans les parcours de recherche d'emploiL'autonomie dans les parcours de recherche d'emploi
L'autonomie dans les parcours de recherche d'emploi
 
l'offre-de-services-et-aides-financieres-de l'agefiph février 2020
l'offre-de-services-et-aides-financieres-de l'agefiph février 2020l'offre-de-services-et-aides-financieres-de l'agefiph février 2020
l'offre-de-services-et-aides-financieres-de l'agefiph février 2020
 
Etudes et recherches #5
Etudes et recherches #5Etudes et recherches #5
Etudes et recherches #5
 
Rapport d'activité de l'Unédic 2014
Rapport d'activité de l'Unédic 2014Rapport d'activité de l'Unédic 2014
Rapport d'activité de l'Unédic 2014
 
Agefiph tableau de bord national - juin 2020
Agefiph tableau de bord national - juin 2020Agefiph tableau de bord national - juin 2020
Agefiph tableau de bord national - juin 2020
 
Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...
Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...
Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...
 
Metodia mars 2022
Metodia mars 2022 Metodia mars 2022
Metodia mars 2022
 
Eclairages et synthèses n°14 - août 2015 :Aides mobilite géographique Pôle em...
Eclairages et synthèses n°14 - août 2015 :Aides mobilite géographique Pôle em...Eclairages et synthèses n°14 - août 2015 :Aides mobilite géographique Pôle em...
Eclairages et synthèses n°14 - août 2015 :Aides mobilite géographique Pôle em...
 
Convention nationale-pluriannuelle-multipartite-2017-2020
Convention nationale-pluriannuelle-multipartite-2017-2020Convention nationale-pluriannuelle-multipartite-2017-2020
Convention nationale-pluriannuelle-multipartite-2017-2020
 
Tableau de bord Agefiph paca 2016
Tableau de bord Agefiph paca 2016Tableau de bord Agefiph paca 2016
Tableau de bord Agefiph paca 2016
 
Tableau de bord Agefiph Provence Alpes Côte d'Azur Bilan 2016
Tableau de bord Agefiph Provence Alpes Côte d'Azur Bilan 2016Tableau de bord Agefiph Provence Alpes Côte d'Azur Bilan 2016
Tableau de bord Agefiph Provence Alpes Côte d'Azur Bilan 2016
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022
 
DP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tous
DP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tousDP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tous
DP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tous
 
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2022
	Offres pourvues et abandons de recrutement en 2022	Offres pourvues et abandons de recrutement en 2022
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2022
 

Plus de Jean-Baptiste Lafay

LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
Jean-Baptiste Lafay
 

Plus de Jean-Baptiste Lafay (12)

Stats indicateurs 2021_08_dei_au_31_mars_2021
Stats indicateurs 2021_08_dei_au_31_mars_2021Stats indicateurs 2021_08_dei_au_31_mars_2021
Stats indicateurs 2021_08_dei_au_31_mars_2021
 
Es le retour_a_lemploi_suite_a_inscription_-_decembre_2020
Es le retour_a_lemploi_suite_a_inscription_-_decembre_2020Es le retour_a_lemploi_suite_a_inscription_-_decembre_2020
Es le retour_a_lemploi_suite_a_inscription_-_decembre_2020
 
Stats et Indicateurs - Offres diffusées 1T 2021
Stats et Indicateurs - Offres diffusées 1T 2021Stats et Indicateurs - Offres diffusées 1T 2021
Stats et Indicateurs - Offres diffusées 1T 2021
 
Stats indicateurs 2021_04_dei_au_31_decembre_2020_
Stats indicateurs 2021_04_dei_au_31_decembre_2020_Stats indicateurs 2021_04_dei_au_31_decembre_2020_
Stats indicateurs 2021_04_dei_au_31_decembre_2020_
 
S&I 2021 Les reprises d'emploi au 4eme trimestre 2020
S&I 2021 Les reprises d'emploi au 4eme trimestre 2020S&I 2021 Les reprises d'emploi au 4eme trimestre 2020
S&I 2021 Les reprises d'emploi au 4eme trimestre 2020
 
Indicateurs RSE 2020 Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes
Indicateurs RSE 2020 Pôle emploi Auvergne-Rhône-AlpesIndicateurs RSE 2020 Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes
Indicateurs RSE 2020 Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes
 
Rapport RSE Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes 2020
Rapport RSE Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes 2020Rapport RSE Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes 2020
Rapport RSE Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes 2020
 
Si 2021 03_offres_diffusees_2020_t4
Si 2021 03_offres_diffusees_2020_t4Si 2021 03_offres_diffusees_2020_t4
Si 2021 03_offres_diffusees_2020_t4
 
Stats indicateurs 2021_01_dei_au_30_septembre_2020_
Stats indicateurs 2021_01_dei_au_30_septembre_2020_Stats indicateurs 2021_01_dei_au_30_septembre_2020_
Stats indicateurs 2021_01_dei_au_30_septembre_2020_
 
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
 
Pôle emploi ARA - Demandeurs d'emploi indemnisés au 30 juin 2020
Pôle emploi ARA - Demandeurs d'emploi indemnisés au 30 juin 2020Pôle emploi ARA - Demandeurs d'emploi indemnisés au 30 juin 2020
Pôle emploi ARA - Demandeurs d'emploi indemnisés au 30 juin 2020
 
Pôle emploi ARA - Offres diffusées T1 et T2 2020
Pôle emploi ARA - Offres diffusées T1 et T2 2020Pôle emploi ARA - Offres diffusées T1 et T2 2020
Pôle emploi ARA - Offres diffusées T1 et T2 2020
 

dec2019_demandeurs_emploi_beneficiaires_d_une_reconnaissance_de_handicap_

  • 1. 5%4%3%2%1%0%1%2%3%4%5% 16 19 22 25 28 31 34 37 40 43 46 49 52 55 58 61 64 FEMME HOMME Demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap Demandeurs d'emploi non bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap NOVEMBRE 2020 AUVERGNE-RHÔNE-ALPES LES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES Un accompagnement renforcé pour une population plus éloignée de l’emploi Les personnes en situation de handicap bénéficient de dispositions spécifiques en faveur de l’emploi. Leur situation sur le marché du travail demeure toutefois fragile. Les demandeurs d’emploi bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap(1) représentent 58 800 personnes au 31 décembre 2019 en Auvergne-Rhône- Alpes, soit 9,3% de l’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C. Ils bénéficient d’un accompagnement renforcé de Pôle emploi, ainsi que de formations adaptées. Par ailleurs, 25% bénéficient d’un suivi au sein des structures spécialisées Cap emploi. En Auvergne-Rhône-Alpes, 44% des demandeurs d’emploi ayant une reconnaissance administrative de handicap accèdent à l’emploi au cours de l’année qui suit leur inscription à Pôle emploi. (1) Les statistiques portent formellement sur les demandeurs d’emploi bénéficiant de l’obligation d’emploi au titre de travailleur handicapé. Il s’agit presque exclusivement de personnes ayant une reconnaissance de travailleur handicapé (formulation retenue dans cette publication), même si cela inclut des veufs et veuves de guerre et des pupilles (0,4%). # 2020.08 Graphique 1 PYRAMIDE DES ÂGES DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP Source : Pôle emploi Champ : Demandeurs d’emploi inscrits au 31 décembre 2019 à Pôle emploi en catégorie ABC (tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi) en Auvergne-Rhône-Alpes DES DEMANDEURS D’EMPLOI RECONNUS EN SITUATION DE HANDICAP BÉNÉFICIENT D’UN ACCOMPAGNEMENT SPÉCIALISÉ PAR CAP EMPLOI OU RENFORCÉ PAR PÔLE EMPLOI 45% À FIN DÉCEMBRE 2019
  • 2. Ain Allier Ardèche Cantal Drôme Isère Loire Haute-Loire Puy-de-Dôme Rhône Savoie Haute- Savoie 3 200 5 000 900 2 300 3 300 7 100 5 800 11 600 3 800 9 300 3 900 2 600 11,3% 9,7% 11,7% 13,8% 11,2% 7,5% 10,6% 11,5% 8,7% 9,9% 6,5% 8,7% 50% 16% 14% 19% 71% 12% 10% 7% Infra Bac BAC / BAC PRO : avec diplôme Bac +2 Bac + 3 ou + Demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap Demandeurs d'emploi non bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap 2 _ STATISTIQUES ET INDICATEURS # 2020.08 Graphique 2 RÉPARTITION DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP PAR NIVEAU DE FORMATION Source : Pôle emploi Champ : Demandeurs d’emploi inscrits au 31 décembre 2019 à Pôle emploi en catégorie ABC (tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi) en Auvergne-Rhône-Alpes Des demandeurs d’emploi plus âgés et moins diplômés Les demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap sont plus âgés que les autres demandeurs d’emploi [cf. graphique 1]. Leur âge moyen s’établit à 48 ans, contre 38 ans pour les autres. En effet, plus de la moitié d’entre eux a 50 ans ou plus, contre seulement 23% pour les autres demandeurs d’emploi. Les hommes sont surreprésentés (51%, contre 47% parmi les autres demandeurs d’emploi). Leur niveau de formation est également moins élevé que les autres demandeurs d’emploi [cf. graphique 2]. 71% des demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap ont un niveau de formation inférieur au Bac, contre 50% pour les autres demandeurs d’emploi. Les demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap recherchent plus souvent un métier dans : - les services à la personne et à la collectivité (23% contre 20% pour les autres demandeurs d’emploi), notamment dans le nettoyage de locaux, l’assistance auprès d’enfants, les services domestiques, l’assistance auprès d’adultes, - le support à l’entreprise (15% contre 12% pour les autres demandeurs d’emploi), notamment dans l’accueil et renseignements, le secrétariat, agent administratif, - l’installation et maintenance (5% contre 3% pour les autres demandeurs d’emploi), plus particulièrement dans la maintenance des bâtiments et des locaux. Les demandeurs d’emploi ayant une reconnaissance de handicap sont un peu moins mobiles que les autres demandeurs d’emploi. 36% d’entre eux indiquent être mobile à 30 km ou plus pour occuper un emploi, contre 50% pour les autres demandeurs. Carte 1 RÉPARTITION DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP PAR DÉPARTEMENT (2) ET LEUR PART DANS L’ENSEMBLE DE LA DEMANDE D’EMPLOI INSCRITE EN FIN DE MOIS EN CATÉGORIE ABC Source : Pôle emploi Champ : Demandeurs d’emploi inscrits au 31 décembre 2019 à Pôle emploi en catégorie ABC (tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi) en Auvergne-Rhône-Alpes Nombre de demandeurs d’emploi bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap Part des demandeurs d’emploi bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap dans l’ensemble de la DEFM ABC Auvergne-Rhône-Alpes : 9,4% Moins de 9% De 9% à 12% 12% et plus (2) Le nombre de demandeurs d’emploi bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap par département est à prendre avec précaution. D’un département à un autre, les délais de traitement d’une demande de reconnaissance de handicap par les MDPH et de saisie manuelle des titres par Pôle emploi dans le système d’information sont variables en fonction des organisations territoriales.
  • 3. STATISTIQUES ET INDICATEURS # 2020.08 _ 3 44% des demandeurs d’emploi ayant une reconnaissance de handicap sont durablement éloignés de l’emploi (cumul de 12 mois ou plus d’inactivité totale (catégorie A) au cours des 15 derniers mois), contre 17% pour les autres demandeurs d’emploi. Les bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap ont une ancienneté d’inscription à Pôle emploi très supérieure à la moyenne. Parmi les demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C à fin décembre 2019, les bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap sont inscrits depuis près de 810 jours en moyenne , contre 570 jours en moyenne pour les autres demandeurs d’emploi. Des demandeurs d’emploi durablement éloignés de l’emploi 45% des demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap bénéficient d’un accompagnement spécialisé par Cap emploi ou renforcé par Pôle emploi [cf. graphique 3]. 24% d’entre eux sont suivis par Cap emploi. Pôle emploi propose aux demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap un accompagnement adapté et intensif. 21% bénéficient d’un accompagnement « renforcé » par Pôle emploi, contre 16% pour les autres demandeurs d’emploi. Plus souvent en accompagnement renforcé Graphique 3 RÉPARTITION DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP PAR MODALITÉ D’ACCOMPAGNEMENT PAR POLE EMPLOI Les modalités d’accompagnement de Pôle emploi Les modalités d’accompagnement « Suivi », « Guidé » et « Renforcé » ont vocation à répondre à des besoins distincts des demandeurs d’emploi par la mise en œuvre d’un accompagnement différencié en termes de nature et d’intensité des services proposés. La modalité « Suivi » est destinée aux demandeurs d’emploi les plus proches du marché du travail et dont l’autonomie est la plus grande. Les modes de contact dématérialisés (téléphone et mail) sont privilégiés pour les échanges avec leurs conseillers. La modalité « Renforcé » s’adresse aux personnes ayant besoin d’un accompagnement intensif. Elle repose sur des contacts plus fréquents avec les conseillers, et les entretiens physiques sont privilégiés. La modalité « Guidé » est dédiée aux demandeurs se trouvant dans une situation intermédiaire. L’« accompagnement global » est destinée aux demandeurs d’emploi éprouvant des difficultés périphériques à l’emploi importantes (en matière de logement, de santé…). En prenant en compte de façon simultanée les besoins sociaux et ceux liés à l’emploi, il est mis en œuvre en partenariat avec les conseils généraux. Un retour à l’emploi moins rapide Les bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap sont moins souvent en activité réduite que les autres demandeurs d’emploi. 74% d’entre eux n’ont exercé aucune activité au cours du mois de décembre 2019 (inscrits en catégorie A), contre 57% pour les autres demandeurs d’emploi. Une plus forte proportion recherche un CDI à temps partiel (30%, contre 10% pour les autres demandeurs d’emploi). Parmi les demandeurs d’emploi inscrits en 2018 en catégories A, B, C, les bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap ont accédé moins souvent à l’emploi au cours de l’année qui a suivi leur inscription que les autres demandeurs d’emploi. 44% des bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap ont accédé à l’emploi au cours des 12 mois suivant leur inscription, contre 64 % pour les autres demandeurs d’emploi. Les taux d’accès à l’emploi des bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap sont plus faibles quelque soit le sexe, l’âge, le niveau de formation ou le niveau de qualification du demandeur d’emploi. Source : Pôle emploi Champ : Demandeurs d’emploi inscrits au 31 décembre 2019 à Pôle emploi en catégorie ABC (tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi) en Auvergne-Rhône-Alpes Cap emploi 24,6% Suivi 22,6% Guidé 29,7% Renforcé 20,7% Global 1,3% Autres 1,0% Cap emploi Suivi Guidé Renforcé Global Autres
  • 4. Directeur de la publication Pascal BLAIN Réalisation Service Statistiques, Études et Évaluation Contact Stat.ara@pole-emploi.fr www.pole-emploi.org > auvergne-rhone-alpes > Statistiques et Analyses 4 _ STATISTIQUES ET INDICATEURS # 2020.08 Tableau 1 PART DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP (BRH), DURÉE MOYENNE DE FORMATION ET RETOUR À L’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI BÉNÉFICIAIRES D’UNE RECONNAISSANCE DE HANDICAP PAR TYPE DE FORMATION L’indicateur d’accès à l’emploi un an après l’inscription à Pôle emploi est construit à partir des données administratives et vise à repérer l’accès à un emploi d’une durée minimale d’un mois au cours des douze mois qui suivent l’inscription à Pôle emploi en catégorie A ou B. Sont considérés comme ayant eu accès à un emploi les demandeurs d’emploi pour lesquels l’une au moins des situations suivantes est observée : • avoir déclaré une activité réduite de plus de 78 h dans le mois (catégorie C) sans être en catégorie A ou B le mois suivant • être sorti des listes de Pôle emploi pour motif de reprise d’emploi déclarée, • être en catégorie E en fin de mois, • avoir une Déclaration préalable à l’embauche (DPAE) pour un CDI ou un CDD de plus d’un mois transmise aux Urssaf ou à la MSA par un employeur (hors contrats de travail temporaire, pour lesquels la durée n’est pas connue dans les DPAE), • intégrer un dispositif de formation préalable à l’embauche (AFPR ou POEI). L’indicateur de retour à l’emploi au cours des 6 mois suivant la fin d’une formation est construit à partir des données administratives. Sont considérés comme ayant eu accès à un emploi au cours des 6 mois qui suivent la fin de leur formation les demandeurs d’emploi pour lesquels l’une au moins des situations suivantes est observée : • avoir déclaré une activité réduite de plus de 78 h (catégorie C) sans être en catégorie A ou B le mois suivant ; • être sorti des listes pour motif de reprise d’emploi déclarée ; • être en catégorie E en fin de mois au cours des 6 mois ; • avoir une Déclaration préalable à l’embauche (DPAE) de plus d’un mois transmise aux Urssaf ou à la MSA par un employeur (hors contrat de travail temporaire, pour lesquels la durée n’est pas connue dans les DPAE). La reproduction des éléments contenus dans ce document est autorisée sous réserve de mentionner la source Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes ou autre source indiquée (3) Le retour à l’emploi au cours des 6 mois suivant la fin d’une formation est observé sur la base des demandeurs d’emploi ayant achevé une formation prescrite par Pôle emploi en 2019, hors formations dont l’objectif est une remise à niveau, maîtrise des savoirs de base ou une remobilisation ». Un peu plus souvent en formation, mais un retour à l’emploi difficile En 2019, 10,9% des entrées en formation concernent des demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap, soit une proportion supérieure à leur poids dans l’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C en Auvergne-Rhône-Alpes (9,3%). Pôle emploi finance 79% des formations des demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap (AIF, AFC, AFPR, POEI, POEC). Le Conseil Régional en finance 11%, l’Agefiph 6%. Plus d’un tiers des formations suivies ont comme objectif une « certification » (34% contre 35% pour les autres demandeurs d’emploi). Bien qu’un peu moins nombreuses, les formations de « remise à niveau, maîtrise des savoirs de base, remobilisation, aide à l'élaboration de projet professionnel » sont plus fréquemment suivies par les demandeurs d’emploi bénéficiant d’une reconnaissance de handicap (18% contre 13% pour les autres demandeurs d’emploi). Les demandeurs d’emploi ayant une reconnaissance de handicap retrouvent un emploi après une formation moins rapidement que les autres demandeurs d’emploi [cf. tableau 1]. Parmi les sortants de formation en 2019 (3), 44% des bénéficiaires d’une reconnaissance de handicap ont eu accès à un emploi au cours des 6 mois qui suivent la fin de leur formation, contre 61% pour les autres demandeurs d’emploi. BRH Non BRH BRH Non BRH TOTAL 11% 394 h. 430 h. 44% 61% AIF 10% 297 h. 215 h. 48% 60% AFC 13% 309 h. 347 h. 31% 46% AFPR/POEI 6% 280 h. 273 h. 78% 84% Autres 12% 707 h. 1 058 h. 39% 60% Part BRH Durée moyenne de formation Taux de retour à l'emploi (3) au cours des 6 mois suivant la fin d'une formation Source : Pôle emploi / Acoss-Urssaf (DPAE) Champ : Formations prescrites aux demandeurs d’emploi par Pôle emploi en 2019 en Auvergne-Rhône-Alpes