SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Serge Letchimy


                          Mes très chers(ères)
                          compatriotes
                          Le 24 janvier, nous sommes de nouveau appelés aux urnes pour
                          que la Martinique se prononce sur la création d’une collectivité
                          unique dans le cadre de l’article 73 de la constitution.

Quels qu’aient été nos votes respectifs le 10 janvier dernier, nous devons tous dire OUI à
cette nouvelle collectivité.
Oui pour les raisons suivantes :

La plus évidente est que cela permettra une bienfaisante simplification institutionnelle.
Sur le territoire martiniquais, se cumulent deux collectivités, la Région et le Département.
Les conséquences d’un tel empilement institutionnel sont multiples : entremêlement
de compétences, télescopage permanent des décisions, surenchères politiciennes,
ralentissement et incohérence des politiques publiques, perte d’énergies à tous les niveaux,
mauvaise utilisation des deniers publics, gouvernance locale émiettée.

Un tel « migannaj » provoque des ralentissements généralisés quand il faudrait agir vite,
agir bien et affronter les urgences quotidiennes du mal-développement, du chômage, de la
précarité grandissante, des drames de l’habitat…

Dans des domaines comme ceux du transport, de l’agriculture, de l’énergie, de
l’environnement, de la culture, du sport… des bouts de compétences se tricotent entre la
Région, le Département, l’Etat et, finalement, se paralysent dans des marigots administratifs.
Dès lors, ce qui devait être traité sous l’éclairage d’une vision d’ensemble, d’une intention
globale, se retrouve « makayé » de manière parcellaire et, souvent même, de manière
antagoniste ou pire : concurrentielle ! …

La recherche d’une mise en cohérence et d’une meilleure efficacité de nos institutions est
une urgence capitale ! C’est pour cela qu’il faut dire Oui.

Certains d’entre vous s’interrogent sur le détail de cette nouvelle collectivité,
sur ses moyens, ses compétences, son mode d’élection et sa place exacte
dans la Constitution… Il faut tout d’abord souligner que son inscription dans
l’article 73 nous place dans le cadre de l’identité législative, ce qui nous
garantit la pleine et totale égalité des droits.

Les moyens financiers, fiscaux et budgétaires de cette nouvelle collectivité sont les moyens
additionnés de la Région, du Département, de l’Etat, de l’Europe. Ses compétences sont
simplement celles rassemblées et rationalisées du Département et de la Région. Des possibilités
d’habilitation et d’expérimentation législatives, comme c’est déjà le cas aujourd’hui, dans
des domaines économiques, sociaux ou culturels importants, lui permettront de mettre en
œuvre, dans le cadre de la Constitution, des espaces de responsabilité directe, ce qui nous
autorisera plus d’initiatives locales et des interventions éclairées et plus efficaces.

Pour une représentation plus juste et démocratique, je souhaite que le mode d’élection soit
à la fois territorial (pour que la Martinique soit représentée dans sa diversité géographique)
et à la proportionnelle (pour que tous les courants politiques, toutes les minorités soient
                                     pris en compte).
                                     C’est l’expression démocratique la plus achevée et partagée qui doit être retenue !

                                     Vous connaissez mon engagement sans faille pour que l’égalité des droits soit compatible
                                     avec le droit à l’initiative dans cette nécessaire responsabilité à domicilier localement. Je suis
                                     donc très à l’aise pour soutenir que cette nouvelle collectivité ne changera RIEN, je dis bien :
                                     RIEN, à l’égalité des Droits, RIEN à notre statut de Région ultrapériphérique, et RIEN à ce que
                                     l’on appelle plus largement le droit commun républicain. C’est une vérité incontestable !

                                     Je sais que certains d’entre vous se pose la question suivante : Pourquoi ne pas attendre la
                                     réforme Balladur ?
                                     En toute conscience, je leur réponds qu’un tel choix constituerait un regrettable recul.
                                     La situation dans l’Hexagone en terme de découpage territorial n’est pas la même que la nôtre
                                     (4 ou 5 Départements dans une Région, alors qu’ici, en Martinique, c’est un Département dans
                                     une Région). C’est pour cela que le rapport Balladur ne traite l’Outremer qu’à la marge.
                                     En l’état actuel du texte présenté au Sénat sur la réforme territoriale, le refus de cette
                                     opportunité de dire Oui à la collectivité unique reviendrait à laisser le gouvernement, ou
                                     un membre de son administration, décider seul, par ordonnance de notre organisation
                                     institutionnelle et, en conséquence, de l’essentiel de notre avenir.

                                                             Cela est inacceptable !
                                     Sans compter qu’en l’état actuel de la constitution, l’application de la réforme Balladur dans
                                     les départements et régions d’Outre mer nécessiterait, a priori, une nouvelle consultation
                                     de la population.

                                                                  Ce serait le comble.
                                      Voter Oui le dimanche 24 est donc un acte fondamental !

                                                     Alors, mes chers(ères) compatriotes,
                                                je vous demande d’aller voter, de faire voter,
                                         et de voter en toute confiance OUI.
                                                     Un Oui de résolution, un OUI de dignité,
                                        un OUI de responsabilité sans faille !
                                                        DIMANCHE 24 JANVIER


                                      VOTEZ OUI
Ne pas jeter sur la voie publique.




                                             PARTI PROGRESSISTE
                                             MARTINIQUAIS                         Serge Letchimy

Contenu connexe

En vedette

Dossier De PréSentation E Deom
Dossier De PréSentation E DeomDossier De PréSentation E Deom
Dossier De PréSentation E DeomMarwane Bejgane
 
Prop Egom Gr11 SynthèSe 7juin
Prop Egom Gr11 SynthèSe 7juinProp Egom Gr11 SynthèSe 7juin
Prop Egom Gr11 SynthèSe 7juinMarwane Bejgane
 
Colloque Consultation Om 03 12 09
Colloque Consultation Om 03 12 09Colloque Consultation Om 03 12 09
Colloque Consultation Om 03 12 09Marwane Bejgane
 
Bulletin Seisme 25 Jan 2010
Bulletin Seisme 25 Jan 2010Bulletin Seisme 25 Jan 2010
Bulletin Seisme 25 Jan 2010Marwane Bejgane
 
Programme Officiel Ensemble Pour Une Martinique Nouvelle
Programme Officiel Ensemble Pour Une Martinique NouvelleProgramme Officiel Ensemble Pour Une Martinique Nouvelle
Programme Officiel Ensemble Pour Une Martinique NouvelleMarwane Bejgane
 
Enquete logement jeunes - Séminaire 1er juillet
Enquete logement jeunes - Séminaire 1er juilletEnquete logement jeunes - Séminaire 1er juillet
Enquete logement jeunes - Séminaire 1er juilletMarwane Bejgane
 
Dossier de Presse Regionales 2010
Dossier de Presse Regionales 2010Dossier de Presse Regionales 2010
Dossier de Presse Regionales 2010Marwane Bejgane
 
Etude Régionale Guadeloupe Volet II Oct 2009
Etude Régionale Guadeloupe Volet II   Oct 2009Etude Régionale Guadeloupe Volet II   Oct 2009
Etude Régionale Guadeloupe Volet II Oct 2009Marwane Bejgane
 
11 06 17 plaquette stratégie énergie régionale
11 06 17 plaquette stratégie énergie régionale11 06 17 plaquette stratégie énergie régionale
11 06 17 plaquette stratégie énergie régionaleMarwane Bejgane
 

En vedette (14)

Dossier De PréSentation E Deom
Dossier De PréSentation E DeomDossier De PréSentation E Deom
Dossier De PréSentation E Deom
 
Prop Egom Gr11 SynthèSe 7juin
Prop Egom Gr11 SynthèSe 7juinProp Egom Gr11 SynthèSe 7juin
Prop Egom Gr11 SynthèSe 7juin
 
Haiti Seisme Meurtrier
Haiti Seisme MeurtrierHaiti Seisme Meurtrier
Haiti Seisme Meurtrier
 
Colloque Consultation Om 03 12 09
Colloque Consultation Om 03 12 09Colloque Consultation Om 03 12 09
Colloque Consultation Om 03 12 09
 
Bulletin Seisme 25 Jan 2010
Bulletin Seisme 25 Jan 2010Bulletin Seisme 25 Jan 2010
Bulletin Seisme 25 Jan 2010
 
Programme Officiel Ensemble Pour Une Martinique Nouvelle
Programme Officiel Ensemble Pour Une Martinique NouvelleProgramme Officiel Ensemble Pour Une Martinique Nouvelle
Programme Officiel Ensemble Pour Une Martinique Nouvelle
 
Note Haiti Avant Apres
Note Haiti Avant ApresNote Haiti Avant Apres
Note Haiti Avant Apres
 
Récits du séisme
Récits du séismeRécits du séisme
Récits du séisme
 
Enquete logement jeunes - Séminaire 1er juillet
Enquete logement jeunes - Séminaire 1er juilletEnquete logement jeunes - Séminaire 1er juillet
Enquete logement jeunes - Séminaire 1er juillet
 
Dossier de Presse Regionales 2010
Dossier de Presse Regionales 2010Dossier de Presse Regionales 2010
Dossier de Presse Regionales 2010
 
Etude Régionale Guadeloupe Volet II Oct 2009
Etude Régionale Guadeloupe Volet II   Oct 2009Etude Régionale Guadeloupe Volet II   Oct 2009
Etude Régionale Guadeloupe Volet II Oct 2009
 
Fiches Loppsi 2010
Fiches Loppsi 2010Fiches Loppsi 2010
Fiches Loppsi 2010
 
Maieutique Creole Vs
Maieutique Creole VsMaieutique Creole Vs
Maieutique Creole Vs
 
11 06 17 plaquette stratégie énergie régionale
11 06 17 plaquette stratégie énergie régionale11 06 17 plaquette stratégie énergie régionale
11 06 17 plaquette stratégie énergie régionale
 

Similaire à Declaration Serge Letchimy Pour Lassemblee Unique

Intervention du president du senat 17 dec 14
Intervention du president du senat 17 dec 14Intervention du president du senat 17 dec 14
Intervention du president du senat 17 dec 14DocsWil
 
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possibleSarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possiblemelclalex
 
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possibleSarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possiblemelclalex
 
Lettre d'Emmanuel Macron
Lettre d'Emmanuel MacronLettre d'Emmanuel Macron
Lettre d'Emmanuel MacronLaLibre
 
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux FrançaisLa lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux FrançaisLeSoir.be
 
Discours elio di rupo congres 2 juil 17
Discours elio di rupo congres 2 juil 17Discours elio di rupo congres 2 juil 17
Discours elio di rupo congres 2 juil 17lavenir
 
Edl cérémonie des vœux jeudi 8 janvier 2015
Edl cérémonie des vœux jeudi 8 janvier 2015Edl cérémonie des vœux jeudi 8 janvier 2015
Edl cérémonie des vœux jeudi 8 janvier 2015Alain Lambert
 
Cérémonie des voeux jeudi 8 janvier 2015
Cérémonie des voeux jeudi 8 janvier 2015Cérémonie des voeux jeudi 8 janvier 2015
Cérémonie des voeux jeudi 8 janvier 2015Alain Lambert
 
Wade inapte pour un troisieme mandat
Wade inapte pour un troisieme mandatWade inapte pour un troisieme mandat
Wade inapte pour un troisieme mandatyoussouph
 
LETTRE OUVERTE A CHRISTIANE TAUBIRA CONCERNANT LE MARIAGE POUR TOUS
LETTRE OUVERTE A CHRISTIANE TAUBIRA CONCERNANT LE MARIAGE POUR TOUSLETTRE OUVERTE A CHRISTIANE TAUBIRA CONCERNANT LE MARIAGE POUR TOUS
LETTRE OUVERTE A CHRISTIANE TAUBIRA CONCERNANT LE MARIAGE POUR TOUSSerge Letchimy
 
President Macrons brev till medborgarna
President Macrons brev till medborgarnaPresident Macrons brev till medborgarna
President Macrons brev till medborgarnaJohan Westerholm
 

Similaire à Declaration Serge Letchimy Pour Lassemblee Unique (20)

Le progressiste n° 2094
Le progressiste n° 2094Le progressiste n° 2094
Le progressiste n° 2094
 
Le progressiste n° 2114
Le progressiste n° 2114Le progressiste n° 2114
Le progressiste n° 2114
 
Le progressiste n° 2107
Le progressiste n° 2107Le progressiste n° 2107
Le progressiste n° 2107
 
Intervention du president du senat 17 dec 14
Intervention du president du senat 17 dec 14Intervention du president du senat 17 dec 14
Intervention du president du senat 17 dec 14
 
Le progressiste n° 2115
Le progressiste n° 2115Le progressiste n° 2115
Le progressiste n° 2115
 
Le progressiste n° 2102
Le progressiste n° 2102Le progressiste n° 2102
Le progressiste n° 2102
 
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possibleSarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
 
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possibleSarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
Sarkozy "mon projet" Ensemble tout devient possible
 
Lettre d'Emmanuel Macron
Lettre d'Emmanuel MacronLettre d'Emmanuel Macron
Lettre d'Emmanuel Macron
 
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux FrançaisLa lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
 
Discours elio di rupo congres 2 juil 17
Discours elio di rupo congres 2 juil 17Discours elio di rupo congres 2 juil 17
Discours elio di rupo congres 2 juil 17
 
Progressiste n° 2135
Progressiste n° 2135Progressiste n° 2135
Progressiste n° 2135
 
Edl cérémonie des vœux jeudi 8 janvier 2015
Edl cérémonie des vœux jeudi 8 janvier 2015Edl cérémonie des vœux jeudi 8 janvier 2015
Edl cérémonie des vœux jeudi 8 janvier 2015
 
Cérémonie des voeux jeudi 8 janvier 2015
Cérémonie des voeux jeudi 8 janvier 2015Cérémonie des voeux jeudi 8 janvier 2015
Cérémonie des voeux jeudi 8 janvier 2015
 
Wade inapte pour un troisieme mandat
Wade inapte pour un troisieme mandatWade inapte pour un troisieme mandat
Wade inapte pour un troisieme mandat
 
Le progressiste n° 2116
Le progressiste n° 2116Le progressiste n° 2116
Le progressiste n° 2116
 
Le progressiste n° 2105
Le progressiste n° 2105Le progressiste n° 2105
Le progressiste n° 2105
 
LETTRE OUVERTE A CHRISTIANE TAUBIRA CONCERNANT LE MARIAGE POUR TOUS
LETTRE OUVERTE A CHRISTIANE TAUBIRA CONCERNANT LE MARIAGE POUR TOUSLETTRE OUVERTE A CHRISTIANE TAUBIRA CONCERNANT LE MARIAGE POUR TOUS
LETTRE OUVERTE A CHRISTIANE TAUBIRA CONCERNANT LE MARIAGE POUR TOUS
 
President Macrons brev till medborgarna
President Macrons brev till medborgarnaPresident Macrons brev till medborgarna
President Macrons brev till medborgarna
 
Tribune mpt 1
Tribune mpt 1Tribune mpt 1
Tribune mpt 1
 

Plus de Marwane Bejgane

Sri martinique version finale al
Sri martinique version finale alSri martinique version finale al
Sri martinique version finale alMarwane Bejgane
 
Synopsis Pr Tous Créoles 1 Lcd
Synopsis Pr Tous Créoles  1 LcdSynopsis Pr Tous Créoles  1 Lcd
Synopsis Pr Tous Créoles 1 LcdMarwane Bejgane
 
Bilan Patrick Karam Septembre 2009
Bilan Patrick Karam Septembre 2009Bilan Patrick Karam Septembre 2009
Bilan Patrick Karam Septembre 2009Marwane Bejgane
 
Autorité de la concurrence - Avis sur les prix dans les Antilles
Autorité de la concurrence - Avis sur les prix dans les AntillesAutorité de la concurrence - Avis sur les prix dans les Antilles
Autorité de la concurrence - Avis sur les prix dans les AntillesMarwane Bejgane
 
Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution...
Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution...Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution...
Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution...Marwane Bejgane
 
Tout comprendre l’Article 74 par Albert MAKANDAL du MIM
 Tout comprendre l’Article 74 par Albert MAKANDAL du MIM Tout comprendre l’Article 74 par Albert MAKANDAL du MIM
Tout comprendre l’Article 74 par Albert MAKANDAL du MIMMarwane Bejgane
 
Comparatif entre les articles 73 et 74 par Jean Crusol
Comparatif entre les articles 73 et 74 par Jean CrusolComparatif entre les articles 73 et 74 par Jean Crusol
Comparatif entre les articles 73 et 74 par Jean CrusolMarwane Bejgane
 

Plus de Marwane Bejgane (9)

Offres Copilotes 2016
Offres Copilotes 2016Offres Copilotes 2016
Offres Copilotes 2016
 
Cler infos 91
Cler infos 91Cler infos 91
Cler infos 91
 
Sri martinique version finale al
Sri martinique version finale alSri martinique version finale al
Sri martinique version finale al
 
Synopsis Pr Tous Créoles 1 Lcd
Synopsis Pr Tous Créoles  1 LcdSynopsis Pr Tous Créoles  1 Lcd
Synopsis Pr Tous Créoles 1 Lcd
 
Bilan Patrick Karam Septembre 2009
Bilan Patrick Karam Septembre 2009Bilan Patrick Karam Septembre 2009
Bilan Patrick Karam Septembre 2009
 
Autorité de la concurrence - Avis sur les prix dans les Antilles
Autorité de la concurrence - Avis sur les prix dans les AntillesAutorité de la concurrence - Avis sur les prix dans les Antilles
Autorité de la concurrence - Avis sur les prix dans les Antilles
 
Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution...
Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution...Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution...
Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution...
 
Tout comprendre l’Article 74 par Albert MAKANDAL du MIM
 Tout comprendre l’Article 74 par Albert MAKANDAL du MIM Tout comprendre l’Article 74 par Albert MAKANDAL du MIM
Tout comprendre l’Article 74 par Albert MAKANDAL du MIM
 
Comparatif entre les articles 73 et 74 par Jean Crusol
Comparatif entre les articles 73 et 74 par Jean CrusolComparatif entre les articles 73 et 74 par Jean Crusol
Comparatif entre les articles 73 et 74 par Jean Crusol
 

Declaration Serge Letchimy Pour Lassemblee Unique

  • 1. Serge Letchimy Mes très chers(ères) compatriotes Le 24 janvier, nous sommes de nouveau appelés aux urnes pour que la Martinique se prononce sur la création d’une collectivité unique dans le cadre de l’article 73 de la constitution. Quels qu’aient été nos votes respectifs le 10 janvier dernier, nous devons tous dire OUI à cette nouvelle collectivité. Oui pour les raisons suivantes : La plus évidente est que cela permettra une bienfaisante simplification institutionnelle. Sur le territoire martiniquais, se cumulent deux collectivités, la Région et le Département. Les conséquences d’un tel empilement institutionnel sont multiples : entremêlement de compétences, télescopage permanent des décisions, surenchères politiciennes, ralentissement et incohérence des politiques publiques, perte d’énergies à tous les niveaux, mauvaise utilisation des deniers publics, gouvernance locale émiettée. Un tel « migannaj » provoque des ralentissements généralisés quand il faudrait agir vite, agir bien et affronter les urgences quotidiennes du mal-développement, du chômage, de la précarité grandissante, des drames de l’habitat… Dans des domaines comme ceux du transport, de l’agriculture, de l’énergie, de l’environnement, de la culture, du sport… des bouts de compétences se tricotent entre la Région, le Département, l’Etat et, finalement, se paralysent dans des marigots administratifs. Dès lors, ce qui devait être traité sous l’éclairage d’une vision d’ensemble, d’une intention globale, se retrouve « makayé » de manière parcellaire et, souvent même, de manière antagoniste ou pire : concurrentielle ! … La recherche d’une mise en cohérence et d’une meilleure efficacité de nos institutions est une urgence capitale ! C’est pour cela qu’il faut dire Oui. Certains d’entre vous s’interrogent sur le détail de cette nouvelle collectivité, sur ses moyens, ses compétences, son mode d’élection et sa place exacte dans la Constitution… Il faut tout d’abord souligner que son inscription dans l’article 73 nous place dans le cadre de l’identité législative, ce qui nous garantit la pleine et totale égalité des droits. Les moyens financiers, fiscaux et budgétaires de cette nouvelle collectivité sont les moyens additionnés de la Région, du Département, de l’Etat, de l’Europe. Ses compétences sont simplement celles rassemblées et rationalisées du Département et de la Région. Des possibilités d’habilitation et d’expérimentation législatives, comme c’est déjà le cas aujourd’hui, dans des domaines économiques, sociaux ou culturels importants, lui permettront de mettre en œuvre, dans le cadre de la Constitution, des espaces de responsabilité directe, ce qui nous autorisera plus d’initiatives locales et des interventions éclairées et plus efficaces. Pour une représentation plus juste et démocratique, je souhaite que le mode d’élection soit à la fois territorial (pour que la Martinique soit représentée dans sa diversité géographique)
  • 2. et à la proportionnelle (pour que tous les courants politiques, toutes les minorités soient pris en compte). C’est l’expression démocratique la plus achevée et partagée qui doit être retenue ! Vous connaissez mon engagement sans faille pour que l’égalité des droits soit compatible avec le droit à l’initiative dans cette nécessaire responsabilité à domicilier localement. Je suis donc très à l’aise pour soutenir que cette nouvelle collectivité ne changera RIEN, je dis bien : RIEN, à l’égalité des Droits, RIEN à notre statut de Région ultrapériphérique, et RIEN à ce que l’on appelle plus largement le droit commun républicain. C’est une vérité incontestable ! Je sais que certains d’entre vous se pose la question suivante : Pourquoi ne pas attendre la réforme Balladur ? En toute conscience, je leur réponds qu’un tel choix constituerait un regrettable recul. La situation dans l’Hexagone en terme de découpage territorial n’est pas la même que la nôtre (4 ou 5 Départements dans une Région, alors qu’ici, en Martinique, c’est un Département dans une Région). C’est pour cela que le rapport Balladur ne traite l’Outremer qu’à la marge. En l’état actuel du texte présenté au Sénat sur la réforme territoriale, le refus de cette opportunité de dire Oui à la collectivité unique reviendrait à laisser le gouvernement, ou un membre de son administration, décider seul, par ordonnance de notre organisation institutionnelle et, en conséquence, de l’essentiel de notre avenir. Cela est inacceptable ! Sans compter qu’en l’état actuel de la constitution, l’application de la réforme Balladur dans les départements et régions d’Outre mer nécessiterait, a priori, une nouvelle consultation de la population. Ce serait le comble. Voter Oui le dimanche 24 est donc un acte fondamental ! Alors, mes chers(ères) compatriotes, je vous demande d’aller voter, de faire voter, et de voter en toute confiance OUI. Un Oui de résolution, un OUI de dignité, un OUI de responsabilité sans faille ! DIMANCHE 24 JANVIER VOTEZ OUI Ne pas jeter sur la voie publique. PARTI PROGRESSISTE MARTINIQUAIS Serge Letchimy