UCEM
MANUEL POUR
ENSEIGNANTS
18. ~ COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE ?
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
18. COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE? (1)
Une correction de nature à durer — et seule celle qui ...
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
18. COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE? (2)
La leçon majeure des enseignants de Dieu est d’apprend...
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
18. COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE? (3)
La colère ne fait que hurler : « La culpabilité est ré...
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
18. COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE? (4)
Pour guérir, il devient donc essentiel que l’enseignan...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

18. ~ Comment la correction se fait-elle ?

240 vues

Publié le

Un Cours en Miracles - Manuel pour enseignants
UCEM

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
240
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

18. ~ Comment la correction se fait-elle ?

  1. 1. UCEM MANUEL POUR ENSEIGNANTS 18. ~ COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE ?
  2. 2. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 18. COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE? (1) Une correction de nature à durer — et seule celle qui dure est une véritable correction — ne peut se faire jusqu’à ce que l’enseignant de Dieu ait cessé de confondre l’interprétation avec le fait, ou l’illusion avec la vérité. S’il se dispute avec son élève au sujet d’une pensée magique, s’il l’attaque, essaie d’en établir l’erreur ou d’en démontrer la fausseté, il ne fait que témoigner de sa réalité. La dépression est alors inévitable, car il a « prouvé », à la fois à son élève et à lui-même, que leur tâche est d’échapper de ce qui est réel. Et cela ne peut être qu’impossible. La réalité est inchangeable. Les pensées magiques ne sont que des illusions. Autrement le salut ne serait que le même vieux rêve impossible mais sous une autre forme. Or le rêve du salut a un contenu nouveau. Ce n’est pas seulement dans la forme que réside la différence.
  3. 3. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 18. COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE? (2) La leçon majeure des enseignants de Dieu est d’apprendre comment réagir aux pensées magiques entièrement sans colère. Ce n’est que de cette façon qu’ils peuvent proclamer la vérité à leur sujet. Par eux, le Saint-Esprit peut maintenant parler de la réalité du Fils de Dieu. Maintenant Il peut rappeler au monde l’impeccabilité, la seule condition inchangée et inchangeable de tout ce que Dieu a créé. Maintenant Il peut dire la Parole de Dieu à des oreilles qui écoutent et apporter la vision du Christ à des yeux qui voient. Maintenant Il est libre d’enseigner à tous les esprits la vérité de ce qu’ils sont, de sorte qu’ils Lui seront rendus avec joie. Et maintenant la culpabilité est pardonnée, sur quoi Sa vue et la Parole de Dieu ont complètement passé.
  4. 4. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 18. COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE? (3) La colère ne fait que hurler : « La culpabilité est réelle ! » La réalité est effacée quand cette insane croyance est prise en remplacement de la Parole de Dieu. Maintenant les yeux du corps « voient » ; ses oreilles seules peuvent « entendre ». Son petit espace et son petit souffle deviennent la mesure de la réalité. Et la vérité devient toute petite et in-signifiante. La correction a une seule réponse à tout cela, et au monde qui repose sur cela : Tu ne fais que prendre l’interprétation pour la vérité. Et tu fais erreur. Mais une erreur n’est pas un péché, pas plus que la réalité n’a été démise de son trône par tes erreurs. Dieu règne à jamais et Ses lois seules règnent sur toi et sur le monde. Son Amour demeure la seule chose qui soit. La peur est une illusion, car tu es pareil à Lui.
  5. 5. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 18. COMMENT LA CORRECTION SE FAIT-ELLE? (4) Pour guérir, il devient donc essentiel que l’enseignant de Dieu laisse toutes ses propres erreurs être corrigées. S’il ressent même la moindre trace d’irritation en lui-même lorsqu’il réagit à qui que ce soit, qu’il se rende compte sur-le-champ qu’il a fait une interprétation qui n’est pas vraie. Puis qu’il se tourne en dedans vers son Guide éternel et qu’il Le laisse juger de ce que devrait être la réponse. Ainsi il est guéri, et en guérissant son élève est guéri avec lui. La seule responsabilité de l’enseignant de Dieu est d’accepter l’Expiation pour lui-même. Expiation signifie correction, ou le défaire des erreurs. Une fois que cela a été accompli, l’enseignant de Dieu devient un faiseur de miracles par définition. Ses péchés lui ont été pardonnés, et il ne se condamne plus lui-même. Comment peut-il alors condamner qui que ce soit ? Et qui est-ce que son pardon peut manquer de guérir ?

×