SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  9
Télécharger pour lire hors ligne
Chapitre 1
LA SIGNIFICATION DES
MIRACLES
III. Expiation et
miracles (1)
Je suis en charge du processus d’Expiation, que j’ai
entrepris de commencer. Lorsque tu offres un miracle à
l’un de mes frères, c’est à toi-même et à moi que tu le
fais. La raison pour laquelle tu viens avant moi, c’est que
je n’ai pas de besoin de miracles pour ma propre
Expiation, mais je me tiens à la fin au cas où tu échouerais
temporairement. Mon rôle dans l’Expiation est d’annuler
toutes les erreurs que tu ne pourrais corriger autrement.
Quand tu auras été ramené à la re-connaissance de ton
état originel, tu feras toi-même naturellement partie de
l’Expiation. Comme tu partages mon indésir d’accepter
l’erreur en toi-même et en autrui, tu dois te joindre à la
grande croisade pour la corriger; écoute ma voix,
apprends à défaire l’erreur et agis de manière à la
corriger. Le pouvoir de faire des miracles t’appartient. Je
te fournirai les occasions de les faire, mais tu dois être
prêt et désireux. Les faire te convaincra de ton aptitude,
parce que la conviction vient par l’accomplissement.
L’aptitude est le potentiel, l’accomplissement est son
expression, et l’Expiation, qui est la profession naturelle
des enfants de Dieu, est le but.
Chapitre 1
LA SIGNIFICATION DES
MIRACLES
III. Expiation et
miracles (2)
« Le ciel et la terre passeront »
signifie qu’ils ne continueront pas
d’exister comme états séparés. Ma
parole, qui est la résurrection et la
vie, ne passera point parce que la
vie est éternelle. Tu es l’œuvre de
Dieu, et Son œuvre est entièrement
digne d’amour et entièrement
aimante. C’est ce qu’un homme doit
penser de lui-même en son cœur,
parce que c’est ce qu’il est.
Chapitre 1
LA SIGNIFICATION DES
MIRACLES
III. Expiation et
miracles (3)
Les pardonnés sont l’instrument de
l’Expiation. Étant remplis du pur-
esprit, ils pardonnent en retour.
Ceux qui sont délivrés doivent se
joindre pour délivrer leurs frères,
car tel est le plan de l’Expiation. Les
miracles sont la manière dont les
esprits qui servent le Saint-Esprit
s’unissent à moi pour le salut ou la
délivrance de toutes les créations
de Dieu.
Chapitre 1
LA SIGNIFICATION DES
MIRACLES
III. Expiation et
miracles (4)
Je suis le seul qui peut faire des miracles sans
discrimination, parce que je suis l’Expiation.
Tu as un rôle dans l’Expiation que je te
dicterai. Demande-moi quels miracles tu
devrais accomplir. Cela t’épargne un effort
inutile parce que tu agiras sous
communication directe. La nature
impersonnelle du miracle est un ingrédient
essentiel, parce qu’elle me permet d’en diriger
l’application; et les miracles, guidés par moi,
conduisent à l’expérience hautement
personnelle de la révélation. Un guide ne
contrôle pas mais il dirige, te laissant libre de
le suivre. « Ne nous induis pas en tentation »
signifie : « Reconnais tes erreurs et choisis de
les abandonner en te laissant guider par moi.»
Chapitre 1
LA SIGNIFICATION DES
MIRACLES
III. Expiation et
miracles (5)
L’erreur ne peut pas réellement menacer la vérité, qui sait
toujours y résister. De fait, seule, l’erreur est vulnérable.
Tu es libre d’établir ton royaume où bon te semble, mais
le choix juste est inévitable si tu te souviens de ceci :
Le pur-esprit est à jamais en état de grâce.
Ta réalité n’est que pur-esprit.
Donc tu es à jamais en état de grâce.
L’Expiation défait toutes les erreurs à cet égard et c’est
ainsi qu’elle arrache la source de la peur. Chaque fois que
tu le ressens comme une menace quand Dieu te rassure,
c’est toujours parce que tu défends une loyauté mal
placée ou mal dirigée. Quand tu projettes cela sur les
autres, tu les emprisonnes, mais seulement dans la
mesure où tu renforces des erreurs qu’ils ont déjà faites.
Cela les rend vulnérables aux distorsions des autres,
puisque leur propre perception d’eux-mêmes est
distordue. Le faiseur de miracles ne peut que les bénir, ce
qui défait leurs distorsions et les libère de prison.
Chapitre 1
LA SIGNIFICATION DES
MIRACLES
III. Expiation et
miracles (6)
Tu réagis à ce que tu perçois, et comme tu
perçois, ainsi tu te conduiras. La Règle d’Or
te demande de faire pour les autres
ce que tu voudrais qu’ils fassent pour toi.
Cela signifie que la perception des deux
doit être exacte. La Règle d’Or est la règle à
suivre pour une conduite appropriée. Tu
ne peux pas te conduire de manière
appropriée si tu ne perçois pas
correctement. Puisque toi et ton prochain
êtes membres égaux d’une même famille,
comme tu perçois les deux, ainsi tu feras
pour les deux. C’est à partir de la
perception de ta propre sainteté que tu
devrais regarder la sainteté des autres.
Chapitre 1
LA SIGNIFICATION DES
MIRACLES
III. Expiation et
miracles (7)
Les miracles émanent d’un esprit qui est
prêt pour eux. Étant uni, cet esprit va vers
tous et chacun sans même que le faiseur
de miracles en ait lui-même conscience. La
nature impersonnelle des miracles est due
au fait que l’Expiation elle-même est une,
unissant toutes les créations à leur
Créateur. Étant l’expression de ce que tu es
véritablement, le miracle place l’esprit en
état de grâce. Alors l’esprit accueille
naturellement l’Hôte du dedans et
l’étranger du dehors. Quand tu fais entrer
l’étranger, il devient ton frère.
Chapitre 1
LA SIGNIFICATION DES
MIRACLES
III. Expiation et
miracles (8)
Que le miracle puisse avoir sur tes frères
des effets que tu ne reconnais peut-être
pas ne te concerne pas. Le miracle te
bénira toujours, toi. Les miracles qu’on ne
te demande pas d’accomplir n’ont pas
perdu leur valeur. Ce sont toujours des
expressions de ton propre état de grâce,
mais c’est moi qui devrais contrôler
l’aspect actif du miracle parce que j’ai
pleine conscience du plan entier. La nature
impersonnelle de l’esprit de miracle assure
ta grâce, mais je suis seul en position de
connaître où ils peuvent être offerts.
Chapitre 1
LA SIGNIFICATION DES
MIRACLES
III. Expiation et
miracles (9)
Les miracles sont sélectifs seulement en ce
sens qu’ils sont dirigés vers ceux qui
peuvent les utiliser pour eux-mêmes.
Puisque cela rend inévitable qu’ils les
étendent à autrui, une solide chaîne
d’Expiation est soudée. Toutefois, ce
caractère sélectif ne tient pas compte de
l’immensité du miracle lui-même, parce
que le concept de taille existe sur un plan
qui est lui-même irréel. Puisque le miracle
vise à rétablir la conscience de la réalité, il
ne serait pas utile s’il était soumis aux
mêmes lois qui gouvernent l’erreur qu’il
vise à corriger.

Contenu connexe

Tendances

06 anael-15 octobre-2012-article6157
06 anael-15 octobre-2012-article615706 anael-15 octobre-2012-article6157
06 anael-15 octobre-2012-article6157Ultimas Leituras
 
Un ami 24 novembre 2014 - par christophe
Un ami   24 novembre 2014 - par christopheUn ami   24 novembre 2014 - par christophe
Un ami 24 novembre 2014 - par christopheGeary Web Media
 
VII. Le rêveur du rêve
VII. Le rêveur du rêveVII. Le rêveur du rêve
VII. Le rêveur du rêvePierrot Caron
 
SRI AUROBINDO - JUILLET 2017
SRI AUROBINDO - JUILLET 2017SRI AUROBINDO - JUILLET 2017
SRI AUROBINDO - JUILLET 2017Geary Web Media
 
OMA - Q-R - PARTIE 3 - MAI 2017
OMA - Q-R - PARTIE 3 - MAI 2017OMA - Q-R - PARTIE 3 - MAI 2017
OMA - Q-R - PARTIE 3 - MAI 2017Geary Web Media
 
OMA - Q-R - PARTIE 2 - MAI 2017
OMA - Q-R - PARTIE 2 - MAI 2017OMA - Q-R - PARTIE 2 - MAI 2017
OMA - Q-R - PARTIE 2 - MAI 2017Geary Web Media
 
VI. Trouver le présent
VI. Trouver le présentVI. Trouver le présent
VI. Trouver le présentPierrot Caron
 
Ma ananda moyi 23 novembre 2014 - par clémence
Ma ananda moyi   23 novembre 2014 - par clémenceMa ananda moyi   23 novembre 2014 - par clémence
Ma ananda moyi 23 novembre 2014 - par clémenceGeary Web Media
 
36 anael-24 octobre-2011-articleed7a
36 anael-24 octobre-2011-articleed7a36 anael-24 octobre-2011-articleed7a
36 anael-24 octobre-2011-articleed7aUltimas Leituras
 
Gemma Galgani - 22 novembre 2014 - Par Christine
Gemma Galgani - 22 novembre 2014 - Par ChristineGemma Galgani - 22 novembre 2014 - Par Christine
Gemma Galgani - 22 novembre 2014 - Par ChristineGeary Web Media
 
OMA - PARTIE 3 - JUIN 2017
OMA - PARTIE 3 - JUIN 2017OMA - PARTIE 3 - JUIN 2017
OMA - PARTIE 3 - JUIN 2017Geary Web Media
 
II. Les miracles comme perception vraie
II. Les miracles comme perception vraie II. Les miracles comme perception vraie
II. Les miracles comme perception vraie Pierrot Caron
 

Tendances (12)

06 anael-15 octobre-2012-article6157
06 anael-15 octobre-2012-article615706 anael-15 octobre-2012-article6157
06 anael-15 octobre-2012-article6157
 
Un ami 24 novembre 2014 - par christophe
Un ami   24 novembre 2014 - par christopheUn ami   24 novembre 2014 - par christophe
Un ami 24 novembre 2014 - par christophe
 
VII. Le rêveur du rêve
VII. Le rêveur du rêveVII. Le rêveur du rêve
VII. Le rêveur du rêve
 
SRI AUROBINDO - JUILLET 2017
SRI AUROBINDO - JUILLET 2017SRI AUROBINDO - JUILLET 2017
SRI AUROBINDO - JUILLET 2017
 
OMA - Q-R - PARTIE 3 - MAI 2017
OMA - Q-R - PARTIE 3 - MAI 2017OMA - Q-R - PARTIE 3 - MAI 2017
OMA - Q-R - PARTIE 3 - MAI 2017
 
OMA - Q-R - PARTIE 2 - MAI 2017
OMA - Q-R - PARTIE 2 - MAI 2017OMA - Q-R - PARTIE 2 - MAI 2017
OMA - Q-R - PARTIE 2 - MAI 2017
 
VI. Trouver le présent
VI. Trouver le présentVI. Trouver le présent
VI. Trouver le présent
 
Ma ananda moyi 23 novembre 2014 - par clémence
Ma ananda moyi   23 novembre 2014 - par clémenceMa ananda moyi   23 novembre 2014 - par clémence
Ma ananda moyi 23 novembre 2014 - par clémence
 
36 anael-24 octobre-2011-articleed7a
36 anael-24 octobre-2011-articleed7a36 anael-24 octobre-2011-articleed7a
36 anael-24 octobre-2011-articleed7a
 
Gemma Galgani - 22 novembre 2014 - Par Christine
Gemma Galgani - 22 novembre 2014 - Par ChristineGemma Galgani - 22 novembre 2014 - Par Christine
Gemma Galgani - 22 novembre 2014 - Par Christine
 
OMA - PARTIE 3 - JUIN 2017
OMA - PARTIE 3 - JUIN 2017OMA - PARTIE 3 - JUIN 2017
OMA - PARTIE 3 - JUIN 2017
 
II. Les miracles comme perception vraie
II. Les miracles comme perception vraie II. Les miracles comme perception vraie
II. Les miracles comme perception vraie
 

Similaire à III - Expiation et miracles

I. Principes des miracles
I. Principes des miraclesI. Principes des miracles
I. Principes des miraclesPierrot Caron
 
(A) Chapitre 1: I. Principes des miracles
(A) Chapitre 1: I. Principes des miracles(A) Chapitre 1: I. Principes des miracles
(A) Chapitre 1: I. Principes des miraclesPierrot Caron
 
Chapitre 1: I. Principes des miracles
Chapitre 1: I. Principes des miraclesChapitre 1: I. Principes des miracles
Chapitre 1: I. Principes des miraclesPierrot Caron
 
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miraclesChapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miraclesPierrot Caron
 
Section V - La fonction du faiseur de miracles
Section V - La fonction du faiseur de miraclesSection V - La fonction du faiseur de miracles
Section V - La fonction du faiseur de miraclesPierrot Caron
 
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miraclesChapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miraclesPierrot Caron
 
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeusesChapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeusesPierrot Caron
 
Section VII - Distorsions des impulsions miraculeuses
Section VII - Distorsions des impulsions miraculeusesSection VII - Distorsions des impulsions miraculeuses
Section VII - Distorsions des impulsions miraculeusesPierrot Caron
 
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeusesChapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeusesPierrot Caron
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraiePierrot Caron
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraiePierrot Caron
 
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetChapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetPierrot Caron
 
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetChapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetPierrot Caron
 
Section VII - Cause et effet
Section VII - Cause et effetSection VII - Cause et effet
Section VII - Cause et effetPierrot Caron
 
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardonChapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardonPierrot Caron
 
IV. Le plan du saint esprit pour le pardon
IV. Le plan du saint esprit pour le pardonIV. Le plan du saint esprit pour le pardon
IV. Le plan du saint esprit pour le pardonPierrot Caron
 
LEÇON 91 – Les miracles se voient dans la lumière.
LEÇON 91 – Les miracles se voient dans la lumière.LEÇON 91 – Les miracles se voient dans la lumière.
LEÇON 91 – Les miracles se voient dans la lumière.Pierrot Caron
 
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationChapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationPierrot Caron
 
Section I - Les origines de la séparation
Section I - Les origines de la séparationSection I - Les origines de la séparation
Section I - Les origines de la séparationPierrot Caron
 
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationChapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationPierrot Caron
 

Similaire à III - Expiation et miracles (20)

I. Principes des miracles
I. Principes des miraclesI. Principes des miracles
I. Principes des miracles
 
(A) Chapitre 1: I. Principes des miracles
(A) Chapitre 1: I. Principes des miracles(A) Chapitre 1: I. Principes des miracles
(A) Chapitre 1: I. Principes des miracles
 
Chapitre 1: I. Principes des miracles
Chapitre 1: I. Principes des miraclesChapitre 1: I. Principes des miracles
Chapitre 1: I. Principes des miracles
 
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miraclesChapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
 
Section V - La fonction du faiseur de miracles
Section V - La fonction du faiseur de miraclesSection V - La fonction du faiseur de miracles
Section V - La fonction du faiseur de miracles
 
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miraclesChapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
Chapitre 2: V. La fonction du faiseur de miracles
 
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeusesChapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
 
Section VII - Distorsions des impulsions miraculeuses
Section VII - Distorsions des impulsions miraculeusesSection VII - Distorsions des impulsions miraculeuses
Section VII - Distorsions des impulsions miraculeuses
 
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeusesChapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
Chapitre 1: VII. Distorsions des impulsions miraculeuses
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
 
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetChapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effet
 
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetChapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effet
 
Section VII - Cause et effet
Section VII - Cause et effetSection VII - Cause et effet
Section VII - Cause et effet
 
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardonChapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
 
IV. Le plan du saint esprit pour le pardon
IV. Le plan du saint esprit pour le pardonIV. Le plan du saint esprit pour le pardon
IV. Le plan du saint esprit pour le pardon
 
LEÇON 91 – Les miracles se voient dans la lumière.
LEÇON 91 – Les miracles se voient dans la lumière.LEÇON 91 – Les miracles se voient dans la lumière.
LEÇON 91 – Les miracles se voient dans la lumière.
 
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationChapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
 
Section I - Les origines de la séparation
Section I - Les origines de la séparationSection I - Les origines de la séparation
Section I - Les origines de la séparation
 
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationChapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
 

Plus de Pierrot Caron

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Pierrot Caron
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataillePierrot Caron
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.Pierrot Caron
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Pierrot Caron
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionPierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Pierrot Caron
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation saintePierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Pierrot Caron
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONPierrot Caron
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensivePierrot Caron
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Pierrot Caron
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.Pierrot Caron
 

Plus de Pierrot Caron (20)

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
 

III - Expiation et miracles

  • 1. Chapitre 1 LA SIGNIFICATION DES MIRACLES III. Expiation et miracles (1) Je suis en charge du processus d’Expiation, que j’ai entrepris de commencer. Lorsque tu offres un miracle à l’un de mes frères, c’est à toi-même et à moi que tu le fais. La raison pour laquelle tu viens avant moi, c’est que je n’ai pas de besoin de miracles pour ma propre Expiation, mais je me tiens à la fin au cas où tu échouerais temporairement. Mon rôle dans l’Expiation est d’annuler toutes les erreurs que tu ne pourrais corriger autrement. Quand tu auras été ramené à la re-connaissance de ton état originel, tu feras toi-même naturellement partie de l’Expiation. Comme tu partages mon indésir d’accepter l’erreur en toi-même et en autrui, tu dois te joindre à la grande croisade pour la corriger; écoute ma voix, apprends à défaire l’erreur et agis de manière à la corriger. Le pouvoir de faire des miracles t’appartient. Je te fournirai les occasions de les faire, mais tu dois être prêt et désireux. Les faire te convaincra de ton aptitude, parce que la conviction vient par l’accomplissement. L’aptitude est le potentiel, l’accomplissement est son expression, et l’Expiation, qui est la profession naturelle des enfants de Dieu, est le but.
  • 2. Chapitre 1 LA SIGNIFICATION DES MIRACLES III. Expiation et miracles (2) « Le ciel et la terre passeront » signifie qu’ils ne continueront pas d’exister comme états séparés. Ma parole, qui est la résurrection et la vie, ne passera point parce que la vie est éternelle. Tu es l’œuvre de Dieu, et Son œuvre est entièrement digne d’amour et entièrement aimante. C’est ce qu’un homme doit penser de lui-même en son cœur, parce que c’est ce qu’il est.
  • 3. Chapitre 1 LA SIGNIFICATION DES MIRACLES III. Expiation et miracles (3) Les pardonnés sont l’instrument de l’Expiation. Étant remplis du pur- esprit, ils pardonnent en retour. Ceux qui sont délivrés doivent se joindre pour délivrer leurs frères, car tel est le plan de l’Expiation. Les miracles sont la manière dont les esprits qui servent le Saint-Esprit s’unissent à moi pour le salut ou la délivrance de toutes les créations de Dieu.
  • 4. Chapitre 1 LA SIGNIFICATION DES MIRACLES III. Expiation et miracles (4) Je suis le seul qui peut faire des miracles sans discrimination, parce que je suis l’Expiation. Tu as un rôle dans l’Expiation que je te dicterai. Demande-moi quels miracles tu devrais accomplir. Cela t’épargne un effort inutile parce que tu agiras sous communication directe. La nature impersonnelle du miracle est un ingrédient essentiel, parce qu’elle me permet d’en diriger l’application; et les miracles, guidés par moi, conduisent à l’expérience hautement personnelle de la révélation. Un guide ne contrôle pas mais il dirige, te laissant libre de le suivre. « Ne nous induis pas en tentation » signifie : « Reconnais tes erreurs et choisis de les abandonner en te laissant guider par moi.»
  • 5. Chapitre 1 LA SIGNIFICATION DES MIRACLES III. Expiation et miracles (5) L’erreur ne peut pas réellement menacer la vérité, qui sait toujours y résister. De fait, seule, l’erreur est vulnérable. Tu es libre d’établir ton royaume où bon te semble, mais le choix juste est inévitable si tu te souviens de ceci : Le pur-esprit est à jamais en état de grâce. Ta réalité n’est que pur-esprit. Donc tu es à jamais en état de grâce. L’Expiation défait toutes les erreurs à cet égard et c’est ainsi qu’elle arrache la source de la peur. Chaque fois que tu le ressens comme une menace quand Dieu te rassure, c’est toujours parce que tu défends une loyauté mal placée ou mal dirigée. Quand tu projettes cela sur les autres, tu les emprisonnes, mais seulement dans la mesure où tu renforces des erreurs qu’ils ont déjà faites. Cela les rend vulnérables aux distorsions des autres, puisque leur propre perception d’eux-mêmes est distordue. Le faiseur de miracles ne peut que les bénir, ce qui défait leurs distorsions et les libère de prison.
  • 6. Chapitre 1 LA SIGNIFICATION DES MIRACLES III. Expiation et miracles (6) Tu réagis à ce que tu perçois, et comme tu perçois, ainsi tu te conduiras. La Règle d’Or te demande de faire pour les autres ce que tu voudrais qu’ils fassent pour toi. Cela signifie que la perception des deux doit être exacte. La Règle d’Or est la règle à suivre pour une conduite appropriée. Tu ne peux pas te conduire de manière appropriée si tu ne perçois pas correctement. Puisque toi et ton prochain êtes membres égaux d’une même famille, comme tu perçois les deux, ainsi tu feras pour les deux. C’est à partir de la perception de ta propre sainteté que tu devrais regarder la sainteté des autres.
  • 7. Chapitre 1 LA SIGNIFICATION DES MIRACLES III. Expiation et miracles (7) Les miracles émanent d’un esprit qui est prêt pour eux. Étant uni, cet esprit va vers tous et chacun sans même que le faiseur de miracles en ait lui-même conscience. La nature impersonnelle des miracles est due au fait que l’Expiation elle-même est une, unissant toutes les créations à leur Créateur. Étant l’expression de ce que tu es véritablement, le miracle place l’esprit en état de grâce. Alors l’esprit accueille naturellement l’Hôte du dedans et l’étranger du dehors. Quand tu fais entrer l’étranger, il devient ton frère.
  • 8. Chapitre 1 LA SIGNIFICATION DES MIRACLES III. Expiation et miracles (8) Que le miracle puisse avoir sur tes frères des effets que tu ne reconnais peut-être pas ne te concerne pas. Le miracle te bénira toujours, toi. Les miracles qu’on ne te demande pas d’accomplir n’ont pas perdu leur valeur. Ce sont toujours des expressions de ton propre état de grâce, mais c’est moi qui devrais contrôler l’aspect actif du miracle parce que j’ai pleine conscience du plan entier. La nature impersonnelle de l’esprit de miracle assure ta grâce, mais je suis seul en position de connaître où ils peuvent être offerts.
  • 9. Chapitre 1 LA SIGNIFICATION DES MIRACLES III. Expiation et miracles (9) Les miracles sont sélectifs seulement en ce sens qu’ils sont dirigés vers ceux qui peuvent les utiliser pour eux-mêmes. Puisque cela rend inévitable qu’ils les étendent à autrui, une solide chaîne d’Expiation est soudée. Toutefois, ce caractère sélectif ne tient pas compte de l’immensité du miracle lui-même, parce que le concept de taille existe sur un plan qui est lui-même irréel. Puisque le miracle vise à rétablir la conscience de la réalité, il ne serait pas utile s’il était soumis aux mêmes lois qui gouvernent l’erreur qu’il vise à corriger.